Vous êtes ici

Equipe de France féminine

Une défense retrouvée

(Crédit : AlbertoNevado/FEB)
À Paris, Kévin Bosi (FFBB) - 15/11/2019
En finale de l'Euro 2019, les Bleues avaient encaissé 86 points face à cette même Espagne. À Zamora ce vendredi, les joueuses de Valérie Garnier ont limité les Ibériques à 51 unités (16/62 aux tirs) et se sont imposés dans cette rencontre de préparation (55-51).

Les deux nations européennes les plus régulières de ces dernières années s'étaient quittés dans l'immense Stark Arena de Belgrade début juillet. Les Bleues avaient laissé monté sur la plus haute marche du podium la Roja pour la 2ème fois d'affilée après 2017. Quelques semaines plus tard, Françaises et Espagnoles se retrouvent à Zamora, ville fortifée toute proche du Portugal dont les nids de cigognes couvrent les toits. Dans une salle où un peu plus de 1000 curieux sont venus assister à ce match de préparation au TQO de février 2020, la France prend un excellent départ. En place défensivement, les joueuses de Valérie Garnier n'encaissent que 4 points en 7 minutes de jeu et trouvent les solutions en attaque par Miyem, Michel ou encore Ciak. Mendy pour sa première en bleu allume de loin, et les Bleues mènent après 10 minutes (21-13).

C'est une véritable guerre de tranchées que se livre les deux équipes, les fautes pleuvent des deux côtés du terrain. Valérie Garnier avait insisté en avant-match sur les tâches défensives que devaient effectuer ses joueuses, elles y répondent à merveille en limitant Xargay et consorts. En attaque, les tirs de loin signés Olivia Epoupa ou encore Sarah Michel permettent aux Tricolores de garder la tête de ce match à la pause (29-20).

La défense de zone proposée par les Espagnoles n'empêchent pas Hartley puis Michel d'artiller de loin. Les Ibériques ne semblent pas vouloir emballer le match et manquent incroyablement de leur grinta habituelle, à l'image d'un public plutôt discret. Les troupes de Valérie Garnier sont appliquées et font déjouer l'attaque adverse. À 10 minutes du terme, les Françaises sont toujours en tête (39-28). Mendy et Miyem en début de partie lancent les hostilités, et répondent à Palau et Ginzo. Rodriguez par deux fois de loin ramène la Roja, et les Espagnoles y croient en passant un 13-0 en fin de partie. Il faut le sang froid de Bria Hartley pour scorer à 3 points avec la planche puis pour inscrire deux précieux points sur la ligne des lancers francs, pour que la France s'impose à Zamora (55-51). Match retour dans deux jours à Palencia, face à ces mêmes Espagnoles, avec comme objectif de conserver cet état d'esprit conquérant.

France bat Espagne : 55-51

close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'