Vous êtes ici

Open de France 3x3 présenté par GRDF
Las Campeonas réalise le triplé incroyable

Une édition 2020 qui marquera les esprits

Julien Bacot / FFBB
Fabrice Canet / FFBB - 01/08/2020
Cette édition 2020, placée sous le signe du « Retour Au Jeu », s’est déroulée sous un soleil radieux, à Nantes, sur le Parc des Chantiers. Le public avait répondu présent et l’édition Nantaise a tenu toutes ses promesses. Chez les féminines ce sont les joueuses de « Las Campeonas » et chez les masculins c’est la « Team Paris » qui gravent leurs noms au palmarès de l’Open de France.

Une édition incroyable de l’Open de France 3x3, présenté par GRDF. Dans un contexte particulier puisque c’était la première compétition organisée par la FFBB depuis la période de confinement liée à la crise du Covid-19. Et ce retour au Basket 3x3 a été réussi et exceptionnel, grâce notamment aux joueuses et aux joueurs qui attendaient tellement cette compétition devenue référence.

En finale féminine, c’est « Las Campeonas » avec la meneuse de jeu, originaire de Loire Atlantique, Caroline Hériaud (1m65), MVP de la rencontre, qui a enflammé cette rencontre en montrant tout son talent aussi bien au scoring longue distance, qu’en défense et dans le maniement du ballon. Marie Mané, Victoria Majekodunmi et Soana Lucet remportent avec Caroline, face à Junko (21-12), un 3e titre consécutif, gravant à jamais leur nom dans le palmarès de l’Open de France 3x3.

Lors de la finale masculine, la « Team Paris » a su prendre toutes les opportunités qui se présentaient à elle, faisant le break dès la 5e minute 13-5… avec l’adresse coup sur coup d’Antoine Eito et Angelo Tsagarakis (élu MVP), bien épaulé par le travail de l’ombre de Leopold Cavalière et Johan Passave-Ducteil. Ils l’emportent 21-12 avant la fin du temps réglementaire et en surclassant la Team « Amiral Camp » sur cette rencontre. Les quatre garçons gravent à leur tour leur nom au palmarès de l’Open de France 3x3.

Demi-finales
C’est LA grosse surprise de ces demi-finales avec l’élimination du « Poitiers Medley », finaliste l’année dernière à La Rochelle et qui tombe face à « Junko ». Pour la petite histoire c’est Maëva Djaldi-Tabdi qui bat sa sœur Clarince au final : 15-13 à la fin du temps réglementaire. Dans la seconde demi-finale, les doubles tenantes du titre « Las Campeonas » ont fait le métier, en dominant le rebond notamment, face à « 3nity » en s’imposant 19-11. 

Une première demi-finale masculine intense et indécise, avec un public bouillant jusqu’au bout et qui voit la victoire de « Team Paris » sur « Cap d’Ail Riviera », grâce à un ultime lay-up d’Angelo Tsagarakis : 21-20. Dans la seconde demi-finale, les jeunes (U23) de « Paris Next Generation » n’auront pas réussi leur hold-up en sortant des qualifications de la veille et c’est la team « Amiral Camp », emmenée par les frères Sy, qui l’emportent 20 à 12.

Quarts de finale
Chez les féminines, c’est « Poitiers Medley », finaliste malheureux l’année dernière qui ouvre le bal des quarts de finale et repousse les assauts de « Bordeaux Ballistik » (13-6). C’est ensuite « Junko », qui, avant la fin du temps réglementaire, se qualifie pour les demi-finales, facilement, face à « Lev’elles Up » (21-9). Les tenantes du titre, « Las Campeonas », s’imposent, non sans lutter face aux « Rennes des Neiges », qualifiées de la veille (18-11). Et enfin « 3nity » est la 4e équipe qualifiée pour les demi-finales en s’imposant, sans frayeur, face à « Porto » (14-8).

Chez les masculins, les sudistes de « Cap d’Ail Riviera » ont battu, avant les 10 minutes, grâce notamment à une belle adresse, les néerlandais de la « Team NL Black », qui s’était qualifiée la veille (21 à 11). Au bout d’un match accroché, « Team Paris », emmené par un excellent, Angelo Tsagarakis, passe en demi au détriment du « Team Lyon » de Raphaël Wilson (20-16). Et le match le plus serré de ces quarts de finale, au bout du suspens, et de la fatigue surement, c’est « Paris Next Generation » qui passe en demi face à « Chez ce Cher Serge » (15-13). « Amiral Camp » aura vécu sa qualification en demi-finale plutôt sereinement face à « Marseille Riviera » (21-11).

Finale féminine : Las Campeonas  bat  Junko : 21-12
MVP Caisse d’Epargne : Caroline Hériaud
Las Campeonas  : Caroline Hériaud, Marie Mané, Victoria Majekodunmi, Soana Lucet
Junko : Maëva Djaldi-Tabdi, Hortense Limouzin, Noémie Brochant, Maud Stervinou

Finale masculine : Team Paris bat Amical Camp : 21-12
MVP Caisse d’Epargne : Angelo Tsagarakis
Team Paris : Angelo Tsagarakis, Antoine Eito, Leopold Cavalière, Johan Passave-Ducteil
Amiral Camp : Andrew Albicy, Amary Sy, Bandja Sy, Dominique Gentil

Vainqueur du concours de dunk : Yohan Lemay
Vainqueur du GRDF Shootout contest : Andrew Albicy

Toutes les infos et les résultats sur www.3x3ffbb.com

La FFBB tient à remercier l’ensemble de ses partenaires institutionnels et privés ainsi que tous les bénévoles qui se sont impliqués sur cette magnifique édition 2020. Rendez-vous en 2021.