Vous êtes ici

Coupe du Monde U17 masculins

Une leçon en deux temps

02/07/2018
Poussive et peu appliquée en première mi-temps, l’Equipe de France a corrigé le tir lors d’un troisième quart-temps supersonique qui lui a permis de facilement écarter les Philippines (95-54) lors de la deuxième journée de la Coupe du Monde U17.

Après l’Amérique, l’Asie. L’Equipe de France poursuit sa découverte d’autres baskets en Argentine. Et il lui aura fallu près de 20 minutes pour s’adapter à l’agressivité de ses adversaires du soir. Une question tout autant de sérieux que de technique tant la différence de niveau était évidente dimanche soir. Demi-finalistes de la zone Asie en U16 grâce notamment à l’impact de Kai Sotto (2,17 m), les Philippins ont profité de la difficulté des Bleuets à tenir les duels pour rester longtemps au contact et même prendre l’avantage en début de deuxième quart-temps. Peu inspirés sur attaque demi-terrain, sans adresse de loin, les U17 se reposaient sur leur maîtrise du jeu rapide pour néanmoins virer en tête à la pause (38-32).

Ils revenaient sur le terrain avec de meilleures intentions et provoquaient perte de balle sur perte de balle. La triplette Cazalon-Maledon-Hayes lâchaient les chevaux et en trois minutes l’affaire était pliée à la faveur d’un 13-2. Le géant Sotto était rayé de la carte ou presque et la France cavalait gaiement sur le parquet de Rosario, enchaînant dunks et layups. Bilan du blitz, 35-13 en dix minutes et une nouvelle démonstration de force après le succès en ouverture sur l’Argentine.

Le quatrième quart-temps permettait de continuer à faire tourner l’effectif avant la dernière journée de la phase de poule et un rendez-vous avec la Croatie. Une équipe qui devrait permettre d’en savoir un peu plus sur le potentiel exact de ces ambitieux et spectaculaires jeunes garçons.

close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'