Vous êtes ici

7ème journée LFB

Une logique respectée

03/12/2001
Au tiers du Championnat, les ténors sont bien au rendez-vous. Valenciennes et Bourges tiennent leur rang de favoris, tandis que Tarbes et Mondeville s'accrochent aux deux derniers accessits du groupe A. Samedi prochain, le choc des titans au Hainaut entre le champion de France 2001, Valenciennes et, le vainqueur de la dernière édition de l'Euroligue, Bourges. Ca va chauffer !

Bourges et Valenciennes maintiennent leur rythme victorieux et ne font décidément pas de détails. Valenciennes s'imposent chez leurs voisines de Calais, 95 à 68, avec une Lawson scoreuse (20 pts) et la jeune Tomaszewski qui sort efficacement du banc (14 pts). L'homogénéité semble être la marque de fabrique du groupe valenciennois. Les points peuvent provenir de toutes les joueuses de l'effectif et les rotations de Laurent Buffard ont l'air de bien foonctioner. Quant à Bourges, les filles du meilleur entraîneur de la saion dernière, Olivier Hirsch, poursuivent leur série d'invincibilité. Avec 5 joueuses à plus de 10 points (dont une Melain archi polyvalente à 19 pts, 7 fautes provoquées, 4 rebonds, 3 interceptions et 7 psees décisive !), les berruyères préparent le rendez-vous incontournable de ce samedi, contre l'USVO, et battent Aix en Provence, 81-65, diminuées par l'absence de leurs deux américaines, coupées faute de résultats. Valenciennes contre Bourges, l'affiche incontestable de ce début de Championnat !


Les poursuivants jouent leur va tout. Aussi bien Tarbes (Jo Hill 25 pts), victorieuse contre Reims (84-49, +35 !) que Mondeville (Nikipolskaia 17 pts), contre Villeneuve d'Ascq (72-61) restent campés sur leurs positions d'outsiders, et veulent accéder au groupe A tant convoité.


Nice, qui reste sur une belle série de 2 succès consécutifs, a failli faire tomber les bordelaises. Il s'en est fallu d'un petit point (76-75 pour Bordeaux) pour que les niçoises l'emportent de justesse. Bordeaux, à la faveur de ce précieux résultat, continue d'étonner son monde et se place 5ème au classement.


Enfin, dans le duel, au combien important, des promues, les joueuses de Pierre Galle viennent chercher la victoire en région parisienne et remportent une victoire significative pour le maintien. En dépit des efforts de Robini (17 pts) et de Moos (14 pts, 7 rbds), Montpellier Lattes, grâce à son trio de joueuses étrangères, Dos Santos(16pts, 5 pds), Hirakova(16pts) et sa nouvelle arrivée polonaise, Slabecka (20 pts), s'extirpe du piège scéen, 77-61. Les scéennes, toujours en quête du premier succès, s'installent dangereusement en fond de classement.