ASVEL

Coupe de France féminine – Trophée Joë Jaunay
La Coupe comme témoin d'une rivalité naissante ?
Reportée en raison de la crise sanitaire, la Finale de la Coupe de France féminine 2020, se jouera finalement le vendredi 18 septembre à 20h30* dans la plus prestigieuse salle de France, l’Accor Arena...
Réservez vos places pour un événement unique !
A l’occasion de la finale de la Coupe de France féminine 2020, qui opposera Bourges (LFB) à Lyon (LFB), le basket fera son grand retour à l’Accor Arena de Paris le vendredi 18...
Jean-Pierre Siutat et Tony Parker ont évoqué la formation française
Récemment le président de la FFBB, Jean-Pierre Siutat a rencontré Tony Parker, président de LDLC Asvel afin d’évoquer la formation française.
L'ASVEL en costaud
L'ASVEL, malmenée, a finalement étouffé Le Mans lors de la deuxième mi-temps de la finale de la Coupe de France pour remporter le trophée, 70-61.
L'heure de la revanche pour l'ASVEL ?
Battus en finale de la Coupe de France par Le Mans en 2016. Le leader de Jeep Elite, l'ASVEL sera cette année favoris mais attention le MSB n'est jamais plus redoutable que lorsqu'il n...
La loi du plus fort
L'ASVEL a bien rebondi après sa fin de parcours européen. En dominant Rouen...
L'ASVEL en costaud
Antibes et l'ASVEL premiers qualifiés pour le Top 8
Des futurs entraîneurs pros en immersion à l'ASVEL

Pages

La Coupe comme témoin d'une rivalité naissante ?

Corps: 

D’un côté, LDLC ASVEL Féminin, porté par le « projet Parker » qui ne cesse d’afficher ses hautes ambitions. Le champion de France LFB 2019 a une nouvelle fois animé le marché des transferts en récupérant notamment la prometteuse Marine Fauthoux (meilleure jeune 2019) et la MVP LFB 2018, la Canadienne Nayo Raincock-Ekunwe. Lyon veut désormais s’inscrire dans la durée à l’image de la réussite connue par le Tango Bourges Basket.

De l’autre, l’institution berruyère, au palmarès inégalé : 14 titres de Champion de France, 11 Coupes de France et 3 Euroligue, qui depuis 2 ans s’engage dans un nouveau projet sans son emblématique Président Pierre Fosset. Sur le terrain, cet héritage est désormais dans les mains des jeunes du club, à l’image du duo intérieur Chartereau-Rupert. Bourges impressionne par sa régularité et sa longévité et n’est pas prêt à abandonner son statut de place forte du basket féminin.

Bourges a remporté 15 des 19 confrontations (Championnat LFB et Coupe de France confondus) entre les deux clubs et s’est également adjugé, le 4 septembre 2020, le dernier « face-à-face amical » (76-70).

Cette finale de la Coupe de France à Paris sera l’occasion pour Isabelle Yacoubou et les Berruyères de tenter de conserver le trophée Joë Jaunay et ainsi de rentrer, encore un peu plus, dans l’Histoire en le remportant pour la 4e année consécutive. Une performance qui n’a jamais été réalisée depuis 2004 (US Valenciennes Olympic). L’ambitieux LDLC ASVEL Féminin de Marine Johannes a bien l’intention de saisir sa chance et ramener la Coupe de France, qui se refuse au club lyonnais depuis 60 ans.

Cette finale s’annonce donc palpitante. Pour ce premier grand rendez-vous de la saison, le public pourra découvrir les nouveaux effectifs de Bourges et de Lyon qui auront à cœur de bien démarrer la saison en soulevant le mythique trophée Joë Jaunay.

La finale de la Coupe de France, un évènement à ne pas manquer

Réservez vos places sur billetterie.ffbb.com

*Sauf modification liée à une diffusion TV

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France féminine – Trophée Joë Jaunay
Date d’écriture: 
Lundi, 7. Septembre 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Reportée en raison de la crise sanitaire, la Finale de la Coupe de France féminine 2020, se jouera finalement le vendredi 18 septembre à 20h30* dans la plus prestigieuse salle de France, l’Accor Arena de Paris. Cette finale opposera, Bourges (LFB) à Lyon (LFB), deux des meilleures équipes de Ligue Féminine actuellement. Une finale très attendue qui pourrait bien amorcer une nouvelle ère dans le paysage du basket féminin et une rivalité naissance entre deux clubs à la croisée des chemins.
Pour Newsletter: 

Réservez vos places pour un événement unique !

Corps: 

Organisée dans le cadre du programme « Retour au Jeu », lancé en juin dernier par la FFBB, la finale de la Coupe de France féminine marquera également le lancement de la saison de Ligue Féminine (LFB) 2020-2021. Cette finale qui opposera le Tango Bourges Basket et LDLC ASVEL féminin, deux des meilleures équipes de LFB, s’annonce des plus palpitantes.

Au-delà de l’enjeu sportif ce match marquera aussi le retour du basket au premier plan : il s’agira du premier match officiel de 5x5 organisé en France depuis la mi-mars. Alors ne manquez pas ce rendez-vous unique, dans un écrin réorganisé suivant les consignes sanitaires (limité à 5 000 personnes maximum), pour assister à un spectacle exceptionnel en toute sécurité.

Une gamme de prix attractive
Après de long mois sans basket, la FFBB a souhaité proposer une tarification accessible au plus grand nombre pour ce rendez-vous festif, avec un premier prix à 8€ (pour le grand public). Rendez-vous à 20h30* le vendredi 18 septembre à l’Accor Arena.

*Sauf modification liée à une diffusion TV

La billetterie

Catégories

Grand Public

Tarifs Clubs***

Avant le 10/09/2020

Catégorie Or

25 €

20 €

Catégorie 1

15 €

12 €

Catégorie 2

8 €

6 €

**Offre exclusive FFBB pour toute commande de 10 places minimum

 

Réservations sur www.billetterie.ffbb.com

Catégorie: 
Surtitre: 
Finale de la Coupe de France féminine – Trophée Joë Jaunay
Auteur: 
Communiqué FFBB
Date d’écriture: 
Jeudi, 16. Juillet 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
A l’occasion de la finale de la Coupe de France féminine 2020, qui opposera Bourges (LFB) à Lyon (LFB), le basket fera son grand retour à l’Accor Arena de Paris le vendredi 18 septembre (sous réserve que la situation sanitaire le permette). Vous pouvez désormais réserver vos places pour cet événement unique.
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fffbasketball%2Fvideos%2F1976980022441778%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>
Pour Newsletter: 

Jean-Pierre Siutat et Tony Parker ont évoqué la formation française

Corps: 

Dans le cadre de la préparation des Équipes de France et la perspective des Jeux Olympiques de Paris 2024 et la sollicitation de nos jeunes talents pour les fenêtres de qualification, la FFBB souhaite renforcer le dispositif de formation.

Le Projet de Performance Fédéral (PPF) intègre les Pôles régionaux, le Pôle France BasketBall - Yvan MAININI à l’INSEP, véritable colonne vertébrale de la formation française et enfin les centres de formation agréés des clubs professionnels.

L’attrait des universités américaines et l’arrivée de nouveaux opérateurs ont conduit la FIBA à protéger le travail de chaque fédération et la FFBB de finaliser des accords locaux. Ainsi, Jean Pierre SIUTAT, président de la FFBB, et Tony PARKER, président de LDLC ASVEL, se sont rencontrés et ont partagé leur volonté de favoriser, en respectant le PPF, la formation française et l’émergence des jeunes potentiels français vers le très haut niveau. Concrètement, Tony PARKER, issu de cette formation avec le succès qu’on connait, s’engage à inciter tout jeune joueur de l’ASVEL sélectionné par la FFBB à rejoindre le Pôle France Basketball – Yvan Mainini (INSEP- Paris). De son côté, la FFBB s’engage à n’opérer aucun refus, ni faire obstacle, au retour d’un joueur licencié à l’ASVEL, afin qu’il intègre l’effectif de l’équipe première. Cette collaboration s’entend également pour les jeunes joueuses et les clubs professionnels engagés dans la même démarche.

Catégorie: 
Surtitre: 
Formation des joueurs
Date d’écriture: 
Mardi, 21. Mai 2019
Vignette: 
Chapeau: 
Récemment le président de la FFBB, Jean-Pierre Siutat a rencontré Tony Parker, président de LDLC Asvel afin d’évoquer la formation française.

L'ASVEL en costaud

Corps: 

Une ASVEL en quête d’un trophée pour valider sa domination en saison régulière. Un MSB désireux de remporter la Coupe un an après la conquête du titre de champion. La confrontation s’annonçait explosive. Elle l’a été dès les premières minutes avec des échanges d’une remarquable intensité. L’ASVEL cherche bien souvent à imposer sa puissance physique mais Richard Hendrix et Will Yeguete ont rapidement relevé le défi, poussés par plusieurs milliers de supporters oranges. Tenant le choc dessous, Le Mans trouvait en Valentin Bigote un scoreur providentiel. Le Nordiste a livré un petit récital lors du premier quart-temps (11 pts), attaquant le cercle avec agressivité et efficacité. Les rotations se mettaient au diapason et sur un tir primé de Jonathan Tabu, le MSB creusait un premier écart significatif (14-21, 9’).

Au complet depuis peu, Le Mans a les ressources pour rivaliser sur la longueur. D’autant plus que Richard Hendrix, gros CV européen pas toujours à son aise cette saison, a tenu la raquette en première période, malgré ses difficultés à sortir sur l’ancien NBAer Adreian Payne. En dépit de sa réussite et de la bonne entrée de Théo Maledon, l’ASVEL ne parvenait pas à combler son retard, Zvezdan Mitrovic montant peu à peu dans les tours pour finalement récolter une faute technique qui enflammait un peu plus les tribunes de l’AccorHotels Arena. Sans adresse (26,7%), dominée au rebond (18-26), l’ASVEL tanguait face à une équipe à la détermination et à l’engagement remarquables.

Comme un symbole, Yeguete, monumental, arrachait un rebond offensif dès le retour des vestiaires et Juice Thompson décochait deux flèches longue distance (28-41). Le moment choisi par les Rhodaniens pour hausser le ton défensivement. Un 0-7 les relançait et le MSB payait un lourd tribut aux fautes, voyant son avance fondre sur la ligne des lancers-francs. La dimension physique montait encore d’un cran, les 14.204 spectateurs de la finale se préparant à un money-time étouffant (49-49, 30’).

Les esthètes pouvaient passer leur tour samedi à Paris. La sueur, la hargne et les muscles ont régné sur la finale. Il faudra ainsi patienter plus de quatre interminables minutes pour enfin voir un panier lors du quatrième quart-temps. Un shoot improbable, avec la planche, de Théo Maledon, suivi quelques secondes plus tard d’un autre tir lointain, de David Lighty. Deux uppercuts déterminants dans un combat de tous les instants et dont Le Mans ne se relèvera pas (58-52, 35’). Totalement aphones les Manceaux n’ont alimenté la marque qu’avec quelques maigres lancers-francs (2 paniers en 10 minutes !), l’ASVEL, en costaud, allant, elle, chercher les points près du cercle. Sous les yeux ravis de Tony Parker les Villeurbannais remportent leur première Coupe de France depuis 2008.

Catégorie: 
Surtitre: 
FINALE COUPE DE FRANCE ROBERT BUSNEL
Date d’écriture: 
Samedi, 11. Mai 2019
Vignette: 
Chapeau: 
L'ASVEL, malmenée, a finalement étouffé Le Mans lors de la deuxième mi-temps de la finale de la Coupe de France pour remporter le trophée, 70-61.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fffbasketball%2Fvideos%2F2196426813756053%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe> <iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fffbasketball%2Fvideos%2F363948494479115%2F&show_text=0&width=267" width="267" height="476" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe> <iframe src="https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fffbasketball%2Fposts%2F10157338074172996&width=500" width="500" height="540" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allow="encrypted-media"></iframe> <iframe src="https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fffbasketball%2Fposts%2F10157338059737996&width=500" width="500" height="540" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allow="encrypted-media"></iframe> <blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">14 204 spectateurs ont assisté aujourd&#39;hui aux finales de la <a href="https://twitter.com/hashtag/CDFBasket?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#CDFBasket</a> à l&#39;<a href="https://twitter.com/AccorH_Arena?ref_src=twsrc%5Etfw">@AccorH_Arena</a> ... <a href="https://t.co/jiD893dSXU">pic.twitter.com/jiD893dSXU</a></p>&mdash; FFBB (@ffbasketball) <a href="https://twitter.com/ffbasketball/status/1127279369754435585?ref_src=twsrc%5Etfw">May 11, 2019</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

L'heure de la revanche pour l'ASVEL ?

Corps: 

Deux équipes historiques, avec des moyens à la hauteur de leurs ambitions. Avant de découvrir l’Euroleague la saison prochaine, le club de Tony Parker veut mettre la main sur des trophées après sa fin de parcours brutale en quart de finale d’Eurocup. Avec pléthore de joueurs d’impact comme les étrangers Kalnietis, Slaughter, Nelson, Lighty, Bilan et le dernier arrivé Payne plus un cercle de JFL parmi les meilleurs en France avec Kahudi, Noua, Jean-Charles et Maledon, l’ASVEL est bien armée pour remporter ce trophée Robert Busnel. Les joueurs de Zvezdan Mitrovic ont été sérieux pour se qualifier en finale, grâce à des victoires sur Monaco puis Rouen lors du Top 8 à Trélazé. Théo Maledon, omniprésent pendant les deux jours, a confirmé que son futur sera en NBA.

Zvezdan Mitrović, Entraîneur de LDLC ASVEL :  "C'est la première fois que je joue à l'AccorHotels Arena depuis que j’entraîne en France. J’ai de nombreuses expériences de matchs couperets en Leaders Cup et en Playoffs mais pas en finale de Coupe de France. Tout le monde est très excité de jouer ici. Une victoire en Coupe de France est importante, pas seulement pour valider notre bonne saison mais pour l’histoire du club également. Tout le monde aborde ce match avec beaucoup de sérieux, que ce soit les joueurs mais aussi le staff. Le Mans est une bonne équipe avec de nombreux joueurs d’expériences. Gagner ne sera pas facile."

Pour les Manceaux, aux performances en demi-teinte en championnat, remporter la finale serait l’occasion de valider leur permanence unique au plus haut-niveau avec 16 finales en 17 ans (7 Semaines des As/Leaders Cup, 5 Coupes de France, 4 Championnats de France). Antoine Eito, toujours prêt à prendre ses responsabilités comme lors de la demi-finale contre Levallois avec 20 points à 100% au shoot, garantira l’état d’esprit des joueurs du MSB. Avec l’aide du petit nouveau Kendrick Ray et de la réussite de joueurs comme Michael Thompson et Cameron Clark, Le Mans a toutes ses chances.

Éric Bartecheky, Entraîneur du Mans Sarthe Basket : "Il faut réussir à dissocier la Coupe de France et le championnat qui sont deux compétitions différentes. En championnat, nous avons eu une saison faite de hauts et de bas mais le principal sera notre place à la fin des 34 journées. Aujourd’hui, nous sommes qualifiés pour les playoffs mais on a encore la possibilité de sortir des 8. On est sur une série de cinq victoires et c’est toujours mieux d’avoir enchaîné quelques victoires avant d’aborder une finale, dans un contexte différent à l'AccorHotels Arena où il y aura beaucoup de monde. On n’arrive pas avec des doutes mais l’ASVEL est aussi sur la même dynamique, eux depuis bien longtemps. De par leur classement, leur effectif et leur qualité de jeu, ce sont eux les favoris. Malgré tout, on se dit que sur un match tout est possible."

Le programme complet des finales de la Coupe de France 2019
programme Finales Coupe de France 2019Vendredi 10 mai 2019
18h00 : Finale Trophée féminin
Pays Voironnais BC (NF1) - US Orthez (NF1)
Arbitres : Pierre Lohezic et Marina Marangoni

20h30 : Finale Trophée masculin
BC Montbrison (NM2) - Mulhouse Pfastatt Basket (NM2)
Arbitres : Olivier Adam et Teddy Talineau

Samedi 11 mai 2019
11h30 : Finale U18 féminines
USO Mondeville - FC Lyon ASVEL féminin
Arbitres : Boris Bouchabou et Laura Llavador

14h00 : Finale U17 masculins
SIG Strasbourg - Cholet Basket
Arbitres : Vincent Perret et Brahima Sissoko

16h30 : Finale Pros féminines (Trophée Joé Jaunay)
Bourges Basket (LFB) - FCBA Charleville Mézières (LFB)
Arbitres : Thomas Bissuel, Bertrand Peyridieu et Laure Coanus

19h00 : Finale Pros masculins (Trophée Robert Busnel)
Le Mans SB (JEEP Elite) - LDLC ASVEL (JEEP Elite)
Arbitres : Mehdi Difallah, Yohan Rosso et Grégory Dubois

LES MATCHS EN DIRECTS
Pour le plus grand bonheur des fans, les Finales Trophées Coupe de France Féminines et Masculines le vendredi 10 mai ainsi que les finales U18 Féminines et U17 Masculines le samedi 11 mai seront retransmises en direct et en intégralité sur la chaîne YouTube de la FFBB.

Les Finales Coupe de France Féminines et Masculines, quand à elles, seront à vivre en intégralité et en exclusivité sur RMC Sport 2 à partir de 16h30.

Suivez toute l'actualité de la Coupe de France avec #CDFBasket et sur la page Facebook de la Fédération Française de BasketBall

Il ne reste plus que quelques places ! Si vous souhaitez assister à cet évènement exceptionnel, réservez vite !

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Finales de la Coupe de France 2019
Date d’écriture: 
Lundi, 6. Mai 2019
Vignette: 
Chapeau: 
Battus en finale de la Coupe de France par Le Mans en 2016. Le leader de Jeep Elite, l'ASVEL sera cette année favoris mais attention le MSB n'est jamais plus redoutable que lorsqu'il n'est pas attendu et sur un match tout est possible.

La loi du plus fort

Corps: 

Zvezdan Mitrovic souhaitait avant tout du sérieux de la part de ses troupes avant d’affronter Rouen, pensionnaire de Pro B. Mais après cinq minutes de jeu, le volcanique coach monténégrin avait déjà piqué plusieurs colères noires, particulièrement agacé par les choix douteux et les balles perdues de ses ouailles, incapables de servir dans de bonnes conditions leur pivot Miro Bilan, pourtant programmé pour dominer dans la peinture face à des intérieurs de l’antichambre.

Rouen jouait crânement sa chance dans un quart-temps très pauvre, se jetant sur tous les ballons au rebond et comptant sur un Lasan Kromah pas encore descendu de son petit nuage des quarts de finale (40 points). Les Normands resteront en tête pendant 13 minutes avant que l’ASVEL ne hausse le ton défensivement et qu’Amine Noua ne règle la mire de loin. Ses deux tirs primés consécutifs au cœur du deuxième quart-temps marquaient le premier écart de la rencontre (26-18). Le K.-O. était proche mais le SPO parvenait à conserver toute sa tête. Mieux même, développant un jeu rapide redoutable d’efficacité ils recollaient et rentraient aux vestiaires avec seulement deux points de retard sur un dernier dunk monumental de Kromah (34-32).

La résistance se poursuivra durant tout le troisième quart-temps mais un côté inéluctable semblait se dessiner, l’ASVEL trouvant de plus en plus souvent le chemin du cercle à l’image de Théo Malédon, découpant sur ses drives la défense rouennaise. Un 22-12 ponctuait les cinq dernières minutes de la période avec en prime un tir à trois-points au buzzer de Kalnietis. La digue cédait définitivement malgré le courage des troupes d’Alexandre Ménard. Des joueurs qui se lanceront dans un ultime baroud d’honneur, revenant de -16 (72-56) à -9 (72-63) puis encore à -6 (87-81) à 25 secondes de la fin, ne relâchant jamais leurs efforts. Insuffisant cependant pour priver les Rhodaniens d'une finale face au Mans le 11 mai prochain à Paris.

Programme du Top 8 Coupe de France Aréna Loire :

Samedi 16 mars 2019
13h00 : Quart de finale n°1
Rouen (Pro B) – Antibes (JEEP Elite) : 93 - 86

15h30 : Quart de finale n°2 - En direct sur RMC Sport 1
Nanterre (JEEP Elite) – Levallois (JEEP Elite) : 80 - 84

18h00 : Quart de Finale n°3 – En direct sur RMC Sport 1
Dijon (JEEP Elite) – Le Mans (JEEP Elite) : 87 - 95

20h30 : Quart de finale n°4 – En direct sur RMC Sport 1
Monaco (JEEP Elite) – Lyon Villeurbanne (JEEP Elite) : 87 - 101

Dimanche 17 mars 2019

14h30 : Demi-finale n°1 – En direct sur RMC Sport 2
Le Mans (JEEP Elite) - Levallois (JEEP Elite : 94-81

17h00 : Demi-finale n°2 – En direct sur RMC Sport 2
Rouen (Pro B) - Lyon Villeurbanne (JEEP Elite) : 81-90

Suivez la Coupe de France sur les Réseaux Sociaux avec le #CDFBasket

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Top 8 Coupe de France
Date d’écriture: 
Dimanche, 17. Mars 2019
Vignette: 
Chapeau: 
L'ASVEL a bien rebondi après sa fin de parcours européen. En dominant Rouen 90-81 au Top 8 de Trélazé, les Villeurbannais s'offrent une place en finale de la Coupe de France.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB

L'ASVEL en costaud

Corps: 

Deux poids lourds de Jeep Elite avait rendez-vous pour clôturer la soirée au Top 8 de la Coupe de France. Deux équipes en revanche pas sur la même dynamique. L’ASVEL a vu s’envoler mercredi soir ses rêves de dernier carré européen alors que Monaco a retrouvé de sa superbe ressemblant de plus en plus à l’équipe qui a terrorisé le championnat de France lors des deux dernières saisons régulières.

Les Rhodaniens ont subi de plein fouet la dureté physique des Monégasques et la qualité de leurs rotations. Après cinq minutes équilibrées la Roca Team a lourdement insisté à l’intérieur, inscrivant l’essentiel de ses paniers près du cercle. Le travail de sape ne cessait pas par la suite et après un quart d’heure le bilan était sans appel : 24-42. Théo Maledon continuait cependant ses raids et une zone-press parvenait à gripper la belle machine de la Principauté. Un 19-4 inversait totalement la tendance avant la pause, Zvezdan Mitrovic n’hésitant pas à lancer Charles Galliou puis Sofiane Briki avec un succès certain.

L’ASVEL était désormais relancée et ne lâchait plus sa proie, continuant de déployer des efforts défensifs exceptionnels, multipliant les trappes, les aides et les plongeons. Monaco souffrait le martyr, incapable de trouver la moindre solution tandis que le collectif villeurbannais trouvait des shoots ouverts ou des éclairs de génie de Maledon pour s’envoler après un quart-temps de rêve (34 points inscrits, 77-61).

Les Monégasques ne renonçaient pas pour autant, se montrant un court instant menaçants. L’international Yakuba Ouattara ramenait les siens à portée de fusil ou presque (91-81) mais l’agressivité de l’ASVEL l’amenait fréquemment sur la ligne des lancers-francs. Assez souvent et avec assez de réussite pour ne pas se faire de frayeur dans la dernière ligne droite.

Programme du Top 8 Coupe de France Aréna Loire :

Samedi 16 mars 2019
13h00 : Quart de finale n°1
Rouen (Pro B) – Antibes (JEEP Elite) : 93 - 86

15h30 : Quart de finale n°2 - En direct sur RMC Sport 1
Nanterre (JEEP Elite) – Levallois (JEEP Elite) : 80 - 84

18h00 : Quart de Finale n°3 – En direct sur RMC Sport 1
Dijon (JEEP Elite) – Le Mans (JEEP Elite) : 87 - 95

20h30 : Quart de finale n°4 – En direct sur RMC Sport 1
Monaco (JEEP Elite) – Lyon Villeurbanne (JEEP Elite) : 87 - 101

Tirage au sort des demi-finales à l’issue du 4e quart de finale

Dimanche 17 mars 2019

14h30 : Demi-finale n°1 – En direct sur RMC Sport 2
17h00 : Demi-finale n°2 – En direct sur RMC Sport 2

Suivez la Coupe de France sur les Réseaux Sociaux avec le #CDFBasket

Catégorie: 
Surtitre: 
Top 8 Coupe de France
Date d’écriture: 
Samedi, 16. Mars 2019
Vignette: 
Chapeau: 
L'ASVEL a compté jusqu'à 18 points de retard face à Monaco avant de renverser la vapeur et de se qualifier pour les demi-finales de Coupe de France (101-86).
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="en"><p lang="fr" dir="ltr">Victoire de <a href="https://twitter.com/LDLCASVEL?ref_src=twsrc%5Etfw">@LDLCASVEL</a> sur l’<a href="https://twitter.com/ASMonaco_Basket?ref_src=twsrc%5Etfw">@ASMonaco_Basket</a> qui rejoint donc le dernier carré de cette <a href="https://twitter.com/hashtag/CDFBasket?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#CDFBasket</a> ! <a href="https://t.co/oPALzn7L1t">pic.twitter.com/oPALzn7L1t</a></p>&mdash; FFBB (@ffbasketball) <a href="https://twitter.com/ffbasketball/status/1107033351410630656?ref_src=twsrc%5Etfw">March 16, 2019</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">En attendant de se retrouver demain pour la suite du Top 8 <a href="https://twitter.com/hashtag/CDFBasket?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#CDFBasket</a>, voici le résumé musclé et du choc entre <a href="https://twitter.com/LDLCASVEL?ref_src=twsrc%5Etfw">@LDLCASVEL</a> <a href="https://twitter.com/ASMonaco_Basket?ref_src=twsrc%5Etfw">@ASMonaco_Basket</a> <a href="https://t.co/tX7ldjUHGT">pic.twitter.com/tX7ldjUHGT</a></p>&mdash; FFBB (@ffbasketball) <a href="https://twitter.com/ffbasketball/status/1107041508979605504?ref_src=twsrc%5Etfw">16 mars 2019</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Antibes et l'ASVEL premiers qualifiés pour le Top 8

Corps: 

Ce soir, Nancy a montré qu'il avait sa place en Jeep Elite. Les locaux ont tenu la dragée haute aux Antibois. Il aura fallu une accélaration de ces derniers pour faire la différence. La formation de Jeep Elite emmenée par l'inoxydable Tim Blue (21 points et 5 rebonds) a infligé un terrible 16 à 2, à cheval sur le troisième et quatrième quart-temps, à leur adversaire du jour. Antibes s'est imposé 65-52

Au Rhénus, l'ASVEL a fait la course en tête du début à la fin. Pourtant Youssoupha Fall a tout tenté (20 points à 9/10 aux tirs, 11 rebonds) pour sauver la SIG mais les Villeurbannais ont tenu bon grâce notamment au duo Lighty (15 points dont 3/4 à trois-points) - Kalnietis (17 points, 5 passes). Strasbourg n'ira pas défendre son titre à Paris, la faute à une ASVEL solide qui s'est imposée 86 à 78.

Programme des huitièmes de finale de la Coupe de France

Lundi 11 février
Nancy (Pro B) – Antibes (Jeep Elite) : 52-65
Strasbourg (Jeep Elite) – Lyon Villeurbanne (Jeep Elite) : 78-86

Mardi 12 février
19h00 : Monaco (Jeep Elite) – Limoges (Jeep Elite) En direct sur Youtube
20h00 : Vichy-Clermont (Pro B) – Levallois (Jeep Elite) - En direct sur Youtube
20h00 : Dijon (Jeep Elite) – Chalon (Jeep Elite) - En direct sur Youtube
20h30 : Gries-Oberhoffen (Pro B) – Nanterre (Jeep Elite) - En direct sur Youtube

Mercredi 13 février
20h00 : Souffelweyersheim (NM1) – Rouen (Pro B)
20h00 : Le Mans (Jeep Elite) – Boulazac (Jeep Elite) - En direct sur Youtube

Prochains tours :
Samedi 16 et dimanche 17 mars : Top 8 à l'Arena Loire (49) - Réservez vos places
Samedi 11 mai : Finale à l'AccorHotels Arena (75) - Réservez vos places 

FINALES VENDREDI 10 ET SAMEDI 11 MAI 2019 À L’ACCORHOTELS ARENA À PARIS

affiche Coupe de France 2019Le programme*:

Vendredi 10 mai 2019
18h00 : Finale Trophée féminin
20h30 : Finale Trophée masculin

Samedi 11 mai 2019
11h30 : Finale U18 féminines
14h00 : Finale U17 masculins
16h30 : Finale Pro féminines - Trophée Joé Jaunay*
19h00 : Finale Pro masculins - Trophée Robert Busnel*

*sous reserve de modification TV

Réservez vos places sur : billetterie.ffbb.com

Toute la Coupe de France sur les Réseaux Sociaux #CDFBasket

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France 2019
Date d’écriture: 
Lundi, 11. Février 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Ce soir en matches avancés des 8e de finale de la Coupe de France, après avoir bien résisté Nancy a fini par craquer face à Antibes (52-65). A Strasbourg, l'ASVEL a bien maîtrisé son sujet et s'est adjugée la victoire 86 à 78. La suite de ces huitièmes à partir de demain 19h00 avec 4 matches au programme dont le derby bourguignon chaud bouillant entre Dijon et Chalon, match à suivre sur YouTube.

Des futurs entraîneurs pros en immersion à l'ASVEL

Corps: 

Organisé dans les locaux du LDLC ASVEL à Villeurbanne, le dernier regroupement des 13 entraineurs en formation au DEPB s'est déroulé du 10 au 12 décembre à Villeurbanne. Outre le fait d'assister au match d'Eurocup contre le Partizan Belgrade à l'Astroballe, les stagiaires ont bénéficié des interventions de plusieurs cadres du club.

Le président délégué du LDLC ASVEL, Gaëtan Muller a débuté en présentant le projet ambitieux de la structure. Ce fut ensuite le tour d'Emmanuel Lacroix, le préparateur physique (ancien préparateur de Dijon en foot et de Marion Bartolli en tennis) de parler de son métier. Il a notamment partagé ses convictions en matière de préparation physique et son fonctionnement au sein du staff villeurbanne. TJ Parker (entraîneur assistant LDLC ASVEL, diplômé du DEPB en 2015) a ensuite présenté, avec beaucoup de générosité, le plan du match contre le Partizan Belgrade.

Enfin, le temps fort de la session est la venue à la rencontre des stagiaires du coach de l'ASVEL Zvezdan Mitrovic (ancien coach de l’A.S. Monaco avec qui il a notamment gagné la Leaders Cup, et coach de l’équipe nationale du Monténégro) qui a offert un débriefing du match de la veille. Il s'est prêté avec beaucoup d'humilité au jeu des questions - réponses, avant de conclure que le métier d’entraîneur de haut niveau, c’était 30% de terrain et 70% de management !

Catégorie: 
Surtitre: 
Diplôme d'Entraîneur Professionnel de basket
Auteur: 
Yann FONTENEAU
Date d’écriture: 
Jeudi, 13. Décembre 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Durant trois jours cette semaine, les stagiaires en formation pour le Diplôme d'Entraîneur Professionnel de basket (DEPB) ont vécu en immersion la préparation du match du LDLC ASVEL face au Partizan Belgrade.
crédit: 
FFBB
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Aux côtés de <a href="https://twitter.com/JoGomis3?ref_src=twsrc%5Etfw">@JoGomis3</a>, intervention de Coach Mitrovic auprès des stagiaires DES-JEPS de la <a href="https://twitter.com/ffbasketball?ref_src=twsrc%5Etfw">@ffbasketball</a> ce matin à l&#39;Astroballe<a href="https://twitter.com/hashtag/LDLCASVEL?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#LDLCASVEL</a> <a href="https://t.co/RG1wEjGVh6">pic.twitter.com/RG1wEjGVh6</a></p>&mdash; LDLC ASVEL (@LDLCASVEL) <a href="https://twitter.com/LDLCASVEL/status/1072788812009488384?ref_src=twsrc%5Etfw">December 12, 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Lyon impressionne d'entrée

Corps: 

Pas de round d’observation dans cette entame de match. Les anciennes internationales Tricolores, Paoline Salagnac et Ingrid Tanqueray, lancent les hostilités d’entrée, rapidement imitées par la recrue vedette de l’ASVEL, Alysha Clark. L’intensité défensive et le rythme imprimé par les Lyonnaises sonnent littéralement les joueuses du TGB, qui encaissent un premier éclat après 5 minutes de jeu : 6-14. L’adresse des Tarbaises est en chute libre (3/15 dans le premier quart-temps) et l’intérieur de Tarbes, Aby Gaye, esseulée à l’intérieur, n’arrive pas à se défaire de la défense agressive et étouffante de Sacko et Dos Santos. 22-9 à la fin du premier quart pour Lyon-ASVEL.

Plutôt que de baisser de pied dans le deuxième quart-temps, les joueuses de Valéry Demory enfoncent le clou sous l’impulsion de leur star américaine, référencée en Euroligue et championne WNBA cet été. Clark intenable assure à la fois le scoring et la distribution du jeu (16 points, 4 passes et 3 interceptions à la mi-temps). Les joueuses de François Gomez restent sans réponse et traversent le quart-temps en mode fantôme : 4 points au total et quasiment 9 minutes sans marquer. A la mi-temps, les Lyonnaises regagnent le vestiaire avec 27 points d’avance, 40-13.

Après le festival Alysha Clark en première mi-temps c'est au tour de Michelle Plouffe de reprendre le flambeau à la marque (19 points au final, dont 9 dans 3e quart-temps). L’écart au tableau d’affichage se stabilise au fil du match mais sur le terrain la différence de niveau est très nette. Il y a dans ce match une classe d’écart entre les deux équipes et l’impression de puissance collective et individuelle, des deux côtés du terrain, dégagée par Lyon laisse entrevoir de belles choses pour le reste de la saison. Une prestation à la hauteur des ambitions affichées par le club du président Tony Parker.

Lyon bat Tarbes GB 68-40

Catégorie: 
Surtitre: 
MAIF Open LFB 2018
Auteur: 
Guillaume Karli/FFBB
Date d’écriture: 
Samedi, 13. Octobre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Comme chaque année depuis 14 ans, toutes les équipes de Ligue Féminine sont réunies à Paris pour le MAIF Open LFB, le lancement officiel du championnat. Lors de la première rencontre, Tarbes, équipe surprise de la saison passée tombée avec les honneurs en finale du championnat face à Bourges, ouvrait sa saison face à l’ambitieuse ASVEL et son nouveau coach, Valéry Demory, deux fois champion de France avec Montpellier.
crédit: 
Crédits : Bellenger/IS/FFBB
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Impériale l&#39;américaine Alysha Clark est élue MVP <a href="https://twitter.com/Pierre_Lannier?ref_src=twsrc%5Etfw">@Pierre_Lannier</a> de la rencontre. <a href="https://twitter.com/hashtag/MAIFOpenLFB?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#MAIFOpenLFB</a> <a href="https://t.co/2hQdf3OtjQ">pic.twitter.com/2hQdf3OtjQ</a></p>&mdash; LFB (@basketlfb) <a href="https://twitter.com/basketlfb/status/1051134876286640131?ref_src=twsrc%5Etfw">13 octobre 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fliguefemininedebasket%2Fvideos%2F243857136480672%2F&show_text=0&width=267" width="267" height="476" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe> <iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fliguefemininedebasket%2Fvideos%2F779099315759351%2F&show_text=0&width=267" width="267" height="476" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Pages

S'abonner à RSS - ASVEL