Equipe de France A féminine

La petite histoire de...Ornella Bankolé
Plus forte que les blessures
Découvrez les petites histoires qui font la grande histoire de la Ligue Féminine de Basket depuis 1998. A sa sortie du Pôle France en 2015, Ornella Bankolé faisait partie des plus grands prospects du...
"Ma période à Valenciennes a été incroyable"
Sandra Le Dréan est une icône du basket français (8 saisons LFB, 216 matches joués). Passée par Aix-en-Provence, elle a fait les beaux jours de Valenciennes entre 2000 et 2006...
"Londres est un peu comme un bouquet final"
Née à Grande-Synthe, Clémence Beikes est une figure du basket nordiste (9 saisons LFB, 210 matches). Passée notamment par Calais, Valenciennes, Villeneuve d'Ascq et Saint...
"Je suis dans mon collège d'enfance"
Figure du basket dans le Sud Ouest, Marion Laborde n'a pas eu le parcours classique de la basketteuse professionnelle. Après trois ans à Tarbes pour lancer sa carrière, elle s'est engagée avec Basket Landes, club auquel elle est restée fidèle de 2007 à 2015. Au total, elle a pass...
"Ma mère me résume les matches"
Joueuse de Ligue Féminine de 2005 à 2018 (334 matches), Anaël Lardy a rangé ses basket voilà bientôt deux ans. Elle vit désormais en Haute-Savoie où elle gère et anime une salle de sport avec son comp...
2e chapeau pour les Bleues
La FIBA a dévoilé les chapeaux pour le tirage au sort des TQO féminins du 27 nov...
Les Braqueuses, 10 ans après
De l'argent puissance 4
Retrouver nos valeurs

Pages

Les Bleues passent à 13

Corps: 
Valérie Garnier (entraîneur de l'Équipe de France féminine) : «Le but de ce stage à Tarbes était de monter en intensité et d'être plus précis sur nos principes offensifs et défensifs. Il y a beaucoup de points positifs sur les deux dernières rencontres mais aussi des aspects à améliorer comme avoir de la constance sur 40 minutes. L'Euro approche et il faut réduire l'effectif. Ce choix est délicat car toutes les joueuses s'investissent humainement et sportivement au sein du groupe. Marielle Amant et Ingrid Tanqueray vont quitter l'équipe. Je tiens à les remercier pour leur engagement et leur attitude irréprochable.»
 
Surtitre: 
Equipe de France féminine - Préparation Euro 2015
Date d’écriture: 
Mercredi, 27. Mai 2015
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Alors qu'il reste encore une rencontre à disputer dans le Sud-Ouest (19h à Pau contre la Suède), Valérie Garnier a annoncé ce jour que Marielle Amant et Ingrid Tanqueray allaient quitter le groupe France. Les Bleues ne sont plus que 13. Elles se retrouveront à Villeneuve d'Ascq dimanche pour le dernier stage avant l'Euro.

"Je suis fière de jouer ici"

Corps: 
Céline Dumerc : "C'est un vrai retour à la maison pour moi, j'ai commencé le basket ici. Je suis fière de jouer ici, devant ma famille et avec le maillot de l'Équipe de France. Nous sommes dans un état d'esprit de travail, la préparation est courte. Tous les entraînements ou les matches sont importants. Ca va être intéressant de se jauger sur des adversaires complètement différents."
 
Paoline Salagnac : "Il y a une bonne dynamique dans le groupe. On utilise le moindre entraînement pour progresser. Il ne faut pas perdre de temps. On doit prendre du plaisir. La France a un statut, l'objectif est de figrer au minimum dans le Top 5 pour disputer le Tournoi de Qualification Olympique. On va prendre les matches les uns après les autres. Avoir de l'opposition dans les matches de préparation va nous permettre de savoir où on en est."
 
Valérie Garnier : "On va rentrer dans l'intensité sur ce stage. On s'approche de l'Euro même si c'est encore loin. Le groupe est bien, on avance normalement. Il y a une formidable aventure à vivre. L'envie est d'aller aux Jeux Olympiques mais il y a des étapes à passer."
 
Programme des matches dans le Sud-Ouest
 
25 mai 2015 à 19h00 : France - Lituanie à Mont-de-Marsan (en direct sur Canal+ Sport)
26 mai 2015 à 20h30 : France - Grèce à Tarbes
27 mai 2015 à 19h00 : France - Suède à Pau (en direct sur Sport+)
 
Surtitre: 
Equipe de France féminine - Préparation Euro 2015
Auteur: 
A Tarbes, Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Vendredi, 22. Mai 2015
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Tarbaise de naissance, Céline Dumerc s'est prêtée au jeu des questions-réponses avec la presse aujourd'hui. Une autre ancienne du TGB, Paoline Salagnac, était à ses côtés tout comme l'entraîneur Valérie Garnier. Morceaux choisis.

Reprise du travail à Tarbes

Corps: 
Arrivées à Tarbes mercredi en fin d'après-midi, les Bleues sont entrées dans le vif du sujet avec un entraînement à 18h30. Elles continueront sur un rythme de une ou deux séances par jour jusque dimanche en alternant travail collectif et individuel. Le but pour l'entraîneur, Valérie Garnier, étant de "poursuivre dans l'harmonisation des états de forme" tout en "mettant en place le plan de jeu".
 
Programme des matches dans le Sud-Ouest
 
25 mai 2015 à 19h00 : France - Lituanie à Mont-de-Marsan (en direct sur Canal+ Sport)
26 mai 2015 à 20h30 : France - Grèce à Tarbes
27 mai 2015 à 19h00 : France - Suède à Pau (en direct sur Sport+)
Surtitre: 
Equipe de France féminine - Préparation Euro 2015
Auteur: 
A Tarbes, Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Jeudi, 21. Mai 2015
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Après quelques jours de repos consécutifs au premier bloc de préparation à Lyon, les 15 joueuses de l'Équipe de France féminine ont repris le travail hier. A Tarbes, elles auront cinq jours pour peaufiner leur jeu avant d'enchaîner avec 3 matches de préparation dans le Sud-Ouest face à la Lituanie, la Grèce et la Suède.

Le Quiz - Ana Maria Cata-Chitiga vs Héléna Ciak

Corps: 

Surtitre: 
Tournée 2015 - Equipe de France féminine
Date d’écriture: 
Lundi, 18. Mai 2015
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Tous les dimanches jusqu'au 7 juin, le Quiz de la Tournée 2015 oppose deux joueuses de l’Équipe de France féminine. Sujet : l'histoire des Bleues. Principe : la première à trois bonnes réponses remporte la partie. Qui sera la plus cultivée ?

Les Bleues dominent les Slovaques

Corps: 

Après la défaite la veille face à la Serbie (63-65), les Bleues sont de retour sur le parquet face à Slovaquie, au complexe Vercors de Bourg-de-Péage. Les Bleues retrouvent les Slovaques pour la 1ère fois depuis 2008, les Tricolores jouaient alors les qualifications à l'Euro et s'étaient inclinées (55-63). Si les Françaises impriment le rythme de début de match, elles peinent à trouver la mire. Par Sandrine Gruda à trois reprises, la France parvient à créer un écart (8-2, 4'). Mais en face Vynuchalova aligne les points et fait résister les siennes. Valérie Garnier aligne un cinq très jeune sur le terrain (Epoupa, Ayayi, Michel, Miyem, Cata-Chitiga) qui permet aux Tricolores de virer en tête à la fin du premier quart (22-17, 10').

Le 2ème quart repart sur les mêmes bases, les Bleues se trouvent à merveille sur le terrain et offrent des actions collectives d'éclat au nombreux public de Bourg-de-Péage. Maros Kovacik doit prendre un temps-mort pour tenter de casser la dynamique (26-17, 13'). Appliquées, les Françaises réalisent une première mi-temps satisfaisante, face à des Slovaques rapidement sanctionnées par les fautes. À la pause, les Tricolores ont fait le break (38-21, 20').

Au retour des vestiaires, l'intensité et l'application sont toujours au rendez-vous côté tricolore. Les Bleues continuent leur récital, Cata-Chitiga remarquablement servie dans la peinture fait grimper l'écart à 20 points (46-26, 23'). Valérie Garnier peut faire tourner tout son effectif, et commencer à préparer les prochaines échéances. À 10 minutes de la fin, la France mène tranquillement la partie (60-34).

Le dernier quart-temps est semblable au troisième. Les Françaises déroulent et s'imposent sans souci face à la Slovaquipe pour ce premier tournoi de préparation (74-55). En inscrivant 15 points ce soir, Sandrine Gruda fait son entrée dans le Top 10 des meilleures marqueuses de l'histoire en Equipe de France féminine.

France bat Slovaquie :  74-55 (119.47 Ko)

Déclarations d'après-match
Valérie Garnier : "On est toujours à la recherche de sensations collectives. Ca a été irrégulier ce soir. La Slovaquie est très agressive sur les un contre un, on a été en difficulté. Il faudra être plus stable en défense".
Ana Cata-Chitiga : "Il était nécessaire d'avoir une réaction. On voulait se rassurer. On a mieux joué en passe et défensivement. Il fallait se remettre en confiance. Pour la suite, rien ne sera facile."

Dans l'autre match de la journée, la Grande-Bretagne a battu la Serbie 62 à 53.

Surtitre: 
Préparation EuroBasket Women 2015
Auteur: 
A Bourg-de-Péage, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Samedi, 16. Mai 2015
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Pour son troisième match de préparation, les Bleues ont déroulé et se sont imposées sans souci contre la Slovaquie (74-55).
crédit: 
Valériane Ayayi (Crédit : Julien Bacot/FFBB)
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Les Bleues se reprennent face à la Slovaquie (74-55) <a href="https://twitter.com/hashtag/tourn%C3%A9e2015?src=hash">#tournée2015</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/EDFBasket?src=hash">#EDFBasket</a> <a href="http://t.co/4n9vSFf1SP">pic.twitter.com/4n9vSFf1SP</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/599639996790906880">May 16, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Les Bleues s'inclinent sur le fil

Corps: 

La première minute démarre déjà fort avec deux paniers de Skrela auxquelles les Serbes répondent (5-5). Et dès le début, on sent des Bleues qui ont envie de marquer leur territoire. Chose faite sous l’impulsion d’une Diandra Tchatchouang qui enchaîne les tirs à mi-distance. Un 12-0 permettent aux Bleues de faire un premier break (17-5, 5’). Olivia Epoupa en profite pour endosser pour la première fois la tunique bleue nous montrant au passage une belle débauche d’énergie. Les Serbes s’en remettent aux tirs longue distance de Sasa Cado. Paoline Salagnac au buzzer permet aux joueuses de Valérie Garnier de mener de 10 points à la fin du premier quart (22-12, 10’).

Et comme la veille, les filles confirment que les débuts de deuxième quart ne leur réussisent pas. Sous l’impulsion de leurs leaders, les joueuses Serbes reviennent à 1 petit point (24-23, 14’). Il faut une Tchatchouang de feu suivi d’un tir à trois points de Céline Dumerc pour stopper l’embellie adverse et reprendre une certaine distance (32-23, 16'). De courte durée puisque nos maladresses aux tirs permettent aux Serbes de revenir à nouveau (32-30, 19’). Adroites à trois points (4/6) dans ce quart, elles rentrent au vestiaire avec 4 points de retard (34-30, 20’). Tchatchouang est déjà à 11 points.

La deuxième période démarre à l’avantage des joueuses serbes. Les tirs ratés fusent et Dabovic ou encore Page en profitent pour permettre aux visiteurs de prendre l’avantage (37-38, 13’). Céline Dumerc et Endy Miyem tente de maintenir le navire à flot. (41-42, 24’). Après six minutes de jeu dans le troisième quart, la Serbie parvient à prendre 7 points d’avance. Le nombre de ballon français ricochant autour de l’arceau est impressionnant. Le public de l’Astroballe joue sont rôle à plein en donnant de la voix en faveur des Bleues. Mais les sœurs Dabovic prennent les applaudissements pour elles et la Serbie s’envole. Elle mène 52 à 47 à la fin du troisième quart.

Les intérieures serbes bloquent la raquette. On s’en remet à Olivia Epoupa pour rester à portée (49-54, 32’). Valérianne Ayayi à trois points et Helena Ciak permettent à la France de revenir à hauteur (54-54, 34’). Mais Page redonne de l’air aux Serbes (54-58, 35’). Helena Ciak marque à nouveau dans la raquette mais Milovanovic lui répond (56-60, 37’). Dabovic puis Page encore, répondent aux lancers francs de Miyem et Skrela (59-64, 38'). L’Astroballe pousse derrière les Françaises dans cette fin de match. Endy Miyem à deux points suivi d’un raté serbe font encore monter le suspense d’un cran (61-64). Il reste moins d’une minute à jouer. La balle change de camp plusieurs fois avant que Skrela ne marque deux lancers (63-64, 39'). Il reste 24 secondes à jouer. La balle est serbe. Mais nos adversaires paniquent et Dabovic perd d’emblée le ballon. La dernière possession est française. Miyem prend le tir à trois point. C'est raté mais les rebonds sont Bleues. Seulement ni Gruda, ni Dumerc, ni Miyem une deuxième fois n’arriveront à glisser le ballon dans le cercle. Après quatre tirs ratés dans les dernières secondes, c’est donc la Serbie qui s’impose sur le fil à Villeurbanne 64 à 63.

Serbie bat France :  64-63 (116.29 Ko)

Les réactions :
Valérie Garnier : "Je retiens de ce match que la Serbie existe dans le paysage européen. On a été battues sur les duels, les rebonds offensifs. On a subit. On a manqué de lucidité sur la fin. Il y a plein de choses à apprendre sur ce match."
Diandra Tchatchouang : "En première mi-temps, on leur laisse trop de tirs à trois points. Elles prennent confiance par ces tirs. On a aussi eu du mal sur les pick&roll. On est là pour travailler, il ne faudra pas commettre les mêmes erreurs sur les matches à venir."

Dans l'autre match de la journée, la Grande-Bretagne l'a emporté contre la Slovaquie 60 à 51.

Surtitre: 
Préparation EuroBasket Women 2015
Auteur: 
À Villeurbanne, Sylvain Callejon (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 15. Mai 2015
Vignette: 
Chapeau: 
La deuxième sortie des Bleues fut plus difficile. Elles s'inclinent de peu face à la Serbie (63-64) après une fin de match à couper le souffle.
crédit: 
Diandra Tchatchouang (Crédit : Julien Bacot/FFBB)
Social_posts: 
<div id="fb-root"></div><script>(function(d, s, id) { var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0]; if (d.getElementById(id)) return; js = d.createElement(s); js.id = id; js.src = "//connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js#xfbml=1&version=v2.3"; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);}(document, 'script', 'facebook-jssdk'));</script><div class="fb-post" data-href="https://www.facebook.com/EquipeDeFranceFeminineDeBasketBall/posts/694509220682421:0" data-width="500"><div class="fb-xfbml-parse-ignore"><blockquote cite="https://www.facebook.com/EquipeDeFranceFeminineDeBasketBall/posts/694509220682421:0"><p>Les Bleues s&#039;inclinent sur le fil #tourn&#xe9;e2015 #EDFBaskethttp://www.ffbb.com/les-bleues-sinclinent-sur-le-fil-0</p>Posted by <a href="https://www.facebook.com/EquipeDeFranceFeminineDeBasketBall">Equipe de France féminine de BasketBall</a> on <a href="https://www.facebook.com/EquipeDeFranceFeminineDeBasketBall/posts/694509220682421:0">vendredi 15 mai 2015</a></blockquote></div></div>

Les Bleues s'inclinent sur le fil #tournée2015 #EDFBaskethttp://www.ffbb.com/les-bleues-sinclinent-sur-le-fil-0

Posted by Equipe de France féminine de BasketBall on vendredi 15 mai 2015

Le Club des Internationaux avec les Bleues

Corps: 

Les trois anciens internationaux présents avec les Bleues étaient Isabelle Fijalkowski (Présidente du Club, 204 sélections), Annick Hector-Travart (Secrétaire du Club, 27 sélections) et Alain Vincent (responsable aide et reconversion, 7 sélections).

Surtitre: 
Equipe de France féminine - Préparation Euro 2015
Auteur: 
A Lyon, Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Mercredi, 13. Mai 2015
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Ce mercredi, trois membres du Club des Internationaux ont dîné avec l'Equipe de France féminine actuellement en stage à Lyon dans le cadre de sa préparation à l'Euro. Après ce moment de convivialité, une présentation sur la reconversion a été effectuée afin de sensibiliser les joueuses sur les possibilités qu'offre le Club des Internationaux aux athlètes pendant ou après leur carrière.

Les Bleues sensibilisées par FDJ

Corps: 
En effet, FDJ et la FFBB, partenaires depuis 2010, ont reconduit en 2014 leur contrat de partenariat jusqu’en 2018 en ajoutant un avenant spécifique à l’intégrité du sport et des paris sportifs.
 
Dans ce cadre, FDJ a dispensé une formation aux joueuses de l’Équipe de France, à l’encadrement sportif et au référant intégrité de la Fédération. Elle a présenté par des exemples avérés les risques de corruption qui pèsent sur le monde sportif, la législation en vigueur quant à l’interdiction de parier sur leur sport et les risques encourus en cas de fraude. Elle a insisté sur la forte surveillance des paris sportifs réalisée en ligne par l’Arjel et par FDJ dans son réseau de point de vente, ainsi que sur les contrôles, en particulier le croisement par l’Arjel des fichiers des joueurs des opérateurs avec ceux des organisateurs pour vérifier le respect de l’interdiction de parier.
 
Outre cette sensibilisation, FDJ propose à la FFBB un panel d’actions complémentaires : aide à la réalisation de supports de formation, développement d’outils de e-learning, participation à des actions de sensibilisation en lien avec la lutte contre l’addiction, présentation par FDJ de son activité de contrôle des paris sportifs.
Surtitre: 
Equipe de France féminine - Préparation Euro 2015
Auteur: 
A Lyon, Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Mardi, 12. Mai 2015
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
A l’approche de l’Euro féminin se disputant au mois de juin en Hongrie et en Roumanie, FDJ a mené ce jour à Lyon auprès de l’équipe de France féminine, une séance de sensibilisation dédiée aux risques de corruption sportive en lien avec les paris sportifs. Celle-ci a été assurée par Thierry Pujol, directeur FDJ de la gestion des risques et de la Sécurité en coordination avec Christophe Zajac, responsable intégrité de la FFBB.

"Un réel plaisir d'être là"

Corps: 
Sara Chevaugeon : "Mon intégration se passe très bien. Je cotoie la plupart des joueuses dans le championnat. Il y a une bonne ambiance de travail. C'est un réel plaisir d'être ici. C'est une bouffée d'air après une saison galère avec Lyon."
 
Endy Miyem : "Je suis contente de revenir après une dernière campagne compliquée (Endy s'était blessée face aux Etats-Unis et avait manqué les 4 premiers mois du championnat LFB). C'est une revanche. Je suis bien physiquement."
 
Valérie Garnier : "Il y a deux priorités lors de ce stage à Lyon : harmoniser les états de forme de chaque joueuse car certaines ont fait 30 matches dans la saison et d'autres 53, et rentrer notre plan de jeu assez rapidement. On va rentrer assez vite dans le vif du sujet. Le temps passé ensemble est primordial."
 
Isabelle Yacoubou, qui a joué le dernier match de la finale du championnat italien lundi, est arrivée à Lyon en milieu d'après-midi. L'intérieure des Bleues, qui affichait comme toujours un large sourire, retrouvera le terrain dès demain avec ses coéquipières.
 
Surtitre: 
Equipe de France féminine - Préparation Euro 2015
Auteur: 
A Lyon, Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Samedi, 9. Mai 2015
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Alors que les Bleues continuent de travailler en vue du Championnat d'Europe 2015, deux d'entre elles ont rencontré les médias en début d'après-midi à l'occasion d'un point presse. La nouvelle venue Sara Chavaugeon a ainsi pu exprimer son bonheur d'être en Équipe de France A pour la première fois de sa carrière.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/shaqoubou">@shaqoubou</a> est bien arrivée à Lyon <a href="https://twitter.com/hashtag/EDFBasket?src=hash">#EDFBasket</a> <a href="http://t.co/282J02Qgf1">pic.twitter.com/282J02Qgf1</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/597042558322253824">9 Mai 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Johanne Gomis va quitter le groupe

Corps: 
Cette blessure, qui ne permet pas de supporter les charges de travail prévues pendant la préparation, contraint Johanne Gomis à quitter l’Équipe de France afin de se soigner.
 
Le groupe France est réuni depuis mercredi à Lyon pour débuter sa préparation pour le Championnat d'Europe 2015 (11 au 28 juin en Hongrie et en Roumanie), qualificatif aux Jeux Olympiques de Rio 2016.
 
Surtitre: 
Équipe de France féminine - Préparation Euro 2015
Date d’écriture: 
Jeudi, 7. Mai 2015
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Touchée à la cheville en fin de saison de Ligue Féminine, l’arrière Johanne Gomis a passé des examens ce matin à Lyon. Afin de préserver l’intégrité physique de la joueuse, le staff médical des Bleues et l’entraîneur Valérie Garnier ont pris la décision de ne pas la conserver dans l’effectif.

Pages

S'abonner à RSS - Equipe de France A féminine