Equipe de France A féminine

La petite histoire de...Ornella Bankolé
Plus forte que les blessures
Découvrez les petites histoires qui font la grande histoire de la Ligue Féminine de Basket depuis 1998. A sa sortie du Pôle France en 2015, Ornella Bankolé faisait partie des plus grands prospects du...
"Ma période à Valenciennes a été incroyable"
Sandra Le Dréan est une icône du basket français (8 saisons LFB, 216 matches joués). Passée par Aix-en-Provence, elle a fait les beaux jours de Valenciennes entre 2000 et 2006...
"Londres est un peu comme un bouquet final"
Née à Grande-Synthe, Clémence Beikes est une figure du basket nordiste (9 saisons LFB, 210 matches). Passée notamment par Calais, Valenciennes, Villeneuve d'Ascq et Saint...
"Je suis dans mon collège d'enfance"
Figure du basket dans le Sud Ouest, Marion Laborde n'a pas eu le parcours classique de la basketteuse professionnelle. Après trois ans à Tarbes pour lancer sa carrière, elle s'est engagée avec Basket Landes, club auquel elle est restée fidèle de 2007 à 2015. Au total, elle a pass...
"Ma mère me résume les matches"
Joueuse de Ligue Féminine de 2005 à 2018 (334 matches), Anaël Lardy a rangé ses basket voilà bientôt deux ans. Elle vit désormais en Haute-Savoie où elle gère et anime une salle de sport avec son comp...
2e chapeau pour les Bleues
La FIBA a dévoilé les chapeaux pour le tirage au sort des TQO féminins du 27 nov...
Les Braqueuses, 10 ans après
De l'argent puissance 4
Retrouver nos valeurs

Pages

Une victoire dans la douleur

Corps: 
France - Canada 63-59
 
Les intérieures tricolores s'illustrent d'abord puis Emilie Gomis prend le relai (8-4, 3'). Les Bleues ont du mal à mettre leur jeu en place à l'image de ces quatre pertes de balles consécutives. La défense du Canada n'est pas étrangère aux approximations françaises. Lardy parvient à égaliser (11-11, 7'). Sur un rebond mal contrôlé par Héléna Ciak, les Canadiennes prennent l'avantage (15-17, 10').
 
Les Nord-Américaines mènent la danse mais les Bleues restent au contact (18-20, 12'). Céline Dumerc, de loin, redonne les commandes à la France (22-20, 15') qui profite d'une baisse de régime canadienne. Les soeurs Plouffe prennent les choses en mains pour revenir à hauteur (26-26, 18'). Dominatrice au rebond, l'Équipe de France perd en revanche trop de balles et n'a qu'un point d'avance à la pause (31-30).
 
Un tir primé de Gaëlle Skrela puis un bon passage de Marielle Amant obligent coach Thomaidis à prendre un temps-mort (38-32, 23'). Sur la ligne, Sandrine Gruda donne une avance de 10 points aux Bleues (42-32, 25'). Un matelas que la France voit fondre sur des offensives signées Fields et M. Plouffe (44-43, 28').  C'est à nouveau Gaëlle Skrela de loin qui offre un peu d'air aux siennes (47-43, 30').
 
La France continue de garder le contrôle mais le Canada n'est jamais bien loin (49-46, 32'). La fin de match s'annonce tendue. Les efforts de Sandrine Gruda sous le cercle ne sont pas récompensés. La néo-Arrageoise Michelle Plouffe égalise à 53-53. Skrela intercepte et file au panier (55-53, 2'30 à jouer). Céline Dumerc verrouille la victoire tricolore aux lancers-francs mais que ce fut difficile (63-59).
 
 
Réactions d'après-match :
 
Valérie Garnier (entraîneur) : "On est dans un Championnat du Monde, toutes les équipes sont proches. On s'est mis en danger tout seul. On se fait chahuter, on doit évoluer dans la dureté. Demain ça sera encore pire avec le Brésil, ça va être intense."
 
Marielle Amant : "Quand on joue, on veut toujours gagner. Il fallait prendre le match au sérieux, sans faire de calculs. Face à ce genre d'équipe, on ne peut pas décrocher. On doit corriger ça pour la suite. Il y a encore des automatismes à acquérir. Le Brésil sera un adversaire sérieux, il faudra être prêtes en jouant sur nos qualités."
Surtitre: 
Championnat du Monde féminin 2014
Auteur: 
A Ankara, Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Mardi, 30. Septembre 2014
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Dans un groupe B dominé par la Turquie, la France et le Canada s'affrontaient pour la place de dauphin. Et ce sont les Bleues qui occuperont cette position après une victoire acquise dans les dernières minutes (63-59). Les partenaires d'Emilie Gomis affronteront le Brésil mercredi à 19h (18h en France) lors d'un 1/8e de finale éliminatoire.

Jour de repos, jour de boulot

Corps: 
Deux séances d'entraînement
Sous la houlette du staff technique, les Bleues ont eu droit à deux séances de travail aujourd'hui. Ce matin, elles ont alterné entre séance de musculation et séance de tirs dans la salle annexe de l'Ankara Arena. En fin de journée, sur le parquet de la compétition, Valérie Garnier et ses assistants ont préparé l'affrontement de demain face au Canada.
 
Le point sur le Mondial
 
Groupe A
La première place va se jouer entre l'Espagne et la République Tchèque, deux équipes invaincues, qui s'affrontent mardi. Avec 0 victoire, le Brésil et le Japon sont en danger. Le perdant de ce duel sera éliminé.
Groupe B
La Turquie est assurée de finir à la première place. Le vainqueur de France-Canada (mardi à 20h15, heure française) sera deuxième et le perdant troisième. Avec 2 défaites, le Mozambique est déjà éliminé.
Groupe C
Même situation que dans le groupe A : la première place se jouera entre l'Australie et la Biélorussie. Le troisième sera le vainqueur de la rencontre Cuba-Corée du Sud.
Groupe D
Même situation que dans le groupe B : les USA vont terminer à la première place. Le vainqueur de Chine-Serbie sera dauphin des Américaines. Avec 2 défaites et un match contre les États-Unis à venir, l'Angola est éliminé.
 
Les premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les quarts de finale qui se joueront à Istanbul. Les deuxièmes et troisièmes s'affrontent dans un match de barrage éliminatoire (mercredi 1er octobre) de la façon suivante : A2-B3 / B2-A3 / C2-D3 / D2-C3. Les quatres vainqueurs rejoignent également Istanbul pour jouer les 1/4 de finales. Les perdants sont éliminés.
 
Tous les résultats et les statistiques du Mondial sont sur www.fiba.com/turkey2014
 


LA MINUTE INSIDE - 29/09/2014 - Le Canada en... par FFBB

Surtitre: 
Championnat du Monde féminin 2014
Auteur: 
A Ankara, Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Lundi, 29. Septembre 2014
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Même si les joueuses de l'Équipe de France n'avaient pas de match aujourd'hui, elles ont profité de ce jour de repos pour...travailler. Avec deux entraînements et une rencontre avec les médias, l'emploi du temps des Bleues n'avait rien de reposant.

La Minute Inside du 27 septembre 2014

Corps: 

@FRAbasketball #LaMinuteInside

 

Surtitre: 
Equipe de France - Championnat du Monde 2014
Date d’écriture: 
Dimanche, 28. Septembre 2014
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Embarquez avec les Bleues pour le championnat du Monde en Turquie en partageant tous les jours une Minute Inside de la vie de l’Équipe de France féminine.

Les Bleues en démonstration

Corps: 
France - Mozambique 89-45
 
3 paniers de Gaëlle Skrela puis un tir extérieur de Sandrine Gruda donnent le ton (8-0, 3'). Le Mozambique répond par un 5-0. Leia Dongue marque avec la planche et oblige Valérie Garnier à rappeler ses joueuses (10-9, 6'). Les petits gabarits africains trouvent trop facilement la faille dans la défense bleue. Grâce à du jeu rapide, la France reprend des couleurs (20-13, 10').
 
Paoline Salagnac marque 5 points de rang, les Bleues passent à +10 (25-15, 12'). La France prend la mesure de son adversaire sous les encouragements des supporters venus à Ankara (30-15, 14'). Puis c'est au tour Sandrine Gruda et Héléna Ciak de s'illustrer sous le cercle. Un quart-temps à sens unique qui permet aux partenaires de Céline Dumerc de mener à la pause (47-21).
 
Le jeu reprend alors que les fans mozambicains donnent de la voix. Il faut bien ça pour animer une Ankara Arena qui sonne creux. L'agressivité des joueuses africaines monte d'un cran, Céline Dumerc écope même d'une faute technique (53-26, 24'). Mais la France trace sa route dans un troisième quart-temps à nouveau dominé par des Bleues appliquées (71-31, 30').
 
Les 10 dernières minutes ne sont qu'une formalité. Valérie Garnier en profite pour reposer les cadres et investir la totalité de son effectif dans ce match plié depuis bien longtemps. Après la cruelle défaite de la veille face à la Turquie, les Bleues sont vite passées à autre chose. L'adversité devrait être tout autre mardi contre le Canada. Côté tableau d'affichage, victoire tricolore 89-45.
 
 
Réactions d'après-match :
 
Héléna Ciak : "Nous avons joué une équipe très agressive. On a subit par moment. Le score est large mais physiquement c'était intense. On a bien réagi suite à la défaite d'hier."
 
Valérie Garnier : "On aviat besoin de la victoire pour retrouver de l'énergie positive. C'est toujours difficile de jouer contre ce genre d'équipe. Il faut être dur, ne pas se laisser pousser. C'est ce qui nous a manqué un peu hier contre la Turquie. Le Mozambique a été courageux. Le positif, ce sont les 30 passes décisives, le jeu collectif et puis tout le monde a pu jouer."
Surtitre: 
Championnat du Monde féminin 2014
Auteur: 
A Ankara, Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Dimanche, 28. Septembre 2014
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Sur les ailes d'une Sandrine Gruda virevoltante, la France n'a pas tremblé face au Mozambique qui n'a pu tenir qu'un quart-temps. Que ce soit sur jeu rapide ou en insistant à l'intérieur, les Bleues se sont assurées une victoire facile (89-45). Les Tricolores affronteront le Canada mardi pour le dernier match du groupe B.

Les Bleues y étaient presque

Corps: 
France - Turquie 48-50
 
C'est Céline Dumerc qui lance les Bleues dans ce Mondial par un 3 points. Isil Alben lui répond (3-3, 2'). Bien en place défensivement, la France mène la danse (10-6, 5'). Sur deux actions éclair, la Turquie recolle (12-12, 8'). A la fin du 1er quart-temps, l'Equipe de France est devant d'une courte tête (15-14).
 
La Turquie ne trouve des solutions qu'au-delà des 6m75 pendant que la France insiste sous le cercle avec Tchatchouang (19-17, 14'). L'accès au panier tricolore est verrouillé à double tour, Sandrine Gruda domine de l'autre côté du terrain. Très active, l'intérieure bleue met son équipe à +10 à la pause (27-17).
 
La défense turque est montée d'un ton et son attaque tourne bien mieux à l'image de Sanders qui fait des dégâts dans la peinture (29-25, 23'). Portées par leur bouillant public, les Turques retrouvent leur jeu. La France est complètement étouffée sous la pression des partenaires de Yilmaz (37-38, 30').
 
Les difficultés tricolores en attaque perdurent, Sandrine Gruda est prise par deux voire trois adversaires. La France retrouve un peu de couleur en défense, Ingrid Tanqueray score de loin (43-42, 34'). La Turquie garde la main à 3 minutes du terme (43-46). Emilie Gomis relance la partie sur un 2+1 (48-47, 38').  Isil Alben enflamme la salle avec un triple à 47 secondes de la fin. Les Bleues ont bien la balle de match en main mais laissent passer leur chance. Victoire de la Turquie 50-48
 
 
Réactions d'après-match :
 
Sandrine Gruda : "C'était un match difficile. Nous avons pris un bon départ mais notre deuxième mi-temps n'a pas été du même niveau."
 
Valérie Garnier : "Tout d'abord bravo à la Turquie. Nous avons perdu trop de ballons sur la fin, on leur a laissé trop de rebonds offensifs. On a eu de la difficulté à cause de la pression. On doit jouer plus dur en attaque."
 
Surtitre: 
Championnat du Monde féminin 2014
Auteur: 
A Ankara, Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Samedi, 27. Septembre 2014
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Dans une ambiance entièrement acquise à la cause turque, l'Équipe de France féminine a perdu son premier match du Mondial (48-50) . Auteures d'une première mi-temps solide, les Bleues ont craqué au retour des vestiaires sous la pression des partenaires d'Isil Alben. Elles ont tout de même eu l'opportunité de l'emporter mais ont manqué la balle de match. La France jouera contre le Mozambique demain à 13h.

La Minute Inside du 26 septembre 2014

Corps: 
Surtitre: 
Championnat du Monde féminin 2014
Date d’écriture: 
Samedi, 27. Septembre 2014
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Embarquez avec les Bleues pour le championnat du Monde en Turquie en partageant tous les jours une Minute Inside de la vie de l’Équipe de France féminine.

Endy Miyem forfait contre la Turquie

Corps: 
Suivie par le staff médical depuis l’arrivée de l’Équipe de France à Ankara, Endy Miyem n’a pas été autorisée à participer à la rencontre de samedi face à la Turquie. Un nouveau bilan sera effectué dimanche afin de savoir si la joueuse pourra jouer face au Mozambique.
 
Championnat du Monde 2014 - Programme des Bleues - 1er tour à Ankara
 
Samedi 27 septembre : Turquie - France à 18h00 (19h00 en Turquie)
Dimanche 28 septembre : France Mozambique à 13h00 (14h00 en Turquie)
Mardi 30 septembre : France - Canada à 20h15 (21h15 en Turquie)
 
Surtitre: 
Équipe de France féminine - Mondial 2014
Date d’écriture: 
Vendredi, 26. Septembre 2014
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Touchée au mollet gauche lors du match France - États-Unis du 21 septembre dernier à Paris, Endy Miyem ne participera pas au premier match des Bleues samedi contre la Turquie.

Premier entraînement à Ankara

Corps: 
Ravies de retrouver le chemin du parquet, les joueuses de l'Équipe de France ont effectué ce midi une séance d'entraînement de 2 heures. L'Ankara Arena reste un très bon souvenir pour Céline Dumerc, Sandrine Gruda, Endy Miyem et Emilie Gomis puisque c'est dans cette salle qu'elles avaient décroché leur place pour les Jeux Olympiques de Londres.
 
 
 


LA MINUTE INSIDE - 24/09/2014 - Road Trip par FFBB

Surtitre: 
Championnat du Monde féminin 2014
Auteur: 
A Ankara, Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Jeudi, 25. Septembre 2014
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Arrivées hier soir dans la capitale turque, les Bleues ont effectué leur premier entraînement ce midi dans une salle annexe de l'Ankara Arena. Elles ne découvriront la salle de la compétition que vendredi après-midi.

Héroïques

Corps: 
France bat Etats-Unis 76-72
 
La dernière confrontation entre le Team USA et l'Equipe de France remonte à la finale des JO 2012. Un match que les américaines avaient dominés de la tête et des épaules (86-50). Un résultat qui avait laissé un goût amer aux tricolores après leur magnifique parcours olympique. Alors aujourd'hui, il était hors de question de se présenter en victime.
 
C'est la plus américaine des Bleues qui montre l'exemple, Sandrine Gruda inscrit les deux premiers points de la partie et se multiplie en ce début de match. La machine américaine se met peu à peu en place et la pression défensive d'Angel Mc Coughtry et ses partenaires finit par payer et les balles perdues tricolores sont vite sanctionnées (20-6, 10').
 
Le Team USA sûr de sa force déroule et la France est au plus mal. Valérie Garnier change alors intégralement son cinq et relance alors Céline Dumerc et Sandrine Gruda. Un coaching payant, puisque dans le sillage du duo et surtout d'une Gruda survoltée, les Bleues infligent un 7 à 0 à Diana Taurasi and co. La France est alors totalement décomplexée et relancée. A la mi-temps, les Etats-unis ne mènent que de 12 unités (38-26).
 
De retour dans un stade Pierre de Coubertin surchauffé, l'Equipe de France et Sandrine Gruda continuent de challenger des Américaines en manque d'adresse. Les Bleues passent sous la barre des dix points de retard (38-46, 23') et son intérieure égale son record de points en sélection (26 points). Gomis retrouve alors ses jambes de 20 ans, et les Bleues ont un brin de réussite. Résultat, elles sont toujours dans le coup à 10 minutes de la fin (53-46, 30').
 
Le dernier acte reste très animé, Gruda et Dumerc sur le banc, c'est Anaël Lardy qui se montre à son avantage et maintient le suspense. Héléna Ciak puis Marielle Amant ramènent la France à 4 points (60-56, 35'). Emilie Gomis multiplie les exploits à deux et à trois points, les Américaines sont sans solution. Héléna Ciak donne même l'avantage à la France 63-62 à 3'40 du buzzer.
 
La fin de match est électrique, Maya Moore et Sue Bird tentent bien de refroidir Coubertin mais Emilie Gomis est dans tous les coups et trouve Tchatchouang à trois-points. La France est toujours devant (69-67, 39'). Dumerc enfonce le clou quelques instants plus tard, mais Maya Moore lui répond à trois-points. Céline Dumerc et Diandra Tchatchouang parachèvent le travail aux lancers et la France s'impose 76-72 mettant ainsi fin à 20 ans sans victoire face au team USA.
 
Cette victoire est un véritable exploit, les Américaines n'avaient plus perdu le moindre match, toute compétition confondu, depuis le 18 septembre 2010 (match amical contre l'Australie).
 
Déclarations d'après-match :
Sandrine Gruda : "J'aime jouer face à la dureté, le jeu est venu à moi ce soir. Nous avons su faire preuve d'orgueil après le match d'hier face à l'Australie et c'est une bonne chose. Nous avons montré plus d'energie et de hargne." 
 
Ana Maria Cata Chitiga : "Cette victoire fait plaisir, nous avons su répondre à leur défi physique, et surtout on a su répondre après la défaite d'hier face à l'Australie"
 
Valérie Garnier : "Chacun des trois matches de ce tournoi nous a appris des choses. Nous avons vu hier qu'il fallait jouer plus dur, Ce soir, les filles n a appris ce soir que tout pouvait arriver dans notre sport. On sait qu'on doit  aller chercher toutes les équipes en s'appuyant sur notre défense, ce qu'on a très bien fait en 2ème mi-temps. Notre défense nous apporte de la stabilité. Evidemment, il y a plein de choses positives ce soir. Il faut savourer le moment puis rapidement se recentrer sur nos objectifs."

 

Surtitre: 
Préparation Championnat du Monde féminin
Date d’écriture: 
Dimanche, 21. Septembre 2014
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Ce soir à Coubertin en match de clôture de leur préparation au Mondial, les Françaises ont été héroïques et ont battu les Etats-Unis (76-72). Même si ce match n'est qu'un match amical, il restera dans les mémoires et dans l'Histoire. La France n'avait plus battu les Etats-Unis depuis 1994 et ce soir les Bleues ont mis fin à l’invincibilité américaine, leur dernière défaite remontant au 18 septembre 2010 face à l'Australie .
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB

Des Bleues bien Opals

Corps: 
Australie bat France 71-55
 
En début de rencontre l'agressivité des Tricolores est récompensée. Sandrine Gruda, malgré une attention particulière de la défense australienne (prise à deux), parvient à mettre les Bleues sur les bons rails (10-6, 5'). Mais lorsque les cadres tricolores (Dumerc et Gruda) sortent du terrains, les Opals ne tardent pas à faire la différence à l'image de Rebecca Allen (19-15, 10').
 
En manque de réussite (18/55 aux tirs, 33%) les Françaises peinnent à trouver des solutions face aux grands gabarits des Australiennes et se retrouvent à 10 longeurs (24-34). Les exploits individuels de Céline Dumerc, Sandrine Gruda ou encore Diandra Tchatchouang permettent à la France de rentrer au vestiaire avec seulement 5 points de retard (34-29, 20').
 
En deuxième mi-temps, Diandra Tchatchouang entretient la flamme en marquant quelques paniers bien inspirés mais l'Australie grâce à une défense solide et un secteur intérieur dominant bien emmené par la Berruyère Marianna Tolo. Adroites (54% aux tirs), les Aussies creusent l'écart et la France se retrouve dans les cordes (60-42, 30').
 
Dans le dernier quart-temps, la France fait jeu égal avec les Australiennes et les quelques exploits d'Endy Miyem and Co ne suffisent pas pour inquiéter la sélection de Brendan Joyce. La France s'incline finalement 71 à 55.

Demain, les Bleues disputeront leur dernier match de préparation avant le Mondial face aux Etats-Unis.
 
Déclarations d'après-match :
Héléna Ciak : "C'est un match qui n'a rien à voir avec celui d'hier. Le niveau est bien plus important aujourd'hui, on a été dominées en attaque et en défense. On a une équipe athlétique, on aurait dû pouvoir répondre, mais nous n'y sommes pas parvenues. Les Australiennes nous ont montré que même sans Cambage, elles restaient une très bonne équipe."
 
Anaël Lardy : "On était prévenu et malgré cela on a été surprises. C'est très bien de travailler dans la difficulté, ce match va nous servir, cette défaite peut nous faire du bien. Nous n'avons pas le droit à l'erreur face à ce genre d'équipe, si non on le paye cash."
 
Valérie Garnier : "Nous avons été malmenées physiquement, face à ce genre d'équipe on ne peut défendre que collectivement et cela n'a pas été le cas ce soir. Nous avons d'abord cherché à gérer les duels. La dureté proposée par les Australiennes nous a empêché d'imposer notre jeu aussi bien en attaque, qu'en défense. Nous avons touché le haut niveau mondial, cela nous montre le travail à effectuer pour y parvenir. La dureté, ça peut s'acquérir avec l'expérience. On a beau dire aux filles que cela va être dur, tant qu'elles ne l'ont pas vécu, elles ne peuvent pas l'imaginer. Maintenant, elles savent à quoi s'attendre, au Mondial ça va être ça tout le temps. Cette expérience va nous servir."
 
Surtitre: 
Préparation Championnat du Monde féminin
Date d’écriture: 
Samedi, 20. Septembre 2014
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Malgré l'absence de la star australienne, Liz Cambage, rupture du tendon d'achile hier lors du macth face aux USA, la France n'a pas réussi à contourner l'obstacle australien, défaite 55-71. Demain, les Bleues devront montrer un tout autre visage face aux Etats-Unis.

Pages

S'abonner à RSS - Equipe de France A féminine