Equipe de France A masculine

Equipes de France
La FFBB lance « LE LAB FRANCE BASKETBALL »
Au lendemain de la Fête Nationale, la Fédération Française de BasketBall annonce la création du programme « LE LAB FRANCE BASKETBALL ».
Les dernières places remises à la vente
Dans le cadre des matches de qualification à la Coupe du Monde 2019, l'Equipe de France masculine affrontera, le 24 février prochain, la République Tchèque à Nantes. Les...
L'Equipe de France de Basket-Ball à Limoges
La FFBB a dévoilé ce dimanche, lors du Tournoi de Paris qui a réuni les deux Équipes de France, que la rencontre de qualification à la Coupe du Monde 2019 face à la Bulgarie s...
Épisode 1 : En mission
En novembre, le Team France Basket a attaqué les matches de qualification à la Coupe du Monde 2019 en Belgique et face à la Bosnie. Revivez les coulisses du lancement de cette véritable opération commando, les Bleus sont en mission.
La FFBB sanctionnée - Fournier paiera l'amende
Suite à la disqualification du joueur de l’Équipe de France, Evan FOURNIER, lors du match France – Slovénie du mercredi 6 septembre à Helsinki (Finlande), dans le cadre du premier tour du Championnat...
"Au plus près de l’Équipe de France" avec SFR Sport
A l'occasion du match France - Italie qui aura lieu le 20 août à Toulouse,...
Tony Parker régale
Parker est en forme
Parker et les Spurs trop tranquilles ?

Pages

Sérieux et appliqués

Corps: 
Les joueurs français avaient sans doute en tête la victoire surprise du Sénégal sur la Croatie lors du premier match de la journée de lundi. Boris Diaw n’a pas manqué de féliciter sur Twitter les représentants du pays de son père et a peut-être mis en garde ses coéquipiers. Pas question de se compliquer la vie face à une formation égyptienne apparue bien limitée lors des deux premières rencontres. Les Bleus ont en tout cas fait preuve d’application et de sérieux pour tuer dans l’œuf tout suspense. 
 
13-4 en cinq minutes, 35-17 en quinze, le travail a été vite fait et bien fait. La pression défensive et les longs segments tricolores ont totalement annihilé l’attaque adverse qui n’a tenu que par l’adresse de son shooteur Ibrahim El Gammal. "L’état d’esprit était le bon. Si je n’avais pas de crainte sur une défaite éventuelle, on aurait pu s’embêter. Mais les joueurs ont été responsables", estime Vincent Collet qui a pu économiser Nicolas Batum (14 minutes) et Boris Diaw (8 minutes). "On a permis à certains joueurs de se reposer, à d’autres de trouver du rythme. On également pu tester des choses qui pourraient nous servir dans les prochains matches. Donc c’est une bonne journée. Mais le gros morceau du menu arrive dans deux jours."
 
Mercredi soir, la France retrouvera en effet l’Espagne. Mais en attendant elle pourra apprécier un jour de repos et se féliciter du rendement de ses joueurs de banc. Evan Fournier, en difficulté depuis le début de la compétition (0 pt, 0/7 aux tirs), a trouvé le chemin du cercle et effectué un passage intéressant au poste de meneur. Un alignement qui lui permet d’avoir plus souvent la balle en main et ainsi de retrouver des sensations : "Lors de l’Euro U18 en 2009 j’avais très mal commencé et j’avais fini dans le cinq du tournoi. Donc je suis déjà passé par là. Voir la balle rentrer ça fait du bien même si tout n’est pas top, notamment à trois-points. J’ai fait deux ans de NBA sans compétition internationale et je sens clairement que le jeu est différent. "


 
Autre remplaçant en vue lundi soir, Kim Tillie a pu totalement lancer sa Coupe du Monde. Rappelé de dernière minute pour prendre la place de Ian Mahinmi, blessé, l’intérieur de Vitoria n’était pas entré en jeu contre le Brésil et n’avait pu masquer son stress lors de ses trois minutes contre la Serbie. Ses qualités offensives ont été pleinement exploitées face à l’Egypte. "Hier je n’étais pas du tout dans le rythme. Je n’avais pas fait d’entraînement et je n’avais pas mes marques. L’Egypte c’est le genre de match où le coach peut faire tourner. Mais il faut que les cadres fassent le boulot dès le début parce que si tu es à égalité à la mi-temps… Là tout le monde s’est concentré sur les consignes et ça s’est bien passé. Quand tu rentres il ne faut pas se relâcher afin de maintenir l’écart et montrer que tu peux aider l’équipe."
 
L’intensité des Bleus est restée constante pendant 40 minutes et la France en a profité pour établir l’écart le plus conséquent de son histoire lors d’un Mondial (+27 auparavant face au Liban en 2010). Avec 31 passes décisives pour 38 paniers inscrits, de la course, de l’adresse, l’ensemble du groupe a pu faire le plein de confiance avant son rendez-vous face à l’Espagne. "On va essayer de résister à leur furia", prévient Vincent Collet. "C’est leur Coupe du Monde et ils ne parlent que de leur finale contre les Américains. Ils sont en marche et quand il accélèrent c’est très impressionnant."
 
Surtitre: 
Coupe du Monde FIBA 2014
Auteur: 
Julien Guérineau (à Grenade)
Date d’écriture: 
Lundi, 1. Septembre 2014
Vignette: 
Chapeau: 
Les Bleus ont parfaitement saisi l’opportunité qui leur était offerte de faire tourner l’effectif en disposant tranquillement de l’Egypte 94-55. Ils remportent ainsi un deuxième succès avant une journée de repos demain.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB

Bleu Blanc Tour - La leçon d'Espagnol N°4

Surtitre: 
Equipe de France - Préparation Coupe du Monde 2014
Auteur: 
Guillaume Karli / FFBB
Date d’écriture: 
Lundi, 25. Août 2014
Vignette: 
Chapeau: 
Tous les lundis jusqu'au 25 août, Thomas Heurtel et Florent Pietrus enseignent l'Espagnol à leurs coéquipiers. Les Bleus seront prêts pour la Coupe du Monde 2014. Et vous ?

La France surclasse l'Australie

Corps: 

Boris Diaw, intenable contre la Finlande, commence fort le match : une interception, un tir primé et une passe décisive en deux minutes. Le message du capitaine est reçu par ses coéquipiers, les Français prennent leurs advesaires de vitesse dans tous les compartiments du jeu et font progressivement le trou. L’intérieur des Spurs retrouve sa forme de fin de saison NBA avec 10 points dans le premier quart. Les Australiens n’arrivent pas à trouver la solution en défense et seul Aron Baynes (6 points et 4 rebonds) permet aux Aussies de ne pas prendre l’eau. 21-15.

A l’entame du deuxième quart-temps, Nicolas Batum (9 points, 4 rebonds, 1 passe en première mi-temps) prend le relais de Boris Diaw, rappelé sur le banc pour souffler. Le rythme imposé par la France ne faiblit pas et Vincent Collet fait tourner son effectif. L’engagement reste le même, mais le Bleus perdent des ballons (9 balles perdues en première mi-temps), ce qui a pour effet de relancer l’Australie. 28-26 à cinq minutes de la mi-temps. De retour sur le parquet, Boris Diaw attire tous les ballons (12 points, 4 rebonds, 2 passes, 2 interceptions). L’Australie resserre la défense pour tenter de couper le jeu rapide tricolore. L’Australie revient à deux longueurs, mais les velléités offensives des coéquipiers de Joe Ingles, transparent dans cette mi-temps, sont stoppées par une défense très haute des français.  la première ligne défensive tricolore emmenée par Antoine Diot et Nicolas Batum gêne considérablement les passes. Les Bleus interceptent de précieux ballons et lancent des contre-attaques. Devant son public, le meneur strasbourgeois ffait le spectacle et place notamment une magnifique passe entre les jambes de son vis-à-vis pour servir Joffrey Lauvergne dans la peinture. Sous le cercle, les Bleus font le métier et compilent 20 rebonds à la pause. La France rentre au vestiaire avec un matelas de 6 points, 36-28. Dans cette première période, Vincent Collet est passé en mode Coupe du Monde en instaurant une hiérarchie claire, seul le 5 majeur a joué plus de 10 minutes.

La défense de zone mise en place par l’Australie force les Bleus à prendre des shoots extérieurs. Maladroits dans les premières minutes de la deuxième mi-temps, la France ne marque plus et c’est l’inévitable Boris Diaw qui trouve la solution à 3 points d’abord puis à mi-distance. 41-32 après cinq minutes de jeu dans la période. Les français négocient bien les temps faibles et chacun apporte sa contribution. Ian Mahinmi (3 points, 3 rebonds et 1 interception), resté sur le banc en première mi-temps, se bat sur tous les ballons, provoquent des fautes et permet à l’Equipe de France de creuser l’écart. 47-35 à deux minutes de la fin du quart. L’agressivité française porte ses fruits, les Australiens passent à côté de leur match : Dellavedova, Ingles, Broekhoff (2 points), et Jawai (0 points), sont inexistants, seuls Newley (8 points) et Baynes (12 points, 9 rebonds) répondent présent pour éviter le nauffrage. 50-40 à la fin du troisième quart.

Dans le dernier quart, les français déroulent, Antoine Diot (10 points et 5 passes et 1 interception) et Mike Gelabale (7 points, 3 rebonds et 4 passes) prennent leurs responsabilités en attaque tandis qu’en défense Rudy Gobert fait office de muraille infranchissable (7 rebonds, 4 contres en 15 minutes). 66-45 à deux minutes du coup de sifflet final. Edwin Jackson s’invite à la fête et signe son entrée par un 3 points. La France ne laisse aucune chance aux Australiens et termine sa campagne de préparation sur une note plus que positive en s’imposant largement 73-50.

Les Bleus rejoindront l’Espagne pour disputer leur premier match de la Coupe du Monde à Grenade (Espagne)  contre le Brésil le 30 août à 18h00.

La France bat l’Australie 73-50.


Les réactions d'après-match : France-Australie par FFBB

Surtitre: 
Equipe de France - Préparation Coupe du Monde 2014
Auteur: 
Guillaume Karli / FFBB
Date d’écriture: 
Dimanche, 24. Août 2014
Vignette: 
Chapeau: 
Après s’être imposés in extremis la veille contre la Finlande dans l’ultime étape de sa tournée de préparation avant la Coupe du Monde en Espagne (30 août au 14 septembre), les Bleus retrouvaient l’Australie. Les hommes de Vincent Collet ont marqué les esprits s’imposant largement 73-50, effaçant du même coup le court revers enregistré face aux coéquipiers de David Andersen à Antibes.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB

Deuxième défaite consécutive

Corps: 

En ce début de match Nicolas Batum a décidé de montrer clairement ses intentions. L’ailier de Portland conteste tous les ballons en défense et plante deux 3 points en guise de bienvenue. Mike Gelabale, animé de la même envie, va dunker ligne de fond sur la défense. Thomas Heurtel ajoute sa pierre à l’édifice et conclue cette belle séquence française par un tir primé. 13-2 pour l’Equipe de France après un peu plus de trois minutes de jeu. Temps-mort Australie. Les petits réajustements australiens calment un peu les ardeurs tricolores, Ian Mahinmi prend rapidement deux fautes, mais Batum toujours (10 pts, 2 rebonds dans la 1er quart), et Heurtel (3 pts, 3 passes dans le quart) permettent à la France de terminer la période en tête, 22-16.

La tendance esquissée à la fin du premier quart se confirme et l’Australie grignote petit à petit son retard grâce à Joe Ingles (7 rebonds, 5 passes, 1 interception dans le quart) et Aron Baynes (5 points, 2 rebonds, 1 passe, 1 interception dans le quart) qui abattent un gros travail des deux côtés du terrain. Chris Goulding, jusque-là muet se met en action (9 pts dans le quart) et permet à l’Australie de passer devant. 28-27 après quinze minutes de jeu. La France joue par séquence et ne parvient pas à maintenir l’agressivité du début de rencontre. Malgré tout, sous l’impulsion de son capitaine Boris Diaw, et avec l’appui offensif d’Evan Fournier, les Bleus finissent par passer devant dans les dernières secondes. La France rentre aux vestiaires avec une avance fragile de deux points, 36-34.

Les Français perdent des ballons qui coûtent cher et encaissent un 9-2 dans les trois premières minutes de la deuxième mi-temps, avec notamment 5 points de l’ailier de Besiktas, Ryan Broekhoff. Les Bleus font le dos rond, resserrent la défense et s’appuient sur leur adresse à longue distance pour passer à leur tour un 15-2 sous la houlette de Boris Diaw, Batum, Lauvergne. Cette fois, les Bleus ne faiblissent pas, l’ailier des Blazers enfonce le clou (8 points dans le quart). La France mène 58-51.

Avec la sortie de Nicolas Batum, parti souffler sur le banc, l’Equipe de France peine à trouver des solutions offensives et les Australiens remontent le score pour repasser devant grâce à un très bon passage de l’arrière de Cleveland, Matthew Dellavedova (10 pts 5 passes) et de l’inarrêtable coéquipier de Boris Diaw, rookie aux Spurs cette saison, Aron Baynes (20 points, 9 rebonds et 2 passes). Le retour de Batman sur le parquet, solidement défendu par l’ailier fort de Gran Canaria Brad Newley, n’y change rien : les coéquipiers de David Andersen attaquent le money time avec 4 points d’avance, 66-70. A trente secondes du coup de sifflet final, servi par Boris Diaw (14 points, 1 rebond, 1 interception, 1 contre), Joffrey Lauvergne redonne de l’espoir aux 4 600 spectateurs de l’Azur Arena d’Antibes. Malgré une combativité exemplaire de Nicolas Batum (5 points en 13 secondes), qui bat au passage son record de point en Equipe de France (25 points), les Bleus enregistrent leur deuxième défaite consécutive. Score final : 74-76.

L’Australie bat la France 76-74

L’Ukraine bat les Philippines 114-64 | Livestats

 


Nicolas Batum après l'Australie : "On apprend". par FFBB


Le capitaine Boris Diaw en conférence de presse... par FFBB

Surtitre: 
Equipe de France - Préparation Coupe du Monde 2014
Auteur: 
Guillaume Karli / FFBB
Date d’écriture: 
Dimanche, 17. Août 2014
Vignette: 
Chapeau: 
Les Bleus étaient indiscutablement passés à côté de leur match contre l’Ukraine la veille et, privés de Nando De Colo forfait pour la Coupe du Monde, avaient à cœur de se racheter ce dimanche soir face à une dangereuse équipe australienne. Au final, les hommes de Vincent Collet ont montré de belles choses, mais ont laissé filer le match sur des détails. Il reste encore deux rencontres pour se régler.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB

Antoine Diot vs. Thomas Heurtel

Surtitre: 
Bleu Blanc Tour - le Quiz
Auteur: 
Guillaume Karli / FFBB
Date d’écriture: 
Samedi, 16. Août 2014
Vignette: 
Chapeau: 
Tous les vendredis jusqu'au 22 août, le Quiz Bleu Blanc Tour oppose deux joueurs de l’Équipe de France. Sujet : l'histoire des Bleus. Principe : le premier à 3 bonnes réponses remporte la partie. Qui sera le plus cultivé ?

Jackson plutôt que Kahudi

Corps: 

L’Équipe de France, désormais au complet, est actuellement à Antibes et disputera un tournoi vendredi, samedi et dimanche, contre les Philippines, l’Ukraine et l’Australie.

 Vincent Collet : « J’ai échangé avec Charles Kahudi sur la concurrence au poste d’ailier. Nous avons fait un bilan en toute sérénité et de manière transparente. Comme je l’avais indiqué, l’absence de Tony Parker et les modifications subies par le secteur intérieur, en l’absence d’Alexis Ajinça, nous ont incitées à opter pour un profil plus offensif. Nous avons remercié Charles pour son dévouement et son engagement. »

 

Liste officielle des 12 joueurs pour la Coupe du Monde 2014

  Prénom Nom Taille Naiss. Poste Sélec. Club 2013-2014
4 Thomas HEURTEL 1,90 1989 Meneur 23 Vitoria (Espagne)
6 Antoine DIOT 1,90 1989 Meneur 45 Strasbourg IG
5 Nicolas BATUM 2,03 1988 Ailier 82 Portland Trailblazers (NBA)
7 Joffrey LAUVERGNE 2,09 1991 Intérieur 23 Partizan Belgrade (Serbie)
9 Edwin JACKSON 1,88 1989 Arrière 16 ASVEL Lyon-Villeurbanne
10 Evan FOURNIER 1,99 1992 Arrière 7 Denver Nuggets (NBA)
11 Florent PIETRUS 2,01 1981 Intérieur 180 SLUC Nancy
12 Nando DE COLO 1,95 1987 Arrière 109 Toronto Raptors (NBA)
13 Boris DIAW 2,03 1982 Ailier 178 San Antonio Spurs (NBA)
14 Ian MAHINMI 2,11 1986 Intérieur 27 Indiana Pacers (NBA)
15 Mickaël GELABALE 2,00 1983 Ailier 109 BC Khimki Moscou (Russie)
16 Rudy GOBERT 2,13 1992 Intérieur 7 Utah Jazz (NBA)

 

Surtitre: 
Equipe de France masculine
Auteur: 
Communication FFBB
Date d’écriture: 
Mardi, 12. Août 2014
Vignette: 
Chapeau: 
Après s’être entretenu avec Charles Kahudi, Vincent Collet a annoncé qu’il retenait Edwin Jackson dans la liste finale des 12 joueurs pour le Mondial. Charles Kahudi quittera le groupe dans la journée.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB

Kim Tillie quitte le groupe

Corps: 

L’Équipe de France se rend aujourd’hui à Antibes et disputera un tournoi vendredi, samedi et dimanche, contre les Philippines, la Géorgie et l’Australie.

Vincent Collet : "J’ai rencontré Kim (Tillie) hier soir après le dernier match du tournoi de Pau. Nous avons échangé et je lui ai signifié qu’il n’était pas retenu dans la sélection pour le Mondial. Malgré son comportement et son investissement exemplaires, la concurrence au poste « 4 » est la raison essentielle de cette décision."

Le groupe de 13 joueurs :

Surtitre: 
Equipe de France masculine
Auteur: 
Communication FFBB
Date d’écriture: 
Lundi, 11. Août 2014
Vignette: 
Chapeau: 
Ce lundi, en fin de matinée, l'entraîneur de l'Équipe de France, Vincent Collet, a annoncé qu’il ne conservait pas Kim Tillie, dans le groupe. L’équipe est désormais composée de 13 joueurs.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB

Bleu Blanc Tour - Le Quiz - Nobel Boungou Colo vs. Adrien Moerman

Surtitre: 
Equipe de France masculine
Auteur: 
Guillaume Karli / FFBB
Date d’écriture: 
Vendredi, 8. Août 2014
Vignette: 
Chapeau: 
Tous les vendredis jusqu'au 22 août, le Quiz Bleu Blanc Tour oppose deux joueurs de l’Équipe de France. Sujet : l'histoire des Bleus. Principe : le premier à 3 bonnes réponses remporte la partie. Qui sera le plus cultivé ?

La France réussit son entrée

Corps: 

Dès l'entame du match Joffrey Lauvergne montre sa motivation en partant au dunk sur la défense belge, panier accordé plus la faute. Le décor est planté. La réaction des Lions ne tarde pas, Axel Hervelle resserre sa défense et Guy Moya place un tir primé. Un premier écart, 5-12 après 5 minutes de jeu. Vincent Collet prend un temps-mort pour recadrer ses troupes. Nicolas Batum provoque la faute avant d'inscrire 2 dunks d'affilée pour la plus grande joie des spectacteurs de la Kindarena, à guichet complet pour l'occasion. 12-12 à 3 min de la fin du 1er quart. Quelques approximations dans les placements en défense permettent aux Belges d'Hervelle et Muya (6 pts chacun) de terminer le premier quart-temps en tête 19-15.

Les Bleus commencent à trouver des solutions à l'intérieur avec l'entrée de Rudy Gobert qui gène beaucoup la défense Belge sous le cercle. 22-23 après 4 minutes de jeu dans le deuxième quart-temps. Charles Kahudi réveille l'Equipe de France par un dunk rageur arpès une interception. De l'autre côté du terrain, Nobel Boungou Colo contre une tentative belge puis donne l'avantage à la France avec 2 lancers-francs réussis, 26-25. L'adresse des Lions à longue distance leurs permet de rester dans la course, mais Charles Kahudi (6 pts) enfonce le clou. Nicolas Batum (9 pts) prend le relai dans les dernières minutes de la première mi-temps et la France rentre au vestiaire avec une courte avance 36-33.

L'enfant du pays, Ian Mahinmi, profite du début de la deuxième mi-temps pour se montrer en débloquant son compteur points (6 pts). Il est imité par Antoine Diot, qui retrouve son adresse et marque 7 points dans les 7 premières minutes du troisième quart-temps. L'équilibre entre jeu intérieur et extérieur se met en place, les Bleus passent à la vitesse supérieure et creusent l'écart après un festival de tirs primés de Mikael Gelabale et Nando De Colo, 62-43 à la fin du troisième quart-temps. Les Belges sont KO debouts.

Florent Pietrus et les siens continuent sur leur lancée dans le dernier quart en récitant les systèmes de jeu mis en place par Vincent Collet. La Belgique resiste tant bien que mal avec les 3 pts de Gillet (6 pts) et De Zeuum (6 pts), mais c'est insuffisant face au collectif des Bleus (7 joueurs à 6 pts ou plus). Le secteur intérieur emmené par un Rudy Gobert impérial (16 pts, 6 rebonds pour 21 d'évaluation) a éteint tout espoir du côté Belge. score final : 79-57.

Accéder à la page LiveStats en cliquant ici.

Accéder à la feuille de statistiques officielle.

Surtitre: 
Equipe de France masculine
Auteur: 
Guillaume Karli / FFBB
Date d’écriture: 
Mercredi, 30. Juillet 2014
Vignette: 
Chapeau: 
La Kindarena de Rouen a été, ce mercredi 30 juillet, le théâtre du premier match du Bleu Blanc Tour, la tournée de préparation de l’Équipe de France en vue de la Coupe du Monde 2014 en Espagne (30 août au 14 septembre). Les Bleus étaient opposés aux Lions belges d'Axelle Hervelle et Wen Mukubu. Après une première mi-temps de rodage, les coéquipiers de Florent Pietrus ont trouvé la bonne carburation pour inexorablement creuser l'écart et remporter le match 79-57.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB

Najat Vallaud Belkacem rend visite aux Bleus

Corps: 

A l'occasion de ce déjeuner, qui s'est déroulé en présence du Président de la FFBB, Jean-Pierre Siutat, Najat Vallaud-Belkacem a adressé ses encouragements aux Bleus pour leur préparation et la Coupe du Monde qui se déroulera en Espagne du 30 août au 14 septembre.

Madame la Ministre a également profité de ce moment pour renouveler son investissement sur le dossier de la candidature de la France à l'EuroBasket 2015.

Côté joueur, le capitaine des Bleus Florent Pietrus a "bizzuté" les rookies, Evan Fournier, Nobel Boungou Colo, Adrien Moerman et Rudy Gobert qui ont dû pousser la chansonnette pour accueillir Madame la Ministre.

 
 
Suivez l'Equipe de France et le #BleuBlancTour sur les réseaux sociaux
- Twitter : @FRABasketball
- Instagram : ffbb_officiel
 
 
Surtitre: 
Equipe de France masculine
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Jeudi, 24. Juillet 2014
Vignette: 
Chapeau: 
Ce midi à l'INSEP, la Ministre des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports, Najat Vallaud-Belkacem est venu à la rencontre de l'Equipe de France de Basket actuellement en préparation pour la Coupe de Monde (Espagne 30 août - 14 septembre).

Pages

S'abonner à RSS - Equipe de France A masculine