Finales

CHALLENGE BENJAMIN(E)S 2020
Les finales 2020 annulées
Afin de faire face à la crise sanitaire liée à l’épidémie de Coronavirus COVID 19, le Bureau Fédéral, réuni exceptionnellement le jeudi 12 mars au soir, a décidé d’annuler, pour cette saison 2020 la 1...
Plus que quelques jours pour en profiter !
Vous n’avez pas encore réservé votre place pour les Finales de la Coupe de France ? Rendez-vous vite sur le site billetterie.ffbb.com pour profiter de l’offre spéciale valable...
Un show exceptionnel à prix réduits !
Et si pour Noël vous offriez un spectacle mêlant le show, l'ambiance, l'émotion et la performance sportive dans un cadre exceptionnel. Venez assister en famille ou e...
Les ultra-marins bien représentés
Six équipes ultra-marines sont venues ce week-end en Métropole dans le Val d’Oise à Eaubonne pour disputer les finales de Nationale 3 masculine et féminine.
RDV ce week-end pour les finales de N3 !
Ce week-end se dérouleront les finales NM3 / NF3 dans le Val d’Oise (95) au complexe Luc Abalo d’Eaubonne et au Sivom de Saint Gratien Les meilleures équipes de Nationale 3 de métropole et 3 équipes i...
La SIG autoritaire
Strasbourg a remporté sa troisième Coupe de France U17 lors des cinq dernières é...
La magie de la Coupe !
Deux jours complètement show
Les finales 2019 vont faire du bruit !

Pages

Les finales à Lille

Corps: 

La Melty Basket Ligue est une compétition inter-universitaire s'est tenue de novembre 2014 à mai 2015 avec trois phases qui conduiront jusqu’à la finale qui se déroulera la semaine prochaine à Lille.

Plus d'informations sur cette compétition sur le site www.melty.fr

Catégorie: 
Surtitre: 
Melty Basket Ligue Universitaire
Date d’écriture: 
Mardi, 19. Mai 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Les phases finales de la Melty Basket Ligue Universitaire se dérouleront les 26, 27 et 28 mai prochains au Palais Saint-Sauveur de Lille.

Les grands gagnants 2015, Clémentine Chauveau et Alex Skoczylas

Corps: 

A l'issue de plus de 4 mois de compétitions, des phases départementales (janvier-février) et régionales (mars-avril), le Challenge Benjamin(e)s a rendu son verdict. Ce matin à la Halle Carpentier, 60 jeunes garçons et filles, âgés de 11 à 12, de Métropole et d'Outre-Mer.

Les jeunes basketteurs ont foulé le parquet de Carpentier dès 9 heures ce matin pour effectuer les quatre épreuves individuelles du Challenge Benjamins. 

Mélange de tirs, de passes et de dribbles, les épreuves font appel à la vitesse et l'adresse :
Epreuve Céline Dumerc (dextérité - tirs)
- Epreuve Boris Diaw (dribble - passe - tir)
- Epreuve Sandrine Gruda (adresse à trois points, deux points et un point)
- Epreuve Tony Parker (lancers-francs)

A l'issue de ces épreuves, la gagnante Clémentine Chauveau a déclaré : "Ça me donne beaucoup de plaisir, de fierté de partir aux Etats-Unis. Je n’en reviens toujours pas d'avoir gagné. Quand j’avais fait les sélections départementales, je me suis dit que j’aimerai trop aller aux Etats-Unis mais je pensais que c’était impossible."  Une émotion partagée par son homologue masculin représentant de l'Alsace, Alex Skoczylas : "C’est un truc de fou, c’est inoubliable. J’ai la chance d’aller voir un match NBA. Il n’y en a pas beaucoup qui ont ça dans le monde entier. C’est un rêve depuis que je suis petit, depuis que je joue au basket."

Résultats des filles :
1- Clémentine Chauveau - Brissac Aubance Basket (Pays de la Loire) - 57 points
2- Annabelle Vigneau - New Basket Attitude (Aquitaine) - 57 points
3- Théa Guenot - BC Chenove (Bourgogne) - 55 points

Classement complet des filles (22.81 Ko)

Résultats des garçons :
1- Alex Skoczylas - FC Mulhouse (Alsace) - 69 points
2- Louis Lesmond - ASPTT Toulon (Côte d'Azur) - 63 points
3 - Hugo Legrain - Vergeze BC (Languedoc Roussillon) - 55 points

Classement complet des garçons (27.59 Ko)

Les finales nationales du Challenge Benjamin(e)s sont soutenues  par l'Ambassade des Etats-Unis d'Amérique.
La mission du service culturel de l'Ambassade des Etats-Unis d'Amérique consiste à mieux faire connaitre la société et la culture des Etats-Unis. Ses efforts se portent sur la jeunesse en utilisant les échanges éducatifs et professionnels, le sport et les arts afin de promouvoir le dialogue franco-américain. Il a mis en place, depuis 2009, des programmes de diplomatie sportive et coopère avec les fédérations françaises, les écoles, les clubs et les ONG locales, régionales et nationales.

Découvrez les photos des finale du Challenge Benjamin(e)s

Catégorie: 
Surtitre: 
Challenge Benjamin(e)s
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Samedi, 2. Mai 2015
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Pour la 8ème édition du Challenge Benjamin(e)s, organisé par la FFBB en partenariat avec la NBA, ils étaient 24 600 joueurs au départ, 60 participants aux finales aujourd'hui sur le parquet de la Halle Carpentier et seuls les deux vainqueurs Clémentine Chauveau du Club de Brissac Quincé (Ligue des Pays de la Loire) et Alex Skoczylas du FC Mulhouse (Ligue d'Alsace) s'envoleront pour les Etats-Unis pour assister à un match NBA.
crédit: 
Clémentine et Alex avec Rudy Gobert.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Frenkie, la mascotte de l&#39;<a href="https://twitter.com/hashtag/EuroBasket2015?src=hash">#EuroBasket2015</a>, avec les participants du Challenge Benjamin(e)s <a href="https://twitter.com/hashtag/CDFBasket?src=hash">#CDFBasket</a> <a href="https://t.co/wyprqDDI3h">https://t.co/wyprqDDI3h</a></p>&mdash; FFBB (@ffbasketball) <a href="https://twitter.com/ffbasketball/status/594433316083863552">May 2, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

"Cette finale sera disputée jusqu’au bout"

Corps: 
Vous avez joué deux tours de Coupe de France Joe Jaunay avant d’être reversé dans le Trophée. Comme se gère cette transition ?
Débuter par la Coupe de France Joe Jaunay face à Tarbes, mon ancienne équipe, était une très bonne chose pour le club et même pour l’équipe. Jouer face à une équipe de ce niveau-là ce n’est pas donné à tout le monde. Cela fait gagner un peu plus d’expérience, beaucoup plus rapidement. C’était une très bonne chose, d’autant que l’on n’a pas été ridicule. Cela nous a porté plutôt vers le haut que vers le bas. Après le passage au Trophée n’est pas forcément évident. Contre une équipe de LFB nous n’avions rien à perdre alors nous tentions des choses que nous ne tentions pas forcément d’habitude alors que lorsque l’on se retrouve contre une équipe comme Carmaux (NF3) lors de otre premier tour en Trophée, c’est l’inverse.
 
Le Trophée Coupe de France était-il un objectif pour le club en début de saison ?
Nous nous étions dit que l’on ne mettrait pas la Coupe de côté. On a pris les matches les uns après les autres, c’est ce qu’il faut faire dans ce genre de compétition. Après quand on est parti pour le plateau des  quarts et des demi-finales, nous n’avions plus rien à jouer en championnat, donc nous étions plus conquérantes c’est certain.
 
Comment abordez-vous cette finale de la Coupe de France ?
Il faut joueur complètement libérée, la Coupe de France est un match complètement différent du championnat. Sur un match n’importe quelle équipe peut créer un exploit, il faut donc vraiment jouer le plus librement possible et se faire plaisir. Ça marche comme ça, sans paniquer même si on est derrière au score, il ne faut pas paniquer tant que le match n’est pas terminé. Nous allons tout faire pour ramener le Trophée, pour finir la saison sur une bonne note. Ça serait la première fois pour un club du Limousin, ça serait donc une bonne chose pour la ville et la région.
 
Craignez-vous votre adversaire, Pays Voironnais BC, pensionnaire de NF2 ?
Il ne faudra pas prendre Voiron à la légère même si elles évoluent en NF2. Elles auront 7 points d’avance au tableau d’affichage au coup d’envoi, c’est un écart énorme à combler. Et la différence entre nous (5e poule B en NF1) et une équipe qui est en passe de monter, donc pas si éloigné du niveau de NF1, n’est pas énorme. En demi-finale face au Stade Français (NF2), ça été très compliqué pour nous, notamment à cause de Nicole Antibe qui fait un gros chantier dans la raquette. Nous nous ne mettrons pas en position de favorites. Cette finale sera disputée jusqu’au bout et compliquée pour les deux équipes.
 
Programme des finales de la Coupe de France 2015 - Halle Carpentier (Paris - 75)*
Vendredi 1er mai 20155
18h30 : Finale HandiBasket : Meaux / Le Cannet
 
Samedi 2 mai 2015
13h00 : Finale Trophée féminin : CA Brive (NF1) / Pays Voironnais (NF2)
15h30 : Finale U17 féminines : Toulouse MB / FC Lyon
18h30 : Finale Pro Féminines : Lattes-Montpellier / Bourges
 
Dimanche 3 mai 2015
13h00 : Finale Trophée masculin : Montbrison (NM2) / Brissac (NM2)
15h30 : Finale U17 masculins :  JL Bourg / Strasbourg IG
18h30 : Finale Pro Masculins : Le Portel (Pro B) / Strasbourg IG (Pro A)
 
*Sous réserve de modifications liées à la diffusion TV
 
La billetterie
Infos et renseignements au 01 53 94 27 65
 
Achetez vos places Grand Public : 
Points de ventes habituels (FNAC, Carrefour, Cultura, E.Leclerc...)
 

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Trophée Coupe de France féminin
Auteur: 
Propos recueillis par Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Dimanche, 12. Avril 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Après avoir passé 3 saison en LFB à Tarbes puis au Hainaut, Charlotte Preiss a rebondi au CA Brive Corrèze Basket en NF1. Si les « Gaillard’z » ne jouent pas les phases finales de leur championnat, elles ont bien l’intention de se consoler en remportant le Trophée Coupe de France. Un dernier trophée pour Charlotte Preiss qui mettra un terme à sa carrière après cette finale.
crédit: 
CA Brive Corrèze Basket
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" lang="fr"><p><a href="https://twitter.com/hashtag/NF1?src=hash">#NF1</a> Charlotte Preiss (<a href="https://twitter.com/cabcbasket">@cabcbasket</a>, ex <a href="https://twitter.com/Hainautbasket">@Hainautbasket</a> et <a href="https://twitter.com/TarbesBF">@TarbesBF</a>) met un terme à sa carrière pour se concentrer à sa vie perso et pro.</p>&mdash; Kevin Cao (@kevincao87) <a href="https://twitter.com/kevincao87/status/586571693495341056">10 Avril 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Ouverture de la Billetterie

Corps: 
La Fédération Française de BasketBall va transformer pendant trois jours la Halle Georges Carpentier en temple du basket à l’occasion des Finales de la Coupe de France. Les spectateurs pourront vivre l’action au plus près du terrain et participer au show « Coupe de France » le temps d’un week-end 100% basket. Après le succès de la saison passée, le format des finales est reconduit avec une journée du samedi consacrée aux finales féminines et le dimanche à celles des garçons. Dès aujourd’hui la billetterie de ce rendez-vous incontournable est ouverte alors profitez-en.  
 
Le programme des finales de la Coupe de France 2015*
 
Vendredi 1 mai 2015 – Accès gratuit 
Horaire à déterminer : Finale HandiBasket
 
Samedi 2 mai 2015
13h00 : Finale Trophée féminin
15h30 : Finale U17 féminines
18h00 : Finale Pro Féminines - En direct sur Sport+
 
Dimanche 3 mai 2015
13h00 : Finale Trophée masculin
15h30 : Finale U17 masculins
18h00 : Finale Pro Masculins - En direct sur Canal+ Sport
 
*Sous réserve de modifications liées à la diffusion TV
 

Billetterie

Samedi 2 mai

  Grand Public

Offre clubs

(à partir de 10 places)

Privilège 91,50 €  
VIP 71,50 €  
CAT 1 39,50 €  
CAT 2 29,50 € 20,00 €
CAT 3 19,50 € 10,00 €

 

Dimanche 3 mai

 

  Grand Public

Offre clubs

(à partir de 10 places)

Privilège 111,90 €  
VIP 91,90 €  
CAT 1 56,90 €  
CAT 2 36,90 € 30,00 €
CAT 3 26,90 € 20,00 €
 


Infos et réservations

- Offre Clubs

Télécharger le bon de commande (3.47 Mo)

ou plus d'infos au 01 53 94 25 20

- Grand public

Points de ventes habituels (FNAC, Carrefour, Cultura, Leclerc...)

Sur internet : la billetterie de l'évènement ou www.fnac.com , www.francebillet.comwww.carrefour.frwww.ticketmaster.fr

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Finales Coupe de France
Date d’écriture: 
Vendredi, 19. Décembre 2014
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Cette année les Finales de la Coupe de France se dérouleront à la Halle Georges Carpentier (Paris) du 1er au 3 mai 2015. Alors que Paris-Bercy fait peau neuve et après un passage à Coubertin en 2014, la FFBB investit cette année la halle du 13e arrondissement de Paris pour ses Finales de la Coupe de France.

Irrésistibles Spurs

Corps: 

Comme mardi, les joueurs de Gregg Popovich ont assommé d'entrée les doubles tenants du titre qui accusaient neuf points de retard après le 1er quart-temps.

L'implacable et impressionnant collectif texan emmené par Tony Parker (19 pts, 2 passes) et Tim Duncan (10 pts, 11 rbds, son 158e "double-double" en play-offs, nouveau record NBA) a encore accru le désarroi du Heat lors de la 2e période conclue sur le score de 55 à 36, soit 19 points d'écart!

Miami a brièvement relevé la tête pour revenir à treize points (61-48), mais les Spurs, devant des supporteurs du Heat interdits devant la débacle de leur équipe et dans une ambiance de fin de régne, ont repris le large (81-57).

Dans le 4e quart-temps, Kawhi Leonard (20 pts, 14 rbds) et Boris Diaw (8 pts, 9 rbds, 9 passes), déjà décisifs lors du match N.3, ont encore démontré la supériorité du collectif des Spurs sur celui du Heat.

LeBron James a certes marqué 28 points, mais "King James" est bien le seul à avoir surnagé face aux déferlements du jeu fluide et dynamique des Spurs.

Ses partenaires du "Big Three", Chris Bosh (12 pts) et Dwyane Wade (10 pts), ont sombré, tout comme Mario Chalmers (4 pts).

Le Heat n'avait pas perdu deux matches de play-offs consécutifs depuis 2011.

La franchise floridienne doit désormais réaliser un exploit pour décrocher le "three-peat", la passe de trois: s'imposer deux fois à San Antonio, qui n'a concédé que deux revers en 12 matches de play-offs cette année.

Surtitre: 
Finales NBA
Date d’écriture: 
Vendredi, 13. Juin 2014
Vignette: 
Chapeau: 
Les San Antonio Spurs ont surclassé pour la deuxième fois en trois jours Miami dans sa salle 107 à 86 cette nuit lors du match 4 des finales NBA. Les Spurs mènent la série par trois victoires à une et pourraient empocher leur cinquième titre NBA de leur histoire dès dimanche devant leur public.
crédit: 
Presse Sports

Diaw, le facilitateur

Corps: 

Depuis le début des Playoffs NBA, Boris Diaw gagne en importance dans le dispositif des San Antonio Spurs, comme l'ont constaté à leurs dépens LeBron James et ses coéquipiers de Miami.

Le double champion NBA en titre, comme Oklahoma City et sa star Kevin Durant dominés en finale de conférence par San Antonio, souffre face à Diaw, impeccable en défense par son imposante présence physique comme en attaque avec sa vision du jeu.

"C'est un joueur très, très polyvalent", apprécie son entraîneur Gregg Popovich. "Certains joueurs ont des dispositions particulières et il en fait partie: il sait comment jouer, il a une vision spatiale du terrain, il sait où sont ses coéquipiers et où le ballon doit aller, il anticipe très bien".

Baladé d'un poste à l'autre selon les besoins depuis ses débuts en NBA en 2003 à Atlanta, Diaw a trouvé à 32 ans son rôle, à défaut d'un poste fixe.

"Mon rôle est d'aider le plus possible mon équipe, je suis une sorte de +facilitateur+", explique, toujours très mesuré, celui que ses coéquipiers en équipe de France surnomment "Bobo". Ses prestations contre OKC et Miami ne sont pas passées inaperçues et ont été notamment saluées par Magic Johnson, l'ancien meneur des Los Angeles Lakers.

Quand Diaw est sur le parquet face à Miami, San Antonio affiche un différentiel de points de +45.

Mais fidèle à son tempérament mesuré, l'ancien joueur d'Atlanta (2003-05), Phoenix (2005-09) et Charlotte (2009-12) refuse de penser encore au titre suprême: "Miami est une grande équipe, il faut s'attendre jeudi à une réaction", prévient-il.

Il ne manque plus que deux victoires à Diaw et à son compatriote Tony Parker pour réaliser un rêve esquissé dès leur première rencontre en 1998 à l'INSEP. "On rêvait à l'époque de NBA, on vit maintenant ce rêve ensemble. C'est incroyable de jouer avec son meilleur ami et de pouvoir viser le titre", rappelle "TP".

Ce rêve pourrait se réaliser, moins d'un an après leur plus beau souvenir ensemble, leur sacre européen en Slovénie avec l'équipe de France, et le pire aussi, la défaite en finale NBA, déjà contre Miami, après sept matches indécis.

Surtitre: 
Finales NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin (FFBB) avec AFP
Date d’écriture: 
Jeudi, 12. Juin 2014
Vignette: 
Chapeau: 
Boris Diaw dispute actuellement les Finals NBA avec les San Antonio Spurs. Le capitaine des Bleus est la bonne surprise de ces playoffs et espère bien gagner son premier titre NBA avec son meilleur ami, Tony Parker. Les Spurs mènent la série 2-1 avant de disputer le 4e match cette nuit à Miami.

Succès des Finales Nationales La Mie Câline Basket Go

Corps: 

En présence de Nando de Colo, joueur NBA et champion d’Europe, le tournoi La Mie Câline Basket Go a rassemblé cette année 69 équipes féminines et masculines, toutes issues des phases qualificatives disputées de septembre à mai, réparties en 3 niveaux de compétition (niveau départemental, régional et national). Le show de basket acrobatique des Barjots Dunkers et de nombreuses animations ont également marqué ce week-end festif.

Pour la prochaine édition, rendez-vous dès le mois de septembre dans tous les clubs souhaitant accueillir une phase qualificative, puis au mois de juin 2015 pour les phases finales en Vendée.

Palmarès niveau national

Masculin – CJF Fleury Les Aubrais 1 (45)

Féminin – La Roche Vendée Basket Club (85)

Palmarès niveau régional

Masculin – Groupe St Vincent Le Pallet (44)

 Féminin – Cholet Basket (49)

Palmarès niveau départemental

Masculin – Avenir Sportif Vigneux (91)

Féminin – US Pont St Martin (44)

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Tournoi National U15
Date d’écriture: 
Mardi, 10. Juin 2014
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Ce week-end avaient lieu à Challans les finales du tournoi La Mie Câline Basket Go, sous les yeux de Nando De Colo, parrain de cette 17ème édition. 700 joueurs U15 passionnés de basket ont pris d’assaut les parquets vendéens pour un week-end très sportif.

Miami s'impose à San Antonio

Corps: 

Les deux équipes, déjà opposées lors de la finale 2013, sont désormais à égalité une victoire partout, avant les deux prochains matches qui auront lieu à Miami, mardi et jeudi.

La rencontre, indécise jusqu'au bout, a tourné à l'avantage de Miami grâce à un panier à trois points de Chris Bosh (95-93) à moins d'une minute de la sirène.

Le Heat, très agressif en défense, a réussi à conserver son avantage de deux points face à des Spurs qui ont perdu trop de ballons et manqué plus tôt quatre lancers francs de suite qui leur coûtent très cher.

Héros malheureux du match 1 après avoir quitté ses coéquipiers en raison de crampes, LeBron James a pris sa revanche avec 35 points et 10 rebonds.

Tony Parker a lui inscrit 21 points et fait sept passes décisives, alors que Tim Duncan avec 18 points et 15 rebonds, a réussi le 175e "double double" de sa carrière en play-offs, égalant le record de Magic Johnson.

Surtitre: 
Finales NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin (FFBB) avec AFP
Date d’écriture: 
Lundi, 9. Juin 2014
Vignette: 
Chapeau: 
Cette nuit, le Miami Heat, double tenant du titre NBA, s'est imposé sur le parquet des San Antonio Spurs 98 à 96 lors du match 2 de la finale 2014
crédit: 
Presse Sports

Première manche pour San Antonio

Corps: 

Le double tenant du titre NBA Miami et sa star LeBron James ont été asphyxiés par San Antonio 110 à 95 lors du premier match de la finale 2014, dans une ambiance étouffante.

Les retrouvailles entre les Spurs et le Heat, un an après la finale 2013 au scénario rocambolesque en faveur de Miami, s'annonçaient explosives.

Elles ont surtout été étouffantes: l'issue de la rencontre a en effet été longtemps indécise et la température dans la salle des Spurs a grimpé jusqu'à 32°C en raison d'une climatisation défaillante.

Les deux équipes sont restées dos à dos jusqu'à la fin de la 3e période: San Antonio a bouclé la première période avec six points d'avance (26-20), puis Miami a refait petit à petit son retard pour passer en tête et compter jusque cinq points d'avance (75-70).

Mais dans la dernière période, à l'image de son colosse LeBron James, victime de crampes et au bord de l'asphixie, le Heat s'est effondré.

Danny Green, fine gachette des Spurs au mental friable, s'est chargé de donner le coup de grâce avec onze points, dont trois paniers à trois points, qui ont achevé le champion en titre.

Impuissant et humilié, "King James", ramené plus tôt sur le banc par ses coéquipiers, n'a même pas voulu suivre la fin de la rencontre et a regagné son vestiaire en boîtant.

Le quadruple MVP a été pourtant le meilleur marqueur de ce match avec 25 points et 6 rebonds. Ses partenaires du "Big Three" ont répondu présent avec 18 points pour Chris Bosh et 19 pour Dwyane Wade.

Mais le banc du Heat a eu un rendement faible, à l'exception notable de Ray Allen. Le héros de la finale 2013 dont le panier à trois points avait empêché le sacre de San Antonio lors du match N.6, Ray Allen, a inscrit 16 points.

Comme tout au long de la saison débutée en octobre, les joueurs de Gregg Popovich ont fait une démonstration de leur force collective.

Tim Duncan, 38 ans, a inscrit 21 points, Tony Parker, finalement opérationnel malgré une cheville douloureuse, en a ajouté 19 et Manu Ginobili 16.

Mais plus encore que par l'adresse à trois points (52% contre 41,4%) ou par le défi physique remporté à la surprise générale par les "trentenaires" de San Antonio, la différence entre les deux équipes s'explique par la richesse du banc des Spurs, incarné par Boris Diaw. Le Français n'a marqué que 2 points, mais a pris 10 rebonds et fait six passes décisives en 33 minutes pour une évaluation de +30 !

"C'est clair que la chaleur a joué un rôle dans cette rencontre, on était épuisé en fin de match", a souligné Duncan qui convoite un cinquième titre NBA.

"Mais peu importe le déroulement ou que LeBron (James) n'a pas terminé la rencontre, ce qui compte c'est qu'on aille chercher le titre", a-t-il martelé.

La 2e manche a lieu dimanche, toujours à San Antonio où les Spurs viennent de remporter huit matches de suite, avec un écart minimum de plus 15 points.

Un nouveau record dans l'histoire de la NBA qui ne s'explique pas seulement par un problème d'air conditionné.

Surtitre: 
Finales NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin (FFBB) avec AFP
Date d’écriture: 
Vendredi, 6. Juin 2014
Vignette: 
Chapeau: 
Cette nuit, San Antonio a remporté le premier match de la finale NBA 2014 110 à 95 face au double tenant du titre Miami. Les Spurs mènent la série qui se dispute au meilleur des sept matches par une victoire à zéro, avant le match 2 qui aura lieu dimanche, toujours dans leur salle.

Pages

S'abonner à RSS - Finales