Florent Pietrus

Journées Nationales de l'Arbitrage
Florent Pietrus et Freddy Lepercq ambassadeurs de l'autorité positive
A l'occasion des Journées Nationales de l’arbitrage 2019, Freddy Lepercq, arbitre international Jeep Elite, et Florent Pietrus, Joueur professionnel de basket, se sont rendus au collège Gerard Ph...
Deux légendes célébrées sur leurs terres
Retour aux sources pour Florent Piétrus et Mickaël Gélabale, qui ont été mis à l'honneur lors de leur match jubilé en Guadeloupe début juillet face au Team France Basket....
Deux légendes à l'honneur
La soirée au Gosier aura été à l’honneur de la carrière de Florent Pietrus et Mickaël Gélabale. Les deux anciens internationaux tricolores, riches de 5 médailles chacun avec l...
Le Team France Basket est arrivé en Guadeloupe
Le Team France Basket a posé hier mercredi ses valises en Guadeloupe. Un déplacement historique pour les joueurs tricolores, qui participent demain vendredi au jubilé de Florent Pietrus et Mickaël Gélabale au Palais des Sports du Gosier (vendredi 6 juillet à 20h30).
Le jubilé de Piétrus et Gélabale en Guadeloupe le 6 juillet prochain
Illustres internationaux tricolores et retirés de l’Équipe de France après les Jeux Olympiques de Rio 2016, Florent Piétrus (230 sélections) et Mickaël Gélabale (156 sélections) seront mis à l’honneur...
La web-série consacrée aux Bleus
L’intégralité de la web-série consacrée à l’Equipe de France est en ligne. L’occ...
Joyeux anniversaire Florent Pietrus !
Pietrus et Nancy au rebond
Mike Pietrus rejoint Flo à Nancy

Pages

Westermann commence fort

Corps: 

Les stats des tricolores :

Florent Pietrus (Nancy) : 13 points (à 6/7 aux tirs), 7 rebonds, 3 passes, 2 interceptions et 20 d'évaluation en 40 minutes (défaite 91-85 à Nanterre)

Mickaël Gélabale (Le Mans) : 8 points (à 1/3 aux tirs), 5 rebonds, 2 passes, 1 contre et 12 d'évaluation en 21 minutes (victoire 65-59 contre Paris-Levallois)

Charles Kahudi (ASVEL) : 10 points (à 5/8 aux tirs), 4 passes, 1 rebond, 9 d'évaluation en 27 minutes (victoire 77-87 à Strasbourg)

Mouhammadou Jaiteh (Nanterre) : 9 points (à 3/8 aux tirs), 10 rebonds, 1 passe et 13 d'évaluation en 32 minnutes (victoire 91-85 contre Nancy)

Léo Westermann (Limoges) : 20 points (à 6/15 aux tirs), 5 passes, 4 rebonds, 3 interceptions et 22 d'évaluation en 35 minutes (victoire 73-78 au Havre)

Ali Traoré (Limoges) : 16 points (à 8/12 aux tirs), 6 passes, 2 rebonds, 2 contres et 21 d'évaluation en 29 minutes (victoire 73-78 au Havre)

Jérémy Leloup (Strasbourg) : 8 points (à 3/9 aux tirs), 3 rebonds, 1 interception et 6 d'évaluation en 6 minutes (défaite 77-87 contre l'ASVEL)

Nobel Boungou-Colo (Limoges) n'a pas joué.

Surtitre: 
Bleus de Pro A - 1e journée
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Lundi, 5. Octobre 2015
Vignette: 
Chapeau: 
En délicatesse lors du Match des Champions, Léo Westermann a corrigé le pas lors de la première journée de Pro A, permettant au CSP de s'imposer aux Docks du Havre. Florent Pietrus a également été précieux malgré la défaite du SLUC à Nanterre. À noter également les prestations réussies dans leurs nouveaux clubs respectifs de Mickaël Gélabale et Charles Kahudi.
crédit: 
(Crédit : Presse Sports/Faugere)
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Une belle entrée en matière avec cette victoire d&#39;équipe! Ns avons montré du caractère, il faut s&#39;en servir pr créer une dynamique positive.</p>&mdash; L&#39;HOMME (@CKahudi5) <a href="https://twitter.com/CKahudi5/status/650389371657527296">October 3, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Match difficile mais victoire au bout , hâte d&#39;être lundi pour retrouver l&#39;ambiance de beaublanc</p>&mdash; Westermann Léo (@lwestermann) <a href="https://twitter.com/lwestermann/status/650073592114356224">October 2, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Net et sans bavure

Corps: 
87 points concédés à la Finlande, un total qui fait toujours tâche pour une Equipe de France habituée à étouffer ses adversaires défensivement. Vincent Collet espérait sans doute une mise au point de la part de ses troupes. Mais si Rudy Gobert et Nicolas Batum donnaient le ton en signant deux contres autoritaires tôt dans la rencontre, quelques largesses laissées aux shooteurs et quelques rebonds échappés permettaient à la Bosnie de ne pas décrocher pendant une dizaine de minutes, alors que Dusko Ivanovic, pas forcément désireux d’épuiser ses troupes contre un adversaire a priori au-dessus, rentrait rapidement dans des rotations qu’il n’avait pas utilisées face à la Pologne.
 
Le vrai changement de visage interviendra au deuxième quart-temps avec, comme souvent, Florent Pietrus comme chef de meute. Le doyen des Bleus reste unique dans sa capacité à modifier le cours d’une rencontre en durcissant les débats et en entraînant tous ses coéquipiers derrière lui. La Bosnie s’est heurtée à un mur et a plié contre une escouade de soldats désireux de se partager la balle pendant que les cadres, très sollicités la veille, soufflaient quelque peu. Rentré en jeu à peine deux minutes face à la Finlande, Léo Westermann en profitait pour lancer sa compétition par deux tirs à trois-points qui contribuaient largement à creuser l’écart. L’entente avec ses anciens coéquipiers de l’Equipe de France U20, médaillée de bronze à l’Euro 2011, Evan Fournier et Joffrey Lauvergne faisait également quelques dégâts, tout autant que le passage de Charles Kahudi. L’ailier du Mans a incontestablement franchi un cap cette saison et s’impose de plus en plus comme un élément important de la rotation de Vincent Collet. Toujours aussi intense défensivement, l’Homme utilise désormais sa puissance de l’autre côté du terrain. Son volume de jeu est plus important et son impact s’en ressent.
 
Les remplaçants ayant lancé les Bleus, le cinq majeur allait se charger de tuer définitivement le match tout en faisant le show pour les 10.212 spectateurs de la Montpellier Arena. Passes lasers, back-door, alley-oop, tirs de loin tout y passait pour signer un 30-10 du plus bel effet. Quand elle peut courir la France est intenable, surtout face à une équipe pas du tout équipée pour freiner ses athlètes. Plusieurs classes d’écart séparent Français et Bosniens et Vincent Collet en a profité pour faire tourner son effectif, tous les joueurs en profitant pour engranger de la confiance. Le chemin vers la première place de la poule se poursuit pour l'Equipe de France qui devrait cependant rencontrer une opposition bien plus consistante demain, lundi, face à la Pologne, elle aussi invaincue.

Les réactions

Vincent Collet : "Soirée idéale je ne sais pas mais c’est une bonne soirée. Nous en avions besoin même si je suis conscient que la Bosnie n’a pas joué à fond tout le match. En première mi-temps nous avons fait des efforts défensifs malheureusement nous n’avons pas concrétisé parce que nous étions trop impatients. En deuxième mi-temps c’était plus sérieux et le cinq majeur a élevé son niveau pour faire le break. Je suis aussi satisfait de l’apport du banc. La dureté de Charles Kahudi nous fait beaucoup de bien. Evan Fournier, s’il a été malheureux aux tirs, a fait de bonnes choses et Leo Westermann a lancé son match avec deux tirs à trois-points, ce qui m’a permis de donner plus de repos à Tony Parker qu’hier. Joffrey a fait un match plein et Florent Pietrus a retrouvé son énergie légendaire. Il ne faut pas oublier que l’EuroBasket est long et que nous allons jouer un troisième match en trois jours. Et c’est un match qui sera une vraie bataille. Le record de points de Tony Parker (ndlr : qui a égalé Nikos Galis, meilleur marqueur de l’histoire de l’EuroBasket) ? Je pensais que 11 points étaient suffisants. Je n’ai pas eu la bonne info, désolé. Mais le remettre et risquer une blessure n’avait pas de sens. C’est une chose inévitable. On jouera peut-être la première attaque pour lui demain."
 
Léo Westermann : "J’ai eu beaucoup de choses à assimiler en très peu de temps. Mes coéquipiers m’ont mis dans de superbes conditions et j’ai senti que j’avais progressé dans la confiance en l’espace de 24 heures. Rentrer son premier shoot est toujours important. C’est un signe du destin que la première passe dans un championnat officiel vienne d’Evan Fournier. Avec Joffrey Lauvergne je joue avec mes deux meilleurs amis. Que demander de plus ?"
 
Florent Pietrus : "Dans cette équipe il y a 12 mecs capables de jouer. Pour le coach c’est important parce qu’on sait que dans les matchs de poule il faut faire tourner. Tout le monde est impliqué et se sent en confiance. Le coach a insisté sur la défense. Si on veut être champions d’Europe cela passera par là. Nous avons des qualités athlétiques hors normes et il faudra les utiliser. L’EuroBasket a vraiment commencé pour nous ce soir."

Surtitre: 
EUROBASKET 2015
Auteur: 
Julien Guérineau, service de presse
Date d’écriture: 
Dimanche, 6. Septembre 2015
Vignette: 
Chapeau: 
L’Equipe de France a remporté sa deuxième victoire en autant de matchs à l’EuroBasket en dominant largement la Bosnie 81-54, sans avoir été menée une seule seconde.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB

Traoré au dessus du lot

Corps: 
Les médaillés de Bronze à la Coupe du Monde
Antoine Diot (Strasbourg) : 19 points, 6 sur 10 aux tirs, 1 rebond, 7 passes en 28 minutes (victoire 93-71 contre Boulogne-sur-mer)
Florent Pietrus (Nancy) : 19 points, 7 sur 8 aux tirs, 6 rebonds en 32 minutes (victoire 80-71 contre Orléans)
Charles Kahudi (Le Mans) : 8 points, 2 sur 10 aux tirs, 10 rebonds, 1 passe, 4 interceptions en 35 minutes (victoire 73-67 contre Pairs-Levallois)
Mickaël Gélabale (Limoges) : 2 points, 0 sur 4 aux tirs, 3 rebonds, 1 interception en 17 minutes (défaite 76-74 contre Rouen)
 
Les présélectionnés 2014
Nobel Boungou Colo (Limoges) : 17 points, 6 sur 9 aux tirs, 3 rebonds, 1 interception en 25 minutes (défaite 76-74 contre Rouen)
Adrien Moerman (Limoges) : 8 points, 4 sur 13 aux tirs, 13 rebonds, 2 passes, 1 interception en 25 minutes (défaite 76-74 contre Rouen)
 
Les prétendants à suivre
Ali Traoré (Strasbourg) : 18 points, 8 sur 12 aux tirs, 7 rebonds, 4 contres en 21 minutes (victoire 93-71 contre Boulogne-sur-mer)
Rodrigue Beaubois (Le Mans) : 15 points, 6 sur 14 aux tirs, 4 rebonds, 6 passes en 30 minutes (victoire 73-67 contre Pairs-Levallois)
Pape Sy (Gravelines-Dunkerque) : 15 points, 5 sur 8 aux tirs, 5 rebonds, 2 passes en 32 minutes (victoire 90-71 contre Cholet)
Mouhammadou Jaiteh (Nanterre) : 13 points, 6 sur 9 aux tirs,  7 rebonds, 1 passe, 1 interception en 23 minutes (victoire 106-86 contre Châlons-Reims)
Andrew Albicy (Gravelines-Dunkerque) : 12 points, 5 sur 10 aux tirs, 2 rebonds, 7 passes en 34 minutes (victoire 90-71 contre Cholet)
Léo Westermann (Limoges) : 2 points, 1 rebond, 3 passes en 17 minutes (défaite 76-74 contre Rouen)
Surtitre: 
Tricolores de LNB
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Mardi, 7. Avril 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Ce week-end en Pro A, Strasbourg a dominé Boulogne (93-71) grâce notamment à un Ali Traoré très en verve. Son coéquipier, Antoine Diot n'a pas été en reste. Contre Orléans, Flo Pietrus a une nouvelle fois porté Nancy à la victoire.
crédit: 
Presse Sports

Piétrus écrase la Pro A

Corps: 

Les stats de tous les bleus de Pro A lors de cette journée :

Les médaillés de Bronze à la Coupe du Monde
Antoine Diot (Strasbourg) : 8 points (à 3/6 aux tirs), 6 passes, 3 rebonds, 11 d'évaluation en 30 minutes (défaite 67-68 contre Le Mans)
Florent Pietrus (Nancy) : 20 points (à 7/8 aux tirs), 9 rebonds, 1 contre, 2 interceptions et 29 d'évaluation en 40 minutes (victoire 74-59 contre Chalon)
Mickaël Gélabale (Limoges) : 9 points (à 4/6 aux tirs), 3 rebonds et 8 d'évaluation en 18 minutes (victoire 87-83 contre Gravelines) 
Charles Kahudi (Le Mans) : 12 points (à 3/13 aux tirs), 4 rebonds, 1 passe, 1 interception et 6 d'évaluation en 32 minutes (victoire 68-67 contre Strasbourg)

Les présélectionnés 2014
Nobel Boungou Colo (Limoges) : 8 points (à 2/6 aux tirs), 6 rebonds, 3 passes et 10 d'évaluation en 21 minutes (victoire 87-83 contre Gravelines) 
Adrien Moerman (Limoges) : 24 points (à 10/20 aux tirs), 11 rebonds, 3 passes, 4 interceptions et 33 d'évaluation en 34 minutes (victoire 87-83 contre Gravelines) 

Les prétendants à suivre
Andrew Albicy (Gravelines-Dunkerque) : 21 points (à 7/13 aux tirs), 9 passes, 4 rebonds, 5 interceptions et 32 d'évaluation en 33 minutes (défaite 83-87 contre Limoges)
Ali Traoré (Strasbourg) : 9 points (à 4/8 aux tirs), 3 rebonds, 2 contres et 8 d'évaluation en 19 minutes (défaite 67-68 contre Le Mans)
Pape Sy (Gravelines-Dunkerque) : 8 points (à 3/7 aux tirs), 5 rebonds, 3 passes, 1 contre et 9 d'évaluation en 29 minutes (défaite 83-87 contre Limoges)
Léo Westermann (Limoges) : 0 point (à 0/1 aux tirs) en 6 minutes (victoire 87-83 contre Gravelines) 
Mouhammadou Jaiteh (Nanterre) : 13 points (à 6/7 aux tirs), 13 rebonds, 2 passes, 1 contre et 24 d'évaluation en 32 minutes (victoire 98-74 contre Boulogne)
Rodrigue Beaubois (Le Mans) : 11 points (à 4/9 aux tirs), 5 passes, 3 rebonds, 3 interceptions et 15 d'évaluation en 29 minutes (victoire 68-67 contre Strasbourg)

 

Surtitre: 
Bleus de Pro A - 26e journée
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mardi, 31. Mars 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Florent Piétrus s'est à nouveau montré dominateur sous les cercles avec le SLUC. Le Nancéien a éclaboussé de son talent la partie face à Châlon (victoire 74-59). De très bon augure à un peu plus de 150 jours du début de l'EuroBasket 2015.
crédit: 
(Presse Sports/Mao)

Pietrus et Nancy tombent à Bourg

Corps: 
 
Les médaillés de Bronze à la Coupe du Monde
Charles Kahudi (Le Mans) : 7 points (à 3/7 aux tirs), 1 passe en 27 minutes (défaite 82-89 contre Orléans)
Antoine Diot (Strasbourg) : 9 points (à 3/10 aux tirs), 4 passes, 3 rebonds, 2 interceptions et 9 d'évaluation en 26 minutes (victoire 52-67 contre Cholet)
Mickaël Gélabale (Limoges) : 6 points (à 2/4 aux tirs), 4 rebonds et 5 d'évaluation en 23 minutes (défaite 92-66 contre Paris-Levallois)
Florent Pietrus (Nancy) : 20 points (à 8/12 aux tirs), 12 rebonds, 1 passe, 20 d'évaluation en 38 minutes (défaite 83-68 contre Bourg)
 
Les présélectionnés 2014
Nobel Boungou Colo (Limoges) : 0 point (à 0/6 aux tirs), 4 rebonds et 2 passes en 21 minutes (défaite 92-66 contre Paris-Levallois)
Adrien Moerman (Limoges) : 13 points (à 5/12 aux tirs), 3 rebonds, 3 passes et 11 d'évaluation en 28 minutes (défaite 92-66 contre Paris-Levallois) 
 
Les prétendants à suivre
Pape Sy (Gravelines-Dunkerque) : 18 points (à 7/9 aux tirs), 2 passes, 1 rebond et 17 d'évaluation en 30 minutes (victoire 62-78 contre Le Havre)
Mouhammadou Jaiteh (Nanterre) : 9 points (à 4/4 aux tirs), 9 rebonds et 16 d'évaluation en 20 minutes (victoire 77-91 contre Pau-Orthez)
Rodrigue Beaubois (Le Mans) : 23 points (à 10/18 aux tirs), 4 passes, 1 rebond, 2 interceptions et 21 d'évaluation en 34 minutes (défaite 82-89 contre Orléans)
Léo Westermann (Limoges) : 4 points (à 1/4 aux tirs), 4 rebonds, 6 passes et 6 d'évaluation en 21 minutes (défaite 92-66 contre Paris-Levallois)
Andrew Albicy (Gravelines-Dunkerque) : 9 points (à 3/9 aux tirs), 6 passes, 1 rebond, 4 interceptions et 14 d'évaluation en 37 minutes (victoire 62-78 contre Le Havre)
Ali Traoré (Strasbourg) : 8 points (à 4/10 aux tirs), 3 rebonds en 21 minutes (victoire 52-67 contre Cholet)
 
Surtitre: 
Bleus de Pro A - 22e journée
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mardi, 3. Mars 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Un excellent Florent Pietrus n'aura pas suffi au SLUC pour l'emporter à Bourg. À noter les bonnes performances de Rodrigue Beaubois et du duo Andrew Albicy - Pape Sy.
crédit: 
(Crédit : Presse Sports/Francotte)

Flo Pietrius toujours en verve

Corps: 
Les médaillés de Bronze à la Coupe du Monde
Florent Pietrus (Nancy) : 19 points, 9/10 aux tirs, 7 rebonds, 4 passes, 3 interceptions en 32 minutes (victoire 105-74 contre Boulogne-sur-mer)
Antoine Diot (Strasbourg) : 6 points, 3/5 aux tirs, 3 rebonds, 8 passes en 27 minutes (victoire 76-62 contre Gravelines-Dunkerque)
Mickaël Gélabale (Limoges) : 5 points, 2/5 aux tirs, 3 rebonds en 18 minutes (victoire 74-59 contre Le Mans)
Charles Kahudi (Le Mans) : N'a pas joué (défaite 59-74 contre Limoges)
 
Les présélectionnés 2014
Nobel Boungou Colo (Limoges) : 19 points, 8/10 aux tirs, 3 rebonds, 1 passe en 22 minutes (victoire 74-59 contre Le Mans)
Adrien Moerman (Limoges) : 9 points, 4/10 aux tirs, 15 rebonds, 7 passes, 1 interception en 33 minutes (victoire 74-59 contre Le Mans)
 
Les prétendants à suivre
Rodrigue Beaubois (Le Mans) : 15 points, 4/15 aux tirs, 4 rebonds, 3 passes en 33 minutes (défaite 59-74 contre Limoges)
Andrew Albicy (Gravelines-Dunkerque) : 13 points, 3/12 aux tirs, 3 rebonds, 4 passes en 34 minutes (défaite 62-76 contre Strasbourg)
Pape Sy (Gravelines-Dunkerque) : 11 points, 3/8 aux tirs, 2 rebonds en 30 minutes (défaite 62-76 contre Strasbourg)
Ali Traoré (Strasbourg) : 11 points, 3/10 aux tirs, 7 rebonds en 23 minutes (victoire 76-62 contre Gravelines-Dunkerque)
Mouhammadou Jaiteh (Nanterre) : 8 points, 3/8 aux tirs, 6 rebonds, 2 interceptions en 21 minutes (victoire 76-65 contre Villeurbanne)
Léo Westermann (Limoges) : 0 point, 0/1 aux tirs, 2 rebonds, 2 passes en 22 minutes (victoire 74-59 contre Le Mans)
Surtitre: 
Français de LNB
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Mercredi, 21. Janvier 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Alors qu'il vient d'avoir 34 ans, l'âge ne semble pas avoir d'emprise sur Florent Pietrus. Ce week-end, le co-capitaine de l'Equipe de France a été un des leaders du SLUC Nancy avec 30 d'evaluation face au SOM Boulogne.
crédit: 
Presse Sports

La FFBB vous souhaite de joyeuses fêtes

Corps: 

Catégorie: 
Surtitre: 
Fêtes de fin d'année
Date d’écriture: 
Mardi, 23. Décembre 2014
Vignette: 
Chapeau: 
La Fédération Française de BasketBall et les joueurs de l'Equipe de France vous souhaitent de joyeuses fêtes et une bonne année 2015 ! #Ensemble

Florent Pietrus omniprésent

Corps: 

Les médaillés de Bronze à la Coupe du Monde
Florent Pietrus (Nancy) : 20 points à 9/12 aux tirs, 7 rebonds, 2 passes en 35 minutes (victoire 78-72 contre Le Havre)

Charles Kahudi (Le Mans) : 18 points à 6/8 aux tirs, 6 rebonds et 1 passe en 31 minutes (défaite 76-83 contre Strasbourg)
Antoine Diot (Strasboug) : 16 points à 5/7 aux tirs dont 3/4 à trois-points, 6 rebonds, 10 passes en 31 minutes (victoire 83-76 contre Le Mans)
Edwin Jackson (Villeurbanne) : 15 points à 5/11 aux tirs dont 4/9 à trois-points, 1 rebond, 4 passe en 30 minutes (défaite 74-79 contre Rouen)

Les présélectionnés 2014
Nobel Boungou Colo (Limoges) : 19 points à 9/16 aux tirs, 9 rebonds, 2 interceptions en 30 minutes (victoire 75-72 contre Nanterre)
Adrien Moerman (Limoges) : 7 points à 2/6 aux tirs, 10 rebonds en 30 minutes (victoire 75-72 contre Nanterre)

Les prétendants à suivre
Pape Sy (Gravelines-Dunkerque) : 30 points à 9/17 aux tirs, 9 rebonds, 1 interception en 45 minutes (victoire 95-86 a.p. contre Pau)
Andrew Albicy (Gravelines-Dunkerque) : 19 points à 4/15 aux tirs, 2 rebonds, 9 passes, 2 interceptions en 40 minutes (victoire 95-86 a.p. contre Pau)
Ali Traoré (Strasbourg) : 13 points à 6/12 aux tirs, 8 rebonds, 2 passes en 28 minutes (victoire 83-76 contre Le Mans) 
Mouhammadou Jaiteh (Nanterre) : 10 points à 4/7 aux tirs, 11 rebonds, 3 passes en 28 minutes (défaite 72-75 contre Limoges)
Rodrigue Beaubois (Le Mans) : 8 points à 2/6 aux tirs, 1 rebond, 2 passes en 14 minutes (défaite 76-83 contre Strasbourg)
Léo Westermann (Limoges) : 2 points à 1/3 aux tirs, 2 rebonds, 1 passe en 16 minutes (victoire 75-72 contre Nanterre)

Surtitre: 
Les Bleus de LNB
Date d’écriture: 
Mercredi, 12. Novembre 2014
Vignette: 
Chapeau: 
Certains médaillés de bronze au dernier Mondial, des présélectionnés dans le groupe France en 2014 et certains sérieux prétendants évoluent cette saison en Pro A. Chaque semaine nous ferons un petit tour d'horizon de leur performance dans l'hexagone. Lors de la 7e journée de Pro A, Florent Pietrus s'est montré décisif face au Havre (victoire 78-72), Nobel Boungou Colo a pesé de tout son poids dans la victoire limougeaude à Nanterre et enfin hier soir Pape Sy a pris feu au Sportica face à Pau.
crédit: 
Presse Sports/Mao

Les Bleus veulent y croire

Corps: 
La grosse cote 
Antoine Diot : "C’est un match qu’on pense pouvoir gagner. On doit regarder la réalité en face. L’Espagne est favorite, joue à domicile, aligne la meilleure équipe de son histoire. Mais c’est un match de basket. Personnellement j’ai perdu contre l’Islande une rencontre que je n’aurais jamais dû perdre (ndlr : en 2006 en poule à l’Euro juniors conclu par la médaille d’or). On ne sait jamais ce qui peut se passer. Ils auront peut-être un peu plus de pression et on cherchera à les jouer les yeux dans les yeux. En poule les balles perdues nous ont fait très mal. Cela va être important d’imposer notre rythme parce que s’ils commencent à courir, sur l’euphorie ça s’annonce compliqué. L’Espagne c’est un rouleau compresseur qui te met la pression pendant 40 minutes."
 
La force intérieure
Florent Pietrus : "L’équipe d’Espagne sans Pau Gasol c’est une bonne équipe mais ce n’est pas la même chose. Il leur apporte beaucoup, sur le terrain et au niveau de la sérénité qu’il dégage. C’est un joueur exceptionnel qui évolue avec beaucoup de confiance. Affronter un Gasol c’est difficile. Deux c’est encore plus compliqué. Notre chance c’est qu’ils n’ont qu’un ballon ! Il faudra les sortir de leur zone de confort. Comme tous les joueurs talentueux ils n’aiment pas trop le jeu physique. Quand ils sortent Serge Ibaka rentre donc il va falloir se serrer les coudes, baisser la tête et avancer."


 
La rivalité
Joffrey Lauvergne : "Même si je suis un jeune international, je la ressens. Quand je ne jouais pas en bleu je soutenais l’Equipe de France. C’était plus une vision de supporter. Après quand tu entends les anciens en parler tu le ressens. Au niveau du public, même si ce n’est jamais méchant tu vois qu’il préférerait que tu perdes à tous les coups ! Ils soutiennent toutes les équipes qui jouent contre toi. Ce sont des choses qui me plaisent bien et qui peuvent te pousser vers l’avant."
 
Des raisons d’espérer
Boris Diaw : "La semaine dernière on ne joue pas un grand match. On peut limiter beaucoup nos erreurs. Je ne me voile pas la face, je sais qu’ils sont très forts. Si on réalise un match quasi parfait, c’est jouable. Mais on ne gagnera pas en faisant un match moyen. A la fin je veux surtout qu’on ne nourrisse pas de regrets. Il va falloir faire preuve de dureté parce que s’ils peuvent installer tranquillement leur jeu c’est là qu’ils sont à leur meilleur niveau."
 
Surtitre: 
Coupe du Monde FIBA 2014
Auteur: 
Julien Guérineau (à Grenade)
Date d’écriture: 
Mardi, 9. Septembre 2014
Vignette: 
Chapeau: 
L'Equipe de France affronte l'Espagne mercredi à 22h00 (en direct sur Canal + Sport) en quart de finale de la Coupe du Monde, à Madrid. Les Bleus auront eu près de quatre jours pour préparer cette rencontre au sommet et trouver des raison d'espérer face au favori pour la médaille d'or avec les Etats-Unis.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB

Pages

S'abonner à RSS - Florent Pietrus