Ligue Féminine

Ligue Féminine
"Je me suis dit qu'il était temps"
Après Paoline Salagnac et Laetitia Kamba, une nouvelle figure du championnat LFB officialise sa retraite sportive : Fatimatou Sacko. Triple championne de France LFB avec Tarbes (2010), Lattes Montpell...
Triplé inédit pour Las Campeonas
Caroline Heriaud, Marié Mané, Victoria Majekodunmi et Soana Lucet ont remporté samedi à Nantes l'Open de France 3x3, présenté par GRDF. Las Campeonas est devenue la premi...
Le calendrier a été dévoilé
La Commission Fédérale des Compétitions a publié ce jour le calendrier de la saison 2020-2021 de Ligue Féminine. La première journée de championnat aura lieu le week-end du 26...
Elles font leur retour au jeu
De nombreuses joueuses de Ligue Féminine participeront samedi 1er août à l'Open de France 3x3, présenté par GRDF, au Parc des Chantiers à Nantes. Double tenante du titre, l'équipe Las Campeonas de Caroline Heriaud va tenter de conserver son bien. L'événement sera retransmis...
L'ascenseur tarbais
Découvrez les petites histoires qui font la grande histoire de la Ligue Féminine de Basket depuis 1998. Le 18 février 2009 à Colomiers, la malice du coach de Tarbes François Gomez avait décontenancé a...
Plus forte que les blessures
Découvrez les petites histoires qui font la grande histoire de la Ligue Féminine...
"En pleurs à deux minutes de la fin"
Pro de la balle et du sifflet
"Nous étions comme dans une famille"

Pages

Duels d'européennes

Corps: 

Tarbes veut sans aucun doute rester aux avants postes et de ce fait continuer sur sa lancée d'invincibilité. Il faudra pour cela battre les normandes de Mondeville, qui peuvent bénéficier désormais d'un meilleur calendrier pour se refaire une santé, après avoir joué les deux ogres (Bourges et Valenciennes) dans leur salle. Toutes deux qualifiées en Ronchetti, elles auront à coeur de remporter cette partie qui sent bon l'Europe.

Dans l'autre duel européen, moins équilibré, la championne d'Europe en titre, Bourges reçoit les "Ronchettistes" de Bordeaux. Sur sa surprenante victoire contre Aix en Provence, Bordeaux tentera d'inquiéter la machine berruyère, rôdée aux joutes nationales, pour s'affirmer un peu plus comme un sérieux outsider face aux grosses écuries. Sans doute en faudra-t-il un peu plus pour déjouer les objectifs berruyers ?

Dans les autres rencontres de cette 5ème journée, Aix tentera de renouer avec la victoire face à des promues de Sceaux qui sont toujours à la recherche de leur première victoire, car les filles du coach N'Diaye restent tout de même sur une série inquiétante de 4 défaites consécutives (Lattes-Maurin et Bordeaux en Championnat, et Pecs et Bourges en Euroligue). A noter, le départ de la canadienne de Sceaux, Christine Rigby, qui amoindrit un peu plus l'effectif scéen.

Le rouleau compresseur valenciennois, serein et invaincu toutes compétitions confondues, reçoit Villeneuve d'Ascq qui essaiera de réaliser un match aussi plein que celui de Calais. Là encore un beau duel entre nordistes ; c'est le Nord Pas de Calais qui sera en fête ce week-end.

Calais affronte Lattes-Maurin MP dans un match qui paraît très ouvert. Toutes deux sont à 1 victoires pour 3 défaites, et elles mettront un point d'orgue à rééquilibrer leur balance respective.

Enfin, dans un match décalé au dimanche 11, à 15h30, la surprenante équipe champenoise de Reims voudra confirmer son excellent début de saison en battant Nice, qui court derrière son premier succès.

Catégorie: 
Surtitre: 
5 ème journée
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Jeudi, 8. Novembre 2001
Chapeau: 
Après le duel Aix en Provence - Bourges en Euroligue du milieu de semaine, c'est au tour de notre Championnat de nous proposer ses duels d'européennes. Ainsi, à l'affiche de cette 5ème journée, samedi 10 novembre, un intéressant Tarbes - Mondeville, et un Bourges - Bordeaux, qui permettra aux filles de José Ruiz d'avoir une meilleure idée de leur potentiel réel.

Tarbes sur sa lancée

Corps: 

Sceaux - Tarbes 53-77

Paraissant quelque effacées au début de la rencontre, elles remportent le match contre la lanterne rouge sans connaître trop de difficultés. Peut être est ce dû à l'accumulation rapprochée des matchs en ce début de saison ? Toujours est il que Tarbes pointe dans le haut de tableau aux côtés de Bourges et Valenciennes et entend bien ennuyer les grosses écuries le plus longtemps possible. En tous les cas, elles peuvent compter sur l'apport considérable de leurs étrangères (58 points au total sur les 77 de l'équipe). On allait presque oublier l'absence importante de Tzekova qui s'est dépensée sans compter dans ce début de saison. De l'autre côté, les valeureuses scéennes continuent de s'accrocher tant bien que mal, malgré l'absence de Rigby, et finiront bien par trouver à l'avenir des failles exploitables chez leurs adverses.

Valenciennes - Mondeville 87-47

Dans le premier duel des européennes de cette journée, l'USVO a largement surclassé les filles du coach Groudine. Fort de son abondant effectif, Laurent Buffard fait tourner les 10 joueuses avec un certain succès. Résultat : l'équipe valenciennoise tourne globalement à 64 % de réussite à 2 points, contre 31 % aux mondevilloises, et assomme celles-ci dans la maîtrise de la raquette en dominant assez nettement le rebond avec 33 prises contre 20. Wauters retrouve des couleurs qui lui correspondent plus (21 pts, 3 rbds, 3 int, 3 pds, à 78 % !). Audrey Sauret se paie presque le luxe d'aligner 10 passes décisives, confirmant la polyvalence de son jeu. Côté Mondeville, la belge Deyaert signe 15 points à 57 %, tandis que Nikipolskaia et Lichnerova sont nettement diminuées par la défense adverse, avec respectivement 12 pts, 9 rbds, mais à 21 %, et 10 pts à 29 %. Le rouleau compresseur valenciennois semble bel et bien en marche...

Villeneuve d'Ascq - Calais 93-73

Les nordistes ont eu une adresse diabolique. A 79 % contre seulement 48 %, ce qui n'est déjà pas si mal, les calaisiennes ne pouvaient pas espérer grand chose. D'autant que leurs renforts étrangers semblaient complètement absents de la rencontre. Pour preuve, Rasmussen comptabilisait 6 petits points et Tuukanen signait une fiche stat très maigre (3 pts, 3 rbds et 1 balle perdue). Heureusement, elles pouivaient sur l'apport surprenant Fombonne (25 pts). Villeneuve d'Ascq avait pris le parti d'attaquer à outrance pour percer le rideau défensif adverse ; ça a plutôt bien marché, notamment dans le sillage de Iolovska qui signe la performance de la soirée avec 26 pts à 63 %. Bien épaulée, il faut dire par Moua (14 pt, 9 rbd), Coumba (15 pts), Bade (12 pts, 7 rbds) et Kpokpoya (10 pts). Il faut faire attention à cette équipe qui semble bien décidée à relever la tête bien haute.

Lattes-Maurin MP - Reims 63-76

L'équipe languedocienne semble marquer le pas ; en effet, après avoir battu Aix, elle retombe d'un cran en échouant à domicile contre Reims. Si Hirakova retrouve peu à peu la forme (18 pts), Francis et Pilyashenko n'apportent pas suffisamment de points pour élever le niveau offensif de l'équipe. Dos Santos se démène toujours autant (17 pts, 6 pd, 3int) mais en vain ! Du côté rémois, le duo d'américaines tirent l'équipe vers le haut ; elles sont véritablement impressionnantes. Starbird, la pigiste aligne 23 points, prend 7 rebonds et donne 6 passes décisives. Quant à Patrena Trice Hill, elle a des stats monstrueuses : 23 points à 91 %, et 16 rebonds ! Reims est pour le moment l'équipe surprise car on ne l'attendait certainement pas à ce niveau. Bravo !

Bordeaux - Aix en Provence 80-54

Dans le second duel opposant des européennes, Bordeaux vient porter un coup dur aux aixoises. Après leur petit échec à Pecs, pour le compte de l'Euroligue, Aix en Provence semble payer ses efforts européens. Sous le leadership de Boutet et Guerlitz, les étrangères bordelaises cartonnent. L'écart est surprenant (-26), même si Bordeaux effectue un bon début de parcours, sous la houlette de son équipe rafraîchie et menée par José Ruiz. Aix en Provence éprouve quelques difficultés en ce début de saison à prouver son nouveau standing européen et son rang national. Il faut dire également que l'équipe se cherche une cohésion, avec l'arrivée d'une bonne moitié d'effectif renouvelé. Lacroix aligne pourtant 16 points, 8 rebonds, et Kuklova, la slovaque apporte 13 pts, 5 interceptions et 3 passes décisives, mais les américaines n'apportent pas assez de points pour alimenter suffisamment l'attaque aixoise. En tous les cas, avant le duel franco-français les opposant à Bourges en Euroligue, ce résultat ne présage rien de bon. Mais nous sommes sûrs que le coach N'Diaye saura faire prendre la sauce à un effectif pourtant très riche.

Nice - Bourges 50-79

Nice s'est demené durant 3 quart temps complets pour inquiéter Bourges. Mais les rotations berruyères ont fini par tuer le match dans le dernier quart temps, devant un bon millier de spectateurs. Jouandon (19 pts, 5 rbds) et Farris (16 pts, 8 rbds) portaient les couleurs niçoises pendant la majeure partie de la rencontre. Côté berruyer, Korstine alignait encore 23 pts à 73 %. Melain marquait nettement la rencontre de son empreinte internationale avec une ligne de stat impresionnante, regardez plutôt : 18 pt, 9 rbds, 5 pds, 4 interceptions et 2 contres ! Ouf... Antibe aportait 15 pts et 5 rebonds tandis que Souvré passait à 7 reprises. Bourges s'affirme de plus en plus comme le plus sérieux candidat à la reconquête du titre perdu.

Catégorie: 
Surtitre: 
4ème journée
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Lundi, 5. Novembre 2001
Chapeau: 
Alors que Bourges et Valenciennes sont déjà dans le haut du classement, Tarbes s'accroche aux premières places et s'affirme comme un sérieux prétendant au sprint intermédiaire.

Les promues réagissent !

Corps: 

Sceaux s'est battu durant toute la partie, et à l'heure de la conclusion de la rencontre, Calais reaprt avec le match en poche. Cela s'est joué à un petit point, en défaveur des scéennes (61-62). Alors qu'elles semblaient parties pour leur première victoire au sein de l'élite, elles finissent par encaisser, dans les dernières secondes, un panier calaisien pour le moins assassin. Dans l'autre partie impliquant le promu montpelliérain, l'issue a été toute autre. L'équipe de Lattes-Maurin, grâce notamment à la verve offensive de Dos Santos (19 pts, 6 passes) et au retour de Hirakova, même amoindri (16 pts, 6rebonds), est venu à bout des velléités aixoises. Elles emportent leur première victoire du Championnat, de plus, sur un des favoris de la Ligue. Après avoir joué, successivement et, à l'extérieur, Tarbes et Bourges, cette victoire surprenante apporte au club héraultais une bouffée d'oxygène considérable. De l'autre côté, cette défaite risque de faire douter quelque peu les filles du coach N'Diaye, notamment avant d'aborder leur premier déplacement d'Euroleague, à Pecs (Hongrie), ce jeudi 1er novembre.

Du côté des européennes, on ne recense aucune véritable surprise. Bourges dispose de Villeneuve d'Ascq, sur le score flatteur de 85 à 64, car elles ont dû cravacher dures pour creuser un écart rédhibitoire en terres nordistes. A noter la nouvelle performance individuelle de Korstine (28 pts, 4 rebonds). Dans le duel européen de la journée, Valenciennes, fort de ses multiples rotations, intérieures comme extérieures, est allé gagner sur le terrain de Bordeaux, 82 à 61. Bien emmenée par Nikipolskaia (20 pts, 12 rbds) et Cayot (5/9 à 3 pts), Mondeville relègue Reims, à 22 longueurs et l'emporte, 82-60, confirmant ainsi sa bonne montée en régime, sous la houlette d'igor Groudine. Et enfin, Tarbes empoche sa deuxième victoire aux dépends de Nice, à Nice, 76-59. Laissant leurs adversaires à 38% à 2 pts et 27% à 3pts, Tarbes imposait son collectif et sa défense sur des niçoises, où seule, l'américaine Farris a tiré son épingle du jeu (20 pts, 12 rbds). Tarbes peut préparer sereinement la réception de Bordeaux, en match retardé de la 2ème journée.

Catégorie: 
Surtitre: 
3ème journée
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Dimanche, 28. Octobre 2001
Chapeau: 
Pour leur troisième journée en moins de 8 jours, les nouvelles venues dans l'élite, Lattes-Maurin Montpellier et Sceaux, se sont démenées de fort belle manière pour renverser une tendance négative. Pour Sceaux et Lattes-Maurin, les fortunes ont pourtant été diverses. Tandis que les favoris poursuivent leur petit bonhomme de chemin.

Dans la foulée...

Corps: 

Bourges et Valenciennes n'ont pas fait de cadeau à leurs visiteuses, en ce milieu de semaine, lors de la seconde journée. En effet, ces deux armadas, pétries d'expériences, d'ambitions et, fortes de leurs effectifs pléthoriques, ont montré leur supériorité, a priori, sur les autres prétendants au haut de tableau. Mais ne tirons pas de conclusions trop hâtives, et ne nous trompons pas, la vérité émane du terrain... Il est encore trop tôt pour se prononcer davantage.

Il n'empêche que ces deux clubs ont déjà frappé un grand coup, à l'occasion de cette 2ème journée : Bourges a repoussé les promues montpelliéraines à 40 longueurs (91-51) tandis que l'USVO a passé pas moins de 60 points aux autres promues scéennes (93-33), les réduisant au faible pourcentage de réussite de 26 % aux tirs (8/31)! Sale temps, donc, pour les promues ! Toutefois, elles ont encore 20 journées pour se ressaisir.

Aix en Provence rôde ses gammes défensives en vue du commencement de l'Euroleague. Nice s'est pourtant bien accrochée mais a dû baisser pavillon dans le quatrième quart temps. Les aixoises l'emportent 60 à 51. Aix rejoint les avants postes, en compagnie des favoris. Reims confirme ses nouvelles ambitions en battant Villeneuve d'Ascq, 74 à 63.

La perf' de la journée est à mettre sur le compte d'Ilona Korstine, l'Internationale russe du CJM Bourges. Elle aligne pas moins de 27 points (6/8 à 2 pts, 3/4 à 3pts, 6/8 aux LF), 6 rebonds et 3 interceptions ! Dans la foulée de son Euro réussie, elle s'affirme comme une des options offensives privilégiées d'Olivier Hirsch. Pour le grand bonheur de Bourges...

On attend les résultats des matchs Tarbes-Bordeaux et Calais-Mondeville qui, pour cause de second tour préliminaire de Coupe Ronchetti, n'ont pas pu être joués. Ils sont reportés au mercredi 31 octobre.

Catégorie: 
Surtitre: 
2ème journée
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Jeudi, 25. Octobre 2001
Chapeau: 
de la première journée qui s'est déroulée samedi 20 octobre, nos professionnelles de la balle orange entament le second épisode du long feuilleton du Championnat. Les favoris en profitent d'ores et déjà pour se placer.

Ouverture du Championnat de France

Corps: 

Aix en Provence, seconde de la phase régulière, la saison passée, s'est appuyé sur une grosse défense pour faire fléchir Villeneuve d'Ascq (62-45). Elle n'a encaissé que 45 points ! A 9 sur 41 à 2 points, et 3 sur 15 à 3 points, les nordistes ne pouvaient pas espérer gagner avec une telle réussite, même avec Radunovic à 23 points.

Tarbes signait, de son côté, le score de la soirée en repoussant les promus de Lattes-Maurin à 23 longueurs (100-77). Carla Boyd, la nouvelle recrue tarbaise réalisait déjà une rencontre pleine, en compilant 29 points, 3 rebonds et 2 interception à un taux de réussite assez exceptionnel (56 % à 2 points et 63 % à 3 points). Les deux internationales du club n'étaient pas en reste ; Tonnerre affichait 12 points et 6 rebonds, à 57 %, et Savasta réalisait 11 passes décisives et 3 rebonds. Hill (17 points, 62 %), Sarenac (14 points, 67 %) et Tzekova (18 points, 78 %) contribuaient largement à la victoire tarbaise, malgré les 24 points, et les 5 passes de Dos Santos, le fer de lance montpelliérain, et les 12 points, 8 rebonds de Laêtitia Moussard.

L'USVO, emmenée par sa cohorte de Championnes d'Europe (Le Drean, Lawson, Sauret, Lesdema, Fijalkowski), a surpassé l'équipe de Nice et affirme d'entrée ses ambitions nationales. Sauret et Feaster alimentaient la marque (16 points chacune), soutenue idéalement par un banc fourni. A Nice, Jouandon (13 point) et Farris tentaient tant bien que mal de minimiser un écart qui atteint 41 points ! Valenciennes l'emporte finalement 88 à 47.

Lors du match avancé, Calais-Bordeaux, l'équipe bordelaise venait créer la surprise en l'emportant sur les terres calaisiennes, 72 à 63. Réduite à 39 % de réussite, les nordistes s'appuyaient essentiellement sur Rasmussen (14 points, 5 rebonds) pour contrer le collectif adverse. A Bordeaux, toute l'équipe participait à la marque (Boutet 16, Luptakova 11, Antonicov 14, Guerlitz 15 et Mijoule 11 points) et rendait d'autant plus difficile la défense calaisienne.

A Reims, Sceaux s'est bien battue mais repart vaincue, 78-61. Malgré les 16 points, 6 rebonds de Ostman Capin et les 12 points, 5 rebonds de sa nouvelle canadienne Rigby, Reims a pu compter sur les services de Trice Hill (19 point, 10 rebonds, 5 passes) et de Palie (16 points, 3 passes et 3 interceptions) pour l'emporter sur le promu scéen, qui devra batailler ferme pour éviter la relégation.

Dans le duel opposant deux club européens, Bourges a laissé Mondeville à 23 longueurs, 83 à 60. Fort de ses 7 Internationales, le CJMB s'est appuyé sur sa défense de fer, laissant les filles d'Igor Groudine à 37 % de réussite à 2 points. Dans la foulée de l'Euro, Cathy Melain posait sa marque sur la rencontre en alignant 16 points, 7 passes, 4 rebonds, 2 interceptions et 4 contres !). Dijon s'affirmait dans la raquette dans son rôle de défenseuse rebondeuse, avec 12 rebonds et 6 points. Drjlaca (21 points) semble être bien adaptée au collectif berruyer. Du côté de l'USOM, Nikipolskaia (13 points, 9 rebonds) et Lichnerova (14 points, 11 rebonds), aidées par les tirs extérieurs de Cayot (12 points) arrivaient à prendre en défaut la tenaille berruyère.

Loin de se relâcher, le Championnat de France propose sa 2ème journée dès le mercredi 24 octobre.


Catégorie: 
Surtitre: 
1ère journée
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Samedi, 20. Octobre 2001
Chapeau: 
Après l'euphorie engendrée par les Championnes d'Europe, le Championnat de France reprend ses droits ce samedi 20 octobre. Suite à la période de préparation, les 12 clubs que comptent la Ligue s'affrontaient ce soir en ouverture de la compétition.

Pages

S'abonner à RSS - Ligue Féminine