Marine Johannes

EuroLeague Women Awards
Trois Françaises à l'honneur
Sandrine Gruda (Schio, 5 majeur), Marine Johannes (Lyon, deuxième meilleur 5 majeur) et Iliana Rupert (Bourges, meilleure jeune) ont été récompensées par l'Euroligue pour leur belle saison avec l...
Johannes MVP de la J14
Impériale dans le choc de la journée 14 entre Lyon et Lattes Montpellier, l'arrière de LDLC ASVEL Féminin et de l'Équipe de France est logiquement désignée meilleure...
Un grand pas vers Tokyo
Les Bleues avaient rendez-vous avec leur public ce soir à Bourges pour le début du TQO. La tâche s’annonçait difficile face à une solide équipe d’Australie mais l’Equipe de Fr...
Lyon reste dans le coup
Vainqueur au bout du suspense du derby français d'Euroligue contre Lattes Montpellier, Lyon peut toujours croire aux quarts de finale. Pour le BLMA, l'étau se resserre dans le groupe B puisque 4 équipes se tiennent désormais en un point alors qu'il ne reste plus que deux ren...
C'est encore Noël
Après deux semaines de trêve, les organismes sont rechargés pour un championnat qui reprend ce dimanche sur les chapeaux de roue avec deux chocs entre prétendants au top 4 : Lyon - Roche Vendée (15h30...
L'Europe ambitieuse
Bourges, Lattes Montpellier et Lyon en Euroligue, Basket Landes, Charleville-Méz...
De gros enjeux pour finir
Marine Johannes, Curry à la française
"Impossible pour moi de manquer la campagne avec l'Équipe de France"

Pages

Trois Françaises à l'honneur

Corps: 

Deux autres joueuses passées par la Ligue Féminine font aussi partie des gagnantes. Il s'agit d'Alina Iagupova (MVP, Fenerbahce) et Emma Meesseman (5 majeur, Ekaterinbourg) qui ont pour point commun d'avoir porté le maillot de Villeneuve d'Ascq : en 2017 pour l'Ukrainienne, titrée avec les Guerrières, et de 2012 à 2014 pour la Belge.

EuroLeague Women Awards* - Le palmarès complet

MVP - Alina Iagupova (Fenerbahce Oznur Kablo)

All-EuroLeague Women First Team
Alina Iagupova (Fenerbahce Oznur Kablo)
Cecilia Zandalasini (Fenerbahce Oznur Kablo)
Alyssa Thomas (ZVVZ USK Praha)
Emma Meesseman (UMMC Ekaterinburg)
Sandrine Gruda (Famila Schio)

All-EuroLeague Women Second Team
Courtney Vandersloot (UMMC Ekaterinburg)
Marine Johannes (LDLC ASVEL Feminin)
Gabby Williams (BLMA)
Brionna Jones (ZVVZ USK Praha)
Brittney Griner (UMMC Ekaterinburg)

Entraîneur de l'année - Victor Lapena (Fenerbahce Oznur Kablo)
Défenseur de l'année - Alyssa Thomas (ZVVZ USK Praha)
Meilleure jeune de l'année - Iliana Rupert (Bourges Basket)

A noter que pour l'Eurocoupe, Julie Barennes (Basket Landes) a été désignée par Paul Nilsen, l'un des rédacteurs officiels du site internet de la FIBA, co-meilleur entraîneur de la saison aux côtés de l'Espagnol Ruben Burgos (Valence).

*Les coaches, médias et fans pouvaient voter.

Surtitre: 
EuroLeague Women Awards
Auteur: 
Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Mercredi, 6. Mai 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Sandrine Gruda (Schio, 5 majeur), Marine Johannes (Lyon, deuxième meilleur 5 majeur) et Iliana Rupert (Bourges, meilleure jeune) ont été récompensées par l'Euroligue pour leur belle saison avec leur club respectif.

Johannes MVP de la J14

Corps: 

#3 - Helena Ciak (Lyon)
Frustrée jeudi dernier en Euroligue (5 fautes en 17'), la pivot des Lionnes s'est rattrapée contre le BLMA. Précise (66% de réussite) et dominatrice sous les paniers, elle n'a jamais pu être arrêtée par la défense lattoise, toujours orpheline de Stephanie Mavunga.
20pts (10/15 aux tirs), 11rbds, 2 passes, 2int et 1 contre en 32' - Evaluation : 28
Victoire 94-73 contre Lattes Montpellier

#2 - Djéné Diawara (Charleville-Mézières)
Si les snipers carolo se sont régalés (17/25 à 3-pts), l'intérieure franco-malienne des Flammes a aussi tenu son rang dans la peinture. D'une efficacité redoutable en sortie de banc, Djéné Diawara a rendu une copie quasi parfaite pour permettre à son équipe de décrocher une cinquième victoire consécutive en LFB.
18pts (7/9 aux tirs), 11rbds, 2 passes et 2int en 25' - Evaluation : 32
Victoire 103-70 contre Nantes Rezé

#1 - Marine Johannes (Lyon)
Sur sa lancée du TQO et d'un match solide à Gdynia jeudi, Marine Johannes a réalisé le match le plus complet de sa saison et probablement de sa carrière. Innarrêtable en attaque (7/9 à 2-pts, 4/5 à 3-pts) et juste (4 passes, aucune balle perdue), la Normande monte doucement en température alors que les grosses échéances approchent pour son équipe.
28pts (11/14 aux tirs), 3rbds, 4 passes, 1int et 1 contre en 33' - Evaluation : 34
Victoire 94-73 contre Lattes Montpellier

NB : le choix de la MVP se base uniquement sur des critères statistiques (évaluation) et privilégie une joueuse qui a fait gagner son équipe.

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - MVP
Date d’écriture: 
Lundi, 24. Février 2020
Vignette: 
Chapeau: 
Impériale dans le choc de la journée 14 entre Lyon et Lattes Montpellier, l'arrière de LDLC ASVEL Féminin et de l'Équipe de France est logiquement désignée meilleure joueuse du week-end. Sur le podium, elle est accompagnée de l'intérieure des Flammes Djéné Diawara et de sa coéquipière Helena Ciak.

Un grand pas vers Tokyo

Corps: 

Ce soir, les françaises ont débuté leur TQO en affrontant le deuxième du ranking FIBA, l’Australie. Face à cette équipe réputée pour son jeu offensif et physique, les joueuses de Valérie Garnier ont eu fort à faire. Mais le soutien inconditionnel du public connaisseur du Palais des Sports du Prado et un engagement total ont permis aux Françaises de parfaitement débuter ce TQO par un succès.

Au cours du premier quart-temps, les deux équipes se sont rendues coup pour coup. La bataille était déjà intense dans le secteur intérieur avec le duel entre Sandrine Gruda et Liz Cambage avec quatre points pour la française et sept pour l’australienne. Les Françaises menaient de trois longueurs à l’issue de ce premier quart-temps (14-11). Dès le début du deuxième quart-temps, les bleues ont fait la différence à longue distance par Marine Johannes puis Diandra Tchatchouang et de nouveau l’arrière de l’ASVEL pour créer un premier écart (23-11 12’). Mais les Australiennes ont réagi immédiatement pour recoller au score grâce à Liz Cambage dans la peinture et Leilani Mitchell à trois points (27-27 16‘). Puis Bria Hartley a pris le relais dans le camp bleu en inscrivant six points de rang pour permettre à l’Equipe de France de reprendre les devants. A la pause, les Françaises sont en avance et mènent 36-30.

Au retour des vestiaires, les Tricolores sont reparties sur les chapeaux de roues dans le sillage de Sandrine Gruda et Endy Miyem pour compter jusqu’à treize longueurs d’avance (43-30). Mais comme lors du quart-temps précédent, les joueuses de Sandy Brondello ont répliqué immédiatement pour ne pas voir les Bleues s’échapper. Grâce à une série offensive de 9-0, Bec Allen et ses coéquipières ont recollé au score qui est de 54-49 avant l’entame du dernier acte. Puis la domination tricolore a fait la différence dans le dernier quart-temps. L’engagement physique, la défense et la détermination de Sandrine Gruda, qui a cumulé 16 points et 11 rebonds, ont été déterminantes.

Cette entame de TQO est idéale pour les vice-championnes d’Europe 2019 qui seront de retour sur le parquet du Prado face au Brésil, samedi soir, et contre Porto Rico dimanche après-midi pour composter officiellement le billet pour le pays du soleil levant.

La France bat l’Australie 72-63

L’autre match : Porto Rico – Brésil

Cette journée inaugurale du TQO a débuté par une énorme sensation lors de la rencontre entre le Brésil et Porto Rico. Contre toute attente, Porto Rico, 23ème au classement FIBA, a pris le meilleur sur les Brésiliennes, 15ème de l’indice de référence du basketball mondial. En retard au score pendant de longues minutes, Jennifer O’Neill (30 pts) et les Portoricaines ont arraché une prolongation, qu’elles ont parfaitement négociée. Avec ce succès, Porto Rico a, comme la France, réalisé un grand pas vers la qualification pour les Jeux Olympiques dans ce TQO où les trois premiers verront Tokyo.

Porto Rico bat le Brésil 91-89

Surtitre: 
Equipe de France Féminine
Auteur: 
À Bourges, Justin Burgevin (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 6. Février 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Les Bleues avaient rendez-vous avec leur public ce soir à Bourges pour le début du TQO. La tâche s’annonçait difficile face à une solide équipe d’Australie mais l’Equipe de France a délivré une magnifique prestation et a remporté le match sur le score de 72 à 63.
crédit: 
(Crédit : Bacot/FFBB)
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/FRAAUS?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FRAAUS</a> PERFORMANCE XXL DES BLEUES QUI BATTENT L&#39;AUSTRALIE ! LE <a href="https://twitter.com/hashtag/FIBAOQT?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FIBAOQT</a> DÉBUTE PARFAITEMENT <a href="https://t.co/0KQezNrFaU">pic.twitter.com/0KQezNrFaU</a></p>&mdash; Equipes de France de Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/1225528819911659522?ref_src=twsrc%5Etfw">February 6, 2020</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Lyon reste dans le coup

Corps: 

Euroligue féminine - Journée 12

Cukurova (TUR) - Bourges 50-88
Les Tango n'ont connu aucune difficulté pour battre Cukurova. Le duo Achonwa (25pts, 7rbds, 5 passes) - Rupert (23pts, 6rbds) a brillé et Bourges se retrouve désormais seul troisième du groupe A. La place sur le podium se jouera à Orenburg dans trois semaines où les Berruyères devront gagner ou perdre par moins de 9 points d'écart.

Lyon - Lattes Montpellier 78-77
Au terme d'une rencontre disputée qui s'est jouée sur la dernière possession et un lancer-franc réussi de Helena Ciak (22pts, 8rbds), Lyon, qui a compté jusqu'à 15 points d'avance, a pu souffler. Au relai de la géante tricolore, Julie Allemand (10pts, 8 passes) et Marine Johannes (10pts, 6rbds, 8 passes) ont assuré le scoring et la distribution. Côté BLMA, Shey Peddy était en feu (30pts et 8/10 à 3-pts), Samantha Whitcomb l'a suivie (18pts, 4/6 de loin) mais ça n'a pas suffit. Dans le groupe B, Schio (7-5), Lattes Montpellier (7-5), Sopron (6-6) et Lyon (6-6) vont se disputer les trois places en quarts derrière Fenerbahce.

Eurocoupe féminine - Top 16 retour

Valence (ESP) - Krasnoyarsk (RUS) 64-49
Valence qualifié 119-109

Mercredi 29 janvier

Charleville-Mézières - Besiktas (TUR) / 20h - FIBA TV
Aller : Charleville-Mézières 92-76

Basket Landes - Cadi La Seu (ESP) / 20h - NoA*
Aller : Cadi La Seu 64-50

MBA Moscow (RUS) - Polkowice (POL)
Aller : Polkowice 83-60

Szekszard (HUN) - Gernika Bizkaia (ESP)
Aller : Gernika Bizkaia (ESP) 91-73

Orman Genclik (TUR) - Olympiacos (GRE)
Aller : Olympiacos 72-64

Hatay (TUR) - Spartak Moscou (RUS)
Aller : Moscou 90-71

Salamanque (ESP) - Bydgoszcz (POL)
Aller : Salamanque 78-64

*Orange 339 / SFR 455 / Free 326 / Bouygues 337

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupes d'Europe féminines
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 29. Janvier 2020
Vignette: 
Chapeau: 
Vainqueur au bout du suspense du derby français d'Euroligue contre Lattes Montpellier, Lyon peut toujours croire aux quarts de finale. Pour le BLMA, l'étau se resserre dans le groupe B puisque 4 équipes se tiennent désormais en un point alors qu'il ne reste plus que deux rencontres. Ce soir Charleville-Mézières et Basket Landes jouent leur match retour du Top 16 de l'Eurocoupe.

C'est encore Noël

Corps: 

Ligue Féminine - Journée 10

Oubliés au pied du sapin, les deux cadeaux que nous offre le calendrier de Ligue Féminine pour cette journée de reprise sont de taille XXL. Leader avec 8 victoires et 1 défaite, Lyon accueille Roche Vendée (4è, 6-3) à Mado Bonnet. Les Lionnes ont l'occasion d'éloigner un peu plus un concurrent direct alors qu'en cas de succès du RVBC, la course à la première place serait complètement relancée. Derrière le club rhodanien, Lattes Montpellier (3è, 7-2) reçoit Basket Landes (5è, 6-3). Battues avant la trève par Charleville-Mézières et Lyon, Gazelles et Landaises chercheront à débuter 2020 sur le bon pied.

Bourges (2è, 7-2), dernier membre du Big 5, pourrait profiter de ces confrontations directes pour réaliser la bonne opération de la journée 10. En effet, c'est Nantes Rezé, et son statut peu enviable de lanterne rouge (12è, 1-8), qui arrive au Prado.

La lutte pour éviter les playdowns prend de plus en plus d'ampleur avec les matches de dimanche et notamment Tarbes - Charnay ainsi que Landerneau - Charleville-Mézières. Les Pinkies (11è, 2-7), vainqueurs de Nantes Rezé avant la trève, voudront capitaliser sur ce succès et revenir à hauteur du TGB (10è, 3-6). L'année 2019 s'est bien terminée pour les Flammes (8è, 3-6) avec une victoire de prestige sur le parquet du BLMA et elles comptent bien faire leur retour dans la première moitié du classement au plus vite. Ca passe par un bon résultat en Bretagne où elles affronteront Landerneau (7è, 4-5).

Enfin, le derby du Nord entre Villeneuve d'Ascq (6è, 4-5) et Saint-Amand (9è, 3-6) aura lieu mardi prochain. Toujours attendu par les supporters, cette recontre peut permettre aux Guerrières de prendre de la distance avec les playdowns.

Dimanche 5 janvier
Lyon - Roche Vendée / 15h30 - LFB TV
Tarbes - Charnay / 15h30 - LFB TV
Landerneau - Charleville-Mézières / 16h30 - LFB TV
Lattes Montpellier - Basket Landes / 17h - LFB TV
Bourges - Nantes Rezé / 18h - LFB TV

Mardi 7 janvier
Villeneuve d'Ascq - Saint-Amand / 20h - LFB TV

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 10
Auteur: 
Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Vendredi, 3. Janvier 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Après deux semaines de trêve, les organismes sont rechargés pour un championnat qui reprend ce dimanche sur les chapeaux de roue avec deux chocs entre prétendants au top 4 : Lyon - Roche Vendée (15h30) et Lattes Montpellier - Basket Landes (17h).

L'Europe ambitieuse

Corps: 

Euroligue féminine

Groupe A : Braine (BEL), Prague (CZE), Cukurova (TUR), Venise (ITA), Bourges, Orenburg (RUS), Riga (LAT), Ekaterinbourg (RUS)
Groupe B : Lyon, Fenerbahce (TUR), Gdynia (POL), Lattes Montpellier, Sopron (HUN), Schio (ITA), Girone (ESP), Kursk (RUS)

La formule

Saison régulière : 2 groupes de 8 équipes, les 4 premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les 1/4 de finale. Les équipes classées 5 et 6 sont reversées en 1/4 de finale de l'Eurocoupe.
Playoffs : 1/4 de finale en deux manches gagnantes avec matches 1 et 3 chez le mieux classé au rankig puis Final 4 dans un lieu déterminé en cours de saison par la FIBA.

Tenant du titre : UMMC Ekaterinbourg (RUS)

Les chances françaises : placé dans un groupe relevé avec les vainqueurs 2019 de l'Euroligue (Ekaterinbourg) et de l'Eurocoupe (Orenburg), Bourges croisera aussi la route de Prague. L'expérience à ce niveau des recrues (Yacoubou, Eldebrink, Dabovic) sera un plus indéniable pour des Tango qui peuvent viser le top 4 en fin de saison. Dans le groupe B, Lattes Montpellier et Lyon ont les armes pour finir dans la première moitié du classement. Plus homogène, ce groupe où tout sera possible pour les Gazelles et les Lionnes est composé d'un poids lourd (Kursk) et de valeurs sûres (Schio, Sopron, Fenerbahce).

Journée 1

Mercredi 16 octobre
Kursk (RUS) - Lyon / 18h00 - FIBA TV
Venise (ITA) - Bourges / 19h30 - FIBA TV
Lattes Montpellier - Sopron (HUN) / 20h00 - FIBA TV

Eurocoupe féminine

Groupe A : Gorzow (POL), Botas (TUR), Ramla (ISR), KP Brno (CZE)
Groupe B : Spartak Moscou (RUS), MBA Moscou (RUS), Pristina (KOS), Besiktas (TUR)
Groupe C : Umea (SWE), Polkowice (POL), Kayseri (TUR), Orman Genclik (TUR)
Groupe D : WBC Enisey (RUS), Hatay (TUR), Minsk (BLR), Ruzomberok (SVK)
Groupe E : Bydgoszcz (POL), Galatasaray (TUR), Lulea (SWE), Spesci (ROM)
Groupe F : Salamanque (ESP), Györ (HUN), Olivais (POR), Gernika (ESP)
Groupe G : Olympiacos (GRE), Cegled (HUN), Valence (ESP), Namur (BEL)
Groupe H : Miskolc (HUN), Basket Landes, Cadi La Seu (ESP), PEAC Pecs (HUN)
Groupe I : Szekszard (HUN), Keltern (GER), Herner (GER), Wavre Ste-Catherine (BEL)
Groupe J : Charleville-Mézières, Fribourg (SUI), Roche Vendée, Liège (BEL)

La formule

Saison régulière : 10 groupes de 4 équipes, les 2 premiers de chaque groupe et les 2 meilleurs troisièmes de chaque conférence sont qualifiés pour le premier tour des playoffs.
Playoffs : les qualifiés sont classés de 1 à 24. Les 8 premiers vont en Top 16, les 16 autres jouent un tour de playoffs. Tous les tours se font en matches aller/retour avec prise en compte du goal average particulier. Le match retour se joue chez le mieux classé au ranking. En quarts de finale, intégration de 4 équipes issues de l'Euroligue.

Tenant du titre : Orenburg (RUS)

Les chances françaises : sur le papier, les trois représentants tricolores ont les moyens de terminer à l'une des deux premières places de leur groupe. La suite de leur parcours dépendra du ranking effectué à l'issue de la première phase. Basket Landes aura du pain sur la planche avec notamment deux clubs hongrois habitués de l'Eurocoupe. Pour sa première campagne européenne, Roche Vendée devrait se battre avec Charleville-Mézières pour sortir en tête du groupe J.

Journée 1

Mercredi 16 octobre
Basket Landes - Cadi La Seu (ESP) / 20h00 - FIBA TV
Charleville-Mézières - Liège (BEL) / 20h00 - FIBA TV

Jeudi 17 octobre
Fribourg (SUI) - Roche Vendée / 19h30

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupes d'Europe féminines
Date d’écriture: 
Mardi, 15. Octobre 2019
Vignette: 
Chapeau: 
Bourges, Lattes Montpellier et Lyon en Euroligue, Basket Landes, Charleville-Mézières et Roche Vendée en Eurocoupe représenteront la France dans les deux compétitions européennes de clubs qui débutent mercredi. Six formations qui peuvent nourrir de belles ambitions cette saison sur la scène continentale.

De gros enjeux pour finir

Corps: 

La deuxième place : Bourges ou Lattes Montpellier
Lyon, assuré de finir premier et qui ira en Vendée pour son dernier match, ne connaît pas encore son dauphin. Hasard du calendrier, Lattes Montpellier (3è) recevra Bourges (2è) et le vainqueur terminera à la deuxième place. Balayé à l'aller (-24 dans son Prado), Bourges voudra prendre une revanche. Pour le BLMA, ce choc en championnat, placé entre la finale aller et retour d'Eurocoupe, n'arrive pas au bon moment.

La cinquième place : Roche Vendée ou Basket Landes
Les places 5 et 6 n'offriront aucun avantage en playoffs. Mais l'équipe qui finira à la meilleure position pourra éviter Bourges ou Lattes Montpellier en quarts de finale. Le duel à distance que se livreront Roche Vendée (réception de Lyon) et Basket Landes (déplacement à Villeneuve d'Ascq) intéressera Charleville-Mézières, futur adversaire en playoffs.

Les playdowns : une place pour trois
Trois équipes peuvent encore accompagner Mondeville, Nantes Rezé et Saint-Amand en playdowns. Si l'ESBVA-LM (réception de Basket Landes) et Landerneau (déplacement à Mondeville) auront leur destin en main, Tarbes ne pourra se sauver qu'à la condition de gagner à Saint-Amand et espérer une défaite des Guerrières et du LBB (en cas d'égalité à trois, c'est Landerneau qui terminerait 9è) ou uniquement un revers du club nordiste (le TGB a l'avantage sur Villeneuve d'Ascq).

Ligue Féminine - Journée 22

Samedi 6 avril à 20h00 sur LFB TV
Lattes Montpellier - Bourges
Saint-Amand - Tarbes
Villeneuve d'Ascq - Basket Landes
Nantes Rezé - Charleville-Mézières
Roche Vendée - Lyon
Mondeville - Landerneau

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 22
Auteur: 
Arnaud DUNIKOWSKI (LFB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 5. Avril 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La 22ème et ultime journée de LFB va lever les dernières incertitudes qui pèsent sur la saison régulière. Qui de Bourges ou Lattes Montpellier finira à la deuxième place ? Quelle équipe du trio Villeneuve d'Ascq - Landerneau - Tarbes ira en playdowns ? Réponse samedi à partir de 20h en direct sur LFB TV.

Marine Johannes, Curry à la française

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Lundi, 1. Avril 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La pépite du basket féminin français, Marine Johannes, à l'honneur d'un documentaire de 28 minutes diffusé sur RMC Sport dans l'émission Transversales, le 27 mars dernier. Des images exclusives et un portrait dressé de la joueuse du Bourges Basket (qui rejoindra l'ASVEL Féminin la saison prochaine) et qui a été appelée à rejoindre la WNBA cet été par New York. Un film inédit sur l'arrière de l'Equipe de France, à quelques semaines de l'Euro 2019.
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/PDoETLSvxMs" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe>

"Impossible pour moi de manquer la campagne avec l'Équipe de France"

Corps: 

La nouvelle est désormais officielle. Vous allez rejoindre le New York Liberty et découvrir la WNBA cet été. Que cela symbolise t-il pour vous ?
"Je suis très contente de rejoindre ce championnat de WNBA, c'était un de mes rêves. Il y a quelques semaines, j'ai été contactée par la franchise de New York, et puis ça s'est fait très rapidement et j'ai accepté leur proposition. Je vais retrouver Nayo Raincock-Ekunwe (coéquipière à Bourges) et Bria Hartley (coéquipière en Équipe de France) qui évoluent déjà toutes les deux au Liberty. C'est quelque chose qui a pesé dans mon choix de rejoindre New York, c'est rassurant de pouvoir retrouver des personnes que je connais et que j'apprécie. Et puis, je vais avoir la chance d'être dans la ville de New-York, qui est une ville incroyable que j'avais pu découvrir avec l'Équipe de France lors du tournoi de préparation juste avant les Jeux Olympiques de Rio en 2016".

Les calendriers WNBA et internationaux se chevauchent : la saison régulière de WNBA débute le 24 mai, au même moment que le début de la campagne de préparation de l'Équipe de France féminine à Anglet. Serez-vous présente cet été avec les Bleues ?
"Bien sûr, je serai disponible pour participer à la préparation et à l'Euro 2019 ! Je rejoindrai New York après l'EuroBasket Women 2019 (ndlr, qui se déroule du 27 juin au 7 juillet en Lettonie et Serbie). Depuis le début de mes échanges avec le Liberty, ils savaient comment cela allait se passer, et ils l'ont accepté : c'était impossible pour moi de manquer la campagne avec l'Équipe de France."

 

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Propos recueillis par Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 21. Mars 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
L'arrière de l'Equipe de France féminine et du Bourges Basket, Marine Johannes (24 ans, 1,77m) va découvrir la WNBA cet été. En effet, New York Liberty a annoncé ce jeudi que la tricolore rejoindrait la franchise cet été pour participer à sa première expérience Outre-Atlantique.
crédit: 
(Crédit : Bacot/FFBB)
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="en" dir="ltr">Welcome to New York, <a href="https://twitter.com/MarineJ5?ref_src=twsrc%5Etfw">@MarineJ5</a>! Read more at <a href="https://t.co/0wk4D1OluJ">https://t.co/0wk4D1OluJ</a> <a href="https://t.co/xTI6VSWZQR">pic.twitter.com/xTI6VSWZQR</a></p>&mdash; New York Liberty (@nyliberty) <a href="https://twitter.com/nyliberty/status/1108732761471365121?ref_src=twsrc%5Etfw">March 21, 2019</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Johannes, meilleure arrière de l'Euroleague

Corps: 

Après Alexia Chartereau élue lundi meilleur jeune, sa coéquipière en Equipe de France et à Bourges, Marine Johannes, a été désignée meilleure arrière de la saison en Euroleague par les supporters.

La tricolore, auteur de 15,1 points, 4,7 passes et 2,8 rebonds, a réalisé sa meilleure saison statistique dans la compétition et n'est pas étrangère au bon parcours berruyer jusqu'en quarts de finale de l'Euroligue.

Avec 31,3% des votes, elle devance dans le scrutin Yvonne Turner de Sopron (29,7%) et Silvia Dominguez de Salamanque (6,8%).

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 20. Mars 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
L'arrière des Bleues et du Bourges Basket, Marine Johannes, a été élue meilleure arrière de la saison en Euroleague par les fans.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="en" dir="ltr">If you wonder if it has always been easy for <a href="https://twitter.com/MarineJ5?ref_src=twsrc%5Etfw">@MarineJ5</a>, the answer is YES … <a href="https://twitter.com/hashtag/EuroBasketWomen?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#EuroBasketWomen</a><a href="https://twitter.com/FRABasketball?ref_src=twsrc%5Etfw">@FRABasketball</a> <a href="https://twitter.com/BourgesBasket?ref_src=twsrc%5Etfw">@BourgesBasket</a> <a href="https://t.co/9v1Ty7FxW1">pic.twitter.com/9v1Ty7FxW1</a></p>&mdash; #EuroBasketWomen (@EuroBasketWomen) <a href="https://twitter.com/EuroBasketWomen/status/1108322292696788993?ref_src=twsrc%5Etfw">March 20, 2019</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Pages

S'abonner à RSS - Marine Johannes