Marine Johannes

EuroLeague Women Awards
Trois Françaises à l'honneur
Sandrine Gruda (Schio, 5 majeur), Marine Johannes (Lyon, deuxième meilleur 5 majeur) et Iliana Rupert (Bourges, meilleure jeune) ont été récompensées par l'Euroligue pour leur belle saison avec l...
Johannes MVP de la J14
Impériale dans le choc de la journée 14 entre Lyon et Lattes Montpellier, l'arrière de LDLC ASVEL Féminin et de l'Équipe de France est logiquement désignée meilleure...
Un grand pas vers Tokyo
Les Bleues avaient rendez-vous avec leur public ce soir à Bourges pour le début du TQO. La tâche s’annonçait difficile face à une solide équipe d’Australie mais l’Equipe de Fr...
Lyon reste dans le coup
Vainqueur au bout du suspense du derby français d'Euroligue contre Lattes Montpellier, Lyon peut toujours croire aux quarts de finale. Pour le BLMA, l'étau se resserre dans le groupe B puisque 4 équipes se tiennent désormais en un point alors qu'il ne reste plus que deux ren...
C'est encore Noël
Après deux semaines de trêve, les organismes sont rechargés pour un championnat qui reprend ce dimanche sur les chapeaux de roue avec deux chocs entre prétendants au top 4 : Lyon - Roche Vendée (15h30...
L'Europe ambitieuse
Bourges, Lattes Montpellier et Lyon en Euroligue, Basket Landes, Charleville-Méz...
De gros enjeux pour finir
Marine Johannes, Curry à la française
"Impossible pour moi de manquer la campagne avec l'Équipe de France"

Pages

Un top 5 de haut vol

Catégorie: 
Surtitre: 
Finales de la Coupe de France
Auteur: 
Julien Bonnet/FFBB
Date d’écriture: 
Lundi, 24. Avril 2017
Vignette: 
Top 5 spécial Finales Coupe de France
Chapeau: 
6 finales, 1 show exceptionnel, les finales de la Coupe de France résumées dans un Top 5 exceptionnel avec en numéro 1, l'énorme poster dunk de Wilfried Yeguete et un bonus en cadeau signé David Cozette.
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fcoupedefrancedebasketball%2Fvideos%2F1710480849251036%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Les favoris sont là

Corps: 

Le co-leader Charleville-Mézières s'est imposé sur le parquet de Saint-Amand grâce à une Amel Bouderra de nouveau irrésistible (26pts, 10 passes). Les Flammes, qui avaient 21 points d'avance après trois quart-temps (68-47), ont laissé revenir les Nordistes et Jacinta Monroe (21pts, 11rbds) sur la fin. En Normandie, Angers est passé proche de l'exploit. Les partenaires de Shawedia Wallace (30pts), auteure de l'égalisation sur l'ultime tir du temps réglementaire, ont été battues en prolongation (60-60). Mondeville et Marième Badiane (20pts, 8rbds) ont réalisé cinq minutes supplémentaires très offensives (18-14).

Basket Landes n'a pas tremblé à domicile contre Nantes Rezé. Céline Dumerc a montré le chemin à ses partenaires (20pts, 8 passes). Côté Déferlantes, Katherine Plouffe a tiré son épingle du jeu (22pts, 8rbds). Entre Villeneuve d'Ascq et Nice, chaque équipe a eu sa mi-temps. La première pour l'ESBVA d'Alina Iagupova (27pts, 6rbds), la deuxième pour les Niss'Angels et Ambrosia Anderson (32pts). Ce sont finalement les Nordistes qui ont remporté la victoire.

Enfin au Palais des Sports de Gerland, Bourges s'est rassuré face à Lyon et devant 6152 spectateurs. Les Lionnes ont tenu le choc jusqu'à la 32è minute (57-57) avant que Marine Johannes (13pts) et Clarissa Dos Santos (17pts) ne mettent leur équipe sur orbite. Côté lyonnais, Christelle Diallo a livré une belle prestation (19pts).

 

 

Ligue Féminine - Journée 18

Tarbes - Lattes Montpellier 50-54
Hainaut Basket - Charleville-Mézières 78-81
Mondeville - Angers 78-74 a.p
Basket Landes - Nantes Rezé 87-73
Villeneuve d'Ascq - Nice 78-70
Lyon - Bourges 63-80

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 18
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Lundi, 20. Février 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La 18è journée de LFB a souri aux 6 premiers du classement qui ont tous battu un adversaire moins bien classé. On notera tout de même la très belle résistance de Tarbes, qui accueillait Lattes Montpellier, et la défaite en prolongation d'Angers à Mondeville.

Plus de temps à perdre

Corps: 
Euroligue féminine - Journée 6
 
Les trois équipes tricolores présentent un bilan similaire (2v-3d) alors que la phase aller touche à sa fin. Si la compétition est encore longue, il n'y a pas de temps à perdre puisque le fossé risque de se creuser avec le top 4, l'objectif principal pour nos représentants. A Györ, Lattes Montpellier cherchera à concrétiser sa belle victoire de la semaine dernière contre Schio. L'ESBVA, qui semble avoir trouvé son rythme, ne devra pas se faire surprendre par Polkowice, bon dernier du groupe B. Dans ce même groupe, les Berruyères iront à Salamanque. En cas de victoire, les partenaires de Marine Johannes reviendraient à hauteur des Espagnoles.
 
Mercredi 14 décembre
Györ (HUN) - Lattes Montpellier / 18h00
Villeneuve d'Ascq - Polkowice (POL) / 20h00
Salamanque (ESP) - Bourges / 20h30 en direct sur SFR Sport 2
 
Les matches sont à suivre en direct vidéo sur www.youtube.com/fiba
 
 
Eurocoupe féminine - Journée 6
 
La première phase de l'Eurocoupe féminine se terminera jeudi soir. Les deux premiers de chaque groupe seront ensuite classés de 1 à 16 en fonction de leur bilan victoire/défaite. Ce ranking déterminera les affiches des 1/16è de finale : 1 contre 16, 2 contre 15... 
 
Avec 5 victoires (et +98 de goal average), Charleville-Mézières présente pour le moment le meilleur bilan des 32 équipes engagées. Un sixième succès à Wasserburg permettrait aux Flammes d'être la tête de série numéro 1 pour la phase éliminatoire. Nice (4v-1d) aura du pain sur la planche à Venise. Déjà éliminés, Basket Landes et Nantes Rezé tenteront de finir sur une bonne note, respectivement contre les Suissesses de Fribourg et sur le terrain de Namur (Belgique).
 
Mercredi 14 décembre
Basket Landes - Fribourg (SUI) / 20h00
Namur (BEL) - Nantes Rezé / 20h30
Venise (ITA) - Nice / 20h30
 
Jeudi 15 décembre
Wasserburg (GER) - Charleville-Mézières / 19h30
 
Catégorie: 
Surtitre: 
Coupes d'Europe féminines
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 14. Décembre 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Cinquième ou sixième dans leur groupe respectif, Bourges, Lattes Montpellier et Villeneuve d'Ascq doivent l'emporter ce mercredi en Euroligue afin de conserver leurs chances de figurer dans le top 4. L'objectif sera d'équilibrer leur bilan lors de la dernière journée européenne de l'année 2016. En Eurocoupe, si Charleville-Mézières et Nice sont assurés de se qualifier, à l'inverse de Nantes Rezé et Basket Landes, une victoire supplémentaire les placerait dans une position plus favorable pour la suite de la compétition.

Ayayi, Epoupa et Johannes honorées

Corps: 

Le Trophée a été présenté lors du 1er Gala des Internationaux qui s’est déroulé le 21 septembre dernier au Relais Plaza à Paris. Le Club souhaite faire le lien entre les générations et accompagner les joueurs et joueuses des le début de leur carrière. Cette récompense met en lumière le formidable parcours de jeunes joueurs potentiels et leur investissement à porter haut les couleurs de l’Equipe de France de Basket.

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
À Chalon-sur-Saône, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Dimanche, 20. Novembre 2016
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Isabelle Fijalkowski, présidente du Club des Internationaux, a remis le Trophée des Etoiles 2016 - Club des Internationaux - Adidas à Valériane Ayayi, Olivia Epoupa et Marine Johannes à l’occasion du match de l’Equipe de France féminine contre les Pays-Bas au Colisée de Chalon sur Saône.
crédit: 
(Crédit : Bosi/FFBB)

Maîtres à domicile

Corps: 
Le choc de la soirée entre l'ESBVA et le BLMA a tourné en faveur des Guerrières. Emmenées par Alina Iagupova (13pts), les Nordistes ont passé la totalité de la rencontre en tête. Côté sudiste, Fati Sacko a une fois de plus noirci la feuille de stats (16pts, 10rbds). Pour ses retrouvailles avec Mondeville, la Berruyère Marine Johannes n'a pas tremblé (12pts). Sa coéquipière Clarissa Dos Santos, qui jouait son premier match sous le maillot tango, a assuré (11pts, 6rbds).
 
Porté par Carmen Guzman (18pts), Lyon n'est pas tombé dans le piège angevin. Les partenaires d'Esther Niamke (9pts, 6rbds, 6 passes) ont fait la différence au retour des vestiaires. Les 18 points de Shaqwedia Wallace n'ont pas permis à Angers d'inverser la tendance. A Mangin, le NRB a également fait le trou après la pause (33-31, 20'). Katherine Plouffe (20pts) et Isis Arrondo (13pts) ont répondu présentes. Jacinta Monroe (21pts, 15rbds) était bien seule dans le camp hennuyer.
 
Dimanche, Basket Landes a confirmé son très bon début de saison face à Charleville-Mézières. Céline Dumerc a une fois encore été la meilleure joueuse du match côté landais (19pts, 4 passes), Kalis Loyd l'a bien épaulée (16pts). Enfin Nice a relevé la tête face au promu Tarbes. Si Bintou Marizy (21pts) a montré la voie aux Bigourdanes, ce sont bien les Azuréennes qui ont eu le dernier mot grâce au duo Macaulay (16pts) - Kamba (15pts).
 
Résultats de la journée 4
 
Lyon - Angers 71-56
Bourges - Mondeville 70-49
Villeneuve d'Ascq - Lattes Montpellier 70-59
Nantes Rezé - Hainaut Basket 75-61
Basket Landes - Charleville-Mézières 76-55
Nice - Tarbes 66-50
Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 4
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Samedi, 15. Octobre 2016
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Les 6 équipes qui évoluaient ce week-end devant leur public ont parfaitement profité de cet avantage en remportant leur match de la quatrième journée. La belle affaire est à mettre au crédit de l'ESBVA qui a battu Lattes Montpellier. Marine Johannes n'a pas fait de sentiment face à son ancien club (Mondeville) en terminant meilleure marqueuse du match. Basket Landes reste leader.

La carte jeunes

Corps: 

Ce n’est pas encore une passation de pouvoir mais bien le signe qu’une nouvelle génération prend de plus en plus de place en Equipe de France. Valériane Ayayi qui relève le défi physique des Canadiennes en première mi-temps. Marine Johannes qui provoque le premier écart en faveur des Bleues en début de quatrième quart-temps. Olivia Epoupa, enfin, qui compense son manque de réussite (1/9) par une activité de tous les instants (5 rbds, 6 pds, 4 ints). Une véritable peste dont le moteur ne s’arrête jamais. Insupportable pour l’adversaire. Indispensable pour son équipe. Pas une de ces trois jeunes femmes n’a dépassé les 22 ans. Mais le futur des Bleues s’écrit déjà aujourd’hui. "Elles sont talentueuses… Ce ne sont pas n’importe quelles jeunes. Je ne suis pas dans leur tête mais tant mieux pour nous qu’elles jouent si bien", rigole Endy Miyem, une des trois Braqueuses rescapées de Londres 2012. "Cela fait trois mois aujourd’hui qu’on travaille ensemble. Depuis le 16 mai on les voit grandir et évoluer. C’est l’avenir du basket féminin français. C’est bien qu’elles vivent ces moments parce qu’elles joueront sans doute d’autres Jeux Olympiques", se félicite de son côté leur entraîneur, Valérie Garnier.

Mais en attendant Tokyo 2020 ou pourquoi pas Paris 2024, leur impact sur les résultats de la campagne 2016 est spectaculaire. La blessure de Céline Dumerc a accéléré le mouvement. Et alors que l’absence de la leader charismatique du groupe aurait pu ajouter de la pression sur les épaules de la jeune garde, celle-ci semble, au contraire, pleinement assumer ses nouvelles responsabilités. "A chaque match je lui dis que je joue pour elle", insiste Epoupa, plus gros temps de jeu de l’équipe à Rio, à propos de celle qui lui a légué la place de chef d’orchestre. "Il y a beaucoup de pression mais j’ai la confiance de mon staff, de mes coéquipières. Il faut utiliser cette énergie positive pour mieux jouer." Titulaire dans l’aile, Valériane Ayayi savoure, elle qui avait été la dernière joueuse coupée avant l’Euro 2015. "J’ai 22 ans et jouer un tournoi olympique c’est énorme. Je remercie la coach de me faire confiance. Les anciennes ont su nous porter vers le très haut niveau", estime celle que la grave blessure au genou de Diandra Tchatchouang a rendue incontournable. "L’équipe a besoin de notre fougue et de notre innocence." L’innocence, le terme qui caractérise sans doute le mieux Marine Johannes, empruntée en début de compétition mais qui ressemble de plus en plus à la révélation LFB de la saison passée, depuis sa sortie face au Japon. "Mondeville me manque mais je préfère rester encore un peu", glissait-elle timidement à un confrère normand. "Je ne m’attendais déjà pas à être ici. Alors une demi-finale des Jeux... c’est un rêve pour moi."

Le rêve se poursuivra jeudi à minuit face aux Etats-Unis pour une place en finale. Et l’insouciance étant l’apanage de la jeunesse, c’est sans peur que le trio du futur de l’Equipe de France défiera les meilleures joueuses du Monde.

Surtitre: 
EQUIPE DE FRANCE A FEMININE
Auteur: 
par Julien Guérineau, à Rio
Date d’écriture: 
Mercredi, 17. Août 2016
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Dans un quart de finale olympique sous pression, un trio de joueuses de 22 ans et moins a, tour à tour, su se montrer décisif pour emmener l’Equipe de France en demi-finale.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB

En phase d’apprentissage

Corps: 

Les trémolos dans sa voix sont là pour en témoigner. Marine Johannes n’est pas encore tout à fait à l’aise dans l’exercice médiatique. Et depuis le début du tournoi olympique, la cadette du groupe France semblait également tendue dans son domaine de prédilection : le terrain. "Marine était très stressée pendant ses premiers matches", sourit Valérie Garnier. "On en discute et je suis très contente de ce qu’elle a fait ce soir. On a retrouvé ce qu’elle pouvait nous apporter : de la création dans le tir et la passe. Elle engrange de l’expérience pendant cette compétition et j’espère qu’elle va franchir un palier au prochain match. Ça nous ferait du bien."

Face au Brésil la révélation de la saison LFB n’avait fait qu’un passage éclair de deux minutes, son retour express sur le banc de touche s’accompagnant d’une petite explication de texte de sa coach. "Elle m’a dit que lorsqu’on a un shoot ouvert à ce niveau, il ne faut pas le refuser. On ne sait jamais si on pourra en retrouver un aussi bon en cours de possession." Le message est visiblement passé et contre le Japon, les Bleues ont retrouvé celle dont les inspirations géniales ont laissé bon nombre d’observateurs pantois lors de son exercice 2015/16 avec Mondeville. 11 points, 4 rebonds, 1 passe décisive et plusieurs actions décisives dans les dernières minutes pour préserver l’essentiel, la seconde place de la poule : "On en avait parlé avant le match parce qu’on savait que ce serait compliqué. Les Japonaises ont un basket atypique, sont tout le temps en mouvement. On n’a pas l’habitude voir ça en Europe. Valérie nous a rappelé la question de l’écart pendant le match. On était concentré sur ces 14 points."

Au sein d’une équipe visiblement émoussée physiquement, l’apport de Johannes pourrait être déterminant mardi lors du quart de finale. Ses débuts en bleu en novembre dernier (15 points dès son premier match) avaient provoqué une avalanche de louanges. Au point d’oublier que la jeune femme a tout juste 21 ans et doit vivre avec la pression de disputer sa première compétition internationale sur la plus grande scène sportive du monde. "Ça allait mieux aujourd’hui. J’ai beaucoup parlé avec les joueuses. J’apprends tous les jours."

Surtitre: 
EQUIPE DE FRANCE A FEMININE
Auteur: 
par Julien Guérineau, à Rio
Date d’écriture: 
Dimanche, 14. Août 2016
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
A 21 ans, Marine Johannes dispute sa première grande compétition internationale. Avec une bonne dose de stress qu’elle est enfin parvenue à évacuer contre le Japon (11 pts, 4 rbds).
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB

Johannes et Epoupa en mode Euro 2016

Surtitre: 
Equipe de France féminine - TQO
Auteur: 
À Nantes, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Dimanche, 12. Juin 2016
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Marine Johannes et Olivia Epoupa, aussi adroites avec leurs pieds qu'avec leurs mains. Les Bleues soutiennent l'Équipe de France de Football pour l'UEFA EURO 2016. ‪#‎FiersdEtreBleus‬
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FEquipeDeFranceFeminineDeBasketBall%2Fvideos%2F870376296429045%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Johanne Gomis vs Marine Johannes

Surtitre: 
La Minute Inside - 18/05/2016
Auteur: 
À Angers, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 18. Mai 2016
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Pour terminer l'entraînement, Johanne Gomis et Marine Johannes se sont affrontées dans un concours acharné de tir du milieu du terrain. Qui va l'emporter ?
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FEquipeDeFranceFeminineDeBasketBall%2Fvideos%2F858458947620780%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Mondeville en reconquête

Corps: 

La 23è journée debutera dès ce soir avec un Angers - Calais importantissime pour les deux équipes dans la course au maintien. A domicile, les Angevines devront l'emporter pour espérer sortir de la zone rouge. Il faudra également compter sur un faux-pas de Toulouse, qui accueilera Bourges dimanche.

Surfant sur une série de 5 victoires consécutives, Nantes Rezé recevra Charleville-Mézières avec le plein de confiance. Les Déferlantes, qui visent une place dans le top 8, auront une fin de saison bien délicate (Bourges, Villeneuve d'Ascq et Nice). Prétendants aux playoffs, Nice affrontera à domicile Hainaut Basket pendant que Villeneneuve d'Ascq ira à Arras. Enfin le leader Lattes Montpellier jouera contre Basket Landes.

Programme de la journée 23

Jeudi 7 avril à 20h
Angers - Calais

Vendredi 8 avril à 20h
Nantes Rezé - Charleville-Mézières

Samedi 9 avril à 20h
Lyon - Mondeville
Nice - Hainaut Basket
Arras - Villeneuve d'Ascq
Lattes Montpellier - Basket Landes

Dimanche 10 avril à 17h30
Toulouse - Bourges

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 23
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 7. Avril 2016
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Avec 6 défaites consécutives en championnat, les Normandes de Marine Johannes sont dans une mauvaise passe. Si le maintien du club dans l'élite ne semble pas menacé, les joueuses de Romain Lhermitte veulent finir la saison sur une bonne note avec une qualification pour le Challenge Round. En déplacement à Lyon samedi, l'USOM va tenter de renouer avec la victoire.

Pages

S'abonner à RSS - Marine Johannes