Serbie

Team France Basket - Préparation à la Coupe du Monde 2019
Les Bleus en Chine
L’Equipe de France s’est envolée mardi après-midi pour la Chine et un dernier tournoi de préparation relevé à Shenyang avant le début de la Coupe du Monde. Trois matchs seront au programme contre la N...
Une victoire et une défaite pour finir
Ce week-end à Vrsac en Serbie, l'Equipe de France U18 masculins a disputé ses deux derniers matches de préparation (1 victoire, 1 défaite) avant de rejoindre l'INSEP...
La Serbie s’impose face à la France
Face à la Serbie, très adroite ce soir, la France s’incline de 7 pts, 83-90 dans la dernière rencontre de ce tournoi de Rennes. Les Bleues joueront dimanche prochain à Rouen l...
Un monument à Belgrade symbolisant l'amitié Franco-Serbe
A l’occasion du tirage au sort du championnat d’Europe féminin 2019, qui s’est déroulé à Belgrade mercredi 12 décembre, un monument, à la mémoire des pionniers du basketball serbe, a été dévoilé en présence du président de la FFBB, Jean-Pierre Siutat.
Retour en inside sur le succès face aux Serbes
Deuxième match à l'EuroBasket Women 2017 et deuxième succès pour les Bleues qui sont venues à bout de la Serbie, championne d'Europe en titre. Retour en inside sur la belle victoire tricolor...
Réactions après France-Serbie
Au terme d'un match complet et notamment d'une deuxième mi-temps de ha...
Un succès convaincant face à la Serbie
Revoilà la Serbie
Kaba en mode double-double

Pages

Les Bleus retrouvent la Serbie en préparation ce soir

Surtitre: 
Equipe de France masculine - Préparation aux JO
Auteur: 
Guillaume Karli / FFBB
Date d’écriture: 
Vendredi, 29. Juillet 2016
Vignette: 
Chapeau: 
L'Equipe de France est arrivée mercredi à Cordoba et se prépare ce soir à rencontrer la Serbie pour le dernier tournoi de préparation avec les JO.
Social_posts: 
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x4med6n" allowfullscreen></iframe><br /><a href="http://www.dailymotion.com/video/x4med6n_missionrio-29-juillet-les-bleus-se-preparent-a-rencontrer-la-serbie_sport" target="_blank">#MissionRio - 29 Juillet - Les Bleus se...</a> <i>par <a href="http://www.dailymotion.com/FFBB" target="_blank">FFBB</a></i>

#MissionRio - 29 Juillet - Les Bleus se... par FFBB

La Serbie s'impose au bout du suspense

Corps: 

Les Bleus entament dans le bon sens la revanche du match de mardi. Les joueurs de Collet passent un 2-7 en 4 minutes aux Serbes, qui sont maladroits. Tony Parker, bien en jambes en défense, est soutenu par « son » équipier Charles Kahudi. « L’homme », de retour sous le maillot France, impacte la défense Serbe. Boris Diaw sort vite pour 2 fautes et Adrien Moerman prend sa place. Collet essaie de nombreuses combinaisons sur le terrain. Thomas Heurtel ne semble pas inspiré lors de son premier passage mais la France reste devant à la fin du 1er quart. (13-14)

La Serbie, maladroite, fait preuve d’agressivité vers le cercle et obtient des secondes chances sur rebonds offensifs (6 en 1ère mi-temps). Collet continue sa revue d’effectif et les 12 joueurs auront foulés le parquet après seulement 13 minutes de jeu. La France tient le coup 21-20 au quart d’heure de jeu puis repasse devant sur un panier d’Ajinça dans la raquette. Lauvergne (10 points à la pause) continue son travail dans la peinture mais le tandem Simonovic-Raduljica (10 pts également) fonctionne à merveille. Kalinic sauve l’honneur à 3 pts à la pause : 2/10 pour les Serbes rarement habitués à telle disette. Les français restent en tête à la mi-temps (34-36), malgré un faible 1/8 à longue distance.

Au retour des vestiaires, Nando De Colo inscrit un panier primé, suivi par Charles Kahudi  dans la raquette (36-41, 22e). Raduljica et Bogdanovic (3 pts) ramènent immédiatement la Serbie à hauteur : 41-41. Nando De Colo encore lui, cette fois sur contre-attaque, bien servi par « TP », donne 4 petites longueurs d’avance à la France : 45-49, dans un match très serré. Raduljica, omniprésent, tient la maison Serbe. De Colo sort pour 3 fautes (27e). Adrien Moerman bien servi par Diaw redonne 5 points d’avance grâce à un panier à 6,75 m : 53-58 – 29e. Sur un panier au buzzer à 3 pts la Serbie ne craque pas et revient à une longueur : 57-58.

Dans cette 4e période, Collet essaie un 5 expérimental (Diot, Heurtel, Moerman, Piétrus et Ajinça) plutôt en réussite. Les français prennent 6 longueurs d’avance : 58-64 (+ gros écart - 32e). Mais c’était sans compter sur le retour de l’adresse des joueurs de Djordjevic qui passent un 9-0 à la France en 1’30’’ (Nedovic, Teodosic, Bogdanovic  : 67-64 -33e). Le coach français stoppe le jeu par un temps mort. De Colo revient sur le terrain accompagné de Boris Diaw. La France recolle grâce à De Colo et Tillie: 72-71 : 37e, puis Parker donne, sur un tir longue distance, +2 aux Bleus : 72-74 : Il reste 3 minutes. Teodosic redonne l’avantage aux siens à 2 minutes 77-76, mais Parker répond par un flotteur : 77-78. A 48 secondes du terme, servi dans un fauteuil par Parker, De Colo à 3 pts ramène la France à hauteur 81-81. La Serbie aura le dernier ballon, mais Markovic rate le tir de loin pourtant ouvert. Les deux formations se retrouvent en prolongation.

Ces minutes supplémentaires seront fatales aux Tricolores. Peu de réussite dans les tirs, trop de fautes et des lancers-francs donnés, la Serbie creuse l’écart et la France, qui s’est battue jusqu’au bout, ne reviendra pas. Score final : 94-88.

Les Bleus auront malgré tout montré un visage très intéressant et corrigé des détails importants grâce à cette rencontre de haut niveau, à quelques jours du TQO.

La France jouera son dernier match de préparation face au Japon à Rouen, mardi 28 juin à 20h30 au Kindarena, avant de s’envoler pour Manille (Philippines) mercredi, là où tout se jouera.

Vincent Collet (entraîneur de l’Equipe de France) : « Ce qui était intéressant ce soir c’est que nous avons joué un match de très haut niveau. Les deux équipes avaient des intentions plus qu’amicales, dans le sens où il y avait beaucoup d’intensité et des efforts défensifs flagrants, notamment de notre part. Je me souviens du match que nous avions fait ici l’an passé et celui-ci n’a rien à voir. Nous étions, ce soir, beaucoup plus présent et il s’en est fallu de peu pour que l’on s’impose, mais ce n’était pas là l’essentiel. Nous avons beaucoup progressé par rapport à mardi, notamment dans le domaine offensif. Nous avons eu une mobilité qui était vraiment intéressante et j’espère que nous allons conserver ça. Nos 27 passes et la façon de bouger leur a posé beaucoup de problèmes, et nous avons marqué beaucoup de paniers près du cercle. Globalement l’état d’esprit, l’attitude, tout le monde a intégré qu’il fallait se donner en défense, à l’image du cinq de départ et c’est aussi ce qui nous a permis d’être beaucoup plus intense que mardi dernier. On a été consistant pendant 40 minutes excepté peut-être en prolongation où l’on a un peu baissé. Ce soir beaucoup de joueurs ont été plutôt à leur avantage, cela nous donne des enseignements mais ce n’est pas ce que je retiens en premier car globalement on a une idée de ce que l’on veut faire et cela ne fait que renforcer les impressions que l’on a déjà. »

Joffrey Lauvergne : « Ce sont toujours des matches très intéressants lorsque l’on joue contre la Serbie. La France et la Serbie sont des équipes de niveau très similaires et les Serbes sont toujours prêts longtemps avant le début de leurs compétitions, c’est donc très positif pour nous ce soir. Au regard de notre début de préparation on ne peut être que satisfait de ce qu’on fait jusqu’à présent. Il faut continuer à optimiser chaque entraînement pour se préparer du mieux possible mais globalement je pense qu’on peut être satisfait ce soir de ce que nous avons fait. »

Serbie bat France : 94-88 ap (13-14, 21-22, 23-22, 24-23 puis 13-7 )

Serbie : Milos Teodosic 10, Marko Simonovic 5, Nemanja Dangubic NPJ, Bogdan Bogdanovic 13, Stefan Markovic 5, Nikola Kalinic 10, Nemanja Nedovic 16, Stefan Bircevic 3, Miroslav Raduljica 17, Nikola Jokic 10, Vladimir Stimac 5, Rade Zagorac NPJ, Marko Guduric NPJ, Stefan Jovic 0.

Entraîneur : Aleksandar Djordjevic

France : Thomas Heurtel 7, Antoine Diot 1, Joffrey Lauvergne 14, Charles Kahudi 4, Tony Parker 12, Edwin Jackson 2, Florent Pietrus 2, Nando De Colo 16, Boris Diaw 8, Alexis Ajinça 8, Kim Tillie 7, Adrien Moerman 7.

Entraîneur : Vincent Collet

 

Surtitre: 
Equipe de France masculine - Préparation TQO 2016
Auteur: 
Fabrice Canet / FFBB
Date d’écriture: 
Samedi, 25. Juin 2016
Vignette: 
Chapeau: 
L’Équipe de France effectuait son 3e match de préparation, face à la Serbie à Belgrade ce samedi soir. Elle s’est inclinée de 6 points après prolongation et après avoir livré un très beau combat : 94-88. Les Bleus qui ont montré de très belles choses vont pouvoir tirer des enseignements intéressants avant le dernier match de préparation et avant le TQO, avec une formation désormais presque au complet.

#MissionRio - 21 juin - Le mini movie de France-Serbie à Paris

Corps: 

Les Bleus disputeront leur troisième match de préparation ce soir à 21h00 contre la Serbie. A quelques jours du départ pour Manille, Vincent Collet enregistre le retour dans le groupe de Charles Kahudi, qui avait été laissé au repos pour lui permettre de récupérer après des playoffs usants. Ce "match retour" à la Kombank Arena de Belgrade promet d'être chaud 4 jours après une première confrontation à Paris qui avait vu Boris Diaw et ses troupes s'incliner de 2 points au terme d'une rencontre rugueuse.

Pour patienter jusqu'à ce soir, retour en vidéo sur France-Serbie avec le mini movie du match.

Serbie-France, samedi 25 juin 21h00, en direct sur Eurosport.

#MissionRio

Suivez les coulisses de l'Equipe de France sur les réseaux sociaux :
facebook.com/equipedefrancedebasketball | twitter : @FRAbasketball | Instagram et Snapchat : @ffbb_officiel

 

Surtitre: 
Equipe de France masculine - Préparation TQO 2016
Auteur: 
Guillaume Karli / FFBB
Date d’écriture: 
Samedi, 25. Juin 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Avant d'affronter ce soir la Serbie sur ses terres à Belgrade, dans un match qui promet d'être chaud à la Kombank Arena (20 000 places), retour sur le premier round avec le mini movie de France-Serbie le 21 juin à Paris.

Une base de travail

Corps: 

Après le cinq expérimental de Pau, l’Equipe de France a retrouvé à Paris une configuration plus classique avec notamment le retour de ce qui devrait constituer une de ses principales forces à Manille, la traction arrière Tony Parker-Nando De Colo. Un duo néanmoins éclipsé lors des premières minutes par le collectif serbe. En difficulté dans les duels, extérieurs, comme intérieurs, les Bleus sont un moment en difficulté avant que Nando De Colo ne se mette en mode MVP et que Thomas Heurtel ne signe son entrée en jeu par deux actions offensives de grande classe saluées par les exclamations admiratives de l’AccorHotels Arena.

Ayant couché les noms sur la feuille de marque, Sasha Djordjevic multiplie les rotations mais lorsque son équipe accuse son plus gros retard (26-20, 13e), c’est la merveille du basket serbe, Bogdan Bogdanovic, attendu avec impatience par les Phoenix Suns, qui s’offre un véritable récital offensif. Toute la palette du parfait attaquant est passée en revue avant que la défense tricolore ne resserre la vis, ne concédant que deux points lors des quatre dernières minutes de la première mi-temps. Une mi-temps conclue sur une excellente séquence collective et un tir primé de Boris Diaw (40-34).

Sans doute désireux d’expérimenter quelques associations inédites, Vincent Collet choisit de lancer, au retour des vestiaires un trident De Colo-Heurtel-Parker. Expérimentation plus que concluante puisque l’Equipe de France va se fendre d’un 17-8 en six minutes, bien aidée également par la séquence agacement de Milos Teodosic, exclu suite à deux fautes techniques. La rencontre prend même une mauvaise tournure après un accrochage entre De Colo et Nikola Jokic, ce dernier étant ensuite bousculé par Alexis Ajinça. Les deux belligérants sont immédiatement expulsés, tout comme Nando De Colo, sanctionné d’une deuxième faute antisportive. Un long moment de flottement s’en suit, rythmé par les lancers-francs et un nouvel éclair d’Heurtel.

Mais l’épisode a malgré tout remobilisé les Serbes, plus durs et plus présents au rebond offensif. Quand Markovic fait mouche à trois-points, les finalistes du Mondial 2014, qui abreuvent également de ballons leur bûcheron Miroslav Raduljica, semblent avoir remis la main sur un match qui leur échappait. Boris Diaw a beau s’arracher sous le cercle, les quelques balles qui trainent finissent dans les mains serbes. A +2 et la balle en main, Markovic, peu connu pourtant pour son adresse extérieure, inscrit, au-delà des 6,75 m, le panier décisif. A deux semaines du TQO les Bleus ont une bonne base de travail avant de passer aux choses sérieuses.

Serbie bat France 79-77

Les réactions d'après-match
Boris Diaw : "C’est un match difficile mais c’était voulu. La préparation est resserrée et c’est bien d’être dans le dur et de se tester. Cela reste un match de préparation et cela nous permet de voir où nous en sommes. Dans l’engagement et défensivement c’était positif. Après dans les dernières minutes l’équipe qui fait le moins d’erreurs l’emporte. Nous en avons fait plus qu’eux et cela explique la défaite."
 
Tony Parker : "On s’est bien battus. Quand nous étions à +15 nous n’avons pas su les terminer. J’ai fait deux entraînements et c’est difficile de jouer une grosse équipe comme la Serbie aussi tôt. Il faut être réaliste et il va falloir monter en puissance. Je suis content qu’on aille aux Philippines, bien loin. Je pourrai me concentrer sur l’équipe plutôt que sur les amis ou la famille. Mon rôle je vais en discuter avec Vincent mais je suis prêt à tout pour me qualifier et aller chercher une médaille aux Jeux Olympiques."
 
Vincent Collet : "C’était un match intéressant et relevé quand je le compare avec certains matches de préparation de ces dernières saisons. Nous avons eu un bon passage en début de troisième quart-temps. L’incident nous a cassé le rythme et ils en ont profité. Je crois que les efforts défensifs consentis ont été payés ensuite, surtout avec des rotations en moins. Jusqu’au bout nous avons lutté et globalement c’est une séance de travail intéressante. J’ai insisté dans le vestiaire sur le spacing et le contrôle du rebond offensif."
 
Surtitre: 
Equipe de France masculine
Auteur: 
Julien Guérineau/FFBB
Date d’écriture: 
Mardi, 21. Juin 2016
Vignette: 
Chapeau: 
La Serbie comme la France n’ont pas de temps à perdre. Sur le chemin du TQO, deux des favoris pour une place à Rio ont livré le premier de deux matches amicaux à Paris. Au cours d'une rencontre parfois tendue marquée par 4 expulsions, les Bleus n'ont pu conserver leur rythme sur la longueur. Battus 77-79 ils ont rendez-vous samedi soir, à Belgrade, pour la revanche.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Fin du match la Serbie s&#39;impose d&#39;une courte tête dans un match très chaud <a href="https://twitter.com/hashtag/FRASER?src=hash">#FRASER</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/MissionRio?src=hash">#MissionRio</a> <a href="https://t.co/s6EgF3W0dO">pic.twitter.com/s6EgF3W0dO</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/745354681371754496">June 21, 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Conférence de presse avec <a href="https://twitter.com/tonyparker">@tonyparker</a>, <a href="https://twitter.com/theborisdiaw">@theborisdiaw</a> et Vincent Collet <a href="https://twitter.com/hashtag/MissionRIO?src=hash">#MissionRIO</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/FRASER?src=hash">#FRASER</a> <a href="https://t.co/f5kmcNmdRS">pic.twitter.com/f5kmcNmdRS</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/745359328094355456">June 21, 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <iframe src="https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fmedia%2Fset%2F%3Fset%3Da.1156360744424060.1073741844.243591455700998%26type%3D3&width=500" width="500" height="626" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true"></iframe>

Les Bleus montent en intensité avant France-Serbie

Corps: 

#‎FRASER‬ le 21 juin à l'AccorHotels Arena www.ffbb.com/billetterie

Surtitre: 
Equipe de France masculine - Préparation TQO 2016
Auteur: 
Guillaume Karli / FFBB
Date d’écriture: 
Lundi, 20. Juin 2016
Vignette: 
Chapeau: 
L'intensité dans le jeu augmente pour le premier entraînement des Bleus à Paris ‪#‎MissionRio‬

Les Bleues réagissent face aux Serbes

Corps: 

Premier panier pour Ayayi dans ce match France – Serbie à la salle Jean Bouin d’Angers. Les Serbes rentrent bien dans le match et mettent 5 points de suite. La France, emmenée par une bonne Ayayi (7 points déjà), prend quatre points d’avance à cinq minutes de la fin du premier quart temps. Yacoubou, dans la raquette, rajoute deux points et la Serbie est obligée de prendre un temps mort : +6 ! Les Françaises se battent bien et gagnent des ballons, Marine Johannes marque et l’écart monte à sept points. 20-17 pour la France à la fin du premier quart temps.

C’est Kamba qui ouvre ce second quart temps d’un tir à zéro degré, suivie de Johannes également à zéro degré, puis Kamba du même spot à nouveau et l’écart monte à 7 points encore. La France impose son tempo sur ce match, mais les Serbes ne sont pas loin. Johannes d’une passe aveugle pour Kamba qui marque font grimper l’écart (30-21) après trois minutes de jeu dans le deuxième quart temps. Les Françaises sont en réussite dans ce quart temps ! Epoupa rajoute deux points dès son entrée sur le terrain et l’écart est de onze points. Les deux équipes trouvent le chemin du panier et l’écart oscille autour des dix points pendant près de six minutes. Skrela réalise un très beau contre à deux minutes de la fin mais l’arbitre estime qu’elle a emporté les mains. La joueuse serbe, Butulija, ne convertit qu’un de ses lancers : 36-29 en faveur des Bleues. Mais les tricolores ne se laissent pas dépasser et, par deux shoots d’Isabelle Yacoubou au poste (12 points pour elle en première mi-temps), prennent treize points d’avance à la mi-temps.

Les Serbes rentrent bien dans ce troisième quart temps en marquant huit points de suite et l’écart se réduit donc à cinq points après trois minutes de jeu en seconde mi-temps. Les Bleues ouvrent leur compteur points, après quatre minutes de jeu, par un panier de Laetitia Kamba (44-37). Kamba, d’un moove au poste, redonne neuf points à la France à 5 minutes de la fin du troisième quart temps. Mais comme en première mi-temps, la Serbie n’abdique pas et revient à 8 points après un tir marqué à trois points de Jovanovic. Johannes leur répond immédiatement à trois points, suivi d’un panier avec la faute de Ciak qui transforme son lancer. La France s’envole :+14 (56-42). Les Serbes, toujours accrocheuses, finissent ce quart temps en se rapprochant des Bleues : 58-47.

Les équipes mettent l’accent sur la défense à l’entrée du dernier quart-temps et les deux équipes ne marquent que six points en quatre minutes de jeu (62-49). Alley-oop entre Epoupa et Ciak, puis panier en contre attaque de Salagnac et les Françaises prennent 17 points d’avance à 4min30 de la fin du match ! Epoupa en remet une couche avec deux tirs à trois points qui font ficelle (76-51) ! Les Serbes n’y sont plus du tout et la France prend une avance considérable : +27 ! Les tricolores n’ont plus qu’à terminer le travail et le match se finit en démonstration puisque l’écart grimpe à 29 points. Score final : 80-51.

La réaction d'après-match :

Isabelle Yacoubou, intérieure de l'Equipe de France : "C'est deux équipes totalement différentes. Notre objectif est de monter en régime un peu plus tous les jours. On se laisse distraire aux rebonds à cause de la fatigue mais dans l'ensemble, je suis contente de l'équipe. Les Serbes ne jouaient pas avec toutes leurs meilleures joueuses mais elles n'étaient pas venues pour perdre non plus. Ca prouve qu'on travaille et qu'il y a du progrès."

 

L'Equipe de France féminine jouera ses prochains matches à Mondeville le 7, 8 et 9 juin et affrontera respectivement le Canada, la Chine et l'Australie.

Billetterie pour les matches à retrouver ici : http://www.ffbb.com/billetterie

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Ulysse Chedhomme (FFBB)
Date d’écriture: 
Samedi, 28. Mai 2016
Vignette: 
Chapeau: 
On attendait une réaction et les Françaises se sont battues pour dans ce match face à la Serbie. Les Bleues s'imposent de 29 points et terminent ce tournoi d'Angers de la plus belle des manières
crédit: 
FFBB
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Les Bleues réagissent en s&#39;imposant de 29 points face à la Serbie ! <a href="https://twitter.com/hashtag/MissionRIO?src=hash">#MissionRIO</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/FRASER?src=hash">#FRASER</a> <a href="https://t.co/aztNblRLsS">pic.twitter.com/aztNblRLsS</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/736613575901515778">28 mai 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Les Bleues joueront à 10 contre la Serbie

Corps: 

Sorties sur blessure hier face au Japon, Céline Dumerc et Endy Miyem seront laissées au repos contre la Serbie. Sandrine Gruda sera également préservée pour cette deuxième rencontre de préparation. En effet, le staff médical des Bleues préfère ne prendre aucun risque inutile à une quinzaine de jours du début du Tournoi de Qualification Olympique (13 au 19 juin à Nantes), échéance capitale pour les Tricolores.

Marielle Amant sera aussi absente et ne disputera pas la rencontre face à la Serbie en raison d’une obligation familiale prévu de longue date.

Liste des 10 joueuses qui joueront face à la Serbie :

Prénom Nom Poste Sélec. Club 2015/2016
4 Isabelle YACOUBOU Intérieure 127 Schio (Italie)
10 Sarah MICHEL Ailière 24 Lattes Montpellier
11 Valériane AYAYI Ailière 30 Lattes Montpellier
12 Gaëlle SKRELA Arrière 52 Lattes Montpellier
14 Paoline SALAGNAC Arrière 38 Bourges
16 Héléna CIAK Intérieure 39 Bourges
17 Marine JOHANNES Arrière 4 Mondeville
19 Olivia EPOUPA Meneuse 19 Toulouse
20 Amel BOUDERRA Meneuse 1 Charleville-Mézières
21 Laëtitia KAMBA Intérieure 4 Villeneuve d’Ascq

 

Liste des 4 joueuses laissées au repos

Prénom Nom Poste Sélections Club 2015/2016
5 Endy MIYEM Intérieure 142 Koursk (Russie)
7 Sandrine GRUDA Intérieure 143 Ekaterinbourg (Russie)
9 Céline DUMERC Meneuse 238 Bourges
18 Marielle AMANT Intérieure 57 Villeneuve d’Ascq

 

Surtitre: 
Equipe de France féminine - Préparation TQO
Auteur: 
À Angers, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Samedi, 28. Mai 2016
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Le staff de l’Équipe de France féminine a décidé d’évoluer avec 10 joueuses lors de la prochaine rencontre de préparation des Bleues contre la Serbie (samedi 28 mai à 18h00, diffusée en direct sur Ma Chaîne Sport).
crédit: 
(Crédit : Chloé Berard/FFBB)

Découvrez le teaser : France-Serbie, le Choc !

Corps: 

Billetterie grand public

Catégorie Tarif Grand Public Tarifs Club
Pack Privilège 140 €  
Pack VIP 120 €  
Cat. Or 60 €  
Cat. 1 40 € 30 €
Cat. 2 30 € 25 €
Cat. 3 20 € 15 €
Cat. 4 12 € 8 €

Réservez vos places dès aujourd'hui sur le site l'AccorHotels Arena

Et dans les points de vente habituels à partir du mardi 3 mai 2015.

Pour bénéficier des tarifs clubs, téléchargez le bon de commande (1.21 Mo)

 

Surtitre: 
Préparation TQO 2016
Auteur: 
Service de Presse FFBB
Date d’écriture: 
Mardi, 3. Mai 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Réservez votre 21 juin ! L'Equipe de France sera à l'AccorHotels à Paris face à la Serbie. Dans le cadre de leur préparation au Tournoi de Qualification Olympique, les Bleus défieront les vice-champions du Monde. Les hommes de Vincent Collet auront besoin de vous, venez les encourager dans la plus grande arena de France.
crédit: 
(Crédit : Julien Bonnet)
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fequipedefrancedebasketball%2Fvideos%2F1122071411186327%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

"Pas d'inquiétude, nous sommes à trois semaines de début de l'Euro"

Corps: 

Quelle est votre réaction après cette défaite contre les Serbes ?
Ça a été un match difficile. On a bien commencé sur les premières minutes et puis ensuite, avec beaucoup d'orgueil, cette équipe de la Serbie a monté le niveau défensif, la pression et l'agressivité. C'est vrai qu'ils ont réussi à nous faire déjouer et nous empêcher d'installer notre jeu.

Vous vous étiez imposés contre cette même équipe à Nancy il y a cinq jours. Quelle est la diférence avec le match ici à Belgrade ?
La différence, c'est eux. C'est la réponse qu'eux ont fait par rapport à la pression défensive qu'on a mis à Nancy. Cela nous prouve qu'il y a encore du travail à faire. Ce résultat n'est pas inquiétant, nous sommes au milieu de la préparation. Il nous reste encore trois semaines pour travailler.

 

Surtitre: 
Equipe de France masculine - Préparation à l'EuroBasket 2015
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 13. Août 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Le capitaine des Bleus Boris Diaw a confié ses sentiments à l'issue de la défaite des Bleus en Serbie mercredi soir (73-63).
crédit: 
(Crédit : Bellenger/IS/FFBB)

La France s'incline en Serbie

Corps: 

Devant 15 000 spectateurs plutôt calmes en ce début de rencontre, c’est Rudy Gobert qui ouvre le score sur lancer-franc, suivi d’un panier plus faute (0-3). Le pivot tricolore domine la raquette et semble inhiber ses adversaires. Nando De Colo derrière la ligne à 6,75 m permet aux Bleus de faire un petit break (0-6). C’est Raduljica, lui aussi sur lancers-francs, qui débloque le compteur serbe après 3 minutes de jeu (2-6). Parker en pénétration puis Boris Diaw, qui provoque deux lancers-francs, obligent Djordjevic à prendre son premier temps-mort. Mitrovic, Markovic à trois points, puis Nedovic ramènent la Serbie à 2 unités à 3’26 de la fin du premier quart après un 7-0 : 11-13. Parker, pas en réussite dans ses pénétrations, est remplacé par Antoine Diot juste après que Simonovic ait montré qu’il n’était pas uniquement un shooteur en « dunkant » sur la tête des Français. Bogdanovic, sur un tir à 3 pts permet aux Serbes de passer devant à quelques secondes de la fin de période. Fin du 1er quart : 20-19.

Avec un cinq inédit à la reprise du quart-temps  (Gélabale, Piétrus, Diot, Kahudi et Lauvergne) Vincent Collet teste son équipe et son banc dans des conditions extrêmes et la France souffre, notamment à l’intérieur (24-19, 12e). Ajinça de retour sur le parquet, (2 rebonds et 2 pts), puis Fournier à 3 pts ramène la France (26-24). Thomas Heurtel, légèrement en dedans, bien servi par le Capitaine, revenu sur le terrain, se remet un peu la tête à l’endroit avec un tir à mi-distance (30-26). Raduljica, malgré la gêne de Gobert, réussi deux tirs dans la raquette et l’attaque hasardeuse des Bleus oblige Vincent Collet à prendre son 2e temps mort à 2’55 de la mi-temps avec 7 points de retard (34-27). La défense serbe est impénétrable et la France balbutie son basket. Fournier à 3 points, après une bonne circulation de balle, débloque la situation et ramène la France : 36-30. Bjelica face à Diaw semble plus en jambe qu’à Nancy et permet à la Serbie de rentrer aux vestiaires avec 8 points d’avance : 41-33.

Alors qu’à Nancy, la Serbie avait laissé l’opportunité à la France de développer son jeu rapide, la rencontre de ce soir est placée sous le signe de la qualité du repli défensif. Les Bleus sont donc bien embarrassés et même si Batum ramène la France à 4 points (45-41) on sent les français à la peine en attaque. Parker, Fournier, Gélabale, Lauvergne et Piétrus, Vincent Collet fait tourner son effectif et teste différents cinq. Parker avec 8 points permet à la France de ne pas décrocher : 52-45 à 10 minutes du terme de la rencontre.

Bjelica, puis Bogdanovic creusent l’écart un peu plus. L’entame de la dernière période ne va pas dans le bon sens et la France compte désormais 14 points de retard à 8 minutes de la fin : 59-45. La France semble perdue défensivement mais également dans le jeu placé (23 balles perdues sur la rencontre). Mais Florent Pietrus, comme d’habitude, ne lâche rien et montre l’exemple. La France qui avait réduit l’écart n’est pas récompensée de ses efforts et l’écart grimpe : (63-47, 35e). Collet prend alors son 2e temps-mort. Mais rien n’y fait ce soir, la Serbie retrouve de l’adresse : 69-50 (37e). Les joueurs de Vincent Collet s’accrochent multiplient les rébonds offensifs dans les derniers instants de la partie. Mickaël Gélabale (6 points) et Nando De Colo (10 points) brûlent leurs ultimes cartouches mais ils sont bien esseulés. De l’autre côté du terrain Keselj et Nedovic éteignent les espoirs Tricolores. Trop de balles perdues et un cruel manque d’efficacité offensive auront eu raison des Bleus.

La Serbie s’impose devant son public 73-63 (20-19, 21-14, 11-12, 21-18)

Cinq de départ France : Parker, De Colo, Batum, Diaw, Gobert.

Cinq de départ Serbie : Markovic, Bjelica, Bogdanovic, Kalinic, Raduljica.

Arbitres : DELEGAT: Krneta, SUDIJE: Belosevic, Maricic, Obrknezevic

Les Bleus rejoindront Nantes en vol privé dès jeudi matin. Ils seront ensuite accueillis à la nouvelle Salle de la Trocardière de Nantes à 18h30 pour une séance de dédicaces jusqu’à 19h00 (sur invitations par le CD 44). Le Capitaine des Bleus, Boris Diaw et le président de la FFBB, Jean-Pierre Siutat, inaugureront officiellement ensuite, avec les personnalités locales, cette nouvelle salle d’une capacité de 4 200 places.

Surtitre: 
Equipe de France masculine - Préparation à l'EuroBasket 2015
Auteur: 
Fabrice Canet et Guillaume Karli / FFBB
Date d’écriture: 
Mercredi, 12. Août 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Vincent Collet avait annoncé cette rencontre comme le sommet de la préparation. Le technicien français ne s’était pas trompé : en programmant ce match n°4 à Belgrade les Bleus ont eu un avant-goût de l’intensité de la compétition. Avertissement sans frais, l’Equipe de France s’incline 63-73.

Pages

S'abonner à RSS - Serbie