USO Mondeville

Coupe de France 2019
Le remake de 2018
La Coupe de France U18 féminine est une affaire de spécialistes, pour la deuxième année consécutive Mondeville et Lyon se retrouveront face-à-face samedi à l'AccorHotels Arena pour le remake de l...
Villeneuve, la formule offensive
Pour son premier match de la saison, Villeneuve d'Ascq a montré toute sa puissance offensive dans le sillage de recrues séduisantes. Mondeville a bien tenté de résister m...
Le duel des expertes pour Mondeville
Aujourd'hui à l'AccorHotels Arena, au terme d'un match âprement disputé, l'USO Mondeville a remporté (66-63) sa 5e Coupe de France U17 de l'histoire c...
Habituées des lieux
Huit finales et quatre succès au compteur pour les Normandes, neuf finales et six titres pour les Rhodaniennes, les deux centres de formation ne seront pas dépaysés à l’AccorHotels Arena au moment de disputer la finale de la Coupe de France U17 féminine 2018 ce samedi (11h30). Un choc à su...
Kenza Salgues rejoint Mondeville
Plusieurs projets ont été proposés Kenza Salgues, joueuse du Centre Fédéral de BasketBall (CFBB - INSEP).
Mondeville un ton au dessus
Cet après-midi à Coubertin, l'USO Mondeville a fait parler son expérience (...
Dans le dernier virage
Mondeville crée la surprise
Ana Tadic rejoint Mondeville

Pages

KB Sharp au buzzer

Corps: 

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 7
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Lundi, 17. Novembre 2014
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Dimanche, la meneuse de Mondeville Kristen Brooke Sharp a donné la victoire à son équipe d'un tir à 3 points au buzzer. Alors qu'il restait moins d'une seconde, la Franco-Américaine a échappé à la vigilance de la défense de Nantes Rezé, puis s'est retrouvée en position de tir derrière l'arc à la suite d'une passe de Julie Vanloo. La suite, c'est en vidéo.

Mondeville terrasse le Lyon

Corps: 
Une bonne entame de match de la part de Lyon avec deux 3 points à la suite pour Markovic met immédiatemement Mondeville en difficulté. Les Normandes tentent bien de maintenir un faible écart mais elles comptent déjà 11 points de retard à la fin du premier quart-temps (26-17).
 
Malgré une Marine Johannes qui s’emploie à maintenir Mondeville à flot par ses contre-attaques, l’adresse n’est pas au rendez-vous (17% à 3 points) et de l’autre côté, Markovic s’enflamme en finissant la première mi-temps à 8 points pour 19 d’évaluation.  Les Lyonnaises concrétisent leur domination en ayant la mainmise sur la raquette et le rebond, et accroissent ainsi leur avance dans le 2ème quart l’établissant à 19 pts à la mi-temps (45-26).
 
Le début de la seconde mi-temps sonne le réveil des joueuses de Romain Lhermitte. Mondeville retrouve son adresse derrière l’arc et réalise un come-back digne d’un scénario à la Spielberg. Sous l’impulsion d’une triplette Johannes-Dijon-Hurt, les normandes concluent le 3ème quart temps par un 16-0 en 3 minutes ! Les Lyonnaises ne savent plus où donner de la tête face à l'insolente réussite de Krawczyk et ses partenaires (59-55, 30').
 
Le dernier quart s’annonce haletant. L'intensité ne faiblit pas, l’agressivité défensive des Mondevillaises provoque un nombre important de balles perdues et même Markovic ne parvient pas à stopper l’hémorragie. Mondeville assure le money-time pour ne pas se faire de frayeur et l'emporte 78-70.
 
Mondeville bat Lyon 78-70
 
 
Catégorie: 
Surtitre: 
Open LFB 2014
Auteur: 
Maxime Ducher
Date d’écriture: 
Samedi, 18. Octobre 2014
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Reléguées à 19 points à la mi-temps (45-26), les Mondevillaises sous l'impulsion de l'incroyable Marine Johannes (19 ans) ont complètement renversé la situation en deuxième mi-temps s’imposant finalement sur le score de 78-70.

Hommage à Daniel Dufour

Corps: 

Jamais Daniel Dufour n'aurait imaginé que son bail à la tête de l'USO Mondeville durerait si longtemps lorsqu'il a pris les rennes du club normand en 1989. Le club n'évolue alors qu'au niveau régional et ne va cesser de s'affirmer et de gravir les échelons sous son impulsion.

En 1990/91, les filles accèdent à la Nationale 4. Les 4 saisons suivantes vont être très fructueuses puisque ponctuées par 3 montées successives.

La première saison de l'USOM aux portes de l'élite se ponctue par une belle 3e place mais surtout un premier titre majeur pour le club : en battant Limoges en finale, les Mondevillaises ramènent la Coupe de France en terre normande.

Les débuts en Nationale Féminine 1A lors de la saison 1996/97 sont difficiles avec un bilan de 23 défaites pour seulement 5 victoires. Le Président Dufour fait alors venir à Mondeville Igor Groudine, un entraîneur russe, qui marquera l'histoire du club.

L'ascension du club se poursuit, et parvient à se faire un nom au-delà de nos frontières d'abord en participant à la Coupe Ronchetti (ex-EuroCoupe), puis à l'Euroligue. En nommant en 2002 Hervé Coudray à la tête de l'équipe, Daniel Dufour permet au club de franchir une nouvelle étape et de s'imposer parmi les ténors du championnat que sont alors Bourges et Valenciennes.

Le club normand est désormais reconnu comme l'un des bastions du basket féminin, Daniel Dufour ne s'est pas contenté de faire briller l'équipe première mais a également fait du centre de formation une référence nationale.

Catégorie: 
Surtitre: 
Open LFB 2014 - 10ème édition
Date d’écriture: 
Samedi, 18. Octobre 2014
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Président de l'USO Mondeville depuis 1989, Daniel Dufour a quitté ses fonctions à la fin de la saison dernière. La Ligue Féminine a souhaité aujourd'hui, à l'occasion de la 10e édition de l'Open LFB, l'honorer et le remercier pour tout ce qu'il a fait le basket féminin.

Pages

S'abonner à RSS - USO Mondeville