Vincent Collet

Equipes de France
Vincent Collet et Valérie Garnier confirmés jusqu'en 2021
Le président de la Fédération Française de BasketBall, Jean-Pierre Siutat et le Directeur Technique National, Alain Contensoux, ont annoncé ce jour la prolongation des contrats de Vincent Collet et Va...
Les entraîneurs s’adaptent
Valérie Garnier et Vincent Collet ont réagi au report des Jeux Olympiques de Tokyo à l’été 2021.
Entraînement avant le grand départ
Ce 19 février, les 12 joueurs sélectionnés par Vincent Collet se sont réunis pour leur dernier jour d’entraînement avant leur premier match de qualification contre l’Allemagne...
Premier clinic entraîneurs NBA/FFBB
A l'occasion du match Charlotte / Milwaukee de vendredi prochain à l'AccorHotels Arena de Paris, la NBA et la FFBB organisaient le premier rendez-vous d'une semaine dédiée au basket dans la Capitale. Joe Prunty (coach NBA) et Vincent Collet (entraîneur de l'Equipe de Fr...
12 joueurs retenus
L’entraineur de l’Équipe de France masculine, Vincent Collet et le Général Manager des Bleus, Patrick Beesley, ont communiqué ce vendredi 17 janvier, les noms des 12 joueurs qui participeront aux matc...
Comment se qualifier pour l'EuroBasket 2021 ?
Le vendredi 21 février prochain en Allemagne l'Equipe de France débutera sa...
Plongés au coeur de la SIG
"Retirer l'idée que nous sommes déjà qualifiés"
"Avoir perdu nous oblige à réagir"

Pages

Les 12 pour les JO de Rio 2016

Corps: 
 
La liste des 12 joueurs retenus
 
Prénom Nom Taille Naiss. Poste Sélec.* Club 2015-2016
Nicolas BATUM 2,03 1988 Ailier 116 Charlotte Hornets (NBA)
Nando DE COLO 1,95 1987 Arrière 136 CSKA Moscou (Russie)
Boris DIAW 2,03 1982 Ailier fort 218 San Antonio Spurs (NBA)
Antoine DIOT 1,90 1989 Meneur 75 Valencia Basket (Espagne)
Mickaël GÉLABALE 2,00 1983 Ailier 147 Le Mans SB
Rudy GOBERT 2,15 1992 Intérieur 39 Utah Jazz (NBA)
Thomas HEURTEL 1,90 1989 Meneur 49 Anadolu Efes Istanbul (Turquie)
Charles KAHUDI 1,99 1986 Ailier 87 ASVEL Lyon-Villeurbanne
Joffrey LAUVERGNE 2,11 1991 Intérieur 64 Denver Nuggets (NBA)
Tony PARKER 1,85 1982 Meneur 175 San Antonio Spurs (NBA)
Florent PIÉTRUS 2,01 1981 Ailier fort 221 SLUC Nancy
Kim TILLIE 2,11 1988 Intérieur 25 Baslonia Vitoria (Espagne)

 

Surtitre: 
Equipe de France masculine - Préparation JO 2016
Date d’écriture: 
Mercredi, 13. Juillet 2016
Vignette: 
Vincent Collet
Chapeau: 
Le Directeur Technique National, Patrick Beesley et Vincent Collet ont officialisé la liste des joueurs sélectionnés pour les Jeux Olympiques de RIO.

"Il faut battre tout le monde"

Corps: 
Lundi soir, quelques heures avant que les Bleus ne prennent la direction de la Mall of Asia Arena pour une séance photos puis un entraînement, la pluie s’est abattue sur Manille. Une pluie typique de la région qui n’a pas cessé avec la nuit, qui a à peine fait descendre le thermomètre et qui pourrait préfigurer du climat qui régnera demain pour l’entrée en lice de l’Equipe de France face aux Philippines : de la chaleur, des éclairs et un déluge. Les tirs à trois-points et la folie d’un peuple amoureux fou de basket auront remplacé les trombes d’eaux de la mousson. Vincent Collet et ses joueurs ne seront pas surpris. "C’est un match piège, nous le savons. Cela tient davantage au contexte qu’à l’équipe elle-même", estime le coach. "La salle sera prête à prendre feu. Mais j’ai le sentiment que nos joueurs en sont conscients. Il y a de la crainte et beaucoup de questions pour connaître leurs adversaires directs."
 
Il y a deux ans, dans le cadre de la préparation à la Coupe du Monde, c’est dans les derniers instants que la France avait mis les Philippines au pas (75-68). 8 des 12 joueurs alignés à Manille étaient de la partie à Antibes et se souviennent de la découverte d’un basket peu en rapport avec leurs standards habituels. "C’est une équipe atypique avec un basket qu’on ne voit pas en Europe", note Nando De Colo. "Beaucoup de choses tournent autour d’Andray Blatche mais il faudra se méfier de tout le monde parce qu’ils ont des joueurs capables de jouer en première intention." Le staff technique a pu apprécier ces capacités vendredi dernier lors d’un match face à la Turquie et mesurer la tendance d’une escouade à passer par des périodes d’euphorie qu’il faudra contrôler au maximum, en imposant son rythme et un avantage physique évident.
 
Les derniers réglages ont été effectués lundi soir de 19h30 à 20h55 (heure locale) lors d’un entraînement très pointilleux sur les placements, notamment sur l’attaque de zone. Après quatre jours qui ont permis de s’acclimater au décalage horaire et de soigner les derniers pépins physiques qui avaient notamment privé Antoine Diot de la rencontre face au Japon, à Rouen,  les 11 joueurs qualifiés pour le TQO sont opérationnels et Yann Barbitch est allé retrouver Nicolas Batum à l’aéroport de Manille, en provenance de Dallas via Tokyo. Le joueur des Hornets a trouvé un accord financier avec sa franchise dès le premier jour de la période des négociations et s’il ne jouera pas contre les Philippines, sa présence pour la suite du tournoi ne fait quasiment plus de doutes. "Cela correspond à ce que nous avions imaginé avec Patrick Beesley", se félicite Vincent Collet. "Nous avons pris un risque qui devrait payer mais j’attendrai que le contrat soit signé et que les questions d’assurances soient réglées."
 
L’apport de Batum, même à court de compétition, sera déterminant lors de la deuxième phase du TQO mais les Bleus ont démontré qu’ils possédaient déjà une impressionnante force de frappe extérieure avec la possible utilisation d’un monstre à trois têtes Parker-De Colo-Heurtel particulièrement séduisant en préparation. "C’est sans doute l’année où nous avons le plus de créateurs depuis que je suis en Equipe de France", reconnaît d’ailleurs Tony Parker, qui rêve de conclure sa carrière en Equipe de France sur une médaille olympique mais qui refuse, pour l’heure, d’évoquer Rio : "Il faut y aller étape par étape donc je ne veux pas voir trop loin. Déjà se qualifier, après on pourra se projeter sur les prochains challenges." Une approche match par match traditionnel cliché des sportifs de haut niveau mais qui prend toute sa signification avec le format du TQO. "Rio, c’est un objectif très fort pour certains joueurs mais aussi pour le basket français dans son ensemble", conclut Vincent Collet. "Les Jeux Olympiques sont si particuliers pour notre sport. Y être revêt une importance capitale. A Manille, favoris, pas favoris, on ne se pose pas la question. Il faut battre tout le monde."
Surtitre: 
EQUIPE DE FRANCE MASCULINE - TQO DE MANILLE 2016
Auteur: 
par Julien Guérineau, à Manille
Date d’écriture: 
Lundi, 4. Juillet 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Mardi à 15h00 (en direct sur Canal + Sport), l’Equipe de France débute son Tournoi de Qualification Olympique face aux Philippines, à Manille.
crédit: 
Presse Sports/Boué

"Une sélection est toujours compliquée"

Corps: 
Le départ d’Alexis Ajinça
C’est un choix. Quand on fait une sélection c’est toujours compliqué puisqu’il faut trancher entre plusieurs éléments. On le fait avec sa conscience en faisant en sorte que l’équipe corresponde le plus à l’objectif qu’on s’est fixé. Nous devons être en mode commando et j’ai choisi ceux qui me semblaient le plus à même de l’être. Mon choix est d’abord sportif. Quand nous sommes partis pour Belgrade j’en parlais déjà avec mes assistants. Je trouvais qu’Alexis n’était pas au niveau escompté. Ses prises de position ne l’ont pas aidé et l’ont fortement perturbé. Il ne s’est pas facilité la tâche. La cohésion du groupe est aussi essentielle. Il était ébranlé par ce qui s’est passé et n’était pas à l’aise comme j’attends que l’ensemble des joueurs le soient. Je l’ai reçu avec Patrick Beesley et mes assistants. Alexis s’est exprimé et n’était pas particulièrement surpris. 
 
La présence d’Edwin Jackson
Antoine Diot est toujours blessé et même si nous sommes plutôt rassurés une incertitude plane sur sa présence aux premiers entraînements à Manille. Mickaël Gélabale est tout juste de retour et nous avons conservé une place pour Nicolas Batum. C’est de la prudence et cela nous permettra éventuellement de parer à un problème plus sérieux puisque le groupe des 12 peut être modifié jusqu’à la veille du début du TQO. Hier j’ai félicité Edwin devant les joueurs. Il a immédiatement accepté de poursuivre avec nous afin de rendre service.
 
Le style
Au niveau mobilité, face à certaines équipes, et notamment les Philippines, Alexis Ajinça aurait été en difficulté. Au contraire, face à la Turquie, la taille d’Erden ou Asik peut être un souci. Pour l’instant nos meilleures séquences ont été effectuées avec Boris Diaw au pivot et Joffrey Lauvergne reste le joueur le plus rentable sur le poste.
 
Les nouveaux
Adrien Moerman a très bien commencé la préparation. Même s’il a ralenti depuis c’est une confirmation de ses progrès observés en EuroCup et en championnat turc. Son abattage et son envie sont communicatifs. Kim Tillie a vraiment franchi un cap. J’ai eu l’opportunité de le voir beaucoup avec Vitoria et il a beaucoup appris avec Velimir Perasovic. C’est une des très bonnes surprises d’autant plus qu’on l’a mis à toutes les sauces : 3, 4, 5. C’est intéressant pour maintenant et pour l’avenir.
 
Les Philippines
Nous partons dès ce mercredi. Les médecins ont insisté pour avoir un délai suffisant pour s’adapter. Notre détermination fera la différence et de ce point de vue je suis plutôt content. Nous n’avons pas travaillé aussi minutieusement que d’habitude. Nous revenons donc aux fondamentaux pour faire face au défi proposé. Il faut être efficaces et concentrés pendant les séances de travail. Même si nous ne serons pas tout à fait prêts, ce sera également le cas de nos adversaires. Jouer l’équipe locale d’entrée est une bonne chose car il faudra immédiatement rentrer dans le vif du sujet. L’équipe que je crains le plus reste le Canada. Elle est jeune, en devenir avec Cory Joseph, Tristan Thomson ou Anthony Bennett. Contrairement au TQO féminin il n’y a pas de droit à l’erreur, il faut gagner et sur un match tout est possible.
 
Surtitre: 
Equipe de France masculine - Préparation TQO 2016
Auteur: 
Julien Guérineau/FFBB
Date d’écriture: 
Mercredi, 29. Juin 2016
Vignette: 
Vincent Collet
Chapeau: 
Quelques heures avant de décoller pour Manille, Vincent Collet est revenu sur le choix des 12 joueurs qui tenteront de qualifier la France pour les Jeux Olympiques de Rio.

Quatre points à défendre

Corps: 

Les hommes de Vincent Collet devront être prêt pour le combat pour rentrer dans l'histoire. "L’énergie, l’intensité, l’intelligence défensive du début de match, il faudra être capable de les concrétiser chez eux" a confié Vincent Collet sur le site de la SIG.

Avant de poursuivre :  « Ne changeons pas d’état d’esprit. Notre salut passe par le fait d’empêcher cette équipe d’être à son niveau. Si on change de perception du rapport de force, on est mort… ».

La SIG veut faire un coup et suprendre Galatasaray dans son antre. En 11 matches d'Eurocup à domicile, les Turques se sont imposés sur un écart moyen de 19,7 points. Strasbourg est prévenu.

 

Surtitre: 
EuroCup
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Mardi, 26. Avril 2016
Vignette: 
Vincent Collet
Chapeau: 
Après s'être imposé 66 à 62 lors du match aller au Rhénus, Strasbourg se présentera demain sur le parquet d'Istanbul avec un petit pécule. Les hommes de Vincent Collet devront défendre chèrement ces quatre points d'avance dans une ambiance qui s'annonce survoltée. Ce match sera à suivre en direct à 19h00 sur MCS et Eurosport 2.
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/Mv-53EdIEZw" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Strasbourg et sa première finale d'Eurocoupe

Corps: 

Strasbourg pourrait bien franchir une étape importante en battant Galatasaray ce soir, lors du premier match des finales de l'Eurocoupe.

Face à elle, des Turcs favoris, grâce notament à ses deux cadres forts Errick McCollum (meilleur joueur de l'Eurocoupe) et Blake Schilb (ancien Chalonnais).

Première manche ce soir à Strasbourg

Les Strasbourgeois, moins expérimentés en Eurocoupe, devront accrocher cette équipe turque malgré un déficit d'expérience (507 matchs d'Euroligue contre 175). 

Le club alsacien pourra compter sur son meilleur marqueur, Rodrigue Beaubois (12,6 points de moyenne dans les compétitions européennes) et récemment élu dans le cinq majeur de l'année en ProA, mais également sur un entraîneur multi-médaillés et sélectionneur de l'Equipe de France, Vincent Collet.

La SIG ne devra pas se laisser impressioner car ils n'ont pas à rougir de leur parcours et ne se retrouvent pas en finale par hasard. Ils ont remporté 22 matchs européens pour arriver jusqu'à la plus haute phase finale de l'Eurocoupe.

Le match retour aura lieu mercredi 27 avril et les hommes de Vincent Collet se retrouveront à Istanbul, à l'Abdi Ipekçi Arena. Arène mythique de par l'ambiance et ses 12 200 places qui seront évidemment remplies. Les Turcs de Galatasaray sont presque invaincus en Eurocoupe : 10 victoires pour 11 matchs en Eurocoupe cette saison pour un écart moyen de 19,7 points.

Rappelons qu'un club français ne s'est pas imposé depuis plus de dix ans en Eurocoupe. La dernière équipe à avoir remporté ce trophée est Nancy en 2002, et la compétition portait encore le nom de "Coupe Korac".

Les effectifs :

STRASBOUG

Beaubois - Campbell - Collins - Fofana - Weems - Lacombe - Leloup - Cortale - Ntilikina - Mushidi - Duport - Howard

GALATASARAY

McCollum - Schilb - Güler - Micov - Lasme - Edge - Arar - Cantekin - Green - Jerrells - Koksal - Davis

Le match est diffusé sur Ma Chaine Sport à partir de 20h45 et en attendant, voici le teaser :

Auteur: 
Ulysse Chedhomme
Date d’écriture: 
Vendredi, 22. Avril 2016
Vignette: 
La SIG
Chapeau: 
Loin d'être favorite, la SIG peut s'imposer ce soir, lors de ce premier match de finale d'Eurocoupe à Strasbourg. Les hommes de Vincent Collet ont rendez-vous à 20h45 au Rhénus contre Galatasaray (diffusé sur Ma Chaîne Sport). En cas de victoire, les Strasbourgeois prendraient l'avantage avant le match retour, programmé le mercredi 27 avril à 19 heures.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">H-8 : Le face à face du match <a href="https://twitter.com/sigstrasbourg">@sigstrasbourg</a> vs <a href="https://twitter.com/GSBasketbol">@GSBasketbol</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/Eurocup?src=hash">#Eurocup</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/SIGGAL?src=hash">#SIGGAL</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/GoSIG?src=hash">#GoSIG</a> <a href="https://t.co/la03StEh9W">pic.twitter.com/la03StEh9W</a></p>&mdash; SIG Strasbourg (@sigstrasbourg) <a href="https://twitter.com/sigstrasbourg/status/723466465823887360">22 avril 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

L'heure de la confirmation

Corps: 
Après un long voyage vers le coeur de la Russie, à 400 km à l'est de Moscou, l'équipe de Vincent Collet a creusé la semaine dernière un écart de neuf points (94-85). Elle aurait pu se faciliter encore la tâche sans une baisse de régime en fin de match. Son avance a fondu de moitié (de +18 à +9) dans les trois dernières minutes.
 
Solide leader du Championnat de France après huit succès d'affilée en ProA, Strasbourg semble armé pour s'imposer de nouveau face à ce jeune club russe, dans l'élite de son pays depuis 2010 seulement.
 
Collet a toutefois appelé ses joueurs à la méfiance, sachant d'expérience qu'on peut surmonter une défaite au match aller. Au tour précédent, la SIG s'était inclinée à domicile face à Oldenbourg avant d'aller chercher la qualification en Allemagne.
 
"Le sentiment qui domine est la vigilance. On ne veut pas vivre ce scenario à l'envers", a dit le sélectionneur des Bleus sur le site du club.
 
Les vice-champions de France devront surveiller l'arrière Evgueni Babourine et l'intérieur Semen Antonov, les deux Russes les plus dangereux à l'aller. L'Américain Mardy Collins avait été le meilleur marqueur strasbourgeois (24 points), devant le trio français Romain Duport (18), Jérémy Leloup (16) et Rodrigue Beaubois (11).
 
En demi-finale, la SIG affronterait un club italien, soit Trente soit Milan, le premier ayant pris dix points d'avance à l'aller.
 
Une victoire en Eurocoupe offre un billet pour la prochaine Euroligue. A la suite du remodelage des compétitions européennes, marqué par la lutte entre l'Euroligue et la FIBA, il s'agit du seul moyen pour Strasbourg, et pour le basket français, d'obtenir une place dans l'épreuve continentale de référence la saison prochaine.
Surtitre: 
EuroCup - Quart de finale Retour
Date d’écriture: 
Mercredi, 23. Mars 2016
Vignette: 
Rodrigue Beaubois
Chapeau: 
Strasbourg doit confirmer sa victoire du match aller à Nijni Novgorod pour se qualifier pour les demi-finales de l'Eurocoupe, ce soir à 20h00 devant son public du Rhénus. La SIG serait le premier club français à atteindre le dernier carré de la deuxième compétition européenne depuis Chalon-sur-Saône en 2001. L'Élan chalonnais était allé jusqu'en finale de la Coupe Saporta (il avait perdu contre les Grecs de Maroussi).

Strasbourg et Chalon à l'heure européenne

Corps: 
Chalon-sur-Saône, battu en finale en 2001 par les Grecs du Maroussi Athènes, reste la dernière équipe hexagonale à avoir goûté à ce niveau dans la deuxième compétition continentale, alors baptisée Coupe Saporta.
 
Le Paris-Levallois s'en était rapproché la saison passée, avant de chuter en quarts contre les Turcs de Bandirma. Le club alsacien essaiera de passer le cap, qu'il avait déjà rallié une fois en 2007 (Coupe ULEB).
 
L'espoir d'une demi-finale historique est permis pour les vice-champions de France en titre, actuels leaders de la ProA, qui ont hérité d'un adversaire coriace et ambitieux mais pas insurmontable.
 
Le jeune club russe, fondé en 2000 et situé à quelque 400 km à l'est de Moscou, a alterné le bon et le moins bon cette saison avec un bilan de dix victoires pour huit défaites. Mais, dans l'ombre des cadors russes comme le CSKA et le Khimki Moscou, il s'est construit une solide expérience grâce à sa demi-finale d'Eurocoupe disputée en 2013-2014 et une qualification dans le Top 16 de l'Euroligue, l'épreuve européenne reine, la saison dernière.
 
L'équipe entraînée par le Letton Ainars Bagatskis, éphémère coach de Dijon en ProA (2000-2001), dispose de joueurs dangereux au premier rang desquels figure le polyvalent ailier américain Victor Rudd, habile au shoot et capable de perforer les défenses.
 
Le meneur-arrière international russe Dmitri Khvostov et son compatriote à l'intérieur Semen Antonov, médaillés de bronze aux jeux Olympiques de Londres, seront aussi à surveiller.
 
Les Strasbourgeois, qui restent sur quatre succès d'affilée toutes compétitions confondues, devront eux composer avec l'absence de Matt Howard, leur meilleur rebondeur (63 en 7 matches). Touché la semaine dernière à la main gauche contre Monaco en championnat (76-70), l'ailier fort américain est indisponible six semaines et ratera donc aussi le match retour au Rhénus (23 mars), ainsi que les demi-finales (29 mars et 6 avril) si la Sig se qualifie.
 
Ce serait contre un club italien : Milan ou Trente. Rien d'insurmontable non plus.
 
Chalon aussi joue un quart
Un an après Nanterre, vainqueur de l'épreuve l'an passé, Chalon est le dernier représentant tricolore en FIBA Europe Cup. Ce soir (19h30) en match aller des quarts de finales, l'Elan Chalon dispose de l'avantage du terrain face aux Ukrainiens de Khimik Youjne.
Surtitre: 
Coupes d'Europe - Quart de finale Aller
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin avec AFP
Date d’écriture: 
Mercredi, 16. Mars 2016
Vignette: 
Vincent Collet
Chapeau: 
Strasbourg tentera de devenir le premier club français à atteindre le dernier carré de l'EuroCup depuis quinze ans en écartant le club russe de Nijni-Novgorod, qu'il affrontera à 17h45 en direct sur Ma Chaine Sport.

Les huitièmes rugissants

Corps: 

Éliminés dès la première phase de l'Euroligue, Limoges et Strasbourg se sont donné une seconde chance de briller sur la scène continentale, à l'étage inférieur. Mal partis en poule, les Limougeauds y sont parvenus grâce à deux superbes victoires (+20 et +15) sur le leader du très relevé Championnat d'Espagne, Valence. Un double succès qui leur donne forcément confiance au moment d'affronter le cinquième de la Liga. Sans véritable star, le club de Gran Canaria possède un collectif bien huilé et adroit, qui vient de perdre de justesse en finale de la Coupe du roi contre le Real Madrid (85-81). En poule, Strasbourg avait gagné à l'extérieur puis perdu aux Canaries.

Le CSP, moribond fin 2015, a changé de visage depuis l'arrivée du Serbo-Monténégrin Dusko Vujosevic. N'étant pas qualifié pour la Leaders Cup, il a pu recharger les batteries avant de disputer ce 50e match européen contre un club espagnol (24 victoires, 24 défaites, 1 nul).

Strasbourg au contraire a payé cher son week-end à Disneyland. La SIG a non seulement perdu son titre en demi-finales contre le futur vainqueur Monaco, mais aussi deux joueurs sur blessure, l'arrière Paul Lacombe et l'intérieur Matt Howard, ce dernier conservant un petit espoir de jouer.

L'entraîneur Vincent Collet a regretté d'avoir vu "le mauvais visage de la SIG" à Marne-la-Vallée. L'équipe allemande ne semble toutefois pas inaccessible. Troisième de la Bundesliga, à bonne distance du leader, elle n'a pas non plus une énorme expérience européenne. En poule, elle avait battu deux fois Limoges, de justesse.

En FIBA Europe Cup, l'ASVEL battu de 7 points lors du match aller tentera d'inverser la tendance pour décrocher le droit de disputer une belle en Belgique. Après avoir remporté le macth aller face à Ostende, Chalon essaiera de boucler cette série dès mercredi soir.

Euroleague
Nando De Colo (CSKA Moscou) : joue jeudi contre Khimki Moscou
Thomas Heurtel (Efes Pilsen) : joue vendredi contre l'Etoile Rouge de Belgrade
Fabien Causeur (Vitoria) : joue jeudi contre Kaunas
Kim Tillie (Vitoria) : joue jeudi contre Kaunas
Edwin Jackson (Malaga) : joue jeudi Darussafaka Istanbul
 
Plus d'infos sur l'Euroleague : www.euroleague.net
 
EuroCup
Léo Westermann (Limoges) : joue mercredi contre Gran Canaria
Nobel Boungou-Colo (Limoges) : joue mercredi contre Gran Canaria
Ali Traoré (Limoges) : joue mercredi contre Gran Canaria
Rodrigue Beaubois (Strasbourg) : joue mercredi contre Oldenbourg
Jérémy Leloup (Strasbourg) : joue mercredi contre Oldenbourg
Adrien Moerman (Banvit) : joue mercredi contre Milan
 
Plus d'infos sur l'EuroCup : www.eurocupbasketball.com
 
FIBA Europe Cup
Charles Kahudi (ASVEL) : joue ce soir contre Anvers
 
Plus d'infos sur la FIBA Europe Cup sur : www.fibaeurope.com

 

Surtitre: 
Coupes d'Europe
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin avec AFP
Date d’écriture: 
Mardi, 23. Février 2016
Vignette: 
Vincent Collet
Chapeau: 
Limoges, remis en ordre de bataille par son nouvel entraîneur, aborde sans complexe le huitième de finale aller de l'Eurocoupe face aux Espagnols de Gran Canaria, mercredi à Beaublanc, alors que Strasbourg doit digérer la perte de son titre en Leaders Cup pour affronter les Allemands d'Oldenbourg au Rhénus. Ce soir en FIBA Europe Cup, l'ASVEL joue gros face à Anvers tandis que Chalon tentera de confirmer mercredi face à Ostende.

Les clubs français ont le sourire

Corps: 
Euroleague
Nando De Colo (CSKA Moscou) : joue jeudi contre Bamberg
Thomas Heurtel (Efes Pilsen) :  joue vendredi contre Malaga
Fabien Causeur (Vitoria) : joue vendredi contre Barcelone
Kim Tillie (Vitoria) : joue vendredi contre Barcelone
Edwin Jackson (Malaga) : joue vendredi contre l'Efes Pilsen
 
Plus d'infos sur l'Euroleague : www.euroleague.net
 
EuroCup
Limoges l'a fait. Battre deux fois de suite, l'épouvantail espagnol, le Pamesa Valence. A Beaublanc, les Limougeauds ont livré un match plein et un combat de tous les instants. Ces efforts ont été récompensés et cette deuxième victoire relance le club français dans la compétition.
 
Léo Westermann (Limoges) : 11 points (4/9 aux tirs), 5 rebonds, 7 passes en 26 minutes (victoire 82-67 face à Valence)
Nobel Boungou-Colo (Limoges) : 11 points (4/10 aux tirs), 6 rebonds, 3 passes en 28 minutes (victoire 82-67 face à Valence)
Ali Traoré (Limoges) :  8 points (4/8 aux tirs), 3 rebonds, 2 passes en 25 minutes (victoire 82-67 face à Valence)
Rodrigue Beaubois (Strasbourg) : 14 points (6/13 aux tirs), 4 rebonds, 3 passes en 26 minutes (victoire 79-69 face à l'Hapoël Jerusalem)
Jérémy Leloup (Strasbourg) : 10 points (4/8 aux tirs), 2 rebonds, 3 passes en 25 minutes (vcitoire 79-69 face à l'Hapoël Jerusalem)
Adrien Moerman (Banvit) : 19 points (6/7 aux tirs), 14 rebonds, 1 passe en 25 minutes (victoire 92-71 face à Ulm)
Antoine Diot (Valence) : 15 points (6/11 aux tirs), 3 passes en 23 minutes (défaite 67-82 face à Limoges)
 
Plus d'infos sur l'EuroCup : www.eurocupbasketball.com
 
FIBA Europe Cup.
Déjà deux clubs français qualifiés pour les 8e de finale de la FIBA Europe Cup. L'ASVEL a décroché son sésame en battant le Maccabi Rishon (81-71), sans toutefois assurer la première place de son groupe. Chalon a préservé son invincibilité en battant Krasnoyarsk (98-88), une victoire qui permet aux Bourgiognons d'accéder à l'étape suivante avec la première place du groupe, quoi qu'il arrive lors de la dernière journée. Enfin Le havre s'est lourdement incliné face aux Roumains de Targu Jiu (60-79) et jouera donc sa qualification lors de la dernière journée.
 
Charles Kahudi (ASVEL) : 14 points (4/8 aux tirs), 6 rebonds, 2 passes en 22 minutes (victoire 81-71 face au Maccabi Rishon Le Zion)
 
Plus d'infos sur la FIBA Europe Cup : www.fibaeurope.com
Surtitre: 
Coupes d'Europe
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Jeudi, 28. Janvier 2016
Vignette: 
Vincent Collet
Chapeau: 
Strasbourg en EuroCup, Chalon et l'ASVEL en FIBA Europe Cup ont validé hier soir leur billet pour les 8e de finale avec la manière. Les internationaux français à l'image de Rodrigue Beaubois pour la SIG et Charles Kahudi à l'ASVEL se sont révélés très importants. Avec 38 d'évaluation, Adrien Moerman a signé un nouveau gros match avec Banvit et a permis aux trucs de s'imposer 92 à 72 face à Ulm.

La SIG de Collet a bien réagi

Corps: 
Florent Pietrus (Nancy) : 5 points (1/4 aux tirs), 3 rebonds, 2 passes en 21 minutes (victoire 91-75 face à Paris-Levallois)
 
Mickaël Gélabale (Le Mans) : 6 points (2/4 aux tirs), 6 rebonds, 3 passes en 31 minutes (défaite 69-79 face à Cholet)
 
Mouhammadou Jaiteh (Nanterre) : 7 points (3/7 aux tirs), 1 rebond en 21 minutes (victoire 100-94 à Chalon-sur-Saône)
 
Léo Westermann (Limoges) : 11 points (5/13 aux tirs), 5 rebonds, 4 passes en 29 minutes (défaite 67-79 face à Monaco)
 
Ali Traoré (Limoges) : 6 points (3/6 aux tirs), 3 rebonds, 2 passes en 12 minutes (défaite 67-79 face à Monaco)
 
Jérémy Leloup (Strasbourg) : 8 points (3/4 aux tirs), 4 rebonds, 3 passes en 25 minutes (victoire 71-54 face à Dijon)
 
Rodrigue Beaubois (Strasbourg) : 3 points (1/2 aux tirs), 1 rebond en 11 minutes (victoire 71-54 face à Dijon)
 
Nobel Boungou-Colo (Limoges) : 5 points (2/6 aux tirs), 2 rebonds, 2 passes en 25 minutes (défaite 67-79 face à Monaco)
 
Charles Kahudi (ASVEL) : 15 points (5/9 aux tirs), 1 rebond, 5 passes en 36 minutes (défaite 63-79 face à Gravelines)
Surtitre: 
Bleus de LNB
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Lundi, 18. Janvier 2016
Vignette: 
Vincent Collet
Chapeau: 
Hier à domicile, Strasbourg a effacé la cuisante défaite enregistrée la semaine dernière à Nanterre en s'imposant face à la JDA Dijon. Vincent Collet a pu compter sur un secteur intérieur dominant à l'image d'un Romain Duport en réussite. A noter ce week-end, le bon match de Charles Kahudi malgré la défaite de l'ASVEL à Gravelines. En raison des 8e de finale de la Coupe de France, la prochaine journée de Pro A aura lieu le 29 janvier.

Pages

S'abonner à RSS - Vincent Collet