Vous êtes ici

NM1 - Saison 2019-2020

« Cette saison m’a beaucoup aidé »

Nicolas Baslé - 11/05/2020
Crédit photo : Edith.L
Prêté par Boulazac (Jeep Elite) à Tarbes-Lourdes (NM1), Dylan Affo Mama (20ans) a réalisé une saison pleine pour une première experience au niveau professionnel. Avec les U20 de l’Equipe de France l’été dernier, il a toujours le maillot bleu dans un coin de sa tête.

Comment se passe le confinement de ton côté ?
Je suis à Paris avec ma famille, tout va bien. Cet arrêt me permet d’être plus avec eux ce qui est compliqué pendant la saison. J’ai la chance d’avoir un panier de basket donc je continue de m’entrainer, je fais des séances de sport avec un préparateur physique par vidéo conférence. Je fais un peu de peinture aussi pour aider ma mère et je profite du jardin avec mes petits frères.

Tu étais cette année prêté de Boulazac à Tarbes Lourdes, comment s’est passée ton intégration dans le groupe ?
Très bien, on était une équipe jeune donc on avait beaucoup de points communs. Je me suis tout de suite bien intégré dans le groupe, c’était ma première saison en tant que vrai joueur professionnel et tout s’est bien passé.

Ce passage en NM1, une experience importante pour ta progression ?
Oui c’était une étape importante, je sortais d’Espoir, je voulais jouer en Pro mais il fallait que je continue de progresser donc il fallait que j’aille dans une équipe qui allait me faire confiance qui allait continuer à me développer tout en me faisant jouer. Plutôt que d’aller en Pro B et ne pas être certain du temps de jeu, la NM1 c’est un super championnat pour continuer son développement, c’est un championnat dur, intense, physique et cela m’a beaucoup aidé cette année dans mon développement.

Cette saison a été marquée par un changement de coach à Tarbes-Lourde, en tant que jeune joueur c’était quelque chose de troublant ?
Non ce ne m’a pas plus touché que cela, c’est quelque chose qui fait partie du sport. Le nouveau coach était étranger donc c’était un peu bizarre au début, c’était la première fois que c’était un étranger qui me coachait, mais cela s’est très bien passé. On s’est vite bien entendu, et ça nous a relancé.

L’équipe a bien fini la première phase, vous montiez en puissance …
Oui, à partir du moment où le nouveau coach est arrivé il a mis une hiérarchie en place, il a redonné confiance à certains joueurs, comme moi, qui ne l’étaient pas forcement depuis le début de la saison. Il nous a dit de jouer notre basket et à partir de là on a commencé à gagner des matchs, à remonter dans le classement jusqu’à se qualifier pour la poule du milieu.

Pour toi, il y avait un coup à jouer en 2ème phase ?
Franchement je pense qu’on aurait pu faire les playoffs. On était dans une bonne dynamique, petit à petit les équipes ont commencé à nous respecter, on remontait dans le classement. Je suis persuadé que l’on se serait qualifié pour les playoffs.

Tu étais l’été dernier avec l’EDF U20, dans le futur c’est un objectif pour toi de retrouver ce maillot bleu ? En 5x5 ou 3x3.
Oui c’est toujours un objectif. J’ai fait les championnats d’Europe avec les U18 en 3x3, j’ai tout donné la saison suivante pour prétendre à une sélection en U20. C’est un objectif personnel mais aussi une fierté de pouvoir porter le maillot bleu, pour la France mais aussi pour la famille et les proches. Ce sont des belles expériences aussi avec des bandes de potes. En temps normal on joue les uns contre les autres, et là on se retrouve ensemble. 3x3 ou 5x5, si on m’appelle je répondrai présent.

Concernant la saison prochaine, tu sais déjà où tu évolueras ?
Pour le moment je ne sais pas encore, surtout avec la crise il est difficile pour les clubs de se positionner. Pour le moment, ma priorité c’est de trouver un projet pour continuer à me développer.