Vous êtes ici

Pôle France BasketBall

Collet et Garnier au contact des jeunes du PFBB

(Crédit : Bellenger/IS/FFBB)
Kévin Bosi (FFBB) - 16/10/2020
Les entraîneurs des Equipes de France A, Vincent Collet et Valérie Garnier, étaient présents cette semaine dans les structures du Pôle France BasketBall. Pendant plusieurs jours à l'INSEP, ils étaient sur le terrain pour apporter leurs compétences et de précieux conseils aux jeunes pousses du PFBB.

Mardi après-midi, pour le premier match des U18 masculins en NM1 face à Andrézieux, les jeunes joueurs du Pôle France avaient sans doute un peu plus de pression qu'à l'accoutumée. Sur le bord du parquet, les yeux experts de Vincent Collet étaient rivés sur le terrain à chaque instant, tout comme ceux de Ruddy Nelhomme, assistant des Bleus depuis 2010. "J’espérais qu’on allait gagner (ndlr, défaite 54-70). C’est le côté passionné qui ressort ça. J’ai envie de les aider à progresser", racontait Collet le lendemain, après avoir dirigé la séance d'entraînement, évoqué avec les jeunes la rencontre de la veille, et apporté son expertise sur la rencontre.

"C'est un régal de voir Valérie Garnier et Vincent Collet ici, au contact des joueuses et des joueurs du Pôle", se réjouit Tahar Assed-Liegeon, le directeur de la structure. "Ils sont les meilleurs témoins de ce qu'il se passe à très haut niveau. Cela renforce le lien qu'il y a entre les différentes Equipes de France, les jeunes et les A, le Pôle France BasketBall et toute la filière de formation de notre Fédération. C'est un moment fort qui donne tout son sens au travail que l'on fait au quotidien".

 Si Valérie Garnier n'a pas pu regarder jusqu'au bout la rencontre de NM1 de mardi dernier, c'est qu'elle entraînait au même moment le groupe des U18 féminines sur le terrain voisin. Au programme, du travail par poste dirigé par l'entraîneur tricolore, mais aussi par Jérôme Fournier (entraîneur de l'Equipe de France U20), également présent. "C’est vraiment un plaisir pour moi d’être avec elles. Il y a un taux d’écoute, de concentration, de tentative d’application qui est très intéressant", raconte Valérie Garnier. "Cela me permet aussi de voir les joueuses en devenir, car il y en a quelques-unes dans ce groupe-là. Des joueuses qui peuvent prétendre peut-être à faire partie de l'Equipe de France A dans les années à venir... Il y a des joueuses qui m’attirent avec mon œil de coach d’expérience, certaines ont des particularités très intéressantes".

Après avoir également dirigé des séances de travail individuel, les entraîneurs des Equipes de France A ont participé à des réunions de travail avec les entraîneurs nationaux et du Pôle France BasketBall. "On réactualise les contenus de formation, en lien avec ce qu’il se passe au très haut niveau. On travaille sur les tendances, ce qu'on fait à l’entraînement, ce qu'on doit travailler, ajuster sur les aspects pédagogiques, managériaux. C’est une forme de réactualisation en temps réel", explique Grégory Halin, coach des U18 féminines au PFBB. Après une première intervention concernant l'attaque et la défense du pick and roll, les coachs se sont penchés sur le jeu de passe dans son ensemble. "Poursuivre cette oeuvre collective, ce travail d'équipe et conserver cette cohérence, c'est très important pour nous tous", ajoute Tahar Assed-Liegeon. "Le faire avec les entraîneurs des Equipes de France A renforce ce discours et donne de la légitimité à notre travail".