Vous êtes ici

Equipe de France masculine - Préparation à l'EuroBasket 2015

La France s'incline en Serbie

Fabrice Canet et Guillaume Karli / FFBB - 12/08/2015
Vincent Collet avait annoncé cette rencontre comme le sommet de la préparation. Le technicien français ne s’était pas trompé : en programmant ce match n°4 à Belgrade les Bleus ont eu un avant-goût de l’intensité de la compétition. Avertissement sans frais, l’Equipe de France s’incline 63-73.

Devant 15 000 spectateurs plutôt calmes en ce début de rencontre, c’est Rudy Gobert qui ouvre le score sur lancer-franc, suivi d’un panier plus faute (0-3). Le pivot tricolore domine la raquette et semble inhiber ses adversaires. Nando De Colo derrière la ligne à 6,75 m permet aux Bleus de faire un petit break (0-6). C’est Raduljica, lui aussi sur lancers-francs, qui débloque le compteur serbe après 3 minutes de jeu (2-6). Parker en pénétration puis Boris Diaw, qui provoque deux lancers-francs, obligent Djordjevic à prendre son premier temps-mort. Mitrovic, Markovic à trois points, puis Nedovic ramènent la Serbie à 2 unités à 3’26 de la fin du premier quart après un 7-0 : 11-13. Parker, pas en réussite dans ses pénétrations, est remplacé par Antoine Diot juste après que Simonovic ait montré qu’il n’était pas uniquement un shooteur en « dunkant » sur la tête des Français. Bogdanovic, sur un tir à 3 pts permet aux Serbes de passer devant à quelques secondes de la fin de période. Fin du 1er quart : 20-19.

Avec un cinq inédit à la reprise du quart-temps  (Gélabale, Piétrus, Diot, Kahudi et Lauvergne) Vincent Collet teste son équipe et son banc dans des conditions extrêmes et la France souffre, notamment à l’intérieur (24-19, 12e). Ajinça de retour sur le parquet, (2 rebonds et 2 pts), puis Fournier à 3 pts ramène la France (26-24). Thomas Heurtel, légèrement en dedans, bien servi par le Capitaine, revenu sur le terrain, se remet un peu la tête à l’endroit avec un tir à mi-distance (30-26). Raduljica, malgré la gêne de Gobert, réussi deux tirs dans la raquette et l’attaque hasardeuse des Bleus oblige Vincent Collet à prendre son 2e temps mort à 2’55 de la mi-temps avec 7 points de retard (34-27). La défense serbe est impénétrable et la France balbutie son basket. Fournier à 3 points, après une bonne circulation de balle, débloque la situation et ramène la France : 36-30. Bjelica face à Diaw semble plus en jambe qu’à Nancy et permet à la Serbie de rentrer aux vestiaires avec 8 points d’avance : 41-33.

Alors qu’à Nancy, la Serbie avait laissé l’opportunité à la France de développer son jeu rapide, la rencontre de ce soir est placée sous le signe de la qualité du repli défensif. Les Bleus sont donc bien embarrassés et même si Batum ramène la France à 4 points (45-41) on sent les français à la peine en attaque. Parker, Fournier, Gélabale, Lauvergne et Piétrus, Vincent Collet fait tourner son effectif et teste différents cinq. Parker avec 8 points permet à la France de ne pas décrocher : 52-45 à 10 minutes du terme de la rencontre.

Bjelica, puis Bogdanovic creusent l’écart un peu plus. L’entame de la dernière période ne va pas dans le bon sens et la France compte désormais 14 points de retard à 8 minutes de la fin : 59-45. La France semble perdue défensivement mais également dans le jeu placé (23 balles perdues sur la rencontre). Mais Florent Pietrus, comme d’habitude, ne lâche rien et montre l’exemple. La France qui avait réduit l’écart n’est pas récompensée de ses efforts et l’écart grimpe : (63-47, 35e). Collet prend alors son 2e temps-mort. Mais rien n’y fait ce soir, la Serbie retrouve de l’adresse : 69-50 (37e). Les joueurs de Vincent Collet s’accrochent multiplient les rébonds offensifs dans les derniers instants de la partie. Mickaël Gélabale (6 points) et Nando De Colo (10 points) brûlent leurs ultimes cartouches mais ils sont bien esseulés. De l’autre côté du terrain Keselj et Nedovic éteignent les espoirs Tricolores. Trop de balles perdues et un cruel manque d’efficacité offensive auront eu raison des Bleus.

La Serbie s’impose devant son public 73-63 (20-19, 21-14, 11-12, 21-18)

Cinq de départ France : Parker, De Colo, Batum, Diaw, Gobert.

Cinq de départ Serbie : Markovic, Bjelica, Bogdanovic, Kalinic, Raduljica.

Arbitres : DELEGAT: Krneta, SUDIJE: Belosevic, Maricic, Obrknezevic

Les Bleus rejoindront Nantes en vol privé dès jeudi matin. Ils seront ensuite accueillis à la nouvelle Salle de la Trocardière de Nantes à 18h30 pour une séance de dédicaces jusqu’à 19h00 (sur invitations par le CD 44). Le Capitaine des Bleus, Boris Diaw et le président de la FFBB, Jean-Pierre Siutat, inaugureront officiellement ensuite, avec les personnalités locales, cette nouvelle salle d’une capacité de 4 200 places.