Vous êtes ici

TQO 2020 – Les adversaires des bleues (3/3)

Les plus mystérieuses

FIBA
Christina Ly/FFBB - 29/01/2020
Pour aller défendre les couleurs de la France aux côtés de l’équipe masculine cet été à Tokyo, les joueuses de Valérie Garnier devront affronter l’Australie, le Brésil et Porto Rico lors du TQO qui se déroulera à domicile du 6 au 9 février prochain. Pour comprendre ce qui attend nos bleues, fin de notre tour d’horizon avec leurs dernières adversaires : les Portoricaines.

Il s’agira du match qui clôturera ce TQO à Bourges : la France rencontrera Porto Rico le dimanche 9 février à 16h30. Si les Bleues connaissent une seule défaite pendant leurs deux premiers matches face aux Australiennes ou aux Brésiliennes, leur dernier face à face pourrait s’avérer décisif afin d’éviter le jeu dangereux des points average.

Actuellement 23e au classement FIBA, l’équipe portoricaine "sera un peu une inconnue" selon Valérie Garnier. Elle n’a encore jamais participé aux Jeux Olympiques. En 2018, elle a pris part pour la première fois à la Coupe du Monde, finissant à la dernière place. Plus présente lors des compétitions continentales avec 11 participations à l’Americup (dont 2 médailles de bronze) et 4 participations aux Jeux Panaméricains (dont 1 médaille d’or et 1 médaille de bronze), elle a réussi à se qualifier au TQO avec l’espoir de réaliser pour la première fois son rêve olympique.

Pour ce TQO, l’entraîneur Gerardo « Jerry » Batista a sélectionné 12 joueuses :
• Jennifer O’Neil – Artego Bydgoszcz (Pologne)
• Pamela Rosado – Atenienses de Manati
• Dayshalee Salamán – IK Eos Boras (Suède)
• Deanna Kuzmanic – Atenienses de Manati
• Allison Gibson – Gigantes de Carolina
• Daneichka Canales – Gigantes de Carolina
• Jazmon Gwathmey – Atenienses de Manati
• Isalys Quinones – Dartmouth (NCAA)
• Sofia Roma – Duke  (NCAA)
• Sabrina Lozada – Vitoria Guimaraes (Portugal)
• Tayra Meléndez – Rhode Island (NCAA)
• Yolanda Jones –

Cette sélection met en vedette le retour de la pivot Yolanda Jones qui avait pris sa retraite après la Coupe du monde 2018. "Son intégration dans l’équipe nous donnera beaucoup d’expérience et nous aidera dans ce type de tournoi"¸ a déclaré l’entraîneur. Il comptera aussi sur la capitaine Pamela Rosado pour mener l’équipe vers l’objectif olympique. "Nous allons vers un tournoi historique avec l’opportunité de se qualifier aux Jeux Olympiques. Les filles sont très concentrées. Nous sommes très satisfaits de la sélection de ces joueuses qui tiennent un engagement réel de représenter le pays", a-t-il ajouté. Jerry Batista et ses joueuses ont rallié la France le 29 janvier pour poursuivre leur préparation jusqu’au jour-J, le 6 février, où elles disputeront le match d’ouverture contre le Brésil.