Vous êtes ici

Euro U16 masculins

Les promesses de l'argent

17/08/2019
FIBA
L'Equipe de France U16 remporte la médaille d'argent de l'Euro après sa défaite 61-70 en finale face à l'Espagne.

La finale de l’Euro U16 promettait d’être une véritable opposition de style. La taille française face à la rapidité espagnole. Dans la catégorie, la taille n’est pas toujours un avantage et c’est avec des arrières de talent (Ntilikina, Mokoka en 2014, Maledon, Hayes en 2017) que la France avait été sacrée. Elle espérait bousculer les traditions et pendant les cinq premières minutes, elle a tout fait pour y croire. Les Espagnols butaient sur la défense tricolore, signant un 1/10 initial alors qu’en face, Nathan De Sousa virevoltait, alternant pénétration et tir de loin (9-2). Une entame en faux-semblant, les U16 vivant ensuite un véritable calvaire.

Le pressing tout terrain espagnol constituait son arme atomique. Il a détruit le jeu tricolore avec une efficacité redoutable. Un 2-19 venait sanctionner une soudaine montée en intensité qui entraînait une cascade de balles perdues synonyme de paniers faciles. L’Equipe de France était incapable de mettre son jeu en place et pointait à -15 juste avant la pause.

La pile électrique Juan Nuñez illustrait à merveille ce que le basket espagnol peut produire de meilleur. Une agressivité de tous les instants, des prises de risque, le sens du jeu. Un mélange qui ne garantit pas des lendemains qui chantent chez les seniors mais qui fait merveille en U16 où l’Espagne a remporté 18 médailles depuis la création de l’Euro de la catégorie, la Turquie, deuxième ne pointant qu’à 11.

Les Bleuets auront eu le mérite de ne jamais baisser les bras même lorsque l’écart flirtera avec les 20 unités (28-47). Le binôme Traore puis Hugo Mienandi jetaient toutes leurs forces dans la bataille pour faire renaître l’espoir. Ousmane Dieng se joignait à l’effort mais poussés dans ses retranchements (53-59, 36e), les shooteurs espagnols retrouvaient la mire, Nuñez puis Michael Caicedo mettant un terme à cette tentative de come-back.

Les U16 repartent donc d’Udine avec l’argent, la frustration d'avoir perdu une finale mais leurs profils laissent à penser que le meilleur reste à venir pour certains.

close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'