Vous êtes ici

Français de NBA

Les Spurs ont de l'orgueil

Presse Sports
Sylvain Bourdois Chupin avec AFP - 23/03/2015
Cinq jours après une improbable défaite à New York (104-100), les San Antonio Spurs ont dominé cette nuit les Atlanta Hawks, leaders de la conférence Est, dans leur salle (114-95). Un succès rasurant avaec un Boris Diaw une nouvelle fois convaincant.
La semaine des Spurs a été agitée: ils se sont inclinés mardi sur le terrain de la pire franchise de NBA et peut-être l'une des pires équipes de l'histoire des Knicks. Leur entraîneur Gregg Popovich avait alors évoqué "une prestation pitoyable" de ses joueurs à moins d'un mois du début des play-offs.
 
La défaite au Madison Square Garden et les piques de "Pop" ont en tous cas réveillé les champions en titre qui viennent d'enchaîner trois victoires de suite, dont une dernière très convaincante dans la salle des Hawks qui survolent la conférence Est.
 
A l'approche des play-offs, Kawhi Leonard retrouve le niveau qui lui avait permis d'être élu meilleur joueur de la finale 2014: contre les Hawks, il a marqué 20 points, pris 10 rebonds et fait 7 passes décisives.
 
Tiago Splitter a ajouté 23 points et le banc, élément-clef du sacre 2014, a été précieux avec les 17 points, dont 15 en 4e période, de Boris Diaw et les 13 de Marco Belinelli.
 
"Nous avons réussi un très bon match contre une très bonne équipe", s'est félicité Tony Parker qui a connu une journée mitigée (8 pts, 50% au tir), ce qui n'a pas eu de répercussion pour son équipe.
 
Les Spurs ont été impeccables aussi en défense, puisqu'ils ont gêné Atlanta, qui a termine avec 47,5% de réussite au tir.
 
Avec cette 44e victoire, les Spurs sont repassés à la 6e place de la conférence Ouest.
 
La Nouvelle-Orléans s'est éloigné des playoffs malgré le retour d'Anthony Davis, forfait pour les deux précédents matches à cause d'une cheville douloureuse."Brow" a marqué 26 points et pris 12 rebonds, mais les Pélicans se sont inclinés face aux Clippers 107-100 malgré un Ajinça en mode double-double et ont maintenant trois victoires de retard sur OKC.
 
Dans les autres rencontres de la nuit, les autres français ont été plus discrets. Lors de la défaite des Wizards à Sacramento (86-109), Kevin Seraphin a joué 21 minutes pour 6 points, 4 rebonds, 3 contres et 1 interception.
 
Denver s'est imposé à Orlando (119-100). 2 points, 4 rebonds, 2 passes, 1 interception et 1 contre en 9 minutes pour Joffrey Lauvergne. Evan Fournier n'a pas joué.