Vous êtes ici

Français de NBA

"Si j’avais repris en octobre j’aurais été présent à l’Euro U20"

Damien Inglis
Propos recueillis par Julien Guérineau - 15/07/2015
Drafté par les Milwaukee Bucks l’an passé, Damien Inglis (2,05 m, 20 ans), a vécu une saison blanche suite à une blessure à la cheville. De passage à l’INSEP au début de l’été pour soutenir ses compères de l’Equipe de France U20, qui disputent actuellement l’Euro en Italie, il revient sur ses longs mois de convalescence et sur ses ambitions pour la rentrée.
Quel est votre programme de l’été ?
Je vais faire la Summer League à Las Vegas en juillet. En août je rentrerai en Guyane et en septembre retour aux Etats-Unis pour préparer l’ouverture du training-camp le 1er octobre. C’est la date que j’ai en tête : 1er octobre. La Summer League me servira avant tout à me remettre en jambes. J’irai avec l’idée de rejouer en 5-5 tout terrain. J’espère donner 20 bonnes minutes des deux côtés du terrain.
 
Après votre blessure lors des essais précédant la draft 2014, pourquoi la durée de votre indisponibilité s’est-elle allongée ?
J’ai été opéré le vendredi 13 juin 2014. Je devais être prêt pour le 1er octobre et l’ouverture du training camp. Les médecins m’ont immédiatement remis dans une botte de protection à cette date, pour six semaines. Et après je n’étais toujours pas prêt. Il y avait deux solutions : reprendre et voir ce que je pouvais faire sur une jambe ou me faire à nouveau opérer et en reprendre pour six mois. C’était un gros dilemme. Mais j’ai choisi la sécurité pour suite de ma carrière. Un spécialiste de la cheville m’a opéré à Charlotte.
 
Quand avez-vous pu reprendre le jeu ?
J’ai vraiment rejoué au basket la première semaine du mois de juin. Des joueurs sont revenus à Milwaukee et nous avons fait quelques matchs. Il y avait Giannis Antetokounmpo, Michael Carte-Williams, Tyler Ennis, Johnny O’Bryant ou Jabari Parker qui est toujours blessé. Mais je n’étais qu’à 30% de mes capacités. C’est un processus qui demande du temps et du travail. A moi d’être patient et de garder confiance.
 
A quel moment avez-vous renoncé définitivement à l’Euro U20 de cet été ?
Je l’ai su définitivement au mois de janvier, lors de ma deuxième opération. Si j’avais repris normalement en octobre j’aurais été présent à l’Euro U20 avec l’Equipe de France.