Vous êtes ici

Championnes de Coeur

Une journée de partage

Julien Bacot/FFBB
Anne Seigner - Club des Internationaux - 19/03/2015
La seconde édition de Championnes de Cœur s’est déroulée samedi 7 mars à Angers. La Ligue Féminine de Basket a réuni pour un match de gala des joueuses du championnat et des anciennes Internationales.

Nicole Antibe, Sandra Dijon, Isabelle Fijalkowski, Emmeline NDongue-Jouanin, Cathy Melain, Loetitia Moussard-Loubens, Audrey Sauret et Odile Santaniello n’ont pas hésité à rechausser les baskets pour participer à cet évènement festif. Quant à Johanna Boutet, elle a suivi la rencontre des tribunes. Tout sourire les joueuses se sont bien amusées sur le terrain, le score n’étant qu’anecdotique. Regroupées au milieu du terrain à la mi-temps, les anciennes Internationales ont été mises à l’honneur et chaleureusement applaudies.   
Championnes de Coeur a également une vocation sociale puisque tous les acteurs de cette journée et l’ensemble des clubs de LFB ont soutenu l’association Rêves. A l’issue de la rencontre une soirée, dans un lieu angevin de prestige les Greniers Saint-Jean, était organisée pour récolter des fonds. La somme récoltée est de 18036  €, elle servira à exaucer le rêve des enfants et adolescents atteints de pathologies graves.   
Le club de réflexion et d’action "Sport et Démocratie" a profité de l’évènement pour remettre son coup de cœur à Audrey Sauret. L’Internationale aux 202 sélections est désormais manager général du club masculin de l’Etoile de Charleville-Mézières (PRO B). Non seulement elle affirme ses compétences mais elle participe aussi à la construction d’un inconscient collectif basé sur des principes d’égalité et d’indifférenciation. Elle a été choisie pour son parcours sportif exceptionnel et une reconversion réussie. Le club de réflexion et d’action "Sport et Démocratie" espère que par la sensibilisation et la pédagogie l’exemple d’Audrey Sauret aura un effet d’amplification pour un modèle de société plus ouvert.
Les Internationales ont passé une agréable journée et ont souligné unanimement l’excellente organisation. Dorénavant, elles devront attendre 2017 pour participer à la prochaine édition.