Vous êtes ici

Playoffs NBA

Nouvelle démonstration des Spurs

Sylvain Bourdois Chupin - 22/05/2014
San Antonio, impressionnant de facilité, a infligé cette nuit à Oklahoma City une très lourde défaite 112 à 77 lors du match 2 de la finale de la conférence Ouest. Grâce à cette victoire, le trio Duncan-Ginobili-Parker est rentré dans l'Histoire en remportant 111e match en playoffs, un record.

Comme lors du match 1 remporté lundi 122 à 105, les Spurs ont dominé le Thunder dans tous les secteurs.

La rencontre était décidée avant même la fin du 2e quart-temps, période durant laquelle les joueurs de Gregg Popovich ont distancé leurs adversaires de 14 points.

L'écart a grimpé à 29 points à la fin du 3e quart-temps et la 4e période a permis aux deux entraîneurs de faire tourner leur effectif en ménageant leurs stars respectives.

Le meneur français des Spurs Tony Parker a fini meilleur marqueur de la rencontre avec 22 points en 28 minutes de jeu, en restant l'intégralité du 4e quart-temps sur le banc.

L'autre pilier des Spurs Tim Duncan a réalisé un "double double" (deux catégories statistiques à plus de dix unités) avec 14 points et 12 rebonds.

En face, le Thunder a souffert face à la défense et à l'impact physique des Spurs à l'image de son duo Kevin Durant, élu meilleur joueur de la saison, et Russell Westbrook, seulement 15 points chacun.

Gâce à cette victoire, Tony Parker, Tim Duncan et Manu Ginobili, le trio derrière les trois derniers titres NBA de San Antonio, ont signé ensemble leur 111e victoire en play-offs, plus qu'aucun autre trio, détrônant Magic Johnson, Kareem Abdul-Jabbar et Michael Cooper qui s'étaient arrêtés à 110 succès avec les Lakers dans les années 1980.