Damien Inglis

Français de NBA
Inglis vers la D-League
Suite au retour en forme des joueurs cadres des Milwaukee Buks, le Français Damien Inglis a été envoyé en D-League pour obtenir du temps de jeu.
"Si j’avais repris en octobre j’aurais été présent à l’Euro U20"
Drafté par les Milwaukee Bucks l’an passé, Damien Inglis (2,05 m, 20 ans), a vécu une saison blanche suite à une blessure à la cheville. De passage à l’INSEP au début de l’été...
Cérémonie d'adieu
En présence de Joffrey Lauvergne, champion d'Europe 2013 avec les Bleus, passé par le Centre Fédéral de 2006 à 2009, le CFBB a fêté les sorties de 21 joueurs et joueuses....
Inglis et Labeyrie draftés
Cette nuit deux nouveaux français ont inscrit leurs noms à la draft NBA. Le Roannais, Damien Inglis a été choisi en 31e choix par les Milwaukee Bucks et le Parisien, Louis Labeyrie a été sélectionné en 57e position par la franchise des Indiana Pacers qui l'a immédiatement transféré au...

Inglis vers la D-League

Corps: 

Les Milwaukee ne possèdant pas d'équipe dans ce championnat, Damien Inglis évoluera au Canton Charge, antichambre des Cleveland Cavaliers.

Son coach, Jason Kidd a précisé : "Avec tous nos joueurs disponibles et en bonne santé, il n'aurait pas eu assez de temps de jeu ici. Il était blessé toute la saison dernière à 20 ans. Pour Damien, jouer en D-League est la meilleure chose qui soit en ce moment. S'entraîner c'est une chose, mais il a besoin de jouer des matches, d'engranger de l'expérience. C'est ce qu'il y a de mieux pour lui."

Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Mardi, 24. Novembre 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Suite au retour en forme des joueurs cadres des Milwaukee Buks, le Français Damien Inglis a été envoyé en D-League pour obtenir du temps de jeu.

"Si j’avais repris en octobre j’aurais été présent à l’Euro U20"

Corps: 
Quel est votre programme de l’été ?
Je vais faire la Summer League à Las Vegas en juillet. En août je rentrerai en Guyane et en septembre retour aux Etats-Unis pour préparer l’ouverture du training-camp le 1er octobre. C’est la date que j’ai en tête : 1er octobre. La Summer League me servira avant tout à me remettre en jambes. J’irai avec l’idée de rejouer en 5-5 tout terrain. J’espère donner 20 bonnes minutes des deux côtés du terrain.
 
Après votre blessure lors des essais précédant la draft 2014, pourquoi la durée de votre indisponibilité s’est-elle allongée ?
J’ai été opéré le vendredi 13 juin 2014. Je devais être prêt pour le 1er octobre et l’ouverture du training camp. Les médecins m’ont immédiatement remis dans une botte de protection à cette date, pour six semaines. Et après je n’étais toujours pas prêt. Il y avait deux solutions : reprendre et voir ce que je pouvais faire sur une jambe ou me faire à nouveau opérer et en reprendre pour six mois. C’était un gros dilemme. Mais j’ai choisi la sécurité pour suite de ma carrière. Un spécialiste de la cheville m’a opéré à Charlotte.
 
Quand avez-vous pu reprendre le jeu ?
J’ai vraiment rejoué au basket la première semaine du mois de juin. Des joueurs sont revenus à Milwaukee et nous avons fait quelques matchs. Il y avait Giannis Antetokounmpo, Michael Carte-Williams, Tyler Ennis, Johnny O’Bryant ou Jabari Parker qui est toujours blessé. Mais je n’étais qu’à 30% de mes capacités. C’est un processus qui demande du temps et du travail. A moi d’être patient et de garder confiance.
 
A quel moment avez-vous renoncé définitivement à l’Euro U20 de cet été ?
Je l’ai su définitivement au mois de janvier, lors de ma deuxième opération. Si j’avais repris normalement en octobre j’aurais été présent à l’Euro U20 avec l’Equipe de France.
 
 
Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Propos recueillis par Julien Guérineau
Date d’écriture: 
Mercredi, 15. Juillet 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Drafté par les Milwaukee Bucks l’an passé, Damien Inglis (2,05 m, 20 ans), a vécu une saison blanche suite à une blessure à la cheville. De passage à l’INSEP au début de l’été pour soutenir ses compères de l’Equipe de France U20, qui disputent actuellement l’Euro en Italie, il revient sur ses longs mois de convalescence et sur ses ambitions pour la rentrée.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/LT?src=hash">#LT</a> Retrouvez l&#39;intégralité de l&#39;ITW de <a href="https://twitter.com/DamienINGLIS">@DamienINGLIS</a> dans le dernier <a href="https://twitter.com/hashtag/BasketBallMagazine?src=hash">#BasketBallMagazine</a> <a href="http://t.co/nOSq4QP2nV">http://t.co/nOSq4QP2nV</a> <a href="http://t.co/hqZ4ZGN64j">pic.twitter.com/hqZ4ZGN64j</a></p>&mdash; FFBB (@ffbasketball) <a href="https://twitter.com/ffbasketball/status/621310256447160321">July 15, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Cérémonie d'adieu

Corps: 

L'aventure aura duré un, deux, trois et même parfois quatre ans pour ceux ayant intégré le Centre Fédéral avec un peu d'avance. Pour tous, elle aura marqué une étape importante dans leur vie de basketteurs et d'adolescents. Sous la nouvelle présidence de Michel Rat et sous les yeux de nombreux éléments qui intégreront le pôle France à la rentrée, le CFBB a fêté le départ de ses ouailles, tirées à quatre épingles pour l'occasion.

La liste des sortants 2015 : 
Masculins

Grégory Bengaber
Olivier Cortale
Dimitri Diara
Stéphane Gombauld
Patrick Gomis
Quentin Goulmy
Jonathan Jeanne
Arthur Leboeuf
Luc Loubaki
Baptiste Picaud
Darel Poirier

Féminines
Claire Bady
Ornella Bankole
Margot Bienvenu
Laura Delattre
Francesca Dorby
Alix Duchet
Roxanne Lingua
Alexandrine Obouh Fegue
Sarah Saint Martin
Aïda Sow

Retrouvez toutes les photos de cette cérémonie

Catégorie: 
Surtitre: 
Centre Fédéral
Date d’écriture: 
Lundi, 11. Mai 2015
Vignette: 
Chapeau: 
En présence de Joffrey Lauvergne, champion d'Europe 2013 avec les Bleus, passé par le Centre Fédéral de 2006 à 2009, le CFBB a fêté les sorties de 21 joueurs et joueuses. Une cérémonie pleine d'émotion pour ces jeunes filles et ces jeunes hommes qui vont poursuivre leur formation basket sous d'autres cieux.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB

Inglis et Labeyrie draftés

Corps: 

Bien loin du Canadien, Andrew Wiggins, choisi en première position par les Cleveland Cavaliers, Damien Inglis et Louis Labeyrie ont eu l'honneur de la draft NBA.

L'arrière roannais, Damien Inglis qui avait devancé l'appel en s'inscrivant à la Draft dès cette année, a été choisi au début du 2e tour, en 31e position par les Milwaukee Bucks.

Milwaukee, pire équipe de NBA lors de la saison 2013-14, a également choisi en 2e position Jabari Parker, ancien ailier de Duke dont le père a joué en NBA à Golden State dans les années 1970.

Le premier Européen choisi a été le Croate Dario Saric en 12e position par Orlando, qui l'a aussitôt échangé avec Philadelphie pour Eifrid Payton. Saric ne jouerea de toutes façons pas en NBA la saison prochaine, puisqu'il s'est engagé cette semaine avec le club turc d'Anadolu Efes.

Inglis, 19 ans, a passé la saison 2013-14 en ProA à Roanne et a participé au Hoops Summit 2014 réunissant les meilleurs espoirs américains et internationaux.

Un autre français a également été choisi cette nuit, le Parisien Louis Labeyrie rejoindra New York après y avoir été transféré par Indiana qui l'avait sélectionné en fin de second tour en 57e position.

Un autre joueur de ProA participait à cette Draft 2014 : le Suisse Clint Capela, formé à Chalon sur Saône, a été choisi en 25e position par les Houston Rockets. 

Surtitre: 
Draft NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Vendredi, 27. Juin 2014
Vignette: 
Chapeau: 
Cette nuit deux nouveaux français ont inscrit leurs noms à la draft NBA. Le Roannais, Damien Inglis a été choisi en 31e choix par les Milwaukee Bucks et le Parisien, Louis Labeyrie a été sélectionné en 57e position par la franchise des Indiana Pacers qui l'a immédiatement transféré aux New York Knicks.
crédit: 
FIBA Europe
S'abonner à RSS - Damien Inglis