Equipe de France A masculine

Equipes de France
La FFBB lance « LE LAB FRANCE BASKETBALL »
Au lendemain de la Fête Nationale, la Fédération Française de BasketBall annonce la création du programme « LE LAB FRANCE BASKETBALL ».
Les dernières places remises à la vente
Dans le cadre des matches de qualification à la Coupe du Monde 2019, l'Equipe de France masculine affrontera, le 24 février prochain, la République Tchèque à Nantes. Les...
L'Equipe de France de Basket-Ball à Limoges
La FFBB a dévoilé ce dimanche, lors du Tournoi de Paris qui a réuni les deux Équipes de France, que la rencontre de qualification à la Coupe du Monde 2019 face à la Bulgarie s...
Épisode 1 : En mission
En novembre, le Team France Basket a attaqué les matches de qualification à la Coupe du Monde 2019 en Belgique et face à la Bosnie. Revivez les coulisses du lancement de cette véritable opération commando, les Bleus sont en mission.
La FFBB sanctionnée - Fournier paiera l'amende
Suite à la disqualification du joueur de l’Équipe de France, Evan FOURNIER, lors du match France – Slovénie du mercredi 6 septembre à Helsinki (Finlande), dans le cadre du premier tour du Championnat...
"Au plus près de l’Équipe de France" avec SFR Sport
A l'occasion du match France - Italie qui aura lieu le 20 août à Toulouse,...
Tony Parker régale
Parker est en forme
Parker et les Spurs trop tranquilles ?

Pages

Les Hornets de Batum, premiers de la conférence Est

Corps: 

10 des 11 joueurs français évoluant en NBA étaient concernés par les matches de la nuit, seuls cinq d'entre eux ont joué.

Face au Utah Jazz, Nicolas Batum n'a pas montré son plus beau visage (9 points à 3/10 aux tirs, 2 rebonds et 5 passes en 30 minutes) mais les Hornets ont empoché un nouveau succès 104-98. Dans les rangs du Jazz, Boris Diaw n'a pas joué et Rudy Gobert a dû se contenter de 7 points à 2/4 aux tirs, 11 rebonds et 3 contres.

Si le derby new yorkais a tourné à l'avantage des Knicks, Joakim Noah n'a marqué que 2 points mais capté 7 rebonds et délivré 4 passes en 21 minutes. New York s'impose 110-96 face aux Brooklyn Nets.

Défaite en revanche pour le Magic (107-123) d'un Fournier peu inspiré (13 points, 4/13 aux tirs, 3 rebonds, 2 passes en 28 minutes) face aux jeunes loups de Minnesota bien emmené par Zach Lavine déchainé et auteur de son record de points en carrière, 37 points.

Maigre bilan également pour Joffrey Lauvergne (5 points et 1 rebond) lors de la défaite d'Oklahoma City face aux Toronto Raptors (102-112).

Dans le match très indécis entre Philadelphie et Indiana, remporté finalement après prolongation par les Pacers 122 à 115, ni Thimoté Luwawu-Cabarrot, ni Kevin Séraphin ne sont rentrés en jeu.

Toujours blessés, Tony Parker n'a pas pris part à la défaite des Spurs face à Houston (99-101) et Ian Mahinmi est resté en civil lors de la victoire de Washington face à Boston 118-93.  

Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Jeudi, 10. Novembre 2016
Vignette: 
Nicolas Batum
Chapeau: 
Avec un bilan de 6 victoires pour 1 seule défaite, Charlotte est l'une des équipes en forme du moment. Cette nuit face au Jazz du duo Diaw-Gobert, Nicolas Batum et ses partenaires ont remporté leur 4e victoire consécutive. Cette victoire permet aux Hornets de rejoindre Cleveland en tête de la conférence Est.

Gobert et le Jazz trop hauts pour les Knicks

Corps: 
Le Jazz, pourtant mal parti, a débordé les Knicks dans le quatrième quart-temps pour signer sa quatrième victoire de la saison pour trois défaites.
 
La franchise de Salt Lake City a enregistré le retour de son meilleur marqueur de la saison dernière, Hayward, qui s'est fracturé un doigt en match de préparation.
 
Les joueurs du cinq majeur ont tous inscrit au moins dix points, à l'image de Rudy Gobert qui a marqué 13 points dont un spectaculaire dunk au-dessus de son vis-à-vis des Knicks, Kristaps Porzingis.
 
Le pivot français a également capté huit rebonds et réussi trois contres.
 
Son compatriote Boris Diaw, a de nouveau laissé au repos en raison d'une blessure au genou droit.
 
Si Porzingis et Carmelo Anthony ont marqué chacun 28 points, Derrick Rose et Joakim Noah n'ont pas confirmé leurs prestations de vendredi contre leurs anciens coéquipiers des Bulls: le premier a marqué 18 points, dont 12 dans la 4e période, et le second s'est contenté de 4 points en vingt minutes de présence sur le parquet.
Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Lundi, 7. Novembre 2016
Vignette: 
Rudy Gobert
Chapeau: 
Utah a surclassé les New York Knicks dans leur salle 114 à 109 grâce notamment à un bon Rudy Gobert.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">.<a href="https://twitter.com/rudygobert27">@rudygobert27</a> vous souhaite une bonne semaine! <a href="https://t.co/UO162qfEgC">pic.twitter.com/UO162qfEgC</a></p>&mdash; NBA France (@NBAFRANCE) <a href="https://twitter.com/NBAFRANCE/status/795550549915607040">November 7, 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Ronny Turiaf officialise sa retraite des parquets

Corps: 
Sans club depuis deux ans, Ronny Turiaf a mis un terme à sa carière. Auteur du panier de la victoire en 2000 au chamionnat d'Europe Juniors à Zadar, Ronny Turiaf a formé, pendant près de 10 ans, avec ses amis Boris Diaw et Tony Parker, un trio magique en Equipe de France dont il porta le maillot à 100 reprises.
 
Après être sorti de l'INSEP et un cursus universitaire réussi à Gonzaga, Ronny Turiaf intègre la NBA après avoir été drafté en 2005 par les Los Angeles Lakers. En 9 saisons, il portera les tuniques de 7 franchises différentes (Los Angeles Lakers, Golden State Warriors, New York Knicks, Washington Wizards, Miami Heat, Los Angeles Clippers, Minnesota Timberwolves), disputera 473 matches et remportera un titre de champion NBA avec Miami en 2012.
 
Lors du lock-out en 2011, Ronny Turiaf se fendra même d'une pige à l'ASVEL, le club de son ami Tony Parker.
 
Des problèmes de coeur détecté en 2005 ont bien failli mettre fin à sa carrière prématurément.
Surtitre: 
Equipe de France masculine
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Lundi, 24. Octobre 2016
Vignette: 
Ronny Turiaf en 2011
Chapeau: 
Hier, Ronny Turiaf a officialisé sa fin de carrière de joueur en publiant une vidéo de près de 5 minutes dans laquelle il revient sur l'ensemble de sa carrière NBA mais aussi en Equipe de France. Ce film a été réalisé par Boris Diaw.
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/w80esnnmumo" frameborder="0" allowfullscreen></iframe> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/EDFBasket?src=hash">#EDFBasket</a> 100 sélections, 92 matches joués et 624 points marqués en <a href="https://twitter.com/hashtag/Bleu?src=hash">#Bleu</a>. Champion d&#39;Europe Juniors en 2000. et merci <a href="https://twitter.com/Ronny_Turiaf">@Ronny_Turiaf</a> <a href="https://t.co/ASpfCFKrKi">pic.twitter.com/ASpfCFKrKi</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/790487902346219520">24 octobre 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Double double pour Rudy Gobert

Corps: 

DIM 17/10

Evan Fournier (ORL) – 35 minutes – 22 points (12/25 aux tirs) 5 rebonds 4 passes – ATL 105-ORL 98

Joffrey Lauvergne (OKC) – 21 minutes – 11 points (6/8 aux tirs) 6 rebonds – MIN 94-112 OKC

Voir l'interview de présaison de Joffrey Lauvergne :

 

LUN 18/10

Nicolas Batum (CHA) – 28 min – 10 points (3/14 aux tirs) 3 passes 3 rebonds – CHA 108-104 CHI
Rudy Gobert (UTA) – 25 minutes – 17 points (7/8 aux tirs) 10 rebonds 3 blocks – CLI 78-104 UTA
Boris Diaw (UTA) – 20 minutes – 4 points (2/5 aux tirs) 5 passes 2 rebonds – CLI 78-104 UTA

Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Guillaume Karli / FFBB
Date d’écriture: 
Mardi, 18. Octobre 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Nos frenchies ont brillé ces deux derniers jours en présaison NBA : Rudy Gobert s’est offert un gros double double (17 points et 10 rebonds) cette nuit face aux Clippers alors qu’Evan Fournier s’était illustré la veille (22 points) dans une défaite face à Atlanta. Boris Diaw, plus discret quant à lui, fait tout de même une apparition dans le Top 5 de la nuit en envoyant Dante Exum au alley-oop.
crédit: 
Crédits : PRESSE SPORTS
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">Jazz 104, Clippers 78 // HIGHLIGHTS <a href="https://t.co/A5zg0pO7hx">pic.twitter.com/A5zg0pO7hx</a></p>&mdash; Utah Jazz (@utahjazz) <a href="https://twitter.com/utahjazz/status/788230874034614272">18 octobre 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Belle entrée en matière pour Adrien Moerman

Corps: 

En Euroleague, Nando De Colo (22 points) continue de survoler le basket européen en rendant une copie quasi-parfaite dans la victoire du CSKA à Galatasaray (109-84). Du côté de l'Eurocup, c'est Antoine Diot qui fait le job avec 11 points et 6 passes en 16 minutes face à Ulm.

Euroleague (13/10):
Nando De Colo (CSKA Moscou) : 23 minutes, 22 points (8/12 au tir), 5 rebonds et 4 passes – Galatasaray 84-109 CSKA Moscou
Adrien Moerman (Darussafaka Istanbul) : 25 minutes, 10 points (5/9 au tir) et 11 rebonds – Etoile Rouge de Belgrade 70-73 Darussafaka

 

Eurocup (12/10) :
Nobel Bongou-Colo (Khimki Moscou) : 24 minutes, 6 points (2/7 au tir), 2 rebonds et 1 passe – Khimki Moscou 76-71 Lietuvas Rytas
Antoine Diot (Valence BC) : 16 minutes, 11 points, (3/5 à 3 points aucun shoot à 2), 6 passes et 2 rebonds – Valence BC 95-58 Ulm

NBA (13/10) :
Thimothé Luwawu-Cabarrot (Philadephie) : 17 minutes, 3 rebonds, 1 point et 1 passe – Philadelphie 79-100 Washington
Ian Mahinmi (Washington) : 14 minutes, 7 points et 4 rebonds - Philadelphie 79-100 Washington
Joffrey Lauvergne (Oklahoma City) : 23 minutes, 5 rebonds, 2 passes et 1 point (0-4 au tir) – Memphis 110-94 Oklahoma City

 

 

 

 

Surtitre: 
Les Français de l'étranger
Auteur: 
Guillaume Karli / FFBB
Date d’écriture: 
Vendredi, 14. Octobre 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Adrien Moerman signe une entrée remarquée sous ses nouvelles couleurs avec un double-double et une victoire dans les dernières secondes face à l'Etoile Rouge de Belgrade pourtant soutenue par un public en fusion.
crédit: 
Crédits : Darussafaka Dogus Basketball
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="en" dir="ltr">Take two minutes to relive this game.<a href="https://twitter.com/kkcrvenazvezda">@kkcrvenazvezda</a> 70 - 73 <a href="https://twitter.com/dackadogus">@dackadogus</a> <a href="https://t.co/IwkfxdUMcn">pic.twitter.com/IwkfxdUMcn</a></p>&mdash; EuroLeague (@EuroLeague) <a href="https://twitter.com/EuroLeague/status/786689148816068609">October 13, 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Premier pas

Corps: 

Ce jour-là, le meneur de jeu engrange les 4 premiers points des 2741 qu'il mettra dans sa carrière sous le maillot bleu. Il porte le N°5...On le verra l'année suivante avec le N° 6 avant d'adpoter son numéro 9 fétiche à partir de 2003. 

Catégorie: 
Surtitre: 
L'instant patrimoine
Date d’écriture: 
Vendredi, 30. Septembre 2016
Vignette: 
Chapeau: 
22 novembre 2000, Coupe des Nations, Turquie-France. Première des 181 sélections de Tony Parker en équipe de France.

Merci Tony

Surtitre: 
Vidéo hommage
Date d’écriture: 
Vendredi, 26. Août 2016
Vignette: 
Merci Tony
Chapeau: 
Tony Parker ne portera plus le maillot Bleu. Pendant 16 ans TP n'a jamais baissé les bras. En 2013, il a été enfin sacré champion d'Europe et a offert à la France son premier titre européen. Merci Tony.
Social_posts: 
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x4qg2ad" allowfullscreen></iframe><br /><a href="http://www.dailymotion.com/video/x4qg2ad_hommage-tony-parker-merci-tony_sport" target="_blank">Hommage Tony Parker - Merci Tony</a> <i>par <a href="http://www.dailymotion.com/FFBB" target="_blank">FFBB</a></i>

Hommage Tony Parker - Merci Tony par FFBB

Premier jour à Manille

Corps: 

Vincent Collet et sont staff avait décidé de laisser les joueurs au repos ce vendredi matin après un périple de quasiment 20 heures pour rallier la capitale Philippine. Premier contact avec la Mall of Asia Arena, qui accueillera le TQO à partir du 5 juillet, pour une séance d'entrainement assez engagée. Au programme passage en revue des systèmes de jeu, mais surtout beaucoup de courses pour permettre aux joueurs de se remettre en route. Au rayon des bonnes nouvelles, la présence d'Antoine Diot sur le parquet, remis d'une béquille qui l'avait privée du match contre le Japon à Rouen (28 juin).

Dans la soirée, le staff est retourné à l'Arena pour assister au dernier match de préparation avant le TQO entre les Philippines et la Turquie. L'occasion de mesurer la ferveur des Philippins pour le basket et de se faire une petite idée de se qui attend les Bleus pour le match d'ouverture du tournoi face aux Gilas Pilipinas.

Surtitre: 
Equipe de France masculine - Préparation TQO 2016
Auteur: 
Guillaume Karli / FFBB
Date d’écriture: 
Vendredi, 1. Juillet 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Les Bleus sont arrivés à Manille (Philippines) au milieu de la nuit et ont pu mesurer la ferveur des Philippins pour la balle orange à l'aéroport malgré l'heure tardive.

Des pieds et des mains

Corps: 

Voici Jean Degros, meneur vedette de l’équipe de France de basket-ball des années 1960 et joueur emblématique de l’AS Denain Voltaire (victoire en Coupe de France 1960 et Champion de France 1965), qui ne dédaignait pas taquiner le ballon avec le pied à ses heures perdues. Il joue sous le maillot de l’US Denain, en promotion d’honneur, lorsqu’il en a la possibilité. Enchainer une rencontre de championnat de France de basket-ball et un match de football au cours du même week-end ne lui fait pas peur.  Il a l’énergie, il maîtrise la technique et manifeste la même hargne que sur un terrain de basket. Des qualités, qui, dit-on, lui auraient certainement permis de faire carrière sur les pelouses, s’il n’avait pas choisi les parquets. 

Catégorie: 
Surtitre: 
L'Instant Patrimoine
Date d’écriture: 
Lundi, 27. Juin 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Malgré une actualité sportive basket très dense ce moi-ci : finale du championnat de France épique, tournoi de qualification réussi pour l’équipe de France féminine, préparation au TQO masculin, finales NBA renversantes, présence française record à la draft NBA…difficile d’échapper à l’omniprésence médiatique du football.

La Serbie s'impose au bout du suspense

Corps: 

Les Bleus entament dans le bon sens la revanche du match de mardi. Les joueurs de Collet passent un 2-7 en 4 minutes aux Serbes, qui sont maladroits. Tony Parker, bien en jambes en défense, est soutenu par « son » équipier Charles Kahudi. « L’homme », de retour sous le maillot France, impacte la défense Serbe. Boris Diaw sort vite pour 2 fautes et Adrien Moerman prend sa place. Collet essaie de nombreuses combinaisons sur le terrain. Thomas Heurtel ne semble pas inspiré lors de son premier passage mais la France reste devant à la fin du 1er quart. (13-14)

La Serbie, maladroite, fait preuve d’agressivité vers le cercle et obtient des secondes chances sur rebonds offensifs (6 en 1ère mi-temps). Collet continue sa revue d’effectif et les 12 joueurs auront foulés le parquet après seulement 13 minutes de jeu. La France tient le coup 21-20 au quart d’heure de jeu puis repasse devant sur un panier d’Ajinça dans la raquette. Lauvergne (10 points à la pause) continue son travail dans la peinture mais le tandem Simonovic-Raduljica (10 pts également) fonctionne à merveille. Kalinic sauve l’honneur à 3 pts à la pause : 2/10 pour les Serbes rarement habitués à telle disette. Les français restent en tête à la mi-temps (34-36), malgré un faible 1/8 à longue distance.

Au retour des vestiaires, Nando De Colo inscrit un panier primé, suivi par Charles Kahudi  dans la raquette (36-41, 22e). Raduljica et Bogdanovic (3 pts) ramènent immédiatement la Serbie à hauteur : 41-41. Nando De Colo encore lui, cette fois sur contre-attaque, bien servi par « TP », donne 4 petites longueurs d’avance à la France : 45-49, dans un match très serré. Raduljica, omniprésent, tient la maison Serbe. De Colo sort pour 3 fautes (27e). Adrien Moerman bien servi par Diaw redonne 5 points d’avance grâce à un panier à 6,75 m : 53-58 – 29e. Sur un panier au buzzer à 3 pts la Serbie ne craque pas et revient à une longueur : 57-58.

Dans cette 4e période, Collet essaie un 5 expérimental (Diot, Heurtel, Moerman, Piétrus et Ajinça) plutôt en réussite. Les français prennent 6 longueurs d’avance : 58-64 (+ gros écart - 32e). Mais c’était sans compter sur le retour de l’adresse des joueurs de Djordjevic qui passent un 9-0 à la France en 1’30’’ (Nedovic, Teodosic, Bogdanovic  : 67-64 -33e). Le coach français stoppe le jeu par un temps mort. De Colo revient sur le terrain accompagné de Boris Diaw. La France recolle grâce à De Colo et Tillie: 72-71 : 37e, puis Parker donne, sur un tir longue distance, +2 aux Bleus : 72-74 : Il reste 3 minutes. Teodosic redonne l’avantage aux siens à 2 minutes 77-76, mais Parker répond par un flotteur : 77-78. A 48 secondes du terme, servi dans un fauteuil par Parker, De Colo à 3 pts ramène la France à hauteur 81-81. La Serbie aura le dernier ballon, mais Markovic rate le tir de loin pourtant ouvert. Les deux formations se retrouvent en prolongation.

Ces minutes supplémentaires seront fatales aux Tricolores. Peu de réussite dans les tirs, trop de fautes et des lancers-francs donnés, la Serbie creuse l’écart et la France, qui s’est battue jusqu’au bout, ne reviendra pas. Score final : 94-88.

Les Bleus auront malgré tout montré un visage très intéressant et corrigé des détails importants grâce à cette rencontre de haut niveau, à quelques jours du TQO.

La France jouera son dernier match de préparation face au Japon à Rouen, mardi 28 juin à 20h30 au Kindarena, avant de s’envoler pour Manille (Philippines) mercredi, là où tout se jouera.

Vincent Collet (entraîneur de l’Equipe de France) : « Ce qui était intéressant ce soir c’est que nous avons joué un match de très haut niveau. Les deux équipes avaient des intentions plus qu’amicales, dans le sens où il y avait beaucoup d’intensité et des efforts défensifs flagrants, notamment de notre part. Je me souviens du match que nous avions fait ici l’an passé et celui-ci n’a rien à voir. Nous étions, ce soir, beaucoup plus présent et il s’en est fallu de peu pour que l’on s’impose, mais ce n’était pas là l’essentiel. Nous avons beaucoup progressé par rapport à mardi, notamment dans le domaine offensif. Nous avons eu une mobilité qui était vraiment intéressante et j’espère que nous allons conserver ça. Nos 27 passes et la façon de bouger leur a posé beaucoup de problèmes, et nous avons marqué beaucoup de paniers près du cercle. Globalement l’état d’esprit, l’attitude, tout le monde a intégré qu’il fallait se donner en défense, à l’image du cinq de départ et c’est aussi ce qui nous a permis d’être beaucoup plus intense que mardi dernier. On a été consistant pendant 40 minutes excepté peut-être en prolongation où l’on a un peu baissé. Ce soir beaucoup de joueurs ont été plutôt à leur avantage, cela nous donne des enseignements mais ce n’est pas ce que je retiens en premier car globalement on a une idée de ce que l’on veut faire et cela ne fait que renforcer les impressions que l’on a déjà. »

Joffrey Lauvergne : « Ce sont toujours des matches très intéressants lorsque l’on joue contre la Serbie. La France et la Serbie sont des équipes de niveau très similaires et les Serbes sont toujours prêts longtemps avant le début de leurs compétitions, c’est donc très positif pour nous ce soir. Au regard de notre début de préparation on ne peut être que satisfait de ce qu’on fait jusqu’à présent. Il faut continuer à optimiser chaque entraînement pour se préparer du mieux possible mais globalement je pense qu’on peut être satisfait ce soir de ce que nous avons fait. »

Serbie bat France : 94-88 ap (13-14, 21-22, 23-22, 24-23 puis 13-7 )

Serbie : Milos Teodosic 10, Marko Simonovic 5, Nemanja Dangubic NPJ, Bogdan Bogdanovic 13, Stefan Markovic 5, Nikola Kalinic 10, Nemanja Nedovic 16, Stefan Bircevic 3, Miroslav Raduljica 17, Nikola Jokic 10, Vladimir Stimac 5, Rade Zagorac NPJ, Marko Guduric NPJ, Stefan Jovic 0.

Entraîneur : Aleksandar Djordjevic

France : Thomas Heurtel 7, Antoine Diot 1, Joffrey Lauvergne 14, Charles Kahudi 4, Tony Parker 12, Edwin Jackson 2, Florent Pietrus 2, Nando De Colo 16, Boris Diaw 8, Alexis Ajinça 8, Kim Tillie 7, Adrien Moerman 7.

Entraîneur : Vincent Collet

 

Surtitre: 
Equipe de France masculine - Préparation TQO 2016
Auteur: 
Fabrice Canet / FFBB
Date d’écriture: 
Samedi, 25. Juin 2016
Vignette: 
Chapeau: 
L’Équipe de France effectuait son 3e match de préparation, face à la Serbie à Belgrade ce samedi soir. Elle s’est inclinée de 6 points après prolongation et après avoir livré un très beau combat : 94-88. Les Bleus qui ont montré de très belles choses vont pouvoir tirer des enseignements intéressants avant le dernier match de préparation et avant le TQO, avec une formation désormais presque au complet.

Pages

S'abonner à RSS - Equipe de France A masculine