Vous êtes ici

Equipe de France masculine

La France plus forte que la Grèce

Bellenger/IS/FFBB
Guillaume Karli / FFBB - 09/08/2014
Lors de sa deuxième rencontre à Pau, la France accueillait la Grèce pour un match qui sentait bon la défense hermétique et la rugosité sous le cercle. Si le scenario était respecté à la lettre en première mi-temps, les Tricolores emmenés par un trio magique Heurtel, De Colo, Gobert, réussissaient à faire sauter le couvercle pour s’imposer 81-73.

Un peu plus d’une minute de jeu et Ian Mahinmi est rappelé sur le banc après une deuxième faute personnelle. Rudy Gobert, auteur d’une fin de match exceptionnelle la veille contre la Croatie rentre sur le parquet et prend une faute anti-sportive sur un dunk d’Antetokounmpo. Le match est engagé et les fautes s’abattent sur le secteur intérieur des Bleus. 5 fautes d’équipe après 5 minutes de jeu, 8-4 pour la Grèce. Le décor est planté. Les coéquipiers de Nicolas Batum ont du mal à se trouver sur le terrain. Toutes les positions intérieures sont compliquées, un tir primé d’Evan Fournier permet à la France de recoller au score, 9-11. Fournier, encore, sur la ligne des lancers, puis à mi-distance, permet à la France de rester au contact, 15-17 à 2 minutes de la fin. Comme à leur habitude les Grecs s’appuient sur une défense de fer, les fautes se succèdent des deux côtés du terrain. 20-17 pour la Grèce à la fin du premier quart-temps.

Après 4 minutes de jeu dans le second quart, les extérieurs hellènes sont en difficulté avec leur shoot, 4/12 à 2 points et 0/4 à 3 points. L’essentiel des points vient de la ligne de réparation : 12 sur 16 aux lancers francs après 14 minutes de jeu ! 25-21 pour la Grèce. Engluées dans une partie lénifiante, les deux équipes n’arrivent pas à se départager. L’éclair va finalement arriver de Rudy Gobert qui réveille le public par une fantastique séquence : un contre sur Bouroussis, un énorme dunk de l’autre côté du terrain, avant de provoquer la faute de Bouroussis et de terminer la par un alley-oop. Le passage de Gobert sur le terrain a remis la France sur les bons rails. Joffrey Lauvergne en dessous du cercle et Nando De Colo (9 pts en première mi-temps) à 3 points envoient la France aux vestiaires avec 5 points d’avance 40-35.

A la reprise, l’écart se maintient dans les premières minutes. Thomas Heurtel enchaine les lancers-francs et vient placer un shoot longue distance. Nicolas Batum place une interception et s’envole au dunk. Temps-mort grec. De retour sur le parquet, Mike Gelabale, puis Nando De Colo plantent coup sur coup deux missiles à 3 points pour donner 10 points d’avance à la France. 56-46 à 2 minutes de la fin de la période. Rudy Gobert se rappelle aux bons souvenirs du public avec un dunk plus faute sur Vouyoukas. 59-46. La défense française est impénétrable à l’intérieur, et à l’extérieur Jackson, De Colo et Fournier montent d’un cran en agressivité. Les Grecs n’y arrivent plus, 63-47 pour les Bleus à la fin du quatrième quart.

A l’entame de la dernière période, la France récolte les fruits de sa défense, l’incontournable Nando De Colo file… au dunk en contre-attaque ! Le spectacle est de chaque côté du terrain : Rudy Gobert exploite au mieux ses 213 cm avec un énorme block. Son 3e de la partie. Les Bleus déroulent leur jeu, Jackson s’invite à la fête avec son premier tir primé. Il reste 4 minutes et les français ont 19 points d’avance, 75-56. 4 joueurs sont à 10 points et plus (Thomas Heurtel 15, Fournier 10, De Colo 14, Gobert 13). Les Français baissent de pied dans les derniers instants de la rencontre, pendant que les Grecs retrouvent un peu de leur adresse. L’avance  fond, le spectre des fins de match difficile contre la Grèce réapparait, mais Thomas Heurtel annihile tout espoir des hommes de Katsikaris par un dernier 3 points à 15 secondes du buzzer.

La France bat la Grèce 81-73 | livestats

La Serbie bat la Croatie a.p. 84-83.

 


Nicolas Batum analyse ce match contre la Grèce... par FFBB


1ère réaction d'Evan Fournier après la victoire... par FFBB

close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'