Vous êtes ici

EQUIPE DE FRANCE U19 MASCULINE

Les quarts au Caire

05/07/2017
FIBA
L’Equipe de France n’a pas tremblé pour écarter Porto-Rico en huitièmes de finale du Mondial U19 (84-66). Les Bleuets ont rendez-vous avec le Canada vendredi.

Les nouveaux formats des compétitions de jeunes ne traînent pas en longueur. Après une phase de poule réduite à trois matches et qui ne laisse aucune équipe sur le carreau, les phases éliminatoires débutent. Invaincue dans le groupe A, l’Equipe de France avait rendez-vous avec Porto-Rico, sans doute le 4e de poule le plus dangereux avec l’Iran. Elle aura eu besoin de presque une mi-temps pour imposer son basket. Les premières minutes étaient pourtant convaincantes défensivement avec un adversaire systématiquement poussé à la limite des 24 secondes. De l’autre côté du terrain la mise en place était en revanche beaucoup plus brouillonne jusqu’à deux tirs primés consécutifs de Bathiste Tchouaffé. L’entrée de Jules Rambault, toujours aussi efficace depuis le début de la compétition, et une interception suivie d’un dunk d’Adam Mokoka permettaient aux U19 de faire le break (26-18). Mais les Caribéens ont de sacrés artilleurs dans leurs rangs et leur 6/9 longue distance pour débuter les maintient un hauteur (31-31). Mais dès que l’adresse baisse légèrement la France repart de l’avant.

Elle conclut le deuxième quart-temps sur un 8-0 puis reprend de plus belle au retour des vestiaires autour d’un séduisant duo intérieur Tillie-Rambault. Mercredi soir, le petit frère de Kim Tillie a dominé les débats. 20 points, 7 rebonds, 5 passes, une ligne de stats rappelant à tous qu’il avait été MVP de l’Euro U16 en 2014. Mobile, vertical, opportuniste, l’ailier-fort de Gonzaga souhaite oublier les blessures qui ont ralenti son évolution. Absent lors de la conquête du titre européen U18, il profite de cette exposition mondiale pour démontrer que sa saison NCAA lui a été bénéfique.

C'est lui qui contribue largement à creuser l'écart, les Porto-Ricains ayant toutes les peines du monde à contrer le jeu intérieur tricolore. Tillie donc, mais également Bastien Vautier, souvent servi par son partenaire dans la raquette ou par Enzo Goudou Sinha, particulièrement efficace avec 11 points, 11 passes et une seule balle perdue. L'Equipe de France maîtrise son sujet et ne regardera jamais en arrière. L'opposition devrait cependant être d'un tout autre calibre vendredi pour le quart de finale contre le Canada.

close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'