Vous êtes ici

Trophée meilleur joueur européen 2013

Parker a reçu son trophée

Sylvain Bourdois Chupin avec AFP - 09/10/2014
Tony Parker a reçu le trophée de meilleur joueur européen 2013 des mains du secrétaire général de la FIBA Europe Kamil Novak, hier soir en marge du match de présaison opposant son équipe des San Antonio Spurs, championne NBA, à l'Alba Berlin. Lors de ce match, le meneur Français a brillé mais les Spurs se sont inclinés (94-93).

Tony Parker a fait le spectacle mais n'a pu empêcher une défaite sur le fil des San Antonio Spurs sur le parquet de l'Alba Berlin (94-93), hier soir, pour le premier match de présaison des champions en titre NBA.

Parker s'est illustré par ses pénétrations et surtout son adresse, terminant meilleur marqueur de la rencontre avec 28 points en 35 minutes passées sur le parquet.

L'Alba, octuple champion d'Allemagne, a ouvert la marque par un panier primé, avant que le premier coup de patte de Parker ne mette les Texans sur orbite.

Parker n'a manqué qu'un seul tir jusqu'à la pause pour rejoindre le vestiaire avec un capital de 17 points (54-47). Il terminait la rencontre avec un impressionnant 11/13 aux lancer-francs.

Les Allemands, déjà lancés dans leur championnat, ont contesté jusqu'au bout la victoire aux ténors américains pour finalement s'imposer sur un panier de Jamel McNeal au coup de sifflet final.

Le coach américain Gregg Popovic a ménagé son "Big-3" de trentenaires -Parker (32 ans), Tim Duncan (38 ans), Manu Ginobili (37)- principalement dans le dernier quart-temps.

Avant le coup d'envoi, le Français s'était vu remettre le trophée de meilleur joueur européen 2013 des mains du secrétaire général de la Fiba-Europe Kamil Novak, cérémonie officialisant le résultat d'un vote annoncé en février dernier.

"TP" a obtenu cette récompense pour la première fois de sa carrière pour avoir mené l'équipe de France au titre européen et les Spurs jusqu'à la finale NBA perdue en 2013 contre Miami Heat.

Les Spurs poursuivront leur préparation par un déplacement samedi à Istanbul contre Fenerbahce. Ils retouneront ensuite aux Etats-Unis pour cinq matches "made in NBA", dont des retrouvailles le 18 octobre avec Miami, leur victime de la finale 2014.

L'équipe de Gregg Popovic entamera la défense de son titre dans son antre le 28 octobre contre Dallas, rival de la conférence Ouest emmenée par l'Allemand Dirk Nowitzki.