Ligue Féminine

Ligue Féminine - MVP
Johannes MVP de la J14
Impériale dans le choc de la journée 14 entre Lyon et Lattes Montpellier, l'arrière de LDLC ASVEL Féminin et de l'Équipe de France est logiquement désignée meilleure joueuse du week-end. Sur...
Le lièvre et la tortue
Rien ne sert de courir, il faut partir à point ; et le Bourges - Basket Landes de ce soir en fut le parfait exemple. Menées de 16 points après 6 minutes, les Berruyères sont p...
Villeneuve d'Ascq éteint Tarbes
Dans une rencontre marquée par une interruption de 20 minutes dans le premier quart-temps (panne électrique), Villeneuve d'Ascq a dominé Tarbes en ouverture de la journée...
Explications entre costauds
Bourges - Basket Landes (sam. 20h30 - RMC Sport) et Lyon - Lattes Montpellier (dim. 16h30 - RMC Sport) sont au programme de la 14ème journée de Ligue Féminine qui début ce soir avec Villeneuve d'Ascq - Tarbes. Alors que le championnat entre dans son dernier tiers, chaque victoire comp...
Décision réformée pour Charleville - Bourges
La Chambre d'Appel de la FFBB, réunie le 13 février dernier, a étudié le recours interjeté par le club de Charleville-Mézières suite à la décision de la Commission Fédérale Haut-Niveau des Offici...
Modification de la réglementation en LFB
Suite à la qualification aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, brillamment acquise...
Les Flammes maîtrisent Charnay
Charleville et Charnay s'avancent
Elles verront Tokyo

Pages

Aix subit la loi de Pecs

Corps: 

Groupe A:

AIX EN PROVENCE-PECS 46-75 (32-36)

Falcoz -, Holland-Corn 10, Lacroix 10, Jekabsone 12, Agbatan 13, Kuklova 2, Bertal 5.

Aix retrouve la défaite, après son embellie de la semaine passée (2 victoires). Elles ont moins bien débutées que leurs adversaires, encaissant un 21-15, de mauvaise augure. En effet, le sursaut d'orgueil de leur ligne arrière leur aura fait ml, une fois de plus. Seule, Agbatan tirait son épingle du jeu avec 13 points. Falcoz et Kuklova bafouillaient face aux valeureuses hongroises. Moins adroites (14/56 contre 25/50 pour Pecs), dominées aux rebonds (39 à 23 pour Pecs), les aixoises ont pourtant tenu jusqu'à la pause (32-36). Après, elles baissèrent de pied assez nettement sur le plan physique et craquèrent face à la rapidité de Pecs. Même Holland-Corn, son maître à jouer, éprouvait des difficultés à apporter on scoring habituel. Côté hongrois, le collectif battait on plein et les joueuses les moins attendues se montraient. Si Tuvic était en retrait par rapport à ses performances habituelles (8 pts), elle était relayé par la virevoltante meneuse, Ivanyi (16 pts, 6 pds) et une Gsale intenable (23 pts). Du coup, cette défaite relègue l'équipe provençale dans le ventre mou du classement (5ème, à égalité avec Adana). Aix doit désormais préparer son match de championnat, contre Montpellier Lattes. Mais cela sera encore une autre paire de manches.

Les autres résultats:


Ruzomberok-Wuppertal 88-71


Adana-Côme 64-78


Ramat Hasharon-BOURGES ce soir, 17h

Classement:


1. Ruzomberok 15


2. BOURGES 14 (7m)


3. Pecs 14


4. Côme 13


5. Adana et AIX 10


7. Wuppertal 9


8. Ramat Hasharon 8 (7m)

9ème journée, le 30 et 31.01.02


BOURGES-AIX EN PROVENCE


Côme-Ramat Hasharon


Pecs-Ruzomberok


Wuppertal-Adana

Groupe B:

VILNIUS-VALENCIENNES 50-90 (27-44)

Lawson 13, Le Dréan 12, Feaster 15, Wauters 11, Fijalkowski 8, Lesdema 6, Ayissi 3, Tomaszewski 11, Beres 4, Joly 7.

Les nordistes ont bien réagi après leur petite peur niçoise. Elles étaient prévenues du piège possible lituanien. Même privées des capitaine habituelle, Audrey Sauret, les valenciennoises n'ont pas le moins du monde laissé planer le doute sur l'issue de la rencontre. Menant 44-27 à la pause, le match aura été décidément bien tranquille, au grand contentement de Laurent Buffard qui aura fait joué tout son effectif. Et ce sont les jeunes joueuses, au faible temps de jeu, qui se sont illsutrées. Avec Joly à 7 points, Ayissi à 3 et Tomaszewski à 11, le banc s'et bien fait la main sur cette faible équipe lituanienne, où seule l'internationale Abromaite a dépassé la dizaine de points (11 pts en tout et pour tout). En tournant à seulement 25%, on peut comprendre aisément les grandes difficultés rencontrées par Vilnius. D'autant plus que la machine VO tounait aussi bien qu'à l'accoutumée, reposant même on booster offensif Lawson. Et, comme son poursuivant direct, Gdynia, a perdu contre le mal classé, Brno, 75-63, les nordistes s'échappent devant au classement (1er, avec 2 pts d'avance sur Gdynia). Maintenant, elles pensent déjà au match intéressant qui les attend contre Bordeaux. Belle affiche offensive !

Les autres résultats:


Brno-Gdynia 75-63


Valence-Sopron et Fenerbahçe-Parme, ce soir, respectivement, à 20h30 et à 18h.

Classement:


1. VALENCIENNES 15


2. GDYNIA 13


3. SOPRON, PARME 12 (7m)


5. FENERBAHCE 11 (7m)


6. BRNO 10


7. VILNIUS 9


8. VALENCE 9.

9ème journée, le 30 et 31.01.02:


VALENCIENNES-Valence


Parme-Vilnius


Sopron-Brno


Gdynia-Fenerbahçe.

Catégorie: 
Surtitre: 
Euroligue féminine, 8ème journée
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Jeudi, 17. Janvier 2002
Chapeau: 
Dans le groupe A, Aix en Provence encaisse une sévère défaite, contre les hongroises de Pecs, 75-46. Bourges ira reprendre sa place de leader, chez les israëliennes de Ramat Hasharon. Dans le groupe B, Valenciennes atomise les lituaniennes de Vilnius, en Lituanie, 90-50.

Cap sur les 1/8èmes, sans Bordeaux

Corps: 

Groupe A:

BORDEAUX-GRAN CANARIA 91-70 (48-39)

Guerlits 12, Mijoule 11, Antonicova 20, Luptakova 14, Boutet 10, Lopez -, Perotto 16, Hermouet 8.

Bordeaux entamait la rencontre sur les chapeaux de roue, manifestant une volonté farouche de remonter l'écart du match aller (87-72, -15) et d'emporter le second ticket pour les 1/8èmes de finale. Les coéquipières de Johanna Boutet remportait le 1er QT, 25-18, ce qui signifiait que les girondines était à mi chemin de leur objectif. Plus poussives par la suite, 23-21 pour le second QT et 15-18 dans le troisième, elles mettaient un nouveau coup d'accélérateur dans le 4ème. Il est vrai qu'avec un pourcentage à 2 points de 66%, contre 54% aux espagnoles. malgré un duo d'américaines Congreaves-Whitmore à 30 points, les autres joueuses étaient relativement bien contenues par la défense plus agressive et volontaire des bordelaises. L'adresse à 3 points, 40%, leur a permis de creuser l'écart, entretenu par une fabuleuse réussite aux lancers-francs (93%!). Elles remportaient logiquement ce match couperet et attendait avec impatience le sort qui leur était promis. Nos surprenantes aquitaines ont tout de même réalisé un beau parcours.

Classement:


1. SCHIO 11


2. HOLON 9


3. BORDEAUX 8


4. GRAN CANARIA 7.

Groupe B:

TARBES-SPORTING ATHENES 73-63 (36-28)

Tzekova 16, Sarenac 22, Savasta 7, Boyd 8, Hill 16, Dumerc -, Castets -, Bonnan 4.

Dans ce match sans enjeu pour les tarbaises, si ce n'est de répéter leur gamme avant la réception des coriaces niçoises, Les joueuses du Sud Ouest se sont imposées, tranquillement. Elles ont remporté tous les quart temps de la rencontre, augmentant leur avance, au fur et à mesure. Ecrasées aux rebonds (43 à 25 pour Tarbes), et à l'adresse à 2 points (52% contre 40%, pour Tarbes), les grecques quittaient la compétition par la petite porte, sans avoir véritablement brillées. Et les efforts de Samoroukova (21 pts, 10 rbds) et de Smith (17 pts) seront restées vains. Tarbes continuent sa série d'invincibilité européenne, avec brio, et va se préparer à affronter les adversaires pour la qualification de Bordeaux, Holon.

Classement:


1.TARBES 12


2. LA SPEZIA 9


3. SP. ATHENES 6


4. CARMIEL 6.

Groupe C:

TEL AVIV-MONDEVILLE 83-71

Mondeville a encaissé sa seconde défaite consécutive. Il est vrai que, privées des services de son ailière Nikipolskaia et de son abattage habituel, la tâche était plus ardue. Toutefois, cette défaite ne remet certainement pas en cause le parcours et la qualification des normandes. Quant aux israëliennes, compte tenu du goal average négatif (-10) sur Treviglio, elles comptaient sur une défaite surprise de leur adverse direct, Treviglio, pour passer de justesse. Il n'en fut rien, car les italiennes s'imposèrent, comme prévu. Mondeville rencontrera Ano Liosia (Grèce) lors des 1/8èmes de finale.

Classement:


1. MONDEVILLE 11


2. TREVIGLIO 9


3. TEL AVIV 9


4. SALAMANQUE 6.



Programme des 1/8èmes de finale:

Aller: HOLON-TARBES (30.01.02)


Retour: TARBES-HOLON (27.03.02)

Aller: ANO LIOSIA-MONDEVILLE (30.01.02)


Retour: MONDEVILLE-ANO LIOSIA (27.03.02)

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe Ronchetti, 6ème et dernière journée
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Jeudi, 17. Janvier 2002
Chapeau: 
Bordeaux a fait ce qu'il fallait pour se qualifier pour la phase finale. Elles ont battu Gran Canaria, 91-70. Mais, dans le même temps, Schio perdait en Israël et laissait s'envoler avec son adversaire, les minces espoirs de qualification bordelais. En revanche, Tarbes et Mondeville se dirigent tranquillement vers leur prochaine destination, les 1/8èmes.

Aix est sur le bon chemin

Corps: 

Groupe A:

AIX EN PROVENCE-PECS 20H00

Après ses deux succès consécutifs (Wuppertal en Euroligue, et Villeneuve d'Ascq en Championnat de France), Aix reçoit, plein de confiance, les coriaces hongroises de Pecs. Celles-ci, défaite par Bourges, en Hongrie, la semaine passée, voudront à tout prix réagir pour repartir de l'avant. Les aixoises semblent retrouver la cohésion qui leur faisait défaut depuis la fin de saison dernière. Comme on dit, la sauce est en train de prendre du côté des provençales. Aussi, elles peuvent nourrir de grands espoirs dans la réception de Pecs. La traction arrière de l'équipe marche beaucoup mieux car Falcoz-Agbatan-Kuklova apporte un scoring plus important, et le intérieures sont plus présentes, même si elles joueront sans Angela Ball. Elles se méfieront sans doute du collectif hongrois, qui offre 6 joueuses à plus de 10 points de moyenne et, notamment Tuvic (12 pts, 7 rbds) et Csak (11.5 pts, 2 rbds, 3 pds). Ce sera une défense de tous les instants. En dépit de la défaite de l'aller (66-53), Aix a tout à gagner dans cette rencontre , confirmation, confiance et/ou redressement au classement !

RAMAT HASHARON-BOURGES 17H00 JEUDI 17.01

Bourges avait laminé les israëliennes au match aller, 98-66. Bonnes dernières au classement, elles ne peuvent pas espérer grand chose pour cette rencontre, tant les berruyères sont sûres de leur défense, et de leur basket en général. Les joueuses ne manqueront pas d'axer leur défense sur les joueuses majeures de Ramat, Branzova (24 pts) et Varbanova (15.4 pts, 4.5 rbds, 2.5 pds). De leur côté, la question reste poser de savoir comment arrêter le collectif berruyer, de plus en plus en forme, si on regarde le revers passé à Mondeville, le week-end dernier.

Groupe B:

VILNIUS-VALENCIENNES 18H30

La courte victoire remportée à Nice (65-54) doit certainement valoir d'avertissement aux troupes de Laurent Buffard. En effet, les valenciennoises sont attendues dans toutes les compétitions, en Euroligue, encore plus intensément. Ce déplacement en Lituanie doit être pris avec le plus grand sérieux car il s'agit de ne pas perdre l'avantage, durement gagné la semaine dernière, face à Sopron. Averties et concentrées, les coéquipières de Fijalkowski devraient remporter ce match qui le oppose tout de même à un mal classé (6ème, à 5 pts de VO). Attention quand même à Abromaite (12 pts, 3 rbds) et Vilutyte (12.3 pts, 7 rbds). Le champion de France poursuit normalement sa marche au trophée européen.

Catégorie: 
Surtitre: 
Euroligue féminine, 8ème journée
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 16. Janvier 2002
Chapeau: 
La phase Retour des matchs de poules commence à l'occasion de cette 8ème journée. Et, dans le groupe A, Aix a l'opportunité de confirmer ses progrès, en recevant la dangereuse équipe hongroise de Pecs. Bourges se déplacera demain soir, chez la lanterne rouge israëlienne, Ramat Hasharon. Dans le groupe B, Valenciennes voyage à Vilnius et devra éviter le piège des équipes de l'Est.

Bordeaux, pour la passe de 3

Corps: 

Groupe A:

BORDEAUX-GRAN CANARIA 20H30

A coup sûr, les filles de José Ruiz vont tout donner ce soir, pour la réception de leurs adversaires espagnoles, avec un enjeu intéressant, la qualification aux Huitièmes de finale de Ronchetti. La salle Jean Dauguet risque d'être pleine et l'équipe surprise du Championnat de France voudrait bien aller plus loin encore. Pour cela, il faudra battre le club des Canaries, de plus de 15 points (défaite à l'aller, 87-72), tandis que Schio devra battre Holon. Les bordelaises devront se méfier de Fernandez, la shooteuse espagnole et des deux intérieures américaines, Thomas et Martin. En tous le cas, il ne fait aucun doute que les girondines s'appliqueront à bien défendre leur raquette, où Antonicova et Guerlitz leur apporteront toute leur expérience. Et puis, qui sait, de cette manière, elles se feront un malin plaisir à consoler l'éviction subite de l'ex-bordelaise, Isabelle Marcin, coupée du club espagnol, il y a à peine une semaine, et qui n'avait déjà pas participé à la victoire ibérique de l'aller. Un signe ?

Groupe B:

TARBES-SPORTING ATHENES 20H00

Tarbes n'attend pas grand chose de cette rencontre. En effet, elle est déjà qualifiée, assurée d'être première de son groupe et regardera d'un oeil particulier les résultats du groupe A qui désignera son adversaire des Huitièmes de finale (Bordeaux/Gran Canaria ?). Cette rencontre permettra à Damien Leyrolles de faire tourner son effectif et jouer les jeunes afin qu'elles s'aguerissent. Dominique Tonnerre, victime de deux fractures de fatigue, continuera sa convalescence. Dans la perspective de la rencontre de championnat de samledi à Nice, puis à Bordeaux, mercredi prochain, ce match fait office de préparation, à n'en point douter. Mais il faudra bien garder Mitropoulou, la meilleure scoreuse à l'aller et l'américaine Kimberly Smith. Alors qui sera au programme des Huitièmes ?

Groupe C:

TEL AVIV-MONDEVILLE 20H30

Tout comme les tarbaises, Mondeville jouera sans trop de pression. Défaite de peu à l'aller, 85-79 après prolongation, les israëliennes ont tout à gagner de cette rencontre. La victoire leur assurerait la seconde place, qualificative pour le prochain tour. Quant aux normandes, écrasées par Bourges le week-end dernier, les joueuses d'Igor Groudine, toujours privées de Nikipolskaia, ne peuvent se satisfaire d'une seconde défaite consécutive. Cela ne serait sans doute pas du goût du maître à jouer russe, qui voudra voir son équipe réagir après ce dur revers. Les normandes vont se battre pour préserver leur invincibilité jusqu'au bout. Elles devront se méfier des deux américaines Travesa Gant (17.5 pts, 9 rbds) et Stacey Ford (14.3 pts, 6 rbds) pour arriver à leurs fins. Qui les attend par la suite ?

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe Ronchetti, 6ème et dernière journée
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 16. Janvier 2002
Chapeau: 
Ce soir, nous saurons si Bordeaux se qualifie pour les Huitièmes de finale de cette compétition. Tout est encore possible dans ce groupe. Elles doivent impérativement battre Gran Canaria, de plus de 15 points, et espérer que le leader, Schio, l'emporte dans le même temps à Holon. Quant à Tarbes et Mondeville, elles sont déjà assurées de terminer bon premier de leur groupe.

Mondeville écrasée !

Corps: 

VILLENEUVE D'ASCQ-AIX EN PROVENCE 64-84 (33-47)

Après son second succès d'Euroligue, les filles d'Abdou N'Diaye redresse la tête et sont venues l'emporter à Villeneuve d'Ascq, qui restait sur 3 succès en 4 matchs. Holland-Corn (21 pts, 5 rbds, 6 pds et 5 ints) et Jekabsone (17 pts, 12 rbds, 3 pds) ont les fers de lance de l'attaque aixoise qui retrouve progressivement sa cohésion perdue et son adresse (70% pour Aix contre 43% pour l'ESBVA).

LATTES-MAURIN MONTPELLIER-TARBES 83-98 (39-51)

Le duel entre la 4ème et la 3ème attaque a bien eu lieu. Les languedociennes n'ont pas pu contenir la foudre tarbaise. En marquant à 58%, les tarbaises ont encore une fois confirmé leur statut d'outsider, derrière VO et Bourges. Dans le sillage de Hill (26 pts à 11 sur 15) et Sarenac (21 pts, 11 rbds, 4 pds), les filles de Damien Leyrolles ont remporté un nouveau succès qui conforte leur fauteuil de 3ème. Quant aux montpelliéraines, malgré une Dos Santos omniprésente (27 pts, à 8 sur 16), elles montrent encore beaucoup de failles dans leur défense, la plus perméable de Ligue.

NICE-VALENCIENNES 54-65 (28-35)

VO avait remporté dans la semaine dernière une victoire importante en Euroligue et pensait certainement vivre une soirée un peu plus tranquille que mercredi, il n'en a rien été. A partir de leur défense, travaillée tout au long de la semaine, les niçoises ont bien fait souffrir les nordistes. Toutefois, la défense des valenciennoises est restée plus efficace, ce qui a rendu possible la victoire. Réduisant les niçoises à seulement 29% à 2 points (contre 40%), les nordistes, Feaster en tête (17 pts, 4 rbds et 3 pds), se sont serrées les coudes pour remporter cette partie, où les surprenantes provençales ont montré des dispositions fort ambitieuses.

BORDEAUX-CALAIS 82-65 (37-33)

Bien conduite par Antonicova (25 pts, 12 rbds, 6 pds), Bordeaux enchaîne les victoires. Après la victoire probante contre Mondeville, elles s'affirment de plus en plus comme les plus sérieuses prétendantes au fameux groupe A. Les bordelaises ont été bien plus adroites (61% à 35, à 2 points)et plus agressives en défense en récupérant 13 ballons. La domination du rebond a fini par imposer la supériorité des girondines sur les calaisiennes, malgré une Mirvic bien verve (21 pts, 3 rbds et 3 pds).

SCEAUX-REIMS 62-81 (41-37)

Les scéennes semblaient réellement pouvoir l'emporter à la pause. Menant de 4 points, et bien conduite par leur nouvelle recrue Domond (16 pts, 3 Rbds et 4 ints), leur adresse s'est atténuée en seconde période pour atteindre un 38% à 2 points qui les handicapait énormément à l'heure du décompte final. Avec une Starbird virevoltante (26 pts, à 10 sur 15, 4 rbds et 2 ints), Reims s'est envolé en seconde période, en passant un 44-21 aux francilliennes. Du coup, Reims recolle au peloton des poursuivants, tandis que Sceaux reste bloqué en dernière position.

MONDEVILLE-BOURGES 30-73 (12-46)

Alors que l'on s'attendait à un vrai duel d'européennes, il n'y a pour ainsi dire pas eu de match. En effet, privées de Nikipolskaia, son ailière pointeuse, les normandes ont eu le plus grand mal à faire surface. Avec une évaluation équipe à 18, aucune joueuse n'a véritablement pesé sur la rencontre, côté normand, tandis que Korstine (22 pts, 3 rbd et 2 ints) et Souvré (12 pts, 5 rbds, 4 ints et 3 ps) se mettaient en valeur, côté berruyer. Avec un cruel 25 % à 2 points, Mondeville a encaissé une rude défaite et lâche un point dans la course à la 4ème lace, synonyme de groupe A. Bourges reste plus que jamais le challenger numéro 1 à la pôle position, à l'issue de la phase régulière.

Catégorie: 
Surtitre: 
12ème journée
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Lundi, 14. Janvier 2002
Chapeau: 
A l'occasion de cette 1ère journée des matchs Retour, le quatuor de tête -Valenciennes, Bourges, Tarbes, Bordeaux- l'a emporté, avec des fortunes diverses. VO a péniblement battu Nice, 65-54, Tarbes revient victorieux d'un déplacement piège à Montpellier, 98-83, Bordeaux a battu Calais, 82-65, et la surprise du week-end, Bourges a écrasé Mondeville, privée de Nikipolskaia, en terres normandes, 73-30.

Attention aux européennes

Corps: 

Les joueuses de Villeneuve d'Ascq voudront confirmer leur belle disposition actuelle (3 succès lors des 4 dernières rencontres). Elles reçoivent Aix en Provence qui reste sur un succès probant contre les allemandes de Wuppertal. Les provençales semblent être sur la bonne pente. Pour remonter au classement, elles devront l'emporter dans le Nord. A suivre...

Les montpelliéraines accueillent les tarbaises qui n'ont pas connu trop de difficultés pour écraser Carmiel. L'équipe du Languedoc devra chasser les inconstances entrevues aux matchs Aller et contenir l'attaque tarbaise, virevoltante en ce moment. A priori, cela semble être un duel d'attaquantes, opposant la 4ème attaque à la 3ème. A vos scores...

Les provençales de Nice reçoivent les leaders valenciennoises. La meilleure attaque se déplace chez la 4ème défense du Championnat ; les joueuses de Cyril Sicsic comptent sur le travail défensif de la semaine pour contrecarrer la fluidité offensive et l'abattage défensif des troupes de Laurent Buffard. Elles espèrent aussi un coup de fatigue post-Euroligue qui pourrait leur donner un coup de pouce. Qui sait...

Nouveau 4ème, Bordeaux voudra regagner de la confiance après son échec en terres italiennes et, conserver sa position actuelle, en battant l'équipe de Calais, qui voudra quant à elle continuer son redressement en surprenant les bordelaises chez elles. Attention à la surprise...

En fin de classement, les francilliennes de Sceaux, dernière toujours vierge de toute victoire dans le Championnat, vont jeter toutes leurs forces dans la bataille pour remporter la rencontre. Reims, avant dernière, en perte constante de vitesse depuis leur dernière victoire à Montpellier, lors de la 4ème journée, voudront redresser la tête et inverser cette tendance négative. Ca promet d'être serré du côté des Clos Saint Marcel !

Enfin, en match décalé, dimanche, à 16h, Mondeville, auréolée de sa qualification en Huitièmes de Ronchetti, voudra causer un maximum de problèmes au collectif berruyer qui reste sur une victoire au forceps dans les derniers instants en Hongrie. La fraîcheur physique et la défense seront, à coup sûr, des éléments clés de la victoire. Ca va être chaud à la Halle des Sports Pierre Bérégovoy !

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine, 12ème journée
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Vendredi, 11. Janvier 2002
Chapeau: 
Que ce soient en Ronchetti ou en Euroligue, les européennes n'auront pas la partie facile ce week-end pour cette première journée Retour. En fin de classement, Sceaux a la possibilité de glaner son premier succès lors de la réception des rémoises, en panne sèche depuis 7 rencontres et avant-dernières. Bon programme pour le début des rencontres Retour !

La Hongrie leur réussit plutôt bien

Corps: 

Groupe A:

PECS-BOURGES 44-50 (27-24)

Souvré 3, Melain 15, Antibe 13, Aleliunaite 4, Drjlaca 10, Korstine 5, Poto -, Dijon -.

Le déplacement des berruyères en Hongrie avait tout d'un traquenard, un peu comme Valenciennes. Dès l'entame de match, la rencontre sentait l'application défensive. A la fin du premier quart temps, Pecs menait 12 à 11. A l'inverse de la cavalcade hongroise de Sopron, les deux équipes pratiquaient un jeu très rigoureux, ce qui ne les empêchaient pourtant pas de perdre énormément de ballons (24 à 19, pour Bourges). Heureusement, la grande rigueur défensive des berruyères leur permettait de rester dans le sillage des hongroises. Réduites à seulement 27% à 2 points, les hongroises menaient de 3 petits points à la pause, 27-24. Dès l'entrée du 3ème QT, les filles d'Olivier Hirsch remontaient l'écart et n'étaient plus qu'à 1 point au début du 4ème. Melain (15 pts, 6 rbds), Antibe (13 pts) et Drjlaca (10 pts) assuraient la marque et Tuvic, la menace yougoslave, était bien maladroite malgré ses 11 pts (30% à 2 pts), 9 rbds. En fin de match, les championnes d'Europe passaient définitivement devant grâce à 2 trois points de Melain et Souvré. Bien que dominées aux rebonds (26 à 18 pour Pecs), l'expérience des françaises prévalaient et Bourges remportait le dernier quart temps, 10-3, scellant une victoire importante, bien que longue à se dessiner. Bourges est bien calé en tête de son groupe, tout comme Valenciennes. Finalement, la Hongrie réussit plutôt bien à nos européennes, vous ne trouvez pas ?

Les autres résultats:


Adana-Ramat Hasharon 90-74

Classement:


1. BOURGES 14


2. Ruzomberok 13


3. Pecs 12


4. Côme 11


5. AIX et Adana 9


7. Wuppertal et Ramat Hasharon 8.

8ème journée, 1ère journée Retour:


AIX EN PROVENCE-Pecs (20h), Adana-Côme (20h30) et Ruzomberok-Wuppertal (17h), le mercredi 16 janvier.


Ramat Hasharon-BOURGES (17h), le jeudi 17 janvier.

Groupe B:

Parme-Brno 62-60

Classement:


1. VALENCIENNES 13


2. Sopron, Gdynia et Parme 12


5. Fenerbahçe 11


6. Valence, Vilnius et Brno 8.

8ème journée, 1ère journée Retour:


Brno-Gdynia (18h) et Vilnius-Valenciennes (18h30), le mercredi 16 janvier.


Fenerbahçe-Parme (18h) et Valence-Sopron (20h30), le jeudi 17 janvier.

Catégorie: 
Surtitre: 
Euroligue féminine, 7ème journée
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Vendredi, 11. Janvier 2002
Chapeau: 
Après la victoire d'Aix et de Valenciennes avant hier soir, c'est au tour de Bourges de briller en terres hongroises. Le second duel franco-hongrois était longtemps promis aux autochtones de Pecs. Mais c'était sans compter sur la défense et la volonté des berruyères qui finirent par l'emporter, 50-44. Bourges confirme sa place en tête du groupe A.

VO, l'offensive, triomphe

Corps: 

Groupe A:

AIX EN PROVENCE-WUPPERTAL 81-71 (44-30)

Kuklova 6, Falcoz 11, Lacroix 13, Agbatan 8, Jekabsone 21, Mercier -, Holland Corn 20, Bertal 2.

Et de deux ! Les provençales peuvent respirer un peu mieux après cette seconde victoire. Elles ont pris un bon départ, menant 20-15, à l'issue du premier quart temps. Plus adroites que les allemandes (49% contre 43%), elles ont produit une défense plus agressive qui leur a permis de voler plus de ballons (11 bvs contre 2). Avec la wnbaer Holland Corn à la mène (20 pts, 7 rbds et 4 pds), les aixoises ont bien travaillé pour trouver les failles, et ont également pu compter sur un trio d'arrières Falcoz-Kuklova-Agbatan plus efficace que d'habitude (25 pts à elles trois). A Aix, on soulignera l'apport de Jekabsone qui signe la bagatelle de 21 points, à 50%, 5 rebonds et 3 passes. Côté allemand, on connaissait leurs atouts. Ils ont été bien présents (Brondello 21 pts et Von Saldern 22 pts et 10 rbds) mais ce fut insuffisant pour l'emporter. Cette victoire poussera-t-elle Aix vers la victoire dans le Championnat de France ? Réponse samedi 12, avec un déplacement périlleux à Villeneuve d'Ascq.

Les autres résultats:


Côme-Ruzomberok 67-78


Adana-Ramat Hasharon (ce soir, 20h30)


Pecs-Bourges (ce soir, 18h)

Classement:


1. Ruzomberok 13


2. BOURGES 12 (6m)


3. Pecs 11 (6m)


4. Côme 11


5. AIX 9


6. Wuppertal 8


7. Ramat Hasharon (6m) et Adana (6m) 7.

Groupe B:

SOPRON-VALENCIENNES 86-90 (49-46)

Fijalkowski 7, Ivkovicne -, Lesdema 7, Le Dréan 14, Lawson 18, Wauters 18, Tomaszewski 8, Feaster 18.

La rencontre débutait sur les chapeaux de roue, les hongroises imprimant un rythme effrénée à la meilleure défense d'Euroligue, qui dut se résoudre à changer son fusil d'épaule. Comme c'était attendu, Judith Balogh-Armaghani artillait à volonté et avec réussite (23 pts à 73% à 2 pts), bien soutenue par Vilipic (20 pts, 6 rbds). Cette course que menait en tête les hongroises à la mi-temps (49-46) allait progressivement s'éteindre avec les coups d'éclat du feu follet Lawson (18 pts, à 100% à 2 pts et 60 à 3 pts, 7 rbds, 7 pds et 4 ints) et de Wauters (18 pts, 5 rbds et 3 pds)! Les nordistes reprenaient le dessus aux rebonds (22 à 16 pour V0) et affichaient un insolent taux de réussite de 64% à 2 points, et 61% à 3 points. VO remportait les deux derniers QT, avec notamment une série exceptionnel de Feaster à 3 points qui faisait passer les joueuses de Buffard en tête (81-87, 39ème); tête qu'elles n'allaient plus lâcher jusqu'au terme des débats offensifs. Pourtant toujours privées de Sauret, laissée au repos, les valenciennoises emportaient une victoire importante qui les emmène droit vers les quarts de finale. Où les choses sérieuses vont véritablement commencer !

Les autres réultats:


Fenerbahçe-Vilnius 68-66


Valence-Gdynia 69-72


Parme-Brno (ce soir, 20h30)

Classement:


1. VALENCIENNES 13


2. Sopron et Gdynia 12


4. Fenerbahçe 11


5. Parme 10 (6m)


6. Valence et Vilnius 8


8. Brno 7 (6m)

Catégorie: 
Surtitre: 
Euroligue féminine, 7ème journée Aller
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Jeudi, 10. Janvier 2002
Chapeau: 
Dans le groupe B, alors qu'on attendait un duel des défenses entre les leaders du groupe, c'est bel et bien l'attaque qui a été mise en exergue. Valenciennes s'impose dans la chaude ambiance de Sopron, 90-86, après une magnifique joute offensive et redevient leader du groupe. Dans le groupe A, Aix en Provence a battu Wuppertal, 81-71, et retrouve ainsi des couleurs avec cette seconde victoire. Quant à Bourges, elle se déplace à Pecs , dans le second duel franco-hongrois de la journée, pour préserver son invincibilité européenne et la tête du classement.

Tarbes et Mondeville qualifiées !

Corps: 

Groupe A:

SCHIO-BORDEAUX 67-55 (36-29)

Guerlitz 7, Mijoule -, Antonicova 16, Luptakova 18, Boutet 10, Lopez 2, Perotto -, Hermouet 2.

Bordeaux a bien inquiété les italiennes de Schio durant toute la première mi-temps, conclu 36-29. En général moins adroites, notamment à 3 points (seulement 27% pour Bordeaux, contre 38% à Schio) et moins agressives en défense que leurs adversaires (14 bvs contre 21 à Schio), les girondines ont logiquement perdu. Si Luptakova (18 pts à 60%) et Antonicova (16 pts à 78%) ont bien répondu présentes, Guerlitz et Boutet n'ont pas eu leur rendement habituel, notamment dans les pourcentages de réussite. Côté italien, la doublette intérieure s'est illustrée (N'Diaye 12 pts, 5 rbds et Mc Williams 14 pts, 6 rbds et 6 ints). Maintenant, la qualification reste encore jouable mais il faudra remporter le dernier match contre Gran Canaria, de plus de 15 points, et que Holon perde à domicile contre les solides italiennes. Si seulement...

L'autre résultat:


Gran Canaria-Holon 61-55

Classement:


1. Schio 10


2. Holon 7


3. Gran Canaria 7


4. BORDEAUX 6

6ème et dernière journée: Bordeaux-Gran Canaria (20h30) et Holon-Schio (17h30) le mercredi 16 janvier 2002.

Groupe B:

TARBES-CARMIEL 95-45 (47-24)

Tzekova 16, Sarenac 16, Savasta 10, Boyd 18, Hill 10, Dumerc 8, Castets 7, Bonnan 8, Devaux -, Larguier 2.

Il n'y avait qu'une équipe sur le terrain. Plus adroites (62% contre 36%), dominatrices du secteur intérieur (42 rbds à 25), plus agressives en défense (10 bvs à 3), les tarbaises ont maîtrisé de bout en bout cette faible équipe israëlienne. L'entraîneur accordait d'ailleurs du temps de jeu aux jeunes pousses Dumerc (8 pts, 12 pds), Castets, Bonnan, Devaux et Larguier. Tarbes est une fois de plus qualifié pour les Huitièmes de finale.

L'autre résultat:


Athènes-La Spezia 76-74

Classement:


1. TARBES 10


2. La Spezia et Carmiel 7


4. Sp. Athènes 6

6ème et dernière journée: Tarbes-Sp.Athènes (20h) et Carmiel-La Spezia (17h30) le mercredi 16 janvier 2002.

Groupe C:

MONDEVILLE-TREVIGLIO 71-53 (42-27)

Bergeron 7, Azace 15, Lichnerova 9, Tournebize 3, Deyaert 18, Cayot 14, Jouinot -, Viot -, Le Nouail 5.

Les filles d'Igor Groudine ont bien réagi après leur rude défaite chez l'outsider bordelais, lui, bien plus à la peine en Ronchetti. Même privées de Nikipolskaia, un de ses atouts majeur, les normandes ont su faire preuve de beaucoup d'autorité pour battre Treviglio. En tête à l'issue de chacun des 4 quart temps, elles ont été bien plus adroites (44% contre 28%) dans les tirs de champ, avec une Cayot (14 pts) et une Deyaert (18 pts) toujours aussi inspirées. De plus, à l'intérieur, Azace (15 pts, 12 rbds) et Lichnerova (9 pts, 11 rbds) cadenassaient les vélléités italiennes. Grâce à leur nombreux gain de balle (16 bvs contre 8), elles pouvaient faire la course en tête et permettre ainsi l'entrée sur le terrain des jeunes remplaçantes. Elles remportaient cet avant dernier match du groupe qui les hisse vers les Huitièmes de finale, stade de la compétition plus relevé encore.

L'autre résultat:


Salamanque-Tel Aviv 69-64

Classement:


1. MONDEVILLE 10


2. Tel Aviv et Treviglio 7


4. Salamanque 5

6ème et dernière journée: Tel Aviv-Mondeville (20h30) et Salamanque-Treviglio (20h30) le mercredi 16 janvier 2002.



Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe Ronchetti, 5ème journée
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Jeudi, 10. Janvier 2002
Chapeau: 
Comme prévu, Tarbes et Mondeville sont venus assez facilement à bout de leurs adversaires européennes et se sont qualifiées pour les Huitièmes de finale, les tarbaises soufflant Carmiel, 95-45, et les normandes battant largement Treviglio 71-53. En revanche, Bordeaux a perdu à Schio, 67-55, et devra gagner contre Gran Canarias de plus de 15 points pour espérer pouvoir se qualifier, à l'instar des deux autres clubs.

On approche du verdict

Corps: 

Dans le groupe A, Bordeaux va à Schio, invaincue en 4 rencontres, en conquérante pour maintenir l'espoir de qualification. Si celui reste mince, elles peuvent compter sur leur bonne forme actuelle et la bonne dose de confiance emmagasinée en Championnat, notamment le week-end dernier, contre l'autre "Ronchettiste", Mondeville, défait de 15 points en Gironde. Pour créer l'exploit, les bordelaises devront canaliser les gabarit intérieurs que sont la sénégalaise Astou N'Diaye (14 pts) et l'américaine Taj Madonna Mac Williams (15 pts). Si elles y arrivent, elles peuvent l'emporter et effacer la défaite subit à l'aller.

Dans le groupe B, Tarbes l'invaincue reçoit l'équipe israëlienne de Carmiel qui se trouve à 4 points du leader tarbais. La large victoire de Tarbes à l'aller (+40) ne laisse pas beaucoup de chances au Nirosoft, malgré la présence dans leur rang de Tanja Kostic (24 pt, 8 rbds). Les filles de Damien Leyrolle devrait se qualifier une nouvelle fois pour les huitièmes de finale de cette compétition.

Dans le groupe C, les normandes de Mondeville, elles aussi invaincues dans cette compétition, accueillent les italiennes de Treviglio. Si les joueuses d'Igor Groudine avaient bien géré leur vitoire à l'aller, en terres latines, elles se méfieront de l'ex-valenciennoise Jelena Mirkovic, solide leader offensif de l'équipe avec 14 pts et 10 rbds, et de la brésilienne Dos Santos de Oliveira (12.7 pt et 6.5 rbds). La défaite encaissée à Bordeaux ne plaide pas en leur faveur mais les normandes auront à coeur de se qualifier dès ce soir pour la suite de la compétition, car Treviglio ne se trouve qu'à 2 petits points d'elles.

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe Ronchetti, 5ème journée
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 9. Janvier 2002
Chapeau: 
A l'occasion de l'avant-dernière journée de la phase de poule qualificative pour les huitièmes de finale, Tarbes et Mondeville reçoivent, respectivement, Carmiel et Treviglio, pour assurer définitivement leur position forte. En revanche, Bordeaux devra battre le italiennes de Schio chez elles pour espérer se qualifier.

Pages

S'abonner à RSS - Ligue Féminine
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'