Ligue Féminine

Le bon moment pour Roche Vendée

Corps: 

Revigoré depuis l'arrivée de Sandrine Gruda dans l'équipe, Lyon reçoit Hainaut Basket samedi à Mado Bonnet. Les filles du Nord restent sur une sévère défaite à domicile en championnat contre Bourges mais ont gagné mercredi soir en Eurocoupe. Pas de quoi effrayer les Lionnes qui pourraient équilibrer leur bilan avant d'enchaîner trois gros tests (Bourges, Lattes Montpellier et Villeneuve d'Ascq).

Passé tout près d'empocher le derby du Sud Ouest dimanche, Tarbes sera de nouveau au Quai de l'Adour pour y affronter Mondeville. Une belle opportunité pour la bande à Gomez d'éloigner un concurrent direct. Fraîchement éliminé d'Eurocoupe (même s'il reste encore un match), Nantes Rezé se rend à Villeneuve d'Ascq samedi. Un déplacement délicat pour les Déferlantes sur le parquet du champion en titre, solide lors de la dernière journée LFB mais concassé par Prague en Euroligue mercredi soir (-37).

Surfant sur une série de 12 victoires toutes compétitions confondues, Charleville-Mézières va passer au révélateur landais. Dimanche à Mont-de-Marsan, les Ardennaises ne se seront pas dépaysées par la chaude ambiance qui accompagne d'ordinaire les locales. Entre Céline Dumerc et Amel Bouderra à la mène ou Cierra Bravard et Clarissa Dos Santos à l'intérieur, le match s'annonce disputé. Co-leader avec les Flammes, Bourges se rend à Lattes Montpellier pour un classico de la LFB. Si les Gazelles ne veulent pas voir l'écart se creuser avec le podium, elles devront l'emporter. Les Tango ont elles la possibilité de repousser le BLMA au classement, même si la saison est encore longue.

Les matches sur LFB TV

Annoncé mardi dernier, le dispositif de diffusion en direct sur internet sera inauguré samedi et dimanche. Vous avez la possibilité d'accéder au match que vous souhaitez regarder en cliquant sur le lien "direct vidéo" dans le programme ci-dessous. Sur LFB TV (www.lfbtv.fr), une mosaïque avec les matches de la journée vous permet de les visualiser simultanément (si le débit de votre connexion internet le permet).

Ligue Féminine - Journée 8

Samedi 25 novembre - 20h00
Lyon - Hainaut Basket en direct vidéo
Tarbes - Mondeville en direct vidéo
Villeneuve d'Ascq - Nantes Rezé en direct vidéo
Roche Vendée - Nice en direct vidéo

Dimanche 26 novembre - 20h00
Basket Landes - Charleville-Mézières
Lattes Montpellier - Bourges en direct vidéo

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 8
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 24. Novembre 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Les Vendéennes vont rencontrer trois concurrents directs d'ici la fin de la phase aller et avec un compteur de victoire toujours bloqué à 0. Samedi, les protégées de Manu Body accueillent Nice et elles devront s'appuyer sur leur belle prestation de la semaine dernière contre le BLMA pour enfin décoller. Dimanche, deux chocs sont au programme avec Basket Landes - Charleville-Mézières et Lattes Montpellier - Bourges. Les matches de la journée 8 seront diffusés sur LFB TV.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">A compter de la J8, les matches <a href="https://twitter.com/hashtag/LFB?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#LFB</a> seront disponibles en direct et gratuitement sur <a href="https://twitter.com/hashtag/LFBTV?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#LFBTV</a>. Plus d&#39;infos <a href="https://t.co/FxEUjM97Ow">https://t.co/FxEUjM97Ow</a> <a href="https://t.co/w2VWPJOWhY">pic.twitter.com/w2VWPJOWhY</a></p>&mdash; LFB (@basketlfb) <a href="https://twitter.com/basketlfb/status/932913017066573824?ref_src=twsrc%5Etfw">21 novembre 2017</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Hainaut Basket poursuit l'aventure

Corps: 

Euroligue féminine - Journée 5

Prague (CZE) - Villeneuve d'Ascq 88-51
Alors qu'elles étaient au contact à la pause (35-30), les Nordistes de Mame-Marie Sy Diop (16pts) ont sombré par la suite. Amanda Zahui (27pts, 11rbds) a martyrisé une défense villeneuvoise ultra perméable en deuxième mi-temps (53pts encaissés). Et comme l'attaque n'a pas suivi, seulement 21pts marqués en 20', l'addition finale est salée pour l'ESBVA-LM.

Bourges - Kursk (RUS) 65-76
Face au Champion d'Europe 2017, Bourges est tombé avec les honneurs. Angel McCoughtry (20pts, 10rbds) et ses partenaires n'ont pas passé une soirée facile au Prado car les Tango n'ont jamais abdiqué à l'image de Valériane Ayayi (9pts, 9rbds et 4 passes). Et avec une rotation en moins (Tchatchouang), difficile de contrarier l'armada russe.

Jeudi 23 novembre
Schio (ITA) - Lattes Montpellier / 20h30 en direct sur www.youtube.com/FIBA

Eurocoupe féminine - Journée 5

Basket Landes - Girone (ESP) 88-75
Belle opération des Landaises qui ont dominé la formation espagnole de Girone avec une Queralt Casas en forme (18pts, 4rbds, 7 passes). Après un premier QT offensif (30-25, 10'), les filles de Cathy Melain ont fait le dos rond avant de creuser l'écart après le repos.

Hainaut Basket - Namur (BEL) 80-60
Face au leader du groupe, Hainaut Basket n'a pas tremblé. Le duo Fouasseau (14pts) - Bruner (8pts, 11rbds) a montré la voie en permettant à l'équipe nordiste de mener à mi-parcours (45-28). Les filles de Fabrice Fernandes ont bien géré ensuite pour finir à +20. Cette victoire leur ouvre les portes du tour suivant.

Nantes Rezé - Györ (HUN) 60-64
Nantes Rezé devait gagner pour garder espoir. Malheureusement, les Déferlantes et Nayo Raincock (20pts, 12rbds) n'ont pas pu confirmer un premier QT de rêve (21-7, 10'). Côté hongrois, c'est aussi une Canadienne qui s'est illustrée puisque Nirra Fields a compilé 17pts et 8rbds. L'aventure européenne du NRB prendra fin la semaine prochaine après un dernier match...au Hainaut.

Jeudi 23 novembre
Keltern (GER) - Charleville-Mézières / 19h00

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupes d'Europe féminines
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 23. Novembre 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Corrigé par Bourges en championnat dimanche dernier, Saint-Amand Hainaut Basket a retrouvé ses esprits et battu Namur hier en Eurocoupe. Cette victoire permet aux partenaires de Ashley Bruner de s'assurer une place pour le prochain tour. Battu par Györ, Nantes Rezé est éliminé. En Euroligue, Bourges et Villeneuve d'Ascq ont perdu. Lattes Montpellier joue ce soir à Schio.

Du costaud pour les Tango

Corps: 

Euroligue féminine - Journée 5

Mercredi 22 novembre
Prague (CZE) - Villeneuve d'Ascq / 19h00
Bourges - Kursk (RUS) / 20h00
Schio (ITA) - Lattes Montpellier / 20h30

Tous les matches en direct sur www.youtube.com/FIBA

Eurocoupe féminine - Journée 5

Toujours invaincu (4v-0d), Charleville-Mézières est déjà assuré de passer ce premier tour et le but des Ardennaises sera de terminer cette première phase avec six victoires. C'est également en bonne voie pour Basket Landes qui recevra mercredi Girone, leader du groupe G. En cas de succès, les filles de Cathy Melain rejoindraient la formation espagnole au classement.

Hainaut Basket et Nantes Rezé vont devoir se disputer la deuxième place du groupe J derrière Namur. La décision pourrait se faire dans une semaine lorque les deux équipes s'affronteront dans le Nord. D'ici là, les Déferlantes accueilleront Györ et devront absolument l'emporter si elles veulent garder une chance de se qualifier. Les Hennuyères recevront elles le leader belge.

Mercredi 22 novembre
Basket Landes - Girone (ESP) / 20h00
Hainaut Basket - Namur (BEL) / 20h00
Nantes Rezé - Györ (HUN)/ 20h00

Jeudi 23 novembre
Keltern (GER) - Charleville-Mézières / 19h00

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupes d'Europe féminines
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Mardi, 21. Novembre 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Mercredi soir, Bourges accueille Kursk, Champion d'Europe 2017, et l'intérieure tricolore Héléna Ciak, une ex de la maison berruyère. Pas au mieux dans le groupe A d'Euroligue, les partenaires de Marine Johannes seraient bien inspirées de créer l'exploit. Giorgia Sottana, désormais à Lattes Montpellier, va retrouver son ancien club Schio.

Les matches LFB en direct sur internet

Corps: 

C’est une révolution pour le championnat de Ligue Féminine ! Les matches* de la saison régulière, des playoffs et des playdowns vont être disponibles en direct et gratuitement sur LFB TV.

La mise en place de ce dispositif exceptionnel a été rendu possible par l’installation du système de captation automatisée « Keemotion » dans toutes les salles de Ligue Féminine.

A compter du samedi 25 novembre (journée 8), ne manquez rien de la saison 2017-2018 de LFB en vous connectant sur www.lfbtv.fr afin de voir en direct votre équipe de cœur et vos joueuses préférées.

Philippe Legname (Président de la LFB) : « C’est une innovation de plus pour la Ligue Féminine que de voir ses matches disponibles gratuitement sur internet. Je tiens à féliciter les douze clubs de LFB qui se sont équipés du système permettant cette diffusion. Il sera désormais possible aux supporters de voir leur équipe évoluer à l’autre bout de la France. L’année de ses 20 ans, la Ligue Féminine franchit donc un nouveau cap dans sa démarche de médiatisation et je suis convaincu que ce dispositif va nous permettre d’accroître notre visibilité, celles des joueuses et des clubs. »

Programme de la journée 8

Samedi 25 novembre - 20h00
Tarbes - Mondeville
Lyon - Hainaut Basket
Villeneuve d’Ascq - Nantes Rezé
Roche Vendée - Nice
Dimanche 26 novembre - 15h30
Basket Landes - Charleville-Mézières
Lattes Montpellier - Bourges

*A l’exception de ceux retransmis par SFR Sport, partenaire de la Ligue Féminine et diffuseur officiel du basket français.

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - LFB TV
Date d’écriture: 
Mardi, 21. Novembre 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La Ligue Féminine de Basket est heureuse d’annoncer qu’à compter de la 8ème journée, prévue samedi 25 et dimanche 26 novembre, les rencontres du championnat LFB seront retransmises en direct et visibles gratuitement sur son site internet.

Du succès à l'export

Corps: 

Ligue Féminine - Journée 7

Roche Vendée - Lattes Montpellier 64-68
Le coup est passé très près pour les Vendéennes. A 20" du terme, elles avaient la balle de match en main (64-66) mais une remise en jeu ratée de Manon Sinico a mis fin au suspense. Tout au long de la partie, le RVBC a fait jeu égal avec les Gazelles d'Ornella Bankolé (15pts). Une bonne entame du BLMA (14-21, 10') puis une réaction des partenaires de Ngoyisa (14pts) ont donné une première mi-temps équilibrée (34-33). Le promu a tenu en deuxième partie avant de lâcher prise dans les ultimes minutes.

Nantes Rezé - Charleville-Mézières 65-87
Lidija Turcinovic aime retrouver ses anciennes équipes. Après les 26pts marqués contre Lattes Montpellier il y a un mois, la Déferlante a sorti le grand jeu contre les Flammes (29pts). Malheureusement insuffisant pour faire tomber le leader ardennais qui, après un départ poussif (22-13, 10'), a pris la mesure de son hôte. Le duo Bouderra (19pts, 9 passes) - Dos Santos (17pts) a porté Charleville-Mézières qui continue d'engranger confiance et victoires.

Hainaut Basket - Bourges 32-94
Nouvelle démonstration des Berruyères avec des internationales bien en jambes à l'image de Marine Johannes (20pts), Alexia Chartereau (16pts) ou encore Valéraine Ayayi (12pts, 7 passes). Un premier quart-temps de mise en route (14-27) puis un deuxième en mode rouleau-compresseur gagné 21-3 ont permis au co-leader du championnat de se mettre au chaud pour le reste du match. Les Nordistes ont bu le calice jusqu'à la lie et ont fini à 62 longueurs des Tango.

Tarbes - Basket Landes 60-63
Une fois encore, le derby du Sud Ouest a tenu ses promesses avec une ambiance de feu et 40 minutes d'un intense combat. Chaque équipe a eu son moment et la décision s'est faite dans les dernières secondes. Michelle Plouffe (10pts, 10rbds) n'a pas tremblé sur la ligne à 1' du terme (60-61), Céline Dumerc (15pts, 7 passes) aurait pu clore les débats mais un 2/4 aux lancers a maintenu le Quai en haleine (60-63 et 15" au chrono). En s'élevant pour l'ultime tir, Angie Bjorklund (19pts) a mordu la ligne et la faute de Skoric n'a donc donné que deux lancers à l'Américaine du TGB qui les a ratés.

Nice - Lyon 67-86
Et de deux pour l'ASVEL. Après Roche Vendée, c'est Nice qui a fait les frais du réveil lyonnais. Bien entrées dans le match (12-26, 10'), Haley Peters (21pts) et ses partenaires n'ont jamais lâché les commandes. Nice est passé un moment sous la barre des 10 points grâce à Géraldine Robert (17pts) mais Lyon a vite remis les gaz. Sandrine Gruda (14pts, 13rbds) et Marième Badiane (18pts) se sont montrées à leur avantage sur la Côte d'Azur.

Mondeville - Villeneuve d'Ascq 58-78
Comme Bourges dans le Nord, Villeneuve d'Ascq n'a pas tremblé à Mondeville. En tête à mi-parcours (19-42), l'ESBVA a géré son avance après le repos. Fred Dusart a pu compter sur Jo Gomis (17pts) et Mame-Marie Sy (10pts, 11rbds). Coté normand, on soulignera la performance de la jeune Ewl Guennoc. Du haut de ses 16 ans et pour son deuxième match en LFB, la Bretonne a étonné avec 10pts et 3 passes (14 d'évaluation) en 30 minutes de jeu.

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 7
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Dimanche, 19. Novembre 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Après 10 jours de trêve internationale, le championnat a repris ses droits ce dimanche avec 6 matches au programme. Toutes les équipes qui jouaient à l'extérieur se sont imposées et les bons points de la journée vont à Bourges, qui a marché sur l'eau à Saint-Amand (94-32), et Basket Landes, vainqueur du derby du Sud Ouest à Tarbes (63-60).

Le Sud Ouest cherche son maître

Corps: 

Le promu Roche Vendée, toujours sans victoire, accueillera Lattes Montpellier. Les filles de Manu Body ont profité de la trêve internationale pour parfaire leurs automatismes et espèrent enfin décoller cette saison.

Co-leaders du championnat, Charleville-Mézières et Bourges seront en déplacement, respectivement à Nantes Rezé et Hainaut Basket. Deux voyages compliqués à gérer puisque les Déferlantes et les Green Girls ont déjà fait déjouer des grosses cylindrés cette saison.

Lyon, qui a retrouvé le chemin de la victoire avec l'arrivée de Sandrine Gruda, comptera sur l'internationale tricolore, très en vue lors de deux premiers matches de qualification des Bleues (21pts contre la Finlande, 23 contre la Roumanie), pour continuer son opération remontée au classement. Les Lionnes seront à Nice, qui reste sur une grosse désillusion lors de la J6 (défaite 63-100 à Bourges).

Enfin, Villeneuve d'Ascq clôtutera la journée 7 en se rendant à Mondeville. Les Normandes glissent dangereusement vers le bas et seraient bien inspirées de stopper leur série de 4 défaites. Mais sans Lisa Berkani, blessée, la tâche s'annonce difficile. Les Guerrières, qui jouent les premiers rôles, ne comptent pas trébucher dans la banlieue caennaise.

Ligue Féminine - Journée 7

Dimanche 19 novembre - 15h30 (sauf mention)
Roche Vendée - Lattes Montpellier (14h00)
Nantes Rezé - Charleville-Mézières (15h00)
Hainaut Basket - Bourges
Tarbes - Basket Landes
Nice - Lyon
Mondeville - Villeneuve d'Ascq (16h00)

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 7
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 17. Novembre 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Après 10 jours de pause en raison des qualifications à l'Eurobasket féminin 2019, le championnat reprend ses droits dimanche. Au programme notamment, le match le plus attendu du Sud Ouest entre Tarbes et Basket Landes. Un derby qui se tiendra sur les bords de l'Adour, là où a débuté la carrière professionnelle de la meneuse landaise Céline Dumerc.

Le Nord, terre de basket

Corps: 

Dans l’histoire de la Ligue Féminine, le Nord-Pas-de-Calais est incontestablement la région numéro 1 de par la quantité et la qualité de ses clubs.

C’est chez lui, à Liévin, à la fin avril 2002 qu’eut lieu l’apothéose du basket nordiste avec le triomphe de Valenciennes alias l’USVO au Final Four de l’Euroligue. 4 500 spectateurs enfiévrés poussèrent les filles de Laurent Buffard à croquer les Slovaques de Ruzomberok en demi-finale (+48) et à batailler pour repousser les Polonaises de Gdynia (+6) en finale.
L’USVO était alors une sorte de Dream Team avec cinq internationales française de haut rang (Isabelle Fijalkowski, Edwige Lawson, Sandra Le Dréan, Nathalie Lesdema et Audrey Sauret), la Belge Ann Wauters, 22 ans, la Hongroise Timea Beres et les Américaines Allison Feaster et comme neuvième joueuse Teresa Edwards, quatre fois championne olympique et venue décrocher un dernier trophée la quarantaine approchant.
« Par rapport à l’équipe qu’on avait sur le papier, on se devait d’obtenir des résultats. Toute l’année, tout le monde a été plus ou moins critiqué, chacune à son tour, on s’est remis en question », faisait remarquer Audrey Sauret.
Oubliée la suprématie de Bourges constatée un an auparavant lorsque les équipières de Yannick Souvré avaient soufflé sur le fil la victoire en Euroligue à celles d’Audrey Sauret. En sept ans, l’USVO allait gagner 6 titres de Champion de France, remporter deux Euroligue (2002 et 2004) et participer à deux autres finales (2001 et 2003).
Le vieux rêve du président de l’US Orchies, Robert Leroux, l’un des deux frères à la tête de l’entreprise de chicorée éponyme et de Marc Silvert, sa cheville ouvrière était réalisé alors qu’il n’était plus au club. Car c’est bien d’Orchies que tout est parti, du plus bas niveau jusqu’à un titre national en 1994 et en enrôlant des figures européennes comme la Lettone Ouliana Semenova, la Polonaise Malgorzata Dydek et la Belge Ann Wauters que Marc Silvert alla chercher en Flandres, à Osiris Aalst, alors qu’elle avait à peine dix-huit ans.

Saint-Amand, l’héritier de Valenciennes
Nous étions en 2007-08 quand le Nord-Pas-de-Calais battait un record remarquable avec pas moins de cinq clubs (Arras, Calais, Saint-Amand-les-Eaux, Valenciennes et Villeneuve d’Ascq) en Ligue Féminine. Une preuve de la vitalité du basket local sachant que Roubaix (2003-04) et Armentières (2009-10) sont apparus furtivement parmi l’élite.
La fin de l’épopée, la fusion-absorption avec Saint-Amand, personne ne l’a vu venir. La responsabilité de ce chamboulement est venue directement des hautes sphères politiques locales. Une sorte de Yalta eut lieu en coulisses. A Valenciennes, le foot. A Saint-Amand le basket.
« Ce fut brutal. Mais il n’y avait pas de bons moments pour annoncer ça. Six mois ou un an plus tôt, cela n’aurait pas été idéal pour la sérénité. Sur le fond, je pense que les gens comprennent que c’était la bonne décision », disait le président de la nouvelle entité René Carpentier.
Dix ans plus tard, Saint-Amand Hainaut Basket, sans avoir le prestige de l’USVO, est toujours fidèle au poste de la Ligue Féminine.

Villeneuve d’Ascq dix ans après l’USVO
Ce sont deux autres clubs qui ont porté au sommet européen les couleurs des Hauts-de-France. Tout d’abord Arras Pays d’Artois Basket Féminin, finaliste de l’Eurocoupe en 2011. A l’aller de cette finale, en Israël, les Arrageoises croyaient avoir fait le plus dur en réussissant le nul (61-61) face à Elitzur Ramla mais elles se firent malmener au retour (61-53). Sans doute trop d’attente, trop de pression.
« On était chez nous, un public en folie, toutes les conditions étaient réunies, et on n’y arrive pas. On perd peut-être la finale là-bas lorsqu’on a douze points d’avance. Elles viennent ici, elles y croient. C’est finalement une finale qui s’est jouée en un match », constata Johanne Gomis.
Laquelle Johanne Gomis pris sa revanche dans la même compétition avec Villeneuve d’Ascq et face aux Castors de Braine, en 2015. A l’inverse, les Nordistes étaient mal parties après le match aller à domicile (64-68) mais renversèrent la table au retour (73-53) dans une salle de Charleroi remplie de plus de 6 000 fans acquis très majoritairement à la cause des Belges.
« Ce titre vient récompenser un travail qui ne date pas d’hier », commenta le président Carmelo Scarna. « Je suis arrivé il y a neuf saisons, en 2012, Fred Dusart a pris les rênes, un manager s’est installé (Valentin Cavelier, qui était à Roanne lors du titre de 2007). On a réussi à monter une équipe qui gagnait une ou deux places chaque année. »
Et l’épopée de l’ESBVA-LM n’était pas terminée. Dans la foulée, les Villeneuvoises disputaient leur première finale de Ligue Féminine face à Bourges. Perdue. Puis une autre finale de l’Eurocoupe. Encore perdue et toujours contre Bourges. C’est la saison dernière et cette fois face à Lattes Montpellier en finale des playoffs que Villeneuve d’Ascq obtenait son premier titre de Champion de France, dix ans exactement après le dernier sacre de l’USVO et du basket nordiste.

Catégorie: 
Surtitre: 
20 ans LFB
Auteur: 
Texte : Pascal Legendre
Date d’écriture: 
Mardi, 14. Novembre 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La Ligue Féminine de Basket fête ses 20 ans. Tout au long de la saison, la LFB vous propose de découvrir ou redécouvrir, les faits marquants, les équipes, les entraîneurs ou encore les joueuses qui ont fait sa légende. Aujourd'hui, zoom sur le Nord-Pas-de-Calais, pourvoyeur historique de clubs LFB.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/20ansLFB?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#20ansLFB</a> - Zoom sur les <a href="https://twitter.com/hautsdefrance?ref_src=twsrc%5Etfw">@hautsdefrance</a>, terre de basket et ses clubs qui ont passé au moins une saison en <a href="https://twitter.com/hashtag/LFB?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#LFB</a> <a href="https://t.co/RsCJjLMaI5">https://t.co/RsCJjLMaI5</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/Valenciennes?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Valenciennes</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/USVO?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#USVO</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/Nord?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Nord</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/PasdeCalais?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#PasdeCalais</a> <a href="https://twitter.com/ESBVALM?ref_src=twsrc%5Etfw">@ESBVALM</a> <a href="https://twitter.com/ArrasBasketOff?ref_src=twsrc%5Etfw">@ArrasBasketOff</a> <a href="https://twitter.com/COBCalais?ref_src=twsrc%5Etfw">@COBCalais</a> <a href="https://twitter.com/Hainaut_Basket?ref_src=twsrc%5Etfw">@Hainaut_Basket</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/Roubaix?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Roubaix</a> <a href="https://twitter.com/SOA_BASKET?ref_src=twsrc%5Etfw">@SOA_BASKET</a> <a href="https://t.co/uFkCpXTNeB">pic.twitter.com/uFkCpXTNeB</a></p>&mdash; LFB (@basketlfb) <a href="https://twitter.com/basketlfb/status/930364033160699904?ref_src=twsrc%5Etfw">14 novembre 2017</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Leedham porte la Grande-Bretagne

Corps: 

Pour son premier match à la tête de la sélection de Suède, François Gomez (Tarbes) a connu la victoire lors d'un périlleux déplacement en Croatie. A l'inverse, Elodie Godin, assistante de Mohamed Salem aux Pays-Bas, a perdu contre l'Ukraine.

Allemagne : défaite 56-89 contre la République Tchèque
Svenja Brunckhorst (Nice) : 11pts (4/8), 4 rebonds, 4 passes en 30'
15/11 > Déplacement en Belgique

Belgique : victoire 85-56 contre la Suisse
Julie Allemand (Lyon) n'a pas joué
Heleen Nauwalaers (Mondeville) : 5pts (2/7) en 10'
15/11 > Réception de l'Allemagne

Espagne : victoire 92-42 contre la Bulgarie
Cristina Ouvina (Bourges) : 11pts (4/6), 4 passes en 19'
15/11 > Réception des Pays-Bas

Grande-Bretagne : victoire 90-87 contre Israël
Johannah Leedham (Villeneuve d'Ascq) : 22pts (8/9), 13 rebonds, 4 passes en 39'
15/11 > Déplacement en Grèce

Italie : victoire 61-52 contre le Monténégro
Giorgia Sottana (Lattes Montpellier) : 11pts (5/17), 2rebonds, 5 pases en 24'
15/11 > Réception de la Croatie

République Tchèque : victoire 89-56 contre l'Allemagne
Romana Hejdova (Mondeville) : 11pts (4/8), 5 rebonds, 3 passes en 23'
15/11 > Réception de la Suisse

Suède : victoire 57-54 contre la Croatie
Kalis Loyd (Charleville-Mézières) : 0pt (0/3), 1 interception en 17'
15/11 > Réception du Monténégro

Suisse : défaite 56-85 contre la Belgique
Evita Herminjard (Lyon) : 12pts (5/11), 3 rebonds, 5 passes en 32'
15/11 > déplacement en République Tchèque

Ukraine : victoire 72-58 contre les Pays-Bas
Valeriya Berezhynska (Charleville-Mézières) : 11pts (4/8), 1 rebond, 3 passes en 33'
15/11 > Réception de la Bulgarie

Catégorie: 
Surtitre: 
EuroBasket féminin 2019 - Qualifications
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Lundi, 13. Novembre 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Fidèle à sa réputation de couteau suisse, la Villeneuvoise Johannah Leedham (22pts, 13rbds, 4 passes) a permis à la Grande-Bretagne de s'imposer contre Israël lors du premier match de qualification à l'Euro 2019. Plusieurs autres joueuses LFB se sont illustrées samedi aux quatre coins de l'Europe.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">A win is a win. We take it. <a href="https://twitter.com/Italbasket?ref_src=twsrc%5Etfw">@Italbasket</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/roadtoeurobasket2019?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#roadtoeurobasket2019</a></p>&mdash; Giorgia Sottana (@Gio_Skirt) <a href="https://twitter.com/Gio_Skirt/status/929421985880428544?ref_src=twsrc%5Etfw">11 novembre 2017</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="tl" dir="ltr">Pupuce <br> <a href="https://twitter.com/hashtag/belgique?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#belgique</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/suisse?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#suisse</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/lyonasvelfeminin?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#lyonasvelfeminin</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/teammate?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#teammate</a> <a href="https://t.co/KiKZlqmf2S">pic.twitter.com/KiKZlqmf2S</a></p>&mdash; ||LA SUISSE|| (@evitaherminjard) <a href="https://twitter.com/evitaherminjard/status/929437350287020032?ref_src=twsrc%5Etfw">11 novembre 2017</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Elodie Godin du Tango à l'Orange

Corps: 

Peux-tu nous raconter comment tu es arrivée sur le banc de la sélection des Pays-Bas ?
Lors de la saison dernière, le coach est venu voir Naomi Halman à Montpellier pour un match. Il m'a proposé ce rôle d'assistante car il a remarqué que je communiquais beaucoup avec les joueuses, il a trouvé en moi un leader sur le terrain. Il s'est dit que ça pouvait être parfait dans la communication entre ses joueuses et lui. Au début je ne savais pas trop si je voulais faire ça ou pas et je me suis dit que ça ne coûtait rien d'essayer. Étant retraitée en Équipe de France, j'ai plus de temps l'été. Il fallait essayer et préparer ma reconversion. J'ai eu des responsabilités cet été, ça s'est super bien passé. Après c'est vrai qu'être joueuse et assistante sont deux choses bien différentes.

Comment se passe ton adaptation/intégration ?
Tout se fait en anglais pour l'instant, il va falloir que je me mette au néerlandais. Tout le monde parle couramment anglais donc c'est plutôt simple par rapport à la langue. Après quelques joueuses me connaissaient pour avoir avec ou contre elles donc ça a été facile.

Quel est ton rôle dans le staff ?
A chaque fin d'entraînement je m'occupe du secteur intérieur, j'y suis plus à l'aise de part mon expérience à ce niveau. En général, je suis plus sur la communication entre les joueuses et le coach, donner des conseils notamment en défense, rectifier quelques poses d'écran, des choses techniques. Mais la priorité est sur le secteur intérieur.

Peux-tu nous parler de l'équipe nationale néerlandaise ?
L'équipe est très très jeune, la moyenne d'âge doit être 22-23 ans. La plupart des filles jouent en Allemagne, deux jouent en Pologne et une à Galatasaray (Chatilla Van Grinsven, passée par Arras et Bourges notamment). On a donc qu'une joueuse qui évolue en Euroligue, certaines travaillent et s'entraînent le soir. C'est un autre monde notamment avec la France où on est toutes professionnelles. Le niveau n'est donc pas le même mais les filles en veulent, aiment le maillot de l'équipe nationale.

Les Pays-Bas sont dans le groupe F avec l'Ukraine, l'Espagne et la Bulgarie. Quel est l'objectif ?
Il faut être honnête, si on veut espérer quelque chose il faudra gagner contre l'Ukraine samedi chez nous. Si on perd celui-là on est presque condamné. On est concentré sur ce match car après c'est l'Espagne... Je ne dis pas qu'on ne fait pas le travail mais on sait que c'est un niveau complètement au-dessus et que ce serait un vrai exploit de gagner là-bas. Ce n'est pas notre priorité, d'abord gagner samedi contre l'Ukraine pour avoir une chance de se qualifier.

Est-ce que le métier d'entraîneur est devenu un objectif maintenant ?
Ce n'était pas ma priorité de rester dans le basket mais avec le projet qu'il y a ici pour moi je me dis pourquoi pas. Je suis assistante coach pour l'instant mais après pourquoi pas m'occuper de leur Centre Fédéral sur Amsterdam. Ca serait quelque chose qui pourrait m'intéresser, il y a beaucoup de jeunes talents et du travail à faire ici.

Les Pays-Bas affronteront l'Ukraine samedi 11 novembre à Amsterdam (20h) puis iront défier l'Espagne mercredi 15 novembre à Valladolid (20h00).

Catégorie: 
Surtitre: 
EuroBasket féminin 2019 - Qualifications
Auteur: 
Propos recueillis par Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 9. Novembre 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Capitaine du Bourges Basket et ex-internationale tricolore, Elodie Godin a troqué sa tenue Tango pour le Oranje le temps de la première fenêtre FIBA de la saison. A deux jours du premier match qualificatif à l'Euro 2019, celle qui est désormais assistante en équipe nationale des Pays-Bas nous explique son rôle au sein du staff néerlandais.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="nl" dir="ltr">Vandaag kwamen de <a href="https://twitter.com/hashtag/OrangeAngels?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#OrangeAngels</a> voor de eerste keer samen in aanloop naar de wedstrijd van zaterdag tegen<br>&gt; <a href="https://t.co/HUX029gPdO">https://t.co/HUX029gPdO</a> <a href="https://t.co/yaYQaNzZ9W">pic.twitter.com/yaYQaNzZ9W</a></p>&mdash; NBB (@BasketballBond) <a href="https://twitter.com/BasketballBond/status/927640181997559808?ref_src=twsrc%5Etfw">6 novembre 2017</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Des joueuses LFB concernées

Corps: 

A noter qu'Elodie Godin, intérieure de Bourges, sera l'une des assistantes de Hakim Salem dans l'équipe des Pays-Bas et que François Gomez, actuel entraîneur de Tarbes, dirigera sa première rencontre en tant que coach de la Suède.

Allemagne : Romy Bär (Lattes Montpellier), Svenja Brunckhorst (Nice)
11/11 > Réception de la République Tchèque
15/11 > Déplacement en Belgique

Belgique : Julie Allemand (Lyon), Heleen Nauwalaers (Mondeville)
11/11 > Déplacement en Suisse
15/11 > Réception de l'Allemagne

Espagne : Cristina Ouvina (Bourges)
11/11 > Déplacement en Bulgarie
15/11 > Réception des Pays-Bas

Grande-Bretagne : Johannah Leedham (Villeneuve d'Ascq)
11/11 > Réception d'Israël
15/11 > Déplacement en Grèce

Italie : Giorgia Sottana (Lattes Montpellier)
11/11 > Déplacement au Monténégro
15/11 > Réception de la Croatie

Pays-Bas : Elodie Godin (Bourges - Entraîneur assistant)
11/11 > Réception de l'Ukraine
15/11 > Déplacement en Espagne

République Tchèque : Romana Hejdova (Mondeville)
11/11 > Déplacement en Allemagne
15/11 > Réception de la Suisse

Slovaquie : Katarina Tetemondova (Hainaut Basket)
11/11 > Déplacement en Bosnie-Herzégovine
15/11 > Réception de l'Islande

Suède : Kalis Loyd (Charleville-Mézières), François Gomez (Tarbes - Entraîneur)
11/11 > Déplacement en Croatie
15/11 > Réception du Monténégro

Suisse : Evita Herminjard (Lyon)
11/11 > Réception de la Belgique
15/11 > Déplacement en République Tchèque

Ukraine : Valeriya Berezhynska (Charleville-Mézières)
11/11 > Déplacement aux Pays-Bas
15/11 > Réception de la Bulgarie

Liste établie d'après les effectifs et informations disponibles sur FIBA.com

Catégorie: 
Surtitre: 
EuroBasket Women 2019 - Qualifications
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Mardi, 7. Novembre 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La première fenêtre de qualification à l'Euro féminin 2019 vient de s'ouvrir. L'Équipe de France, avec 13 joueuses sur 16 évoluant LFB, va affronter la Finlande (sam. 11 nov) et la Roumanie (mer. 15 nov à Villeneuve d'Ascq). Plusieurs équipes du Vieux Continent ont fait appel à des joueuses évoluant en Ligue Féminine.

Pages

S'abonner à RSS - Ligue Féminine
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'