Ligue Féminine

Bourges champion pour l'Histoire

Corps: 

Playoffs - Finale match 4

Tarbes - Bourges 80-87
La première mèche est allumée par Adja Konteh. Valériane Ayayi, en difficulté jeudi, retrouve son efficacité et Aby Gaye démarre fort aussi (8-7, 3'). La deuxième faute de l'intérieure tarbaise contrarie les plans de François Gomez qui doit la sortir (10-16, 6'). Sans son totem, Tarbes perd un peu le fil et voit Bourges prendre le large après les dix premières minutes (14-25).

Portées par leur bonne fin de premier quart-temps, les Tango continuent d'accélérer avec Marine Johannes (16-30, 12'). Chartereau répond à M. Plouffe derrière les 6m75. Suarez et Diallo maintiennent Tarbes à proximité de la barre des 10 points. Les Berruyères arrivent à neutraliser l'énergie bigourdane dans une ambiance qui se tend de plus en plus. A la pause, Bourges conserve son matelas grâce au bon passage d'Ouvina (37-46).

Sans attendre, Bjorklund fait ficelle de loin. Les artilleuses berruyères, Johannes et Ayayi, sont elles aussi de sortie. Christelle Diallo reste sur sa dynamique de la première mi-temps (47-52, 23'). La pépite berruyère enquille 6 points de rang et donne de l'air aux Tango. Appliquées en défense, les filles d'Olivier Lafargue passent à +15. En face le TGB est au bord de la rupture (55-73, 30').

Bourges compte se mettre rapidement à l'abri pour s'éviter une fin tendue. Tarbes, de son côté, jette ses dernière forces dans la bataille par Bjorklund et Suarez et à l'aide d'un public retrouvé (63-75, 32'). Laia Palau revient pour stabiliser une formation berruyère dans le dur face à la vague TGB (68-79, 35'). A 3'35 de la fin, Tarbes est dans le match (73-81) mais ne parvient pas à se rapprocher plus. Bourges aura tremblé jusqu'au bout mais remporte le titre de Champion de France LFB 2018

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Finales
Auteur: 
A Tarbes, Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Samedi, 26. Mai 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Grâce à une troisième victoire décrochée ce samedi en finale des playoffs, le Tango Bourges Basket a été sacré Champion de France LFB 2018. Avec désormais quatorze couronnes nationales à son palmarès, le club du Cher devient le club féminin le plus titré de l'histoire du basket français.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr"> VICTOIRE 80 - 87 ! <br><br>C&#39;EST FAIT ! LE TANGO BOURGES BASKET EST CHAMPION DE FRANCE ! <a href="https://twitter.com/hashtag/AllezTango?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#AllezTango</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/Fiert%C3%A9Tango?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FiertéTango</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/FinalesLFB?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FinalesLFB</a> <a href="https://t.co/WGBTqShw99">pic.twitter.com/WGBTqShw99</a></p>&mdash; Tango Bourges Basket (@BourgesBasket) <a href="https://twitter.com/BourgesBasket/status/1000410881547735042?ref_src=twsrc%5Etfw">26 mai 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Stop ou encore

Corps: 

Playoffs - Finale match 4

Samedi 26 mai à 16h30 sur SFR Sport 2
Tarbes - Bourges

Il reste à peine deux secondes au chrono et Elodie Godin, seule à mi-distance ligne de fond, hérite du ballon de la gagne après un dernier système berruyer. L'intérieure Tango, plus à l'aise sur des tirs face au cercle, le rate et le volcan tarbais peut entrer en éruption.

Au cours d'un match 3 intense, le TGB, mené pendant pendant 30 minutes, n'a jamais rien lâché sur les épaules d'une Aby Gaye retrouvée (14pts). Avec de l'énergie et du talent aussi, à l'image des jeunes Tima Pouye et Naomi Mbandu présentes dans la prolongation du haut de leurs 19 ans, Tarbes est resté vivant.

Côté berruyer, on peut regretter le dernier tir mais le match ne s'est pas joué sur cette ultime tentative. Dominatrices au rebond, notamment offensif (11 prises), les Tango n'ont pas fait bon usage de ces munitions supplémentaires. Elles ont surtout subi l'agressivité tarbaise (15 balles perdues) et gâché des lancers-frances (10/17).

Au moment d'entrer dans la fournaise, le Bourges Basket aura toujours une balle de match pour soulever le trophée. Tarbes sera encore dos au mur car mené 2-1. Et au bout des 40 minutes (ou plus), un exploit : le record Tango et ses 14 titres ou l'incroyable retour du TGB.

Match 5 (si nécessaire) - Lundi 28 mai 2018 (horaire à déterminer - SFR Sport 2/3) : Bourges - Tarbes

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Finales
Auteur: 
A Tarbes, Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 25. Mai 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
En obligeant Bourges à disputer un match 4 dans ces finales LFB 2018, Tarbes s'est donné le droit de rêver un peu plus. Portées par leur public, les Bigourdanes tenteront samedi d'égaliser à 2-2 afin de revoir le Prado lundi pour un dernier match décisif.
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fliguefemininedebasket%2Fvideos%2F10155832301714620%2F&show_text=1&width=560" width="560" height="426" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allow="encrypted-media" allowFullScreen="true"></iframe>

Tarbes maintient le suspense

Corps: 

Playoffs - Finale match 3

Tarbes - Bourges 64-63 a.p
L'ambiance de feu mise par les supporters tarbais ne dérange pas Bourges qui part pied au plancher (6-0, 1'). Laia Palau répond au primé de Michelle Plouffe. La Canadienne trouve de nouveau le chemin du filet pour garder son équipe au contact (10-11, 4'). Le bon passage de Marine Johannes remet les Tango en marche. Adja Konteh et Christelle Diallo ne veulent pas voir l'écart grossir et le TGB n'a que 6 points de retard à la fin du premier quart-temps (14-20).

L'agressivité défensive des Bigourdanes porte ses fruits. Bourges s'égare mais maintient l'écart grâce à un rebond offensif performant. Les fautes pleuvent, les Tango sont dans la pénalité après 3'20 dans le 2ème QT. La tension est palpable sur le terrain avec un jeu qui se durcit à l'image du duel Gaye-Godin sous le cercle. L'adresse de Bjorklund, le travail de sape d'Aby Gaye et le culot de Tima Pouye permettent à Tarbes de relancer le match à la pause (29-33).

Les deux formations ne tardent pas à retrouver le rythme. M. Plouffe plante de loin, Ouvina l'imite. Aby Gaye se montre mais c'est toujours Bourges qui a la main (34-38, 25'). L'intérieure tarbaise est à son aise et Diallo, en rotation, oblige Olivier Lafargue à prendre un temps-mort. Le TGB revient par Bjorklund et sur un triple de Pouye, le TGB n'a jamais été aussi près (43-44, 30').

Pour la première fois du match, Tarbes passe devant grâce à Konteh. Le chassé-croisé s'installe entre une équipe tarbaise euphorique et un Bourges mis sous pression (54-54, 35'). Le sang-froid d'Elodie Godin à mi-distance fait du bien aux Berruyères. A une minute du terme, le suspense est entier (58-58). Palau perd la balle mais se rattrape dans la foulée avec un contre magistral sur Tima Pouye. Plus rien n'est marqué et les deux équipes filent en prolongation (58-58).

Des minutes supplémentaires qui font monter un peu plus la température d'un Quai de l'Adour déjà brûlant. Et même incanscent quand Bjorklund donne deux unités d'avance à son équipe. Bourges, de son coté, est en panne sèche (60-58, 43'). Godin et Ayayi remettent du gaz, M. Plouffe assure sur la ligne (62-62, 44'). Naomi Mbandu fait 2/3 aux lancers (64-63 et 20s à jouer). Le dernier tir d'Elodie Godin, bien démarquée, ne trouve pas le cercle. Tarbes est toujours en vie !

Bourges mène 2-1

Match 4 - Samedi 26 mai (16h30 - SFR Sport 2) : Tarbes - Bourges
Match 5 (si nécessaire) - Lundi 28 mai 2018 (horaire à déterminer - SFR Sport 2/3) : Bourges - Tarbes

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Finales
Auteur: 
A Tarbes, Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 24. Mai 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Tarbes a remporté ce jeudi la troisième manche de la finale LFB au bout d'un match haletant qui s'est terminé après prolongation. Les Berruyères mènent toujours (2-1) mais devront jouer un quatrième match samedi en Bigorre.

Un sursaut ou le record

Corps: 

Playoffs - Finale match 3

Jeudi 24 mai - 20h45 sur SFR Sport 2

Tarbes - Bourges
Balayé à deux reprises dans le Cher à 48h d'intervalle, le TGB sait que ses chances de remporter les finales LFB 2018 sont minces. L'ampleur du score (86-66 et 80-56) a forcément laisser des traces dans les esprits des Bigourdanes mais au moment de recevoir Bourges pour un (ou deux) match(s) dans son Quai de l'Adour, il n'y aura pas de calcul à faire. Soit les filles de François Gomez réussissent à se remobiliser pour pousser les Tango à disputer une quatrième manche, soit le club du Cher entrera encore plus dans la légende du basket français.

A domicile cette saison, Tarbes n'a perdu que deux fois et venir s'imposer en Bigorre nécessitera des nerfs solides. Mais vues les deux prestations fournies par les Berruyères lors des matches 1 et 2, on peut penser que le record de 13 titres, actuellement co-détenu par Bourges et Clermont UC, n'a jamais été aussi près de tomber.

Bourges mène 2-0

Match 4 (si nécessaire) - Samedi 26 mai (16h30 - SFR Sport 2) : Tarbes - Bourges
Match 5 (si nécessaire) - Lundi 28 mai 2018 (horaire à déterminer - SFR Sport 2/3) : Bourges - Tarbes

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Finales
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 23. Mai 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Mené 2-0 après les premiers matches au Prado, Tarbes est dos au mur avant de recevoir la troisième manche des finales LFB jeudi à 20h45 (SFR Sport 2). Pour les coéquipières de Michelle Plouffe, la victoire est obligatoire afin d'éviter le sweep. En cas de succès, les Berruyères garniraient leur armoire à trophées d'un quatorzième titre de Champion de France, record absolu.

Les stars étrangères en LFB

Corps: 

Faire ressortir les joueuses étrangères qui ont marqué vingt ans de Ligue Féminine est forcément un choix subjectif. Ce qui saute aux yeux, c’est que les Américaines sont minoritaires et qu’outre l’Europe et l’Amérique, l’Afrique et l’Océanie sont représentées.

En tête de liste, choisie par les internautes pour figurer dans le « 5 Majeur » étranger de ces 20 ans, on trouve la Belge Ann Wauters, qui a la particularité d’avoir porté le maillot de Valenciennes à ses débuts (de 18 à 24 ans) puis de Villeneuve d’Ascq après avoir fait le tour de quelques-uns des plus grands clubs d’Europe (à 34 ans). Preuve de son impact, avec VO, elle a gagné deux fois l’Euroligue et avec l’ESBVA, une fois l’Eurocoupe.
« Elle habite à vingt minutes top chrono de la salle. Elle vivra chez elle. Elle a ses enfants, sa famille, elle est à l’abri financièrement et elle voulait jouer soit en Belgique, soit dans le nord de la France », commenta le coach des Guerrières, Frédéric Dusart, pour expliquer comment il avait déniché une telle pépite.
Lequel Frédéric Dusart a profité de cette proximité géographique avec la Belgique pour enrôler deux saisons Emma Meesseman, qui à 19 ans était l’un des plus grands espoirs du basket européen. Un statut qu’elle a confirmé par la suite en Russie et en WNBA. Autre joueuse de classe mondiale passée par Villeneuve d’Ascq, l’Ukrainienne Alina Iagupova, une boulimique de points qui a tenu un rôle majeur dans l’obtention du premier titre de champion de France du club en 2017.

KB Sharp : un record de longévité

La Lettone Gunta Basko (8 saisons dans quatre clubs différents), Ann Wauters et la Franco-Malienne Djéné Diawara (7 saisons) ou encore la Bulgare naturalisée française Polina Tzekova (10 saisons) ont fait preuve d'une longue fidélité à l’élite française.
« A 19 ans j'avais déjà été élue dans les dix meilleures joueuses européennes. Je me suis alors dit que je pouvais laisser quelque chose, une trace, dans l'Europe du basket. Je me suis mise à bosser, du matin jusqu'au soir j'étais dans la salle. A l'époque en Bulgarie, il y avait beaucoup de problèmes économiques, parfois on n'avait pas d'électricité dans la salle et je m'entraînais à la bougie », raconta Tzekova à propos de ses débuts dans son pays de naissance. A sa sortie du Lokomotiv Sofia, Polina a fait un passage de quatre ans à Priolo, en Italie, avant de s’installer définitivement dans le Sud Ouest, à Mourenx et à Tarbes où elle a joué en LFB jusqu’à l’âge canonique de 41 ans.

Mais c'est Kristen Brooke Sharp, meneuse franco-américaine du Bourges Basket, qui détient la palme avec 12 saisons consécutives en LFB. La native de Columbus a débarqué à Aix-en-Provence en 2006, est passée par Challes-les-Eaux avant de s'installer à Mondeville (2010-2013 puis 2014-2017), avec un crochet par Nice. 

Laia Palau : ce n’était qu’un au-revoir

Du fait de leur rang élevé en Europe, Bourges et Valenciennes ont abrité de nombreuses stars étrangères comme les Australiennes Kristi Harrower et Belinda Snell, les Grecques Evanthia Maltsi et Stella Kaltsidou, la Serbe Sonja Petrovic qui fut plus tard championne d’Europe avec Milica Dabovic, qui elle porta les maillots de Mondeville et Lyon.
Deux cas sont particulièrement à mettre en exergue. Celui de Ilona Korstine, qui fréquenta le centre de formation de Bourges, obtint la nationalité française, fut élue MVP Espoir de la LFB en 1999, mais poursuivi ensuite sa carrière à l’étranger et avec l’équipe nationale de Russie. Elle est aujourd’hui la Directrice Générale de la VTB League. L’autre, c’est la meneuse espagnole Laia Palau, qui a joué pour le club du Cher de 2004 à 2006 et qui est revenue au cours de la présente saison après avoir collectionné trophées et médailles en club et avec la sélection ibérique.

L’amour de la France

Malgré tout, plusieurs joueuses américaines ont laissé une trace indélébile dans l’histoire de la LFB. Même si son apport ne fut pas majeure car elle avait 38 ans lorsqu’elle fit une pige en 2002 avec Valenciennes pour gagner l’Euroligue, le nom de Teresa Edwards est inscrit dans ce Who’s Who de la Ligue Féminine car elle a participé à un record de cinq Jeux Olympiques et récolté quatre médailles d’or. Plus importante fut la contribution de sa compatriote Allison Feaster à la gloire de l’USVO. Cette diplômée en économie de la prestigieuse université d’Harvard, trois fois MVP étrangère de la LFB (2002, 2003 et 2004) était mariée avec Danny Strong qui en parallèle fit carrière en LNB. « J’adore jouer en Europe et notamment en France. J’adore ce pays. Je n’ai pas eu peur que le basket fasse du mal à notre couple », déclara-t-elle.
Tamika Whitmore a marqué les esprits pour avoir établi un record de 41 points avec Mourenx et contre Tarbes en 2006. Mistie Bass, fille d’un chanteur célèbre des années 60, pour avoir été double MVP étrangère de la Ligue Féminine (2011 et 2012). « Je suis Américaine mais je suis Française aussi. J’adore la culture française. Comme ça, je pourrais rester en France si je veux. Je voudrais essayer aussi de jouer en Équipe de France, pour l’expérience. » annonçait Mistie qui finalement est repartie précipitamment aux Etats-Unis et a eu un enfant avant de rebondir en Australie.
La Québécoise de langue anglaise Lizanne Murphy a également proclamé son amour de la France et elle a obtenu le passeport national à l’issue de son séjour ici.
« Depuis que je suis en France, je parle français toute la journée, ça aide beaucoup », racontait-elle alors qu’elle venait d’être sacrée MVP étrangère sous le maillot d’Angers. « Et dans les trois équipes où j’ai joué, j’étais la traductrice. Je peux désormais réfléchir en anglais et en français. Au Québec, par exemple, on ne dit pas une paire de basket ou de chaussures, mais une paire de souliers. Tout le monde se moque de moi quand je dis ça. »

Catégorie: 
Surtitre: 
20 ans LFB
Auteur: 
Texte : Pascal Legendre - Visuel : Chloé Bérard
Date d’écriture: 
Mercredi, 23. Mai 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La Ligue Féminine de Basket fête ses 20 ans. Tout au long de la saison, la LFB vous propose de découvrir ou redécouvrir, les faits marquants, les équipes, les entraîneurs ou encore les joueuses qui ont fait sa légende. Aujourd'hui, zoom sur ces stars étrangères qui ont foulé les parquets français.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/20ansLFB?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#20ansLFB</a> - De nombreuses joueuses étrangères ont foulé les parquets <a href="https://twitter.com/hashtag/LFB?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#LFB</a>, zoom sur ces stars qui ont régalé durant les 20 dernières saisons <a href="https://t.co/57001BtmzZ">https://t.co/57001BtmzZ</a> <a href="https://t.co/1sN3GtXX9Q">pic.twitter.com/1sN3GtXX9Q</a></p>&mdash; LFB (@basketlfb) <a href="https://twitter.com/basketlfb/status/999208094273015809?ref_src=twsrc%5Etfw">23 mai 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Garnier sacrée en Turquie

Corps: 

Débarquée en Turquie fin mars, l'entraîneur des Bleues Valérie Garnier a réussi son pari. Alors que Fenerbahçe n'était pas au mieux en championnat et avait été sorti en quarts de finale de l'Euroligue, le club stambouliote a réagi et a terminé la saison sur les chapeaux de roue. Après avoir éliminé Besiktas en quart puis Hatay en demi-finale du championnat turc, les joueuses de Valérie Garnier ont réussi l'exploit de vaincre l'ogre Yakin Dogu en finale (3-1), club où évolue d'ailleurs l'intérieure tricolore Sandrine Gruda. Fenerbahçe remporte ainsi le 13ème titre de champion de son histoire.

 

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mardi, 22. Mai 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Arrivée en cours de saison à Fenerbahçe, Valérie Garnier a redressé la barre du club turc et termine la saison auréolée du titre de championne de Turquie.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="tr" dir="ltr">ŞAMPİYON <a href="https://twitter.com/hashtag/POTANINKRAL%C4%B0%C3%87ELER%C4%B0?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#POTANINKRALİÇELERİ</a>! <a href="https://t.co/hAdm57zW76">pic.twitter.com/hAdm57zW76</a></p>&mdash; Fenerbahçe SK (@Fenerbahce) <a href="https://twitter.com/Fenerbahce/status/998611454495518720?ref_src=twsrc%5Etfw">21 mai 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Bourges fait le break

Corps: 

Playoffs - Finale match 2

Bourges bat Tarbes 80-56
A l'opposé de ce qu'il avait proposé dimanche, le TGB démarre fort notamment en défense. Valériane Ayayi, deux primés de suite, calme les ardeurs bigourdanes (6-2, 3') mais pas une Adja Konteh en grande confiance. Deux joueuses qui régalent dans ce premier quart-temps avec 11pts pour la Berruyère et 13 pour la Tarbaise après 10 minutes (17-19).

Alors que l'on avait assisté à une entrée en matière rythmée, la suite semble plus compliquée pour les deux équipes. Tirs ratés, balles perdues...le jeu se hache (20-19, 14') à cause d'une défense tarbaise qui perturbe Bourges. Marine Johannes débloque la situation avec 7 points de rang et sur un tir à 3pts au buzzer signé Ayayi, Bourges prend ses distances (37-29 à la pause).

Sur sa lancée du 2ème QT, Marine Johannes trouve la mire derrière l'arc, enrhume Michelle Plouffe pour un double-pas puis caviardise Elodie Godin (44-29, 22'). Les Tarbaises accumulent les mauvais choix en préférant les actions individuelles alors que Bourges déroule son jeu à merveille à l'image de Laia Palau. Dominé 27-8 dans ce quart-temps, le TGB vient d'exploser en plein vol (64-37, 30').

Assurées d'un deuxième succès dans ces finales LFB 2018, les Berruyères, comme lors du match 1, gèrent parfaitement leur avance. Tarbes s'en remet à la jeunesse de Naomi Mbandu, Tima Pouye et Shauna Beaubrun pour réduire l'écart (68-52, 34'). Les Tango terminent la rencontre sans forcer et veulent désormais finir le travail dès jeudi sur les bords de l'Adour. A domicile, les Tarbaises montreront à coup sûr un autre visage pour éviter le sweep.

Bourges mène 2-0

Match 3 - Jeudi 24 mai (20h45 - SFR Sport 2) : Tarbes - Bourges
Match 4 (si nécessaire) - Samedi 26 mai (16h30 - SFR Sport 2) : Tarbes - Bourges
Match 5 (si nécessaire) - Lundi 28 mai 2018 (horaire à déterminer - SFR Sport 2/3) : Bourges - Tarbes

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Finales
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Lundi, 21. Mai 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Comme lors du match 1, Bourges a largement dominé Tarbes (80-56) et mène désormais 2-0. Les Berruyères ont fait la différence avant et après la pause avec notamment un troisième quart-temps feu d'artifice. Valériane Ayayi (18pts) et Marine Johannes (15pts) ont été les grandes dames de la soirée. Les équipes se retrouveront jeudi en Bigorre pour le match 3 (20h45 - SFR Sport 2).
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Le break est fait pour <a href="https://twitter.com/BourgesBasket?ref_src=twsrc%5Etfw">@BourgesBasket</a> qui mène désormais 2-0 face au <a href="https://twitter.com/TGBOfficielCom?ref_src=twsrc%5Etfw">@TGBOfficielCom</a> dans ces <a href="https://twitter.com/hashtag/FinalesLFB?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FinalesLFB</a> Rdv jeudi en Bigorre pour le match 3 <a href="https://t.co/tXOZ2tJdfz">pic.twitter.com/tXOZ2tJdfz</a></p>&mdash; LFB (@basketlfb) <a href="https://twitter.com/basketlfb/status/998661369368141825?ref_src=twsrc%5Etfw">21 mai 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Déjà un tournant

Corps: 

Playoffs - Finale match 2

Lundi 21 mai - 20h45 sur SFR Sport 2

Bourges - Tarbes
Sans solution quand l'armada berruyère s'est mise en ordre de marche en début de deuxième quart-temps samedi soir, Tarbes devra serrer les rangs ce lundi pour éviter de prendre un éclat aussi rapidement dans le match. Les Tango, sur un nuage au niveau de l'adresse en première mi-temps, ont elles joué une partition parfaite devant leur public et réitérer cette performance (86-66) pourrait les rapprocher un peu plus du titre. Mais à +30 au tabeau d'affichage, elles ont (logiquement) levé le pied, laissant le TGB revenir au score. C'est sur ce point qu'Olivier Lafargue va sans doute insister pour garder ses filles dans le bon chemin alors qu'il sera un motif d'espoir pour la formation bigourdane.

Bourges mène 1-0

Match 3 - Jeudi 24 mai (20h45 - SFR Sport 2) : Tarbes - Bourges
Match 4 (si nécessaire) - Samedi 26 mai (16h30 - SFR Sport 2) : Tarbes - Bourges
Match 5 (si nécessaire) - Lundi 28 mai 2018 (horaire à déterminer - SFR Sport 2/3) : Bourges - Tarbes

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Finales
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Dimanche, 20. Mai 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Largement battu samedi soir en ouverture des finales LFB, Tarbes va tenter de recoller au score ce lundi à l'occasion du match 2. Toujours au Prado, cette rencontre vaudra cher pour le TGB qui veut éviter de retourner en Bigorre en étant mené 2-0.

Bourges démarre fort

Corps: 

Playoffs - Finale match 1

Bourges bat Tarbes 86-66
Bien lancées par Katherine Plouffe et Marine Johannes, les Tango prennent rapidement les devants (9-3, 3'). Tarbes résiste comme il peut en s'appuyant sur son intérieure Aby Gaye ainsi que l'Espagnole Ana Suarez. Face à une équipe berruyère très adroite (8/11 à 2pts), le TGB pointe à -9 après 10 minutes (26-17).

L'écart continue de grimper à coups de 3 points avec Valériane Ayayi, Laia Palau par deux fois et l'intenable Johannes. Sonnées par un 11-0 (40-19), les partenaires d'Adja Konteh stoppent un temps l'hémorragie avant de voir Bourges accélérer à nouveau grâce à sa réussite longue distance (70% à 3pts à la pause). Un tir primé de Tima Pouye au buzzer permet aux Tarbaises d'entretenir la flamme (57-29).

Fortes de cette avance, les Berruyères se mettent en mode contrôle. Aby Gaye, muselée sous le cercle, n'y arrive pas et Diandra Tchatchouang en profite pour faire passer la barre des 30 points à son équipe (67-36, 25'). Seule note positive pour le club bigourdan, il remporte ce 3ème quart-temps (14-12) mais reste toujours bien loin des locales (69-43).

La dernier quart temps ne devrait être qu'une formalité pour Bourges car les filles de François Gomez semblent déjà tournées vers le match 2. Au combat dans la peinture, Christelle Diallo se charge de réduire l'écart (75-51, 35'). Aby Gaye remet le nez à la fenêtre, les Tango ont clairement levé le pied ce qui a le don d'agacer Olivier Lafargue. Bourges l'emporte finalement 86-66 et cherchera à doubler la mise dès lundi à l'occasion du match 2.

Bourges mène 1-0

Match 2 - Lundi 21 mai (20h45 - SFR Sport 2) : Bourges - Tarbes
Match 3 - Jeudi 24 mai (20h45 - SFR Sport 2) : Tarbes - Bourges
Match 4 (si nécessaire) - Samedi 26 mai (16h30 - SFR Sport 2) : Tarbes - Bourges
Match 5 (si nécessaire) - Lundi 28 mai 2018 (horaire à déterminer - SFR Sport 2/3) : Bourges - Tarbes

Playoffs - Matches de classement 5-6 retour

Basket Landes - Villeneuve d’Ascq 61-82 / Revoir le match
Bien entrées dans le match, les Nordistes se sont rapidement mises à l'abri (14-31, 10'). A la pause, les jeux étaient faits (25-52) et il ne restait plus qu'à gérer pour l'ESBVA-LM. La deuxième mi-temps a permis aux locales de réduire un peu l'addition grâce à Queralt Casas (21pts, 7rbds, 6 passes) qui a réussi ses adieux au public landais. Côté villeneuvois, le 5 majeur a été performant à l'image de Jo Leedham (17pts, 8rbds, 7 passes). Ce succès permet aux Guerrières de terminer à la 5ème place des playoffs.
Villeneuve d'Ascq 2-0

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Playoffs
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Samedi, 19. Mai 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Bourges a remporté sans trembler le match 1 de la finale des playoffs LFB. En s'appuyant sur une adresse incroyable en première mi-temps, elles se sont assurées une deuxième partie de rencontre tranquille. Tarbes, qui n'a jamais abdiqué, devra retrouver ses esprits pour le match 2 prévu lundi, toujours dans le Cher.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Grosse victoire du <a href="https://twitter.com/BourgesBasket?ref_src=twsrc%5Etfw">@BourgesBasket</a> face au <a href="https://twitter.com/TGBOfficielCom?ref_src=twsrc%5Etfw">@TGBOfficielCom</a> dans le match 1 des <a href="https://twitter.com/hashtag/FinalesLFB?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FinalesLFB</a> Rendez-vous lundi (20h45 - <a href="https://twitter.com/SFR_Sport?ref_src=twsrc%5Etfw">@SFR_Sport</a> 2) pour le match 2. <a href="https://t.co/eomWf9gEiV">pic.twitter.com/eomWf9gEiV</a></p>&mdash; LFB (@basketlfb) <a href="https://twitter.com/basketlfb/status/997938121688932352?ref_src=twsrc%5Etfw">19 mai 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

La finale est lancée

Corps: 

Playoffs - Finale match 1

Samedi 19 mai à 20h45 sur SFR Sport 2

Bourges - Tarbes
Classico des finales LFB, l'opposition entre les Tango et Tarbes s'inscrit historiquement entre les Bourges - USVO (8 finales) et Bourges - BLMA (5). Les trois affrontements ont eu lieu entre 2009 et 2011 avec deux titres pour les filles du Cher (2009 et 2011) entrecoupés du sacre des Tarbaises emmenées par Isabelle Yacoubou en 2010. Alors qu'à cette époque les deux formations dominaient le championnat, l'édition 2018 des finales LFB verra le favori (Bourges) affronter la surprise Tarbes (6ème de la saison régulière).

En effet, la présence des Berruyères en finale s'inscrit dans la lignée d'une saison où tous les objectifs ont été remplis (Match des Champions, Coupe de France, quart de finale en Euroligue). Celle du TGB est plus inattendue. L'équipe dirigée par François Gomez, récemment élu meilleur entraîneur de LFB, a bien réalisé quelques "coups" dans la saison (et notamment une victoire contre Bourges lors de la 2ème journée) mais rien ne prédisposait les Bigourdanes à se retrouver à ce stade. En playoffs, que ce soit face au champion en titre (ESBVA-LM) ou dans l'antre des Flammes, le TGB s'est à chaque fois sublimé pour éliminer deux favoris, le tout sans l'avantage du terrain. Une chose qu'Olivier Lafargue, le guide berruyer, n'oubliera pas de faire remarquer à ses joueuses au moment de lancer le premier match des finales LFB 2018.

Match 2 - Lundi 21 mai (20h45 - SFR Sport 2) : Bourges - Tarbes
Match 3 - Jeudi 24 mai (20h45 - SFR Sport 2) : Tarbes - Bourges
Match 4 (si nécessaire) - Samedi 26 mai (16h30 - SFR Sport 2) : Tarbes - Bourges
Match 5 (si nécessaire) - Lundi 28 mai 2018 (horaire à déterminer - SFR Sport 2/3) : Bourges - Tarbes

Playoffs - Matches de classement 5-6 retour

Samedi 19 mai à 20h00 sur LFB TV
Basket Landes - Villeneuve d’Ascq
Aller : Villeneuve d'Ascq 79-72

Belle (si nécessaire) : mardi 22 mai à 20h00 à Villeneuve d’Ascq

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Playoffs
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 18. Mai 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Pour la quatrième fois dans l'Histoire de la LFB, la finale opposera Bourges à Tarbes. Meilleure équipe de la saison régulière, la formation Tango accueillera samedi, dans son Prado, le TGB (20h45 - SFR Sport 2). Le club bigourdan, qui a déjà éliminé Villeneuve d'Ascq et Charleville-Mézières, visera un nouvel exploit.

Pages

S'abonner à RSS - Ligue Féminine
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'