Ligue Féminine

Roche Vendée à un tournant

Corps: 

Samedi en fin d'après-midi, Lattes Montpellier accueille la lanterne rouge Nantes Rezé. Solidement installées sur le podium, les Gazelles et Diandra Tchatchouang chercheront à rebondir après la désillusion de mercredi en Euroligue. Dans la lutte pour éviter les playdowns, la rencontre entre Saint-Amand et Charnay peut accorder du répit aux Green Girls en cas de victoire. Pour les Pinkies, un succès permettrait de rattraper le retard sur la 10è place.

Lors de la phase aller, Roche Vendée et Villeneuve d'Ascq ont eu des trajectoires inverses. Le RVBC reçoit une équipe de Bourges très en forme actuellement puisque les Tango viennent de dominer Lyon et se sont qualifiées pour les quarts de finale de l'Euroligue. De son côté, l'ESBVA-LM voit débarquer le leader de Ligue Féminine. Si LDLC ASVEL Féminin veut conserver son statut, il faudra réaliser un gros match au Palacium où les Guerrières n'ont perdu qu'une fois en 6 rencontres de championnat cette saison.

Dimanche, Landerneau, qui surfe sur une belle série de 3 victoires, défie Basket Landes sur ses terres. Les filles du Sud Ouest, battues en Eurocoupe mercredi, devront vite rebondir face à un concurrent direct pour la quatrième place. Enfin, le duel entre Tarbes et Charleville-Mézières vaut très cher pour les Bigourdanes. S'il venait à s'incliner, le TGB verrait la 9ème place s'éloigner surtout si Saint-Amand s'impose aussi.

Ligue Féminine - Journée 13

Samedi 25 janvier
Lattes Montpellier - Nantes Rezé / 18h30 - LFB TV
Villeneuve d'Ascq - Lyon / 20h - LFB TV
Saint-Amand - Charnay / 20h - LFB TV
Roche Vendée - Bourges / 20h - LFB TV (commenté par Lukas Nicot et Mariame Dia)

Dimanche 26 janvier
Basket Landes - Landerneau / 16h30 - LFB TV
Tarbes - Charleville-Mézières / 17h30 - LFB TV

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 13
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 24. Janvier 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Solide durant une grande partie de la phase aller, Roche Vendée semble marquer le pas puisque les partenaires de Clémentine Samson restent sur trois défaites consécutives et une élimination de l'Eurocoupe. La réception de Bourges, que le RVBC avait battu au Prado lors de la journée 2, sera à suivre en direct commenté sur LFB TV.

"Le maillot bleu est devenu comme une deuxième peau"

Corps: 

En 2012, vous participiez à votre premier TQO avec l'Equipe de France féminine, qui n'avait pas connu les J.O. depuis Sydney en 2000. Quels souvenirs gardez-vous de ce tournoi à Ankara (Turquie) ?
C'était nouveau sans vraiment l'être. L'enjeu était différent, celui de se qualifier pour les Jeux Olympiques, mais on se retrouvait dans un contexte d'un tournoi international. À l'époque, seule Edwige Lawson-Wade avait connu les Jeux en 2000. On ne réalisait pas vraiment à ce moment ce que cela pouvait représenter de s'y qualifier, on ne se projetait pas du tout à Londres. En revanche, au moment où on bat la Corée du Sud et où on valide notre billet pour les J.O., je me dis : "Wouah !". Je réalise enfin que je vais disputer cette fameuse compétition prestigieuse, où les athlètes les plus méritants participent, et qui couronne la carrière d'un athlète. Je réalise que je vais participer à cette compétition, que je regardais à la télévision quand j'étais enfant en Martinique, qui me paraissait intouchable. Et là, je vais me retrouver de l'autre côté du téléviseur.

 Quatre ans plus tard, abordez-vous le TQO de Nantes en 2016 d'une manière différente, dans la mesure où vous avez déjà participé aux J.O. ?
Sportivement, je l'appréhende de la même manière, ça reste un tournoi où il faut gagner des matches. En 2016, quand on valide notre ticket pour Rio, le fait d'avoir déjà joué les J.O., je n'ai plus ces étoiles dans les yeux. Par contre, la motivation vient d'ailleurs : il y a toujours cette fierté de représenter le basket français dans cette compétition, et le fait d'avoir déjà goûté en plus à une médaille olympique te donne encore envie de recommencer. J'avais aussi hâte de revivre cet élan de solidarité qu'il existe entre tous les athlètes français, on tisse des liens, on se croise, on s'encourage pour les matches à venir.

Pour la 2ème fois après Nantes, vous allez disputer un TQO à domicile à Bourges dans quelque jours. Que cela vous inspire t-il ?
Je ne m'en lasse pas. Je porte le maillot bleu depuis 2006, j'en suis honoré à chaque fois. C'est un peu devenu comme une deuxième peau. J'ai évolué 13 ans à l'étranger dans ma carrière, je sais ce que c'est d'être français dans un autre pays, je sais ce que cela représente. Rien que le fait d'en parler, j'en ai des frissons. Et pouvoir ressentir tout cela à domicile, c'est incommensurable.

 

Places à partir de 10 euros pour venir soutenir les Bleues au Prado de Bourges pendant le TQO.
Tarifs préférentiels pour les clubs, groupes/CE (à partir de 10 places)

Toutes les offres sont sur :
https://billetterie.ffbb.com

 

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Propos recueillis par Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 24. Janvier 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Dans moins de deux semaines, Sandrine Gruda et les Bleues joueront à domicile leur Tournoi de Qualification Olympique qui doit les conduire vers les J.O. de Tokyo 2020. La troisième meilleure marqueuse de l'histoire se livre à quelques jours de cette échéance importante qu'elle connait bien, pour avoir déjà joué le TQO en 2012 et en 2016.
crédit: 
(Crédit : Bacot/FFBB)

Les plus déterminées : le Brésil

Corps: 

Le 8 février prochain à 16h30, les bleues disputeront leur deuxième match du TQO face aux Brésiliennes, actuellement 15e au classement FIBA (pour rappel, la France est 5e). Depuis 2011, où elle avait combiné l’or à l’AmeriCup et le bronze aux Jeux Panaméricains, l’équipe brésilienne a un peu perdu de sa superbe, connaissant une longue période de retrait sur les compétitions internationales : elle n’avait pas atteint les quarts de finale du TQO en 2016, éliminée par la France, et elle n’avait pas non plus participé à la dernière Coupe de Monde en 2018.

Mais, en 2019, elle s’est relevée en brillant sur ses dernières compétitions : elle s’est emparée du bronze à la dernière AmeriCup, en battant notamment l’équipe portoricaine qu’elle retrouvera au prochain TQO, et elle a remporté l’or aux Jeux Panaméricains. Deux belles performances qui sont venues garnir le palmarès suivant :
• 7 participations aux Jeux Olympiques dont 1 médaille d’argent et 1 médaille de bronze
• 16 participations en Coupe du Monde dont 1 médaille d’or et 1 médaille de bronze
• 14 participations à l’AmeriCup dont 5 médailles d’or, 4 médailles d’argent et 3 médailles de bronze
• 16 participations aux Jeux Panaméricains dont 4 médailles d’or, 4 médailles d’argent et 4 médailles de bronze

Ces dernières réussites, la Confédération Brésilienne de Basketball les doit à l’arrivée du nouvel entraineur, José Neto, en juin 2019. "Nous avons entamé un processus pour que le basketball féminin puisse rejouer dans une compétition de niveau mondial. Nous avons atteint ce but, mais nous suivons maintenant un objectif encore plus grand. Nous allons continuer notre préparation pour aller chercher une place aux Jeux Olympiques de Tokyo. Ce sera une compétition difficile, mais nous sommes très motivés et prêts à affronter ces difficultés lors de cette étape" a-t-il exprimé.

Pour atteindre ce nouvel objectif, José Neto a rassemblé 16 joueuses :
• Alana da Silva – Santo André / Apaba
• Débora Costa – SESI Araraquara
• Lays da Silva – Vera Cruz Campinas
• Isabela Ramona – Uninassau
• Patricia Teixeira – Vera Cruz Campinas
• Taina Paixao – Sampaio Basquete
• Raphaella Monteiro – Ituano
• Tatiane Pacheco – Ituano
• Jeanne Flausino – Vera Cruz Campinas
• Damiris Dantas – Busan BNK Sum KOR
• Mariana Dias – Vera Cruz Campinas
• Vitoria Domingos – Sampaio Basquete
• Erika de Souza – San Sebastian
• Jennifer Calixto – Pro Esporte Sorocaba
• Juliana Souza – Vera Cruz Campinas
• Maria Carolina Oliveira – Pro Esporté Sorocaba

Prévue initialement dans la composition, la pivot du LDLC ASVEL Féminin, Clarissa dos Santos, celle qui devait représenter l'atout de cette équipe brésilienne avec Erika de Souza et Damiris Dantas, se blesse quelques semaines après l'annonce de l'entraineur, l'empêchant de participer à ce TQO. Malgré tout, José Neto et ses joueuses sont déterminés à prendre l’une des trois premières places qui leur permettra de participera aux Jeux de Tokyo.

"Nous savons que ce seront des matchs très difficiles et nous espérons bien faire, non seulement dans le match contre Porto Rico qui sera compliqué, mais aussi contre la France et l’Australie" a indiqué la joueuse Taina da Paixao. Sa coéquipière Patricia Ribeiro a tenu le même discours : "Le Pré-Olympique est très fort, avec les meilleures équipes, mais nous sommes déterminés à poursuivre notre objectif à la recherche d’une place. Nous ferons de notre mieux, nous mettrons en pratique ce que nous avons mis en place lors du dernier championnat."

Avec 37 séances d’entraînement prévues avant de s’envoler pour l’Europe le 27 janvier prochain, la seleçao brésilienne est bien déterminée à battre la France et ses autres adversaires pour décrocher sa place pour les JO de cet été.

Surtitre: 
TQO 2020 – Les adversaires des bleues (2/3)
Auteur: 
Christina Ly/FFBB
Date d’écriture: 
Mercredi, 22. Janvier 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Pour défendre les couleurs de la France aux côtés de l’équipe masculine cet été aux Jeux de Tokyo, les joueuses de Valérie Garnier devront affronter l’Australie, le Brésil et Porto Rico lors du TQO qui se déroulera à Bourges du 6 au 9 février prochain. Tour d’horizon sur leurs adversaires. Après l’équipe féminine d’Australie, zoom sur celle du Brésil.
crédit: 
FIBA

Le TQO des Bleues sur Canal +, un match sur W9

Corps: 

Programme TV du Tournoi de Qualification Olympique de Bourges

Jeudi 6 février à 20h30 / France-Australie : en direct sur Canal + Sport

Samedi 8 février à 20h30 / Brésil-France : en direct sur Canal + Décalé et en direct et en clair sur W9

Dimanche 9 février à 16h30 / France-Porto-Rico : en direct sur Canal + Décalé

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 22. Janvier 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Les Bleues tenteront d'aller chercher leur billet olympique pour Tokyo 2020 à l'occasion du Tournoi de Qualification Olympique, qui se déroulera à Bourges du 6 au 9 février prochain. Un événement qui sera diffusé en intégralité sur les chaînes du Groupe Canal +, avec un match également diffusé en direct et en clair sur W9 (Brésil-France le samedi 8 février à 20h30).
crédit: 
(Photo : Lhuiller/FFBB)
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr"> W9 diffuse l&#39;un des matches du Tournoi de Qualification Olympique féminin de basket : France - Brésil, samedi 8 février à 20:20, en exclusivité en clair et en direct, avec les commentaires de <a href="https://twitter.com/VincentCoueffe?ref_src=twsrc%5Etfw">@VincentCoueffe</a> et <a href="https://twitter.com/YannickSouvre?ref_src=twsrc%5Etfw">@YannickSouvre</a> <a href="https://t.co/Qwh8Vpz93r">pic.twitter.com/Qwh8Vpz93r</a></p>&mdash; W9 (@W9) <a href="https://twitter.com/W9/status/1219655023057080320?ref_src=twsrc%5Etfw">January 21, 2020</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

La France et les Jeux

Corps: 

Le basket féminin a fait son apparition aux Jeux Olympiques en 1976, à Montréal, 40 ans après le basket masculin. L’Equipe de France féminine a longuement patienté avant de goûter à l’ivresse des cimes olympiques puisqu’elle a dû attendre 2000 pour disputer son premier tournoi. Au total, les Bleues n’ont participé qu’à trois éditions sur les onze organisées depuis 1976. A Sydney, elle avait obtenu directement son ticket grâce à son statut de championne d’Europe, à Londres puis Rio elle était passée par un Tournoi de Qualification Olympique, comme celui qui se prépare à Bourges.

 Au total, 32 joueuses ont participé à une campagne et 4 l’ont fait à deux reprises : Edwige Lawson-Wade (2000, en photo, et 2012), Isabelle Yacoubou, Endéné Miyem et Sandrine Gruda (2012-2016). Ces deux dernières ont la possibilité, en cas de qualification, de réaliser la passe de trois. Une performance que seuls deux athlètes ont réalisée dans l’histoire du basket français : Jean-Paul Beugnot et Robert Monclar en 1952, 1956 et 1960.

Sans surprise les trois intérieures tricolores trustent le classement des meilleures marqueuses aux Jeux Olympiques. Sandrine Gruda (150 points) devancent ainsi Isabelle Yacoubou (149 pts) par la plus petite des marges tandis qu’Endéné Miyem suit à distance respectable (134 pts). Céline Dumerc aurait pu occuper la première place après son coup de chaud londonien (14,3 pts de moyenne) mais sa blessure à la cheville à la veille de Rio l’a coupée dans son élan (114 pts). Cathy Melain, qui présente la meilleure moyenne de points française sur une édition (14,9) est cinquième (104 pts).


Au total, l’Equipe de France a disputé 23 rencontres olympiques avec un bilan de 16 victoires et 7 défaites. La compétition est la chasse gardée des Américaines qui ont remporté 10 médailles en 11 participations (les Etats-Unis ont boycotté les Jeux de Moscou en 1980), dont 8 en or. Elles affichent un bilan effrayant de 66 victoires en 69 matches dont 49 succès consécutifs, série en cours.

 

Places à partir de 10 euros pour venir soutenir les Bleues au Prado de Bourges pendant le TQO.
Tarifs préférentiels pour les clubs, groupes/CE (à partir de 10 places)

Toutes les offres sont sur :
https://billetterie.ffbb.com

 

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Par Julien Guérineau (FFBB)
Date d’écriture: 
Lundi, 20. Janvier 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Dans 17 jours l’Equipe de France féminine tentera de se qualifier pour la quatrième fois de son histoire aux Jeux Olympiques. Une compétition qu’elle a mis longtemps à apprivoiser.

Charleville - Bourges à rejouer

Corps: 

Après étude de l'ensemble des pièces du dossier (rapports des officiels) puis auditions des parties concernées, la Commission HNO a décidé de faire rejouer la rencontre Charleville-Mézières - Bourges du 11 janvier dernier (journée 11) à une date qui reste à définir.

A l'encontre de cette décision, un recours peut être interjeté devant la Chambre d'Appel de la FFBB dans les 10 jours ouvrables à compter de la date de réception de la notification.

Pour rappel, Charleville-Mézières s'était imposé 73-70 lors de ce match.

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Commission HNO
Date d’écriture: 
Lundi, 20. Janvier 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La Commission Fédérale Haut-Niveau des Officiels (HNO) a étudié la réclamation déposée par le club de Bourges lors de la rencontre face à Charleville-Mézières (journée 11 du 11 janvier 2020).

Akhator MVP de la J12

Corps: 

#3 - Pauline Akonga (Saint-Amand)
Revenue dans le Nord début 2020, la Congolaise ne semble pas souffrir du poids des années (elle aura 38 ans en février). Fidèle à sa réputation, elle a sécurisé le rebond et assuré le scoring pour les Green Girls. La victoire contre Nantes Rezé permet au SAHB de rester au-dessus de la ligne rouge (8è).
16pts (6/10 aux tirs), 15rbds et 2 passes en 17' - Evaluation : 24
Victoire 84-68 contre Nantes Rezé

#2 - Marissa Coleman (Bourges)
L'Américaine a parfaitement choisi son jour pour réaliser le meilleur match de sa saison LFB. Face au leader Lyon, l'arrière américaine a joué dans le rythme et emmené dans son sillage toute la formation Tango à l'image de Dabovic (16pts) et Achonwa (15pts). Avec ce succès, le club du Cher n'est plus qu'à une longueur de LDLC ASVEL Féminin au classement.
15pts (5/8 aux tirs), 10rbds, 3 passes et 3int en 31' - Evaluation : 26
Victoire 82-65 contre Lyon

#1 - Evelyn Akhator (Charleville-Mézières)
La Nigériane des Flammes Carolo est très vite devenue indispensabe dans l'effectif ardennais. Recrutée en décembre, elle a signé la deuxième meilleure performance de la J11 et vient de récidiver face à Basket Landes. Le regain de forme de Charleville-Mézières coïncidant avec son arrivée, l'ajustement d'effectif de coach Yernaux a été payant.
21pts (6/8 aux tirs), 10rbds, 1 passe et 3int en 35' - Evaluation : 31
Victoire 76-58 contre Basket Landes

NB : le choix de la MVP se base uniquement sur des critères statistiques (évaluation) et privilégie une joueuse qui a fait gagner son équipe.

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - MVP
Date d’écriture: 
Lundi, 20. Janvier 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Fer de lance des Flammes Carolo dans la victoire contre Basket Landes samedi, la Nigériane Evelyn Akhator est au top des performances de la 12ème journée de Ligue Féminine.

Bourges fait tomber le leader

Corps: 

Ligue Féminine - Journée 12

Charnay - Lattes Montpellier 62-95
Après son succès européen en Russie cette semaine, le BLMA a enchainé avec une nouvelle victoire à l'extérieur. En Bourgogne Franche Comté face au promu, Charnay, les Sudistes ont maitrisé la rencontre de bout en bout. Sans Stéphanie Mavunga mais avec Sheylani Peddy (13 pts), les vice-championnes de France 2019 ont fait étalage de leur puissance collective, toutes les joueuses présentes sur la feuille de marque ont terminé la rencontre avec au moins 5 points inscrits. Du côté du CBBS, le duo Laetitia Guapo - Promise Amukamara s'est démené avec 30 points à elles deux mais l'écart était trop important face à une équipe 2ème de son groupe en Euroligue.


Bourges - Lyon 82-65 / Revoir le match
Le choc tant attendu de ce début d'année 2020 a été largement dominé par Alexia Chartereau (12 pts) et ses partenaires. Après un premier quart-temps accroché (QT1 : 20-18) entre les deux dernières équipes championnes de France, la rencontre a basculé en faveur des joueuses du Cher qui rentraient au vestiaire à la pause avec un avantage de 14 points (MT : 45-31). Très en jambes au cours de la semaine en Euroligue, les lyonnaises ont été dépassées par les joueuses d'Olivier Lafargue et ont compté jusqu'à 26 points de retard au coeur du QT3. Ce retour au Prado aura donc été difficile pour Marine Johannes, contrainte de s'incliner avec l'ASVEL sur le score de 82-65.

Joué vendredi
Nantes Rezé - Saint-Amand 68-84 / Revoir le match

Joués samedi
Charleville-Mézières - Basket Landes 76-58 / Revoir le match
Landerneau - Tarbes 76-64 / Revoir le match
Villeneuve d'Ascq - Roche Vendée 90-81 / Revoir le match
 

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 12
Date d’écriture: 
Dimanche, 19. Janvier 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Pour clôturer cette 12ème journée de Ligue Féminine, le podium était de sortie cet après-midi. Si Lattes Montpellier s'est facilement imposé à Charnay, Lyon a chuté au Palais des Sports du Prado dans ce duel au sommet face aux berruyères. Avec leur victoire respective, le BLMA et le TBB reviennent à un succès de l'ASVEL, toujours leader de LFB.

Landerneau hissé haut

Corps: 

Ligue Féminine - Journée 12

Charleville-Mézières - Basket Landes 76-58 / Revoir le match
Dominées dans le premier quart-temps (13-18, 10'), les Flammes ont réussi à reprendre les commandes à la pause (31-29). Dans le sillage d'Evelyn Akhator, de nouveau indispensable (21pts, 10rbds), le club ardennais est parvenu à augmenter son avance (58-46, 30'). Malgré des rotations limitées, Basket Landes s'est accroché en s'appuyant sur le duo Hejdova-Gaye (15 et 14pts) mais a finalement rendu les armes. Après Roche Vendée, Lattes Montpellier et Bourges, c'est un autre "gros" qui tombe à Charleville-Mézières.

Landerneau - Tarbes 76-64 / Revoir le match
En prenant à la gorge le TGB d'entrée (11-2, 5'), les Bretonnes ont parfaitement lancé la rencontre. Taylor Wurtz (24pts) et Ashley Bruner (13pts, 15rbds) ont porté Landerneau sur leurs épaules, permettant à leur équipe de mener durant l'ensemble de la partie. Tarbes a timidement relancé le suspense sur la fin (70-60, 39') par l'intermédiaire de Tima Pouye (15pts, 10rbds) mais ce n'était qu'un feu de paille. Ce troisième succès de suite permet aux Finistériennes d'intégrer le top 4.

Villeneuve d'Ascq - Roche Vendée 90-81
Vainqueur de 5 de ses 6 derniers matches, l'ESBVA-LM est en train de faire une remontée spectaculaire au classement. Grâce à une attaque de feu (29-20, 10'), les partenaires de Lisa Berkani (22pts) n'ont jamais lâché les commandes. Et même quand Roche Vendée est revenu au plus près (62-60, 30'), s'appuyant sur Bailey et Ngoyisa (19pts chacune), les Guerrières ont trouvé le second souffle qui les a libérées.

Dimanche 19 janvier
Charnay - Lattes Montpellier / 15h30
Bourges - Lyon / 18h - LFB TV

Joué vendredi
Nantes Rezé - Saint-Amand 68-84 / Revoir le match

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 12
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Samedi, 18. Janvier 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Vainqueur de Tarbes, et profitant des défaites de Basket Landes (à Charleville-Mézières) et Roche Vendée (à Villeneuve d'Ascq), le club breton prend de la hauteur au classement et se hisse au pied du podium. Dimanche, Charnay - Lattes Montpellier (15h30) et le choc Bourges - Lyon (18h) viendront cloturer la 12ème journée.

Saint-Amand enchaine

Corps: 

Ligue Féminine - Journée 12

Nantes Rezé - Saint-Amand 68-84 / Revoir le match
En Loire-Atlantique, les Déferlantes et les Green Girls s'affrontaient pour un duel dont le résultat pourrait compter en fin de saison en cas de participation commune aux playdowns. Devant leur public, les nantaises ont parfaitement débuté la rencontre en menant les débats pendant 10 minutes (QT1 : 23-16). Puis le scénario de la rencontre s'est s'inversé et Antonia Delaere (17 pts) et ses partenaires ont été mises en difficulté par les nordistes. A la pause, le Saint-Amand de Pauline Akonga (16 pts - 15 rbds) menait de sept points avant d'en remettre une couche au retour des vestiaires pour compter jusqu'à 23 longueurs d'avance à la fin de 3ème quart-temps. Au final, Saint-Amand a remporté sa deuxième victoire consécutive, un début de série après un mauvais enchainement de cinq défaites.

Samedi 18 janvier
Charleville-Mézières - Basket Landes / 20h - LFB TV
Landerneau - Tarbes / 20h - LFB TV
Villeneuve d'Ascq - Roche Vendée / 20h - LFB TV

Dimanche 19 janvier
Charnay - Lattes Montpellier / 15h30
Bourges - Lyon / 18h - LFB TV

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 12
Date d’écriture: 
Vendredi, 17. Janvier 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Ce soir, Saint-Amand s'est offert une seconde victoire consécutive en l'emportant sur le terrain de Nantes Rezé. La suite de cette 12ème journée de Ligue Féminine est prévue demain et dimanche avec notamment deux affiches alléchantes, Charleville-Mézières - Basket Landes et Bourges - Lyon, deux rencontres à suivre sur LFB TV.

Pages

S'abonner à RSS - Ligue Féminine
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'