Ligue Féminine

On the road to Tenerife !

Corps: 

 

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
À Tenerife, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 19. Septembre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Les Bleues ont rallié Tenerife en Espagne hier mardi, où elles disputeront la Coupe du Monde féminine dès ce samedi. Retour en vidéo sur leur voyage entre Antibes, lieu de leur dernier tournoi de préparation, et Tenerife.

Welcome Tenerife !

Corps: 

Après une escale à Madrid, les Tricolores ont embarqué pour un deuxième vol direction Tenerife, lieu de la compétition qui débute ce samedi 22 septembre

 

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
À Tenerife, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mardi, 18. Septembre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
À peine le Tournoi d'Antibes terminé que les Bleues ont pris la direction de l'Espagne pour la Coupe du Monde féminine.
crédit: 
(Crédit : Bacot/FFBB)
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="und" dir="ltr">Îles Canaries - Tenerife !<a href="https://twitter.com/hashtag/WorldCup2018?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#WorldCup2018</a> <a href="https://twitter.com/FRABasketball?ref_src=twsrc%5Etfw">@FRABasketball</a> <a href="https://t.co/RRohUXWuqE">pic.twitter.com/RRohUXWuqE</a></p>&mdash; Olivia Epoupa (@OliviaEpoupa) <a href="https://twitter.com/OliviaEpoupa/status/1042155377759072257?ref_src=twsrc%5Etfw">September 18, 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Les yeux dans les yeux

Corps: 

De l'envie et de l'application animent les Françaises dès l'entame du match. Nullement impressionnées par leur prestigieux adversaire du jour, les Bleues à l'image de Sandrine Gruda (12 points, 5 rebonds, 1 interception), qui marque les premiers points, ont haussé le ton par rapport à leurs dernières sorties. Elles peuvent alors jouer les yeux dans les yeux avec Taurasi (16 points, 5 rebonds et 6 passes) and co. Si la capitaine américaine est bien secondée par sa meneuse Kelsey Plum (12 points et 5 passes), l'impressionnante intérieure (2.03m), Brittney Griner, n'est pas à son aise face à Endy Miyem (6 points, 9 rebonds, 4 passes) en ce début rencontre. La France en profite un peu pour rester au contact. Alix Duchet (2 points, 3 passes et 3 rebonds) vient même déposer le ballon sous le cercle après avoir littéralement enrhumé la défense américaine juste avant le buzzer du premier quart-temps (15-15, 10'). 

Le mano-à-mano se poursuit et c'est étonnament à l'intérieur que les Bleues trouvent les solutions, Helena Ciak (11 points et 3 rebonds) et Alexia Chartereau (8 points et 2 rebonds) sont servies (19-19). La moindre erreur se paye cash, les américaines infligent un 7 à 0 aux Françaises. Brittney Griner ((11 points et 6 rebonds) signe son premier panier du match (21-29, 18'), l'affaire parait alors bien mal embarquée pour les joueuses de Valérie Garnier, sans véritable solution. Le retour aux affaires de Sandrine Gruda, et deux actions d'éclats de Marine Johannes (11 points, 2 rebonds et 3 passes) dont une interception suivie d'un tir primé relancent totalement les débats juste avant la mi-temps (27-30, 20').

Alexia Chartereau lance parfaitement les Bleues en marquant deux paniers de suite. mais rapidement l'intérieure tricolore et ses partenaires vont être pénalisées par les fautes. Les Américaines en profitent pour se détacher un peu (34-42, 24'). Après près de 5 minutes sans avoir marqué le moindre le point, Endy Miyem puis Helena Ciak  débloquent la situation. Les Tricolores sont de nouveau au contact (41-47) après un panier de Diandra Tchatchouang (4 points et 3 rebonds). Romane Bernies (3 points, 2 rebonds et 2 passes) débordante d'énergie perturbe la défense pendant que Sarah Michel (2 points, 2 passes et 3 rebonds) vole un nouveau ballon pour filer seule au cercle. La France n'est qu'à 4 points (46-50) avant d'attaquer le dernier acte.

Face à Griner et ses partenaires, le moindre espace est exploité et malgré une Héléna Ciak  héroïque notamment au rebond offensif (14 contre 4 pour les USA), la France est reléguée à neuf points (50-59). Les Etats-Unis tiennent bien le match en main et il est difficile pour les Françaises de recoller au score malgré les efforts de Marine Johannes etses partenaires. L'écart augmente encore en faveur de Diana Taurasi (MVP Pierre Lannier de la rencontre) et ses partenaires, le score final est bien sévère et peu révélateur du spectacle offert ce soir. 

L'Equipe de France a relevé le dernier défi de sa préparation et est désormais prête pour débuter samedi sa Coupe du Monde à Ténérife.

France - Etats-Unis : 56-74

Surtitre: 
Equipe de France féminine - préparation Coupe du Monde 2018
Date d’écriture: 
Lundi, 17. Septembre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
C'est le match que tout le monde attendait ce soir à Antibes, l'Equipe de France et le Team USA ont régalé les spectateurs. Pendant 40 minutes, les Françaises ont fait jeu égal avec leurs homologues américaines, ne craquant qu'en fin de rencontre avant de s'incliner 60-77. Les Bleues sont désormais fin prêtes pour attaquer leur Mondial samedi à Ténérife (Espagne).
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FEquipeDeFranceFeminineDeBasketBall%2Fvideos%2F314287206000921%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Déjà d'attaque

Corps: 

Les résultats du week end

Vendredi 14 septembre
Araski (ESP) - Tarbes 61-51
Charleville-Mézières - Villeneuve d'Ascq 91-95

Samedi 15 septembre
Lyon - Basket Landes 48-42
Roche Vendée - Caceres (ESP) 77-73
Landerneau - Mondeville 81-65

Dimanche 16 septembre
Lointek Bizkaia (ESP) - Tarbes 65-67

Pour voir le programme de préparation des clubs LFB, cliquez ici.

Catégorie: 
Surtitre: 
Préparation LFB
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Lundi, 17. Septembre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Opposés dans les Ardennes vendredi soir, Charleville-Mézières et Villeneuve d'Ascq ont fait parler la poudre en match de préparation. Au final, une victoire 95-91 pour les Guerrières. A Brest et devant 1500 spectateurs, le promu Landerneau a remporté les "As du Basket" face à Mondeville en s'appuyant sur une Maggie Lucas en forme (24pts).

Force de caractère

Corps: 

On s'attendait à un combat, on a été servi ! Si à l'entame du match les Françaises se sont montrées timides subissant les assauts répétés de Nurse (25 points, 5 rebonds) and co. Le déclic se fait sous l'impulsion d'une Sarah Michel opportuniste (9 points et 7 rebonds) et d'une Johannes irrésistible (11 points, 3/3 à 3 points à la mi-temps). Les arrières tricolores ont peu de place pour s'exprimer mais profitent du moindre espace pour garder la France au contact. Sous les panneaux, le Canada profite de nombreuses secondes chances pour mener les débats grâce notamment au duo Raincock-Nurse (38-36).

Dans la raquette, Sandrine Gruda (10 points) se montre combative mais n'est pas en réussite (4/10 aux tirs), heureusement Marine Johannes et Sarah Michel ont bien réglé la mire à 3 points et donnent 4 points d'avance à la France (48-44, 26'). Le Canada n'abdique pas et reste dans le match, les rotations se multiplient et à l'image de la jeune Alix Duchet (3 points, 1 rebond, 1 passe), les Bleues sont opportunistes. L'écart monte jusqu'à 7 points. Miranda Ayim (13 points et 5 rebonds) puis Kia Nurse ramènent le Canada.

C'est le moment que choisissent les jeunes intérieures Marième Badiane (2 points, 2 rebonds) et Alexia Chartereau pour se montrer en marquant 7 points de suite. La France se détache enfin (64 à 56). Un avantage que la France a bien du mal à conserver, la faute notamment à deux tirs primés de l'intenable Kia Nurse qui remettent les deux équipes à égalité 68-68 à une minute de la fin. Deux lancers de Sarah Michel, redonnent un peu de couleurs aux tricolores. Un  dernier ballon brulant volé par Epoupa et la France peut célébrer la victoire 72-68. Alexia Chartereau (11 points à 100% aux tirs, 3 rebonds, 3 passes) est élue MVP Pierre Lannier de la rencontre.

France - Canada : 72-68

 

Surtitre: 
Equipe de France féminine - préparation Coupe du Monde 2018
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin à Antibes
Date d’écriture: 
Dimanche, 16. Septembre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
En battant le Canada 72-68 aujourd'hui à Antibes, les Françaises ont montré qu'elles étaient capables de répondre présentes. Demain, pour son dernier match de préparation avant le Mondial, l'Equipe de France affrontera la redoutable équipe des Etats-Unis.
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FEquipeDeFranceFeminineDeBasketBall%2Fvideos%2F263296367652969%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe> <iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FEquipeDeFranceFeminineDeBasketBall%2Fvideos%2F2191893654423257%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe> <blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Les Bleues ont montré de belles choses ce soir lors de la victoire face au Canada <a href="https://twitter.com/hashtag/FRACAN?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FRACAN</a> <a href="https://t.co/TmljfYc54E">pic.twitter.com/TmljfYc54E</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/1041400345002434561?ref_src=twsrc%5Etfw">September 16, 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Que ce fut dur !

Corps: 

Un début de match manqué par les Bleues a suffi pour mettre les Sénégalaises en confiance. Agressives, les joueuses africaines à l'image de Bintou Dieme (5 points et 8 passes) et Astou Traoré (17 points et 3 rebonds) portent les premières attaques (10-3). En difficulté les Françaises peinent à répondre. Un éclair venu d'Héléna Ciak (11 points et 3 rebonds) remet la France dans le bon sens mais le Sénégal mène toujours la danse et montre qu'il ne faut pas le sous-estimé. Il faut toute la vivacité et le talent de la ligne arrière Duchet-Michel pour voir les Françaises enclencher une nouvelle dynamique et revenir à hauteur de leur adversaire (24-24). Malgré quelques coups d'éclats, les Françaises restent à la traine et ne parviennent pas à prendre le dessus. A la mi-temps, les filles de Valérie Garnier ont toujours 5 points de retard (32-37).

Alors que l'on pouvait s'attendre à une révolte des Françaises après la pause, il faut attendre 3'12 pour voir le premier panier tricolore, un lancer de Sandrine Gruda (34-40). Quelques instants plus tard, c'est au tour de Marine Johannes (6 points, 1 rebond et 1 passe) de se faufiler dans la défense. Les cadres tricolores prennent leurs responsabilités. Le Sénégal s'appuie toujours sur une belle adresse pour continuer leur course en tête (37-45, 26') tandis que les Françaises se montrent bien maladroites près du cercle.

Valérie Garnier continue, malgré tout, de multiplier les rotations. Une technique payante puisque Sarah Michel (9 points, 4 passes et 4 rebonds), tout juste de retour sur le parquet, insuffle une nouvelle dynamique pour l'Equipe de France qui revient à trois-points de son adversaire (43-46, 28'). Rapidement les Françaises passent même brièvement devant au tableau d'affichage sur un panier de Valériane Ayayi (49-48). Mais Yacine Diop (10 points et 2 rebonds) et ses partenaires veillent et ne laissent pas s'envoler les Françaises. La fraicheur des françaises finit par faire la différence Valeriane Ayayi (1à points et 4 rebonds) puis Olivia Epoupa (6 points et 2 passes) en profitent pour porter l'avance des Bleues à +7 (59-52) avant qu'un panier de Alexia Chartereau (9 points et 6 rebonds) enterre définitivement les derniers espoirs des Sénégalaises. Les dernières minutes sont à sens unique, la France s'impose finalement 67 à 54 et peu pousser un grand ouf de soulagement. Le faux-pas n'était pas loin.

France - Sénégal : 67-54

 

Surtitre: 
Equipe de France féminine - préparation Coupe du Monde 2018
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin à Antibes
Date d’écriture: 
Samedi, 15. Septembre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Ce soir en ouverture du tournoi d'Antibes, les Bleues avaient rendez-vous avec le Sénégal. Certainement son adversaire le moins huppé du week-end et pourtant les joueuses de Valérie Garnier ont dû s'employer pour prendre la mesure de cette valeureuse équipe africaine (67-54). Demain, les Françaises devront montrer un tout autre visage pour espérer rivaliser avec le Canada.
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FEquipeDeFranceFeminineDeBasketBall%2Fvideos%2F235019257358727%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe> <iframe src="https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FEquipeDeFranceFeminineDeBasketBall%2Fposts%2F1436632466470089&width=500" width="500" height="595" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allow="encrypted-media"></iframe>

Roche Vendée inaugure sa salle

Corps: 

Issue de la réfection d'une halle du Parc des Expositions de La-Roche-sur-Yon (comme la Caisse d'Epargne Arena de Charleville-Mézières), la salle des Oudairies sera en grande partie dédiée aux joueuses de Manu Body. Championnes de France LF2 2017, elles avaient réussi à se maintenir en LFB la saison dernière. Cette nouvelle salle doit permettre au RVBC de se stabiliser au plus haut niveau.

Tarbes sera aussi à l'heure ibérique puisque le dernier finaliste des playoffs LFB va jouer Araski ce vendredi puis Lointek Bizkaia dimanche. Ce vendredi soir également, un choc entre Charleville-Mézières et Villeneuve d'Ascq est prévu dans les Ardennes.

Samedi à 17h30, l'ASVEL accueillera Basket Landes pour un match entre deux formations qui devraient figurer en haut de tableau.

Pour voir le programme de préparation des clubs LFB, cliquez ici.

Catégorie: 
Surtitre: 
Préparation LFB
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 14. Septembre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Promue la saison dernière en Ligue Féminine, la formation vendéenne quitte la salle Omnisports pour intégrer celle des Oudairies, son nouvel écrin de 2300 places. Pour l'inauguration, les filles du RVBC vont affronter l'équipe espagnole de Caceres samedi à 20h00.

Trois joueuses LFB sacrées en WNBA

Corps: 

Aux côtés de la légende Sue Bird (16 saisons WNBA avec Seattle - 3 titres) et de la pépite Breanna Stewart (MVP de la saison et des finales), trois joueuses qui évolueront en LFB la saison prochaine ont participé au sacre de la franchise basée à l'extrême nord-ouest des Étas-Unis :

- Alysha Clark : recrue du Lyon ASVEL Féminin, elle fut une joueuse-cadre de Seattle durant toute la saison WNBA. Avec 8.5pts de moyenne en finale (dont 15 lors du game 3) et 5.9 rebonds, Alysha Clark sera l'une des attractions de la prochaine saison LFB.

- Samantha Whitcomb : nouvelle joueuse de l'ambitieux Lattes Montpellier, "Sami" a parfaitement rempli son rôle de 6ème femme avec un ratio points/temps de jeu fort intéressant (6pts en 13' lors des finales).

- Kaleena Mosqueda-Lewis : très peu utilisée en finale (seulement 7' lors du game 1), la sniper des Flammes Carolo a rendu de bons services en saison régulière (33 matches joues pour 5.1pts en 14' de moyenne).

Vous retrouverez ces trois championnes et l'ensemble des joueuses de Ligue Féminine lors de l'ouverture de la saison les 13 et 14 octobre prochains à Paris-Coubertin pour le MAIF Open LFB. Cliquez ici pour réserver vos places.

Catégorie: 
Surtitre: 
WNBA
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 13. Septembre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Le championnat nord-américain a connu son épilogue la nuit dernière avec la troisième victoire du Seattle Storm face aux Washington Mystics en finale. Dans les rangs du champion, trois figures que vous verrez à la rentrée en Ligue Féminine : Alysha Clark (Lyon), Samantha Whitcomb (Lattes Montpellier) et Kaleena Mosqueda-Lewis (Charleville-Mézières).
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">Celebration time in the <a href="https://twitter.com/seattlestorm?ref_src=twsrc%5Etfw">@seattlestorm</a> locker room!<a href="https://twitter.com/hashtag/PhantomCam?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#PhantomCam</a> <a href="https://t.co/qLoGpvKHM0">pic.twitter.com/qLoGpvKHM0</a></p>&mdash; WNBA (@WNBA) <a href="https://twitter.com/WNBA/status/1040089276036333568?ref_src=twsrc%5Etfw">13 septembre 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Contrat rempli

Corps: 

Quatrième nation au ranking FIBA et prétendante à une médaille lors de la Coupe du Monde dans quelques jours, l'Australie était un adversaire de haut vol ce soir, malgré l'absence de sa pivot Liz Cambage (2,03m). Une nation, modèle de régularité dans le basket féminin, qui depuis 1996 n'a manqué le podium d'une compétition internationale qu'à seulement deux reprises. Une belle occasion pour les Bleues de se confronter à l'élite du basket mondial, avant d'affronter le week-end prochain à Antibes, la redoutable équipe des Etats-Unis. 

Une rencontre qui débute sur un rythme très soutenu sur le parquet de Coubertin. En réussite sur leurs tirs extérieurs, Sandrine Gruda, Marine Johannès et Endy Miyem débloquent le compteur en inscrivant les quinze premiers points tricolores (15-10). Les Françaises infligent ensuite un 9-0 à leur vis-à-vis en moins de deux minutes. Impressionnantes offensivement grâce à une excellente circulation de balles et une adresse insolente, les Bleues sont également très présentes et agressives en défense. Que ce soit via du jeu rapide, faisant suite à de bonnes séquences défensives (6 interceptions), ou via des shoots extérieurs (4/5 à trois points), tout réussi aux Tricolores à l'image du tir primé inscrit au buzzer, pris un mètre derrière la ligne, par Romane Bernies (32-15). 

Face au récital offensif tricolore, les Opals parviennent à maintenir l'écart sous la barre des 20 points en comptant notamment sur Rebecca Allen (11 points après 14 minutes de jeu). Conscient de la qualité de jeu à laquelle il est entrain d'assister, le public parisien est très bruyant et applaudit tour à tour les exploits individuels et collectifs des Tricolores. Une première mi-temps remarquable, remportée 58 - 39, face à des Australiennes qui produisent pourtant un jeu très séduisant (14/28 aux tirs), mais qui ne peuvent que subir le récital des Bleues (8/11 à trois points, 15/25 à deux points).

Un niveau de jeu que les joueuses de Valérie Garnier vont conserver au retour du vestiaire. Présente au scoring et au contre, Endy Miyem relance la machine tricolore avant que le rythme de la rencontre ne retombe légèrement. Un quart-temps bien géré, permettant aux Tricolores de conserver leur 19 points d'avance avant le dernier acte (75-56) qui sera plus difficile. Prenant jusqu'à 25 points d'avance (81-56), elles encaissent un 13-0 de la part de l'excellente Rebecca Allen (23 points, 8 rebonds) et de ses coéquipières. Malgré le sursaut australien, la France finit par s'imposer 85-77. Avec 19 points, 3 passes et 4 rebonds, Endy Miyem est élue MVP de la rencontre. 

France - Australie : 85 - 77

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Fantine Tessereau
Date d’écriture: 
Samedi, 8. Septembre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Grâce à une exceptionnelle première mi-temps, les Bleues remportent leur rencontre face aux Australiennes (85-77). Si le dernier quart a été moins bon que les précédents, les Françaises ont régalé le public pendant trente minutes et ont fait le plein de confiance à Paris avant la dernière ligne droite de la préparation pour la Coupe du Monde.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB

Victoire des Bleues en ouverture du Tournoi de Paris

Corps: 

Après une défaite face à notre meilleur rival espagnol la semaine dernière, les Françaises se devaient de reprendre confiance devant leur public. Lors de l'entame de match, le jeu est équilibré entre deux formations qui tentent de mettre en oeuvre leur jeu placé, expliquant la faiblesse du score au tableau d'affichage après 5 minutes de jeu (8-8). La rencontre gagnant en intensité, les Françaises parviennent petit à petit à installer leur rythme et leur style de jeu. Grâce au talent de la jeunesse de Bourges, à l'image de Marine Johannès (23 ans, 7 points dans le quart-temps) et Alexia Chartereau (20 ans, 8 points en 3 minutes), elles finissent par creuser l'écart à la fin du premier acte : 22-14. 

Les Lettonnes réagissent et reviennent rapidement dans le match à la suite de plusieurs paniers inscrits sous le cercle. Alors qu'Alexia Chartereau, ovationnée par le public, continue son festival en inscrivant son 11ème point de la rencontre, les Tricolores peinent en défense et se retrouvent menées de 3 points après un tir derrière l'arc d'Elina Dikaioulaku, anciennement nommée Babkina (27-30 à la 14'), habituée des gros matchs face à l'Equipe de France. C'était sans compter sur le retour des Berruyères. Alors qu'Alexia Chartereau décide de battre son record de points avant même d'atteindre la mi-temps (13 points), Marine Johannès prend le relai de sa coéquipière en club et plante 7 points dans les deux dernières minutes dont un joli buzzer beater (14 points, 5 rebonds). Avec 29 points inscrits sur les 43 de leur équipe, les deux jeunes joueuses permettent aux Françaises de reprendre l'avantage à la pause : 43 - 37.

A l'image du début de rencontre, les Tricolores ont des difficultés à trouver la mire au retour du vestiaire. Malgré de belles actions individuelles initiées par exemple par Olivia Epoupa, le compteur bleu reste bloqué à 47 unités pendant plusieurs minutes tandis que la bonne agressivité défensive permet de conserver un joli petit matelas. Un trois points d'Alix Duchet donne un peu d'air supplémentaire aux Françaises à la fin du troisième quart-temps (55 - 48).

Un écart, peu élevé malgré le sentiment de supériorité laissé par la sélection tricolore sur le terrain, que les Bleues creuseront sur la fin du match. Les vices-championnes d'Europe réalisent une prestation solide et lancent idéalement leur week-end à Coubertin, en chauffant un public qui terminera la rencontre en chantant debout une marseillaise. Nommée MVP Pierre Lannier de la rencontre, Marine Johannès (16 points, 7 rebonds, 4 passes) a une nouvelle fois prouvé qu'elle sera l'un des éléments majeurs de l'Equipe de France en Espagne.  

France - Lettonie : 74 - 64

 

 

 

 

 

 

 

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Fantine Tessereau
Date d’écriture: 
Vendredi, 7. Septembre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
C'est de la plus belle des manières que les Bleues ont ouvert le bal du Tournoi de Paris, rendez-vous exceptionnel du basket français. Pour le premier match du week-end, les joueuses de Valérie Garnier se sont imposées face à la Lettonie, sur le score de 74 - 64 grâce a l'excellente prestation du duo berruyer : Chartereau (18 points, 5 rebonds) - Johannès (16 points, 7 rebonds, 4 passes).
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/EDFBasket?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#EDFBasket</a> Auteur d&#39;une très belle prestation ce soir, <a href="https://twitter.com/MarineJ5?ref_src=twsrc%5Etfw">@MarineJ5</a> est élue MVP <a href="https://twitter.com/Pierre_Lannier?ref_src=twsrc%5Etfw">@Pierre_Lannier</a> du match et se voit remettre sa récompense par <a href="https://twitter.com/tonyparker?ref_src=twsrc%5Etfw">@tonyparker</a> <a href="https://t.co/pcwLljHkcz">pic.twitter.com/pcwLljHkcz</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/1038125772781826049?ref_src=twsrc%5Etfw">September 7, 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/FRALAT?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FRALAT</a> Fin de la rencontre ici à <a href="https://twitter.com/hashtag/Coubertin?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Coubertin</a> et victoire pour les Bleues 74 - 64 face à la Lettonie dans ce Tournoi International de <a href="https://twitter.com/hashtag/Paris?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Paris</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/EDFBasket?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#EDFBasket</a> <a href="https://t.co/k3sxeePaSX">pic.twitter.com/k3sxeePaSX</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/1038123090243407873?ref_src=twsrc%5Etfw">September 7, 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Pages

S'abonner à RSS - Ligue Féminine
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'