club des internationaux | FFBB

club des internationaux

 

Equipes de France
L’été chargé des Bleu(e)s
Avec trois compétitions et sept matches en France au programme, l’été des Équipes de France féminine et masculine s’annonce chargé. Tour d’horizon des dates et des lieux où vous pourrez aller encourag...
Le journal du club disponible
Le nouveau numéro de Générations Basket, le journal du Club des Internationaux de Basket est désormais disponible.
Fred Weis à cœur ouvert
L’ancien pivot aux 100 sélections en Équipe de France, Frédéric Weis (44 ans, 2,17m) désormais consultant à la TV et à la radio nous présente son livre « Jusque-là, ça va » so...
L’élu !
Intronisé en décembre dernier au Panthéon du Sport Français, les Gloires du Sport en 2020, Stéphane Ostrowski embrasse aujourd’hui une nouvelle carrière après avoir passé près de 40 ans dans le basket professionnel. En juin 2021, il a été élu conseiller Départemental de la Haute Vienne, re...
Les lauréats des promos 2021-2022
La 9e promotion du diplôme d'analyste du jeu 5x5 vient de terminer sa formation, sur les 18 inscrits, 14, dont l'ancienne internationale tricolore, Emilie Duvivier (17 sélections) ont décroc...
"Passionnément Bleu", la nouvelle campagne des Equipes de France
Après un été 2021 historique pour le basket français, auréolé de deux médailles...
"Un match historique"
Salon de l'emploi pour les sportifs de haut niveau
"C’est une grande richesse d’avoir les deux cultures."

Pages

L’été chargé des Bleu(e)s

Corps: 

Le Club des internationaux sera présent sur tous les matches des Bleu(e)s en France, un excellent moment de retrouvailles pour supporter ensemble les Equipes de France.

Chaque membre du club a le droit à deux places nominatives et non cessibles pour chaque match disputé en France. Ces places sont à demander par mail à clubdesinternationaux@ffbb.com.

Équipe de France féminine
Préparation Coupe du Monde 2022
Dimanche 21 août à Marseille (13) - France - Bosnie-Herzégovine
Vendredi 2 septembre à Pau (64) :  France / Belgique
Dimanche 4 septembre à Courtrai (Belgique) :  Belgique / France

Coupe du Monde 2022 à Sydney (Australie) du 22 septembre au 1er octobre

Équipe de France masculine
Qualifications Coupe du Monde 2023
Vendredi 1er juillet à Podgorica (Monténégro) : Monténégro / France
Lundi 4 juillet à Mouilleron le Captif (85) : France / Hongrie
Mercredi 24 août à Paris (75) : France / à déterminer
Samedi 27 août à déterminer : A déterminer / France

Préparation Eurobasket 2022
Dimanche 7 août 2022 à Rouen (76) : France / Pays-Bas
Vendredi 12 août 2022 à Bologne (Italie) : Italie / France
Mardi 16 août 2022 à Montpellier (34) : France / Italie
Jeudi 18 août 2022 à Montpellier (34) : France / Belgique

Eurobasket 2022 en Allemagne à Cologne puis Berlin (Allemagne) du 1er au 18 septembre

Pour réservez vos places pour les matches en France rendez-vous sur billetterie.ffbb.com

 

Surtitre: 
Equipes de France
Date d’écriture: 
Mercredi, 29. Juin 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Avec trois compétitions et sept matches en France au programme, l’été des Équipes de France féminine et masculine s’annonce chargé. Tour d’horizon des dates et des lieux où vous pourrez aller encourager les Bleu(e)s et ça commence dès ce vendredi avec l'Equipe de France masculine au Monténégro.
Pour Newsletter: 

Le journal du club disponible

Corps: 

Dans ce numéro paru début juin, nous revenons sur tous les évènements du club, des internationaux et du basket en général qui ont marqué l'année 2021. Vous retrouverez également dans ce journal, un retour sur le maganifique parcours des Bleus aux JO de Tokyo et une interview exclusive de Céline Dumerc, 10 ans après la médaille d'argent remportée aux JO de Londres en 2012.

Les adhérents au Club recevront leur exemplaire prochainement directement chez eux, pour les autres vous pouvez soit en faire la demande au mail suivant clubdesinternationaux@ffbb.com ou en le téléchargeant ici 

Bonne lecture

Catégorie: 
Surtitre: 
Générations Basket
Date d’écriture: 
Mardi, 21. Juin 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Le nouveau numéro de Générations Basket, le journal du Club des Internationaux de Basket est désormais disponible.
Pour Newsletter: 

Fred Weis à cœur ouvert

Corps: 

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
J’ai eu beaucoup de soucis avec mon fils. J’ai eu du mal à assumer son autisme, et d’ailleurs je suis encore en plein travail dessus. J’ai vécu des choses que des gens, qui ne sont pas forcément sportifs de haut niveau, vivent. On a l’impression que les sportifs de haut niveau n’ont pas de soucis, tout se passe bien pour eux, et comme on les voit à la télé tout va bien. Sauf, que comme dans tous les métiers, comme tout êtres humains ils nous arrivent aussi des merdes. A travers ce livre, j’ai voulu expliquer ça. Dire que quand on prenait mal l’autisme ou le handicap de son enfant on n’était pas forcément un monstre, on était juste un être humain. J’avais besoin de raconter des choses sur moi et peut-être que certains traits de caractère que je peux montrer parfois seront ainsi mieux compris. J’ai voulu écrire ce livre en guise de thérapie. C’est un travail sur moi que j’ai fait.

Vous ne parlez donc pas de basket dans ce livre ?
Bien sûr qu’il y a du basket, c’est le fil rouge du livre. Je ne pouvais pas ne pas en mettre. Les super moments et même les mauvais moments du basket y sont mais y’a pas que ça. Par exemple, je raconte ma première année à l’INSEP qui a été une galère absolue pour moi.

Vous n’avez pas écrit ce livre seul…
J’ai rencontré un ami, un vrai ami sur qui je peux compter, la personne avec qui j’ai écrit Geoffrey Charpille. Il travaille à RMC et à Sports en France comme moi, il est devenu mon producteur sur Basket Time sur RMC et de fil en aiguille on a commencé à discuter, à s’entendre super bien. C’est un garçon extraordinaire, très gentil. Cela s’est fait très simplement.

… et la préface est signée par Jacques Monclar
J’ai sollicité Jacques Monclar, car il est tout simplement c’est celui qui m’a connu comme joueur, alors que j’étais qu’un enfant à Limoges, j’avais 20 – 21 ans, et il m’a connu comme adulte. Il m’a toujours conseillé comme consultant, il m’a toujours encouragé. Il m’a toujours aidé à « trouver » du travail en me disant de postuler là ou là. Jacques Monclar, je lui dois beaucoup et il est un peu le fil conducteur de ma carrière de joueur et de consultant.

Quels ont été les retours sur le livre depuis sa sortie le 9 juin dernier ?
Je n’aime pas dire ça, car si ça se trouve je raccroche avec toi et quelqu’un va le critiquer, mais pour l’instant c’est génial. Le meilleur retour que j’ai eu, c’est un papa d’un enfant autiste qui m’a dit qu’il s’était retrouvé dans mon témoignage. Et rien que pour cette personne, je suis content d’avoir écrit ce livre.

Pouvez-vous nous expliquer le titre de votre livre ?
« Comment ça va ? », les gens posent cette question mais ne s’intéressent pas forcément à la réponse. C’est souvent comme ça que ça se passe, c’est un truc de politesse. Et moi j’ai toujours répondu : « Jusque-là, ça va ».

 

livre Weis Jusque-là, ça va
« Durant 20 ans, ma vie a tourné autour du basket. Des entraînements, des matchs, des compétitions, des voyages, des hôtels. Je reviens sur tout cela dans cet ouvrage. Malgré mon physique avantageux pour ce sport, j'ai connu beaucoup de moments de doute. J'ai voulu tout abandonner. Je ne l'ai jamais fait. Je suis fier de ma carrière. Mais j'aurais aimé être aussi fier de moi en tant qu'homme. Car j'ai été faible. Je n'ai pas peur de le dire. J'ai été harcelé à l'école, j'ai tenté de me suicider par deux fois, je n'ai pas voulu reconnaître l'autisme de mon fils. Ce sont des facettes de mon existence qui ne me quitteront pas. Et pour la première fois, j'ai décidé d'en parler librement et honnêtement. »

Auteurs : Frédéric Weis avec Geoffrey Charpille
Editeur : Amphora
Date de parution : 9 juin

Commander le livre

Catégorie: 
Surtitre: 
Livre
Date d’écriture: 
Jeudi, 16. Juin 2022
Vignette: 
Chapeau: 
L’ancien pivot aux 100 sélections en Équipe de France, Frédéric Weis (44 ans, 2,17m) désormais consultant à la TV et à la radio nous présente son livre « Jusque-là, ça va » sortit le 9 juin dernier en librairie.
Pour Newsletter: 

L’élu !

Corps: 
Comment avez-vous réagi quand vous avez su que vous étiez élu aux Gloires du Sport ?
C’est un honneur, une reconnaissance et c’est une satisfaction personnelle de se rendre compte qu’on laisse une trace par rapport à ce que l’on a pu réaliser dans sa discipline. Et pour cette distinction la reconnaissance va au-delà du cadre du basket, alors ça fait d’autant plus plaisir. Vous savez, mon parcours est allé au-delà de mes espérances. Je n’étais pas du tout destiné à évoluer dans ce sport car dans ma famille personne n’avait pratiqué le basket, ni dans mon entourage proche. J’ai fait beaucoup d’autres sports avant et je pense même que ça m’a avantagé au final parce que ça a développé chez moi d’autres qualités. C’est le fruit des rencontres, des circonstances qui ont fait que je me suis dirigé vers le basket.
 
 Comment ça a commencé ?
J’ai joué longtemps au foot, mon père ayant pratiqué lui-même à un bon niveau, j’ai fait de l’athlétisme et des sports de combat (judo et karaté). C’est d’ailleurs mon prof de karaté qui m’a amené au basket, d’abord pour assister à une séance d’entrainement. Un sport que je ne connaissais pas du tout, J’ai débuté à 16 ans passé dans un petit club de quartier à Lyon l’AS Beaumarchais, et après je suis allé à la CRO Lyon, qui jouait en Nationale 2 (Pro B de l’époque). C’est Jeff Dubreuil, mon premier entraineur à la CRO, qui a commencé à me faire toucher du doigt l’exigence qui s’impose lorsqu’on ambitionne d’évoluer à un certain niveau. J’ai ensuite eu la chance d’avoir des entraineurs qui m’ont fait progresser, qui m’ont fait évoluer et avec qui j’ai eu la chance de remporter des trophées : Pierre Dao, Michel Gomez, Jean Galle, Francis Jordane, Jacques Monclar et il y en a eu beaucoup d’autres…
 
Après 25 ans au plus haut niveau en tant que joueur, vous vous êtes investi dans votre club de cœur Limoges … (il coupe)
J’ai arrêté le CSP depuis la fin de saison 2019/2020. Il n’y a pas beaucoup d’anciens basketteurs qui sont restés après leur carrière aussi longtemps dans le milieu du basket, j’ai d’abord été entraîneur à Antibes où je venais de terminer ma carrière puis directeur du marketing et du commercial au Limoges CSP pendant 13 ans. Auparavant j’avais fait plusieurs formations dont celle de Manager Général au Centre de Droit et d’Economie du Sport à Limoges pendant 2 ans. Récemment, j’ai souhaité arrêter ma collaboration au Limoges CSP ou j’avais également intégré le directoire, pour différentes raisons qui seraient trop longues à expliquer. Je ressentais une lassitude, je ne concevais pas de continuer dans mes fonctions sans être pleinement motivé. C’était la meilleure décision à prendre, il était temps pour moi de tourner la page… Je vais avoir bientôt 60 ans et désormais c’est une nouvelle aventure qui se présente devant moi, puisque depuis le mois de juin dernier et les dernières élections départementales j’ai un mandat d’élu et  je suis conseiller départemental de la Haute Vienne. Je préside notamment une commission qui intègre les domaines liés à la jeunesse, à l’éducation, à la culture et au sport.
 
Une carrière politique, c’était quelque chose que vous aviez déjà en tête ?
Ce n’est pas quelque chose que j’avais envisagé. C’est plutôt, encore une fois des rencontres et des affinités qui se sont créés avec Jean-Claude Leblois, Président du Conseil Départemental de la Haute-Vienne. J’entretenais de très bonnes relations avec lui lorsque, dans le cadre de mes fonctions au CSP, j’avais en charge la gestion des partenariats avec les entreprises privées et les partenaires institutionnels. Lorsqu’il a su que j’arrêtais mes fonctions au CSP, il m’a sollicité pour me faire part de sa proposition d’intégrer son équipe de campagne et me proposer de me présenter sur un canton de Limoges. Je n’ai pas accepté par idéologie ni par militantisme, j’avais d’ailleurs fixé certaines limites et certaines conditions avant de m’engager et j’ai voulu joué la transparence dès le départ. Je me suis présenté « sans étiquette » en tant que « citoyen issu de la société civile ». Si j’ai accepté de me lancer dans cette aventure c’est parce que je me retrouve dans la plupart des valeurs que défend Jean-Claude Leblois et par sa dimension humaine. Je retrouve certaines valeurs présentes dans le sport, le travail collectif, la solidarité, se mettre au service de l’intérêt général. Si j’ai accepté, ce n’est pas du tout par ambition politique ou pour me projeter au-delà de ce mandat. Je ne fais pas ça pour être sur le devant de la scène ou pour être devant les projecteurs, j’ai eu d’autres accomplissements dans ma vie. Je me suis engagé principalement pour être utile et pour mener à bien des projets sur lesquels j’ai envie de m’investir.
 
 
Est-ce que votre notoriété vous a aidé pour cette élection ?
C’est possible mais on ne peut pas l’affirmer. Tout d’abord c’est un travail d’équipe puisqu’il faut le savoir on se présente en binôme, une femme et un homme avec pour chacun une remplaçante et un remplaçant. J’ai eu la chance et c’est le mérite de Jean-Claude Leblois, d’avoir constitué un binôme très complémentaire, je m’entends très bien avec Véronique Guilhat-Barret mon binôme qui est une personne de grande valeur humaine et très portée sur la bienveillance à tous les niveaux. Nous avons fait une belle campagne, nous sommes allé à la rencontre des habitants du canton et nous avons eu la satisfaction d’avoir été élu à 57% sur un canton qui était détenu par l’opposition sur la mandature précédente. J’ai ressenti lors de ces élections des émotions, une adrénaline, des satisfactions qui se rapprochent un peu de celles qu’on vit en tant que sportif.
 
Stéphane Ostrowski en bref
Née le 17 mars 1962 à Bron
Intérieur
193 sélections et 2 813 points en Équipe de France entre 1993 et 1996
1 JO
1 Mondial
6 Championnats d’Europe
 
Carrière joueur
1980-1982 : Lyon
1982-1985 : Le Mans
1985-1992 : Limoges
1992-1995 : Antibes
1995-1998 : Cholet
1998-1999 : Antibes
1999-2001 : Chalon-sur-Saône
2001-2005 : Antibes
 
Carrière entraîneur
2005-2006 : Antibes
 
Palmarès joueur
Vainqueur Coupe de Coupes : 1988
 
Champion de France : 1988, 1989, 1990, 1995
Vainqueur de la Coupe de France : 1998
Vainqueur du Tournoi des As : 1988, 1990
 
Distinctions individuelles
8 fois All-Star européen
11 fois All-Star LNB
4 fois MVP du championnat de France
5 fois meilleur marqueur du championnat de France
8 fois joueur français le plus complet
Meilleur marqueur de l’histoire de la LNB (9 348 points)
Meilleur rebondeur (3 623 rebonds) 
5ème meilleur passeur (1 658 passes
7ème meilleur joueur européen en 1991
 
Gloire du sport 2020
Académie du Basket 2013
 
 
Catégorie: 
Surtitre: 
Que sont-ils devenus ?
Date d’écriture: 
Mercredi, 8. Juin 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Intronisé en décembre dernier au Panthéon du Sport Français, les Gloires du Sport en 2020, Stéphane Ostrowski embrasse aujourd’hui une nouvelle carrière après avoir passé près de 40 ans dans le basket professionnel. En juin 2021, il a été élu conseiller Départemental de la Haute Vienne, retour avec lui sur cette nouvelle expérience.
Social_posts: 
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;height:0;overflow:hidden;"> <iframe style="width:100%;height:100%;position:absolute;left:0px;top:0px;overflow:hidden" frameborder="0" type="text/html" src="https://www.dailymotion.com/embed/video/xrxmdx?autoplay=1" width="100%" height="100%" allowfullscreen allow="autoplay"> </iframe> </div>
Pour Newsletter: 

Les lauréats des promos 2021-2022

Corps: 

La Direction Technique du Basketball National a mis en place un diplôme d'analyste du jeu intégré au statut de l'entraîneur. En validant le DEFB, ainsi que le Diplôme d'Analyste du Jeu de Basket (DAJB), il vous sera possible de prétendre à un poste d'assistant sur les divisions professionnelles (Jeep Elite / Pro B / LFB).

La formation dispensée permet d’acquérir un niveau d'expertise dans l'analyse du jeu de la performance avec un programme axé sur :
- l'analyse technique, tactique et stratégique du basketball de haut-niveau
- la familiarisation avec les technologies liées au travail vidéo

Les lauréats de la promo 2021-2022 du Diplôme d'Analyste du Jeu de Basket (DAJB) 5x5 :

  • Keny FOREAU – Major de promo
  • Anthony MONTANT
  • Paul LACAN
  • Jérôme GRECKSCH
  • Gautier SEGARD
  • Flavien BATIOT
  • Valentin GARREAU
  • Béranger SILLIAU
  • Julien QUILLET
  • Bertrand DELAGE
  • Emilie DUVIVIER
  • Matthieu TROUVAY
  • Julien MAHE
  • Antonia MARTINEZ

 

Catégorie: 
Surtitre: 
DIPLÔME D'ANALYSTE DE JEU DE BASKETBALL 5X5
Auteur: 
Pôle Formation et Emploi
Date d’écriture: 
Mardi, 24. Mai 2022
Vignette: 
Chapeau: 
La 9e promotion du diplôme d'analyste du jeu 5x5 vient de terminer sa formation, sur les 18 inscrits, 14, dont l'ancienne internationale tricolore, Emilie Duvivier (17 sélections) ont décroché le précieux sésame.
crédit: 
Pôle Formation et Emploi - FFBB
Pour Newsletter: 

"Passionnément Bleu", la nouvelle campagne des Equipes de France

Corps: 

La Fédération Française de BasketBall dévoile sa nouvelle campagne de communication des Équipes de France : Passionnément Bleu.

Passionnément Bleu, c'est le lien indéfectible qui unit les internationaux et les fans avec le maillot Bleu. Des émotions, des souvenirs, des victoires, des défaites, d'hier, aujourd'hui et demain. Autant de sentiments à retrouver dans un magnifique clip avec les voix de Céline Dumerc et Boris Diaw, capitaines emblématiques des Equipes et France et désormais General Manager de deux équipes (Réalisation : Tommy Hombert/FFBB).

Surtitre: 
Equipes de France
Date d’écriture: 
Lundi, 23. Mai 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Après un été 2021 historique pour le basket français, auréolé de deux médailles olympiques aux Jeux de Tokyo (argent pour les masculins et bronze pour les féminines), ainsi qu'une médaille d'argent à l'EuroBasket Women 2021 pour les Bleues, la FFBB lance aujourd'hui sa nouvelle de campagne de communication : "Passionnément Bleu".
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/2mhe1iyOn_M" title="YouTube video player" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; clipboard-write; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe>
Pour Newsletter: 

"Un match historique"

Corps: 

La Dream Team est le pseudonyme attribué à l’équipe nationale de Basket Ball des USA qui a participé aux JO de Barcelone en 1992. Pour la première fois de son histoire, cette prestigieuse sélection américaine a regroupé les meilleurs joueurs du championnat professionnel de la NBA. Elle a outrageusement dominé la compétition olympique et remporta avec panache la médaille d’or en gagnant tous ses matchs avec un écart moyen de 43,75 points. La Dream Team a été considéré, à juste titre, comme étant la plus grande équipe de Basketball de tous les temps. Pourtant, tout a été dit, écrit, radiodiffusé et télévisé sur le parcours de cette brillante équipe mais son exceptionnelle prestation aura marqué, pour de nombreuses années, la planète basket dont elle est devenue une référence incontestable et toujours d’actualité. Alors pourquoi ce flash back sur ce phénomène mondial dont on parle de nos jours comme un exemple sans précédent dans le basket de haut niveau mondial ? Tout simplement pour se rappeler des circonstances originelles de la création de cette « machine » d’engagement et de combat qui balaiera toutes les incertitudes sur la suprématie du basket nord américain sur le plan mondial.

Lire la suite de cette histoire sur le site Basket Retro

Catégorie: 
Surtitre: 
Dans le retro...
Date d’écriture: 
Lundi, 16. Mai 2022
Vignette: 
Chapeau: 
En collaboration avec le site Basket Rétro, le Club des Internationaux vous propose aujourd'hui de vous plonger avec l'ancien coach tricolore Francis Jordane dans les coulisses du match historique entre l'Equipe de France et la légendaire Dream Team en 1992 à Monaco.
Pour Newsletter: 

Salon de l'emploi pour les sportifs de haut niveau

Corps: 
Cet événement innovant au format hybride (en présentiel et en virtuel interactif) 100% gratuit est dédié aux sportifs de haut niveau, professionnels et semi-professionnels (F/M), en activité et les anciens (F/M) - issus des sports Olympiques et non-Olympiques.
 
Ce Salon de l’emploi donnera l’opportunité de rencontrer des :
– Recruteurs pour échanger sur leurs différents métiers et opportunités
– Professionnels de la formation pour découvrir leurs dispositifs innovants pour votre employabilité
 
Mardi 14 juin 2022
De 10h00 à 19H30
Hôtel de Ville de Paris 
Participation gratuite sur inscription obligatoire
 
Vous ne pouvez pas vous rendre à Paris ?
Participez en virtuel interactif via notre plateforme digitale
Nous vous enverrons le lien après votre inscription
 
Catégorie: 
Surtitre: 
Salon Européen After Sport
Date d’écriture: 
Mardi, 10. Mai 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Sportail Community et sa présidente Paoline Ekambi, organise avec le soutien de la Mairie de Paris et la participation de Pôle Emploi la 2e édition du Salon Européen After Sport le mardi 14 juin 2022 à l’Hôtel de Ville de Paris. Cet évènement gratuit s'adresse aux sportifs de haut-niveau, actuels ou anciens, désireux d'appréhender leur reconversion.
Pour Newsletter: 

"C’est une grande richesse d’avoir les deux cultures."

Corps: 

Vous êtes une des rares internationales à avoir porté deux maillots d’équipes nationales différentes. Qu’est-ce que cela vous a apporté ?
Je suis une des rares joueuses à avoir jouer pour deux équipes nationales différentes (Sénégal et France). Quand je suis arrivée en France, j’avais déjà fait le championnat d’Afrique dont j’étais MVP et un championnat du monde aussi. La double culture m’a aidé au quotidien et aujourd’hui elle m’apporte beaucoup. C’est une grande richesse je trouve d’avoir les deux cultures. Les deux équipes nationales m’animent toujours aujourd’hui. Quand c’est le Sénégal qui joue ça me fait quelque chose et pareil pour la France.

 Qu’avez-vous fait après votre carrière ?
En 1994, à la fin de ma carrière je suis retournée au Sénégal, dans mon pays d’origine, avec mes diplômes d’entraineur et c’est là-bas que j’ai commencé. J’y ai fondé mon école de basket, j’y ai formé des enfants à partir 5-6 ans. Au début y’avait pratiquement pas de compétitions, ça vraiment été l’école pionnière, y’a plein d’écoles maintenant qui font la même chose. Aujourd’hui, malheureusement cette école n’existe plus car j’ai dû suivre mon mari au Cameroun et ensuite au Gabon. Pendant tout ce chemin là j’ai toujours été coach de basket. J’ai travaillé au Gabon avec le lycée Blaise Pascal et on avait une section de basket de la classe de 6e à la terminale. On avait des classes basket et j’en étais la responsable.

Quand êtes-vous rentrée en France ?
Je suis revenu en France en 2015, là encore j’ai repris le coaching. J’ai travaillé en Seine-et-Marne avec le club du Plessis Savigny Basket et ironie du sort le gymnase s’appelle le gymnase Jacky Chazalon. J’ai travaillé là-bas pendant 4-5 ans et puis le COVID est arrivé j’ai dû stopper toutes les activités…

Comment avez-vous rebondi ?
J’ai profité de ce moment-là pour repartir sur un projet vraiment personnel, le projet de Pulse Africa Sport For Education.  Projet 100% féminin pour accompagner de jeunes basketteuses en œuvrant dans le social pour éduquer et accompagner les jeunes filles dans leur double projet étude et sport. Pour le moment, Pulse Africa For Education n’est présent qu’au Sénégal mais j’ai pour ambition de le dupliquer à travers toute l’Afrique. L’objectif c’est accompagner par le basket les filles dans leur évolution. On a démarré les activités à l’été 2021 et ça se poursuit par des camps de basket et du soutien scolaire. Le principe c’est que les filles sont en cours le matin, des cours de renforcement Français, Anglais, Mathématiques et l’après-midi, elles sont au basket.

 Ce sont des choses que vous auriez aimé avoir quand vous avez commencé le basket ?
Ce sont des choses que j’aurai vraiment aimé avoir quand j’étais petite c’est sûr. Et c’est vrai qu’à l’époque on n’avait pas cet encadrement-là. Quelquefois c’était vraiment très difficile de concilier le sport, le haut niveau, on n’avait pas mal d’entrainement. On était jeune mais tous les jours on était sur le terrain. Il fallait aussi à côté gérer les études, on n’avait pas cette assistance là ce qui fait que beaucoup de jeunes filles ont arrêté le basket car au niveau des études cela a pêché. Je souhaite aujourd’hui que les jeunes filles qui profite de mon programme puissent allier les deux, ce n’est qu’une question d’organisation et d’encadrement pour qu’elles réussissent vraiment à trouver leur place. Les plus petites ont 12 ans et on les accompagne jusqu’au bac au moins. Celles qui sont les plus douées au basket, on essaiera de les orienter si elles veulent vraiment aller à haut niveau vers la France, en Espagne ou aux Etats-Unis.

Quel rôle joue pour vous le club des internationaux ?
Le club m’a toujours soutenu dans mes projets que ça soit lorsque je cherchais du travail en France ou dans la création de mes projets en Afrique.  Je remercie également le club des internationaux qui nous permet vraiment de garder le lien. Il permet que l’on soit toujours là et c’est avec plaisir que l’on se retrouve autour des jeunes des équipes nationales actuelles. C’est très riche. Ça nous permet de développer des choses ensemble. Le sport, le basket, a toujours été une passion pour moi avant d’être une profession. Ce club permet d’entretenir cette flamme.

Catégorie: 
Surtitre: 
Que sont-ils devenus ?
Date d’écriture: 
Vendredi, 29. Avril 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Arrivée au début des années 80 en France, l’internationale Fatou N’Diaye marquera le championnat de France de son empreinte jusqu’au milieu des années 90. Aujourd’hui, âgée de 60 ans, elle veut offrir les mêmes chances de succès aux jeunes filles sénégalaise avec son association Pulse Africa Sport For Education.
Pour Newsletter: 

Le Prix de la Rue de Trévise décerné

Corps: 

La Commission Patrimoine & Légendes organisait une réunion des correspondants patrimoine régionaux à la FFBB. Les correspondants ont eu l’occasion d’exposer les réalisations et les projets mis en œuvre dans les Ligues régionales en matière de préservation et de mise en valeur du Patrimoine du Basket. Le but était également de permettre une mise en commun des expériences afin de constituer un réseau sur le sujet.

C’est dans ce cadre, au sein de l’Espace muséal de la FFBB, qu’a été remis à M. Mommessin, le Prix de la Rue de Trévise par la Présidente de la Commission Patrimoine & Légendes. C’est son mémoire intitulé :  Le basket-ball catholique en Alsace pendant l’entre-deux-guerres qui a été récompensé par le Jury.

 

 

Le Prix de la Rue de Trévise a été créée en 2011 par la Commission Patrimoine de la FFBB et le Musée du basket français Le Prix de la rue de Trévise, ainsi nommé en référence à la salle (salle de la rue de Trévise) où s’est déroulée la première rencontre de basketball en Europe, a pour but d’encourager la recherche historique et socioculturelle en lien avec le basket-ball français. Il récompense, tous les deux ans, des mémoires de niveau master I ou II, quelle que soit la discipline. Le Prix est doté de mille euros.

Le Prix a été décerné pour la première fois en 2011 à M. Thibault Roy, pour son mémoire de master 2 Du sport corporatiste au professionnalisme : Le Basket et l’A.S.P.O. Tours, 1913-1998. La deuxième édition du Prix a eu lieu en 2014 et M. Gautier Sergheraert, a été récompensé pour son mémoire de master 2 : Robert Busnel, l’aventurier du basket français (1930-1980). Mme Christelle Bertho a reçu le Prix en 2017, pour la troisième édition du Prix (Titre du mémoire : Un américain à Paris - Exportation pionnière du modèle des YMCA à l'UCJG du 14, rue de Trévise).

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Commission Patrimoine & Légendes - Prix de la Rue de Trévise IV
Date d’écriture: 
Samedi, 23. Avril 2022
Vignette: 
Chapeau: 
En marge des finales de la Coupe de France, Françoise Amiaud, Présidente de la Commission Patrimoine & Légendes FFBB, a remis ce samedi à monsieur Clément Mommessin, le Prix de la Rue de Trévise 2022. Créé en 2011, ce prix a pour but d’encourager la recherche historique et socioculturelle en lien avec le basket-ball français.
Pour Newsletter: 

Pages

S'abonner à RSS - club des internationaux