Vous êtes ici

Equipe de France féminine

Bis repetita

(Crédit : Presse Sports/Luttiau)
À Anglet, Kévin Bosi (FFBB) - 21/08/2018
Les soirées se suivent et se ressemblent. Pour la deuxième fois en deux jours, l'Equipe de France a dominé l'Italie à Anglet (74-53).

Comme hier, les Bleues réalisent un début de match laissant Penna et Francesca Dotto, qui n'ont pas joué hier, marquer côté italien. Mais comme la veille, les Tricolores passent la deuxième vitesse : Gruda en puissance, Chartereau opportuniste puis Tchatchaouang avec brio creusent un premier écart. L'éclat de ce premier quart vient d'une Marine Johannes éblouissante : elle enchaîne trois tris primés (dont un avec la faute) et inscrit 14 points avant de laisser sa place sur le parquet et de retourner sur le banc. Un festival qui permet aux troupes de Valérie Ganieir de mener à l'issue du premier quart (25-19).

Contrairement à la veille, les Transalpines ne craquent dans le 2e quart temps. Les retours de Dotto et Penna ont clairement transformé le jeu collectif italien qui met à mal la défense bleue, qui malgré tout limite la casse. En attaque, les coéquipières de Sandrine Gruda (capitaine d'un deuxième soir après le match hier) retombent dans leurs travers des pertes de balle, si cher au staff tricolore (6 à la mi-temps). De retour sur le parquet, Johannes reprend de plus belle caviardisant Gruda, puis trouvant la faille à deux nouvelles reprises. À la pause, les Bleues ont fait le trou (42-25).

Sans marquer pendant trois minutes, les Bleues s'en remettent à un tir extérieur de Romane Bernies pour débloquer le tableau d'affichage. Les défenses ont pris le pas sur l'attaque d'un match qui a perdu en intensité. Deux drives d'exception de Diandra Tchatchouang permettent notamment aux Tricolores de conserver largement la tête à la fin du 3ème quart (53-37). Gruda retrouve la grinta de la veille et enchaîne six points de rang en début de dernier quart pour assurer la victoire tricolore.

Les Bleues s'imposent pour la deuxième fois en deux matches face à l'Italie à Anglet (74-53). Un début de préparation idéal avec ces deux victoires qui viennent récompenser le travail fourni par le groupe tricolore depuis la fin juillet. La route est néanmoins encore longuue jusqu'à Tenerife pour la Coupe du Monde, qui débutera dans un mois et un jour.

France bat Italie : 74-53

close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'