Equipe de France féminine | FFBB

Equipe de France féminine

Equipe de France féminine
Les Bleues à Villeneuve d'Ascq contre la Lituanie
Médaillée de bronze cet été aux Jeux Olympiques de Tokyo, quelques semaines après l’argent à l’Euro 2021, l’Équipe de France féminine fera sa rentrée en novembre prochain à l’occasion des qualificatio...
Une classe au dessus
L’Europe Cup FIBA 3X3 présentée par la Caisse d’Epargne a pris ses quartiers sur le plus beau playground du monde ce weekend dans le parc du Trocadéro en face de la Tour Eiffe...
Face à l'Ukraine, la Lituanie et la Finlande
La FIBA a procédé ce vendredi matin au tirage au sort des groupes de qualification à l’EuroBasket Women 2023, qui se déroulera en Slovénie et Israël. L’Équipe de France fémini...
Pas le temps de souffler
Les festivités du bronze olympique à peine retombées, que les Bleues doivent se tourner vers les qualifications à l'EuroBasket Women 2023 qui débuteront en novembre prochain et dont le tirage au sort des poules se déroule ce vendredi 20 août à 11h00.
"On a montré de belles choses"
La capitaine des Bleues, Endy Miyem, revient sur la défaite contre les États-Unis mais surtout sur la qualification de l’Equipe de France pour les quarts de finale et l’avenir des Tricolores dans cett...
Résistance et qualification
L’Equipe de France féminine a assuré sa qualification pour les quarts de finale...
Les 12 joueuses retenues pour Tokyo
La liste des Bleues 3x3 pour Tokyo !
15 joueuses pour la préparation olympique

Pages

Les Bleues à Villeneuve d'Ascq contre la Lituanie

Corps: 

Quelques mois après leurs deux médailles à l’Euro 2021 (argent) et aux J.O. de Tokyo (bronze), les Bleues se lancent dans une nouvelle campagne : celle des qualifications à l’EuroBasket Women 2023, qui se déroulera en Israël et en Slovénie.

Pour ce premier rassemblement, les Bleues prendront d’abord la direction de l’Ukraine (jeudi 11 novembre, lieu à définir). De retour en France le vendredi 12 novembre, les Tricolores rejoindront Villeneuve d’Ascq pour y disputer leur deuxième match, face à la Lituanie (dimanche 14 novembre).

Les Tricolores évolueront au Palacium de Villeneuve d’Ascq, récemment rénové et dont les travaux pour porter la jauge de 1700 à 2116 places, se sont terminés en 2021. Une belle occasion pour les Bleues d’inaugurer ce nouveau Palacium avec ce match international, elles qui avaient déjà disputé un match de qualification à l’Euro 2019 dans cette même salle, face à la Roumanie le 15 novembre 2017.

La billetterie de cette rencontre ouvrira dans le courant du mois d’octobre. Rendez-vous sur http://billetterie.ffbb.com pour s’inscrire à l’alerte billetterie.

QUALIFICATIONS EUROBASKET WOMEN 2023
Dates Match Lieu
Jeudi 11 novembre 2021 à 19h00 Ukraine-France À définir
Dimanche 14 novembre 2021* France-Lituanie Villeneuve d’Ascq (France)
Jeudi 24 novembre 2022* France-Finlande À définir
Dimanche 27 novembre 2022* France-Ukraine À définir
Jeudi 9 février 2023* Lituanie-France À définir
Dimanche 12 février 2023* Finlande-France À définir


Comment se qualifier pour l’EuroBasket Women 2023 ?
Les 10 vainqueurs de chaque groupe et les quatre meilleures équipes classées deuxièmes se qualifieront pour l'EuroBasket Women ​​2023. Afin de déterminer les meilleures équipes classées deuxièmes, les résultats contre les équipes classées quatrièmes dans les groupes de quatre seront ignorés.
La Slovénie et Israël, hôtes de l’édition 2023, sont automatiquement qualifiés mais participeront tout de même à ces rencontres de qualification. Si l'un ou les deux hôtes de l’Euro ​​2023 terminent parmi les 14 places qualificatives, alors la ou les équipes suivantes, classées deuxièmes, seront également qualifiées.

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mardi, 21. Septembre 2021
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Médaillée de bronze cet été aux Jeux Olympiques de Tokyo, quelques semaines après l’argent à l’Euro 2021, l’Équipe de France féminine fera sa rentrée en novembre prochain à l’occasion des qualifications à l’Euro 2023. Après un premier match en Ukraine le 11 novembre (lieu à définir), les Bleues prendront la direction du Palacium de Villeneuve d’Ascq (2116 places), où elles affronteront la Lituanie le dimanche 14 novembre.
crédit: 
(Crédit : FIBA)
Pour Newsletter: 

Une classe au dessus

Corps: 

Après une grosse averse qui a décalé le match d’une trentaine de minutes, les Bleues pouvaient enfin entrer dans l’arène face à Israël. Oubliée la déception de Tokyo, Migna Touré, Marie-Eve Paget, Laëtitia Guapo et Soana Lucet n’ont qu’un seul objectif : conserver leur statut de double-championnes d’Europe devant leur public.

Les Bleus attaquent la rencontre pied au plancher et imposent leur rythme avec une adresse redoutable. 6-1 après moins de deux minutes de jeu. « Lokosso » en feu fait danser les israéliennes qui ne peuvent tenir la comparaison. A l’amorce des cinq dernières minutes de jeu l’équipe d’Israël tente de recoller au score grâce à un tir à 2 points (10-6), mais les espoirs sont immédiatement douchés par Marie-Eve Paget derrière l’arc. Nouvelle accélération des joueuses de Richard Billant qui finissent le travail sans trembler et s’offre même une victoire par KO, 22-10.

Le tournoi est lancé pour l’Equipe de France féminine, qui a d’ores-et-déjà un pied en quart de finale samedi.

Pour leur deuxième match de poule, les Françaises sont opposées à l'Allemagne. Privées de leur joueuse WNBA, Satou Sabally, celles-ci présentent un visage moins dangereux qu’au TQO à leur entrée sur le terrain. Contrairement au premier match, les Bleues mettent quelques instants à entrer dans le match et il faut attendre une passe magique de Guapo pour Lucet pour lancer la machine. Les françaises sont relâchées, « MEP » apporte son écot à longue distance et « Lokosso » fait vibrer le public avec un cross dont elle a le secret. 5-3 après deux minutes de jeu.

Les Allemandes s’accrochent mais la France durcit sa défense et après quelques minutes en panne d’adresse, Lucet montre la voie à ses coéquipières qui s’y engouffrent. Alternant les tirs à longue distance et les pénétrations, la France fait exploser la défense allemande, 17-9 à deux minutes de la fin. Les jeux sont faits et Migna Touré en fusion tue le match avec un game winner. 21-12.

L’Equipe de France est qualifiée pour les quarts de finale dimanche.

 

Vendredi 10 septembre :

18h25 : France vs Israël (féminin) – 22-10
20h15 : France vs Allemagne (féminin) – 21-12

Samedi 11 septembre :

20h15 : France vs Autriche (masculin) – la chaine L’Équipe
22h30 : Lituanie vs France (masculin) – la chaine L’Équipe

Dimanche 12 septembre :

14h15 : début des quarts de finale (féminin et masculin) – la chaine L’Équipe
18h25 : début des demi-finales (féminines et masculines) – la chaine L’Équipe
21h40 : finale femmes – la chaine L’Équipe
22h05 : finale hommes – la chaine L’Équipe

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Europe Cup FIBA 3X3 présentée par la Caisse d'Epargne
Auteur: 
Guillaume KARLI / FFBB
Date d’écriture: 
Vendredi, 10. Septembre 2021
Vignette: 
Chapeau: 
L’Europe Cup FIBA 3X3 présentée par la Caisse d’Epargne a pris ses quartiers sur le plus beau playground du monde ce weekend dans le parc du Trocadéro en face de la Tour Eiffel à Paris (10-12 septembre). Ce vendredi c’est l’Equipe de France féminine qui entre en lice avec deux matchs de poule contre Israël et l’Allemagne.
crédit: 
Armand Lenoir / FFBB
Pour Newsletter: 

Face à l'Ukraine, la Lituanie et la Finlande

Corps: 

Double médaillée cet été, en argent à l’Euro 2021 en juin dernier à Valence (Espagne), puis en bronze aux Jeux Olympiques de Tokyo début août, l’Équipe de France féminine est fixée quant à ses adversaires pour les qualifications à l’Euro 2023, qui débutent en novembre prochain. Le tirage au sort, effectué ce vendredi matin par la FIBA (fédération internationale), a placé les Bleues dans un groupe composé de l’Ukraine, la Lituanie et la Finlande.

Groupe A : Belgique, Bosnie-Herzégovine, Allemagne, Macédoine du Nord
Groupe B : France, Ukraine, Lituanie, Finlande
Groupe C : Espagne, Hongrie, Roumanie, Islande
Groupe D : Turquie, Slovénie, Pologne, Albanie
Groupe E : Serbie, Croatie, Bulgarie
Groupe F : Russie, Monténégro, Danemark, Autriche
Groupe G : Grèce, Grande-Bretagne, Portugal, Estonie
Groupe H : Italie, Slovaquie, Luxembourg, Suisse
Groupe I : Biélorussie, République Tchèque, Pays-Bas, Irlande
Groupe J : Suède, Lettonie, Isräel

Les rencontres auront lieu le jeudi 11 novembre 2021, dimanche 14 novembre 2021, jeudi 24 novembre 2022, dimanche 27 novembre 2022, jeudi 24 février 2023 et dimanche 27 février 2023. Ordre des matches et horaires à définir.

Comment se qualifier pour l’EuroBasket Women 2023 ?
Les 10 vainqueurs de chaque groupe et les quatre meilleures équipes classées deuxièmes se qualifieront pour l'EuroBasket Women 2023. Afin de déterminer les meilleures équipes classées deuxièmes, les résultats contre les équipes classées quatrièmes dans les groupes de quatre seront ignorés.
La Slovénie et Israël, hôtes de l’édition 2023, sont automatiquement qualifiés mais participeront tout de même à ces rencontres de qualification. Si l'un ou les deux hôtes de l’Euro 2023 terminent parmi les 14 places qualificatives, alors la ou les équipes suivantes, classées deuxièmes, seront également qualifiées.

Surtitre: 
Qualifs EuroBasket Women 2023
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 20. Août 2021
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La FIBA a procédé ce vendredi matin au tirage au sort des groupes de qualification à l’EuroBasket Women 2023, qui se déroulera en Slovénie et Israël. L’Équipe de France féminine a été placée dans le groupe B, en compagnie de l’Ukraine, la Lituanie et la Finlande, et débutera sa campagne de qualification à l’Euro 2023 en novembre prochain.
crédit: 
(Crédit : Bellenger/IS/FFBB)
Pour Newsletter: 

Pas le temps de souffler

Corps: 

8 août 2021, l'Equipe de France féminine monte sur la 3ème marche du podium des Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Douze jours plus tard, ce vendredi 20 août à 11h00, les Bleues seront devant leurs écrans pour suivre le tirage au sort des qualifications à l'EuroBasket Women 2023.

Trois fenêtres de qualification attendent les Tricolores, en novembre 2021, novembre 2022 et février 2023. Vice-championne d'Europe en 2021 à Valence (Espagne) quelques semaines avant les Jeux, les Tricolores seront bien entendu têtes de série dans ce tirage au sort, en compagnie de l'Espagne, la Belgique, la Serbie et la Turquie, qu'elles ne pourront donc pas affronter dans ces qualifications (cliquer ici pour connaître les chapeaux)

Comment se qualifier pour l'EuroBasket Women 2023 ?
Dix groupes seront constitués à l'issue du tirage au sort. Israël et la Slovénie, pays hôtes de l'édition 2023 et d'ores et déjà qualifiés, participeront tout de même aux qualifications. Les équipes classées à la 1ère place de chaque groupe, ainsi que les 4 meilleures deuxièmes, seront qualifiés pour l'Euro 2023.

Pour suivre le tirage au sort des qualifs à l'EuroBasket Women 2023 en direct, rendez-vous sur la chaîne YouTube FIBA.

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 19. Août 2021
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Les festivités du bronze olympique à peine retombées, que les Bleues doivent se tourner vers les qualifications à l'EuroBasket Women 2023 qui débuteront en novembre prochain et dont le tirage au sort des poules se déroule ce vendredi 20 août à 11h00.
crédit: 
(Crédit : FIBA)
Pour Newsletter: 

"On a montré de belles choses"

Corps: 

Fêtez-vous la défaite ou plutôt le passage en quarts ?

C’est vrai que c’est particulier d’être heureuse après un match perdu, néanmoins je prends et je pense qu’il faut fêter la qualification. On est toujours dans la bonne dynamique de réaction qu’on a engrangé après le match face au Japon. Donc voilà, c’est pas mal de choses positives qu’il faut qu’on garde, après est-ce qu’on a vraiment besoin du négatif ? Pas forcément. On va garder le positif pour la suite.

Vous meniez d’un point au début du quatrième quart-temps. Qu’est-ce qui se passe à ce moment-là ? Sentez-vous l'enclenchement de quelque chose, ou est-ce vous qui craquez un peu avec la fatigue ? Qu’est-ce qui fait que ça bascule de l’autre côté ?

Alors là comme ça, je ne suis pas sûre que mon analyse soit très juste mais je dirais que de notre côté il y avait surement un peu de fatigue, un petit manque de lucidité qui fait que parfois sur certaines situations, on ne fait pas la petite rotation, on ne change pas forcément au bon endroit alors qu’on devrait et contre ces joueuses-là, on le paye cash. Donc voilà, un petit manque de lucidité.

Par rapport à votre ressenti sur le terrain, au-delà de la victoire, les Américaines n’avaient rien d’autre à jouer, elles n’avaient aucun intérêt à « jouer les quarts ». Est-ce que vous avez senti qu’elles étaient à 100 % du début jusqu’à la fin du match ?

J’ai envie de dire oui et juste faire remarquer qu’on a fait un bon match. Après je pense que les Américaines n’ont jamais envie de perdre, donc dans tous les cas quand on les mène, je ne suis pas sûre que c’était un choix de leur part.

Quand vous vous projetez sur le quart, comment pensez-vous que votre expérience que vous avez accumulée sur ces Jeux Olympiques puisse vous servir ?

Je pense que justement, la défaite contre le Japon nous a forcé à avoir une réaction, à parler, à essayer de comprendre. Comment est-ce qu’on devrait réagir, comment est-ce qu’on pouvait améliorer notre jeu. Donc en soit, je pense que c’est déjà bien. Ça nous a forcé à avoir une belle réaction, on a montré un nouveau visage contre le Nigeria. Aujourd’hui encore on fait un beau match, on n’a pas la victoire mais je pense que c’est quand même un beau match, on a montré de belles choses. Donc, en cela je pense qu’on a engrangé pas mal de confiance, et on s’est remis un petit peu sur les bons rails. J’espère qu’on va continuer sur cette lancée pour la suite.

Surtitre: 
Équipe de France féminine
Date d’écriture: 
Lundi, 2. Août 2021
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La capitaine des Bleues, Endy Miyem, revient sur la défaite contre les États-Unis mais surtout sur la qualification de l’Equipe de France pour les quarts de finale et l’avenir des Tricolores dans cette compétition olympique
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB
Pour Newsletter: 

Résistance et qualification

Corps: 

En pénétrant sur le parquet de la Saitama Super Arena, l’Equipe de France avait déjà vu une de ses options de qualification s’envoler. Le Japon, impressionnant depuis le début de la compétition, n’a fait qu’une bouchée du Nigeria, s’assurant sa place en quarts de finale.

Ne restait plus désormais qu’à gagner ou à limiter largement la casse. Mais trois minutes après l’entre-deux initial, la France pointait déjà -7 (2-9) et Sandrine Gruda avait regagné le banc avec deux fautes. Pour sonner la révolte les Bleus ont compter sur la cavalerie… US. Gabby Williams, après avoir entonné la Marseillaise à plein poumons, a affiché l’agressivité indispensable face à Team USA. Endy Miyem prenait ensuite le relais et en un éclair les joueuses de Valérie Garnier avaient recollé. Et bien plus que ça. Quasiment pas utilisé à l’EuroBasket et depuis le début des Jeux Olympiques, Iliana Rupert sortait du banc et multipliait les bons choix. Au rebond, dans les tirs extérieurs elle alimentait la marque alors que les Américaines, dominatrices près du cercle, peinaient à trouver la distance.

Lorsqu’elles finirent par régler la mire, la rencontre s’est transformée en une orgie offensive particulièrement plaisante à regarder mais pas forcément du goût des Tricolores. Marine Johannès à la distribution et Miyem à la finition ont pourtant continué de faire feu de tout bois. Mais en face Breanna Stewart livrait un impressionnant récital offensif. La quadruple championne NCAA, championne olympique, championne du Monde, championne WNBA et vainqueur de l’Euroleague a vécu une saison blanche en 2019/20 suite à une rupture du tendon d’Achille. Elle a visiblement retrouvé l’intégralité de ses moyens et a découpé chirurgicalement la défense française en signant 14 points à la pause. Les quatre dernières minutes de la mi-temps s’avéraient pénible pour la France qui encaissait un 2-11 et se voyait peu récompensée de son excellente prestation (44-50).

Déterminées les Bleues ne lâchaient rien. Plus durs en défense en dépit de la difficulté à arrêter l’immense Brittney Griner, elles retrouvaient avec soulagement Sandrine Gruda active dans la peinture et une Johannès inspirée. Toujours aussi élégante la joueuse de l’ASVEL passait de la création au scoring pour maintenir son équipe à distance respectable. L’Equipe de France prenait même un instant la tête sur un lay-up main gauche de Valériane Vukosavljevic (72-71). Dans la foulée elle interceptait un ballon qu’elle redonnait immédiatement. Une action a priori anodine mais qui marquait un tournant. Bousculées, les Américaines réagissaient en championnes. Un violent 5-16 faisait transpirer à grosse gouttes les supporters tricolores ayant bravé les 7h de décalage horaire pour suivre la rencontre à la télévision (77-87).

Courageuses, les Françaises résistaient malgré tout jusqu'au bout, grâce notamment à un trois-points décisif d'Alexia Chartereau, pour préserver l'essentiel : leur point-average positif et une qualfication en quarts de finale.

Etats-Unis bat France : 93-82

Les réactions
Valérie Garnier :
"Quand on joue les Etats-Unis et qu’on sait qu’il faut perdre de moins de 14 points c’est compliqué. Mais on l’a fait. Et maintenant on veut continuer. Et c’est un nouveau tournoi qui commence désormais. Il fallait alterner les rythmes ce soir et j’avais demandé à jouer vite quand l’opportunité se présentait et sinon de les pousser à défendre longtemps. A la fin nous avons fait preuve à la fois de lucidité mais également de combativité. Il faudra se souvenir de ce qu’on a fait contre le Nigeria et les Etats-Unis : notre volonté physique, notre détermination, notre engagement. C’est ce qui nous a permis d’atteindre nos objectifs. Et il faudra conserver ces valeurs de l’Equipe de France féminine."

Sandrine Gruda : "C’est de la joie après ce match qu’on a pu maîtriser. C’est une équipe qui aurait pu nous mettre 20 points dès le premier quart-temps. On a répondu face à leur défi physique mais aussi en exploitant leur faille défensive. Me retrouver sur le banc au bout de deux minutes ce n’était pas un moment très joyeux pour moi. Je voulais être là pour l’équipe. Ce sont les aléas du jeu. Ce qui est important c’est que des joueuses ont répondu présentes derrière, notamment Iliana. On peut compter les unes sur les autres. Nous sommes sur une belle lancée avec un peu plus de constance. J’aime beaucoup ce que l’on présente au niveau de l’énergie."

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
À Tokyo, Julien Guérineau (FFBB)
Date d’écriture: 
Lundi, 2. Août 2021
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
L’Equipe de France féminine a assuré sa qualification pour les quarts de finale en tenant tête aux Etats-Unis (défaite 82-93). Elle connaîtra son adversaire dans la soirée : l'Espagne ou la Chine.
crédit: 
(Crédit : Bellenger/IS/FFBB)
Pour Newsletter: 

Les 12 joueuses retenues pour Tokyo

Corps: 

L’Équipe de France féminine de basket – 12 joueuses*

Nom Prénom Naissance Taille Poste Sélections Points Club 2020-2021
CHARTEREAU Alexia 05/09/1998 1,91 4 63 432 Bourges Basket
CIAK Helena 15/12/1989 1,97 5 105 609 LDLC ASVEL Féminin
DUCHET Alix 30/12/1997 1,63 1 26 82 Bourges Basket
FAUTHOUX Marine 23/01/2001 1,74 1 19 29 LDLC ASVEL Féminin
GRUDA Sandrine 25/06/1987 1,97 4-5 203 2647 Schio (Italie)
JOHANNES Marine 21/01/1995 1,77 2 87 782 LDLC ASVEL Féminin
MICHEL Sarah 10/01/1989 1,8 2 93 414 Bourges Basket
MIYEM Endy 15/05/1988 1,88 4 223 2019 Flammes Carolo
RUPERT Iliana 12/07/2001 1,94 5 27 57 Bourges Basket
TCHATCHOUANG Diandra 14/06/1991 1,89 3 99 527 BLMA
VUKOSAVLJEVIC Valériane 29/04/1994 1,85 3 115 705 Basket Landes
WILLIAMS Gabby 09/09/1996 1,8 3 11 91 Sopron (Hongrie)

*En cas de blessure, une joueuse de cette liste pourra être remplacée jusqu’à la veille de chaque compétition (sous réserve qu’il ou elle soit accrédité(e) et puisse accéder au Village Olympique).

 

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Lundi, 5. Juillet 2021
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Pour la première fois de son histoire, la FFBB va présenter trois équipes aux Jeux Olympiques. Le Directeur Technique National, Alain Contensoux, et le Directeur de la Performance et des Équipes de France, Jacques Commères, ont validé les listes des joueurs et des joueuses qui représenteront la France et le basket français au sein de l’Équipe de France olympique lors des Jeux de Tokyo qui se dérouleront du 23 juillet au 8 août 2021. Découvrez la liste des Bleues pour Tokyo.
Pour Newsletter: 

La liste des Bleues 3x3 pour Tokyo !

Corps: 

Après une brillante qualification lors du TQO de Graz en Autriche, il y a plusieurs semaines, l’Équipe de France féminine de 3x3 a entamé sa préparation pour Tokyo. A moins d’un mois de la première rencontre, un groupe de 6 joueuses dont 2 remplaçantes a été annoncé pour prendre part aux Jeux Olympiques de Tokyo. Les 2 joueuses supplémentaires sélectionnées pour palier à un éventuel forfait rejoindront le Japon en même temps que l’équipe, mais devront quitter Tokyo avant que les Jeux ne débutent. Pour continuer de préparer cette échéance dans les meilleures conditions, l’Équipe de France féminine 3x3 rejoindra l’INSEP du 7 au 15 juillet, avant de s’envoler pour Oshino (Japon), le 16 et rejoindre dans leur camp d’entraînement les Équipes de France 5x5.

Liste des joueuses sélectionnées pour les Jeux Olympiques de Tokyo

Prénom

Nom

Naissance

Club 2020 / 2021

Ana-Maria

FILIP

20/06/1989

Basket Lattes Montpellier (LFB)

Laëtitia

GUAPO

25/10/1995

Tango Bourges Basket (LFB)

Marie-Eve

PAGET

28/11/1994

Basket Landes (LFB)

Mamignan

TOURE

19/12/1994

Basket Lattes Montpellier (LFB)

 

 

 

 

 

Liste des joueuses remplaçantes pour les Jeux Olympiques de Tokyo

Prénom

Nom

Naissance

Club 2020 / 2021

Caroline

HERIAUD

22/12/1996

Roche Vendée BC (LFB)

Marie

MANE

12/12/1995

Nantes Rezé Basket (LFB)

 

 


 

Richard Billant (Sélectionneur des Équipes de France 3x3) : « Le choix fut difficile tant le niveau du groupe est élevé. Nous avons dû trancher, non sans mal, entre le maintien de l’équipe qui s’était qualifiée pour Tokyo et une adaptation au regard des équipes que nous allons rencontrer aux Jeux. Nous avons décidé de partir avec une équipe qui se connaît bien et qui a déjà fait de très bons résultats en compétitions officielles. J’aimerais remercier toutes les joueuses qui se sont impliquées depuis le début de ce projet. Elles seront 4 sur le terrain à Tokyo mais elles joueront pour tout le groupe France. C’est un rêve qui se réalise de jouer les Jeux Olympiques et nous ferons tout pour revenir avec une médaille. Nous sommes tous très fiers de cette première participation historique. »

Jacques Commères (Directeur Technique National adjoint et Directeur du Pôle Haut Niveau, de la performance et des Équipes de France) : « Nous avons réussi à nous qualifier aux Jeux Olympiques au terme d’un parcours remarquable. Au regard du contexte sanitaire international, la préparation conçue en amont du voyage au Japon requiert une adaptabilité permanente et une vigilance de tous les instants. Le Tournoi Olympique concentrera une très forte densité de talents et je suis convaincu que notre équipe très compétitive a les moyens de réaliser de très belles choses à Tokyo. ».

Catégorie: 
Surtitre: 
Equipe de France 3x3 féminine
Auteur: 
Ulysse Chedhomme/FFBB
Date d’écriture: 
Vendredi, 2. Juillet 2021
Vignette: 
Chapeau: 
À l’occasion d’une visioconférence organisée ce vendredi 2 juillet, les Sélectionneurs 3x3, Richard Billant et Karim Souchu, ont dévoilé la liste des 4 joueuses et 2 remplaçantes retenues pour les Jeux Olympiques de Tokyo.
crédit: 
FIBA
Pour Newsletter: 

15 joueuses pour la préparation olympique

Corps: 

Vice-championnes d’Europe dimanche dernier à Valence (Espagne), les Bleues bénéficient de quelques jours de repos avant d’enchaîner une nouvelle campagne de préparation, cette fois-ci olympique. Compte-tenu de la très courte période entre la fin de l’Euro féminin 2021 et le début de la préparation olympique, Valérie Garnier a décidé d’élargir son groupe à une liste de 15 joueuses.

Les coéquipières d’Endy Miyem se retrouveront en stage lundi 5 juillet à Nanterre, avant une double confrontation face à l’Espagne : jeudi 8 juillet à 22h00 à Malaga puis samedi 10 juillet à 17h30 à l’Accor Arena à Paris.

Les Bleues prendront ensuite la direction du Japon à Oshino Village le vendredi 16 juillet, où elles disputeront deux ultimes matches de préparation le mardi 20 juillet contre Porto Rico à 14h (7h heure française) et le mercredi 21 juillet contre le Canada à 14h (7h heure française).
Les Tricolores feront ensuite leur entrée dans le village olympique le jeudi 22 juillet et joueront leur premier match des J.O. face au pays hôte, le Japon, le mardi 27 juillet à 10h (3h heure française).

La liste des 15 joueuses retenues pour la préparation olympique :

Prénom Nom Naissance Taille Poste Sél Pts Club 2020 / 2021
Alexia CHARTEREAU 05/09/1998 1,91 4 63 432 Bourges Basket
Helena CIAK 15/12/1989 1,97 5 105 609 LDLC ASVEL Féminin
Alix DUCHET 30/12/1997 1,63 1 26 82 Bourges Basket
Olivia EPOUPA 30/04/1994 1,65 1 97 488 Charnay Basket
Marine FAUTHOUX 23/01/2001 1,74 1 19 29 LDLC ASVEL Féminin
Sandrine GRUDA 25/06/1987 1,97 4-5 203 2647 Schio (Italie)
Marine JOHANNES 21/01/1995 1,77 2 87 782 LDLC ASVEL Féminin
Sarah MICHEL 10/01/1989 1,80 2 93 414 Bourges Basket
Endy MIYEM 15/05/1988 1,88 4 223 2019 Flammes Carolo
Tima POUYE 07/04/1999 1,75 2 2 7 Flammes Carolo
Iliana RUPERT 12/07/2001 1,94 5 27 57 Bourges Basket
Ana TADIC 21/09/1998 1,95 5 - - Tarbes GB
Diandra TCHATCHOUANG 14/06/1991 1,89 3 99 527 BLMA
Valériane VUKOSAVLJEVIC 29/04/1994 1,85 3 115 705 Basket Landes
Gabby WILLIAMS 09/09/1996 1,80 2-3 11 91 Sopron (Hongrie)

Entraîneur : Valérie Garnier
Assistants : Olivier Lafargue, Grégory Halin, Rachid Meziane

Jacques Commères (Directeur de la Performance et des Équipes de France) : « Dans cette liste, Bria Hartley n’apparait pas. En effet, après plusieurs échanges entre le staff médical des Mercury de Phoenix et le staff médical de l’Equipe de France féminine, malgré les efforts et les progrès de Bria après sa blessure, il est avéré elle n’est pas apte à effectuer la préparation des Bleues pour les Jeux Olympiques de Tokyo. Nous lui souhaitons de retrouver au plus vite toutes ses capacités et de revenir au top de sa forme sur les parquets le plus rapidement possible. Déçue de ne pouvoir participer aux JO, Bria souhaite le meilleur à l’Equipe de France pour le tournoi olympique. ».

PREPARATION JEUX OLYMPIQUES 2021
Dates Match Lieu
Lundi 5 juillet Début du stage Nanterre
Jeudi 8 juillet à 22h00 Espagne-France Malaga (Espagne)
Samedi 10 juillet à 17h30 France-Espagne Accor Arena - Paris
Vendredi 16 juillet Départ pour le Japon Tokyo (Japon)
Mardi 20 juillet à 14h00 France-Porto Rico Oshino Village (Japon)
(7h00, heure française)
Mercredi 21 juillet à 14h00 France-Canada Oshino Village (Japon)
(7h00, heure française)
Jeudi 22 juillet Entrée au village olympique Tokyo (Japon)

 

JEUX OLYMPIQUES 2021
Dates Match Lieu
Mardi 27 juillet à 10h00 Japon-France Saitama (Japon)
(3h00, heure française)
Vendredi 30 juillet à 17h20 France-Nigéria Saitama (Japon)
(10h20, heure française)
Lundi 2 août à 13h40 France-États-Unis Saitama (Japon)
(6h40, heure française)
Mercredi 4 août Quart de finale Saitama (Japon)
Vendredi 6 août Demi-finale Saitama (Japon)
Samedi 7 août Match pour la 3ème place Saitama (Japon)
Dimanche 8 août Finale Saitama (Japon)

 

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 1. Juillet 2021
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Valérie Garnier (entraineur de l’Équipe de France féminine) et Jacques Commères (Directeur de la Performance et des Équipes de France) ont annoncé ce jeudi la liste des 15 joueuses retenues pour commencer la semaine prochaine la préparation aux Jeux Olympiques de Tokyo (23 juillet au 8 août 2021).
crédit: 
(Crédit : Bacot/FFBB)
Pour Newsletter: 

Une finale, une revanche

Corps: 

La Serbie a privé l’Equipe de France d’un titre européen en 2015 et dans la foulée d’une médaille olympique en 2016. Si elles n’auront pas l’occasion d’affronter l’Espagne dans cette campagne européenne, les Bleues auront donc bien l’opportunité de panser certaines de leurs plaies passées.

Les Serbes ne réussissent guère aux Françaises depuis quelques années et sur les 10 dernières confrontations avec cette place forte du basket européen, le bilan est équilibré : 5 victoires, 5 défaites. Avec une moyenne d’âge qui flirte avec les 30 ans les troupes de Marina Maljkovic ont l’expérience des grands rendez-vous et ont une fois encore prouvé pendant la compétition qu’elles savaient parfaitement gérer les moments chauds. Deux victoires en prolongations, lors du match d’ouverture contre l’Italie puis en quart de finale face à l’Espagne et un succès d’un point en demi-finale aux dépens de la Belgique permettent à la Serbie de se présenter invaincues pour la médaille d’or.

Leur parcours a ainsi été parsemé d’embûches contrairement au fleuve relativement tranquille traversé par la France. Dans ces conditions c’est souvent Sonja Vasic (ex Petrovic) qui fait office d’exécuteur des hautes œuvres. Dans le top 15 statistiques aux points, rebonds, passes décisives et à l’évaluation elle a le parfait profil d’une MVP. L’Equipe de France, elle, n’a pas ce monstre statistique mais se repose toujours sur la répartition et des temps de jeu, pas une joueuse ne dépassant les 24 minutes par match. Deux styles différents mais deux belles machines offensives puisque les deux meilleures attaques du tournoi se retrouvent en finale.

Pour la France, c’est la cinquième consécutive et le septième podium de rang depuis 2009. Une constance dans l’excellence unique en Europe. Que les 12 joueuses de Valérie Garnier veulent à tout prix couronner d’un titre.

Finales - Dimanche 27 juin

A Valence (Espagne)
Biélorussie - Belgique / 18h00 
France - Serbie / 21h00 
(en direct sur W9 et Canal +)

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Date d’écriture: 
Dimanche, 27. Juin 2021
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La France affrontera la Serbie dimanche soir à 21h (en direct sur W9 et Canal +) pour tenter de remporter le troisième EuroBasket de son histoire après les titres de 2001 et 2009.
crédit: 
(Crédit : Bacot/FFBB)
Pour Newsletter: 

Pages

S'abonner à RSS - Equipe de France féminine