Belgique

Equipe de France féminine - La Minute Inside
Après France / Belgique
Au terme d'un match à couper le souffle remporté contre la Belgique après prolongations (84-80), les Bleues se qualifient pour les demi-finales de la compétition européenne pour la sixième fois d...
Incroyables Bleues, elles arrachent le dernier carré
Dans une partie totalement folle face à la Belgique, l'Equipe de France féminine a d'abord arraché la prolongation sur un tir longue distance d'Hartley, puis s...
Une place pour le dernier carré
Les Bleues retrouvent la Belgique ce jeudi (18h00 en direct sur Canal + Sport) en quarts de finale de l'Euro 2019, avec dans un coin de leur tête, l'élimination au m...
Ce sera la Belgique en quart de finale
Qualifiée en quart de finale de l'Euro 2019, l'Equipe de France retrouvera la Belgique demain jeudi à 18h00 (en direct sur Canal + Sport), qui a bataillé très longuement face à la Slovénie pour se hisser dans le tableau final.
Fin de parcours en quarts
Dominée de bout en bout par la Belgique (86-65), l'Equipe de France voit son rêve de médaille mondiale s'arrêter en quarts de finale. Une déception pour les joueuses de Valérie Garnier, qui...
Écrire l'histoire
Face à la Belgique ce vendredi (18h30 en direct sur Canal + Décalé), l'Equi...
Team France Basket - Episode 2
Soirée Mous
Face à des "Lions" blessés

Pages

Après France / Belgique

Surtitre: 
Equipe de France féminine - La Minute Inside
Auteur: 
À Belgrade, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 5. Juillet 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Au terme d'un match à couper le souffle remporté contre la Belgique après prolongations (84-80), les Bleues se qualifient pour les demi-finales de la compétition européenne pour la sixième fois d'affilée depuis 2009. Plongez dans l'intimité des Tricolores et dans le vestiaire à l'issue de la rencontre.
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/5sAzNyXknEI" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe>

Incroyables Bleues, elles arrachent le dernier carré

Corps: 

C'est à coup sûr l'une des plus belles affiches des quarts de finale à Belgrade. Une Belgique d'un côté, qui même si elle a montré des difficultés jusqu'alors, reste une nation impressionnante. De l'autre côté, les Bleues qui réalisent jusqu'ici une très belle compétition. Les joueuses de Valérie Garnier poursuivent dans leur dynamique : Sandrine Gruda impériale en début de partie aligne six points, tandis qu'Hartley et Ayayi se chargent de reste. La défense tricolore est impeccable et les Bleues mènent après 10 minutes (27-16).

Alors que l'attaque bleue était en furie, elle va soudain perdre son efficacité. Les Tricolores n'inscrivent que 8 petits points dans le deuxième quart et laissent Meesseman, Mestdagh et Raman revenir dans la partie et repasser devant au score. Il faut un tir primé d'Olivia Epoupa juste avant la pause et un dernier panier de Gruda (10 points à la pause) pour que les Bleues rentrent avec 3 points d'avance aux vestiaires (35-32).

Françaises et Belges se rendent coup pour coup dans ce début de 3ème quart. Johannes, Miyem mais surtout Gruda tiennent la baraque face à Messeman dans un premier temps, puis Raman en sortie de banc ensuite. Chartereau d'abord servie sur un plateau par Johannes puis Chevaugeon à l'ultime seconde égalisent (54-54).

La Belgique aligne 6 points d'affilée d'entrée de 4ème quart par Linskens, Allemand puis Meesseman. Les Tricolores débutent au plus mal ce dernier acte et sont toujours à la peine en attaque. Il faut un nouveau panier d'Olivia Epoupa pour débloquer le compteur, puis un énorme tir de Sandrine Gruda pour maintenir les Bleues à hauteur. Meesseman continue de porter les siennes, elle croit bien offrir le succès aux Belges, mais c'était sans compter un tir assassin derrière l'arc signé Bria Hartley pour égaliser et emmener les deux équipes en prolongations (68-68).

La dynamique est tricolore, et les Françaises vont chercher les points sur la ligne des lancers francs au début de temps additionnel par Gruda, Hartley et Epoupa. La Belgique ne reviendra pas, Johannes termine le travail et inscrit deux derniers lancers francs importantissimes. Les Bleues s'imposent au forceps et prennent leur revanche face à la Belgique après la défaite de l'an dernier à la Coupe du Monde. Avec une force mentale incroyable, les joueuses de Valérie Garnier se hissent en demi-finale de l'Euro, pour la sixième fois sans discontinuer depuis 2009. Samedi, pour une place en finale, elles affronteront la Grande-Bretagne, tombeur de la Hongrie.

France bat Belgique : 84-80

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
À Belgrade, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 4. Juillet 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Dans une partie totalement folle face à la Belgique, l'Equipe de France féminine a d'abord arraché la prolongation sur un tir longue distance d'Hartley, puis s'est imposée dans la prolongation (84-80) portée par une Sandrine Gruda exceptionnelle, qui bat son record de points en bleu (33 unités).
crédit: 
(Crédit : Bacot/FFBB)
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Le selfie des Bleues <br>En demi-finale et qualifiées pour le TQO !<a href="https://twitter.com/hashtag/WeCanBeEuro?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#WeCanBeEuro</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/FRABEL?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FRABEL</a> <a href="https://t.co/oKk0jS2Rf3">pic.twitter.com/oKk0jS2Rf3</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/1146856401605734400?ref_src=twsrc%5Etfw">July 4, 2019</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Une place pour le dernier carré

Corps: 

Revanche. Sans doute l'un des mots les plus utilisés ce jeudi dans la presse à l'heure d'évoquer le quart de finale de l'Euro face aux Belges à Belgrade. Car il y a un peu moins d'un an, à Tenerife, la France avait subi la loi des coéquipières d'Ann Wauters qui avaient sèchement balayé les Tricolores aux portes du Top 4 mondial (86-65).

En 2019 dans la compétition continentale, les joueuses de Valérie Garnier voudront laver l'affront de l'été dernier mais surtout rallier le dernier carré de l'Euro, un stade atteint lors des cinq dernières éditions. D'autant plus qu'à un an des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, une place en demi-finale assurerait un billet pour le Tournoi de Qualification Olympique de février prochain (ndlr, les six premières places de l'Euro 2019 sont qualificatives pour le TQO).

La Belgique, le jour d'après
Il y a un an, pour sa première participation à la Coupe du Monde, la Belgique avait surpris en titillant le podium et en finissant à la 4ème place. En 2019, les Belges ont été plus en difficulté s'inclinant par deux fois en phase de poule dans un groupe très relevé (contre la Biélorussie et la Serbie), et en éliminant péniblement la Slovénie en barrage (72-67). Mais en quart de finale, sur un match sec, les cartes sont totalement redistribuées et la Belgique, qui avait remporté la médaille de bronze lors de la dernière édition de l'Euro en 2017, compte bien poursuivre son parcours à Belgrade.

Emma Meesseman, star à contrôler
À 26 ans, l'intérieure belge est dans la force de l'âge. Elle récite son basket, que ce soit en club avec Ekaterinbourg avec qui elle a remporté en 2019 pour la troisième fois l'Euroligue, ou en sélection nationale, qu'elle porte sur ses épaules depuis plusieurs années. Elue dans le meilleur cinq de la Coupe du Monde l'été dernier à Tenerife, Meesseman poursuit d'affoler les compteurs en 2019 à Belgrade : 2e meilleure marqueuse de la compétition (22,8 points), 4ème aux rebonds (9,0) et leader à l'évaluation (28,3), rien ne semble en mesure d'arrêter l'intérieure belge. La capacité à museler cette force offensive pour les Tricolores sera sans doute l'un des facteurs de réussite.

France-Belgique, l'historique
Au-delà de la dernière confrontation en 2018, Françaises et Belges se sont affrontées à maintes reprises : 39 fois dans l'histoire, dont 30 victoires pour les Bleues. Mais attention, lors des deux derniers matches en compétition officielle, c'est la Belgique qui a eu le dernier mot : à Tenerife l'été dernier à la Coupe du Monde (défaite 86-65), et en match de classement à l'Euro en 2007 en Italie (défaite 72-63).

France-Belgique, jeudi 4 juillet à 18h00 en direct sur Canal + Sport
 

Surtitre: 
Equipe de France féminine - Euro 2019
Auteur: 
À Belgrade, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 4. Juillet 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Les Bleues retrouvent la Belgique ce jeudi (18h00 en direct sur Canal + Sport) en quarts de finale de l'Euro 2019, avec dans un coin de leur tête, l'élimination au même stade de la compétition face à ces mêmes Belges il y a un an à la Coupe du Monde à Tenerife.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr"><br> Euro 2019 - quart de finale<br> 04.07.2019<br> 18h00<br> Belgrade<br> <a href="https://twitter.com/hashtag/FRABEL?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FRABEL</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/WeCanBeEuro?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#WeCanBeEuro</a> <br> <a href="https://twitter.com/BasketAvecCanal?ref_src=twsrc%5Etfw">@BasketAvecCanal</a> <a href="https://t.co/99mFXj8Ct2">pic.twitter.com/99mFXj8Ct2</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/1146692622255304709?ref_src=twsrc%5Etfw">July 4, 2019</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Ce sera la Belgique en quart de finale

Corps: 

Quatrième de la dernière Coupe du Monde, la Belgique a bien failli manqué le rendez-vous des quarts de finale à Belgrade. Chahutées par une belle équipe slovène (qui avait d'ailleurs battu les Bleues à Celje en match de qualification en février 2018), les coéquipières d'Emma Meeseman ont du attendre la toute fin de partie hier mardi pour s'imposer.

Ainsi, les Belges retrouveront les Tricolores demain jeudi (18h00, en direct sur Canal + Sport) en quart de finale de la compétition. Un affrontement au goût de revanche pour les joueuses de Valérie Garnier, qui avaient buté sur la Belgique en quart de finale de la Coupe du Monde 2018 à Tenerife l'été dernier (défaite 65-86).

France-Belgique, jeudi 4 juillet à 18h00, en direct sur Canal + Sport

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
À Belgrade, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 3. Juillet 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Qualifiée en quart de finale de l'Euro 2019, l'Equipe de France retrouvera la Belgique demain jeudi à 18h00 (en direct sur Canal + Sport), qui a bataillé très longuement face à la Slovénie pour se hisser dans le tableau final.
crédit: 
(Crédit : FIBA)

Fin de parcours en quarts

Corps: 

Présente en quart de finale de la compétition pour sa première participation à la Coupe du Monde, la Belgique commence très fort la partie. Le duo Kim  Mestdagh-Emma Meesseman met à mal la défense tricolore et inscrit 10 des 13 premiers points belges. Tchatchouang fait parler la poudre imitée quelques instants plus tard par Gruda puis Johannes derière l'arc. Les Bleues sont au contact des Belges (17-20).

La Belgique est en furie offensivement, et profite des largesses défensives des tricolores. Mestdagh est intenable, Wauters joue avec la justesse qu'on lui connait et Vanloo envoie des missiles. Côté français, seul le duo Chartereau-Johannes arrive à trouver le chemin du panier. Les Belges sont insolentes de réussite (33 points dans le deuxième quart) et exploitent la moindre faille (60% de réussite à la pause, 21/35 aux tirs). À la pause, les Bleues sont loin derrière (53-31).

Les coéquipières d'Endy Miyem tentent de sonner la révolte au retour des vestiaires. La capitaine aligne les points épaulée par Johannes et Ayayi mais la Belgique poursuit le travail entamé en première mi-temps. Meesseman, Allemand ou encore Wauters ne compte pas laisser les Bleues revenir au score, et laissent la Belgique en tête à 10 minutes du terme (67-48).

L'Equipe de France tente bien de lancer un dernier run en début de 4e quart, par l'énergie incroyable de Romane Bernies notamment. On croit même à un retour fantastique des Bleues quand la Belgique est sanctionnée par deux fautes techniques, puis que Johannes puis Ciak ramènent les leurs à 10 unités sur la ligne des lancers francs. Mais les Belges se réveillent et finissent le travail par Allemand et Mestdagh. La Belgique rejoint le dernier carré après sa victoire face aux Bleues (86-65). La déception est grande pour une Equipe de France qui rêvait de médaille, mais qui devra relever la tête dès demain pour les deux matches de classement restants.

Belgique bat France : 86-65

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
À Tenerife, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 28. Septembre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Dominée de bout en bout par la Belgique (86-65), l'Equipe de France voit son rêve de médaille mondiale s'arrêter en quarts de finale. Une déception pour les joueuses de Valérie Garnier, qui devront donc attendre avant de monter sur un podium de Coupe du Monde.
crédit: 
(Crédit : Bacot/FFBB)
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/ltRY6zZAJy0" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe>

Écrire l'histoire

Corps: 

65 ans. C'est le nombre d'années qui nous séparent du dernier podium tricolore et de la dernière qualification pour le Top 4 de la Coupe du Monde. En 2018 à Tenerife, les coéquipières d'Endy Miyem ont l'occasion d'écrire l'histoire du basket féminin, en se qualifiant pour les demi-finales de la compétition. Pour cela, les Bleues devront dominer la Belgique en quarts de finale ce vendredi à 18h30 (en direct sur Canal + Décalé).

Un adversaire que les Bleues connaissent bien, dont plusieurs joueuses évoluent en LFB et dans les meilleurs clubs d'Euroligue, mais que la France n'a plus affronté depuis plus de sept ans.

Premières de leur groupe, les Belges (1ère participation à la Coupe du Monde) ont eu une journée de repos supplémentaire contrairement aux Tricolores, qui ont dû passer par un barrage (victoire 71-60 contre la Turquie). Suffisant pour venir à bout des Bleues ? Réponse dans quelques heures.

France-Belgique, à 18h30 (en direct sur Canal + Décalé)

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
À Tenerife, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 28. Septembre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Face à la Belgique ce vendredi (18h30 en direct sur Canal + Décalé), l'Equipe de France féminine a l'occasion de rejoindre les demi-finales de la Coupe du Monde pour la première fois depuis 1953. Une éternité à laquelle veulent mettre fin les joueuses de Valérie Garnier.
crédit: 
(Crédit : Bacot/FFBB)

Team France Basket - Episode 2

Corps: 

Après avoir réussi un sans faute en novembre pour leurs premiers matchs de qualifications à la Coupe du Monde 2019, Vincent Collet et ses hommes sont à nouveau réunis, à Strasbourg et à Nancy cette fois, pour affronter la Russie et entamer la phase retour contre la Belgique.
Objectif : assurer la qualification pour le deuxième tour dès février.

Toutes les infos et les statistiques sur le site www.teamfrancebasket.com

Surtitre: 
Qualifications Coupe du Monde 2019
Auteur: 
Guillaume Karli / FFBB
Date d’écriture: 
Jeudi, 1. Mars 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Le nouvel épisode de la série consacrée à l'Equipe de France masculine est en ligne. Embarquez avec les Bleus dans les coulisses de la course à la qualification pour la Coupe du Monde 2019.
crédit: 
Images et montage : Tommy Hombert

Soirée Mous

Corps: 

A l’heure de répéter ses systèmes samedi soir à Nancy, Vincent Collet avait insisté auprès de ses joueurs sur la nécessité de mieux servir Moustapha Fall. Difficile en effet de rater les 218 centimètres du champion de France en titre, exilé depuis quelques semaines en Turquie, chez le promu Sakarya. Alimenter les très grands gabarits est un art parfois perdu du basket français mais face à la Belgique les Bleus ont parfaitement exploité leur gigantesque pivot, appelé à coup sûr à prendre une dimension supplémentaire en sélection.

Fall a largement dominé le premier quart-temps, enchaînant notamment trois dunks autoritaires sur trois possessions consécutives pour offrir à la France un premier écart (14-7). Mais la domination intérieure déjà aperçue contre la Russie est insuffisante lorsqu’elle n’est pas accompagnée d’une dose de réussite extérieure. Et celle-ci a continué de fuir les Bleus pendant les 10 premières minutes, permettant notamment à Quentin Serron, inspiré de loin, de largement limiter la casse (15-14). Vincent Collet choisissait alors de jouer petit. La pression défensive et un excellent passage d’Elie Okobo initiaient un 7-0 malheureusement sans lendemain. Pierre-Antoine Gillet attirait Boris Diaw loin du cercle pour signer 10 points dans le deuxième quart-temps tandis que les balles perdues, du déchet aux lancers-francs et une incapacité quasi-totale à marquer derrière la ligne primée (1/10 à la pause) permettaient aux Belges de terminer la période sur un 4-12 et de virer en tête (30-32).

Le break n’apportait pas de changement aux maux bleus. Les points abandonnés sur la ligne et les tirs terminant toujours sur le cercle pesaient sur l’attaque mais défensivement l’Equipe de France ne lâchait rien, appliquant une pression de tous les instants qui n’accordait aucun panier facile à la Belgique, limitée à 7 points dans le troisième quart-temps. Et quand Lacombe tout d’abord, Albicy ensuite et Invernizzi enfin, parvenaient à desserrer l’étau autour de l’inarrêtable Fall, les 5702 spectateurs du Palais des Sports de Gentilly pouvaient respirer plus librement (55-42, 33e). Cette nouvelle donne offrait plus d’espaces à Fall qui poursuivait son travail de démolition, des deux côtés du terrain, battant au passage le record de tirs sans échec de Nando De Colo (9/9 contre la Belgique en 2008, déjà à Nancy). "Grâce à notre bonne défense nous avons pu résister en première mi-temps même sans inscrire un tir. En seconde mi-temps on a trouvé d’autres solutions en continuant à défendre très dur", a commenté Vincent Collet. "L’engagement, l’intensité ne se sont jamais démentis. Sur le basket nous avons des choses à améliorer mais pas dans l’état d’esprit. La défense a été très bonne pendant quatre matches, bien meilleure que celle que nous avons présentée lors de l’EuroBasket l’été dernier. Il faudra la conserver. Les joueurs que nous allons ajouter vont nous donner des possibilités plus importantes et nous avons vu nos limites dans ce domaine, mais cela ne doit pas être au détriment de cette marque de fabrique."

Après quatre rencontres, l’Equipe de France est toujours en tête de son groupe, déjà qualifiée pour la deuxième phase et visera le plein de victoires lors de la dernière fenêtre de juin. Sans doute avec un groupe très remaniée. En attendant, les 14 joueurs ayant participé à ces deux précieux succès pourront s’endormir sourire aux lèvres pour de doux rêves, le sentiment du devoir accompli.

Toutes les statistiques du match.

Le classement
Pays V-D Pour-Contre
1- France 4 v - 0 d 293-247
2- Russie 2 v - 2 d 296-278
3- Bosnie 2 v - 2 d 271-283
4- Belgique 0 v -4 d 247-282
Pour rappel les trois premiers de chaque poule sont qualifiés pour la seconde phase qui réunira 24 équipes réparties en quatre poules de six.


Surtitre: 
Qualifications Coupe du Monde 2019
Auteur: 
Julien Guerineau/FFBB
Date d’écriture: 
Dimanche, 25. Février 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Dans le sillage d’un Moustapha Fall dominateur (23 points à 10/10 aux tirs), l’Equipe de France a dominé la Belgique (64-49) et a déjà son billet pour la deuxième phase des qualifications pour la Coupe du Monde 2019.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Les Bleus s&#39;imposent face à la Belgique et sont certains de participer au 2e tour des qualifications en septembre <a href="https://twitter.com/hashtag/FIBAWC?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FIBAWC</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/FRABEL?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FRABEL</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/TeamFranceBasket?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#TeamFranceBasket</a> <a href="https://t.co/rUqPumXles">pic.twitter.com/rUqPumXles</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/967788843998081026?ref_src=twsrc%5Etfw">February 25, 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>
match_ID: 
371251

Face à des "Lions" blessés

Corps: 

« Le match (de vendredi) nous oblige à réfléchir, la Belgique défend bien et nous avait fait mal en première mi-temps en novembre, prévient Vincent Collet. Il faut qu’on soit prêt à jouer contre ce type d’équipe, qui a été en plus renforcée par deux joueurs. Ils sont dos au mur et voudront faire un coup contre nous. »

Lors du match aller, les Bleus avaient souffert pendant 20 minutes, rentrant aux vestiaires avec un débours de 13 points (25-38). Avec l’ajout de Tabu (Bilbao) et Serron (Gravelines), absents au match aller en novembre, les « Lions » joueront leur va-tout pour remporter ce match capital et conserver une petite chance d’accéder à la deuxième phase de qualification.

Les 12 joueurs qui affronteront la Belgique cet après-midi.

France/Belgique – Dimanche 25 février (15h00) – Palais des Sports (Nancy) en direct sur Canal+ Sport

Surtitre: 
Qualifications Coupe du Monde 2019
Auteur: 
Paul Sauzey et Guillaume Karli/FFBB
Date d’écriture: 
Dimanche, 25. Février 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Pas le temps de souffler pour les Bleus, moins de quarante-huit heures après être venus à bout de la Russie en prolongation à Strasbourg, Vincent Collet et ses hommes sont à Nancy pour la réception d’une équipe Belge en plein doute (0-3) cet après-midi à 15h00 au Palais des Sports de Gentilly (en direct sur Canal+ Sport).

Les 12 pour France-Belgique

Corps: 

 

Prénom Nom Naissance Taille Poste Sél. Points Club 2017/2018
21 Andrew ALBICY 21/03/1990 1,78 Meneur 37 78 MoraBanc Andorra (Espagne)
13 Boris DIAW 16/04/1982 2,03 Ailier fort 244 2077 Levallois Metropolitans
93 Moustapha FALL 23/02/1992 2,18 Pivot 3 15 Sakaraya Buyuksehir (Turquie)
68 Hugo INVERNIZZI 07/01/1993 1,98 Ailier 2 16 Nanterre 92
18 Mouhammadou JAITEH 27/11/1994 2,08 Pivot 21 32 Limoges CSP
83 Axel JULIEN 27/07/1992 1,85 Meneur 4 15 JDA Dijon
8 Charles KAHUDI 19/07/1986 1,97 Ailier 97 245 ASVEL Lyon Villeurbanne
34 Alain KOFFI 23/11/1983 2,07 Ailier fort 39 190 Pau-Lacq-Orthez
94 Lahaou KONATE 17/11/1991 1,97 Ailier 3 2 Nanterre 92
90 Paul LACOMBE 12/06/1990 1,90 Ailier 3 35 AS Monaco
0 Elie OKOBO 23/10/1997 1,90 Meneur 2 6 Pau-Lacq-Orthez
55 Jonathan ROUSSELLE 07/02/1990 1,88 Meneur - - Cholet Basket

 

Ainsi, le meneur choletais Jonathan Rousselle honorera contre la Belgique sa première sélection avec le maillot tricolore. Axel Bouteille et William Howard seront donc présents en civil demain à Nancy.

 

Surtitre: 
Equipe de France masculine - Qualifs Coupe du Monde 2019
Auteur: 
À Nancy, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Samedi, 24. Février 2018
Vignette: 
Chapeau: 
À la veille d'affronter la Belgique à Nancy dans le cadre des qualifications à la Coupe du Monde 2019 (15h00, en direct sur Canal + Sport), Vincent Collet, entraîneur de l'Equipe de France, a annoncé la liste des 12 joueurs qui affronteront les Belges.
crédit: 
(Crédit : Bellenger/IS/FFBB)

Pages

S'abonner à RSS - Belgique
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'