Belgique | FFBB

Belgique

Que sont-ils devenus ?
« Quelque chose que l’on a en nous »
Entraineur emblématique de Montpellier en LFB, Valéry Demory est aujourd’hui également à la tête de la sélection féminine belge avec qui il participe à la Coupe du Monde en Australie. En Belgique ou e...
Premier trophée pour Migna Touré en Belgique !
Samedi soir les Castors Braines, club belge dans lequel évolue Migna Touré, ont remporté la Coupe de Belgique.
Après France / Belgique
Au terme d'un match à couper le souffle remporté contre la Belgique après prolongations (84-80), les Bleues se qualifient pour les demi-finales de la compétition européen...
Incroyables Bleues, elles arrachent le dernier carré
Dans une partie totalement folle face à la Belgique, l'Equipe de France féminine a d'abord arraché la prolongation sur un tir longue distance d'Hartley, puis s'est imposée dans la prolongation (84-80) portée par une Sandrine Gruda exceptionnelle, qui bat son record de p...
Une place pour le dernier carré
Les Bleues retrouvent la Belgique ce jeudi (18h00 en direct sur Canal + Sport) en quarts de finale de l'Euro 2019, avec dans un coin de leur tête, l'élimination au même stade de la compétiti...
Ce sera la Belgique en quart de finale
Qualifiée en quart de finale de l'Euro 2019, l'Equipe de France retrou...
Fin de parcours en quarts
Écrire l'histoire
Team France Basket - Episode 2

« Quelque chose que l’on a en nous »

Corps: 

Comment êtes-vous devenu le sélectionneur de l’équipe féminine de Belgique ?
Au mois de septembre l’année dernière, j’ai été contacté par la fédération belge qui cherchait un entraineur. La semaine d’après je jouais à Villeneuve d’Ascq avec Montpellier, j’en ai donc profité pour les rencontrer. On a discuté et nous nous sommes rapidement mis d’accord. Le feeling est bien passé. Le fait que ça soit la Belgique, moi ça me plaisait beaucoup, il y a pas mal de joueuses que je connais bien. Et pour moi la Belgique ce n’est pas un pays étranger. Je suis né à 20 kilomètres de la frontière que j’ai donc franchie des millions de fois.

La Belgique vous a proposé un challenge sportif intéressant ?
Je suis un compétiteur avant tout. La Belgique est une nation qui monte en régime ces dernières années. Je pense qu’elle a une génération avec quelques joueuses de très haut niveau. C’est maintenant ou jamais si on veut faire une performance qui sort de l’ordinaire.

Vous avez été international tricolore à 86 reprises, quels souvenirs gardez-vous de l’Équipe de France ?
Je garde tout dans la globalité, je me souviens de mes premières sélections en cadets, juniors et après j’ai franchi la barre chez les A. Je pense déjà que les premières fois où tu portes le maillot c’est une fierté. C’est un but que tu as quand tu es gamin. Tous les joueurs rêvent de ça, j’ai eu la chance d’aller au bout de ce rêve-là, malheureusement je n’ai pas fait de médailles ni de jeux olympiques. J’aurai voulu faire un peu plus, mais je pense qu’à l’époque on était moins structuré que maintenant.

 L’amour du maillot et la fierté de représenter son pays se sont des valeurs que vous essayez de transmettre à vos joueuses ?
Pas besoin de leur transmettre, elles l’ont déjà. Que tu sois Belge, Français ou Serbes, je pense que tous les joueurs qui représentent leur pays ont cet attachement. C’est quelque chose que l’on a en nous.

En étant désormais sélectionneur d’une équipe étrangère, avez-vous une position particulière par rapport à l’Équipe de France ?
Je n’ai pas de statut particulier, je ne suis pas un adversaire de l’Équipe de France. Je reste toujours amateur du basket français. Tout ce que j’ai fait dans ma vie et tout ce que j’essaie de transmettre à d’autres entraineurs c’est pour que le basket français continue de progresser. Si j’ai pu apporter ma petite pierre à l’édifice, je suis content.

La transmission aux plus jeunes est une chose importante pour vous ?
C’est logique. On a été, maintenant il faut que ça soit les autres qui le deviennent, que ça soit des entraineurs ou des joueurs c’est pareil. À un moment, il faut savoir passer le témoin, il faut les aider. Si on peut les aider, on le fait, en restant humble bien sûr.

Valéry Demory en bref

Né le 13 septembre 1963 à Denain (59)
Meneur
86 sélections et 444 points en Équipe de France entre 1982 et 1991
1 Mondial
3 Championnats d’Europe

Carrière joueur
1981-1982 : Denain
1982-1983 : Stade Français
1983-1987 : Challans
1987-1989 : Cholet
1989-1991 : Limoges
1991-1994 : Pau-Orthez
1994-1997 : Cholet
1997-2000 : Evreux

Carrière entraîneur
2000-2001 : Mourenx (NF3)
2001 : Evreux (Pro A)
2001-2007 : Mourenx (NF3 à LFB)
2007-2017 : Lattes-Montpellier (LFB)
2017-2021 : Lyon (LFB)
2021-… : Lattes-Montpellier (LFB)
2021-… : équipe de Belgique féminine

Palmarès joueur
Champion de France : 1990, 1992
Tournoi des As : 1990, 1992, 1993

 Palmarès entraineur
Champion de France LFB : 2014, 2016, 2019
Coupe de France : 2011, 2013, 2015, 2016

Distinctions individuelles
MVP espoir 1983 et 1985
Entraineur de l'année 2019

Catégorie: 
Surtitre: 
Que sont-ils devenus ?
Date d’écriture: 
Mercredi, 28. Septembre 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Entraineur emblématique de Montpellier en LFB, Valéry Demory est aujourd’hui également à la tête de la sélection féminine belge avec qui il participe à la Coupe du Monde en Australie. En Belgique ou en France, le mot d’ordre est le même pour l’ancien meneur tricolore : transmettre son amour du basket en toute humilité.
Pour Newsletter: 

Premier trophée pour Migna Touré en Belgique !

Corps: 

Cette finale, qui opposait les Castors Braines aux Phantom Booms, devait se jouer en mars et avait été reporté à cause de la crise sanitaire liée au covid-19. Elle a finalement eu lieu samedi soir dernier et a vu les Castors s'imposer 66-71, très bien encadrés par Fred Dusart, l’entraîneur français.

C'est le cinquième fois que Brain remporte la Coupe d'Europe (2014, 2015, 2017, 2019 et 2020) et, fait notable, à chaque fois elles ont également remporté le championnat de Belgique (7 titres) la même année.

Migna Touré, joueuse de l'Equipe de France 3x3 féminine et numéro 2 mondiale au ranking FIBA 3X3, s'est particulièrement illustrée dans cette finale avec 22 points, 5 rebonds et 4 interceptions.

En provenance de Basket Landes, la championne d'Europe 3x3 2019, est arrivée en Belgique cet été après avoir participé la saison dernière à l'EuroCup, dans laquelle elle tournait à 10,9 pts et 2 pds.

Catégorie: 
Surtitre: 
Les Françaises 3x3 en club
Auteur: 
Ulysse Chedhomme/FFBB
Date d’écriture: 
Mardi, 6. Octobre 2020
Vignette: 
Chapeau: 
Samedi soir les Castors Braines, club belge dans lequel évolue Migna Touré, ont remporté la Coupe de Belgique.
crédit: 
Castors Braine
Pour Newsletter: 

Après France / Belgique

Surtitre: 
Equipe de France féminine - La Minute Inside
Auteur: 
À Belgrade, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 5. Juillet 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Au terme d'un match à couper le souffle remporté contre la Belgique après prolongations (84-80), les Bleues se qualifient pour les demi-finales de la compétition européenne pour la sixième fois d'affilée depuis 2009. Plongez dans l'intimité des Tricolores et dans le vestiaire à l'issue de la rencontre.
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/5sAzNyXknEI" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe>

Incroyables Bleues, elles arrachent le dernier carré

Corps: 

C'est à coup sûr l'une des plus belles affiches des quarts de finale à Belgrade. Une Belgique d'un côté, qui même si elle a montré des difficultés jusqu'alors, reste une nation impressionnante. De l'autre côté, les Bleues qui réalisent jusqu'ici une très belle compétition. Les joueuses de Valérie Garnier poursuivent dans leur dynamique : Sandrine Gruda impériale en début de partie aligne six points, tandis qu'Hartley et Ayayi se chargent de reste. La défense tricolore est impeccable et les Bleues mènent après 10 minutes (27-16).

Alors que l'attaque bleue était en furie, elle va soudain perdre son efficacité. Les Tricolores n'inscrivent que 8 petits points dans le deuxième quart et laissent Meesseman, Mestdagh et Raman revenir dans la partie et repasser devant au score. Il faut un tir primé d'Olivia Epoupa juste avant la pause et un dernier panier de Gruda (10 points à la pause) pour que les Bleues rentrent avec 3 points d'avance aux vestiaires (35-32).

Françaises et Belges se rendent coup pour coup dans ce début de 3ème quart. Johannes, Miyem mais surtout Gruda tiennent la baraque face à Messeman dans un premier temps, puis Raman en sortie de banc ensuite. Chartereau d'abord servie sur un plateau par Johannes puis Chevaugeon à l'ultime seconde égalisent (54-54).

La Belgique aligne 6 points d'affilée d'entrée de 4ème quart par Linskens, Allemand puis Meesseman. Les Tricolores débutent au plus mal ce dernier acte et sont toujours à la peine en attaque. Il faut un nouveau panier d'Olivia Epoupa pour débloquer le compteur, puis un énorme tir de Sandrine Gruda pour maintenir les Bleues à hauteur. Meesseman continue de porter les siennes, elle croit bien offrir le succès aux Belges, mais c'était sans compter un tir assassin derrière l'arc signé Bria Hartley pour égaliser et emmener les deux équipes en prolongations (68-68).

La dynamique est tricolore, et les Françaises vont chercher les points sur la ligne des lancers francs au début de temps additionnel par Gruda, Hartley et Epoupa. La Belgique ne reviendra pas, Johannes termine le travail et inscrit deux derniers lancers francs importantissimes. Les Bleues s'imposent au forceps et prennent leur revanche face à la Belgique après la défaite de l'an dernier à la Coupe du Monde. Avec une force mentale incroyable, les joueuses de Valérie Garnier se hissent en demi-finale de l'Euro, pour la sixième fois sans discontinuer depuis 2009. Samedi, pour une place en finale, elles affronteront la Grande-Bretagne, tombeur de la Hongrie.

France bat Belgique : 84-80

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
À Belgrade, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 4. Juillet 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Dans une partie totalement folle face à la Belgique, l'Equipe de France féminine a d'abord arraché la prolongation sur un tir longue distance d'Hartley, puis s'est imposée dans la prolongation (84-80) portée par une Sandrine Gruda exceptionnelle, qui bat son record de points en bleu (33 unités).
crédit: 
(Crédit : Bacot/FFBB)
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Le selfie des Bleues <br>En demi-finale et qualifiées pour le TQO !<a href="https://twitter.com/hashtag/WeCanBeEuro?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#WeCanBeEuro</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/FRABEL?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FRABEL</a> <a href="https://t.co/oKk0jS2Rf3">pic.twitter.com/oKk0jS2Rf3</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/1146856401605734400?ref_src=twsrc%5Etfw">July 4, 2019</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Une place pour le dernier carré

Corps: 

Revanche. Sans doute l'un des mots les plus utilisés ce jeudi dans la presse à l'heure d'évoquer le quart de finale de l'Euro face aux Belges à Belgrade. Car il y a un peu moins d'un an, à Tenerife, la France avait subi la loi des coéquipières d'Ann Wauters qui avaient sèchement balayé les Tricolores aux portes du Top 4 mondial (86-65).

En 2019 dans la compétition continentale, les joueuses de Valérie Garnier voudront laver l'affront de l'été dernier mais surtout rallier le dernier carré de l'Euro, un stade atteint lors des cinq dernières éditions. D'autant plus qu'à un an des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, une place en demi-finale assurerait un billet pour le Tournoi de Qualification Olympique de février prochain (ndlr, les six premières places de l'Euro 2019 sont qualificatives pour le TQO).

La Belgique, le jour d'après
Il y a un an, pour sa première participation à la Coupe du Monde, la Belgique avait surpris en titillant le podium et en finissant à la 4ème place. En 2019, les Belges ont été plus en difficulté s'inclinant par deux fois en phase de poule dans un groupe très relevé (contre la Biélorussie et la Serbie), et en éliminant péniblement la Slovénie en barrage (72-67). Mais en quart de finale, sur un match sec, les cartes sont totalement redistribuées et la Belgique, qui avait remporté la médaille de bronze lors de la dernière édition de l'Euro en 2017, compte bien poursuivre son parcours à Belgrade.

Emma Meesseman, star à contrôler
À 26 ans, l'intérieure belge est dans la force de l'âge. Elle récite son basket, que ce soit en club avec Ekaterinbourg avec qui elle a remporté en 2019 pour la troisième fois l'Euroligue, ou en sélection nationale, qu'elle porte sur ses épaules depuis plusieurs années. Elue dans le meilleur cinq de la Coupe du Monde l'été dernier à Tenerife, Meesseman poursuit d'affoler les compteurs en 2019 à Belgrade : 2e meilleure marqueuse de la compétition (22,8 points), 4ème aux rebonds (9,0) et leader à l'évaluation (28,3), rien ne semble en mesure d'arrêter l'intérieure belge. La capacité à museler cette force offensive pour les Tricolores sera sans doute l'un des facteurs de réussite.

France-Belgique, l'historique
Au-delà de la dernière confrontation en 2018, Françaises et Belges se sont affrontées à maintes reprises : 39 fois dans l'histoire, dont 30 victoires pour les Bleues. Mais attention, lors des deux derniers matches en compétition officielle, c'est la Belgique qui a eu le dernier mot : à Tenerife l'été dernier à la Coupe du Monde (défaite 86-65), et en match de classement à l'Euro en 2007 en Italie (défaite 72-63).

France-Belgique, jeudi 4 juillet à 18h00 en direct sur Canal + Sport
 

Surtitre: 
Equipe de France féminine - Euro 2019
Auteur: 
À Belgrade, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 4. Juillet 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Les Bleues retrouvent la Belgique ce jeudi (18h00 en direct sur Canal + Sport) en quarts de finale de l'Euro 2019, avec dans un coin de leur tête, l'élimination au même stade de la compétition face à ces mêmes Belges il y a un an à la Coupe du Monde à Tenerife.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr"><br> Euro 2019 - quart de finale<br> 04.07.2019<br> 18h00<br> Belgrade<br> <a href="https://twitter.com/hashtag/FRABEL?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FRABEL</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/WeCanBeEuro?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#WeCanBeEuro</a> <br> <a href="https://twitter.com/BasketAvecCanal?ref_src=twsrc%5Etfw">@BasketAvecCanal</a> <a href="https://t.co/99mFXj8Ct2">pic.twitter.com/99mFXj8Ct2</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/1146692622255304709?ref_src=twsrc%5Etfw">July 4, 2019</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Ce sera la Belgique en quart de finale

Corps: 

Quatrième de la dernière Coupe du Monde, la Belgique a bien failli manqué le rendez-vous des quarts de finale à Belgrade. Chahutées par une belle équipe slovène (qui avait d'ailleurs battu les Bleues à Celje en match de qualification en février 2018), les coéquipières d'Emma Meeseman ont du attendre la toute fin de partie hier mardi pour s'imposer.

Ainsi, les Belges retrouveront les Tricolores demain jeudi (18h00, en direct sur Canal + Sport) en quart de finale de la compétition. Un affrontement au goût de revanche pour les joueuses de Valérie Garnier, qui avaient buté sur la Belgique en quart de finale de la Coupe du Monde 2018 à Tenerife l'été dernier (défaite 65-86).

France-Belgique, jeudi 4 juillet à 18h00, en direct sur Canal + Sport

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
À Belgrade, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 3. Juillet 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Qualifiée en quart de finale de l'Euro 2019, l'Equipe de France retrouvera la Belgique demain jeudi à 18h00 (en direct sur Canal + Sport), qui a bataillé très longuement face à la Slovénie pour se hisser dans le tableau final.
crédit: 
(Crédit : FIBA)

Fin de parcours en quarts

Corps: 

Présente en quart de finale de la compétition pour sa première participation à la Coupe du Monde, la Belgique commence très fort la partie. Le duo Kim  Mestdagh-Emma Meesseman met à mal la défense tricolore et inscrit 10 des 13 premiers points belges. Tchatchouang fait parler la poudre imitée quelques instants plus tard par Gruda puis Johannes derière l'arc. Les Bleues sont au contact des Belges (17-20).

La Belgique est en furie offensivement, et profite des largesses défensives des tricolores. Mestdagh est intenable, Wauters joue avec la justesse qu'on lui connait et Vanloo envoie des missiles. Côté français, seul le duo Chartereau-Johannes arrive à trouver le chemin du panier. Les Belges sont insolentes de réussite (33 points dans le deuxième quart) et exploitent la moindre faille (60% de réussite à la pause, 21/35 aux tirs). À la pause, les Bleues sont loin derrière (53-31).

Les coéquipières d'Endy Miyem tentent de sonner la révolte au retour des vestiaires. La capitaine aligne les points épaulée par Johannes et Ayayi mais la Belgique poursuit le travail entamé en première mi-temps. Meesseman, Allemand ou encore Wauters ne compte pas laisser les Bleues revenir au score, et laissent la Belgique en tête à 10 minutes du terme (67-48).

L'Equipe de France tente bien de lancer un dernier run en début de 4e quart, par l'énergie incroyable de Romane Bernies notamment. On croit même à un retour fantastique des Bleues quand la Belgique est sanctionnée par deux fautes techniques, puis que Johannes puis Ciak ramènent les leurs à 10 unités sur la ligne des lancers francs. Mais les Belges se réveillent et finissent le travail par Allemand et Mestdagh. La Belgique rejoint le dernier carré après sa victoire face aux Bleues (86-65). La déception est grande pour une Equipe de France qui rêvait de médaille, mais qui devra relever la tête dès demain pour les deux matches de classement restants.

Belgique bat France : 86-65

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
À Tenerife, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 28. Septembre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Dominée de bout en bout par la Belgique (86-65), l'Equipe de France voit son rêve de médaille mondiale s'arrêter en quarts de finale. Une déception pour les joueuses de Valérie Garnier, qui devront donc attendre avant de monter sur un podium de Coupe du Monde.
crédit: 
(Crédit : Bacot/FFBB)
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/ltRY6zZAJy0" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe>

Écrire l'histoire

Corps: 

65 ans. C'est le nombre d'années qui nous séparent du dernier podium tricolore et de la dernière qualification pour le Top 4 de la Coupe du Monde. En 2018 à Tenerife, les coéquipières d'Endy Miyem ont l'occasion d'écrire l'histoire du basket féminin, en se qualifiant pour les demi-finales de la compétition. Pour cela, les Bleues devront dominer la Belgique en quarts de finale ce vendredi à 18h30 (en direct sur Canal + Décalé).

Un adversaire que les Bleues connaissent bien, dont plusieurs joueuses évoluent en LFB et dans les meilleurs clubs d'Euroligue, mais que la France n'a plus affronté depuis plus de sept ans.

Premières de leur groupe, les Belges (1ère participation à la Coupe du Monde) ont eu une journée de repos supplémentaire contrairement aux Tricolores, qui ont dû passer par un barrage (victoire 71-60 contre la Turquie). Suffisant pour venir à bout des Bleues ? Réponse dans quelques heures.

France-Belgique, à 18h30 (en direct sur Canal + Décalé)

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
À Tenerife, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 28. Septembre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Face à la Belgique ce vendredi (18h30 en direct sur Canal + Décalé), l'Equipe de France féminine a l'occasion de rejoindre les demi-finales de la Coupe du Monde pour la première fois depuis 1953. Une éternité à laquelle veulent mettre fin les joueuses de Valérie Garnier.
crédit: 
(Crédit : Bacot/FFBB)

Team France Basket - Episode 2

Corps: 

Après avoir réussi un sans faute en novembre pour leurs premiers matchs de qualifications à la Coupe du Monde 2019, Vincent Collet et ses hommes sont à nouveau réunis, à Strasbourg et à Nancy cette fois, pour affronter la Russie et entamer la phase retour contre la Belgique.
Objectif : assurer la qualification pour le deuxième tour dès février.

Toutes les infos et les statistiques sur le site www.teamfrancebasket.com

Surtitre: 
Qualifications Coupe du Monde 2019
Auteur: 
Guillaume Karli / FFBB
Date d’écriture: 
Jeudi, 1. Mars 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Le nouvel épisode de la série consacrée à l'Equipe de France masculine est en ligne. Embarquez avec les Bleus dans les coulisses de la course à la qualification pour la Coupe du Monde 2019.
crédit: 
Images et montage : Tommy Hombert

Soirée Mous

Corps: 

A l’heure de répéter ses systèmes samedi soir à Nancy, Vincent Collet avait insisté auprès de ses joueurs sur la nécessité de mieux servir Moustapha Fall. Difficile en effet de rater les 218 centimètres du champion de France en titre, exilé depuis quelques semaines en Turquie, chez le promu Sakarya. Alimenter les très grands gabarits est un art parfois perdu du basket français mais face à la Belgique les Bleus ont parfaitement exploité leur gigantesque pivot, appelé à coup sûr à prendre une dimension supplémentaire en sélection.

Fall a largement dominé le premier quart-temps, enchaînant notamment trois dunks autoritaires sur trois possessions consécutives pour offrir à la France un premier écart (14-7). Mais la domination intérieure déjà aperçue contre la Russie est insuffisante lorsqu’elle n’est pas accompagnée d’une dose de réussite extérieure. Et celle-ci a continué de fuir les Bleus pendant les 10 premières minutes, permettant notamment à Quentin Serron, inspiré de loin, de largement limiter la casse (15-14). Vincent Collet choisissait alors de jouer petit. La pression défensive et un excellent passage d’Elie Okobo initiaient un 7-0 malheureusement sans lendemain. Pierre-Antoine Gillet attirait Boris Diaw loin du cercle pour signer 10 points dans le deuxième quart-temps tandis que les balles perdues, du déchet aux lancers-francs et une incapacité quasi-totale à marquer derrière la ligne primée (1/10 à la pause) permettaient aux Belges de terminer la période sur un 4-12 et de virer en tête (30-32).

Le break n’apportait pas de changement aux maux bleus. Les points abandonnés sur la ligne et les tirs terminant toujours sur le cercle pesaient sur l’attaque mais défensivement l’Equipe de France ne lâchait rien, appliquant une pression de tous les instants qui n’accordait aucun panier facile à la Belgique, limitée à 7 points dans le troisième quart-temps. Et quand Lacombe tout d’abord, Albicy ensuite et Invernizzi enfin, parvenaient à desserrer l’étau autour de l’inarrêtable Fall, les 5702 spectateurs du Palais des Sports de Gentilly pouvaient respirer plus librement (55-42, 33e). Cette nouvelle donne offrait plus d’espaces à Fall qui poursuivait son travail de démolition, des deux côtés du terrain, battant au passage le record de tirs sans échec de Nando De Colo (9/9 contre la Belgique en 2008, déjà à Nancy). "Grâce à notre bonne défense nous avons pu résister en première mi-temps même sans inscrire un tir. En seconde mi-temps on a trouvé d’autres solutions en continuant à défendre très dur", a commenté Vincent Collet. "L’engagement, l’intensité ne se sont jamais démentis. Sur le basket nous avons des choses à améliorer mais pas dans l’état d’esprit. La défense a été très bonne pendant quatre matches, bien meilleure que celle que nous avons présentée lors de l’EuroBasket l’été dernier. Il faudra la conserver. Les joueurs que nous allons ajouter vont nous donner des possibilités plus importantes et nous avons vu nos limites dans ce domaine, mais cela ne doit pas être au détriment de cette marque de fabrique."

Après quatre rencontres, l’Equipe de France est toujours en tête de son groupe, déjà qualifiée pour la deuxième phase et visera le plein de victoires lors de la dernière fenêtre de juin. Sans doute avec un groupe très remaniée. En attendant, les 14 joueurs ayant participé à ces deux précieux succès pourront s’endormir sourire aux lèvres pour de doux rêves, le sentiment du devoir accompli.

Toutes les statistiques du match.

Le classement
Pays V-D Pour-Contre
1- France 4 v - 0 d 293-247
2- Russie 2 v - 2 d 296-278
3- Bosnie 2 v - 2 d 271-283
4- Belgique 0 v -4 d 247-282
Pour rappel les trois premiers de chaque poule sont qualifiés pour la seconde phase qui réunira 24 équipes réparties en quatre poules de six.


Surtitre: 
Qualifications Coupe du Monde 2019
Auteur: 
Julien Guerineau/FFBB
Date d’écriture: 
Dimanche, 25. Février 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Dans le sillage d’un Moustapha Fall dominateur (23 points à 10/10 aux tirs), l’Equipe de France a dominé la Belgique (64-49) et a déjà son billet pour la deuxième phase des qualifications pour la Coupe du Monde 2019.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Les Bleus s&#39;imposent face à la Belgique et sont certains de participer au 2e tour des qualifications en septembre <a href="https://twitter.com/hashtag/FIBAWC?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FIBAWC</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/FRABEL?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FRABEL</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/TeamFranceBasket?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#TeamFranceBasket</a> <a href="https://t.co/rUqPumXles">pic.twitter.com/rUqPumXles</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/967788843998081026?ref_src=twsrc%5Etfw">February 25, 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>
match_ID: 
371251

Face à des "Lions" blessés

Corps: 

« Le match (de vendredi) nous oblige à réfléchir, la Belgique défend bien et nous avait fait mal en première mi-temps en novembre, prévient Vincent Collet. Il faut qu’on soit prêt à jouer contre ce type d’équipe, qui a été en plus renforcée par deux joueurs. Ils sont dos au mur et voudront faire un coup contre nous. »

Lors du match aller, les Bleus avaient souffert pendant 20 minutes, rentrant aux vestiaires avec un débours de 13 points (25-38). Avec l’ajout de Tabu (Bilbao) et Serron (Gravelines), absents au match aller en novembre, les « Lions » joueront leur va-tout pour remporter ce match capital et conserver une petite chance d’accéder à la deuxième phase de qualification.

Les 12 joueurs qui affronteront la Belgique cet après-midi.

France/Belgique – Dimanche 25 février (15h00) – Palais des Sports (Nancy) en direct sur Canal+ Sport

Surtitre: 
Qualifications Coupe du Monde 2019
Auteur: 
Paul Sauzey et Guillaume Karli/FFBB
Date d’écriture: 
Dimanche, 25. Février 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Pas le temps de souffler pour les Bleus, moins de quarante-huit heures après être venus à bout de la Russie en prolongation à Strasbourg, Vincent Collet et ses hommes sont à Nancy pour la réception d’une équipe Belge en plein doute (0-3) cet après-midi à 15h00 au Palais des Sports de Gentilly (en direct sur Canal+ Sport).

Les 12 pour France-Belgique

Corps: 

 

Prénom Nom Naissance Taille Poste Sél. Points Club 2017/2018
21 Andrew ALBICY 21/03/1990 1,78 Meneur 37 78 MoraBanc Andorra (Espagne)
13 Boris DIAW 16/04/1982 2,03 Ailier fort 244 2077 Levallois Metropolitans
93 Moustapha FALL 23/02/1992 2,18 Pivot 3 15 Sakaraya Buyuksehir (Turquie)
68 Hugo INVERNIZZI 07/01/1993 1,98 Ailier 2 16 Nanterre 92
18 Mouhammadou JAITEH 27/11/1994 2,08 Pivot 21 32 Limoges CSP
83 Axel JULIEN 27/07/1992 1,85 Meneur 4 15 JDA Dijon
8 Charles KAHUDI 19/07/1986 1,97 Ailier 97 245 ASVEL Lyon Villeurbanne
34 Alain KOFFI 23/11/1983 2,07 Ailier fort 39 190 Pau-Lacq-Orthez
94 Lahaou KONATE 17/11/1991 1,97 Ailier 3 2 Nanterre 92
90 Paul LACOMBE 12/06/1990 1,90 Ailier 3 35 AS Monaco
0 Elie OKOBO 23/10/1997 1,90 Meneur 2 6 Pau-Lacq-Orthez
55 Jonathan ROUSSELLE 07/02/1990 1,88 Meneur - - Cholet Basket

 

Ainsi, le meneur choletais Jonathan Rousselle honorera contre la Belgique sa première sélection avec le maillot tricolore. Axel Bouteille et William Howard seront donc présents en civil demain à Nancy.

 

Surtitre: 
Equipe de France masculine - Qualifs Coupe du Monde 2019
Auteur: 
À Nancy, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Samedi, 24. Février 2018
Vignette: 
Chapeau: 
À la veille d'affronter la Belgique à Nancy dans le cadre des qualifications à la Coupe du Monde 2019 (15h00, en direct sur Canal + Sport), Vincent Collet, entraîneur de l'Equipe de France, a annoncé la liste des 12 joueurs qui affronteront les Belges.
crédit: 
(Crédit : Bellenger/IS/FFBB)

L'Équipe de France militaire argentée

Corps: 

Créé en 1948, le tournoi international du SHAPE n’a été remporté qu’à deux reprises par la France, sa dernière victoire remontant à 1996.

En phase de poule et pour son premier match, l’Équipe de France a largement dominé l’équipe locale du SHAPE (112–47). Les Bleus ont ensuite défié la redoutable équipe de Lituanie, et ont su trouver les ressources pour finalement s’imposer 78-77 au terme d’une rencontre très disputée. Pour le dernier match de poule, les Bleus ont suivi l’exemple du Team France de Boris Diaw, en s’imposant face à la Belgique 81-67.

 Après s’être extirpée de la première phase du tournoi, l’Equipe de France affrontait le Canada pour le compte des demi-finales et s’est offert la victoire (94-85),  lui permettant d’accéder à la finale. L’autre demi-finale opposait les États-Unis, tenants du titre, à la Lituanie. Sans grande surprise, les américains ont remporté le match sur le score de 86 à 78.

Suite à 21 ans de disette, la France avait l’occasion d’inscrire une nouvelle fois son nom sur le tableau des vainqueurs de ce prestigieux tournoi. Mais samedi les Bleus sont tombés sur plus forts qu’eux, ils ne sont finalement pas parvenus à s’imposer face à des américains puissants et efficaces (91-64). Les militaires français repartent avec la médaille d'argent, et devront donc encore patienter pour un troisième titre au SHAPE International Basketball Tournament. 

Catégorie: 
Surtitre: 
Tournoi Basket militaire
Auteur: 
Paul Sauzey
Date d’écriture: 
Lundi, 4. Décembre 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Du 27 novembre au 2 décembre se tenait, à Mons en Belgique, la 52ème édition du SHAPE International Basketball Tournament. Ce tournoi majeur du basket militaire a réuni huit équipes : le Royaume-Uni, la Lituanie, la Lettonie, les États-Unis, la Belgique, le Canada, la France, et l’équipe du SHAPE.

Une mi-temps pour se rôder, l'autre pour dérouler

Corps: 

Dans une Lotto Arena à moitié pleine, qui rend tout de même hommage à Axel Hervelle retiré cet été de la sélection belge, le début de match est compliqué pour les Bleus devant faire face à l'alternance défensive adverse. Les Français, rapidement sanctionnés par les fautes à l'image de Louis Labeyrie qui sort pour deux fautes au bout de cinq minutes, voient la Belgique prendre la tête au tableau d'affichage grâce notamment à Obasohan. Les troupes de Vincent Collet réagissent au fur et à mesure, prennent leur marque et trouvent la mire. Mais après 10 minutes, la Belgique conserve la tête (15-13, 10').

Le deuxième acte reprend par un tir primé du capitaine belge Maxime De Zeeuw, auquel répond juste après Andrew Albicy. Elias Lasisi, appelé de dernière minute par la Belgique pour pallier la blessure de Quentin Serron, envoie un nouveu missile de loin pour donner 9 points d'avance aux siens. Koffi dos au panier avec de la réussite, puis Fall sur un 2+1 ravageur tentent de ramener la France. À la mi-temps, les Français sont menés de 13 points (25-38, 20').

De retour des vestiaires, les Bleus reviennent avec de meilleures intentions. Alain Koffi postérise la défense belge et fait lever les quelques supporters français dans la salle. Sur une nouvelle belle défense et un ballon gratté, Jackson marque sur jeu rapide obligeant Casteels à prendre un temps-mort. Labeyrie à trois points, puis Koffi dans la peinture, et les Tricolores poursuivent leur remontée fantastique. Paul Lacombe à son tour de loin ramène les siens à 2 petits points, et les Belges prennent rapidement leur deuxième temps-mort. Lacombe encore lui de loin score encore, et Koffi met un énorme contre sur la planche. La Belgique est musélée et la France déploie enfin son jeu pour repasser devant au score (48-46, 30').

L'ambiance est irrespirable à la Lotto Arena. Labeyrie et Lacombe marquent à nouveau mais Libert par deux fois maintient la Belgique à flot. Mais alors qu'on croyait la France lancée, les Belges par l'intermédiaire de Boukichou et Troisfontaines repassent devant et les Lions se remettent à y croire. C'était sans compter sur un Paul Lacombe incroyable. À la passe pour Diaw, à l'interception puis à la finition, le néo-monégasque refait passer les Bleus en tête. Pendant ce temps, Fall aspire tous les rebonds et fait mal à la raquette belge. Koffi au poste puis Jackson de loin scellent la victoire française. Les Belges ne s'en remetteront pas. Après s'être rôdé en première mi-temps, la France a livré une prestation de très haut-niveau en deuxième mi-temps pour l'emporter pour ce premier match des qualifications à la Coupe du Monde 2019. Il faudra rééditer la perfomance lundi à Rouen contre la Bosnie-Herzégovine, vainqueur de la Russie, pour prendre seul les rênes de ce groupe.

France bat Belgique : 70-59

Surtitre: 
Equipe de France masculine
Auteur: 
À Anvers, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 24. Novembre 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Après à peine quatre jours de travail ensemble, les Bleus ont livré une prestation de haut-niveau à Anvers en s'imposant contre la Belgique en ouverture des qualifications à la Coupe du Monde 2019 (59-70). Après une première mi-temps où ils se sont rodés, les troupes de Vincent Collet ont ensuite réalisé une deuxième mi-temps très convaincante. Fondateur pour la suite de ces qualifications.
crédit: 
(Crédit : Bellenger/IS/FFBB)
match_ID: 
371211

La mission commence face à la Belgique

Corps: 

Le pays du surréalisme n'aura jamais porté aussi bien son nom. Ce soir, Belges et Français se présenteront avec un visage bien différent que sur les campagnes précédentes, privés des joueurs évoluant en NBA et en Euroligue du fait du nouveau calendrier internationnal et de ces rencontres de qualification à la Coupe du Monde en cours de saison. Malgré cela, les deux équipes présenteront un roster séduisant des deux côtés du terrain. Côté français, trois joueurs qui ont disputé l'Euro 2017 feront figure de cadres : le capitaine emblématique Boris Diaw, la machine à scorer Edwin Jackson, et la révélation de la dernière campagne Louis Labeyrie. Autour de ces éléments, s'articulent de nombreux joueurs de talent, à l'image d'Andrew Albicy ou Alain Koffi, de retour sour le maillot bleu après quelques années d'absence.

Pour ce premier match de qualification à la Coupe du Monde 2019, l’Équipe de France affronte la Belgique, une nation en plein essor ces dernières années. Alors que le plat pays avait disparu des radars et avait manqué l’Euro entre 1997 et 2011, les Belges ont rectifié le tir et participent désormais à chaque rendez-vous continental depuis 2011. Les hommes d’Eddy Casteels, en poste depuis 2005, devront néanmoins se passer de Manu Lecomte (Baylor, NCAA), Matt Lojeski (Panathinaïkos, Euroleague) ou encore Sam Van Rossom (Valence, Euroleague). Mais bien plus encore, la Belgique a dû faire face aux blessures de deux autres cadres de la sélection nationale juste avant le rassemblement en début de semaine : celle de Quentin Serron touché au genou avec Gravelines-Dunkerque, et celle de Jonathan Tabu blessé à l'épaule avec Bilbao.

Le chiffre : 5
Ils seront cinq français ce soir à honorer leur première sélection en Equipe de France : Axel Bouteille, Moustapha Fall, Lahaou Konate, Paul Lacombe et Amine Noua.

Suivez les Bleus sur les réseaux sociaux !
Pour suivre au plus près l'Equipe de France dans ces qualifications à la Coupe du Monde 2019, rendez-vous sur les réseaux sociaux.
Facebook : www.facebook.com/TeamFranceBasket
Twitter : www.twitter.com/FRABasketball
Instagram : ffbb_officiel
Snapchat : ffbb_officiel

La rencontre est diffusée en direct et en exclusivité sur Canal + Décalé. Plus d'infos, cliquer ici.

Surtitre: 
Equipe de France masculine
Auteur: 
À Anvers, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 24. Novembre 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Les Bleus lancent leur campagne de qualification à la Coupe du Monde 2019 ce vendredi soir à 20h30 à la Lotto Arena d'Anvers contre la Belgique. Un premier match déjà crucial pour se mettre sur de bons rails.
crédit: 
(Crédit : Bellenger/IS/FFBB)
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Qualifications Coupe du Monde 2019 | Les Bleus entrent en lice ce soir : Belgique-France 20h30 à Anvers <br>Match crucial dans la course à la qualification, un maximum de likes pour soutenir l&#39;Equipe de France <a href="https://twitter.com/hashtag/TeamFranceBasket?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#TeamFranceBasket</a> <a href="https://t.co/OU9bv6xYLR">pic.twitter.com/OU9bv6xYLR</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/934083993137541120?ref_src=twsrc%5Etfw">November 24, 2017</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Les 12 pour Belgique-France

Corps: 

Les 12 joueurs sont : Andrew Albicy (n°21), Axel Bouteille (n°95), Boris Diaw (n°13), Moustapha Fall (n°93), Edwin Jackson (n°91), Mouhammadou Jaiteh (n°18), Axel Julien (n°83), Lahaou Konate (n°94), Alain Koffi (n°34), Louis Labeyrie (n°25), Paul Lacombe (n°90) et Amine Noua (n°20).

Pour suivre le match à la télévision, cliquer ici pour connaître les diffusions.

Surtitre: 
Equipe de France masculine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 23. Novembre 2017
Vignette: 
Chapeau: 
L'entraîneur de l'Equipe de France, Vincent Collet, a dévoilé ce jeudi la liste des 12 joueurs qui affronteront la Belgique demain vendredi à Anvers pour le premier match des qualifications à la Coupe du Monde 2019.
crédit: 
(Crédit : Bellenger/IS/FFBB)

La Minute Inside | "On est tous en mission"

Corps: 

Surtitre: 
Equipe de France masculine - Qualifications Coupe du Monde 2019
Auteur: 
Guillaume Karli / FFBB
Date d’écriture: 
Mercredi, 22. Novembre 2017
Vignette: 
Chapeau: 
"On est tous en mission pour tout donner sur le terrain et représenter au mieux le maillot Tricolore". Paul Lacombe, Andrew Albicy et Mam Jaiteh font part de l'esprit commando qui anime l'Equipe de France avant d'aborder leur premier match de qualification vendredi à Anvers contre la Belgique.
crédit: 
Images et montage : Guillaume Karli/FFBB
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">[PHOTOS ] Retour en images sur le match d&#39;entraînement des Bleus au Palais St Sauveur contre le <a href="https://twitter.com/LMBasket?ref_src=twsrc%5Etfw">@LMBasket</a> <a href="https://t.co/KU4vGW5YCj">https://t.co/KU4vGW5YCj</a> <a href="https://t.co/cuGOm3XAvw">pic.twitter.com/cuGOm3XAvw</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/933396754615193607?ref_src=twsrc%5Etfw">November 22, 2017</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

La Minute Inside - Début de la préparation

Corps: 

Réservez vos places pour France-Bosnie à Rouen le 27 novembre sur billetterie.ffbb.com

Voir la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=KA0rwbXLJbw&feature=youtu.be

Surtitre: 
Equipe de France masculine - Qualifications Coupe du Monde 2019
Auteur: 
Guillaume Karli / FFBB
Date d’écriture: 
Mardi, 21. Novembre 2017
Vignette: 
Chapeau: 
L'Equipe de France est rassemblée à Lille depuis ce lundi pour préparer les deux premiers matches de qualification à la Coupe du Monde 2019 contre la Belgique et la Bosnie (24 et 27 novembre). Conscients de l'importance de leur mission, Edwin Jackson, revenu de Chine pour l'occasion, et ses coéquipiers ont directement mis de l'intensité pour la première séance d'entrainement. Le compte à rebours est lancé pour Vincent Collet et ses hommes qui ont à cœur d'entamer cette campagne de la meilleure des manières.
crédit: 
Images et montage : Guillaume Karli/FFBB

Les Bleus réunis à Lille

Corps: 

Au centre de toutes les attentions, les Bleus sont désormais en plein dans le nouveau calendrier international. Dans quatre jours, les Tricolores affronteront la Belgique à Anvers, pour un premier match qui s'annonce primordial pour lancer cette campagne de qualification à la Coupe du Monde 2019. Avant de partir pour la Belgique, les troupes de Vincent Collet sont réunis à Lille pour un stage de préparation qui réunira 14 joueurs. Des jours de travail cruciaux pour le staff tricolore, qui doit composer avec une équipe renouvelée.

Prénom Nom Naissance Taille Poste Sél. Club 2017/2018
Andrew ALBICY 21/03/1990 1,78 Meneur 34 MoraBanc Andorra (Espagne)
Axel BOUTEILLE 14/04/1995 2,00 Arrière - Limoges CSP
Boris DIAW 16/04/1982 2,03 Ailier fort 241 Levallois Metropolitans
Moustapha FALL 23/02/1992 2,18 Pivot - Sakaraya Buyuksehir (Turquie)
William HOWARD 25/10/1993 1,95 Ailier - Limoges CSP
Edwin JACKSON 18/09/1989 1,90 Arrière 47 Guangdong Southern Tigers (Chine)
Mouhammadou JAITEH 27/11/1994 2,08 Pivot 18 Limoges CSP
Axel JULIEN 27/07/1992 1,85 Meneur 1 JDA Dijon
Lahaou KONATE 17/11/1991 1,97 Ailier - Nanterre 92
Alain KOFFI 23/11/1983 2,07 Ailier fort 36 Pau-Lacq-Orthez
Louis LABEYRIE 11/02/1992 2,09 Ailier fort 14 Strasbourg IG
Paul LACOMBE 12/06/1990 1,90 Ailier - AS Monaco
Amine NOUA 07/02/1997 2,02 Ailier fort - ASVEL Lyon Villeurbanne
Elie OKOBO 23/10/1997 1,90 Meneur - Pau-Lacq-Orthez

 

Réservez vos places pour France-Bosnie-Herzégovine !
Rendez-vous le 27 novembre au Kindarena de Rouen (76) pour encourager les Bleus dans leur quête de Coupe du Monde : http://billetterie.ffbb.com

 

Surtitre: 
Equipe de France masculine
Auteur: 
À Lille, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Lundi, 20. Novembre 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Au centre des discussions depuis de nombreux mois, les qualifications à la Coupe du Monde 2019 n'ont jamais été aussi proches. Pour préparer le premier match contre la Belgique vendredi prochain à Anvers (20h30), les Bleus sont réunis à Lille ce lundi.
crédit: 
(Crédit : Bellenger/IS/FFBB)
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Premier entraînement au Palais Saint Sauveur de Lille pour les Bleus <br>Comme convenu avec le staff, <a href="https://twitter.com/theborisdiaw?ref_src=twsrc%5Etfw">@theborisdiaw</a> rejoindra le groupe demain matin <a href="https://twitter.com/hashtag/TeamFranceBasket?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#TeamFranceBasket</a> <a href="https://twitter.com/FIBAWC?ref_src=twsrc%5Etfw">@FIBAWC</a> <a href="https://t.co/Pdv2OORoiM">pic.twitter.com/Pdv2OORoiM</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/932671208503631872?ref_src=twsrc%5Etfw">November 20, 2017</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Une équipe en mission <br>Début du stage pour les qualifications à la Coupe du Monde 2019 <a href="https://twitter.com/hashtag/teamfrancebasket?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#teamfrancebasket</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/FIBAWC?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FIBAWC</a><br> <a href="https://t.co/4JktoclxdE">https://t.co/4JktoclxdE</a> <a href="https://t.co/XPvwZxTlV0">pic.twitter.com/XPvwZxTlV0</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/932644772824543232?ref_src=twsrc%5Etfw">November 20, 2017</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Partez supporter les Bleus en Belgique

Corps: 

Offres de séjours :
- Séjour 1 nuit : du 24/11 au 25/11 au départ de Paris ou Lille
- Séjour 2 nuits : du 24/11 au 26/11 au départ de Paris ou Lille

Inclus
Trajet Paris-Anvers ou Lille-Anvers, Aller-Retour en autocar
Hébergement 1 ou 2 nuits à Anvers avec petits-déjeuners
Billets « Supporters français » pour le match Belgique-France

Date limite d'inscription : lundi 23 octobre.

Pour télécharger le détail de l'offre.

Surtitre: 
Team France Basket
Date d’écriture: 
Jeudi, 19. Octobre 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Gate-One Voyages et la FFBB organisent un déplacement pour soutenir les Bleus lors des matchs de qualification à la Coupe du Monde 2019. Le premier déplacement aura lieu à Anvers en Belgique avec un match le vendredi 24 Novembre 2017 à 20h30 à la Lotto Arena. Déplacement en autocar au départ de Paris ou Lille ! Il ne vous reste plus que 5 jours pour réserver vos places.
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fgateonevoyages%2Fposts%2F1587157591322488&width=500" width="500" height="589" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true"></iframe>

Sélection - Episode 5 - Toulouse

Surtitre: 
Préparation à l'EuroBasket 2017
Auteur: 
Guillaume Karli / FFBB
Date d’écriture: 
Jeudi, 24. Août 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Après la défaite concédée en Lituanie, les Bleus sont de retour en France pour le dernier tournoi de préparation sur le territoire. Au programme trois matchs en trois jours contre la Belgique, le Monténégro et leurs meilleurs ennemis italiens emmenés par le coach légendaire Ettore Messina. Trois matchs pour se remettre dans le sens de la victoire.
crédit: 
Images: Loïc David et Gaëtan Carrasset | Montage : Tommy Hombert
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/_CeYnr3Tqw0" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Une victoire qui restera gravée !

Corps: 

Deux fautes rapides de Boris Diaw obligent Vincent Collet à lancer Kim Tillie après seulement 2 minutes de jeu. Celui-ci ne tarde pas à s’illustrer puisqu’après quelques secondes sur le terrain il marque ses deux premiers points sous le panier (6-7).  Mais l’homme fort de ce premier quart-temps n’est autre que Nando De Colo, qui honore sa 151ème sélection ce soir. Le champion de la VTB League cumule 9 points à 100%, ainsi que 3 passes décisives et 1 interception en seulement 5 minutes de jeu dans le premier quart-temps. Un panier longue distance de Nikola Ivanovic dans les derniers instants ramène le Monténégro à égalité en fin de quart-temps : 23-23.

Vincent Poirier, d’un joli moove au poste, est le premier à s’illustrer dans ce deuxième quart-temps. C’est d’ailleurs lui qui vient contrer le grand Dubljevic et qui lance la contre-attaque française, conclue par un panier primé de De Colo qui fait parler sa vitesse. Les Bleus, bien emmenés par ce même Nando et Thomas Heurtel, prennent feu de partout. Le public du Grand Palais des Sports exulte de joie tandis que les Français passent un 17-4 aux Monténégrins. Ils auront marqué la totalité de 38 points dans l’unique deuxième quart. Les deux équipes rejoignent le vestiaire et les Tricolores sont bien devant : 61-35.

Les Français sont toujours aussi adroits dans ce début de deuxième période, malgré des difficultés sur le repli défensif. Le Monténégro ne lâche pas le match malgré l’écart conséquant, à l’image de Vucevic qui réalise une réelle démonstration au poste bas. Mais rien n’y fait, les joueurs de Vincent Collet sont sur un nuage collectivement. Le troisième quart-temps se termine sur le score de 85 à 53 en faveur de la France.

Vincent Poirier réalise un très beau match ce soir en faisant parler sa taille et ses mains dans la raquette monténégrine, alors que Tyrese Rice joue le pistolero à trois points. La physionomie du match, identique à celle d’hier, permet à Vincent Coller d’ouvrir son banc. Il n’en fallait pas moins à Yakuba Ouattara qui profite de ces minutes pour faire admirer ses qualités des deux côtés du terrain. L’Equipe de France s’impose 100-70 et remporte son deuxième match à Toulouse. Elle n'avait pas marqué 100 points depuis le 13 septembre 2013 face à la Lettonie, à l'occasion de l'Euro 2013.

Cette victoire, la 104ème pour Vincent Collet, fait de lui l'entraîneur français le plus victorieux de l'histoire.

De son côté Léo Westermann réalise un très beau match (10 pts, 9 rbds, 4 pds) et bat son record de points en bleu.

France bat Monténégro : 100-70

Surtitre: 
Equipe de France masculine
Auteur: 
Ulysse Chedhomme (FFBB)
Date d’écriture: 
Samedi, 19. Août 2017
Vignette: 
Chapeau: 
L'Equipe de France remporte son duel face aux Monténégrins (100-70) et s'impose pour la deuxième fois dans son tournoi de préparation à Toulouse. Grâce à cette victoire, Vincent Collet devient l'entraîneur français le plus victorieux de l'histoire.
crédit: 
Julien Bacot/FFBB
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Les Bleus s&#39;imposent largement face au Monténégro 100 à 70 €FRAMNE <a href="https://twitter.com/hashtag/TeamFranceBasket?src=hash">#TeamFranceBasket</a> <a href="https://t.co/E3gbHYkDeM">pic.twitter.com/E3gbHYkDeM</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/899000158720937985">August 19, 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>
match_ID: 
364430

Les Bleus se remettent en selle

Corps: 

Le premier système du match est très bien exécuté côté français et Thomas Heurtel trouve Joffrey Lauvergne dans la raquette pour un panier facile. C’est d’ailleurs le récent joueur des San Antonio Spurs qui va scorer les 7 premiers points des Bleus. La Belgique passe un 10-1 à la France, qui laisse filer des paniers faciles, pour prendre les devants  du match dans ce premier quart-temps. Dans les derniers instants, Emmanuel Lecomte marque un panier rapide dans le dos de la défense tricolore et les Belges mènent 21-13 après 10 minutes de jeu.

Les joueurs de Vincent Collet n’y sont pas défensivement et peinent à trouver le chemin du cercle offensivement. A 6 minutes de la mi-temps les Belges sont toujours à 10 points d’avance mais les entrées de Boris Diaw et d’Evan Fournier, qui marquent 5 points de suite chacun leur tour, remettent les Bleus dans le match. Il faudra attendre les deux premiers points de Yakuba Ouattara pour voir les Français repasser devant. Avec 11 passes décisives pour 12 paniers en première mi-temps, la France rejoint le vestiaire à +5 : 35-30.

Les Tricolores rentrent bien mieux dans cette deuxième période, s’appuyant bien sur Lauvergne à l’intérieur. La défense collective fonctionne enfin et les ballons récupérés permettent à Evan Fournier de marquer 8 points d’affilée dont un très beau panier à 3 points avec la faute. La France déroule et prend 21 points d’avance (57-36). Les Belges retrouvent un semblant d’adresse à 3 points mais Nando De Colo, semblant toujours si facile, prend feu et permet aux siens de maintenir l'écart. La France est devant avant d’entamer le dernier quart-temps : 67-48.

Les Bleus, plus laxistes en défense, continuent à se trouver en attaque. Léo Westermann se montre bien dans ce quatrième quart-temps de par sa vision de jeu et son talent offensif. La Belgique ne parvient pas à réduire l’écart et la France file tout doucement vers la victoire. Vincent Collet en profite pour ouvrir sa rotation et donner des minutes à son banc. L'Equipe de France affrontera le Monténégro samedi, puis l’Italie dimanche.

De son côté, l'Italie a remporté son duel face au Monténégro sur le fil (67-66), grâce à un très bon Belinelli (24 pts, 4 rbds, 2 pds).

France bat Belgique : 85-60

Surtitre: 
Equipe de France masculine
Auteur: 
Ulysse Chedhomme
Date d’écriture: 
Vendredi, 18. Août 2017
Vignette: 
Chapeau: 
La France a montré un tout autre visage ce soir face à la Belgique en s'imposant 85-60 devant le public toulousain venu nombreux. Les Bleus retrouveront le Monténégro demain, qui a bien accroché l'Italie en première partie de soirée, puis l'Italie dimanche soir.
crédit: 
Julien Bacot/FFBB
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Fin du match à Toulouse la France s&#39;impose face à la Belgique 85-60 <a href="https://twitter.com/hashtag/FRABEL?src=hash">#FRABEL</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/TeamFranceBasket?src=hash">#TeamFranceBasket</a> <a href="https://t.co/H0fcMlc03k">pic.twitter.com/H0fcMlc03k</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/898638757511008256">August 18, 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>
match_ID: 
364429

La Belgique est de retour

Corps: 
Les performances des joueuses évoluant en LFB (hors Équipe de France)
 
Belgique (victoire 77-61 contre la Pologne)
Kim Mestdagh (Charleville-Mézières) : 13pts et 3rbds en 27'
 
 
Grande-Bretagne (victoire 97-55 contre l'Albanie)
Johannah Leedham (Bourges) n'a pas joué.
A noter la belle performance de Chantelle Handy (ex-Nantes Rezé) qui a marqué 31 points (7/8 à 3pts).
 
Suisse (défaite 48-72 contre la Bulgarie)
Evita Herminjard (Lyon) : 1rbd en 9'
 
Ukraine (victoire 88-82 contre la Serbie)
Valeriya Berezhynska (Charleville-Mézières) : 14pts en 25'
Alina Iagupova (Villeneuve d'Ascq) : 22pts, 8rbds et 7 passes en 40'
Liudmyla Naumenko (Villeneuve d'Ascq) n'a pas joué
 
Les 16 équipes qualifiées
 
République Tchèque (organisateur), Belgique, Biélorussie, Espagne, France, Grèce, Hongrie, Italie, Lettonie, Monténégro, Russie, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Turquie, Ukraine.
 
Le tirage au sort des groupes sera effectué à Prague (Rép. Tchèque) le vendredi 9 décembre.
Catégorie: 
Surtitre: 
Qualifications Euro 2017
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 24. Novembre 2016
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Plus vue à l'Euro féminin depuis 2007 (et une 7ème place devant...la France), la Belgique de la Carolomacérienne Kim Mestdagh fera son retour dans la plus grande compétition continentale. Le plat pays pourra compter sur d'autres figures connues en LFB comme Emma Meesseman ou la vénérable Ann Wauters.

De belles oppositions en perspective

Corps: 

"Physiquement on est de mieux en mieux, on a retrouvé notre rythme de match", juge le meneur Tricolore qui s'attend à une belle opposition face à la Géorgie et la Belgique. Cette dernière a prouvé en accrochant l'Espagne à Gijon en préparation (défaite 67-64) qu'elle serait autrement plus corriace que l'Ukraine. De son côté, la Géorgie, en battant les Lions Belges jeudi à Rouen (70-68), montre qu'elle aussi a des arguments à faire valoir.

Ces deux confrontations arrivent à point nommé pour les hommes de Vincent Collet qui continuent à mettre en place leur fond de jeu. "Notre défense n'est pas encore en place (...) et en attaque il faut bosser sur les timings" détaille Antoine Diot.
Les quatres derniers matches de préparation contre la Géorgie, la Belgique et l'Allemagne (à Strasbourg puis à Cologne) permettront à l'Equipe de France d'effectuer les réglages avant d'attaquer l'Euro, même si Vincent Collet prévient que l'équipe devra continuer à progresser pendant le premier tour de la compétition si elle veut être prête pour les huitièmes de finale à Lille.

Surtitre: 
Equipe de France masculine - Préparation à l'EuroBasket 2015
Auteur: 
Guillaume Karli / FFBB
Date d’écriture: 
Jeudi, 20. Août 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Arrivés à Rouen mercredi les Bleus poursuivent leur préparation en vue de l'EuroBasket. Au programme la Géorgie ce vendredi à Rouen puis la Belgique le lendemain à Saint-Quentin. Antoine Diot fait le point après un mois de préparation.

Avec le Canada, la Belgique et le Mali

Corps: 

Les Bleuettes se retrouvent donc dans la poule du Canada, de la Belgique et du Mali. Septième du dernier mondial de la catégorie en 2013, le Canada reste une équipe compétitive dans les compétitions internationales. La Belgique, surprise de l'Euro U18 en 2014 en arrachant la 5ème place, sera également une équipe redoutable. Enfin de son côté, la Mali a remporté l'Afrobasket U18F l'été dernier.

Vice-championne d'Europe U18 en 2014, la France aura un rang à tenir et un coup à jouer pour aller chercher une médaille. Le Mondial aura lieu en Russie à Chekhov, dans la région de Moscou, du 18 au 26 juillet. Pour rappel, lors du dernier Mondial U19 Féminin, la France avait terminé 2ème de la compétition.

Surtitre: 
Mondial U19 féminin
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 13. Mars 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Le tirage au sort du Mondial U19 Féminin avait lieu jeudi soir à la Maison du Basket sur les bords du Lac Léman à Genève (Suisse), et il a réservé une poule relevée aux Tricolores.

Première réussie pour Beaubois

Corps: 

Débuts prometteurs pour Rodrigue Beaubois. Le Français, débarqué en fin de semaine dernière à Charleroi, a joué son premier match mercredi soir en Belgique. En 25 minutes de jeu, "Roddy" a inscrit 12 points (à 8/8 aux lancers-francs), délivré 4 passes, pris 3 rebonds et provoqué 5 fautes.

Surtitre: 
Français de l'Etranger
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 3. Avril 2014
Vignette: 
Chapeau: 
Pour son premier match avec les Spirou de Charleroi, Rodrigue Beaubois s'est montré en jambes.
crédit: 
Belgacom Spirou

Rodrigue Beaubois rejoint les Spirou

Corps: 

L'arrière guadeloupéen aux 182 matches NBA est de retour en Europe. Alors que "Roddy" était à la recherche d'un contrat Outre-Atlantique, c'est finalement en Belgique que Rodrigue Beaubois va effectuer son retour sur les parquets, un an après son dernier match sous le maillot des Mavericks de Dallas.

Après une grave blessure à la main, synonyme de fin de contrat dans le Texas, Beaubois espère se relancer en cette fin de saison à Charleroi. Les Spirou entraînés par Jacques Stas, et pour l'instant 2ème d'Ethias League, comptent bien sur l'arrivée du Français pour remporter le championnat belge. "Roddy" pourrait jouer dès dimanche s'il est qualifié face à Alost. À son arrivée en Belgique, Beaubois a déclaré : "Je suis venu pour retrouver le plaisir de jouer après ma blessure. Il reste pas mal de matches à gagner et cela représente un challenge intéressant pour moi. J'ai l'intention d'aider Charleroi à remporter un trophée".

À court terme, l'avenir du Français est donc en Belgique. Mais avec ce nouveau départ, Rodrigue Beaubois espère bien retraverser l'océan Atlantique dès la saison prochaine, et rejoindre à nouveau le contingent tricolore en NBA.


 Rodrigue Beaubois
Né le 24/02/1988 à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe)
Taille: 1,86m
Clubs précédents: Cholet (2006 à 2009), Dallas (2009 à 2013)
Palmarès: drafté (25e) en 2009 par Oklahoma, Champion NBA en 11

 

2 questions à Rodrigue Beaubois (par Télésambre)

 

Surtitre: 
Français de l'Etranger
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 27. Mars 2014
Vignette: 
Chapeau: 
Absent des parquets NBA depuis plus d'un an, et de retour en Europe ces dernières semaines, Rodrigue Beaubois rebondit finalement en Belgique, à Charleroi.
crédit: 
JF Molliere/FFBB
S'abonner à RSS - Belgique