Antoine Diot

Reportage
La vie rêvée d'Antoine Diot
L'émission basket de SFR Sport 2 "Buzzer" est partie à la rencontre d'Antoine Diot à Valence. Champion d'Espagne avec le VBC, l'ancien Strasbourgeois s'épanouit plei...
Jean-Charles et Lessort quittent le groupe
Avant le tournoi de Toulouse (18-19-20 août) et après la rencontre face à la Lituanie mardi soir, l’entraîneur de l’Équipe de France masculine, Vincent Collet, a décidé de réd...
"Tu préfères" avec Antoine Diot
MVP ou champion, U16 ou U18, Bourg-en-Bresse ou Valence, Pikachu ou Mew ? Une minute pour tout savoir sur Antoine Diot.
Antoine Diot, nouveau Roi d'Espagne
Après Fabien Causeur en Allemagne, Léo Westermann en Lituanie et Nando De Colo en Russie, c'est Antoine Diot qui a été sacré hier soir en remportant avec Valence la finale de l'ACB en Espagne.
Causeur et Westermann sacrés et Diot s'illustre
Ce week-end, Fabien Causeur a été sacré Champion d'Allemagne et MVP des Finales, Léo Westermann a également raflé la mise en Lituanie et en Espagne et Antoine Diot a permis à Valence de remporter...
Antoine Diot et Valence en finale
Valence jouera la finale du championnat espagnol face au Real Madrid, le club d...
Diot et Valence prennent la tête
La main de Diot
Jackson et Diot brillent en Espagne

Pages

La vie rêvée d'Antoine Diot

Surtitre: 
Reportage
Date d’écriture: 
Mardi, 10. Octobre 2017
Vignette: 
Chapeau: 
L'émission basket de SFR Sport 2 "Buzzer" est partie à la rencontre d'Antoine Diot à Valence. Champion d'Espagne avec le VBC, l'ancien Strasbourgeois s'épanouit pleinement depuis deux ans sur les bords de la Méditerranée, tant sur le plan sportif que personnel. Reportage.
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FTeamFranceBasket%2Fposts%2F1653230811403715&width=500" width="500" height="506" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true"></iframe>

Jean-Charles et Lessort quittent le groupe

Corps: 

Dans le même temps, le staff technique voit le retour à l’entraînement de Joffrey LAUVERGNE et Vincent POIRIER après un temps de mise au repos.

Enfin, Antoine DIOT, qui avait été ménagé mardi soir en Lituanie, est dans l’obligation de rejoindre sa famille dans les plus brefs délais. Le meneur de jeu doit faire face à un deuil familial brutal. Il quittera le groupe dans la journée. Il ne participera pas au tournoi de Toulouse. Il sera présent à Nanterre la semaine prochaine (rassemblement les 24 et 25 août).

Le groupe compte désormais 14 joueurs.

La France effectuera trois de ses quatre derniers matches de préparation à Toulouse, face à la Belgique (vendredi 18 août), le Monténégro (samedi 19 août) et l’Italie (dimanche 20 août).

Plus d’informations sur la campagne 2017 : teamfrancebasket.com

Surtitre: 
Préparation à l'EuroBasket 2017
Auteur: 
Fabrice Canet / FFBB
Date d’écriture: 
Mercredi, 16. Août 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Avant le tournoi de Toulouse (18-19-20 août) et après la rencontre face à la Lituanie mardi soir, l’entraîneur de l’Équipe de France masculine, Vincent Collet, a décidé de réduire son groupe à 14 joueurs. Il libère donc Livio JEAN-CHARLES et Mathias LESSORT qui quitteront le groupe dans la journée.
crédit: 
Julien Bacot/FFBB

"Tu préfères" avec Antoine Diot

Corps: 

Surtitre: 
Préparation à l'EuroBasket 2017
Auteur: 
Guillaume Karli / FFBB
Date d’écriture: 
Jeudi, 10. Août 2017
Vignette: 
Chapeau: 
MVP ou champion, U16 ou U18, Bourg-en-Bresse ou Valence, Pikachu ou Mew ? Une minute pour tout savoir sur Antoine Diot.
crédit: 
Images : Clément Fouché | Montage : Gaëtan Carrasset

Antoine Diot, nouveau Roi d'Espagne

Corps: 

Lors du match 4 de la finale, Valence avait coeur de mettre fin à cette série. Malgré un bon Sergio Lull, le Real Madrid a fini par craquer face à la pression de Valence porté par ses supporters survoltés. Bojan Dubljevic a été élu MVP des finales, le français Antoine Diot a réalisé un nouveau match très complet compilant 11 points (3/9 aux tirs) et 4 rebonds en 31 minutes.

Surtitre: 
Français de l'Etranger
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Samedi, 17. Juin 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Après Fabien Causeur en Allemagne, Léo Westermann en Lituanie et Nando De Colo en Russie, c'est Antoine Diot qui a été sacré hier soir en remportant avec Valence la finale de l'ACB en Espagne.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">CAMPEONS!!! CAMPEONS!!! CAMPEONS!!! <a href="https://twitter.com/hashtag/amuntvalencia?src=hash">#amuntvalencia</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/esperittaronja?src=hash">#esperittaronja</a> <a href="https://t.co/DIe3pT3zdu">pic.twitter.com/DIe3pT3zdu</a></p>&mdash; Diot Antoine (@DiotAntoine) <a href="https://twitter.com/DiotAntoine/status/875825985370955776">16 juin 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Causeur et Westermann sacrés et Diot s'illustre

Corps: 

En Allemagne, Fabien Causeur et Bamberg ont remporté leurs trois confrontations en finale du championnat face à Orenbourg. Ils ont été sacrés à l'issue du match 3 remporté 76-58, Bamberg remporte ainsi son deuxième titre national consécutif. Pour sa première saison outre-Rhin, Fabien Causeur a bien étoffé son armoire à trophées avec deux sacres collectifs (Coupe et Championnat) et un titre individuel (MVP des finales).

En Lituanie, Léo Westermann a également connu une saison faste. Sans surprise Kaunas a remporté son 7e titre national consécutif. C'est le cinquième championnat remporté par le meneur alsacien après avoir remporté 2 championnats de Serbie et 1 Ligue adriatique avec le Partizan Belgrade et 1 championnat de France avec le Limoges CSP.

En Espagne, après être passé pas loin de l'exploit lors du match 1 de la finale, Valence a fiat plier le grand Real dans sa salle. Valence a pu compter sur Antoine Diot (9 points, 2 rebonds et 4 passes) plein de maitrise en fin de match pour faire la différence. Les deux prochains matches se joueront à Valence. 

Surtitre: 
Français de l'Etranger
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Lundi, 12. Juin 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Ce week-end, Fabien Causeur a été sacré Champion d'Allemagne et MVP des Finales, Léo Westermann a également raflé la mise en Lituanie et en Espagne et Antoine Diot a permis à Valence de remporter la première manche de la finale en terre madrilène.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Finals-MVP 2017: Fabien Causeur. Félicitations! <a href="https://twitter.com/hashtag/PlayoffsBaby?src=hash">#PlayoffsBaby</a> <a href="https://t.co/6KnLCN7KkQ">pic.twitter.com/6KnLCN7KkQ</a></p>&mdash; #PlayoffsBaby (@easyCreditBBL) <a href="https://twitter.com/easyCreditBBL/status/873951553677381633">11 juin 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">CHAMPION ! What a season ! Amazing feelings . <a href="https://twitter.com/hashtag/%C4%8Cempionai?src=hash">#Čempionai</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/ZALGIRIS?src=hash">#ZALGIRIS</a> <a href="https://t.co/LI8vFledz4">pic.twitter.com/LI8vFledz4</a></p>&mdash; Westermann Léo (@lwestermann) <a href="https://twitter.com/lwestermann/status/873273877337698304">9 juin 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-video" data-lang="fr"><p lang="es" dir="ltr">.<a href="https://twitter.com/DiotAntoine">@DiotAntoine</a> sigue &#39;on-fire&#39;. <a href="https://twitter.com/hashtag/PlayoffLigaEndesa?src=hash">#PlayoffLigaEndesa</a><br><br>Vídeo <a href="https://twitter.com/cero">@cero</a><a href="https://t.co/hVdw1xh8UI">pic.twitter.com/hVdw1xh8UI</a></p>&mdash; Liga Endesa (@ACBCOM) <a href="https://twitter.com/ACBCOM/status/873966555410944000">11 juin 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Antoine Diot et Valence en finale

Corps: 

En demi-finale face à Vitoria, Antoine Diot s'est montré précieux et décisif en cumulant (12 points et 6 passes de moyenne par match). En finale, il sera opposé au MVP de la saison, Sergio Lull.

Fabien Causeur en Allemagne, Léo Westermann en Lituanie sont également en finale de leur championnat respectif tout comme Nando De Colo qui retrouvera Nobel Boungo-Colo et le Khimki Moscou en finale du championnat russe.

Surtitre: 
Français de l'Etranger
Date d’écriture: 
Mardi, 6. Juin 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Valence jouera la finale du championnat espagnol face au Real Madrid, le club d'Antoine Diot est venu à bout de Vitoria du duo français Tillie-Beaubois.
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/CFWhowr0dZI" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Diot et Valence prennent la tête

Corps: 

De retour de blessure, Antoine Diot s'est montré plutôt à son avantage face à Séville. Le meneur français de Valence a cumulé 15 points, à 3/5 aux tirs, 2 passes et 2 interceptions en 20 minutes. Vainqueur 90 à 85, Valence occupe désormais la première place du championnat devant le Real Madrid et Vitoria (86-104) qui comptent un match de moins.

Le meilleur marqueur de la Liga ACB cette saison, ce week-end Edwin Jackson a une nouvelle fois porté offensivement son équipe en marquant 26 points auxquels il a ajouté 5 passes.  Cette nouvelle performance du français n'a pas permis cependant à son équipe de prendre l'ascendant sur Gran Canaria, un adverssaire direct dans la lutte aux playoffs. Après cette défaite, l'Etudiantes voit ses chances de qualification se réduire fortement.

A l'inverse, Andorre a fait une belle opération en battant Fuenlabrada (96-78) et occupe la 8e place, dernier strappontin pour les playoffs tant convoité. Dans ce match, le meneur Adrew Albicy a nouvelle fois justifié son rang de numéro 1 de la saison aux passes décisives en cumulant 5 points, 6 passes et 1 rebond en 23 minutes passées sur le parquet.

 

Surtitre: 
Français de l'Etranger
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Lundi, 24. Avril 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Ce week-end en Liga ACB, Antoine Diot, de retour de blessure, a activement participé au succès de Valence face à Séville (90-85) permettant à son club de prendre la tête du championnat. L'Estudiantes Madrid s'est incliné face à Gran Canaria (86-104) malgré un bon match d'Edwin Jackson.

La main de Diot

Surtitre: 
Français de l'Etranger
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Jeudi, 15. Décembre 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Hier soir en EuroCup face au Lokomotiv Kuban, le meneur français Antoine Diot a marqué au buzzer un panier plein de culot et a ainsi offert la victoire à Valence (78-77)
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/BgnaYm_i22c" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Jackson et Diot brillent en Espagne

Corps: 

Dimanche face à Badalone, Edwin Jackson a une nouvelle fois été le leader offensif de l'Estudiantes Madrid. L'arrière tricolore a été intraitable cumulant 27 points, 9/15 aux tirs dont un joli 4/6 à trois-points, 6 rebonds en 30 minutes. Une prestation qui lui a valu d'être désigné comme étant le meilleur joueur du week-end. Lors de cette victoire du club madrilène (83-71), le second français de l'équipe s'est également illustré. Ali Traoré termine la partie avec 12 points et 4 rebonds en 17 minutes.

Autre français à la fête ce week-end en Espagne, Antoine Diot. Avec 28 points (7/10 à 2pts), 3 rebonds et 6 passes, le meneur de Valence a fortement contribué en à la victoire (99-91) de son équipe face au Vitoria du duo Tillie-Beaubois. Kim Tillie auteur de 17 points (8/10 aux tirs), 4 rebonds et 2 passes en 25 minutes s'est montré alors que son coéquipier Rodrigue Beaubois a été beaucoup plus discret (4 points, 1 rebond et 1 passe).

Face à Manresa, Andrew Albicy n'est pas passé loin du double-double (10 points et 8 passes en 25 minutes) et son équipe d'Andorre s'est imposée sur le fil (93-91).

Surtitre: 
Français de l'Etranger
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Lundi, 14. Novembre 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Ce week-end en Espagne, Edwin Jackson a conforté sa 1ère place au classement des scoreurs de la division en inscrivant 27 points face à Badalone, pendant que son pote Antoine Diot en faisait voir de toutes les couleurs (28 points) à Vitoria. D'autres tricolores comme Kim Tillie, Andrew Albicy ou encore Ali Traoré se sont également illustrés.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="es" dir="ltr">Lo mejor de Edwin Jackson, brillante en la Jornada 8 de la <a href="https://twitter.com/hashtag/LigaEndesa?src=hash">#LigaEndesa</a>.<br>[ Vídeo <a href="https://twitter.com/MovistarBasket">@MovistarBasket</a>]<a href="https://t.co/1gra2K52DI">pic.twitter.com/1gra2K52DI</a></p>&mdash; Liga Endesa (@ACBCOM) <a href="https://twitter.com/ACBCOM/status/797921610023993344">November 13, 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Deux records (28 points et 26 d&#39;Eval) ce week-end pour <a href="https://twitter.com/DiotAntoine">@DiotAntoine</a> avec <a href="https://twitter.com/valenciabasket">@valenciabasket</a> en <a href="https://twitter.com/ACBCOM">@ACBCOM</a> <a href="https://t.co/Jr8ngJZjzZ">https://t.co/Jr8ngJZjzZ</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/798102444492419072">November 14, 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

A 40 minutes de Rio

Corps: 
Avec un tournoi à six équipes, les matches couperets n’ont pas tardé à arriver. Une perspective sans doute plus stressante que jamais pour les fans tricolores, la perspective d’une possible défaite étant synonyme de la fin du rêve olympique et de la retraite internationale d’une génération de qui a porté le basket français tout en haut de la hiérarchie mondiale.
 
Pour le remake du huitième de finale de l’EuroBasket 2015, Ergin Ataman a choisi d’aligner ses tours jumelles dans le cinq, Omer Asik et Semih Erden. Une nouveauté dans ce TQO, qui va rapidement payer, les deux baobabs fermant totalement l’accès au cercle en défense et se trouvant parfaitement en attaque pour des paniers faciles. En quatre minutes la Turquie fait souffler un léger vent de panique dans le clan français (3-13), confirmant une fâcheuse tendance à débuter les rencontres avec une agressivité en berne. Un temps mort de Vincent Collet va cependant vite remettre ses troupes dans le sens de la marche. Boris Diaw durcit le ton et les Bleus s’attachent à écarter le jeu. Avec plus de mouvement et de rythme, ils parviennent à trouver des tirs ouverts et à provoquer des fautes. Nando De Colo se régale et en un éclair la France se fend d’un 13-0 autoritaire. 
 
Seule ombre au tableau les fautes rapides qui tombent sur le duo Joffrey Lauvergne-Kim Tillie. Une situation qui forcent les Bleus à jouer petit. Très petit… Pendant quelques minutes, Florent Pietrus et Mickaël Gélabale vont tenir la raquette. Avec une certaine réussite puisque le manque de centimètres s’accompagne d’une mobilité accrue qui perturbe les Turcs. Hormis un léger coup de chaud de Bobby Dixon, a.k.a. Ali Muhammed, l’Equipe de France est parfaitement en place défensivement et, comme c’est désormais une habitude, trouve sur son banc des éléments capables de faire la différence. Thomas Heurtel et Antoine Diot frappent à longue distance au cœur du deuxième quart-temps et au moment de rejoindre les vestiaires l’écart est monté à 7 unités avec dix marqueurs différents ayant contribué au tableau de marque.
 
La bonne série va se poursuivre au troisième quart-temps avec un Tony Parker déterminé à stopper Dixon et en mode distributeur de l’autre côté du terrain. Lauvergne, limité à deux minutes de temps de jeu en première mi-temps, évacue sa frustration en faisant fructifier ces caviars près du cercle. La Turquie est au bord du gouffre mais un léger moment de flottement marqué par quelques balles perdues lui permet encore d’y croire quand approche le money-time, même si un tir primé d’Antoine Diot au buzzer les laisse à distance respectable (53-43).
 
La digue va cependant rapidement céder. Thomas Heurtel, sans doute inspiré de retrouver quelques acteurs des meilleurs derbies stambouliotes, fait le show et s’envole même au dunk en contre-attaque (66-50, 34e). Une action rare qui démontre à quel point le meneur de l’Anadolu Efes Istanbul est affûté cet été. La Turquie a beau se lancer dans un dernier rush désespéré, Heurtel règne sur le dernier quart-temps (12 pts, 3 pds). Dans son sillage, l’Equipe de France file vers la finale du TQO face au Canada. Les Jeux Olympiques sont à portée de main.
Surtitre: 
EQUIPE DE FRANCE MASCULINE - TQO DE MANILLE 2016
Auteur: 
par Julien Guérineau, à Manille
Date d’écriture: 
Samedi, 9. Juillet 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Il ne reste qu’une marche à franchir. Hormis cinq premières minutes ratées, l’Equipe de France a contrôlé les débats et dominé la Turquie 75-63 pour se qualifier en finale du TQO, face au Canada, dimanche à 15h00.
crédit: 
FIBA
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/jfmrXWo5oik" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Pages

S'abonner à RSS - Antoine Diot
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'