Le Mans

FINALE COUPE DE FRANCE ROBERT BUSNEL
L'ASVEL en costaud
L'ASVEL, malmenée, a finalement étouffé Le Mans lors de la deuxième mi-temps de la finale de la Coupe de France pour remporter le trophée, 70-61.
Deux finales à enjeux
Ce samedi 11 mai, se dérouleront les finales de la Coupe de France de basket devant près de 15 000 personnes à l’AccorHotels Arena. Pour les deux finales pros, Bourges - Charl...
J-7 avant le grand show
Organisées à Paris depuis 1997, les finales de la Coupe de France sont devenues un événement incontournable du basket français. Devant les 15 000 spectateurs de la plus presti...
Levallois pris dans l'Eito du MSB
Porté par un Antoine Eito à l'adresse insolente (20 points dont 6 sur 6 à trois-points) et à l'énergie communicative, Le Mans Sarthe Basket a battu les Levallois Metropolitains 94 à 81. Le MSB est la première équipe qualifiée pour la finale de la Coupe de France le 11 mai prochai...
Le Mans fait disjoncter la JDA
Dans le sillage d'un duo Tabu-Clark terriblement efficace, Le Mans a validé son billet pour les demi-finales de la Coupe de France au terme d'un match sous haute tension (95-87) face à la JD...
2004, une saveur particulière
Vincent Collet a remporté la Coupe de France à trois reprises avec trois clubs d...
"C'était unique et magique"
Deux nouveaux joueurs intègrent le Team France Basket
Des 32e de finale très alléchants

Pages

L'ASVEL en costaud

Corps: 

Une ASVEL en quête d’un trophée pour valider sa domination en saison régulière. Un MSB désireux de remporter la Coupe un an après la conquête du titre de champion. La confrontation s’annonçait explosive. Elle l’a été dès les premières minutes avec des échanges d’une remarquable intensité. L’ASVEL cherche bien souvent à imposer sa puissance physique mais Richard Hendrix et Will Yeguete ont rapidement relevé le défi, poussés par plusieurs milliers de supporters oranges. Tenant le choc dessous, Le Mans trouvait en Valentin Bigote un scoreur providentiel. Le Nordiste a livré un petit récital lors du premier quart-temps (11 pts), attaquant le cercle avec agressivité et efficacité. Les rotations se mettaient au diapason et sur un tir primé de Jonathan Tabu, le MSB creusait un premier écart significatif (14-21, 9’).

Au complet depuis peu, Le Mans a les ressources pour rivaliser sur la longueur. D’autant plus que Richard Hendrix, gros CV européen pas toujours à son aise cette saison, a tenu la raquette en première période, malgré ses difficultés à sortir sur l’ancien NBAer Adreian Payne. En dépit de sa réussite et de la bonne entrée de Théo Maledon, l’ASVEL ne parvenait pas à combler son retard, Zvezdan Mitrovic montant peu à peu dans les tours pour finalement récolter une faute technique qui enflammait un peu plus les tribunes de l’AccorHotels Arena. Sans adresse (26,7%), dominée au rebond (18-26), l’ASVEL tanguait face à une équipe à la détermination et à l’engagement remarquables.

Comme un symbole, Yeguete, monumental, arrachait un rebond offensif dès le retour des vestiaires et Juice Thompson décochait deux flèches longue distance (28-41). Le moment choisi par les Rhodaniens pour hausser le ton défensivement. Un 0-7 les relançait et le MSB payait un lourd tribut aux fautes, voyant son avance fondre sur la ligne des lancers-francs. La dimension physique montait encore d’un cran, les 14.204 spectateurs de la finale se préparant à un money-time étouffant (49-49, 30’).

Les esthètes pouvaient passer leur tour samedi à Paris. La sueur, la hargne et les muscles ont régné sur la finale. Il faudra ainsi patienter plus de quatre interminables minutes pour enfin voir un panier lors du quatrième quart-temps. Un shoot improbable, avec la planche, de Théo Maledon, suivi quelques secondes plus tard d’un autre tir lointain, de David Lighty. Deux uppercuts déterminants dans un combat de tous les instants et dont Le Mans ne se relèvera pas (58-52, 35’). Totalement aphones les Manceaux n’ont alimenté la marque qu’avec quelques maigres lancers-francs (2 paniers en 10 minutes !), l’ASVEL, en costaud, allant, elle, chercher les points près du cercle. Sous les yeux ravis de Tony Parker les Villeurbannais remportent leur première Coupe de France depuis 2008.

Catégorie: 
Surtitre: 
FINALE COUPE DE FRANCE ROBERT BUSNEL
Date d’écriture: 
Samedi, 11. Mai 2019
Vignette: 
Chapeau: 
L'ASVEL, malmenée, a finalement étouffé Le Mans lors de la deuxième mi-temps de la finale de la Coupe de France pour remporter le trophée, 70-61.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fffbasketball%2Fvideos%2F2196426813756053%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe> <iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fffbasketball%2Fvideos%2F363948494479115%2F&show_text=0&width=267" width="267" height="476" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe> <iframe src="https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fffbasketball%2Fposts%2F10157338074172996&width=500" width="500" height="540" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allow="encrypted-media"></iframe> <iframe src="https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fffbasketball%2Fposts%2F10157338059737996&width=500" width="500" height="540" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allow="encrypted-media"></iframe> <blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">14 204 spectateurs ont assisté aujourd&#39;hui aux finales de la <a href="https://twitter.com/hashtag/CDFBasket?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#CDFBasket</a> à l&#39;<a href="https://twitter.com/AccorH_Arena?ref_src=twsrc%5Etfw">@AccorH_Arena</a> ... <a href="https://t.co/jiD893dSXU">pic.twitter.com/jiD893dSXU</a></p>&mdash; FFBB (@ffbasketball) <a href="https://twitter.com/ffbasketball/status/1127279369754435585?ref_src=twsrc%5Etfw">May 11, 2019</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Deux finales à enjeux

Corps: 

Chez les féminines, la finale de la Coupe de France, Trophée Joé Jaunay, opposera pour la 3e année consécutive Bourges à Charleville Mézières. Bourges a remporté à deux reprises cette confrontation en 2017, et 2018. Le club Berruyer, du président Pierre Fosset, a remporté 10 fois cette Coupe de France en 14 finales, alors que les Flammes Carolo tenteront, elles, de décrocher pour la première fois cette Coupe. L’équipe vainqueur obtiendra le précieux ticket pour l’Euroleague féminine la saison prochaine.

Olivier Lafargue, Entraîneur du Tango Bourges Basket : "Le Tango Bourges Basket est un club qui a du succès depuis de nombreuses années. La chose la plus importante ici est de chercher à gagner des titres. La culture de la gagne est très ancrée, il y a une volonté d’être performant tout le temps. Cette finale est un moment important de notre saison et l’objectif est d’y arriver bien préparés. Les blessures d’Elodie Godin et de Sarah Michel nous pénalisent mais il faut que l’on reste concentré sur les choses que l’on peut maîtriser. Une victoire nous qualifierait directement en Euroleague la saison prochaine mais je ne veux pas y penser. On doit seulement se préoccuper du présent et sur ce qu’on a à faire sur le terrain."

Romuald Yernaux, Entraîneur des Flammes Carolo Basket Ardennes : "On aborde cette finale dans des conditions particulières. Actuellement, on se préoccupe plus des joueuses blessées et de savoir qui va pouvoir jouer. Malgré tout, il faudra mieux appréhender l’événement et être prêt à jouer, avant de penser à gagner un trophée. C’est ce qui nous a manqué les années passées. Malheureusement, le scénario se répète et cette saison encore, nous ne sommes pas au complet pour travailler. C’est pénalisant car on ne dispose pas d’un effectif très étoffé. Préparer une équipe dans ces conditions devient très compliqué. On n’aura pas tous nos atouts à faire valoir et contre une équipe comme Bourges c’est toujours gênant."

Chez les masculins, le club du président Tony Parker, le LDLC ASVEL, va tenter de remporter sa 10e Coupe de France en 16 finales. Il prendrait ainsi sa revanche sur le MSB vainqueur en 2016 contre l’Asvel. Le Mans de son côté cherchera à lever le trophée Robert Busnel pour la 5e fois en 7 finales jouées et gagner sa place en Basket Champions League (BCL- Tour préliminaire).

Zvezdan Mitrović, Entraîneur de LDLC ASVEL :  "C'est la première fois que je joue ici à l’AccorHotels Arena depuis que j’entraîne en France. J’ai de nombreuses expériences de matchs couperets en Leaders Cup et en Playoffs mais pas en finale de la Coupe de France. Tout le monde est très excité de jouer ici. Une victoire en Coupe de France est importante, pas seulement pour valider notre bonne saison mais pour l’histoire du club également. Tout le monde aborde ce match avec beaucoup de sérieux, que ce soit les joueurs mais aussi le staff. Le Mans est une bonne équipe avec de nombreux joueurs d’expériences. Gagner ne sera pas facile."

Éric Bartecheky, Entraîneur du Mans Sarthe Basket : "Il faut réussir à dissocier la Coupe de France et le championnat qui sont deux compétitions différentes. En championnat, nous avons eu une saison faite de hauts et de bas mais le principal sera notre place à la fin des 34 journées. Aujourd’hui, nous sommes qualifiés pour les playoffs mais on a encore la possibilité de sortir des 8. On est sur une série de cinq victoires et c’est toujours mieux d’avoir enchaîné quelques victoires avant d’aborder une finale, dans un contexte différent à l’AccorHotels Arena où il y aura beaucoup de monde. On n’arrive pas avec des doutes mais l’ASVEL est aussi sur la même dynamique, eux depuis bien longtemps. De par leur classement, leur effectif et leur qualité de jeu, ce sont eux les favoris. Malgré tout, on se dit que sur un match tout est possible."

 

Le programme complet des finales de la Coupe de France 2019

Samedi 11 mai 2019
11h30 : Finale U18 féminines - en direct sur Youtube FFBB et Facebook FFBB
USO Mondeville - FC Lyon ASVEL féminin
Arbitres : Boris Bouchabou et Laura Llavador

14h00 : Finale U17 masculins - en direct sur Youtube FFBB et Facebook FFBB
SIG Strasbourg - Cholet Basket
Arbitres : Vincent Perret et Brahima Sissoko

16h30 : Finale Pros féminines (Trophée Joé Jaunay) - En direct sur RMC Sport 2
Bourges Basket (LFB) - FCBA Charleville Mézières (LFB)
Arbitres : Thomas Bissuel, Bertrand Peyridieu et Laure Coanus

19h00 : Finale Pros masculins (Trophée Robert Busnel) - En direct sur RMC Sport 2
Le Mans SB (JEEP Elite) - LDLC ASVEL (JEEP Elite)
Arbitres : Mehdi Difallah, Yohan Rosso et Grégory Dubois

Les dernières places disponibles sont sur billetterie.ffbb.com

Suivez toute l'actualité de la Coupe de France avec #CDFBasket et sur la page Facebook de la Fédération Française de BasketBall

Catégorie: 
Surtitre: 
Finales de la Coupe de France 2019
Date d’écriture: 
Samedi, 11. Mai 2019
Vignette: 
Chapeau: 
Ce samedi 11 mai, se dérouleront les finales de la Coupe de France de basket devant près de 15 000 personnes à l’AccorHotels Arena. Pour les deux finales pros, Bourges - Charleville chez les filles et Le Mans - ASVEL chez les garçons, il y aura bien plus qu'un simple trophée à gagner, présentation des enjeux de ces deux finales.

J-7 avant le grand show

Corps: 

Cette année encore les interactions avec le public seront nombreuses pour faire de ces finales un moment exceptionnel et inoubliable. Si les FanCam, DanceCam, KissCam ou encore
TamTamCam seront au rendez-vous, il faudra également compter sur la présence de l’Xtrem Squad FFBB pour emflammer les temps morts. Pour animer ces 6 finales exceptionnelles, la présence de trois speakers experts dans leur domaine : Vincent Royet, Benjamin Clement et Pierre Salzmann ainsi que le marching band «La Vaillante» sauront mettre l'ambiance.

UN PROGRAMME TRÈS RICHE

programme Finales Coupe de France 2019Vendredi 10 mai 2019
18h00 : Finale Trophée féminin
Pays Voironnais BC (NF1) - US Orthez (NF1)
Arbitres : Pierre Lohezic et Marina Marangoni

20h30 : Finale Trophée masculin
BC Montbrison (NM2) - Mulhouse Pfastatt Basket (NM2)
Arbitres : Olivier Adam et Teddy Talineau

Samedi 11 mai 2019
11h30 : Finale U18 féminines
USO Mondeville - FC Lyon ASVEL féminin
Arbitres : Boris Bouchabou et Laura Llavador

14h00 : Finale U17 masculins
SIG Strasbourg - Cholet Basket
Arbitres : Vincent Perret et Brahima Sissoko

16h30 : Finale Pros féminines (Trophée Joé Jaunay)
Bourges Basket (LFB) - FCBA Charleville Mézières (LFB)
Arbitres : Thomas Bissuel, Bertrand Peyridieu et Laura Coanus

19h00 : Finale Pros masculins (Trophée Robert Busnel)
Le Mans SB (JEEP Elite) - LDLC ASVEL (JEEP Elite)
Arbitres : Mehdi Difallah, Yohan Rosso et Grégory Dubois

LES MATCHS EN DIRECTS
Pour le plus grand bonheur des fans, les Finales Trophées Coupe de France Féminines et Masculines le vendredi 10 mai ainsi que les finales U18 Féminines et U17 Masculines le samedi 11 mai seront retransmises en direct et en intégralité sur la chaîne YouTube de la FFBB.

Les Finales Coupe de France Féminines et Masculines, quand à elles, seront à vivre en intégralité et en exclusivité sur RMC Sport 2 à partir de 16h30.

les coulisses

PLONGEZ DANS LES COULISSES
Pour cette édition 2019, les coulisses seront mises à l’honneur avec un dispositif spécial destiné à faire vivre cet événement de l’intérieur. Grâce aux comptes Snapchat et Instagram officiels de la FFBB (@ffbb_officiel), plongez au coeur de l’expérience Coupe de France pendant les 2 jours de compétition en non-stop. La FFBB assurera également le Live Tweet de chaque rencontre pour permettre aux fans de suivre l’intégralité de ces finales.

Suivez toute l'actualité de la Coupe de France avec #CDFBasket et sur la page Facebook de la Fédération Française de BasketBall

Il ne reste plus que quelques places ! Si vous souhaitez assister à cet évènement exceptionnel, réservez vite !

Catégorie: 
Surtitre: 
Finales de la Coupe de France 2019
Date d’écriture: 
Vendredi, 3. Mai 2019
Vignette: 
Chapeau: 
Organisées à Paris depuis 1997, les finales de la Coupe de France sont devenues un événement incontournable du basket français. Devant les 15 000 spectateurs de la plus prestigieuse salle de basket de France, l’AccorHotels Arena, les 6 finales s’enchaîneront durant deux jours (10 et 11 mai) offrant un moment unique et un spectacle sportif de très haut niveau. De nombreuses animations plaçant les spectateurs au cœur d'un show exceptionnel seront également au programme de ce week-end.

Levallois pris dans l'Eito du MSB

Corps: 

Dès les premiers dribbles, le match est engagé. Si Levallois inscrit les premiers points via Daniels c'est bien Le Mans qui donne le rythme. Wayns artille de loin, mais la réponse d'Eito et Bigotte ne tarde pas venir. 8 à 5 pour les Sarthois après 3 minutes.

Les deux équipes sont très proches Johnson et Yeguete se répondent. Une dernière inspiration de Hendricks envoie Clark au cercle et le MSB est toujours devant (26-23, 10').

Levallois n'est jamais loin, alors quand Cyrille Eliezer-vanerot enquille deux triplés de suite et Maxime Ross plante un dunk en contre-attaque, ce sont bien les joueurs des Hauts-de-Seine qui prennent la direction des opérations (43-38, 16'). Wilfried Yeguete maintient Le Mans dans le match qui compte toujours 6 points de retard au moment de rejoindre les vestiaires (49-43).

Sous l'impulsion de ses energizers Clark et Eito, Le Mans repart de l'avant. Les Sarthois ont resserré les rangs en défense, le jeu rapide fait alors la différence (66-59). Cyrille Eliezer-Vanerot, décidemment intenable ce soir ne ménage pas son effort et permet à Levallois de continuer à y croire. L'adresse des Sarthois continue de faire mal à l'image des deux tirs consécutifs derrière l'arc de Kendrick Ray, Le Mans reprend un peu le large (79-68, 33').

Levallois tente bien de réagir en provoquant la défense à l'image de l'arrière Rasheed Sulaimon et ça marche ! Les Metropolitains reviennent à 6 points (81-75, 36') Mais un nouveau tir primé d'Antoine Eito, MVP de la rencontre vient mettre fin au suspense. Le Mans tient sa place en finale de la Coupe de France après sa victoire 94 à 81.

Programme du Top 8 Coupe de France Aréna Loire :

Samedi 16 mars 2019
13h00 : Quart de finale n°1
Rouen (Pro B) – Antibes (JEEP Elite) : 93 - 86

15h30 : Quart de finale n°2 - En direct sur RMC Sport 1
Nanterre (JEEP Elite) – Levallois (JEEP Elite) : 80 - 84

18h00 : Quart de Finale n°3 – En direct sur RMC Sport 1
Dijon (JEEP Elite) – Le Mans (JEEP Elite) : 87 - 95

20h30 : Quart de finale n°4 – En direct sur RMC Sport 1
Monaco (JEEP Elite) – Lyon Villeurbanne (JEEP Elite) : 87 - 101

Dimanche 17 mars 2019

14h30 : Demi-finale n°1 – En direct sur RMC Sport 2
Le Mans (JEEP Elite) - Levallois (JEEP Elite : 94-81

17h00 : Demi-finale n°2 – En direct sur RMC Sport 2
Rouen (Pro B) - Lyon Villeurbanne (JEEP Elite)

Suivez la Coupe de France sur les Réseaux Sociaux avec le #CDFBasket

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Top 8 Coupe de France Arena Loire
Date d’écriture: 
Dimanche, 17. Mars 2019
Vignette: 
Chapeau: 
Porté par un Antoine Eito à l'adresse insolente (20 points dont 6 sur 6 à trois-points) et à l'énergie communicative, Le Mans Sarthe Basket a battu les Levallois Metropolitains 94 à 81. Le MSB est la première équipe qualifiée pour la finale de la Coupe de France le 11 mai prochain à l'AccorHotels Arena de Paris.

Le Mans fait disjoncter la JDA

Corps: 

Malgré le soutien d'un public acquis à leur cause, les Manceaux subissent en début de rencontre les assauts de Dijonnais agressifs. Valentin Bigotte tente bien de répondre de loin mais dans la raquette c'est Dijon qui fait la loi à l'image de Gavin Ware.

Le Mans s'en remet alors à son homme providenciel, Joanthan Tabu. L'arrière belge irrésistible derrière l'arc, prend les choses en main et redonne de l'entrain à son équipe. Tabu inscrit 17 points (dont 4/4 à trois points) en première mi-temps. Le Mans mène alors 43 à 36.

Malgré un jeu bien en place, et quelques rebonds précieux de Ware, la JDA ne parvient pas à revenir au score. Sous l'impulsion de son ailier bondissant, Cameron Clark, les Sarthois comptent jusqu'à 13 points d'avance.

A l'envie, Axel Julien et ses partenaires reviennent dans le match mais avec l'expulsion de leur coach, Laurent Legname, pour avoir fortemment critiqué une décision du corps arbitral, les Dijonnais perdre le fil. Antoine Eito en profite et Le Mans mène alors 68 à 52.

Un écart trop important pour que les Bourguignons puissent espérer inverser la tendance. Même si le MSB fait quelques erreurs en fin de match, Cameron Clark est là pour veiller au grain et rien ne viendra court-circuiter le succès des hommes de Bartécheky. Après Rouen et Levallois, Le Mans est la troisième équipe qualifiée pour les demi-finales.

Programme du Top 8 Coupe de France Aréna Loire :

Samedi 16 mars 2019
13h00 : Quart de finale n°1
Rouen (Pro B) – Antibes (JEEP Elite) : 93 - 86

15h30 : Quart de finale n°2 - En direct sur RMC Sport 1
Nanterre (JEEP Elite) – Levallois (JEEP Elite) : 80 - 84

18h00 : Quart de Finale n°3 – En direct sur RMC Sport 1
Dijon (JEEP Elite) – Le Mans (JEEP Elite) : 87-95

20h30 : Quart de finale n°4 – En direct sur RMC Sport 1
Monaco (JEEP Elite) – Lyon Villeurbanne (JEEP Elite) : 87 - 101

Tirage au sort des demi-finales à l’issue du 4e quart de finale

Dimanche 17 mars 2019

14h30 : Demi-finale n°1 – En direct sur RMC Sport 2
17h00 : Demi-finale n°2 – En direct sur RMC Sport 2

Suivez la Coupe de France sur les Réseaux Sociaux avec le #CDFBasket

Catégorie: 
Surtitre: 
Top 8 Coupe de France 2019
Date d’écriture: 
Samedi, 16. Mars 2019
Vignette: 
Chapeau: 
Dans le sillage d'un duo Tabu-Clark terriblement efficace, Le Mans a validé son billet pour les demi-finales de la Coupe de France au terme d'un match sous haute tension (95-87) face à la JDA Dijon qui était trop sur courant alternatif pour espérer l'emporter ce soir.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="en"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/CDFBasket?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#CDFBasket</a><br><br>Ce sont donc les Sarthois du <a href="https://twitter.com/MSB_Officiel?ref_src=twsrc%5Etfw">@MSB_Officiel</a> qui se hissent en finale au terme d’un match maîtrisé ! <a href="https://t.co/H81Hw5kuA6">pic.twitter.com/H81Hw5kuA6</a></p>&mdash; FFBB (@ffbasketball) <a href="https://twitter.com/ffbasketball/status/1106995983802658817?ref_src=twsrc%5Etfw">March 16, 2019</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Ici c&#39;est la mi-temps mais on ne s&#39;arrête pas et on regarde le résumé du choc sous haute tension du Top 8 <a href="https://twitter.com/hashtag/CDFBasket?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#CDFBasket</a> entre la <a href="https://twitter.com/jdadijonbasket?ref_src=twsrc%5Etfw">@jdadijonbasket</a> et le <a href="https://twitter.com/MSB_Officiel?ref_src=twsrc%5Etfw">@MSB_Officiel</a> <a href="https://t.co/IxCFDogvk5">pic.twitter.com/IxCFDogvk5</a></p>&mdash; FFBB (@ffbasketball) <a href="https://twitter.com/ffbasketball/status/1107017731226980353?ref_src=twsrc%5Etfw">16 mars 2019</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

2004, une saveur particulière

Corps: 

Venez vivre des moments qui resteront dans l'Histoire du basket le samedi 21 avril 2018 à l'AccorHotels Arena.

 https://billetterie.ffbb.com/

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France 2018
Auteur: 
Julien Guérineau
Date d’écriture: 
Dimanche, 15. Avril 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Vincent Collet a remporté la Coupe de France à trois reprises avec trois clubs différents (2004 - Le Mans, 2008 - ASVEL et 2015 - SIG Strasbourg). La première victoire en 2004 avec le MSB avait une saveur particulière, le technicien tricolore nous raconte pourquoi.
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/TM-N4bmolMY" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe>

"C'était unique et magique"

Corps: 

Pour vivre de nouvelles grandes émotions, rendez-vous le samedi 21 avril à l'AccorHotels Arena.

Infos et réservations sur : billetterie.ffbb.com

Catégorie: 
Surtitre: 
Finales de la Coupe de France
Auteur: 
Julien Guérineau
Date d’écriture: 
Vendredi, 6. Avril 2018
Vignette: 
Chapeau: 
A 14 jours des finales de la Coupe de France 2018, on se plonge dans les souvenirs de ceux qui ont marqué cet événement. En 2016, Lahaou Konaté a remporté le Trophée Robert Busnel avec Le Mans, il revient pour nous sur ce moment "unique et magique".

Deux nouveaux joueurs intègrent le Team France Basket

Corps: 

Deux nouveaux joueurs intègrent à partir d’aujourd’hui le Team France Basket, et sont désormais susceptibles d’être appelés par le staff tricolore pour participer à toutes rencontres internationales disputées par l’Équipe de France.

Prénom

Nom

Naissance

Taille

Poste

Sélections

Points

Club 2017/2018

William

HOWARD

25/10/1993

1.96

Ailier

-

-

Limoges

Youssoupha

FALL

12/01/1995

2.21

Intérieur

-

-

Le Mans

 

Le Team France Basket est à présent composé de 42 joueurs, qui ont tous signé la charte d’engagement qui les engage jusqu’aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020.

Une sélection sera prochainement effectuée par le staff des Bleus au sein du Team France Basket dans le cadre des deux matches de qualification à la Coupe du Monde 2019 qui auront lieu à Anvers contre la Belgique le vendredi 24 novembre (20h30), et à Rouen contre la Bosnie-Herzégovine le lundi 27 novembre (20h30).

 

Pour retrouver la liste complète des joueurs du Team France Basket,

rendez-vous sur le site officiel : www.teamfrancebasket.com

Surtitre: 
Team France Basket
Auteur: 
Service presse FFBB
Date d’écriture: 
Vendredi, 10. Novembre 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Patrick Beesley (Directeur Technique National) et Vincent Collet (entraîneur de l’Équipe de France) ont décidé d’intégrer deux nouveaux joueurs au Team France Basket : William HOWARD et Youssoupha FALL.

Des 32e de finale très alléchants

Corps: 

Programme des 32e de finale de la Coupe de France

Mardi 7 novembre à 17h00 à Poitiers
Limoges (Pro A) - Hyères-Toulon (Pro A)

Mardi 7 novembre à 20h00
Saint Vallier (NM1) - Fos Provence (Pro B)
Roanne (Pro B) - Vichy-Clermont (Pro B)
Poitiers (Pro B) - St Chamond (Pro B)
Aubenas (NM1) - Tarbes-Lourdes (NM1)
Boulazac (Pro A) - Antibes (Pro A)
Lille (Pro B) - Denain (Pro B)
Nancy (Pro B) - Orléans (Pro B)
Orchies (NM1) - Bourg-en-Bresse (Pro A)
Lorient (NM1) - Rouen (Pro B)
Blois (Pro B) - Nantes (Pro B)
Caen (Pro B) - Cholet Basket (Pro A)
Boulogne (NM1) - Le Havre (Pro B)
Chartres (NM1) - Evreux (Pro B)
Gravelines (Pro A) - Le Mans (Pro A)

Mercredi 8 novembre à 20h00
Charleville-Mézières (Pro B) - Dijon (Pro A)
Châlons-Reims (Pro A) - Pau-Lacq-Orthez (Pro A)

Suivez la Coupe de France sur les Réseaux Sociaux avec #CDFBasket et retrouvez toute l’actualité sur la page Facebook Coupe de France de BasketBall

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France 2018
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Lundi, 6. Novembre 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Les 32e de finale de la Coupe de France auront lieu ce soir. 15 matches sont au programme dont les très alléchants : Gravelines (Pro A) face au leader de Pro A, Le Mans et le déplacement d'Orléans (Pro B) à Nancy (Pro B). Les deux derniers matches de ce tour se joueront jeudi soir.
crédit: 
Presse Sports
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fcoupedefrancedebasketball%2Fposts%2F1787338864898567&width=500" width="500" height="645" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true"></iframe>

Nanterre, pot de fer

Corps: 

C’est Nanterre, qui joue quasiment à domicile, qui ouvre le score avec trois points d’Hugo Invernizzi. Aussitôt, Mouphtaou Yarou inscrit deux points (2-5, 2’). Nanterre s’enflamme avec un nouveau trois points, signé Chris Warren (2-8, 3’). Un contre de Mathias Lessort empêche Le Mans de revenir. Nanterre commence à prendre le large (2-11, 4’). Nouveau trois points, et l’écart monte à +10 (4-14, 4’). Une faute, trois lancers francs et Le Mans revient à 4 longueurs de Nanterre (14-21, 9’). Dans une fin de quart temps supersonique, Le Mans et Nanterre inscrivent chacun un panier : 19 – 24.

Wilfried Yeguete rentre le dunk de l’entame du deuxième quart temps (21-23, 1’). Heiko Schaffartzik réplique par un trois points et Wilfried Yeguete claque un nouveau dunk (23-26, 2’). Après un moment de standby, Le Mans revient à un petit point de Nanterre (27-28, 5’). Deux points de Ryan Pearson, et Le Mans remet les compteurs à zéro (29-29, 5’). Nanterre et Le Mans se courent après, les Franciliens gardant l’avantage (33-36, 7’). Mikal Riley ouvre son compteur en inscrivant trois points, et les alto séquanais reprennent 4 longueurs d’avance. Trois points de Heiko Schaffartzik et deux points délicats de Mikal Riley emmènent Nanterre à 7 points du Mans pour la mi-temps.

Le troisième quart temps commence par un trois points signé Hugo Invernizzi (40-50, 1’). Les deux équipes ne se lâchent pas, tout du moins en défense, car Nanterre compte désormais 13 points d’avance (40-53, 2’). Grâce à Chris Warren, les Franciliens prennent 15 points d’avance… Mais les Manceaux y remédient avec deux lancers-francs de Wilfried Yeguete (52-62, 7’). Nanterre reprend ses 13 longueurs d’avance par un trois points d’Hugo Invernizzi (52-65, 8’). Le quart temps s’achève sur le score de 56 à 70, les alto séquanais conservant leurs 14 points d’écart.

Le quatrième quart temps commence sous de bons auspices pour Nanterre, qui inscrit deux points (56-72, 2’). Mais Pape Philippe Amagou et ses coéquipiers ne se laissent pas faire, et reviennent à 12 points (62-74, 4’). Mais Chris Warren remet son équipe à 15 points avec un trois points. Puis à 20 points, avec un nouveau trois points (62-82, 5’). Les paniers s’enchaînent pour Nanterre, et toute l’équipe s’enflamme : Chris Warren et Heiko Schaffartzik sont ex-aequo à 24 points, Hugo Invernizzi à 13 points. Un dernier trois points de Nanterre achèvera les Manceaux, sur le score de 96 à 79. Heiko Schaffartzik et ses 8 tirs à 3 points réussis sont nommés MVP Pierre Lannier.

Nanterre 92 bat Le Mans SB 96-79

Déclarations d'après-match

Alexandre Menard (entraîneur du Mans SB) : "La déception n'est pas collective, elles est dans les 1 contre 1. On savait qu'ils mettraient des gros tirs. On s'est délités, tout leur a semblé plus facile. Il faudra vite se remobiliser car on joue dès mardi au Portel."

Pape-Philippe Amagou (joueur du Mans SB) : "On craignait cette adresse. Le scénario catastrophe était qu'ils soient tous chauds. C'est arrivé ! On les a mis en confiance."

Pascal Donnadieu (entraîneur de Nanterre 92) : "Il ne fallait pas sortir de ce que l'on sait faire. Au-delà du tir à 3 points, il y a du travail sur les déplacements, le spacing. J'ai vu des garçons faire les efforts tous ensemble, défendre. Une équipe est faite de joueurs adroits et brillants et de ceux qui font le travail de l'ombre."

Heiko Schaffartzik (MVP Pierre Lannier) : "J'étais très heureux de jouer un match comme ça ici. L'atmosphère est très spéciale, j'adore ces matches. L'équipe de cette année peut jouer comme ça, avec cette unité. Je suis très fier d'être une pièce de cette équipe. Bravo au coach, on a eu le bon plan pour gagner."

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France - Trophée Robert Busnel
Auteur: 
Coralie Owczaruk / FFBB
Date d’écriture: 
Samedi, 22. Avril 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Nanterre a fêté dignement ses 10 ans de participation à la Coupe de France en remportant le trophée Robert Busnel face aux tenants du titre, Le Mans, sur le score de 96 à 79.
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fcoupedefrancedebasketball%2Fvideos%2F1709707019328419%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Avec 8/11 à 3 pts (73%), Heiko Schaffartzik est élu MVP <a href="https://twitter.com/Pierre_Lannier">@Pierre_Lannier</a> de cette finale <a href="https://twitter.com/hashtag/CDFBasket?src=hash">#CDFBasket</a> 2017 <a href="https://t.co/uaDwGE2TuS">pic.twitter.com/uaDwGE2TuS</a></p>&mdash; FFBB (@ffbasketball) <a href="https://twitter.com/ffbasketball/status/855862341770104832">22 avril 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fcoupedefrancedebasketball%2Fvideos%2F1709699189329202%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Pages

S'abonner à RSS - Le Mans
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'