Lyon

Ligue Féminine - Journée 3
Un choc pour enfin démarrer
Dernières équipes à ne pas encore avoir joué cette saison, Bourges et Lyon débutent mercredi au Prado pour un choc entre prétendants au titre et comptant pour la deuxième journée de championnat. Dans...
La finale annulée
Suite au forfait des 2 équipes finalistes, la FFBB est au regret de vous annoncer que la finale de la Coupe de France féminine qui devait opposer le Tango Bourges Basket à LDL...
Jour de finale
Initialement prévue en avril dernier, la finale de la Coupe de France féminine 2020 aura lieu ce soir. Dans un contexte particulier, réduisant drastiquement la jauge de l...
La finale confirmée
La finale de la Coupe de France féminine opposant le Tango Bourges Basket à LDLC ASVEL Féminin aura bien lieu ce vendredi 18 septembre 2020 à 20h30 à l’Accor Arena.
La finale en famille ou entre amis à petits prix
Le grand rendez-vous basket aura lieu le vendredi 18 septembre à 20h30. Participez en famille, entre amis ou avec votre club à un match exceptionnel entre les deux meilleures équipes de Ligue Féminine...
"Je me suis dit qu'il était temps"
Après Paoline Salagnac et Laetitia Kamba, une nouvelle figure du championnat LFB...
La finale aura lieu le 18 septembre à l'Accor Arena
Lyon était le patron
"Aider les gens dans un projet de vie"

Pages

Un choc pour enfin démarrer

Corps: 

Ligue Féminine - Journée 3

Mercredi 28 octobre

Basket Landes - Roche Vendée / 19h30 sur LFB TV
Leader du championnat avec 4 victoires en autant de rencontres, Basket Landes reçoit une autre équipe invaincue cette saison, Roche Vendée (2-0). Les Landaises impressionnent depuis un mois à l'image de Valériane Vukosavljevic, deuxième marqueuse du championnat (17.5pts). Les Tigresses restent elles sur une démonstration face à Saint-Amand (+38) et ce match contre BL sera un vrai test pour la formation vendéenne.

Bourges - Lyon / 20h sur LFB TV
Leur opposition aurait dû lancer la saison 2020-2021, placée sous le signe du retour au jeu, à l'AccorArena le 18 septembre dernier. Et depuis l'annulation de la finale de la Coupe de France, Bourges et Lyon sont toujours à quai. Privées de match en raison de cas de Covid-19 dans leurs rangs puis ceux de leurs adversaires, Tango et Lionnes trépignent depuis de longues semaines. L'attente est désormais terminée pour deux des favoris qui se donnent rendez-vous au Prado mercredi. Un choc qui ne pourra se jouer que devant 1500 spectateurs au maximum mais qui sera diffusé sur LFB TV.

Reporté au 4 novembre
Charnay - Lattes Montpellier

Déjà joués
Nantes Rezé - Landerneau 63-76
Saint-Amand - Tarbes 59-73
Charleville-Mézières - Villeneuve d'Ascq 82-65

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 3
Date d’écriture: 
Mercredi, 28. Octobre 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Dernières équipes à ne pas encore avoir joué cette saison, Bourges et Lyon débutent mercredi au Prado pour un choc entre prétendants au titre et comptant pour la deuxième journée de championnat. Dans le même temps, Basket Landes reçoit Roche Vendée. Les deux matches seront diffusés sur LFB TV.
Pour Newsletter: 

La finale annulée

Corps: 

La Fédération tient à remercier celles et ceux qui se sont investis pour l’organisation de cet événement de valorisation du basket féminin et de lancement de la saison des clubs LFB.

En premier lieu, Madame Roxana Maracineanu, Ministre déléguée chargée des sports pour son soutien et son intervention auprès des clubs, les partenaires de la Fédération, les équipes de l’Accor Aréna, les personnes en charge de la sécurité et des conditions sanitaires, les médias accrédités, les personnels de la fédération et les bénévoles.

La FFBB remercie également le public, les supporters des clubs et les fans qui devaient prendre part à cet événement ce soir. L’Accor Arena communiquera directement auprès des acheteurs de son réseau.

D’autres informations relatives à cette annulation seront communiquées ultérieurement.

Catégorie: 
Surtitre: 
FINALE COUPE DE FRANCE FÉMININE – TROPHÉE JOË JAUNAY
Date d’écriture: 
Vendredi, 18. Septembre 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Suite au forfait des 2 équipes finalistes, la FFBB est au regret de vous annoncer que la finale de la Coupe de France féminine qui devait opposer le Tango Bourges Basket à LDLC ASVEL Féminin ce soir à l’Accor Arena ne se tiendra pas.
Pour Newsletter: 

Jour de finale

Corps: 

C'est avec des effectifs réduits que les deux formations vont se présenter sur le parquet. A Lyon, si les forfaits de Badiane et Chevaugeon étaient annoncés depuis plusieurs semaines, le COVID s'est invité à la fête et a mis une troisième fille sur le flanc. Cela complique forcément la tâche pour Valéry Demory et son staff surtout face à la force de frappe sur les postes intérieurs de Bourges. Le COVID a égalament sévi chez les Tango où 3 joueuses ont été touchées et ne pourront donc pas tenir leur place. Ces forfaits en cascade obligeront les coaches à piocher dans leurs rotations et la jeune garde pourrait bien en profiter pour se montrer. 

Le Tango Bourges Basket tentera lors de cette finale de remporter sa 12e Coupe de France et ainsi confirmer son statut de place forte du basket féminin face à un concurrent aux dents longs. Lyon est ambitieu, le champion de France LFB 2019 a bien l'intention de profiter de cette finale pour continuer à remplir son armoire à trophées dont la dernière Coupe de France date de 1960.

 


Comment voir la finale de la Coupe de France féminine 2020 ?
 Sport en France est accessible gratuitement sur : Orange (canal 174), Bouygues (canal 192), FREE (canal 190), SFR (canal 129), Go.TV (canal 37), Molotv.tv et sur le site www.sportenfrance.com
La chaîne Youtube de la FFBB

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France Féminine - Trophée Joë Jaunay
Date d’écriture: 
Vendredi, 18. Septembre 2020
Vignette: 
Chapeau: 
Initialement prévue en avril dernier, la finale de la Coupe de France féminine 2020 aura lieu ce soir. Dans un contexte particulier, réduisant drastiquement la jauge de l'Accor Arena, le Tango Bourges Basket et LDLC ASVEL Féminin, deux des meilleures équipes de Ligue Féminine de Basket s'affronteront ce soir sur le parquet de la prestigieuse enceinte parisienne. Une rencontre à suivre en direct et en intégralité sur la chaine Sport en France et la chaine Youtube de la FFBB.
Pour Newsletter: 

La finale confirmée

Corps: 

Trois joueuses du Tango Bourges Basket et une joueuse de LDLC ASVEL Féminin ont été testées positives au COVID-19 à l’occasion des tests hebdomadaires effectués par les deux clubs.

Malgré un effectif réduit au sein des deux équipes, et l’inquiétude compréhensible de l’ensemble des parties, dont les joueuses en premier chef, cette finale de Coupe de France est hautement symbolique d’une reprise du basket féminin professionnel après son arrêt le 13 mars dernier. La présence à cette finale des Ministres Déléguées chargée des sports, Roxana Maracineanu, et chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances, Élisabeth Moreno, en est un témoignage fort.

La FFBB rappelle que, conformément à son protocole mis en place pour la LFB et la Coupe de France, le Groupe Sanitaire Fédéral se prononcera sur la tenue d’une rencontre lorsqu’un club recense lors d’une même session hebdomadaire de test, deux joueuses de l’effectif ou trois membres de l’effectif sportif élargi positifs.

Ainsi, le Groupe Sanitaire Fédéral, consulté à distance dans la matinée, a confirmé le maintien de la finale de la Coupe de France.

Catégorie: 
Surtitre: 
Finale de la Coupe de France féminine – Trophée Joë Jaunay
Date d’écriture: 
Jeudi, 17. Septembre 2020
Vignette: 
Chapeau: 
La finale de la Coupe de France féminine opposant le Tango Bourges Basket à LDLC ASVEL Féminin aura bien lieu ce vendredi 18 septembre 2020 à 20h30 à l’Accor Arena.
Pour Newsletter: 

La finale en famille ou entre amis à petits prix

Corps: 

Organisée dans le cadre du programme « Retour au Jeu », lancé en juin dernier par la FFBB, la finale de la Coupe de France féminine marquera également le lancement de la saison de Ligue Féminine (LFB) 2020-2021. Cette finale qui opposera le Tango Bourges Basket et LDLC ASVEL féminin, deux des meilleures équipes de LFB, s’annonce des plus palpitantes.

Au-delà de l’enjeu sportif ce match marquera aussi le retour du basket au premier plan : il s’agira du premier match officiel de 5x5 organisé en France depuis la mi-mars. Alors ne manquez pas ce rendez-vous unique, dans un écrin réorganisé suivant les consignes sanitaires (limité à 5 000 personnes maximum), pour assister à un spectacle exceptionnel en toute sécurité.

Après de long mois sans basket, la FFBB a souhaité proposer une tarification accessible au plus grand nombre pour ce rendez-vous festif. Venez assister à cette finale en famille ou entre amis et bénéficiez des tarifs réduits, à partir de 6 €* la place.

*A partir de 10 places achetées.

Profitez des tarifs de groupe 

Réservez vos places

Catégorie: 
Surtitre: 
Finale de la Coupe de France féminine – Trophée Joë Jaunay
Date d’écriture: 
Jeudi, 3. Septembre 2020
Vignette: 
bannière finale de la Coupe de France féminine
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Le grand rendez-vous basket aura lieu le vendredi 18 septembre à 20h30. Participez en famille, entre amis ou avec votre club à un match exceptionnel entre les deux meilleures équipes de Ligue Féminine, Bourges et Lyon : la finale de la Coupe de France féminine.
Pour Newsletter: 

"Je me suis dit qu'il était temps"

Corps: 

C'est donc officiel, tu prends ta retraite sportive...
C'est quelque chose qui était réfléchi depuis un moment. J'ai 35 ans, le corps n'est plus aussi frais qu'avant et j'ai eu plusieurs blessures durant les saisons, c'est fatiguant surtout mentalement. Je pense aussi qu'à un moment on aspire à quelque chose d'autre dans sa vie. Ca a commencé la saison dernière et cette année j'ai pris conscience que j'avais besoin de renouveau, de changement. Quand il y a eu le COVID, je me suis dit qu'il était temps.

Entre 2004 et 2020, quelles évolutions y a-t-il eues dans le jeu en LFB ?
Le basket a beaucoup évolué. Le basket féminin est plus rapide, plus fort, plus athlétique. Il y a une grosse évolution par rapport à quand j'ai commnencé. Je faisais partie des plus grandes alors qu'aujourd'hui pas du tout. L'engouement qu'il y a autour du basket a changé, le basket féminin a pris plus d'importance dans le monde du sport.

Et d'un point de vue plus personnel ?
J'ai aussi évolué, je suis passée par toutes les phases. J'ai commencé à 19 ans à la fin de mon adolescence et je finis à 35 comme une femme plus mûre. Il y a eu énormément de rencontres avec des personnes sympas qui ont fait beaucoup de choses pour moi. J'ai été beaucoup aidée et grâce à ces coaches, ces joueuses, j'ai pu faire une carrière comme ça. J'en suis très contente.

Qu'est-ce que tu as le plus apprécié dans ta carrière ?
J'ai tout apprécié. Quand on se dit que c'est la fin on fait un bilan et en fait j'ai tout aimé. C'est bizarre. J'aimais surtout l'excitation des gros matches, le stress, les insomnies. Je me mets beaucoup la pression.

Tes trois titres LFB ont, à chaque fois, été le premier pour le club dans lequel tu évoluais...
J'étais au bon endroit au bon moment (rires). Pour moi le groupe est super important. Dans les clubs où j'ai gagné, il y avait souvent un groupe très fort. Les coaches aussi, mine de rien ils font le boulot. J'ai toujours été bien entourée.

Quels sont tes projets pour la suite ?
Je vais reprendre les études et aussi penser à construire une famille. A 35 ans on a envie d'être maman. J'ai un projet de reconversion mais je ne vais pas trop en dire pour l'instant.

Fatimatou Sacko
Née le 12 avril 1985 à Paris
Intérieure - 1m83

Parcours (404 matches joués en LFB - 6 seléctions en Équipe de France)
2001-2004 Pôle France
2004-2009 Villeneuve d'Ascq
2009-2010 Tarbes
2010-2014 Lattes Montpellier
2014-2016 Villeneuve d'Ascq
2016-2018 Lattes Montpellier
2018-2019 Lyon
2019-2020 Charleville-Mézières

Palmarès
Championne d’Europe U20 2005
Médaille d'argent Euro U20 2004
Médaille d'argent Euro U18 2002
Championne d’Europe U16 2001
Eurocoupe 2015
Championne de France LFB 2010, 2014 et 2019
Coupe de France 2011 et 2013
Match des Champions LFB 2016

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine
Auteur: 
Propos recueillis par Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Mercredi, 5. Août 2020
Vignette: 
Chapeau: 
Après Paoline Salagnac et Laetitia Kamba, une nouvelle figure du championnat LFB officialise sa retraite sportive : Fatimatou Sacko. Triple championne de France LFB avec Tarbes (2010), Lattes Montpellier (2014) et Lyon (2019), la Parisienne, passée par le Pôle France et multi médaillée avec les Équipes de France jeunes, aura joué 16 saisons au plus haut niveau.
Pour Newsletter: 

La finale aura lieu le 18 septembre à l'Accor Arena

Corps: 

Dans le cadre de la reprise de la saison LFB, la finale de la Coupe de France féminine 2020* sera organisée le vendredi 18 septembre prochain dans la plus prestigieuse salle de France, l’Accor Arena. Le coup d’envoi est prévu à 20h30**.

Il s’agira du premier match de basket 5x5 officiel en France depuis la mi-mars. Ce match s’inscrira dans le cadre du programme « Retour au Jeu » initié par la FFBB suite à l’épidémie de coronavirus, il permettra également de lancer la saison LFB dont les meilleures joueuses seront réunies à Paris.

L’affiche de cette finale mettra aux prises le Tango Bourges Basket et LDLC ASVEL Féminin, deux des meilleures équipes de Ligue Féminine. Ce match sera l’occasion pour les Berruyères de tenter de conserver le trophée Joë Jaunay et ainsi de rentrer dans l’Histoire en le remportant pour la 4e année consécutive. Une performance qui n’a jamais été réalisée depuis 2004 et l’US Valenciennes Olympic. Après le titre de champion de France 2019, l’ambitieux LDLC ASVEL Féminin a bien l’intention de poursuivre sa moisson de trophées. La Coupe de France se refuse au club lyonnais depuis 60 ans.

Cette finale s’annonce donc palpitante, pour le premier match officiel de la saison, et le public pourra découvrir les nouveaux effectifs de Bourges et de Lyon. Ces deux équipes auront à cœur de bien débuter leur saison en soulevant la Coupe de France.

Ne manquez pas ce rendez-vous exceptionnel, dans un écrin réorganisé pour assister en toute sécurité au premier match de basket officiel de la saison.

Ouverture de la billetterie dès le jeudi 16 juillet.


*La finale 2020 de la Coupe de France féminine n’avait pas pu se jouer le samedi 25 avril 2020 en raison de la crise sanitaire.
** Sauf modification liée à une diffusion TV

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France Féminine - Trophée Joë Jaunay
Auteur: 
Communiqué FFBB
Date d’écriture: 
Lundi, 13. Juillet 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La Finale de la Coupe de France féminine 2020, qui opposera Bourges (LFB) à Lyon (LFB), se jouera le vendredi 18 septembre à Paris à l’Accor Arena (sous réserve que la situation sanitaire le permette). Elle lancera la saison de la LFB et du basket féminin en France.
Pour Newsletter: 

Lyon était le patron

Corps: 

Champion de France LFB en 2019, Lyon surfait sur une belle vague cette saison et dans la continuité de son titre acquis voilà un an comme le confirme Paoline Salaganc : "On est resté dans la dynamique. Quand tout s'arrête, on est en tête du championnat, qualifié pour la finale de la Coupe de France et en quart de finale de l'Euroligue. On était sur tous les fronts, c'était une belle saison mais c'est difficile de tirer un bilan sans les échéances finales". Coupées dans leur élan les Lionnes étaient à la lutte avec Bourges pour le fauteuil de leader (14v-2d). "L'important c'est d'être présent sur les moments décisifs, les playoffs et malheureusement on n'a pas pu les vivre" regrette Pao puis enchaîne : "La saison est plus que positive et ça donne envie de repartir sur les mêmes bases pour la prochaine".

Avec Roche Vendée, Lyon était l'équipe qui avait connu le moins de modifications d'effectif avec seulement deux arrivées (Ciak, Johannes). Un gain de temps à l'allumage même s'il a fallu faire sans Alysha Clark, revenue de blessure début janvier, et que Clarissa Dos Santos n'a joué que les 6 premiers matches. "La stabilité aide toujours, on sait que ce n'est jamais facile de créer un groupe, une alchimie. On a attaqué avec ce plus et en ayant vécu des choses fortes l'année dernière. On avait qu'une envie, les revivre. Au complet sur la fin de saison, ça aurait pu faire de belles choses mais on ne refera pas l'histoire. Il faut tirer du positif de ce qui a été fait cette année" indique l'arrière lyonnaise.

Bizuth en Euroligue, LDLC ASVEL Féminin a pris son temps pour apprivoiser cette nouvelle compétition. Trois victoires pour terminer la saison régulière ont propulsé les Lionnes à la deuxième place du groupe B (8v-6d). "C'est la plus grande compétition qu'on peut jouer. Nos débuts ont été difficiles, il a fallu s'adapter. On a réussi une super phase retour. Tout ce qu'on a pu acquérir en expérience dans ces matches nous a forcément servi pour le championnat mais servira aussi pour l'année prochaine" positive Salagnac.

Au-delà des succès, le club du Président Tony Parker a aussi fait parler de lui en intégrant la Lituanienne Juste Jocyte. Elle est devenue, à seulement 14 ans (et 19 jours), la plus jeune joueuse à fouler un parquet de Ligue Féminine. Pour Paoline Salagnac "ce n'est que le début, on ne parle que de potentiel. A nous de faire en sorte qu'elle éclose au sein de Lyon. On a toutes essayé de l'intégrer, de lui transmettre ce qu'on peut. C'était un premier pas, elle sera plus impliquée la saison prochaine dans le groupe professionnel. On oublie souvent qu'elle a 14 ans, il faut lui laisser le temps". D'autres jeunes filles ont aussi eu leur chance cette saison comme Monique Makani (10 matches), Coralie Chabrier (8) ou encore Eve Wembanyama, preuve du dynamisme de la formation rhodanienne.

Meilleure marqueuse de l'histoire de la LFB (4648 points), Paoline Salagnac a décidé de prendre sa retraite. Elle va néanmoins rester proche des parquets puisqu'elle sera directrice sportive de LDLC ASVEL Féminin. "Je serai sur le groupe pro pour l'accompagner, superviser l'organisation et le fonctionnement. Il y a aussi le lien avec la formation et la volonté du club d'intégrer des jeunes" explique t-elle. Sa nouvelle casquette lui permet donc de donner des indications sur les recrues. Marine Fauthoux arrivera de Tarbes pour "préparer l'avenir" et Sara Chevaugeon fera elle son retour sous les couleurs lyonnaises qu'elle a portées entre 2012 et 2015 ("une joueuse très complète qui sait tout faire"). Nayo Raincock-Ekunwe, MVP du championnat en 2018, reviendra en France après une saison à Orenburg ("elle est très athlétique, présente au rebond et joue pour l'équipe"). Enfin, l'internationale serbe Aleksandra Crvendakic (1m88, 24 ans), joueuse de Sopron (HUN) depuis 2014, "est une ailière forte, grande, très athlétique et qui, malgré son âge, a déjà beaucoup d'expérience. C'est important d'avoir des joueuses expérimentées au niveau international pour apporter à notre équipe et à l'ambition qu'elle peut avoir".

LDLC ASVEL Féminin (1er)

Bilan : 14 victoires - 2 défaites
Meilleure marqueuse : Helena Ciak (12.0 pts/match)
Meilleure passeuse : Julie Allemand (5.1 pds/match)
Meilleure rebondeuse : Helena Ciak (6.7 rbds/match)
Meilleure évaluation : Helena Ciak (15.2 /match)

Les autres bilans
Episode 1 - Charnay attendait son heure
Episode 2 - Nantes dans le creux de la vague
Episode 3 - Tarbes restait serein
Episode 4 - Saint-Amand pas maître chez lui
Episode 5 - Villeneuve d'Ascq filait en playoffs
Episode 6 - Roche Vendée s'était relancé
Episode 7 - Charleville-Mézières coupé dans son élan
Episode 8 - Landerneau toujours plus haut
Episode 9 - Basket Landes dans ses standards
Epsiode 10 - Lattes Montpellier à la bonne heure
Épisode 11 - Bourges fidèle au poste

Catégorie: 
Surtitre: 
LFB - Bilan 2019-2020
Auteur: 
Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Vendredi, 29. Mai 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Pour le douzième et dernier épisode du bilan 2019-2020 de Ligue Féminine, Paoline Salagnac, capitaine de LDLC ASVEL Féminin, revient sur la saison écourtée des Lionnes, leader de LFB après 16 journées.
Pour Newsletter: 

"Aider les gens dans un projet de vie"

Corps: 

Comment vas-tu Elodie ?
Ca va bien. Le confinement se passe bien. C'est chargé car il y a deux enfants à la maison, c'est un peu sport. Je suis maîtresse, éducatrice de jeunes enfants (rires).

Que deviens-tu ?
Je suis conseillère en immobilier chez IAD France. J'avais plusieurs idées pour ma reconversion et l'immobilier m'a toujours passionnée. Quand je changeais de club, c'était un plaisir de pouvoir, même en location, trouver une maison. Si tu n'es pas bien chez toi, tu ne peux pas être bien dans ta vie de tous les jours. Mon cocon, même pour 8 mois, était super important. C'est l'endroit où tu peux te ressourcer. J'ai toujours eu un côté casanier, me retrouver au calme chez moi. J'aime l'échange avec les gens, les aider dans un projet de vie. Chaque bien, chaque client est différent ce qui permet de changer d'univers plusieurs fois dans une journée. C'est génial !

Sur une échelle de 1 à 10, à quel niveau suis-tu encore le championnat de Ligue Féminine ?
Je le suis vraiment le championnat donc on va dire 8-9. Je ne suis pas allée voir de match de Ligue Féminine cette année, le basket me manque beaucoup. J'habite toujours à Tarbes, je suis bénévole pour le club des garçons qui joue en NM1 pour garder un pied dans le basket.

Quel est ton plus beau souvenir de LFB ?
Ca pourrait être le titre de championne d'Europe ma première année avec Valenciennes, c'était fantastique. Il y a aussi Perpignan même si c'est de la Ligue Féminine 2. On a eu des moments très compliqués dans ce club. L'année de LF2 (saison 2013-2014), on est remontées, les filles étaient super soudées, il n'y a pas eu une embrouille de la saison. On s'entendait toutes bien. On avait un seul objectif, gagner. Une année extraodinaire, vraiment. Ca restera un de mes plus beaux souvenirs.

Et le moins bon ?
Clairement c'est quand je me suis blessée au ligament croisé au TGB parce que ma carrière ne s'est pas terminée comme prévue, beaucoup trop rapidement.

As-tu encore des échanges avec certaines joueuses ?
Je dois voir Claire Tomaszewski tous les 15 jours car elle est sur Tarbes. Adja Konteh aussi, on s'envoie des vidéos des enfants. Je suis aussi en contact avec des étrangères. Je suis restée proche d'Abby Bishop et Angie Bjorklund. Bérangère Dinga-Mbomi, Elodie Godin de temps en temps par message, Pauline Krawczyk. Je profite des occasions pour prendre des nouvelles, discuter un moment. On garde un lien.

Son parcours

1999-2002 Centre Fédéral
2002-2004 Valenciennes
2004-2005 Bourges
2005-2009 Lattes Montpellier
2009-2011 Villeneuve d'Ascq
2012-2014 Perpignan (LFB puis LF2)
2014-2015 Roquebrune Cap Martin (NF1)
2015-2017 Tarbes (LF2 puis LFB)
2017 Lyon
2018 Angers (LF2)

Son palmarès

En Équipe de France jeunes
Médaille de bronze au Mondial Espoirs en 2003
Médaille d'argent à l'Euro Juniors en 2002
Médaille de bronze à l'Euro Cadettes en 1999

En club
Vainqueur de l'Euroligue en 2004
Championne de France LFB en 2003 et 2004
Vainqueur de la Coupe de France en 2003
Vainqueur du Tournoi de la Fédération en 2003 et 2004
Vainqueur de l'Open LFB en 2002 et 2003
Championne de France LF2 en 2014 et 2016
MVP du Final Four LF2 en 2014

Catégorie: 
Surtitre: 
Que deviens-tu...Elodie Bertal-Christmann ?
Auteur: 
Propos recueillis par Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Mercredi, 1. Avril 2020
Vignette: 
Chapeau: 
Joueuse emblématique de Ligue Féminine avec 12 saisons et 255 matches à son compteur, Elodie Bertal-Christmann a rangé ses baskets et vit désormais à Tarbes où elle travaille dans l'immobilier. Une reconversion logique selon l'intérieure passée par sept clubs en LFB dont Valenciennes, Lattes Montpellier ou encore Villeneuve d'Ascq.

"On a gagné devant une foule en délire"

Corps: 

Comment ça va et où es-tu en ce moment ?
Tout va bien. Je suis retraitée depuis deux saisons maintenant et je vis à Toledo dans l'Ohio. Je suis assistante dans l'équipe de basket à l'Université de Toledo. La première saison s'est bien passée avec un bilan de 21-12 et cette saison se déroulait bien, on s'est qualifié pour les demi-finales de conférence du championnat puis tout s'est arrêté.

Qu'as-tu fais depuis que tu as quitté la France ?
Depuis ma dernière saison à Bourges, j'ai atteint plusieurs buts. Juste après la saison 2015-2016, j'ai joué pour pour l'Équipe de Serbie aux Jeux Olympiques de Rio 2016 où on a gagné la médaille de bronze. Après ça, j'ai pris une saison off pour subir une opération du genou. Je suis revenue en 2017-2018 à Sopron (Hongrie). On a eu une saison réussie avec une deuxième place en Euroligue et le titre de championn de Hongrie. C'est après cette saison que j'ai décidé qu'il était temps de prendre ma retraite puis j'ai accepté ce poste d'assistante à l'Université de Toledo.

Suis-tu encore le championnat et une équipe en particulier ?
Je suis toujours la ligue française. Plus particulièrement les résultats de Bourges et Basket Landes parce que je connais tellement de personnes dans ces clubs.

As-tu des ami(e)s qui jouent toujours en France ?
J'ai beaucoup d'amis qui jouent toujours dans la ligue. Olivier Lafargue a été l'un des entraîneurs pour lequel j'ai le plus aimé joué dans ma carrière donc j'aime regarder son équipe jouer et voir les résultats. Julie Barennes était ma coéquipière à Basket Landes pendant quelques saisons, elle a basculé du côté du coaching et je suis fière du succès qu'elle a eu dans cette transition. Je suis toutes mes anciennes coéquipières qui jouent toujours en LFB.

Quel est ton meilleur souvenir en LFB ?
J'ai quelques bons moments en Ligue Féminine. A Basket Landes, en 2013-2014, on a eu cette série assez folle de 12 victoires de suite en fin de saison régulière qu'on a terminé à la deuxième place. L'alchimie dans cette équipe n'avait rien à voir avec tout ce que j'avais eu comme expériences dans le basket professionnel avant. Et l'année d'après à Basket Landes, on a joué un match de playoffs contre Bourges qu'on a gagné devant une foule en délire à Mont-de-Marsan. Il y a aussi la saison 2015-2016 quand je jouais à Bourges, on a battu Villeneuve d'Ascq et gagné l'Eurocoupe à domicile.

Et le pire ?
Mon pire souvenir c'est en 2015-2016, à Bourges. On a perdu à Montpellier en finale et j'ai fait un match complètement horrible. Un sentiment d'avoir laissé tomber mes coéquiîères et entraineurs sur ce match. Mais j'ai eu beaucoup plus de bons moments que de mauvais en France. J'ai eu la chance de jouer avec et pour des gens tellement incroyables que ça m'a aidée à grandir en tant que basketteuse et personne. J'ai conscience de la valeur du temps que j'ai passé en France. C'est un pays magnifique, avec un bon basket et des gens encore meilleurs. J'espère pouvoir y revenir dans le futur.

Son parcours en LFB

2011-2012 Challes-les-Eaux
2012-2013 Lyon
2013-2015 Basket Landes
2015-2016 Bourges

Son palmarès en LFB

Vainqueur du Match des Champions LFB en 2015
MVP étrangère de LFB en 2014

Catégorie: 
Surtitre: 
Que deviens-tu...Danielle Page ?
Auteur: 
Propos recueillis par Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Vendredi, 27. Mars 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
MVP étrangère de LFB en 2014, Danielle Page a marqué les esprits en Ligue Féminine (5 saisons, 144 matches joués). Arrivée en France par Challes-les-Eaux, elle a ensuite connu Lyon, Basket Landes et Bourges. Retraitée des parquets, elle est désormais assistante dans l'équipe féminine des Rockets de l'Université de Toledo.

Pages

S'abonner à RSS - Lyon