Equipe de France masculine

Equipe de France masculine
Un premier tour parfait
Six matches, six victoires, le bilan est idyllique. À Krasnodar ce lundi, les Tricolores ont conclu leur 1er tour des qualifications à la Coupe du Monde 2019 par un probant succès face à une solide Ru...
Les 12 pour Russie-France
L'entraîneur des Bleus Vincent Collet a annoncé ce dimanche la liste des 12 joueurs qui affronteront la Russie demain lundi à Krasnodar pour la dernière journée de ce 1er...
À Krasnodar pour conclure le premier tour
Forte de son 5e succès en 5 matches, l'Equipe de France a pris la direction de Krasnodar où les troupes de Vincent Collet affronteront la Russie lundi soir (18h00, heure...
Avec la manière
Solides, appliqués et concentrés. Les Bleus ont mis tous les ingrédients dans une rencontre qui pouvait s’apparenter à un traquenard dans le chaudron de Tuzla face à la Bosnie-Herzégovine. Les hommes de Vincent Collet n’ont fait qu’une bouchée de jeunes bosniens diminués pour remporter une...
Les 12 pour Bosnie-France
Arrivés dans la journée à Tuzla pour disputer le premier match de cette nouvelle fenêtre internationale, les Bleus ont participé au SKPC Mejdan à leur premier entraînement en terre bosnienne.
"La Bosnie, ça va être un piège"
A l'occasion des trois jours de préparation de l'Equipe de France avan...
Gobert, défenseur de l'année en NBA !
Venez encourager les Bleus à Montpellier !
Les places à l'unité sont désormais disponibles

Pages

Un premier tour parfait

Corps: 

Une victoire. C’est ce qu’il manque aux hommes de Vincent Collet avant l’entre-deux pour conclure parfaitement ce 1er tour des qualifications à la Coupe du Monde 2019. Mais à Krasnodar, dans un pays qui vibre sport avec sa Coupe du Monde de football aux quatre coins de la nation, et devant un public tout entier acquis à sa cause, la tâche ne s’annonce pas simple. L’ambiance est folle, Mozgov, Khvostov, Antonvov et Fridzon lancent les leurs. Il faut que le plus russe des tricolores, Nando De Colo, puis l’artiste Boris Diaw qui égale sa mère ce soir avec 247 sélections, pour permettre au bateau bleu de rester au contact. Mais défensivement, les Tricolores n’y sont pas et laissent la Russie de Bazarevich déployer son jeu. Sur un alley-oop d’Heurtel pour Poirier puis un panier à la dernière seconde de Lacombe, la France égalise après 10 minutes (22-22).

Le 2e acte commence par une pluie de tirs primés russes par Kulagin d’abord, puis Barbarin ensuite. Fournier omniprésent puis De Colo avec de la réussite avec la planche permettent aux Bleus de recoller dans une rencontre où les défenses, à l’inverse du premier quart, ont retrouvé leur efficacité. Fridzon et Khvostov assènent chacun un nouveau missile longue distance alors que Mozgov, acclamé par les travées, fait parler la poudre dans la raquette. Fall lui répond de l’autre côté, bien aidé par un Fournier intenable. Le charentonnais mène la marque française à la pause (13 unités), avant que De Colo ne réalise un coup de génie pour faire passer les siens devant puis envoie un tir de loin dont il a le secret. Heurtel score sur un ultime drive et les Bleus sont en tête à la mi-temps (44-42).

Si les Bleus ont manqué le concert donné à la pause par un artiste russe, ils ne ratent pas l’entrée du 3e quart, si ce n’est Gobert qui prend une 3e faute rapidement. Batum score sur la tête de Mozgov, son futur coéquipier à Charlotte. De Colo toujours score à mi-distance avant qu’Heurtel ne dépose dans la balle dans le cercle. Mais Khvostov seul dans le corner puis Zubkov ensuite tiennent la Russie d’Andrei Kirilenko, le président fédération russe et ancienne star NBA, assis aux premières loges. Les russes peinent à tenir les un-contre-un, alors Heurtel puis Fall sanctionnent tour à tour. Le géant tricolore est phénoménal et éclabousse la partie de son empreinte. Mozgov plie devant celui qui évolue à Sakarya, modeste promu du championnat turc. Dans ce 3e quart, les Bleus ont affiché une défense solide (17 points) tout en continuant son festival offensif, lui permettant de créer un petit break après 30 minutes (66-59).

Fall toujours écrase la raquette en début de 4e acte, avant de laisser sa place à Gobert qui signe son retour par deux points sur la ligne. Edwin Jackson, entré en fin de 3e quart, trouve la faille à son tour imité quelques instants par Fournier, que les Russes ne parviennent décidemment pas à stopper. À l’inverse d’une défense tricolore de tous les instants, qui est devenu de plus en plus imperméable au fil des minutes. Sereine, sérieuse et efficace, l’Equipe de France tremblera néanmoins quelques minutes sous le retour russe. Mais les Bleus l’emportent à Krasnodar et concluent à merveille ce premier tour des qualifications à la Coupe du Monde 2019. Il faudra repartir sur les mêmes bases en septembre prochain pour débuter le 2e tour et ouvrir un peu plus encore le chemin vers la Chine.

France bat Russie : 84-78

Surtitre: 
Equipe de France masculine
Auteur: 
À Krasnodar, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Lundi, 2. Juillet 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Six matches, six victoires, le bilan est idyllique. À Krasnodar ce lundi, les Tricolores ont conclu leur 1er tour des qualifications à la Coupe du Monde 2019 par un probant succès face à une solide Russie (84-78). Direction le 2e tour avec le meilleur des bilans pour les Tricolores, désormais en ballotage favorable pour rallier la Chine en septembre 2019.
crédit: 
(Crédit : FIBA)

Les 12 pour Russie-France

Corps: 
Prénom Nom Naissance Taille Poste Club 2017/2018
Andrew ALBICY 21/03/1990 1,78 Meneur MoraBanc Andorra (Espagne)
Nicolas BATUM 14/12/1988 2,03 Ailier Charlotte Hornets (NBA)
Nando DE COLO 23/06/1987 1,96 Arrière CSKA Moscou (Russie)
Boris DIAW 16/04/1982 2,03 Ailier fort Levallois Metropolitans
Moustapha FALL 23/02/1992 2,18 Pivot Sakaraya Buyuksehir (Turquie)
Evan FOURNIER 29/10/1992 1,99 Ailier Orlando Magic (NBA)
Rudy GOBERT 26/06/1992 2,15 Pivot Utah Jazz (NBA)
Thomas HEURTEL 10/04/1989 1,88 Meneur FC Barcelone (Espagne)
Edwin JACKSON 18/09/1989 1,9 Arrière FC Barcelone (Espagne)
Paul LACOMBE 12/06/1990 1,9 Ailier AS Monaco
Mathias LESSORT 29/09/1995 2,05 Ailier fort Etoile Rouge Belgrade (Serbie)
Vincent POIRIER 17/10/1993 2,13 Pivot Vitoria (Espagne)


Ainsi, Fabien Causeur et Alain Koffi seront en civil demain soir à Krasnodar.

La rencontre est à suivre en direct sur les réseaux sociaux de la FFBB et en direct sur Canal + Sport.

Toutes les statistiques sur www.teamfrancebasket.com

 

 

Surtitre: 
Equipe de France masculine
Auteur: 
À Krasnodar, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Dimanche, 1. Juillet 2018
Vignette: 
Chapeau: 
L'entraîneur des Bleus Vincent Collet a annoncé ce dimanche la liste des 12 joueurs qui affronteront la Russie demain lundi à Krasnodar pour la dernière journée de ce 1er tour des qualifications à la Coupe du Monde 2019.
crédit: 
(Crédit : FIBA)

À Krasnodar pour conclure le premier tour

Corps: 

Krasnodar et ses 850 000 habitants n'accueillent pas seulement le camp de base des footballeurs espagnols lors de cette Coupe du Monde. En effet, au sud de la Russie, les Bleus du basket ont posé leurs valises dans la journée de samedi après un vol de deux heures depuis Tuzla en Bosnie. Dans un pays qui vibre football pendant un mois, les coéquipiers de Boris Diaw auront à coeur de conclure le premier tour des qualifications à la Coupe du Monde 2019 par un sixième succès. Une victoire qui les placerait dans une position idéale en vue du prochain tour, où l'ensemble des résultats de ce premier tour sont conservés.

En face, la Russie du NBAer Mozgov totalise trois succès avant de jouer les Tricolores. Et une victoire de prestige contre les Français permettraient aux Russes de basculer en ballotage favorable au second tour.

 

 

Le chiffre : 28
Cela fait 28 ans que l'Equipe de France n'a pas disputé une rencontre en terre russe. Le dernier match remonte au 4 décembre 1990 à Moscou contre l'URSS dans le cadre des qualifications à l'Euro. À l'époque, les Bleus s'étaient imposés d'une courte tête (85-84). 

Russie-France, lundi 2 juillet à 18h00 (heure française), en direct sur Canal + Sport

 

Surtitre: 
Equipe de France masculine
Auteur: 
À Krasnodar, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Dimanche, 1. Juillet 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Forte de son 5e succès en 5 matches, l'Equipe de France a pris la direction de Krasnodar où les troupes de Vincent Collet affronteront la Russie lundi soir (18h00, heure française) pour le dernier match de ce premier tour des qualifications à la Coupe du Monde 2019.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Les Bleus prennent leurs marques dans le Basket Hall de Krasnodar <a href="https://twitter.com/hashtag/TeamFranceBasket?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#TeamFranceBasket</a><br> le 02/07 à 18h00 (heure française)<br>En direct sur Canal+ Sport<a href="https://twitter.com/hashtag/FIBAWC?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FIBAWC</a> <a href="https://t.co/vUHmbzMcTd">pic.twitter.com/vUHmbzMcTd</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/1013442141245370373?ref_src=twsrc%5Etfw">1 juillet 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Avec la manière

Corps: 

Acclamé à son arrivée sur le parquet, le vice-champion de France avec l’AS Monaco, Elmedin Kikanovic, fait figure de rescapé de ce groupe bosnien. À Tuzla, les troupes de Dusko Vujosevic sont largement diminuées depuis le match aller à Rouen en novembre dernier : la pépite Dzanan Musa drafté par Brooklyn et donc indisponible, Gordic en conflit avec sa fédération ou encore Stipanovic manquent à l’appel. Un temps espéré, le NBAer Nurkic qui fait les beaux jours de Denver est aussi absent. L’inverse d’une Équipe de France qui a retrouvé un trio de star NBA (Gobert, Batum et Fournier) et des éléments majeurs qui évoluent en Euroleague (Heurtel, De Colo, Causeur, Poirier).

Dans la presse, Vujosevic avait promis « l’enfer de Tuzla » aux Tricolores. Le public local tient parole. Le début de match débute dans une ambiance incroyable, mais qui n’empêche pas Batum d’ouvrir la marque de loin puis sur contre-attaque avant que Rudy Gobert inscrive deux lancers. Élu meilleur défenseur de l’année lundi, Gobert fait parler sa force de dissuasion dans la raquette. La Bosnie, bien partie pour se qualifier pour le second tour, doit cependant aller chercher des victoires dans la perspective du 2e tour où l’ensemble des résultats sont conservés. Mais les Français ont le même objectif et, à Tuzla, Fournier de loin puis sur un 2+1, puis Diaw dans la transition comptent bien prendre la direction de la Russie samedi avec une victoire de plus au compteur. Les Bleus ont beau encaisser des points sur les backdoors, ils mènent après 10 minutes (21-12, 10’).

Les rotations tricolores s’enchaînent avec un niveau de jeu toujours au-dessus de celui proposé par les bosniens. De Colo fait parler la poudre, tandis que Gobert est remplacé par un autre géant que les locaux ne parviennent pas à stopper, Moustapha Fall. Les Bleus défendent fort et mettent de l’intensité. Ils font le break sous l’impulsion de Fall d’abord, de Poirier présent au rebond offensif à deux reprises puis Lacombe sur une offrande d’Heurtel (36-18). Diaw sur la ligne, puis Fournier par la suite, font grimper l’écart et les troupes de Vincent Collet comptent 22 points d’avance à la pause (44-22, 20’).

La Bosnie rentre péniblement des vestiaires. Les Bleus passent à 10-2 dans le sillage du duo De Colo-Gobert qui écrase ses adversaires. Le public bosnien semble résigné mais tout autant connaisseur de la balle orange quand il applaudit les actions collectives tricolores, comme celle entre Diaw et Batum conclue par un dunk ravageur de Rudy Gobert. Dusko Vujosevic tente bien de stopper l’hémorragie en prenant un temps-mort, mais la France déroule. Causeur avec du toucher en fin de possession, puis le festival Heurtel font exploser le score à l’issue du 3e acte (73-36).


Le début du dernier acte est l’occasion pour Vincent Collet de tester une association qu’il avait déjà évoquée, celle entre deux géants tricolores. Gobert-Fall dans un premier temps, puis Gobert-Poirier ensuite. Les Tricolores déroulent dans ce 4e quart-temps tandis que les rotations s’enchaînent : Lacombe, Poirier et Albicy continuent d’alimenter la marque. Le public bosnien commence à quitter les travées alors que le match se poursuit. Les Bleus font le job jusqu’à la dernière seconde et l’emportent avec la manière (102-52).

Les Bleus prendront demain samedi la direction de Krasnodar, lieu du prochain et dernier affrontement de ce premier tour des qualifications à la Coupe du Monde 2019 face à la Russie. Après cinq succès en cinq matches, les coéquipiers de Boris Diaw voudront préserver leur invincibilité pour basculer au 2e tour avec six victoires au compteur.

France bat Bosnie-Herzégovine : 102-52


Surtitre: 
Equipe de France masculine
Auteur: 
À Tuzla, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 29. Juin 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Solides, appliqués et concentrés. Les Bleus ont mis tous les ingrédients dans une rencontre qui pouvait s’apparenter à un traquenard dans le chaudron de Tuzla face à la Bosnie-Herzégovine. Les hommes de Vincent Collet n’ont fait qu’une bouchée de jeunes bosniens diminués pour remporter une 5e victoire dans leur quête de Coupe du Monde 2019 (102-52).
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">La France s&#39;impose face à la Bosnie 102-52 <a href="https://twitter.com/hashtag/TeamFranceBasket?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#TeamFranceBasket</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/BIHFRA?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#BIHFRA</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/FIBAWC?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FIBAWC</a> <a href="https://t.co/06qgsQQFYS">pic.twitter.com/06qgsQQFYS</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/1012790624502927360?ref_src=twsrc%5Etfw">June 29, 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>
match_ID: 
371275

Les 12 pour Bosnie-France

Corps: 

L'entraîneur tricolore, Vincent Collet, en a profité pour dévoiler la liste des douze joueurs qui seront alignés face à la Bosnie demain vendredi soir (20h30, en direct sur Canal + Sport).

Prénom Nom Naissance Taille Poste Sél. Points Club 2017/2018
21 Andrew ALBICY 21/03/1990 1,78 Meneur 38 81 MoraBanc Andorra (Espagne)
5 Nicolas BATUM 14/12/1988 2,03 Ailier 125 1396 Charlotte Hornets (NBA)
22 Fabien CAUSEUR 16/06/1987 1,95 Arrière 29 70 Real Madrid (Espagne)
12 Nando DE COLO 23/06/1987 1,96 Arrière 159 1700 CSKA Moscou (Russie)
13 Boris DIAW 16/04/1982 2,03 Ailier fort 245 2081 Levallois Metropolitans
93 Moustapha FALL 23/02/1992 2,18 Pivot 4 38 Sakaraya Buyuksehir (Turquie)
10 Evan FOURNIER 29/10/1992 1,99 Ailier 54 436 Orlando Magic (NBA)
27 Rudy GOBERT 26/06/1992 2,15 Pivot 48 333 Utah Jazz (NBA)
4 Thomas HEURTEL 10/04/1989 1,88 Meneur 72 495 FC Barcelone (Espagne)
34 Alain KOFFI 23/11/1983 2,07 Ailier fort 40 194 Pau-Lacq-Orthez
90 Paul LACOMBE 12/06/1990 1,90 Ailier 4 43 AS Monaco
17 Vincent POIRIER 17/10/1993 2,13 Pivot 10 41 Vitoria (Espagne)

 

Ainsi, Edwin Jackson et Mathias Lessort seront en civil demain soir à Tuzla mais restent bien entendu au sein du Groupe France.

La rencontre est à suivre en direct sur les réseaux sociaux de la FFBB et en direct sur Canal + Sport.

Plus d'infos : www.teamfrancebasket.com

 

Surtitre: 
Equipe de France masculine
Auteur: 
À Tuzla, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 28. Juin 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Arrivés dans la journée à Tuzla pour disputer le premier match de cette nouvelle fenêtre internationale, les Bleus ont participé au SKPC Mejdan à leur premier entraînement en terre bosnienne.
crédit: 
(Crédit : Bellenger/IS/FFBB)

"La Bosnie, ça va être un piège"

Corps: 

Est-ce plus facile de se remettre de la défaite avec Monaco lors des Playoffs avec cette préparation en Équipe De France ?

C’est marrant mais la défaite ne m’atteint pas plus que ça. C’est comme si ça m’avait rendu plus fort, j’ai vraiment ce sentiment. Ce n’est pas la déception qui prime, même si c’est dommage d’avoir perdu parce que ça fait longtemps que j’essaie d’atteindre cet objectif. Mais je ne suis ici qu’avec de l’énergie positive et avec un très bon état d’esprit.

Vous êtes l’un des rescapés de la première fenêtre de qualification. Est-ce la fierté qui prime d’avoir été conservé avec le retour des joueurs d’Euroleague et de NBA ?

Bien sûr il y a de la fierté de pouvoir partager du temps de jeu avec tous ces joueurs. C’est un peu inespéré parce que je reviens de loin. Voir mon nom parmi tous ces joueurs qui évoluent dans des clubs NBA ou les dans meilleures équipes d’Europe, bien sûr que c’est une surprise, malgré ce que j’ai pu montrer lors des fenêtres.

Vous allez affronter deux équipes dont il faut se méfier. Savez-vous à quelles compositions il faut s’attendre, par exemple contre la Bosnie ayant un effectif incertain ?

La Bosnie ça va être un piège. Je connais bien parce que j’ai joué avec un Bosnien cette année (Elmedin Kikanovic). Il m’a certifié qu’il n’y allait avoir personne que l’on connaissait. C’est donc un piège : aller jouer contre des gars que l’on ne connaît pas qui vont sûrement être morts de faim. Il ne va pas falloir y aller en dilettante. Si on y va avec de vraies intentions, on se rendra les choses faciles et ils ne pourront pas rivaliser avec l’effectif que l’on a. Les Russes vont être bien armés, ça va être un match engagé et ce n’est pas plus mal de le jouer en deuxième, pour permettre à ceux qui n’ont pas joué depuis longtemps de se remettre en jambes.

Quand on est à 4/4 en qualification, comment est-ce que l’on aborde mentalement le fait d’aller faire deux matches à l’extérieur ?

Plus sereinement, mais pas trop confiants non plus. C’est un nouveau groupe, ils n’étaient pas avec nous pendant les premières fenêtres donc c’est une nouvelle approche. Mais on se sent plus serein quand on a de tels joueurs à nos côtés, parce que même si un nom n’a jamais fait un match, on a plus d’assurance et on sait ce dont on est capable. Il n’y aura pas cette pression de se dire qu’il faut absolument gagner pour se qualifier et ce n’est pas plus mal.

La préparation est assez intense et brève car vous n’avez passé que trois jours ensemble. Quel axe de travail le staff a-t-il privilégié ?

C’était plutôt une reprise de rythme pour certains, en travaillant aussi un peu sur les aspects tactiques. Ce qui est bien, c’est que tout le monde connait les systèmes et la philosophie du coach parce que tout le monde a été dans le groupe, que ce soit lors de l’Euro l’été dernier ou lors des fenêtres de qualification.  Le plus important c’est de retrouver le rythme et de pouvoir se remémorer les formes de jeu et les systèmes.

Surtitre: 
Equipe de France masculine
Auteur: 
Fantine Tessereau
Date d’écriture: 
Mercredi, 27. Juin 2018
Vignette: 
Chapeau: 
A l'occasion des trois jours de préparation de l'Equipe de France avant de s'envoler vers la Bosnie, Paul Lacombe, récent finaliste des Playoffs de Jeep Elite, a répondu à nos questions.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB

Gobert, défenseur de l'année en NBA !

Corps: 

Son impact est tel que le titre de Défenseur de l'Année ne pouvait pas lui échapper. Rudy Gobert a reçu hier soir le titre de meilleur défenseur de la Ligue après une saison exceptionnelle pendant laquelle il a dominé les raquettes NBA et permis à Utah d'accéder aux playoffs. Troisième contreur du championnat (2,3 contres par match), Gobert est le 2e français à recevoir cette distinction après Joakim Noah en 2014.

 

Surtitre: 
Team France Basket
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mardi, 26. Juin 2018
Vignette: 
Chapeau: 
L'intérieur du Jazz et du Team France Basket a été élu hier soir à Los Angeles, Défenseur de l'Année 2018 en NBA, malgré son absence des parquets en décembre et janvier dernier.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="en" dir="ltr">Best birthday gift i could ever dream of... Shoutout to everyone that makes this possible and make me a better man and player everyday! <a href="https://twitter.com/hashtag/Tobecontinued?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Tobecontinued</a> <a href="https://t.co/67nhr8A1FY">pic.twitter.com/67nhr8A1FY</a></p>&mdash; Rudy Gobert (@rudygobert27) <a href="https://twitter.com/rudygobert27/status/1011501674345590784?ref_src=twsrc%5Etfw">June 26, 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Venez encourager les Bleus à Montpellier !

Corps: 

Après leurs deux derniers succès contre la Russie à Strasbourg (75-74) et la Belgique Nancy (64-49) en février dernier, les Bleus ont validé leur qualification pour le deuxième tour des qualifications à la Coupe du Monde 2019. S’il reste deux matches du premier tour à jouer (le 29 juin en Bosnie-Herzégovine puis le 2 juillet en Russie), l’Équipe de France a déjà coché la date du 16 septembre 2018 sur son calendrier, puisqu’elle jouera le premier match de ce deuxième tour à la Sud de France Arena de Montpellier.

À l’occasion de cette rencontre exceptionnelle, la FFBB a mis en place une tarification attractive. Ainsi, vous pouvez d'ores et déjà réserver vos places à partir de 10 euros :

Toutes les offres sont sur :
https://billetterie.ffbb.com

L’adversaire des Bleus à Montpellier le 16 septembre prochain n’est pas encore connu, puisqu’il dépend du classement final du Groupe F, avec lequel croisera l’Équipe de France pour le deuxième tour. Comme pour le groupe tricolore, il reste deux rencontres à disputer dans le Groupe F, qui est composé de la Bulgarie, la Finlande, l’Islande et la République Tchèque.

Suivez le Team France Basket sur le site officiel :
www.teamfrancebasket.com

Surtitre: 
Equipe de France masculine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 24. Mai 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Assurée de disputer le deuxième tour des qualifications à la Coupe du Monde 2019, l’Équipe de France masculine jouera son prochain match à domicile à la Sud de France Arena de Montpellier le dimanche 16 septembre 2018 (17h00). Les places pour venir soutenir les Bleus sont désormais disponibles à la vente.

Les places à l'unité sont désormais disponibles

Corps: 

A l’occasion de ce tournoi inédit, la FFBB a mis en place une tarification avantageuse. Ainsi, vous pouvez acheter vos places à l’unité à partir de 15€ pour venir soutenir les Equipes de France au Stade Pierre de Coubertin à Paris.

Les fans et supporters tricolores peuvent également se procurer des « pass 3 jours », en vente à partir de 50 €, afin d’assister à l’ensemble des rencontres.

Retrouvez tous les offres sur : billetterie.ffbb.com

Pour rappel, les Bleus, classés à la 3e place mondiale au ranking FIBA, seront en pleine préparation des rencontres de qualification à la Coupe du Monde 2019 (13 et 16 septembre). Pour préparer ces échéances, les joueurs de Vincent Collet affronteront le Monténégro le vendredi 7 septembre à 20h30 puis la Grèce le dimanche 9 septembre à 18h30.

Les Bleues, vice-championnes d’Europe en titre et troisième place mondiale au ranking FIBA, seront à quelques semaines de la Coupe du Monde 2018, qu’elles disputent à Tenerife (Espagne) du 22 au 30 septembre 2018. Pour préparer cette compétition internationale, les joueuses de Valérie Garnier seront opposées à la Lettonie le vendredi 7 septembre à 18h00, puis à l’Australie le samedi 8 septembre à 20h30.

Le programme du Tournoi* :

Vendredi 7 septembre 2018 :
18h00 : Match féminin – France / Lettonie
20h30 : Match masculin – France / Monténégro

Samedi 8 septembre 2018 :
18h00 : Match masculin – Monténégro / Grèce
20h30 : Match féminin – France / Australie

Dimanche 9 septembre 2018 :
16h00 : Match féminin – Australie / Lettonie
18h30 : Match masculin – France / Grèce

*Ces horaires peuvent être modifiés en raison des contraintes du télédiffuseur

Ce tournoi exceptionnel doit permettre à tous les fans de basket et les supporters de l’Équipe de France de venir voir les meilleures joueuses et les meilleurs joueurs de l’équipe nationale lors d’un tournoi prestigieux.

Surtitre: 
Equipes de France - Tournoi de Paris
Date d’écriture: 
Mardi, 22. Mai 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Les deux Équipes de France, masculine et féminine, seront réunies pour la première fois de leur histoire pour un tournoi de préparation commun du vendredi 7 au dimanche 9 septembre 2018 à Paris, au Stade Pierre de Coubertin. Après la mise en vente des pass « 2 jours » et « 3 jours » au début du mois, vous pouvez désormais réserver des places à l’unité pour venir encourager les Bleus et les Bleues.

Collet : « J'ai les joueurs que je souhaitais »

Corps: 

Un contexte particulier
Patrick Beesley : « L’Equipe de France vient d’engranger quatre victoires, nous sommes donc dans une position idéale. Je tiens à féliciter l’ensemble des joueurs appelés qui ont rempli la mission dans l’esprit du Team France. Il reste deux matchs compliqués à l’extérieur afin de se classer le mieux possible. »

Vincent Collet : « Si nous avons une équipe sur le papier plus forte que lors des précédentes fenêtres, cela va être aussi le cas de la Russie qui va voir ses joueurs NBA et d’Euroleague revenir. L’objectif sera de gagner les matchs. »

Retour en sélection des joueurs NBA et d'Euroleague
Vincent Collet : « L'apport de nos joueurs NBA et d’Euroleague arrive au bon moment pour les déplacements (en Bosnie et en Russie) sans doute les plus difficiles de ces qualifications. Les joueurs le savaient, ils connaissent la situation des joueurs d’Euroleague et de NBA. C’est une situation un peu dure, mais qui est logique. C’est comme ça. Le côté positif : cela permet de créer des liens avec les nouveaux. Nous voulons conserver l’état d’esprit du Team France, même avec des joueurs au statut plus élevé. »

Patrick Beesley : « Le retour de nos joueurs NBA et d’Euroleague en sélection c’était quelque chose qui était prévu. Nous avions dit également qu’on conserverait une partie du groupe des précédentes fenêtres. Les règles étant établies ainsi cela n’a pas été compliqué. »

Absences de certains joueurs
Vincent Collet : « C’est une fenêtre qui se déroule sur une bonne semaine avec une préparation réduite. Nous avons voulu construire une équipe compétitive, en conservant un lien avec l’équipe qui a gagné les 4 premiers matches et qui sera responsabilisée pour les autres tours. Les blessures des uns et les obligations des autres, comme Ntilikina qui doit jouer la Summer League, nous ont contraints à faire des choix. J'ai là les joueurs que je souhaitais. Je suis satisfait du groupe que nous avons pu réunir. »

Rudy Gobert au NBA Awards le 25 juin
Patrick Beesley : « Nous avions abordé le problème avec lui lorsque nous l’avions rencontré. Bien sûr qu’il sera à Los Angeles pour recevoir son trophée si il est élu, mais il reviendra dans la foulée à Paris le 27 juin. Ce n’est pas l’idéal, c’est juste avant notre départ (le 28 juin en Bosnie) mais on n’a pas le choix. »

Surtitre: 
Team France Basket
Auteur: 
Service presse FFBB
Date d’écriture: 
Vendredi, 18. Mai 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Après avoir dévoilé la liste des joueurs sélectionnés pour les qualifications à la Coupe du Monde 2019, Patrick Beesley, le Général Manager, et Vincent Collet, l’entraineur de l’Equipe de France de Basket ont expliqué leurs choix lors d’une conférence de presse.

Pages

S'abonner à RSS - Equipe de France masculine
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'