Patrimoine | FFBB

Patrimoine

Le Prix de la Rue de Trévise décerné

Corps: 

La Commission Patrimoine & Légendes organisait une réunion des correspondants patrimoine régionaux à la FFBB. Les correspondants ont eu l’occasion d’exposer les réalisations et les projets mis en œuvre dans les Ligues régionales en matière de préservation et de mise en valeur du Patrimoine du Basket. Le but était également de permettre une mise en commun des expériences afin de constituer un réseau sur le sujet.

C’est dans ce cadre, au sein de l’Espace muséal de la FFBB, qu’a été remis à M. Mommessin, le Prix de la Rue de Trévise par la Présidente de la Commission Patrimoine & Légendes. C’est son mémoire intitulé :  Le basket-ball catholique en Alsace pendant l’entre-deux-guerres qui a été récompensé par le Jury.

 

 

Le Prix de la Rue de Trévise a été créée en 2011 par la Commission Patrimoine de la FFBB et le Musée du basket français Le Prix de la rue de Trévise, ainsi nommé en référence à la salle (salle de la rue de Trévise) où s’est déroulée la première rencontre de basketball en Europe, a pour but d’encourager la recherche historique et socioculturelle en lien avec le basket-ball français. Il récompense, tous les deux ans, des mémoires de niveau master I ou II, quelle que soit la discipline. Le Prix est doté de mille euros.

Le Prix a été décerné pour la première fois en 2011 à M. Thibault Roy, pour son mémoire de master 2 Du sport corporatiste au professionnalisme : Le Basket et l’A.S.P.O. Tours, 1913-1998. La deuxième édition du Prix a eu lieu en 2014 et M. Gautier Sergheraert, a été récompensé pour son mémoire de master 2 : Robert Busnel, l’aventurier du basket français (1930-1980). Mme Christelle Bertho a reçu le Prix en 2017, pour la troisième édition du Prix (Titre du mémoire : Un américain à Paris - Exportation pionnière du modèle des YMCA à l'UCJG du 14, rue de Trévise).

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Commission Patrimoine & Légendes - Prix de la Rue de Trévise IV
Date d’écriture: 
Samedi, 23. Avril 2022
Vignette: 
Chapeau: 
En marge des finales de la Coupe de France, Françoise Amiaud, Présidente de la Commission Patrimoine & Légendes FFBB, a remis ce samedi à monsieur Clément Mommessin, le Prix de la Rue de Trévise 2022. Créé en 2011, ce prix a pour but d’encourager la recherche historique et socioculturelle en lien avec le basket-ball français.
Pour Newsletter: 

Les soutiens du Musée du Basket

Corps: 
Voici la liste à jour des soutiens 2021 au Musée : 
 
Auvergne-Rhône-Alpes – Bourgogne – Bretagne - Centre-Val-de-Loire – Corse – Grand-Est – Ile-de-France - Nouvelle-Aquitaine – Occitanie – Provence-Alpes-Côte d’Azur – Normandie 
 
Ain – Aisne – Allier – Alpes-Maritimes – Alpes du Sud – Aube – Haute-Marne – Aude-Pyrénées-Orientales – Bouches-du-Rhône – Calvados – Charente-Maritime – Cher – Côte d’Armor – Côte d’Or – Essonne – Eure – Finistère – Gard – Gers – Gironde – Haute-Vienne – Hauts-de-Seine – Indre – Indre-et-Loire – Isère – Landes – Loire – Loire-Atlantique – Maine-et-Loire – Meurthe-et-Moselle – Moselle – Nord – Paris – Pas-de-Calais – Puy-de-Dôme – Bas-Rhin – Haut-Rhin – Rhône-Métropole de Lyon – Seine-Maritime – Seine-et-Marne – Somme – Val-de-Marne – Val d’Oise – Var – Vaucluse – Yonne – Yvelines
 
Pour rappel, le budget du Musée du Basket dépend des revenus issus de la location des expositions itinérantes, des soutiens individuels, des subventions octroyées par la FFBB et d’autres partenaires tels que la LNB mais le principal soutien du Musée demeure les contributions des Comités départementaux et des Ligues régionales. La conservation des collections dans des conditions adaptées, la préparation d'expositions, la numérisation et mise en ligne de certaines collections et la mise en place de projets de valorisation tels que le Musée virtuel du Basket dépendent de ce soutien...Alors le Musée du Basket vous remercie!
Catégorie: 
Surtitre: 
Patrimoine
Date d’écriture: 
Mardi, 22. Mars 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Le Musée du Basket remercie les Ligues régionales de Basket ainsi que les Comités départementaux qui le soutiennent.
Pour Newsletter: 

Edith Tavert est décédée

Corps: 

Lorsqu’Edith Tavert dut quitter son poste d’entraineur de l’AS Montferrand en 1964, plusieurs joueuses majeures abandonnèrent également l’équipe en soutien. La section féminine du Clermont Université Club fut créée pour les accueillir et ce fut le début de l’épopée des Demoiselles de Clermont. Madame Tavert entraina la section jusqu’en 1969 et permis à l’équipe de gravir les échelons jusqu’à l’élite et de conquérir les premiers titres de Champions de France (1968 et 1969). Elle est donc intimement liée à cette période cruciale du développement du basket féminin en France. Par la suite, elle renoua avec l’AS Montferrand en 1975, dont elle fut Présidente.

Avant même ces épisodes clermontois, elle était déjà une grande figure du basket français par sa carrière de joueuse. Capitaine d’une Equipe de France des années 1950 performante (63 sélections), elle participa à cinq championnats d’Europe et alla conquérir une brillante médaille de bronze mondiale au Chili en 1953. En Club, elle fut championne de France à trois reprises, en  1958, 1959 et 1962 et remporta deux Coupes de France, avec l’ASM.

Sa vie professionnelle fut entièrement dédiée au sport, en tant que professeur d’EPS puis de conseillère à la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports du Puy-de-Dôme. Elle reçut les palmes académiques en 1986, fut admise dans l’ordre national du Mérite en 2002 et au grade de Chevalier de la Légion d’Honneur en 2009.

Au sein de la famille du basket, la médaille d’or de la FFBB lui avait été décernée et elle était entrée à l’Académie du Basket en 2006. Elle était membre du Conseil d’Honneur de la FFBB.

Les obsèques d’Edith Tavert auront lieu le samedi 12 mars à 15h00 à l’église de Vic-Le-Comte (63).

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Patrimoine
Date d’écriture: 
Vendredi, 11. Mars 2022
Vignette: 
(Musée du Basket)
Chapeau: 
L’Auvergnate Edith Tavert est décédée à l’âge de 93 ans. Elle a marqué l’histoire du basket français en tant que joueuse, entraineur et dirigeante.
Pour Newsletter: 

Marie-Christine Decker est décédée à l'âge de 59 ans

Corps: 

Marie-Christine Decker avait porté le maillot bleu à cinq reprises entre 1980 et 1981. Elle fut également joueuse au Stade Marseillais Université Club (SMUC) et au CS Toulon notamment.
Son investissement dans le basket s’est poursuivi après sa carrière de joueuse et elle arbitrait et entrainait au Basket Club Saussetois cette saison encore.
La FFBB tient à présenter à sa famille et ses proches ses plus sincères condoléances.

Catégorie: 
Surtitre: 
Patrimoine
Auteur: 
Service de presse FFBB / Avec l'aide de Jeannette Laggiard
Date d’écriture: 
Mardi, 4. Janvier 2022
Vignette: 
Ancienne Internationale en 1980 et 1981, Marie-Christine Decker est décédée le 17 décembre dernier
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Fille de l’internationale et académicienne du basket, Anne-Marie Colchen, Marie-Christine Decker, ancienne internationale et dévouée au basket, qui arbitrait encore ces derniers jours de décembre, s'est éteinte à la veille de ses 60 ans, le 17 décembre dernier.
crédit: 
DR
Pour Newsletter: 

Décès d'André Souvré

Corps: 

André Souvré avait participé à l'EuroBasket avec l'Equipe de France en 1961 mais c'est surtout avec le Paris Université Club qu'il a laissé les plus grands souvenirs en remportant deux Coupes de France (1962, 1963) et un championnat (1963). 

A son départ du PUC il rejoint... le TUC, à Toulouse puis fonde l'AS Tournefeuille Basket à quelques kilomètres de la ville Rose. Devenu une figure incontournable du basket occitan, il accompagnera pendant de très longues années les entraîneurs d'un club qui a vu débuter sa fille, Yannick, 243 sélections en Equipe de France, aujourd'hui directrice de la Ligue Féminine.

La FFBB et son Président, Jean-Pierre Siutat, adressent leurs plus sincères condoléances à sa famille et ses amis.

Catégorie: 
Surtitre: 
Patrimoine
Date d’écriture: 
Vendredi, 17. Décembre 2021
Vignette: 
Chapeau: 
L'ancien international André Souvré est décédé le 15 décembre, à l'âge de 82 ans.
crédit: 
Musée du Basket
Pour Newsletter: 

Ostrowski intronisé !

Corps: 

Stéphane Ostrowski figure dans cette promotion 2020 aux côtés d’illustres sportifs comme Georges Aillères, David Douillet, Ingrid Lafforgue, Roxana Maracineanu, Jean-Pierre Papin, Freddy Arroyo, Muriel Hurtis, Jean Laudet, Georges Turlier ou encore Jean Todt et l'équipe de France de rugby à 15 de 1977.

« Quand vous êtes reconnu c’est une satisfaction, je me sentais déjà honoré d’avoir été proposé par le Club des internationaux de basket. C’est un honneur déjà, une forme de reconnaissance et c’est toujours satisfaisant de voir que l’on a laissé une trace de ce que l’on a pu réaliser dans sa discipline. » glisse simplement Stéphane Ostrowski.

Cette récompense est l’occasion pour lui de retracer tout le chemin parcouru depuis son club de quartier de Lyon aux sommets européens avec le CSP Limoges et ses nombreuses campagnes internationales (193 sélections). « J’ai eu une carrière très longue et j’ai aussi commencé tard. J’ai fait beaucoup d’autres sports avant le basket. Je n’ai pas le parcours « classique » j’ai commencé le basket à plus de 16 ans. Ce n’était pas du tout gagné d’avance, d’autant que dans ma famille personne n’avait pratiqué le basket. Je n’étais donc pas du tout destiné à évoluer dans cette discipline. C’est le fruit des rencontres, des circonstances qui ont fait que je me suis dirigé vers le basket.

De nombreux joueurs et coaches ont jalonné sa carrière, Jacques Monclar fait partie de ces rencontres qui ont comptées. « Stéphane est arrivé très vite pas de nulle part mais presque. Quand il arrive au Mans, il se structure, il travaille physiquement de manière remarquable. Stéphane a été un des premiers, à la fois en terme de Musculation, en terme d’hygiène alimentaire, en terme d’hygiène de sommeil, à faire très attention. Il était largement en avance. Et il a réussi une formidable carrière en développant ces mouvements à l’intérieur, son shoot extérieur toujours sous une allure assez frêle il était d’une solidité sans égal. D’une résistance, d’un cardio sans égal. Il a fait une carrière fantastique, il a su se remettre en cause, il a su changer son jeu, il a su évoluer avec la ligne à trois-points. Il était devenu aussi un passeur remarquable, lui qui au départ était essentiellement un scoreur, il a ajouté plein de cordes à son arc, son hygiène, sa qualité d’entrainement et son investissement ont été récompensés par sa longévité au plus haut niveau » se souvient son ancien entraineur à Antibes.

Stéphane Ostrowski est le 18e basketteur à recevoir les Gloires du Sport, il rejoint Roger Antoine, Jean-Paul Beugnot, André Buffière, Robert Busnel, Jacky Chazalon, Richard Dacoury, Max Dorigo, Hervé Dubuisson, Alain Gilles, Irène Guidotti, Yannick Souvré, Jacques Cachemire, Elisabeth Riffiod, Antoine Rigaudeau, Jean Degros, Isabelle Fijalkowski et l'équipe du Clermont Université Club au palmarès.

Il faut saluer l'investissement du Club des Internationaux auprès de la Fédération des Internationaux du Sport Français (FISF) et de Nicole Pierre-Sanchez chargée du dossier FISF, qui a permis l’entrée régulière, ces dernières années, de basketteuses et basketteurs dans ce Hall of Fame du sport français.

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Club des Internationaux
Date d’écriture: 
Mercredi, 8. Décembre 2021
Vignette: 
Chapeau: 
Élu dans la promotion 2020 des Gloires du Sports, Stéphane Ostrowski a été honoré ce mercredi 8 décembre, au cours de la cérémonie qui s’est déroulé à la Maison du Sport Français à Paris. Sa carrière exemplaire lui a ouvert les portes de ce Panthéon du sport français.
crédit: 
FISF
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet"><p lang="fr" dir="ltr">Très honoré de cette distinction &lt;Gloires du Sport&gt; et de faire partie d une prestigieuse promo dont <a href="https://twitter.com/DDouillet?ref_src=twsrc%5Etfw">@DDouillet</a>, <a href="https://twitter.com/RoxaMaracineanu?ref_src=twsrc%5Etfw">@RoxaMaracineanu</a>, Jean Pierre Papin, Jean Todt… merci au <a href="https://twitter.com/Club_InternBB?ref_src=twsrc%5Etfw">@Club_InternBB</a>, a la <a href="https://twitter.com/hashtag/FISF?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FISF</a> , à <a href="https://twitter.com/JMonclar?ref_src=twsrc%5Etfw">@JMonclar</a> et à Jean Pierre Hunckler, vice president de la <a href="https://twitter.com/hashtag/FFBB?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FFBB</a> <a href="https://t.co/P7sPUPoVQQ">pic.twitter.com/P7sPUPoVQQ</a></p>&mdash; Stéphane Ostrowski (@StephOstrowski1) <a href="https://twitter.com/StephOstrowski1/status/1468740002792230920?ref_src=twsrc%5Etfw">December 9, 2021</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;height:0;overflow:hidden;"> <iframe style="width:100%;height:100%;position:absolute;left:0px;top:0px;overflow:hidden" frameborder="0" type="text/html" src="https://www.dailymotion.com/embed/video/xrxmdx?autoplay=1" width="100%" height="100%" allowfullscreen allow="autoplay"> </iframe> </div>
Pour Newsletter: 

Décès de Bernard Magnin

Corps: 

Athlète et footballeur accompli, Bernard Magnin choisit finalement le basket-ball, séduit par l’importance de ce sport à Lyon et aux alentours. Joueur brillant et coéquipier apprécié de ses partenaires et entraineurs, il avait amorcé sa carrière professionnelle au SA Lyon au début des années 1960. Il avait par la suite remporté 3 titres de Champion de France au côté d’Alain Gilles sous les couleurs de l’ASVEL. Il fut international entre 1968 et 1971 et avait disputé notamment l'EuroBasket 1971 en Allemagne. Il était particulièrement fier d’avoir terminé sa carrière au Nice Basket Club et d’avoir contribué à l’accession du club à l’élite (Nationale I).

Catégorie: 
Surtitre: 
Disparition
Date d’écriture: 
Lundi, 6. Décembre 2021
Vignette: 
Chapeau: 
L’international Bernard Magnin nous a quittés. Il avait porté les couleurs de l’Equipe de France à 32 reprises et remporté trois titres de Champion de France en 1969, 1971 et 1972 avec l’ASVEL.
Pour Newsletter: 

De nombreux internationaux récompensés

Corps: 

Après avoir rendu un vibrant hommage à Gérard Bosc, Président de l'Académie décédé cette année, les promotions 2020 et 2021 ont été présentées au public réuni au Palais Beaumont de Pau. Parmi les 6 lauréats de 2020, on retrouve pas moins 4 internationaux, Marguerite Radideau, Emmeline Ndongue, Ronny Turiaf et Alain Larrouquis et l'ancien entraineur de l'Equipe de France féminine, Alain Jardel.

Cette année, 7 nouveaux académiciens ont fait leur entrée au "All Of Fame du basket français". Deux coaches, Michael Ruzgis et Pierre Dao, un joueur, Cyril Julian et une joueuse, Nicole Antibe, qui ont porté fièrement les couleurs tricolores à différentes périodes. Nouvelle adhérente au Club des Internationaux, Anna Kotocova, emblématique joueuse de Bourges et de Mirande, a également intégré cette promotion.

Le Trophée Alain Gilles, récompensant le meilleur joueur français de l'année a été décerné cette année à Nicolas Batum. Une saison complète et aboutie avec son club des Los Angeles Clippers et son contre majestueux en demi-finale des Jeux Olympiques face à la Slovénie ont plaidé pour lui !

Le diner de gala du samedi soir est également le moment où, traditionnellement, la FFBB distribue ses médailles. Les sélectionneurs Vincent Collet et Valérie Garnier ont tous les deux été décorés de la plus haute distinction de la FFBB, le Trophée Robert Busnel-Yvan Mainini. Les médiallés des JO de Tokyo, Nando De Colo et Diandra Tchatchouang ont reçu le Coq d'Or de la fédération et enfin l'ancien entraîneur de l'Equipe de France féminine, aujourd'hui directeur du pôle Haut Niveau de la FFBB, Jacques Commères s'est vu décerner le Coq d'Argent.

Une nouvelle fois les internationaux ont été bien représentés. Le club adresse toutes ses félicitations aux lauréats et remercie la fédération pour cette reconnaissance.

Catégorie: 
Surtitre: 
Récompenses 2021
Date d’écriture: 
Mercredi, 20. Octobre 2021
Vignette: 
Chapeau: 
A l'occasion de sa traditionnelle Assemblée Générale, la Fédération Française de BasketBall a honoré ce week-end à Pau de nombreuses personnalités de notre sport dont plusieurs internationaux. Petits tours d'horizon de ces récompenses.
Pour Newsletter: 

Prix de la Rue de Trévise – Mise à jour de l’appel à candidatures

Corps: 
Il a été décidé de prolonger le dépôt des candidatures jusqu’au 31 décembre 2021 en raison de la situation sanitaire qui a perturbé le travail de recherche universitaire. L’objectif est de permettre aux candidats qui n’ont pas pu s’inscrire avant l’été 2021 en raison de la situation perturbée et du report de leur soutenance de mémoire au-delà de la date prévue initialement de s’inscrire au Prix de la Rue de Trévise.
 
Retrouvez ici l’appel à candidatures : http://www.ffbb.com/node/37168/edit , la présentation et le règlement du Prix : http://www.ffbb.com/ffbb/patrimoine/prix-de-la-rue-de-trevise/presentation
Catégorie: 
Surtitre: 
Prix de la Rue de Trévise
Date d’écriture: 
Mardi, 19. Octobre 2021
Vignette: 
Chapeau: 
La Commission Patrimoine & Légendes FFBB diffuse un appel à candidatures mis à jour pour la quatrième édition du Prix de la Rue de Trévise.
Pour Newsletter: 

7 nouveaux académiciens du basket français

Corps: 

Le Comité d’Honneur de l’Académie avait procédé à l’élection de la nouvelle promotion au printemps dernier. Voici les noms des 7 nouveaux Académiciens du Basket Français, promotion 2021.

Au titre du collège « pionnier/pionnière » a été honoré :

Michaël RUZGIS (1917-1986), Américain d’origine lituanienne, fut Champion d’Europe en 1939, en tant que joueur (brillant), sous les couleurs de la Lituanie. Il dut rentrer aux Etats-Unis en 1940. Alors qu’il joue au Stade Français après avoir été envoyé en Europe pendant le conflit, il est sollicité par la FFBB pour entrainer l’Équipe de France, l’objectif étant de s’inspirer des méthodes des meilleures équipes. Son passage (1946-1947) fut bref mais représenta une étape fondamentale dans l’histoire du jeu et de la technique en basket-ball en France. Il rassembla les meilleurs joueurs français afin de travailler les fondements techniques et tactiques et posa véritablement les bases d’un entrainement méthodique. Après avoir joué à Monaco, il exporta ses connaissances en Espagne, puis dut rentrer à Chicago, nouvelles étapes d’un périple où basket-ball et grande histoire s’entremêlent pour composer un destin hors du commun.

Au titre du collège « joueurs/joueuses » ont été honorés :

Nicole ANTIBE (Née le 11 avril 1974) a fait ses premières armes à l’INSEP. Elle atteint l’apogée de sa carrière en France au début des années 2000 avec la campagne olympique en 2000, les titres européens en bleu (2001) et en club, la victoire en championnat de France et le titre de meilleure joueuse française du Championnat de France. Elle ne quitte pas les sommets pour autant, et sa passion et son talent vont s’épanouir en Italie où elle remporte de nouveaux titres et accède au rang de star du basket transalpin. Joueuse intérieure très active au jeu très complet, elle était une pièce essentielle des équipes où elle a évolué tout au long de sa longue et belle carrière.

Anna KOTOCOVA (Née le 6 avril 1968) arrive en France en 1990 au BAC Mirande d’Alain Jardel. A partir de 1994, elle évolue sous les couleurs de Bourges et devient une pièce maitresse du club en route vers les sommets nationaux et européens. Joueuse intérieure adroite et technique, capable de tirer à 3 points avec efficacité, de défendre, de donner l’exemple à ses coéquipières, elle pose des problèmes insolubles aux équipes adverses. D’origine slovaque, elle prend la nationalité française et elle s’investit dans l’entrainement une fois sa carrière de joueuse achevée. Elle est aujourd’hui responsable du Pôle Espoirs féminin de Bourges basé au CREPS Centre Val de Loire.

Ed MURPHY (Né le 14 janvier 1956) joua pour le CSP Limoges entre 1981 et 1985. Dans l’intervalle, il gagne 8 titres avec le club, dont deux coupes d’Europe et trois championnats. Capable de se faufiler et de se contorsionner entre les intérieurs adverses pour trouver le chemin du panier, ou bien de faire usage de son tir en suspension atypique et quasi-imparable à mi-distance, c’est un attaquant hors normes. Il tourne à 30 points de moyenne ou plus lors de ses 4 saisons limougeaudes. Son maillot, le N°8, a été retiré par le CSP. Il a marqué le championnat de France et reste l’une des plus grandes figures d’un club qui ne manque pourtant pas de joueurs illustres dans son histoire.

Cyril JULIAN (Né le 29 mars 1974) : Son surnom, le Warrior, en dit long sur la combativité de ce joueur intérieur dont la volonté et la hargne ont bénéficié à l’Equipe de France et aux clubs dont il a porté les couleurs tout au long de sa riche carrière. Son énergie farouche ne résume cependant pas toutes ses qualités de basketteurs. Sans être un géant pour son poste, il jouait juste et dur ; son sens du placement, son excellente sélection de tir servaient idéalement le jeu collectif. Vice-champion olympique, médaillé européen, plusieurs fois champion de France, vainqueur de la Coupe Korac…Son palmarès très complet atteste de ses qualités et de son talent.

Au titre du collège « arbitres » a été honorée :

Chantal JULIEN (Née le 13 novembre 1964) : Elle a remporté le Championnat et la Coupe de France avec Challes-les-Eaux. En parallèle de sa carrière de joueuse, elle se forme à l’arbitrage et gravit les échelons vers le plus haut niveau…Pro A, LFB, Championnat d’Europe, Championnat du Monde, Jeux Olympiques, Coupes d’Europe…Entre 1997 et 2010, elle a arbitré dans les plus grandes compétitions masculines et féminines et dirigé les plus grandes rencontres (dont deux finales olympiques notamment). Une carrière exceptionnelle…

Au titre du collège « entraîneurs » a été honoré :

Pierre DAO (Né le 15 août 1943) : Il débute sa carrière d’entraîneur au CEP Poitiers avant de rejoindre l’ASPO Tours. La réussite est immédiate puisque son équipe parvient à atteindre la finale de la Coupe des Vainqueurs de Coupe en 1976. Les hommes de Pierre Dao remportent le Championnat de France cette année-là et récidivent en 1980. Entre 1975 et 1983, Pierre Dao est également l'entraîneur de l'Équipe de France avec laquelle il participe à quatre Championnats d'Europe. Entraîneur créatif, très attaché au basket américain, il est le premier à avoir vaincu les Etats-Unis à la tête de l’Equipe de France. De 1983 à 1986, il entraine le CSP Limoges avec lequel il remporte deux nouveaux titres de Champion de France. De 1986 à 1992, il occupe la fonction de Directeur Technique National (DTN). Il développa notamment les centres de formations aussi bien au niveau régional que dans les clubs.


Promotion 2021
M. Michaël RUZGIS (Pionnier)
Mme Nicole ANTIBE
Mme Chantal JULIEN
M. Pierre DAO
Mme Anna KOTOCOVA
M. Ed MURPHY
M. Cyril JULIAN


Les académiciens déjà élus :
Promotion 2004 : Mme Jacky CHAZALON, MM. Roger ANTOINE, Christian BALTZER, Jean-Paul BEUGNOT, André BUFFIERE, Maxime DORIGO, Hervé DUBUISSON et Alain GILLES.
Promotion 2005 : Mmes Anne-Marie COLCHEN et Irène GUIDOTTI, MM. Robert BLANCHARD, Robert BUSNEL, Richard DACOURY, Jacques DESSEMME, et Jacques MARCHAND.
Promotion 2006 : Mmes. Elisabeth RIFFIOD et Edith TAVERT, MM. Marcel BARILLE, Raphaël DE BARROS, Robert MONCLAR et Jacques PERRIER.
Promotion 2007 : Mme. Yannick STEPHAN, MM. Jacques CACHEMIRE, Michel CANQUE, Jean DEGROS, Roland ETIENNE, Henri GRANGE et l’Equipe de France Féminine – Médaille de bronze – Championnat du Monde 1934 ; Equipe de France Masculine – Médaille d’argent – JO de Londres 1948.
Promotion 2008 : Mmes Georgette COSTE-VENITIEN et Catherine MALFOIS, MM. Louis BERTORELLE, Bernard GASNAL, Jean-Michel SENEGAL et M. Pierre TESSIER.
Promotion 2009 : Mme Odile SANTANIELLO, MM. André TONDEUR, Joë JAUNAY, Jean-Claude BONATO, et Jean PERNICENI.
Promotion 2010 : MM. Jacques FLOURET, Eric BEUGNOT, Antoine RIGAUDEAU, Pierre SEILLANT et l’Equipe de France Masculine – Médaille d’argent – JO de Sydney 2000.
Promotion 2011 : Mme Yvonne SANTAIS-HOUEL, Yannick SOUVRE-VACHERON, Isabelle FIJALKOWSKI, MM. Philip SZANYIEL, Jacques MONCLAR, Yvan MAININI, et l’Equipe de France Féminine – Médaille d’or – CE 2001.
Promotion 2012 : Mme Lucienne VELU-CHAPILLON, Jacqueline DELACHET, Paoline EKAMBI, MM. Jacques HUGUET, René CHOCAT, Roger HAUDEGAND.
Promotion 2013 : Mme Ginette MAZELLE, MM. Emile FREZOT, Stéphane OSTROWSKI, Jean BAYLE-LESPITAU et Max MAMIE.
Promotion 2014 : Mmes Martine CAMPI et Cathy MELAIN, MM. Jim BILBA, Gérard BOSC, Wladimir FABRIKANT, Henry FIELDS, Michel RAT
Promotion 2015 : Mmes Sandra LE DREAN et Colette PASSEMARD, MM. Jean-Claude BIOJOUT, Charles BOIZARD, Yann BONATO, Xavier POPELIER et Michel LE RAY
Promotion 2016 : Mme Françoise QUIBLIER, MM. Robert COHU, Freddy HUFNAGEL, Jean-Pierre STAELENS et André VACHERESSE
Promotion 2017 : Mmes Danielle PETER et Loëtitia MOUSSARD, MM. Louis DEVOTI, Jean-Pierre DUSSEAULX, Henry LESMAYOUX et Laurent SCIARRA
Promotion 2018 : Mmes Geneviève GUINCHARD et Nathalie LESDEMA, MM. Wladimir BOURYSCHKINE, Laurent FOIREST, Frédéric FORTE et Moustapha SONKO
Promotion 2019 : Mmes Edwige Lawson et Audrey SAURET, MM. Didier Gadou, Stéphane RISACHET et Emile TOUZET ainsi que l’Équipe de France Féminine – Médaille d’or – Championnat d’Europe 2009
Promotion 2020 : Mmes Emmeline NDONGUE, Marguerite RADIDEAU, MM. Jean-Claude BOIS, Alain JARDEL, Alain LARROUQUIS, Ronny TURIAF

Le Comité d’Honneur 2021 :
M. Gérard BOSC (Président), Mmes Françoise AMIAUD, Martine CAMPI, Jacky CHAZALON, Isabelle FIJALKOWSKI et Geneviève GUINCHARD, MM. Jean-Claude BOIS, Jean DONNADIEU, Maxime DORIGO, Bernard GROSGEORGE, Pascal LEGENDRE et Michel RAT.
 

Catégorie: 
Surtitre: 
Académie du Basket
Date d’écriture: 
Vendredi, 15. Octobre 2021
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Vendredi 15 octobre, 7 nouveaux membres ont fait leur entrée au sein de l’Académie du Basket français, à l’occasion de l’Assemblée Générale de la FFBB qui se déroulait à Pau. Ils ont été honorés en compagnie des académiciens de la promotion 2020, qui n’avaient pas pu être présentés publiquement l’an dernier, en raison de la situation sanitaire. Ils rejoignent ainsi les grands noms qui constituent les 16 promotions précédentes de ce « hall of fame » du basket français.
Pour Newsletter: 

Pages

S'abonner à RSS - Patrimoine