Equipes de France jeunes | FFBB

Equipes de France jeunes

Les Bleuettes sacrées Championnes d'Europe

Corps: 
Entre les deux meilleures équipes de cet Euro, habituées à faire passer de sales soirées à leurs adversaires (+43 points d'écart en moyenne pour la France, +32 pour l'Espagne), on ignorait dans quel secteur le match se déciderait : attaque ou défense. Les premières minutes allaient donner le ton.
 
Fidèle à ses valeurs, l'Équipe de France verrouillait l'accès au cercle par une pression intense sur les porteuses de balle. Côté espagnol, on laissait venir les Bleuettes qui butaient sur Awa Fam, dissuasive avec ses 192 centimètres (3-8, 5'). Et quand elles parvenaient à déjouer sa vigilance, elles gâchaient sous le cercle. Les Tricolores insistaient en un contre un, faisaient tomber les fautes puis un triple de Clémence Collin en fin de quart-temps mettait la France en tête (16-14, 10'). Solides dans leur moitié de terrain, les partenaires de Nell Angloma coinçaient au moment de conclure leurs actions. L'Espagne reprenait les commandes via des lancers-francs qui récompensaient leur agressivité offensive (20-21, 15'). On pensait que le vent avait tourné mais Myriam Traoré maintenait son équipe dans le match avec deux contres autoritaires qui offraient du jeu rapide. A mi-parcours, le suspense restait entier (28-28).
 
Le match reprenait de la pire des manières pour la France, mise en danger par un 7-0 espagnol. Les protégées d'Arnaud Guppillotte ne s'affolaient pas, retrouvaient leurs esprits et grapillaient petit à petit grâce aux tirs lointains de Clémence Collin (15 points). Awa Fam (7 points, 12 rebonds), que l'on avait finalement vu que 5 minutes en première mi-temps, était gavée de ballon qu'elle bonifiait pour garder son équipe en tête (42-45, 30'). Collin et Cléante s'illustraient pour ramener les Bleuettes puis deux stops suivi de contre-attaques inversaient la tendance (52-49, 35'). Le momentum était français mais l'Espagne restait en embuscade. On sentait les deux équipes fébriles à l'approche du money time au cours duquel Aïnhoa Risacher récupérait 3 lancers-francs inespérés (56-53 à 1'15 de la fin). Sur la ligne, l'Espagne égalisait et poussait le match en prolongation après avoir contenu la dernière action française (56-56).
 
Les jeunes tricolores débutaient fort avec un 5-0 qui mettait l'Espagne dans les cordes en 100 secondes. La prolongation était marquée du sceau du duo Pitarch-Granel - Angloma auteur des 9 points français (et respectivement 12 et 14 au total). Intraitables en défense pour éteindre les derniers espoirs ibériques, les Bleuettes pouvaient célébrer au buzzer final. Elles sont championnes d'Europe et succèdent à la génération 2001 des Rupert, Fauthoux, Pardon et Chery, sacrée en 2017 à Bourges.
 
Il aura donc fallu attendre la dernière compétition jeunes 5x5 de l'été pour voir une Équipe de France monter sur la plus haute marche du podium. En début de préparation, l'entraîneur Arnaud Guppillotte évoquait "une génération prometteuse"  alors si dès sa première compétition elle est parvenue à décrocher l'or, on est impatient de voir la suite.
 
France - Espagne 65-61 a.p
 
Euro U16F (Matosinhos - Portugal)
 
1er tour
Grèce - France 40-72
France - République Tchèque 82-35
Danemark - France 48-103
 
Huitième de finale
France - Pologne 82-39
 
Quart de finale
Italie - France 48-78
 
Demi-finale
Portugal - France 36-87
 
Finale
France - Espagne 65-61 a.p
 
Surtitre: 
Équipe de France U16 féminine
Date d’écriture: 
Samedi, 27. Août 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Cinq ans après son dernier titre dans la catégorie, les Bleuettes ont remporté la médaille d'or à l'Euro U16 en battant l'Espagne en finale, après prolongation (65-61). Téa Cléante a été élue dans le 5 Majeur de la compétition.
Pour Newsletter: 

Les Bleuettes qualifiées pour la finale

Corps: 
Contrairement aux rencontres précédentes, la France mettait du temps à rentrer dans son match. Si la défense était au rendez-vous, provoquant 9 pertes de balle portugaise dans le 1er QT, c'est l'attaque qui pêchait un peu (2-8, 5'). Rien de bien alarmant toutefois car l'énergie d'Inès Pitarch-Granel faisait des dégats dans l'arrière-garde adverse, obligée de sortir une zone des familles pour freiner les Bleuettes (9-19, 10'). Un pari risqué mais payant puisque les tirs ouverts français ne trouvaient soudainement plus la cible. Et sans un immense gâchis dans la tenue de balle, les locales auraient pu revenir bien plus près d'une formation tricolore méconnaissable offensivement (14-21, 15'). Si les partenaires de Carolina de Azevedo continuaient à se casser les dents sur le mur tricolore (6/26 aux tirs à la pause), les Bleuettes retrouvaient elles des couleurs juste avant le repos (16-34, 20').
 
Sans doute vexées par leur première mi-temps moyenne, les Françaises repartaient de plus belle par l'intermédiaire de Nell Angloma (13 points à 5/6) et Myriam Traoré (12 points à 6/7). La défense portugaise explosait en quelques minutes (22-53, 25'), laissant le champ libre aux Bleuettes. Malgré le soutien de leur public, les protégées de Mariyana Kostourkova n'étaient pas en mesure de rivaliser avec leurs adversaires (27-68, 30'). Pour la sixième fois en autant de rencontres, le dernier quart-temps n'allait servir qu'à faire tourner l'effectif. Dans cette nouvelle démonstration, Inès Pitarch-Granel a tiré son épingle du jeu avec 18 points et 8 rebonds.
 
En finale, les joueuses d'Arnaud Guppillotte retrouveront l'Espagne qui a, comme la France, roulé sur la concurrence (+32 points d'écart en moyenne). Les dangers ibériques seront nombreux mais il faudra particulièrement surveiller Iyana Martin Carrion (16,3 points) et Awa Fam (14,2 points et 10,3 rebonds).
 
Portugal - France 36-87
 
Euro U16F (Matosinhos - Portugal)
A suivre en direct sur la chaîne YouTube FIBA
 
1er tour
Grèce - France 40-72
France - République Tchèque 82-35
Danemark - France 48-103
 
Huitième de finale
France - Pologne 82-39
 
Quart de finale
Italie - France 48-78
 
Demi-finale
Portugal - France 36-87
 
Finale
Samedi 27 août : France - Espagne / 20h45
Surtitre: 
Équipe de France U16 féminine
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 26. Août 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Irrésistible depuis une semaine, l'Équipe de France U16 féminine a décroché en toute logique son billet pour la finale de l'Euro (victoire 87-36 contre le Portugal). Samedi, les Tricolores auront sur leur route l'Espagne pour un duel qui s'annonce des plus indécis (20h45 en direct sur YouTube FIBA).
Pour Newsletter: 

En vitesse de croisière

Corps: 
Après quatre matches gagnés très facilement, les Bleuettes ont trouvé un peu de répondant. Comme les autres avant elle, l'Italie s'est d'abord faite surprendre par le départ canon de la France portée par Sarah Keboum (4-22, 6'). Des choix précipités côté bleu et une bonne défense permettaient aux Transalpines de réduire l'écart (15-24, 10'). Leur jeu direct fait de un contre un gênait les Tricolores qui gardaient néanmoins leurs distances grâce à des tirs lointains ainsi qu'une domination au rebond (20-34, 15'). Revenue dans ses standards défensifs, l'Équipe de France finissait mieux le quart-temps (26-54 à la pause).
 
Sur leur lancée, les Bleuettes cadenassaient un peu plus leurs adversaires qui voyaient leur pourcentage de réussite chuter drastiquement. De l'autre côté du terrain, on retrouvait les scoreuses bleues habituelles comme Nell Angloma (14 points) ou Téa Cléante (9 points, 6 passes). Après trois quart-temps solides, la parfum du dernier carré s'approchait doucement des nez français (37-60). Une odeur que les partenaires de Aïnhoa Risacher, auteure de son meilleur match dans cet Euro (15 points, 7 rebonds, 3 interceptions), savouraient pleinement au fur et à mesure que les minutes défilaient. Les protégées d'Arnaud Guppillotte mettaient un point d'honneur à bien finir la rencontre contrairement à la veille. Elles joueront vendredi contre le vainqueur de Hongrie - Portugal avec au bout, une place en finale.
 
Italie - France 48-78
 
Euro U16F (Matosinhos - Portugal)
A suivre en direct sur la chaîne YouTube FIBA
 
1er tour
Grèce - France 40-72
France - République Tchèque 82-35
Danemark - France 48-103
 
Huitième de finale
France - Pologne 82-39
 
Quart de finale
Italie - France 48-78
 
Demi-finale
Vendredi 26 août : Portugal - France / 21h45
Surtitre: 
Équipe de France U16 féminine
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (FFBB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 24. Août 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Bousculées gentiment par l'Italie en début de rencontre, l'Équipe de France U16 féminine a trouvé la bonne carburation pour éloigner le danger. Au terme d'une cinquième victoire autoritaire (78-48), Aïnhoa Risacher et ses copines se sont qualifiées pour les demi-finales de l'Euro et affronteront vendredi le Portugal.
Pour Newsletter: 

Le quart et la manière

Corps: 
Comme depuis la début de la compétition, les joueuses d'Arnaud Guppillotte débutaient la rencontre pied au plancher (19-1, 6'). La supériorité des jeunes pousses tricolores était flagrante et son adversaire du jour prenait, comme les autres avant lui, le tarif syndical dans les 10 premières minutes (24-7, 10'). Sûres d'elles notamment en défense, les partenaires de Anouk Brun (5 points, 3 passes, 5 interceptions) continuaient leur cavalier seul et ne laissaient à nouveau que des miettes aux Polonaises. A la pause, la France menait 41-14.
 
Le scenario ne variait pas d'une ligne au retour des vestiaires. Inès Pitarch-Granel s'employait à mettre son nom tout en haut de l'affiche (19 points) alors que Téa Cléante (10 points, 6 passes, 4 interceptions) et Sarah Keboum (7 rebonds, 4 interceptions) postulaient pour la palme du meilleur second rôle. Derrière ce trio, c'est tout un collectif qui mettait un peu plus la tête sous l'eau à la Pologne (67-21, 30'). Les Bleuettes baissaient assez logiquement le niveau d'intensité et voyaient les copines de Weronika Gbiorczyk remporter l'ultime quart-temps (15-18). Assurée depuis bien longtemps, les Bleuettes pouvaient fêter leur qualification pour les quarts de finale.
 
France - Pologne 82-39
 
Euro U16F (Matosinhos - Portugal)
A suivre en direct sur la chaîne YouTube FIBA
 
1er tour
Grèce - France 40-72
France - République Tchèque 82-35
Danemark - France 48-103
 
Huitième de finale
France - Pologne 82-39
 
Quart de finale
Mercredi 24 août : Italie - France / 17h15
 
26 août : demi-finales
27 août : finale
Surtitre: 
Équipe de France U16 féminine
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (FFBB)
Date d’écriture: 
Mardi, 23. Août 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Intraitable durant la phase de poule (3 victoires avec 44 points d'écart en moyenne), l'Équipe de France U16 féminine n'a laissé aucune chance à la Pologne ce mardi en huitième de finale (82-39). Les Bleuettes défieront l'Italie demain en quarts, pour une place dans le dernier carré.
Pour Newsletter: 

Un monde d'écart

Corps: 
En 2019, lors de l'Euro U16, les Bleuettes avaient roulé sur le Danemark avec une différence hallucinante de 68 points (97-29). Trois ans plus tard, l'écart de niveau entre les deux nations est toujours aussi abyssal.
 
Comme les Tchèques la veille, les jeunes pousses danoises ont pris en pleine figure la fougue tricolore. Une défense aussi étouffante que la canicule de juillet, un contrôle du rebond solide et surtout une adresse au rendez-vous (60% aux tirs dans le 1er QT) grâce à Clémence Collin et Inès Pitarch-Granel. Résultat des courses, 18 points d'avance au bout de 10 minutes (14-32). Pris dans la toile défensive tissée par les joueuses d'Arnaud Guppillotte, le Danemark avait toutes les peines du monde à mettre en place un système. On avait mal pour Freya Jensen et ses partenaires, impuissantes sur le parquet et larguées au tableau d'affichage après un terrible 30-3 en faveur des Françaises sur la période (17-62 à la pause).
 
La physionomie de la rencontre restait la même après le repos (20-80, 24'). L'entraîneur des Bleuettes en profitait pour équilibrer les présences sur le terrain et donner des minutes à toutes ses joueuses. Myriam Traoré foulait ainsi le parquet pour la première fois de la compétition. Des rotations qui déréglaient la machine tricolore, muette durant les six dernières minutes du quart-temps. Le 14-0 danois n'avait finalement pas de conséquence au marquoir (34-80, 30') mais contrariait avec certitude le coach français. Le retour aux affaires des cadres comme Nell Angloma (16 points), Téa Cléante (15 points) et Clémence Collin (22 points à 6/10 de loin) ravivait la flamme bleue et permettait de passer la barre des 100 points à 3 minutes du terme (40-101).
 
Danemark - France 48-103
 
Euro U16F (Matosinhos - Portugal)
A suivre en direct sur la chaîne YouTube FIBA
 
1er tour
19 août : Grèce - France 40-72
20 août : France - République Tchèque 82-35
21 août : Danemark - France 48-103
 
Huitièmes de finale
23 août : France - Pologne à 17h15
 
24 août : quarts de finale
26 août : demi-finales
27 août : finale
Surtitre: 
Équipe de France U16 féminine
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (FFBB)
Date d’écriture: 
Dimanche, 21. Août 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Les Bleuettes ont encore fait parler la poudre pour leur troisième rencontre de l'Euro (103-48). Après la Grèce (+32) et la République Tchèque (+47), le Danemark n'a pas pesé bien lourd face à la maîtrise et le sérieux affichés par les Tricolores en première mi-temps. Rendez-vous mardi pour le huitième de finale contre la Pologne.
Pour Newsletter: 

Les Bleuets médaillés de bronze !

Corps: 

Après la désillusion de la veille contre l’Espagne (64-78), l’Equipe de France affrontait la Grèce, elle-même vaincue par la Lituanie (61-77). Avec à la clé une deuxième médaille de rang à gagner dans la catégorie après l’argent de 2019.

Pourtant bien rentrée dans sa rencontre après quelques minutes (0-6), les Bleuets baissent en intensité en milieu de premier quart-temps pour être menés 7-13 à l’issue des dix premières minutes. En difficulté au rebond et en panne d’adresse, ils cèdent logiquement du terrain à leur adversaire. Mais, en second quart-temps, les choses rentrent dans l’ordre à l’image d’un and-one rageur de Noa Essengue puis d’un panier avec la faute de Killyan Touré qui permet aux Tricolores de repasser devant. Les Bleuets, grâce à une série de 17-2, reprennent confortablement l’avantage en rentrant aux vestiaires (34-26).

En seconde mi-temps, l’Equipe de France accélère et remporte facilement le troisième quart-temps (54-34, 30’). En assurant sa marge d’avance dans le dernier acte, elle remporte la rencontre 65-46 et remporte la médaille de bronze !

Toutes les statistiques de la rencontre face à la Grèce sont à retrouver ici.

Surtitre: 
EURO U16 MASCULIN
Auteur: 
Guillaume Mansire
Date d’écriture: 
Samedi, 20. Août 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Les Tricolores décrochent une deuxième médaille consécutive dans la compétition après l'argent de 2019 en battant la Grèce (65-46).
crédit: 
Crédit : FIBA
Pour Newsletter: 

Les Bleuettes matent les Tchèques

Corps: 
Après des débuts maîtrisés vendredi, les joueuses d'Arnaud Guppillotte s'attendaient logiquement à une résistance plus grande que celle des Grecques. En effet, la République Tchèque avait corrigé le Danemark la veille (+43) et reste une nation forte du basket au féminin.
 
Appliquées, les partenaires de Sarah Cissé mettaient les bons ingrédients dès le début. Une défense de fer et une domination outrageuse au rebond (11 offensifs rien que dans le premier quart-temps) mettaient la France rapidement au chaud (28-5, 10'). La démonstration se poursuivait sur les ailes d'une Téa Cléante irrésistible (15 points à la pause). L'écart enflait inexorablement en faveur des Tricolores qui faisaient totalement déjouer leurs adversaires (23 balles perdues en 20') et qui allaient encore pouvoir passer une deuxième mi-temps tranquille (50-12).
 
Toujours avec le même sérieux, les Bleuettes continuaient leur entreprise de démolition face à une formation tchèque dépassée par les événements. Seul petit nuage dans le grand ciel bleu du jour, une attaque un peu moins performante dans le 3e QT (66-21, 30') et une défense plus permissive dans le 4e (14 points encaissés). Au terme d'une rencontre à sens unique qui a permis de répartir les temps de jeu, les jeunes pousses tricolores s'imposaient finalement 82-35. Dans cette démonstration, Téa Cléante (24 points à 10/12 aux tirs, 3 passes, 6 interceptions) et Sarah Keboum, auteure d'un nouveau double-double avec 10 points et 10 rebonds, se sont montrées à leur avantage.
 
Les Bleuettes, assurées de terminer à la première place du groupe, tenteront de rester invaincues lors de leur troisième match de poule dimanche face au Danemark. Une équipe qui, battue de 43 points par la République Tchèque puis de 17 par la Grèce, semble largement à la portée des Françaises.
 
France - République Tchèque 82-35
 
Euro U16F (Matosinhos - Portugal)
A suivre en direct sur la chaîne YouTube FIBA
 
1er tour
19 août : Grèce - France 40-72
20 août : France - République Tchèque 82-35
21 août à 21h45 : Danemark - France
 
23 août : huitièmes de finale
24 août : quarts de finale
26 août : demi-finales
27 août : finale
Surtitre: 
Équipe de France U16 féminine
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (FFBB)
Date d’écriture: 
Samedi, 20. Août 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
L'Équipe de France U16 féminine n'a laissé aucune chance à la République Tchèque samedi lors de la deuxième journée de l'Euro (82-35). Un match que Téa Cléante et ses copines ont dominé de la tête et des épaules. Troisième et dernier rendez-vous de la phase de poules dimanche contre le Danemark (21h45).
Pour Newsletter: 

Les Tricolores tombent dans le piège espagnol

Corps: 

Après sa belle victoire contre l’Italie deux jours auparavant, l’Equipe de France affrontait l’Espagne dans une rencontre qui s’annonçait serrée sur le papier. Toutefois, durant l’été et toutes catégories d’âge confondues, ibériques et hexagonaux s’étaient fait face à trois reprises (U17F/U17M/U18F) au stade des demi-finales et, à chaque fois, les confrontations avaient tourné en faveur des premiers cités. De quoi avoir une source de motivation supplémentaire dans le clan tricolore au moment de démarrer la rencontre.

Pourtant, ce sont les Espagnols qui prennent les devants d’entrée, Alberto Blanco et Mario Saint-Supery inscrivent chacun quatre points et permettent à leur équipe de mener (2-8, 6’). Pourtant bien revenus au score grâce, notamment, à un panier miraculeux de Victor Yimga-Moukouri, les Bleuets se font surprendre au buzzer à la fin du premier quart-temps sur un panier à mi-distance d’Amadeo Vera (12-16, 10’). Nolan Traoré poursuit sa belle compétition et prend ses responsabilités en attaque tandis que Mario Saint-Supery lui répond dans le second quart-temps. L’écart est presque inchangé entre les deux équipes à la pause (28-35, 20’).

À proximité mais ne réussissant pas à combler son retard au tableau d’affichage, l’Equipe de France doute et commence même à céder du terrain, la faute à des défenses de zone ibériques bien exécutées. Si Mohamed Diakité, Noa Essengue ou encore Talis Soulhac brillent par moment, ce sont Saint-Supery et Carot qui font du mal aux Bleuets (49-61, 30’). En parfaite gestion dans le dernier acte, l’Espagne ne laissera pas d’espoirs aux Tricolores. Ces-derniers s’inclinent 64-78.

Toutes les statistiques de la rencontre face à l’Espagne sont à retrouver ici.

Rendez-vous demain pour la petite finale des Bleuets contre la Grèce. Celle-ci sera à suivre en direct sur la chaîne YouTube de la FIBA.

Surtitre: 
EURO U16 MASCULIN
Auteur: 
Guillaume Mansire
Date d’écriture: 
Vendredi, 19. Août 2022
Vignette: 
Chapeau: 
En demi-finale de l’Euro, l’Equipe de France U16 s’est inclinée (64-78) contre une Espagne pourtant pas sous son meilleur jour. Les Bleuets défieront demain la Grèce pour le bronze.
crédit: 
Crédit : FIBA
Pour Newsletter: 

Une bonne entrée en matière

Corps: 
Comme à chaque début de compétition, et surtout quand il s'agit du premier Euro que vous disputez dans votre jeune carrière, il y a de l'appréhension même face à une équipe inférieure sur le papier. L'adage se vérifiait pour les Bleuettes (14-14, 8'). Arnaud Guppillotte prenait un temps-mort salvateur puisque ses joueuses terminaient le quart-temps sur un 6-0 qui allait les lancer pour de bon (14-20, 10'). Si Inès Pitarch-Granel et Anouk Brun s'étaient mises en évidence dans les dix premières minutes avec 6 points chacune, les cadres Nell Angloma et Téa Cléante prenaient le relai avec respectivement 8 et 5 points dans le 2e QT. Les Grecques ne pouvaient que constater la supériorité française et pointaient à 18 longueurs au moment de regagner les vestiaires (21-39).
 
Ne restait plus qu'à ne pas tomber dans la facilité alors qu'il restait encore toute une mi-temps à jouer. Téa Cléante (12 points au final) et Sarah Keboum Biamou (13 points, 11 rebonds) s'y employaient avec réussite. Auteure d'un double-double, la joueuse de l'USO Mondeville validait le travail des intérieures Tricolores qui se régalaient (14 prises pour Sarah Cissé). La France ne laissait que des miettes à la Grèce dans un troisième quart-temps à sens unique (29-57, 30'). La dernière période était un peu plus équilibrée en raison d'une adresse retrouvée côté hellène où Panagiota Roumpini surnageait (17 points). Mais le collectif bleu veillait et pouvait se lâcher à l'image d'un délicieux alley-oop initié par Stella Colas qui mettait Aïnhoa Risacher sur orbite.
 
Il faudra conserver cette bonne dynamique pour la deuxième rencontre du groupe D qui se jouera dès samedi contre la République Tchèque, facile vainqueur du Danemark plus tôt dans la journée (81-38). En cas de succès, les Françaises feront un grand pas vers la première place.
 
Grèce - France 40-72
 
Euro U16F (Matosinhos - Portugal)
A suivre en direct sur la chaîne YouTube FIBA
 
1er tour
19 août : Grèce - France 40-72
20 août à 17h15 : France - République Tchèque
21 août à 21h45 : Danemark - France
 
23 août : huitièmes de finale
24 août : quarts de finale
26 août : demi-finales
27 août : finale
Surtitre: 
Équipe de France U16 féminine
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 19. Août 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Pour leur première dans un Euro jeunes, les joueuses de l'Équipe de France U16 n'ont pas tremblé face à une formation grecque qui n'aura résisté qu'un quart-temps (victoire 72-40). Prochain match dès samedi contre la République Tchèque (17h15).
Pour Newsletter: 

Une place dans le dernier carré à l'envie

Corps: 

C’était un deuxième France-Italie en moins de vingt-quatre heures après celui de la veille chez les hommes remporté haut la main par les Tricolores dans le cadre de leur préparation à l’EuroBasket. L’enjeu n’était toutefois pas le même, les U16 jouant une rencontre à élimination directe et pouvant s’offrir une place dans le dernier carré de leur championnat d’Europe. En face, les Transalpins étaient invaincus dans la compétition et arrivaient le couteau entre les dents.

Pourtant débuté avec sérieux par les Français, le match bascule du côté italien en fin de premier quart-temps (18-27, 10’). Mohamed Diakité tente tant bien que mal de maintenir les Bleuets à flot (4 points, 6 rebonds en dix minutes) mais les imprécisions offensives et défensives des joueurs de Nicolas Absalon sont payées au prix fort. Les erreurs se succèdent et les Italiens en profitent pour insister en attaque sur les back door. Noa Essengue fait parler sa rage après un lay-up accordé avec la faute et tente d’insuffler un second souffle à l’Equipe de France (22-36, 14’). Il réitère une minute plus tard puis inscrit un nouveau lay-up sur une offrande de Yannis Allard qui oblige Giuseppe Mangone, le sélectionneur italien, à prendre un temps mort (32-39, 16’). L’écart se ressert en fin de première mi-temps, les Bleuets s’arrachent à l’image d’un contre ravageur de Nolan Traoré suivi d’un dunk de Mohamed Diakité en contre-attaque peu avant la pause (39-42’, 20’).

Au retour des vestiaires, la lutte est toujours intense et le duo Essengue/Diakité continue son show, ce-dernier validant même un double-double au cours du troisième quart-temps (10 points et 12 rebonds). L’écart est toujours aussi faible avant l’entame du dernier quart-temps (59-61, 30’). Mais cette différence au tableau d’affichage va progressivement basculer du côté français grâce à différentes pénétrations et jeux près du cercle de Traoré, Touré ou encore Diakité. Talis Soulhac, mis rapidement sur le banc à cause de plusieurs fautes personnelles, fait son retour dans les dernières minutes et assure la victoire à l’Equipe de France sur la ligne des lancers-francs. Victoire de cette-dernière contre l’Italie 84-77.

Toutes les statistiques de la rencontre face à l’Italie sont à retrouver ici.

Rendez-vous après-demain pour la demi-finale des Bleuets contre l’Espagne (21h00). Celle-ci sera à suivre en direct sur la chaîne YouTube de la FIBA.

Surtitre: 
EURO U16 MASCULIN
Auteur: 
Guillaume Mansire
Date d’écriture: 
Mercredi, 17. Août 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Pourtant menée de seize points en début de deuxième quart-temps, l’Equipe de France a usé de son énergie et sa volonté pour dominer l’Italie (84-77). Elle accède ainsi aux demi-finales du championnat d’Europe U16.
crédit: 
Crédit : FIBA
Pour Newsletter: 

Deux guides et des rookies

Corps: 
Sur le pont depuis la mi-juin, l'Équipe de France U16F n'a pas chômé cet été. "La stratégie s'est construite autour des deux impératifs de compétition : le Festival Olympique de la Jeunesse Européenne puis l'Euro" justifiait le coach Arnaud Guppillotte au moment d'aborder la préparation. En Slovaquie pour le FOJE, les jeunes pousses tricolores ont brillé en remportant la médaille d'or après un parcours parfait ponctué de quelques cartons contre l'Allemagne (+36), la Finlande (+69) ou encore en finale face à l'Espagne (+20).
 
Reconduit dans sa quasi totalité pour l'Euro (10 joueuses sur les 12 du FOJE seront présentes au Portugal), l'effectif français va intégrer Nell Angloma et Téa Cleante, médaillées de bronze à la Coupe du Monde U17 il y a un mois. Elles seront en toute logique les guides d'une sélection française qui ne manque pas de potentiels. "On n'a pas d'Iliana Rupert mais beaucoup de joueuses s'en rapprochent. On a du monde qui peut jouer au basket" confiait le sélectionneur dans les colonnes de Basketball Magazine. On pense notamment à Inès Pitarch-Granel ou encore Stella Colas dont l'évolution fulgurante cette saison en NF1 avec le Pôle France a séduit son entraîneur.
 
Angloma, Cléante, Colas, Pitarch-Granel... La menace bleue viendra donc principalement de l'extérieur et il faudra que les grandes soient prêtes à répondre présentes si besoin. "En début de stage je pensais que 90% du scoring viendrait de l'extérieur. Ce n'était plus le cas après quelques jours. Des intérieures se révèlent, elles ne font pas n'importe quoi des ballons qu'elles reçoivent" indiquait Guppillotte avant de conclure : "C'est une génération prometteuse avec une complémentarité entre les postes, une valeur athlétique évidente et tactique plutôt intéressante".
 
Euro U16F (Matosinhos - Portugal)
19 août à 19h30 : Grèce - France
20 août à 17h15 : France - République Tchèque
21 août à 21h45 : Danemark - France
23 août : huitièmes de finale
24 août : quarts de finale
26 août : demi-finales
27 août : finale
 
La sélection
 

NOM

Prénom

Date de naissance

Taille (cm)

Poste

Club

ANGLOMA

Nell

12/06/2006

182

2

PFBB (Evreux ACB)

BRUN

Anouk

10/04/2006

171

1-2

PFBB (Champagne Basket Féminin)

CISSÉ

Sarah

26/01/2007

187

5

CS Paris 19

CLEANTE

Téa

15/04/2006

176

1

PFBB (Dunkerque Malo BC)

COLAS

Stella

05/10/2006

176

1

PFBB (BC La Tronche-Meylan)

COLLIN

Clémence

20/02/2006

173

1

CJM Bourges Basket

GUILLET

Mélissa

01/03/2006

182

4-3

PFBB (Roche Vendée BC)

KEBOUM-BIAMOU

Sarah-Yvanna

17/04/2006

185

4

USO Mondeville Basket

PITARCH-GRANEL

Inès

06/05/2006

182

2-3

PFBB (BC La Tronche-Meylan)

RIO

Ainoah

21/05/2006

188

4

PFBB (Roche Vendée BC)

RISACHER

Ainhoa

13/07/2007

185

2-3

FC Lyon ASVEL Féminin

TRAORÉ

Myriam

23/03/2006

185

3

BASKET LATTES-MONTPELLIER

 
Entraineur : Arnaud GUPPILLOTTE
Assistants : Christophe PONTCHARRAUD, Sylvie GRUSZCZYNSKI
Assistant vidéo : Benoit PEYROT
Préparateur physique : Antoine METZ
Médecin : Guillaume LEVAVASSEUR 
Kinésithérapeute : Matthieu ICHER
Surtitre: 
Équipe de France U16 féminine
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (FFBB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 17. Août 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Comme il est de tradition, l'Euro féminin U16 va clôturer les compétitions jeunes 5x5 de l'été. C'est à Matosinhos (Portugal) que les Bleuettes se lancent dans leur première aventure continentale, guidées par le duo Angloma - Cléante déjà vu dans la catégorie supérieure en juillet.
Pour Newsletter: 

Un huitième de finale sans accroc

Corps: 

Les Equipes de Croatie et de France se retrouvaient à Skopje (Macédoine du Nord) après avoir déjà été adversaires en phase de groupe du Festival Olympique de la Jeunesse Européenne il y a trois semaines à Banská Bystrica, confrontation aisément remportée 80 à 36 par les Tricolores. C’était donc l’heure de la revanche pour des Croates vainqueurs du Danemark et de la Serbie dans la compétition, mais tout de même défaits par la Slovénie.

Les Bleuets ne tardent pas pour prendre les devants. Ils mènent 25-7 à l’issue du premier quart-temps en s’appuyant sur ce qui a fait leur force lors de leurs dernières rencontres victorieuses : une défense étouffante de tous les instants accompagnée de projections rapides dans la moitié de terrain adverse. Grâce à cet état d’esprit, ils se retrouvent largement devant à la pause (55-23) et peuvent se permettre de gérer leur avance en seconde mi-temps. Encore une fois, Nicolas Absalon a pu répartir les temps de jeu avec seulement deux éléments dépassant les vingt minutes jouées (Erwann Bussing et Mohamed Diakité), le reste de l’effectif ayant passé entre douze et dix-neuf minutes sur le parquet du Kale Sports Hall. Victoire finale 97-59 contre la Croatie de Bleuets adroits (56% au tir, 40% à trois points) et collectifs (26 passes décisives).

Toutes les statistiques de la rencontre face à la Croatie sont à retrouver ici.

Rendez-vous demain pour le quart de finale des Bleuets contre l’Italie ou le Monténégro. Celui-ci sera à suivre en direct sur la chaîne YouTube de la FIBA.

Surtitre: 
EURO U16 MASCULIN
Auteur: 
Guillaume Mansire
Date d’écriture: 
Mardi, 16. Août 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Après avoir rapidement creusé l’écart, l’Equipe de France a vaincu la Croatie cet après-midi (97-59). Elle sera opposée à l’Italie ou au Monténégro demain en quarts de finale du championnat d’Europe.
crédit: 
Crédit : FIBA
Pour Newsletter: 

Les U18 filles repartent avec le bronze

Corps: 

Passée au travers de sa demi-finale la veille contre l'Espagne (54-36), l'Equipe de France U18 féminine a dû rapidement se ressaisir pour se projeter sur sa petite finale de l'Euro ce dimanche face à l'Allemagne, qu'elle avait déjà battu en ouverture de la compétition (59-42). En place défensivement, les Bleuettes prennent le match par le bon bout dans le sillage de Rosanne Le Seyec, tandis que Traoré et Dutat poursuivent le chantier au rebond. Après 10 minutes, la France mène (13-7, 10').

Agressives, les Françaises perforent la défense allemande. Manoé Cissé et Fatoumata Touré (9 points à la pause) trouvent des drives et des paniers faciles. Et alors qu'on croyait les Bleuettes avoir fait le break, Noreen Stockle aligne deux tirs primés de suite pour ramener l'Allemagne. Il faut un nouveau panier de Touré puis de Dutat pour que les Tricolores se détachent à nouveau au score à la mi-temps (28-21, 20').

Au retour des vestiaires, les Tricolores tentent de creuser l'écart. Touré et Le Seyec (respectivement 16 et 11 points au final) essaient de distancer l'Allemagne, qui reste au contact au prix d'une adresse formidable à longue distance (48-37, 30'). En dedans la veille, Leila Lacan (20 points, 7 rebonds, 3 passes, 3 interceptions) sort une deuxième mi-temps de grande classe pour sceller la victoire française dans cette petite finale (75-46). L'Equipe de France U18 féminine remporte la médaille de bronze de l'Euro 2022 à Héraklion (Grèce), validant de faire sa place pour la Coupe du Monde U19 en 2023. Et ramenant la neuvième médaille sur les dix dernières éditions. 

France bat Allemagne : 75-46

Surtitre: 
Equipe de France U18 féminine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Dimanche, 14. Août 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Les Bleuettes ont fait parler leur orgueil. Défaites en demi-finale la veille par l'Espagne, les U18 féminines ont remporté la médaille de bronze de l'Euro en dominant l'Allemagne (75-46).
crédit: 
(Crédit : FIBA)
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="en" dir="ltr"> Bronze Medal dance: <br><br> France overcome Germany 74-45 to get a spot on the podium <a href="https://twitter.com/hashtag/FIBAU18Europe?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FIBAU18Europe</a> x <a href="https://twitter.com/ffbasketball?ref_src=twsrc%5Etfw">@ffbasketball</a> <a href="https://t.co/dFBKJlW3dP">pic.twitter.com/dFBKJlW3dP</a></p>&mdash; NextGen Hoops (@NextGenHoops) <a href="https://twitter.com/NextGenHoops/status/1558871574396256256?ref_src=twsrc%5Etfw">August 14, 2022</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>
Pour Newsletter: 

Les Bleuets déroulent avant les huitièmes

Corps: 

La phase de poule avait mal commencé et les Tricolores devaient impérativement l’emporter aujourd’hui pour se placer du mieux possible avant de croiser, en phase finale, avec une équipe du groupe B. Les Pays-Bas sortaient de deux défaites mais avaient pourtant fait forte impression contre une solide Lituanie la veille.

Bien rentrée dans sa rencontre, l’Equipe de France se met rapidement à l’abri. Le premier quart-temps est dominé de long en large notamment grâce aux imprécisions adverses et différentes pertes de balles néerlandaise (26-11, 10’). Talis Soulhac est présent dans tous les secteurs du jeu et affiche déjà 10 d’évaluation à l’issue du premier quart-temps. Le deuxième quart-temps reprend de la même manière, les Français s’appuient sur une défense haute et du jeu rapide pour creuser l’écart, et le matelas d’avance est plus que confortable à la pause (51-24, 20’). Dans le deuxième acte, Nicolas Absalon ouvre son banc et les Bleuets continuent d’être appliqués. Avec les douze joueurs de l'effectif ayant eu entre treize et dix-huit minutes de temps de jeu, la France s'impose 100-46.

Toutes les statistiques de la rencontre face aux Pays-Bas sont à retrouver ici.

Début de la phase finale ce mardi avec les huitièmes de finale au programme.

Surtitre: 
EURO U16 MASCULIN
Auteur: 
Guillaume Mansire
Date d’écriture: 
Dimanche, 14. Août 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Deuxième succès de rang pour l’Equipe de France qui s’est offerte cet après-midi les Pays-Bas (100-46) lors du dernier match de poule. Elle attend désormais son futur adversaire qu’elle affrontera mardi.
crédit: 
Crédit : FIBA
Pour Newsletter: 

Désillusion pour les U18F

Corps: 

Les défenses sont de sortie pour cette demi-finale de l'Euro à Héraklion. 2-2 après 4 minutes de jeu, les meilleures ennemies du continent européen, françaises et espagnoles, peinent à trouver le chemin du cercle. En échec lors de ces 10 premières minutes (3/16 aux tirs), les Bleuettes sont derrière au score à la fin du 1er quart (11-6).

Les balles perdues tricolores permettent aux Ibériques de s'offir du jeu rapide. Mais à l'image des Bleuettes, la Roja n'en profite pas pour creuser l'écart. Leila Lacan, meilleure marqueuse des Françaises depuis le début de la compétition (13,8 points) est bien muselée, et marque ses premiers points à 2 minutes de la mi-temps. Un tir primé de Marina Aviñoa Canals donne 5 points d'avance à la Roja à la pause (25-20, 20').

Les joueuses de Julien Egloff ne trouvent pas les solutions, et vont voir leur rêve de finale s'envoler dans le 3ème quart. Les coéquipières de Carla Brito (13 points) infligent aux Tricolores un 16-6 dans la période, un éclat que les Françaises ne rattraperont jamais. Jusqu'alors dominatrice, l'Equipe de France U18 féminine s'incline en demi-finale de l'Euro (54-36). Elles devront rapidement relever la tête pour aller chercher tout de même le bronze lors de petite finale (dimanche à 18h00, contre le perdant de Lituanie-Allemagne).

Espagne bat France : 54-36

 

Surtitre: 
Equipe de France U18 féminine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Samedi, 13. Août 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Jusqu'alors invaincue, l'Equipe de France U18 féminine est tombée en demi-finale de l'Euro à Héraklion (Grèce), dominée par une Espagne (54-36) qui disputera une nouvelle finale continentale cet été.
crédit: 
(Crédit : FIBA)
Pour Newsletter: 

Les Bleuets se relancent

Corps: 

Le match contre la Lituanie a peut-être fait figure d’exception dans cet été qui a vu, jusqu’alors, six Equipes de France prendre part à des compétitions internationales de jeunes. Jamais, au cours des dernières semaines, une sélection tricolore avait été autant mise en difficulté sur le terrain et était rentrée aux vestiaires avec un tel écart au score. Si le talent individuel est bien présent au sein de cette équipe U16 masculine, tout le potentiel réside dans la capacité des Bleuets à jouer en équipe. Israël faisait aujourd’hui office de bon test, celle-ci ayant vaincu les Pays-Bas avec la manière (81-55) vingt-quatre heures auparavant.

L’Equipe de France débute la rencontre de manière difficile (4-4, 5’). Deux paniers primés Israéliens créent le premier écart de la rencontre (6-10, 7’). Talis Soulhac, l’un des éléments majeurs de l’Equipe de France, fait son entrée dans la compétition. Une nouvelle banderille adverse, venant d’Amit Zuker, permet à Israël d’accroitre une nouvelle fois la différence au tableau d’affichage au buzzer de fin de quart-temps (10-17, 10’). Jonas Boulefaa relance son équipe et fait parler son adresse en inscrivant les deux premiers paniers à trois points des Bleuets en début de second quart-temps (20-22, 13’). Les deux équipes se séparent à la pause non loin l’une de l’autre (29-32, 20’).

Le milieu de troisième quart-temps est plus laborieux pour les Français qui ont des difficultés à poser leur jeu et subissent les assauts d’un adversaire de plus en plus en confiance. Aviel Mamo inscrit son deuxième tir à trois points pour Israël (36-46, 20’). Noa Essengue et Yannis Allard sonnent la révolte, ce-dernier permet même à la France de recoller à deux petits points à l’issue du troisième quart-temps grâce à un panier à trois points (47-49, 30’). Celui-ci réitère derrière la ligne en début de quatrième acte, l’Equipe de France passe devant et se donne un peu d’air (56-52, 33’). L’écart se stabilise et les équipes se rendent coup pour coup jusqu’à ce que Mohamed Diakité inscrive un panier longue distance plus qu'important (66-62, 38’). Alors en tête, la France encaisse sept points en une minute. La faute à un seul homme pourtant muet au scoring tout le match : Ory Daniel Yair. Les deux équipes se retrouvent à égalité à l’issue des quarante minutes (75-75). La France fait rapidement la différence en prolongation et ne sera plus jamais rejointe. Elle l’emporte 92-80.

Toutes les statistiques de la rencontre face à Israël sont à retrouver ici.

Troisième et dernière rencontre de poule demain contre les Pays-Bas (16h30).

Surtitre: 
EURO U16 MASCULIN
Auteur: 
Guillaume Mansire
Date d’écriture: 
Samedi, 13. Août 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Après la claque reçue la veille contre la Lituanie (41-73), l’Equipe de France a su se ressaisir cet après-midi en s’imposant contre Israël (92-80). Un succès qui doit maintenant en appeler d'autres, avec une opposition contre les Pays-Bas dès demain.
crédit: 
Crédit : FIBA
Pour Newsletter: 

Faux-départ pour les Bleuets

Corps: 

L’entrée dans la compétition était de haut-niveau pour les Tricolores, le tirage au sort leur ayant réservé une première opposition de taille contre la Lituanie. Malgré tout, les Bleuets arrivaient en pleine confiance avec sept victoires en sept matches durant l’été et pouvaient naturellement espérer une bonne performance dans la lignée de cette dynamique.

Le premier quart-temps est défensif et voit les différents acteurs perdre beaucoup de ballons. Les Français ne sont pas en réussite et peinent à trouver des tirs ouverts (8-10, 10’). L’écart se creuse au fur et à mesure pour la Lituanie grâce à du jeu rapide et un mouvement de ballon plus fluide.

La seconde mi-temps sera de la même nature. La France encaisse un score de 21 à 45 durant les vingt dernières minutes de la rencontre, en souffrance à l’intérieur face au duo Smirnov (13 points, 10 rebonds dont 7 offensifs) / Narvilas (13 points et 8 rebonds).

Côté français, à noter le manque d’adresse extérieure (0/19 à trois points, 11/28 pour les adversaires dans ce secteur) et les pertes de balle (25) qui auront été plus que pénalisants.

Rendez-vous demain pour la seconde rencontre de poule contre Israël (14h15).

Toutes les statistiques de la rencontre face à la Lituanie sont à retrouver ici.

Surtitre: 
EURO U16 MASCULIN
Auteur: 
Guillaume Mansire
Date d’écriture: 
Vendredi, 12. Août 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Longuement malmenée, l’Equipe de France s’est lourdement inclinée face à la Lituanie (41-73) pour son premier match de poule à l’Euro. Elle aura l’opportunité, dès demain, de renouer avec le succès face à Israël.
crédit: 
Crédit : FIBA
Pour Newsletter: 

Preview : à Skopje pour briller

Corps: 

Si l’on regarde dans le rétroviseur, la préparation qui a mené les Bleuets jusqu’au Championnat d’Europe U16 a été parfaite. Deux victoires en deux matches contre l’Allemagne ont d’abord donné le plein de confiance aux tricolores à la mi-juin. Puis, un brillant 5/5 durant le FOJE est venu couronner le tout, avec une victoire en finale et un trophée à la clé à la fin du mois de juillet. De bon augure avant la compétition continentale qui sera à suivre durant les prochains jours.

Côté français, l’effectif est varié et les joueurs sont complémentaires selon les dires du sélectionneur Nicolas Absalon. « Ce qui est intéressant dans cette génération, c’est qu’il y a beaucoup de profils différents. On a des shooteurs, des joueurs capables d’attaquer le panier, et de bons défenseurs », confiait-il à Basketball Magazine le mois dernier. Si aucun élément ne dépasse officiellement les 2,03 mètres sous la toise, le staff hexagonal souhaite d’abord s’appuyer sur leur qualité de vitesse avec, par exemple, une base arrière qui coche pleinement cette case. Ainsi, Talis Soulhac et Nolan Traoé, les deux compères du Pôle France qui se sont connus à Charenton, seront à suivre, tout comme Christopher Ebunangombe et Yannis Allard. Sur les postes 3-4-5, Erwan Bussing et Léon Sifferlin ont déjà eu le droit à leurs premières minutes en Espoirs dans leur club respectif quand Mohamed Diakité a pris part à vingt-deux rencontres du Pôle France en NM1 la saison passée. Une certaine expérience pour des joueurs de 16 ans qui aura forcément crû à l’issue de ces deux grandes compétitions européennes.

Les Français débutent leur Euro U16 dès demain face à la Lituanie (16h30). Tous les matches seront à suivre en direct sur la chaîne YouTube de la FIBA.

Découvrez ci-dessous l’effectif ainsi que le calendrier de l’Équipe de France U16 :

NOM

Prénom

Date de naissance

Taille (cm)

Poste

Club

ALLARD

Yannis

05/01/2007

2

199

PFBB (JSF Nanterre)

AMOUSSA

Kévin

25/07/2006

2-3

198

PFBB (Le Mans)

BOULEFAA

Jonas

16/01/2007

3

203

PFBB (BC Layrac Astaffort)

BUSSING

Erwann

08/03/2006

4-5

202

Chalon

DIAKITE

Mohamed

08/04/2006

5

200

PFBB (Poitiers)

EBUNANGOMBE

Christopher

26/07/2007

1

193

PFBB (SPO Rouen)

ESSENGUE

Noa

18/12/2006

3-4

198

PFBB (ASVEL)

SIFFERLIN

Léon

08/01/2006

2

195

JL Bourg

SOULHAC

Talis

19/09/2006

1

185

PFBB (Charenton)

TOURE

Killyan

15/07/2006

1

185

ASVEL

TRAORE

Nolan

28/05/2006

1

190

PFBB (Charenton)

YIMGA MOUKOURI

Victor

16/02/2006

4

198

PFBB (Levallois)


Entraîneur : Nicolas Absalon
Assistants : Benjamin Berkani, Elise Prodhomme
Assistant vidéo : Antoine Chevrier
Préparateur physique : Guillaume Le Pape
Médecin : Haïder Bouziane
Kinésithérapeute : Geoffray Gréau

Préparation
19-26 juin 2022 : OFAJ en Allemagne
Allemagne-France (72-94)
Allemagne-France (64-87)
17-22 juillet 2022 : Stage à l’INSEP

25-30 juillet 2022 : FOJE en Slovaquie
25 juillet : Phase de poule - Croatie-France (36-80)
26 juillet : Phase de poule - France-Turquie (71-48)
27 juillet : Phase de poule - France-Allemagne (79-71)
29 juillet : Demi-finale - France-Slovénie (86-46)
30 juillet : Finale - France-Lituanie (78-66)

4-9 août 2022 : Stage à Chartres

Euro U16 (Skopje – 12-20 août)
12 août : Phase de poule - France-Lituanie (16h30)
13 août : Phase de poule - France-Israël (14h15)
14 août : Phase de poule - France-Pays-Bas (16h30)
16 août : Huitième de finale
17 août : Quart de finale
19 août : Demi-finale
20 août : Finale (21h)

Surtitre: 
EURO U16 MASCULIN
Auteur: 
Guillaume Mansire
Date d’écriture: 
Jeudi, 11. Août 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Après avoir notamment remporté le Festival olympique de la jeunesse européenne (FOJE) en Slovaquie il y a quelques jours, l’Équipe de France U16 se déplace en Macédoine du Nord en étant invaincue cet été. Une dynamique sur laquelle il faudra capitaliser pour aller le plus loin possible lors de l’Euro.
crédit: 
Crédit : EYOF EOC
Pour Newsletter: 

Les Bleuettes écrasent la Bosnie-Herzégovine

Corps: 

Il ne devait pas y avoir de suspense. Il n'y en n'a pas eu. Vainqueur de ces deux premiers matches, la France n'a laissé aucune chance à la Bosnie-Herzégovine lundi soir, qui avait déjà perdu assez largement ses deux premières rencontres. 30 à 7 à l'issue du 1er quart, 58-12 à la pause, la messe fut rapidement pliée. Toutes les joueuses tricolores ont profité de la fête pour marquer, Marine Dursus avec 19 points terminant meilleure marqueuse du match. Les Françaises l'emportent très largement (110-28) et terminent donc la 1ère phase de poule invaincues. Après un jour de repos ce mardi, elles affronteront la Suède en huitièmes de finale de la compétition mercredi (13h30, heure française).

France bat Bosnie-Herzégovine : 110-28

Surtitre: 
Equipe de France U18 féminine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mardi, 9. Août 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Pour son dernier match de poule, l'Equipe de France U18 féminine a réalisé - sans doute - le carton de cet été. Face à une équipe de Bosnie-Herzégovine désemparée, les Tricolores l'emportent 110 à 28.
crédit: 
(Crédit : FIBA)
Pour Newsletter: 

L'Equipe de France sauve les meubles

Corps: 

La déception était grande jeudi après l’échec en quarts de finale et il y avait de quoi. L'effectif tricolore mené par Lamine Kebe semblait pourtant bien armé pour les joutes européennes avec, notamment, une base arrière ultra athlétique. Les jeunes français se sont cependant heurtés à des défenses de zone problématiques face à leur manque d'adresse longue distance. La Slovénie a su faire douter des Bleuets maladroits et a créé la surprise sur un tir à trois points inscrit à quelques secondes du terme. L’Equipe de France a ainsi dû se remobiliser rapidement pour aller chercher la cinquième place de la compétition, synonyme de qualification pour le prochain Mondial U19.

Ce samedi, elle s’est défaite de la Lituanie (80-60), menée par le quatuor Houinsou, Rupert, Cissoko et Perrin. Les quatre terminent la rencontre à 13, 14 ou 15 d’évaluation. Hier, elle était opposée à l’Italie et s’est imposée de dix points (66-56). Kymany Houinsou a de nouveau brillé (20 points, 7 rebonds, 7 passes décisives pour 28 d’évaluation) tout comme Zacharie Perrin qui a été impérial dans la raquette (14 points, 18 rebonds et 1 contre). 5e du Championnat d’Europe U18, la génération 2004 aura donc l’occasion de mieux faire l’année prochaine lors de la Coupe du Monde U19 qui se déroulera à Debrecen (Hongrie).

Retrouvez ici les statistiques complètes du match contre la Lituanie.

Retrouvez ici les statistiques complètes du match contre l'Italie.

Surtitre: 
EURO U18 MASCULINS
Date d’écriture: 
Lundi, 8. Août 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Après son élimination en quarts de finale de l’Euro contre la Slovénie (57-58), l'Equipe de France a remporté ses deux matches de classement et finit à la 5e place de la compétition. De quoi lui permettre de participer à la Coupe du Monde U19 l’année prochaine.
crédit: 
Crédit : FIBA
Pour Newsletter: 

Des Bleuettes intraitables

Corps: 

Large vainqueur la veille de la Bosnie-Herzégovine, c'est sans complexe qu'Israël se dresse sur la route des Bleuettes. Sérieuses, appliquées et dominatrices au rebond (64 prises à 29 sur la rencontre), les joueuses de Julien Egloff abordent bien le début de la partie et ne laissent rien espérer à leurs adversaires du soir. Dans les mêmes intentions de vitesse et de jeu rapide qu'hier, elles trouvent des paniers en transition pour faire la course en tête après 10 minutes (21-12, 10').

Plus adroites que lors du premier match contre l'Allemagne, les Tricolores passent un 10-0 à cheval sur les deux périodes pour faire le trou au tableau d'affichage. La zone adverse ne ralentit pas la marche en avant des coéquipières du duo Lacan-Touré, toujours en réussite, et la présence de Jess-Mine Zodia dans la peinture fait du bien. Intraitables en défense, les Bleuettes rentrent aux vestiaires avec une avance confortable, face à des Israéliennes qui auront arrosé de loin (0/15 à 3pts à la mi-temps) sans trouver la faille (33-17, 20').

Au retour de la mi-temps, les Françaises maintiennent la pression défensive, leur permettant de déployer du jeu rapide. Rosanne Le Seyec régale à l'intérieur tandis que Fatoumata Touré continue d'alimenter la marque, en contre attaque ou à longue distance. La présence physique des Bleuettes est impressionnante : Amina Traoré et Anaëlle Dutat captant un nombre de rebonds incroyable, tandis que Jess-Mine Zodia provoque les fautes israéliennes. Les Bleuettes sont intouchables à 10 minutes du terme (52-31, 30').

La France est trop forte ce soir pour Israël, qui se voit infliger un cinglant 12-0 d'entrée de dernier quart. Seule ombre au tableau des Bleuettes, les 20 pertes de balle qu'il faudra gommer pour aller loin dans la compétition. En attendant, elles l'emportent largement ce dimanche soir (69-40). Les coéquipières d'Amina Traoré (14 points, 14 rebonds) assurent la 1ère place de la poule avant même d'affronter la Bosnie-Herzégovine lundi (18h00). La mission de ce premier tour de l'Euro est accomplie.

France bat Israël : 69-40

Surtitre: 
Equipe de France U18 féminine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Dimanche, 7. Août 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La force de frappe physique des U18 filles a encore fait des ravages. Aussi rapides que denses, les Tricolores n'ont laissé aucune chance à Israël ce dimanche pour leur 2ème match de l'Euro (69-40). Avant même le dernier match de poule, la première place du groupe est d'ores et déjà assurée.
crédit: 
(Crédit : FIBA)
Pour Newsletter: 

Entrée en matière réussie pour les U18F

Corps: 

Les deux équipes du soir peinent à entrer dans leur Euro, et proposent aux quelques supporters présents dans les tribunes d’Héraklion, une première période en dents de scie. Les Bleuettes, qui marquent leur premier panier après 5 minutes sur un lay-up de Leila Lacan, tentent d’emballer la partie avec un rythme d’enfer et un jeu de relance systématique. Bien que maladroites (3/19 aux tirs après 10 minutes), les Tricolores mènent d’une petite longueur (13-12, 10’)

Frieda Buehner (11 points à la pause) mène les Allemandes, et tient à elle seul son équipe à flot. En face, les joueuses de Julien Egloff trouvent peu à peu le rythme de la rencontre. Solides défensivement (23 points encaissés à la pause), elles peinent encore à trouver de l’adresse. Rosanne Le Seyec fait valoir sa palette offensive au rebond, dans l’agressivité et dans la périphérie, et permet aux Bleuettes de faire un run juste avant la pause (28-23, 20’).

Le rouleur compresseur physique français, en route depuis le début du match mais qui manquait encore de réussite, fait alors craquer l'Allemagne dans le troisième acte. Fatoumata Touré par deux fois derrière l'arc, ou encore Lacan qui trouve enfin le chemin du panier, emmènent les leurs avec elles. Les Tricolores signent un très cinglant 15-0, et se détachent au score. Fatal pour l'Allemagne, qui accuse le coup à 10 minutes du terme (47-31, 30').

Les Bleuettes poursuivent sur leur lancée et continuent d'asphyxier leurs adversaires du soir. MVP du Challenger U18F l'été dernier, Anaëlle Dutat poursuit sa moisson au rebond (9 prises ce soir) tout en alimentant la marque, toujours épaulée par Lacan (15 points) et Touré (13 points). En mode diesel, la France est montée en puissance au fil de la partie et l'emporte aisément pour ce premier match de l'Euro. Impériales en défense, elles ont posé les fondations de leur potentielle réussite dans cet Euro. À confirmer dès demain dimanche (20h15) face à Israël, facile vainqueur en ouverture de la Bosnie-Herzégovine (87-54). 

France bat Allemagne : 59-42

Surtitre: 
Equipe de France U18 féminine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Samedi, 6. Août 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
En progression au fil des minutes de ce premier match de l'Euro, l'Equipe de France U18 féminine a fait tomber l'Allemagne (59-42) pour débuter sa compétition à Héraklion (Grèce).
Pour Newsletter: 

Les U18F à l'assaut de l'Euro

Corps: 

Dominateur de son Challenger FIBA U18F l'été dernier, avec la moitié de l'effectif à nouveau présent cet été à l'Euro, les U18 féminines se présentent en Grèce avec le plein de confiance. Auteur d'une belle préparation estivale, les Bleuettes pourront s'appuyer sur une ligne arrière des plus performantes.

Leila Lacan et Laura Evrard, qui ont participé avec les U23F au Global Jam Tournament début juillet à Toronto sous les ordres de Jean-Aimé Toupane, ont engrangé de l'expérience et vont porter la mène tricolore. Dans les ailes, le trio formé au Pôle France composé de Marine Dursus (qui disputera l'Euro avec un an d'avance, seule joueuse née en 2005), Maëlle Blein ou encore Fatoumata Touré devrait faire des ravages. À l'intérieur, les Tricolores ne seront pas en manque de centimètres, et devraient pouvoir dominer leurs adversaires, notamment grâce à la nouvelle champenoise Rosanne Le Seyec, ou bien la berruyère Jess-Mine Zodia, aperçue à quelques reprises en LFB et en Eurocup avec Bourges. La mondevillaise Anaëlle Dutat, MVP du Challenger U18F l'été dernier (16,2 d'évaluation en moyenne) sera aussi l'une des armes françaises en Grèce.

Bien que le début de l'été pour les sélections nationales jeunes ait montré que rien n'est acquis, les U18 féminines devraient normalement avoir un premier tour plutôt abordable. L'Allemagne et Israël, respectivement 4e et 5e de leur Challenger U18F l'été dernier, et la Bosnie-Herzégovine, entraînée par l'ex-internationale Dragana Svitlica, devront permettre aux Françaises de se rôder pour aborder au mieux le tour final. Avec l'objectif minimum de rentrer dans le Top 5, pour valider son billet pour la Coupe du Monde U19 l'été prochain.

Euro U18 (Héraklion - Grèce)
6 août à 20h15 : France-Allemagne
7 août à 20h15 : France-Israël
8 août à 18h00 : France-Bosnie-Herzégovine
10 août : Huitième de finale
11 août : Quart de finale
13 août : Demi-finale
14 août : Finale
 
La sélection

NOM

Prénom

Date de naissance

Taille (cm)

Poste

Club

BLEIN

Maëlle

21/04/2004

 179

2

PFBB (Sapela Basket 13)

CISSÉ

Manoé

08/05/2004

 163

1

PFBB (Paris Basket 18)

DURSUS Mariine 26/08/2005 173 2 PFBB (SIG)

DUTAT

Anaëlle

03/07/2004

 182

4-3

USO MONDEVILLE BASKET

EVRARD

Laura

24/09/2004

 166

1

SAINT-AMAND HAINAUT BASKET

LACAN

Leïla

02/06/2004

 181

1

PFBB (Rodez Basket Aveyron)

LE SEYEC

Rosanne

05/03/2004

 197

5

PFBB (ES Saint-Avé Basket)

PERDRIAU

Cindy

01/10/2004

 192

5

UF ANGERS BASKET 49

TOURÉ

Fatoumata

09/02/2004

 172

2

PFBB (USM Saran)

TRAORE

Amina

06/02/2004

 188

4

PFBB (Marne-la-Vallée Basket)

ZEMOURA

Elena

21/02/2004

 184

3

BASKET LATTES-MONTPELLIER

ZODIA

Jess-Mine

22/12/2004

 192

5

CJM BOURGES BASKET


Entraîneur : Julien Egloff
Assistants : Priscilla Roger, Kevin Brohan
 
Surtitre: 
Equipe de France U18 féminine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 5. Août 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
L'Equipe de France U18 féminine débute son Euro samedi à Héraklion en Grèce avec de grandes ambitions. Dans une catégorie pourvoyeuse de breloques pour le basket français (neuf médailles lors des dix dernières éditions), et après un Challenger 2021 dominé de bout en bout, les joueuses de Julien Egloff peuvent viser haut.
crédit: 
(Crédit : FIBA)
Pour Newsletter: 

L'énorme déception

Corps: 

L’Equipe de France avait peiné en huitièmes de finale contre l’Allemagne lors des premières minutes et le scénario s’est répété contre la Slovénie en quarts. Une sélection de tirs douteuse n’a pas mis les Bleuets dans le rythme et la fluidité offensive avait de nouveau fui les débats. Mais en face les Slovènes rencontraient toutes les peines du monde à s’approcher du cercle.

La gestion de la pression défensive est une problématique permanente pour les adversaires des Français et les successeurs de Luka Doncic ont souffert dans ce domaine, repoussés loin, très loin du cercle. Le basket reste cependant un sport d’adresse et à 0/10 à trois-points pour lancer les débats, les troupes de Lamine Kébé ne pouvaient espérer se mettre définitivement à l’abri.

Les Slovènes, eux, ne survivaient que grâce à leur capacité à rentrer des tirs de loin. Le canevas était dès lors bien établi : des interceptions et du jeu de transition pour creuser un écart (17-7, 31-16, 49-39) mais à chaque fois des séries slovènes pour recoller au score. Au point de trembler lorsque, à trois minutes de la fin, le tableau de marque affichait 53-53. La Slovénie manquait même une occasion de reprendre la tête avant qu’un tir difficile de Rayan Rupert puis une énorme séquence défensive ne semble donner définitivement l'avantage aux Tricolores. Mais dans la foulée un passage en force puis une attaque parfaitement exécutée et conclue par le 11e tir primé de la soirée mettaient la France dans les cordes. Rayan Rupert puis Kymany Houinsou manquaient deux tirs pour l'emporter.

La compétition n'est toute fois pas terminée pour les tricolores. En effet, la cinquième place du Championnat d'Europe étant qualificative à la Coupe du Monde U19, qui se tiendra en Hongrie l'année prochaine, les joueurs de Lamine Kebé auront fort à faire pour s'offrir une chance d'effacer ce mauvais souvenir.

Surtitre: 
Euro U18 masculins
Date d’écriture: 
Jeudi, 4. Août 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Au terme d’un match qu'elle a longuement contrôlé, l'Equipe de France a été éliminée en quarts de finale de l'Euro par la Slovénie (57-58).
crédit: 
FIBA
Pour Newsletter: 

Les quarts sans trembler

Corps: 

3/9 aux tirs et 8 ballons perdus, les U18 masculins ont raté dans les grandes largeurs leur début de rencontre pour lancer les matches à élimination directe. Sept minutes d’un basket brouillon qui a poussé Lamine Kébé a rappelé ses troupes à l’ordre. Un temps-mort bienvenu et des rotations qui ont totalement renversé le cours des choses. Les Allemands ont pourtant géré correctement le pressing, fait preuve de patience et profité des erreurs tricolores pour rêver un court instant (7-11). Mais les Bleuets possèdent une profondeur de banc sans équivalent dans la compétition et une qualité défensive qui leur permettent de traverser sans trop d’encombres leurs moments de moins bien. Ils ont ainsi enchaîné un 12-1 express pour remettre les pendules à l’heure, bien aidés par l’adresse de Melvin Ajinça.

La France, un instant bousculée, pointait donc à +7 à la fin du premier quart-temps et poursuivait ensuite en mode rouleau compresseur : +7, +14 (20’), +21 (30’). Plus rien ne venait ralentir sa marche en avant, d’autant plus qu’elle pouvait une nouvelle fois s’appuyer sur un poste 5 dominant. Zacharie Perrin n’a pas fait dans le détail. Bien servi près du cercle, le futur pivot d’Illinois, est d’une redoutable efficacité et a rendu une fiche de 18 points, 13 rebonds et 26 d’évaluation en seulement 26 minutes. Le collectif a encore fait la différence pour l’équipe qui fait le plus de passes décisives à l’Euro avec onze marqueurs différents.

Le tournoi se poursuit jeudi pour l’Equipe de France avec les quarts de finale. Slovénie ou Croatie seront au programme, à 12h45.

Surtitre: 
Euro U18 masculins
Date d’écriture: 
Mercredi, 3. Août 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Malgré un début de match raté, l’Equipe de France U18 a surclassé l’Allemagne 74-51 pour se qualifier pour les quarts de finale qui auront lieu jeudi à 12h45.
crédit: 
FIBA
Pour Newsletter: 

Un premier tour expédié

Corps: 

Les choses sérieuses vont débuter mercredi pour l'Equipe de France U18 qui a survolé sa phase de poule. Trois matches, trois victoires avec un écart moyen de plus de 41 points ! Meilleure attaque et deuxième défense de la compétition, les Bleuets n'ont guère rencontré plus de résistance lundi soir, se rendant le match facile dès les premières minutes grâce à leur habituelle pression défensive et leur jeu de transition. Si Israël, après un temps-mort parvenait à limiter les dégâts, ce n'était que partie remise, la France enchaînant sur un second quart-temps supersonique (30-15) dans le sillage de Zacharie Perrin (20 pts, 8 rbds) et d'un Bilal Coulibaly (21 d'évaluation) toujours aussi efficace.

Avec 20 longueurs d'avance à la pause le plus dur était fait mais les troupes de Lamine Kébé auront le bon goût de porter leur avantage à +27 avant de livrer une ultime période "coupable" selon les mots de leur assistant coach, Nicolas Corbé. Pas de quoi se faire de frayeur cependant. "Il y a eu un relâchement mais on a su gérer, en laissant notamment au repos les joueurs majeurs ce qui est toujours bon signe pour la suite."

La suite ce sera un rendez-vous en huitièmes de finale face à l'Allemagne, mercredi à 12h45. Des Allemands battus de 45 points par l'Espagne mais qui ont bien failli battre la Turquie, chez elle, lors de leur dernier match de poule.

Surtitre: 
Euro U18 masculins
Date d’écriture: 
Lundi, 1. Août 2022
Vignette: 
Chapeau: 
L'Equipe de France U18 a conclu sa phase de poule sur un succès aisé que seul un dernier quart-temps raté a rendu moins convaincant (82-66). Elle affrontera l'Allemagne mercredi en huitièmes de finale.
crédit: 
FIBA
Pour Newsletter: 

Le grand écart

Corps: 

S’il avait fallu dix minutes environ samedi après-midi pour se détacher, cinq minutes auront cette fois suffi dimanche. Le temps que le pressing tout terrain tricolore n’occasionne balle perdue sur balle perdue. Des offrandes pour une équipe qui raffole du jeu rapide et qui a enchaîné les paniers faciles. Plus terrible encore pour leur adversaire du jour, l’adresse de loin était cette fois au rendez-vous avec une pluie de trois-points qui a transformé le deuxième match de poule en une nouvelle démonstration. +24 après un quart-temps, +43 à la pause, la seule information du jour est que les U18 ne tombent pas dans la facilité et s’appliquent à conserver un niveau d’intensité qui, compte tenu de leur domination athlétique, fait de terribles dégâts face à des équipes du deuxième ou troisième chapeau européen.

Encore une fois Lamine Kébé n’a donc eu qu’à répartir équitablement les minutes, ses ouailles s’appliquant quant à elles à distribuer les points grâce à une vraie volonté collective. L’ardoise, au final, atteindra les 80 points d’écart ! Israël, dernier adversaire de la poule, ayant peiné pour battre la Macédoine du Nord, tout porte à croire que le dernier match de la première phase ne devrait pas offrir une opposition bien supérieure à l’Equipe de France. Qui répète donc ses gammes en attendant le début des matches à élimination directe.

Lundi contre Israël, match à 17h15.

Surtitre: 
Euro U18 masculins
Date d’écriture: 
Dimanche, 31. Juillet 2022
Vignette: 
Chapeau: 
24 heures après avoir pulvérisé la Grande-Bretagne, l’Equipe de France a poursuivi sa marche en avant en faisant subir un sort relativement similaire à la Macédoine du Nord (104-47).
crédit: 
FIBA
Pour Newsletter: 

Comme un ouragan

Corps: 

Le tirage au sort avait été plutôt clément pour l’Equipe de France U18. D’autant que le groupe dirigé par Lamine Kébé fait partie des candidats à la victoire finale. Les Bleuets ont cependant eu besoin d’un quart-temps pour se mettre en jambes avant que leur pression défensive n’étouffe la Grande-Bretagne. Et dans les grandes largeurs.

Le duel n’a en réalité duré qu’à peine dix minutes. Un premier quart-temps plutôt poussif pour les Tricolores mais vite oublié à mesure que les rotations ont fait la différence. La France peut compter sur 12 joueurs et leur adversaire l’a rapidement mesuré, vivant un véritable calvaire pendant 20 interminables minutes. Bilan des opérations un affolant 60-16.

Autant dire que le suspense a rapidement disparu au profit de quelques arabesques aériennes et de changements permanents pour impliquer tout l'effectif. Le coaching staff français avait un chronomètre dans l'oeil avec des temps de jeu équitablement répartis avec les 12 éléments entre 13 et 18 minutes et pas un joueur au-delà des 13 unités. La seule interrogation était de connaître l'écart final qui a finalement flirté avec les 50 points !

L'Equipe de France poursuit sa phase de poule demain dimanche contre la Macédoine du Nord, à 12h45.

Surtitre: 
Euro U18 masculins
Date d’écriture: 
Samedi, 30. Juillet 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Pour son entrée en lice à l’Euro U18 et après quelques minutes de flottement, l’Equipe de France a largement dominé la Grande-Bretagne (97-45).
crédit: 
FIBA
Pour Newsletter: 

Chercheurs d'or

Corps: 

En faisant le choix d’aligner une équipe à 100% composée de joueurs nés en 2004 lors du Challenger FIBA de l’été dernier, Lamine Kébé avait clairement lancé avec un an d’avance la campagne 2022, d’une importance toute particulière. L’Equipe de France visera en effet le podium à Izmir, ainsi qu’une qualification pour la Coupe du Monde U19. Bien plus que le bilan chiffré du Challenger (3 victoires, 2 défaites), c’est bien l’avance prise dans la constitution d’une identité de jeu qu’il faut retenir. "L’idée était d’une part de donner une première expérience à cette génération. Avec le Covid elle n’avait pas vécu de compétition de référence internationale. Le fait que ce soit un Challenger, avec des enjeux sportifs moins élevés qu’un Euro, permettait donc de se préparer sur le temps long", explique Lamine Kébé.

Sur le papier, les U18 pourraient compter sur la présence de Victor Wembanyama mais le néo-parisien a rendez-vous vendredi à l'INSEP pour débuter la préparation pour un autre EuroBasket, celui des A. Le secteur extérieur constituera donc l’atout majeur de la génération 2004 avec des éléments référencés sur la scène continentale entre Rayan Rupert, Melvin Ajinça, Sidy Cissoko, Kimany Houinsou ou Daryl Doualla. Mais pour performer l’équilibre est nécessaire et les dernières semaines ont apporté quelques garanties à Lamine Kébé. Mael Hamon-Crespin a continué d’afficher une énergie inépuisable en Nationale 1 et les tournois juniors de l’Euroleague ont confirmé ou révélé le potentiel de deux éléments cantonnés au championnat espoirs Pro B, Halvine Dzellat et Zacharie Perrin.

La préparation a été convaincante avec 4 victoires et 1 défaite (en Espagne), la défense apportant une certaine garantie à un groupe qui a rallié la Turquie jeudi matin aux aurores. Pour des éléments privés de campagne U16 du fait du Covid, l’occasion est belle de marquer les esprits : "Ils ont un niveau de détermination hyper élevé", se réjouit leur entraîneur.

Euro U18 à Izmir, Turquie
30 juillet : France-Grande Bretagne (12h45 - YouTube)
31 juillet : France-Macédoine (12h45 - YouTube)
1er août : France-Israël (17h15 - YouTube)
3 août : Huitièmes de finale
4août : Quarts de finale
6 août : Demi-finales
7 août : Finale

La sélection
Joueur                                             Naissance            Taille     Poste        Club 2021-22
Melvin Ajinça                                   26/06/2004       2,00       3               Pôle France
Alexandre Bouzidi                           02/02/2004       1,97       1               Pôle France
Sidy Cissoko                                   02/04/2004        1,97       2              Iraurgi Saski Baloia (Espagne)
Bilal Coulibaly                                 26/07/2004        2,00       3               Metropolitans
Daryl Doualla                                  21/06/2004        1,95       2               Nevezis (Lituanie)
Halvine Dzellat                               29/01/2004         2,07       5               ADA Blois
Mael Hamon-Crespin                      03/09/2004        2,06       4               Pôle France
Kymany Houinsou                           06/01/2004        1,97       1               Saint-Quentin
Zati Loubaki                                   02/12/2004         2,02       5               Gravelines-Dunkerque
Romain Parmentelot                        27/01/2004        1,90       1               LDLC ASVEL
Zacharie Perrin                                30/08/2004        2,08       4-5            Antibes
Rayan Rupert                                  31/05/2004         1,99       2               Pôle France
Entraîneur : Lamine Kebe
Assistants : Nicolas Corbe, Pierre Tillay

Surtitre: 
Euro U18 masculins
Auteur: 
Julien Guérineau
Date d’écriture: 
Jeudi, 28. Juillet 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Après un été 2021 en forme de répétition générale, la génération 2004 veut briller au Championnat d’Europe U18, portée par un secteur extérieur spectaculaire. Début de la compétition samedi.
crédit: 
FIBA
Pour Newsletter: 

Une première partie de compétition sans accroc

Corps: 

Difficile de faire mieux comme début de compétition pour les sélections encadrées par Nicolas Absalon et Arnaud Guppillotte.

Surclassant largement la Croatie (80-36) et la Turquie (71-48), seul l'Allemagne aura posé des soucis aux Bleuets jusqu’à la toute de fin de rencontre (79-71). Chez les féminines, même constat. Sérieuses et très appliquées, les coéquipières de Stella Colas sortent en tête de la phase de poule, en s’offrant la victoire contre l'Allemagne (38-74), la Finlande (91-22) et contre la Belgique (46-43) dans la douleur.

Chacune première de leur groupe, les deux Equipes de France U16 joueront vendredi leur demi-finale à 16H30. Les scores de la compétition sont à suivre en direct sur le site du FOJE.

En cas de qualification en finale, les rencontres seront retransmises en direct samedi à partir de 16H30 sur https://eoctv.org/live/ . Si les U16 venaient à perdre en demi-finale, ils joueront le match de la 3ème place à 14H30 (retransmis aussi en direct).

Surtitre: 
EQUIPE DE FRANCE U16
Auteur: 
Thomas Puentes
Date d’écriture: 
Mercredi, 27. Juillet 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Très en forme depuis le début du Festival Olympique de la Jeunesse Européenne (FOJE) organisé en Slovaquie, nos deux Equipes de France U16 terminent chacune la phase de poule à la première place de leur groupe.
crédit: 
CNOSF/KMSP
Pour Newsletter: 

Pages

S'abonner à RSS - Equipes de France jeunes