Vous êtes ici

Euroligue féminine

Deux Bleues au Final Four

Arnaud Dunikowski - 19/04/2018
La grand messe de l'Euroligue féminine sera organisée ce week end à Sopron (Hongrie) et désignera le Champion d'Europe 2018. Deux joueuses de l'Équipe de France seront de la partie : Sandrine Gruda (Yakin Dogu) et Héléna Ciak (Dynamo Kursk). Et elles pourraient bien se retrouver en finale.

Euroligue féminine - Final Four

Le favori : Dynamo Kursk (Russie)
Invaincu en Euroligue depuis 34 matches, la formation russe a dominé la saison régulière puis éliminé le Schio du duo Miyem-Yacoubou en quart de finale. Avec des joueuses référencées comme la Serbe Sonja Petrovic, les Américaines Prince, McCoughtry et Ogwumike ou encore la pépite russe Maria Vadeeva, le tout sous la direction du sorcier espagnol Lucas Mondelo, Kursk sera le favori à sa propre succession. L'intérieure tricolore Héléna Ciak (6.2pts en 20' de jeu) a toute sa place dans la rotation et compte bien ajouter une nouvelle ligne à son palmarès.

L'habitué : Ekaterinbourg (Russie)
Présent à ce stade pour la 11ème année consécutive, le club de l'Oural affrontera Kursk en demi-finale. Le talent est aussi présent dans les rangs de l'UMMC (Maya Moore, Emma Meesseman, Brittney Griner, Alba Torrens) qui a fini à la deuxième place du groupe B (11-3) derrière Yakin Dogu. En quarts, la formation russe a écarté Prague sans difficulté. A noter la présence de James Wade (le marie d'Edwige Lawson) dans le staff technique dirigé par un autre espagnol, Miguel Mendez.

Le nouveau riche : Yakin Dogu (Turquie)
Vainqueur de l'Eurocoupe en 2016 et bizuth en Euroligue cette saison, Yakin Dogu n'a pas traîné pour se faire une place au soleil. Premier du groupe B (12-2) et tombeur de Bourges en quarts, l'équipe turque comptera sur Sandrine Gruda pour soulever le trophée. L'internationale française, débarquée à Istanbul début décembre après sa pige réussie à Lyon, pourra s'appuyer sur une pléiade de stars (Wauters, McBride, Hollingsworth, Vandersloot, Lavender, Eldebrink, Caglar) et son coach Zafer Kalaycioglu.

L'invité (et hôte) surprise : Sopron (Hongrie)
Deuxième du groupe A (10-4) et vainqueur de Fenerbahce en quart de finale, rien ne prédestinait Sopron à se retrouver à la table des géants. Autour de l'Américaine naturalisée Yvonne Turner (14.2pts), Sopron a un fort accent serbe (Milovanovic, Page, Crvendakic, Jovanovic) et quelques joueuses du cru (Fegyverneky, Dubei ou encore Bernadett Hatar, géante de 2m08). Roberto Iniguez (3è coach ibérique du Final Four), coach expérimenté (4 finales d'Euroligue dont une victoire en 2012 avec Valence), est aux manettes d'une formation qui aura besoin de son public pour passer l'obstacle turc.

Le programme du Final Four
Novomatic Arena (Sopron, HUN)

Vendredi 20 avril
Kursk (RUS) - Ekaterinbourg (RUS) / 17h00
Sopron (HUN) - Yakin Dogu (TUR) / 20h00

Dimanche 21 avril
Match pour la 3è place à 17h00 et finale à 20h00

Les matches sont à suivre en direct sur www.youtube.com/FIBA

close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'