Vous êtes ici

Equipe de France - Préparation Coupe du Monde 2014

La France surclasse l'Australie

Bellenger/IS/FFBB
Guillaume Karli / FFBB - 24/08/2014
Après s’être imposés in extremis la veille contre la Finlande dans l’ultime étape de sa tournée de préparation avant la Coupe du Monde en Espagne (30 août au 14 septembre), les Bleus retrouvaient l’Australie. Les hommes de Vincent Collet ont marqué les esprits s’imposant largement 73-50, effaçant du même coup le court revers enregistré face aux coéquipiers de David Andersen à Antibes.

Boris Diaw, intenable contre la Finlande, commence fort le match : une interception, un tir primé et une passe décisive en deux minutes. Le message du capitaine est reçu par ses coéquipiers, les Français prennent leurs advesaires de vitesse dans tous les compartiments du jeu et font progressivement le trou. L’intérieur des Spurs retrouve sa forme de fin de saison NBA avec 10 points dans le premier quart. Les Australiens n’arrivent pas à trouver la solution en défense et seul Aron Baynes (6 points et 4 rebonds) permet aux Aussies de ne pas prendre l’eau. 21-15.

A l’entame du deuxième quart-temps, Nicolas Batum (9 points, 4 rebonds, 1 passe en première mi-temps) prend le relais de Boris Diaw, rappelé sur le banc pour souffler. Le rythme imposé par la France ne faiblit pas et Vincent Collet fait tourner son effectif. L’engagement reste le même, mais le Bleus perdent des ballons (9 balles perdues en première mi-temps), ce qui a pour effet de relancer l’Australie. 28-26 à cinq minutes de la mi-temps. De retour sur le parquet, Boris Diaw attire tous les ballons (12 points, 4 rebonds, 2 passes, 2 interceptions). L’Australie resserre la défense pour tenter de couper le jeu rapide tricolore. L’Australie revient à deux longueurs, mais les velléités offensives des coéquipiers de Joe Ingles, transparent dans cette mi-temps, sont stoppées par une défense très haute des français.  la première ligne défensive tricolore emmenée par Antoine Diot et Nicolas Batum gêne considérablement les passes. Les Bleus interceptent de précieux ballons et lancent des contre-attaques. Devant son public, le meneur strasbourgeois ffait le spectacle et place notamment une magnifique passe entre les jambes de son vis-à-vis pour servir Joffrey Lauvergne dans la peinture. Sous le cercle, les Bleus font le métier et compilent 20 rebonds à la pause. La France rentre au vestiaire avec un matelas de 6 points, 36-28. Dans cette première période, Vincent Collet est passé en mode Coupe du Monde en instaurant une hiérarchie claire, seul le 5 majeur a joué plus de 10 minutes.

La défense de zone mise en place par l’Australie force les Bleus à prendre des shoots extérieurs. Maladroits dans les premières minutes de la deuxième mi-temps, la France ne marque plus et c’est l’inévitable Boris Diaw qui trouve la solution à 3 points d’abord puis à mi-distance. 41-32 après cinq minutes de jeu dans la période. Les français négocient bien les temps faibles et chacun apporte sa contribution. Ian Mahinmi (3 points, 3 rebonds et 1 interception), resté sur le banc en première mi-temps, se bat sur tous les ballons, provoquent des fautes et permet à l’Equipe de France de creuser l’écart. 47-35 à deux minutes de la fin du quart. L’agressivité française porte ses fruits, les Australiens passent à côté de leur match : Dellavedova, Ingles, Broekhoff (2 points), et Jawai (0 points), sont inexistants, seuls Newley (8 points) et Baynes (12 points, 9 rebonds) répondent présent pour éviter le nauffrage. 50-40 à la fin du troisième quart.

Dans le dernier quart, les français déroulent, Antoine Diot (10 points et 5 passes et 1 interception) et Mike Gelabale (7 points, 3 rebonds et 4 passes) prennent leurs responsabilités en attaque tandis qu’en défense Rudy Gobert fait office de muraille infranchissable (7 rebonds, 4 contres en 15 minutes). 66-45 à deux minutes du coup de sifflet final. Edwin Jackson s’invite à la fête et signe son entrée par un 3 points. La France ne laisse aucune chance aux Australiens et termine sa campagne de préparation sur une note plus que positive en s’imposant largement 73-50.

Les Bleus rejoindront l’Espagne pour disputer leur premier match de la Coupe du Monde à Grenade (Espagne)  contre le Brésil le 30 août à 18h00.

La France bat l’Australie 73-50.


Les réactions d'après-match : France-Australie par FFBB

close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'