Vous êtes ici

Nationale Féminine 1

Reims toujours pas en LFB, Pleyber déjà en NF2

12/03/2007
Après la défaite après prolongation de Reims au Temple Sur Lot, la NF1 reste toujours aussi indécise à 7 journée de la fin. Dunkerque a confirmé son rang en disposant des Lyonnaises, les joueuses de Christian Devos rejoignent ainsi les Reimoises. Avec un match en retard, Basket Landes aura aussi l’occasion de les rejoindre sur la première marche du podium, pour cela elles devront s’imposer à Nantes le 17 mars prochain. En bas de tableau, Pleyber-Christ est mathématiquement en Nationale 2 alors qu’Armentières et Strasbourg n’ont pas dit leur dernier mot.

La surprise de cette journée est à l’actif des Templaises, victorieuses 69 à 61 après prolongation face au leader rémois. Plus collectives, les joueuses du Lot et Garonne ont fait déjouer des Rémoises en manque d’inspiration offensive (0 passe décisive) et en cruelle panne d’adresse, à l’image de plusieurs cadres comme Assimelahou (0/7) et Sinico (3/12). Seules Sy (21 pts) et Brumermane (15 pts) ont tiré leur épingle du jeu. Bien trop peu pour une équipe prétendante à la montée qui encaisse sa 6ème défaite de la saison. La victoire est à mettre à l’honneur du collectif templais avec 5 joueuses, Martinez, Rhennam, Falcoz, Sanghor et Carmona à 8 points et plus.

Pas de 6ème victoire pour Toulouse en cette année 2007, défait 91 à 58. La faute à des Istréennes particulièrement adroites samedi soir avec un joli 22 sur 55 à 2 points et 11 sur 20 à trois points. M’Bah confirme sa bonne forme du moment avec 16 points, 7 rebonds et 4 passes décisives, entraînant toute l’équipe dans son sillage, Fontana (17 pts), Jolivet (16 pts), Anguleova et Saunier (13 pts). Côté toulousain, seule Guy (16 pts) a tenté de stopper les différents assauts istréens. A l’image de Donnez qui, malgré ses 13 points, manque cruellement d’adresse comme le montre son 0 sur 7 à 3 points.

Comme à l’aller, ce sont 12 points qui ont séparé Dunkerque et Lyon lors de cette 23ème journée. Et comme à l’aller, ce sont les Dunkerquoises qui l’ont emporté (74-62). Pourtant Laskova (8 rbds) côté lyonnais répond à Delepine (11 rbds) dans la raquette. Mais les Maritimes dégainent à tour de rôle au-delà des 6m25 (7/17) et les Lyonnaises ne peuvent rivaliser dans cette exercice (3/15). Les joueuses de Julie Lebris défendent fort (15 interceptions contre 5) mais cela ne suffit pas à contrer les forces vives que sont Tahane (16 pts), Delepine (16 pts) ou encore Duquesne (13 pts). Laskova (20 pts) et Gounon (14 pts) sont trop esseulées pour espérer décrocher une onzième victoire.

Honneur à l’attaque samedi soir à la salle polyvalente de Salies-du-Salat. Large victoire des coéquipières de Debbie Hemery, 102 à 79. Toujours privées de Jekabsone, les Marseillaises peinent et réalisent une des mauvaises opérations de la soirée. La raquette a souffert face à Gassama (23 pts, 12 rbds) and Co (20 prises contre 36). Sept joueuses scorent et atteignent la barre des 10 points côté salisien alors que seules Barruet (23 pts) et Verain (20 pts) tentent de stopper l’hémorragie du côté de la Canebière.

Pleyber-Christ n’est plus la bête noire d’Armentières et s’incline chez eux de 6 pts (69-75). Cette défaite est synonyme de descente en Nationale 2 pour les Bretonnes. La lanterne rouge aura lutté jusqu’au bout mais malheureusement Demets (20 pts) et Merlot (18 pts) en avaient décidé autrement. Côté breton, Cardin (16 pts) et Lix (13 pts) ne permettent pas de combler le manque dans la raquette bretonne. Même si toute l’équipe bretonne a jeté ses dernières forces dans la bataille, cela n’aura pas suffi. Armentières réalise une des bonnes opérations de la soirée en s’éloignant un peu plus de la zone dangereuse.

Dans le match des mal classés, Strasbourg prend sa revanche sur les jeunes pousses de l’INSEP et l’emporte 74 à 65. Amel Bouderra (19 pts) visiblement en pleine forme après une semaine de stage dans la capitale, emmène ses coéquipières vers leur 8ème succès. Une fois de plus côté parisien, seule Plust tire son épingle du jeu avec 21 points et 3 interceptions. Malheureusement en face, Schmitt-Sendner est intraitable et soigne sa feuille de stats avec un joli 9 sur 14 aux tirs dont 3 sur 5 aux lancers francs. Elle aura été une nouvelle fois, avec Amel Bouderra, l’élément déterminant de cette victoire.

En Coupe de France, Limoges et Rezé n’ont rien pu faire respectivement face à Mourenx (48-75) et le tenant du titre Bourges (48-92). Ce mardi à 20h30, Basket Landes accueillera Montpellier et mercredi Dunkerque recevra à 20 heures Villeneuve d’Ascq, toujours pour le compte des huitièmes de finale de la Coupe de France féminine - Trophée Joe Jaunay.

Audrey Dubrunfaut (FFBB)

Tags: