Vous êtes ici

Open LFB 2017

Very Nice

Sylvain Bourdois Chupin - 29/09/2017
Pour l’ouverture de ce 13e Open LFB, Nice et son coach, Jimmy Vérove, ont soigné leur entrée dans cette saison 2017-2018. Après une première mi-temps très disputée, les joueuses de la Côte d'Azur ont imposé leur jeu à des Nantaises en manque de solution. Victoire 69-44, l'intérieure US, Kendall Cooper (10 points, 6 rebonds et 5 contres) a été élue MVP Pierre Lannier.

Ce sont les Déferlantes qui ont été les premières à lancer les par Maud Medenou (9 points, 6 rebonds) et infligent un 7-0 à leurs adversaires. Les protégées de Jimmy Vérove, s’en remette alors à Antiesha Brown et Géraldine Robert pour revenir dans la partie. Dans le sillage de ces deux joueuses, le club de la côte d’Azur est rapidement de nouveau dans le coup (14-18, 10’).

Sur ce score, la guerre fait rage, grâce aux coups de génie de Lidija Turcinovic (4 points) et l'expérience du duo Skuballa-Raincock (29 points et 16 rebonds), Nantes est toujours en tête mais la menace se fait grandissante. Après 15 minutes de jeu, Géraldine Robert (12 points et 10 rebonds) remet les deux équipes à égalité après une lutte acharnée au rebond (25-25). Lors des cinq dernières minutes, Emmanuel Coeuret et ses joueuses souffrent en n’inscrivant que 3 points, Nice en profite à l’image d’une Alix Duchet (7 points) opportuniste (35-28, 20’).

Au retour des vestiaires, Nice hausse le ton en défense. L’agressivité de Joyce Cousseins-Smith et ses partenaires paye rapidement. Les Nantaises ne parviennent pas à répondre au défi physique imposé dans la raquette par Kendall Cooper et l’adresse d’Antiesha Brown (17 points dont 3/3 à trois-points). L’écart ne cesse d’augmenter et passe même aisément la barre des 20 points.

Après avoir remporté le pré-open de Tours, Nice poursuit sur sa lancée en remportant son premier match de la saison face à Nantes. Solide en défense (5 contres) et décisive en attaque (10 points et 6 rebonds), l'intérieure américaine Kendall Cooper a été élue MVP Pierre Lannier de la rencontre.

Nice bat Nantes : 69-44

Déclarations d'après-match
Maud Medenou (Nantes-Rezé) : "On a bien débuté le match, et après on a perdu quelques ballons. On a été en difficulté dans le repli défensif notamment, c'est ce qui leur a permis de repasser devant. Et on n'a pas réussi à sortir de cette spirale négative."

Emmanuel Coeuret  (Nantes-Rezé) : "Notre début de match est en trompe l'œil. Nice nous a ensuite détruit et laminé. On est tombé sur un impact physique qui nous a perturbé, auquel on n'a pas réussi à répondre."

Géraldine Robert (Cavigal Nice) : "Le coach a insisté sur notre identité défensive, et ça s'est vu ce soir. Ce qui fait la différence ce soir, c'est l'impact physique et ça s'est senti dès le 2e quart-temps."

Jimmy Verove (Cavigal Nice) : "J'ai recruté des joueuses défensives et qui ont eu un esprit de sacrifice immense ce soir. Nantes a bien débuté, il a fallu qu'on s'adapte et ça a pris un quart-temps. Mais hormis cela, je félicite mon groupe pour sa performance ce soir"

Suivez les résultats et les coulisses l'Open LFB sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Snapchat) 

close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'