Equipe de France masculine

Equipes de France
Vincent Collet et Valérie Garnier confirmés jusqu'en 2021
Le président de la Fédération Française de BasketBall, Jean-Pierre Siutat et le Directeur Technique National, Alain Contensoux, ont annoncé ce jour la prolongation des contrats de Vincent Collet et Va...
Comment ça va Axel Toupane ?
En confinement à Paris, Axel Toupane nous donne de ses nouvelles. En plus de sa rééducation, suite à sa blessure au tendon d'Achille en février; Axel parle de sa vie de b...
Quiz : Les meilleurs marqueurs de chaque EuroBasket
Dans son histoire, l'Équipe de France masculine a participé à 36 Championnat d'Europe. Saurez-vous retrouver les meilleurs marqueurs lors de chaque EuroBasket ?
Quiz : Les grosses performances au scoring
Connaissez-vous les joueurs de l'Équipe de France masculine ayant effectué les meilleures performances au scoring dans l'histoire ?
Quiz : Les joueurs du TFB en EuroLeague et EuroCup
Cette année, 25 joueurs faisant partie du Team France Basket ont au moins participé à une rencontre d'EuroLeague ou d'EuroCup. Qui sont-ils ?
Double France-Espagne à Paris à l'Accor Arena le 10 juillet
Au cours d’une conférence de presse exceptionnelle, qui s’est déroulée à l’INSEP...
Soutenez la pratique du sport partout dans le monde
Rudy Gobert parmi les étoiles
Comment se qualifier pour l'EuroBasket 2021 ?

Pages

Riga : Les Tricolores à l’entraînement !

Corps: 

Les joueurs d’Alain Weisz, ont pris connaissance du parquet vendredi matin qu’ils fouleront lors du dernier match aller de cette poule de qualification pour l’Eurobasket 2003. Alain Weisz était ce matin très prudent quant à la confrontation de demain. En effet le pivot de la sélection nationale Lettonne, Kambala auteur d’un match parfait mercredi soir face à l’Estonie (23 points et 7 rebonds) fait office d’épouvantail pour ses adversaires. Avec 24,9 pts de moyenne par match, et 8,75 rebonds sur les 4 premières rencontres de cette poule, le pivot qui joue à Istanbul (Efes Pilsen), devrait une fois de plus tenir à bout de bras la sélection adverse. Il ne faut pas pour autant négliger ses coéquipiers, qui dans le jeu peu académique développé par l’équipe nationale, apportent beaucoup notamment dans les tirs extérieurs.


Les français semblent dans de très bonnes dispositions, et la concentration est de mise. Comme le soulignait fort justement Laurent Foirest « le groupe est neuf, il faut beaucoup s’entraîner pour mieux jouer ensemble. L’Equipe de France n’est qu’à 50% de ses capacités. » Ce matin Alain Weisz mettait en avant la particularité du groupe D « Nous sommes dans une poule très équilibrée, dans laquelle la première place est accessible par 4 équipes. Il n’y a plus de petites nations, ont le voit d’ailleurs avec les résultats des autres groupes. ». Après avoir écarté le piège Polonais, les français pourraient dès demain, en battant la Lettonie, se mettre à l’abris pour les dix prochains mois.

La composition Française :


4 - Sonko


5 - Sciarra


6 – Pietrus M.


7 - Foirest


8 - Digbeu


9 – Pietrus F.


10 - Dubos


12 - Julian


13 – Diaw-Riffiod


15 – Evtimov

Entraîneur : Alain Weisz


Assistant : Patrick Beesley

La composition Lettone :


4 - Helmanis


5 - Vitols


7 - Stelmahers


8 - Purnis


9 - Sneps


10 - Valters


11 - Miglinieks


12 - Bagatskis


13 - Skirmants


14 - Kambala




Sur place à Riga, Fabrice Canet – FFBB.

Surtitre: 
Qualification Euro 2003
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Vendredi, 25. Janvier 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Les français se sont entraînés ce matin dans la célèbre salle de Riga (Lettonie) où ils affronteront les Lettons samedi soir à 19h00 (18h00 en France)

Les français à Riga

Corps: 

L’Equipe de France, victorieuse hier face à la Pologne (70-78), est arrivée à 15h30 (locale, 14h30 en France) à Riga, capitale de la Lettonie. Les Tricolores sont partis en cars de Ciechocinek (Pologne) à 6h00 du matin pour rejoindre dans un premier temps Varsovie. Ils ont ensuite pris un avion de la compagnie polonaise LOT pour atteindre la ville où se jouera le dernier match aller de cette poule de qualification. Les coéquipiers de Laurent Sciarra, fatigués, mais satisfaits du match de la veille, ont apprécié l’après-midi de repos qui leur a été offerte par le staff technique. Les tricolores sont logés dans un très bel hôtel de la chaîne Reval au centre de la ville lettonne. Après s’être reposés, les « Bleus » ont pour la plupart subit des soins de récupération auprès du staff médical. Ils dîneront aux alentours de 21h30 (20h30 en France). Vendredi deux séances d’entraînement sont au programme, la première de 11h30 à 13h00 et la seconde de 17h30 à 19h30, afin de continuer à régler la « machine France ». Pour rappel les français rencontreront l’équipe Lettonne samedi soir. Ces derniers ont remporté un match très important face à l’Estonie, mercredi soir, sur le score de 79 à 86, les plaçant en tête de la poule juste derrière la France, première.

Les résultats de mercredi soir :

A


Suisse Bulgarie 83 - 88 45 - 41


Pays-Bas Turquie 73 - 89 36 - 41


Ukraine Lituanie 89 - 82 49 - 48


B


Israel Grèce 73 - 74 38 - 33


Belgique Espagne 63 - 78 37 - 39


Danemark Roumanie 75 - 76 39 - 31


C


Bosnie/Herze Croatie 65 - 95 29 - 46


FYROM Allemagne74 - 80 39 - 47


Chypre Irlande 67 - 74 28 - 27


D


Estonia Latvia 79 - 86 37 - 46


Poland France 70 - 78 31 - 39


Belarusse Hongrie 64 - 69 38 - 34


E


Slovenie Italie 84 - 78 42 - 33


Angleterre Russie 51 - 80 40 - 39


Portugal Rep. Tcheque 65 - 88 27 - 41




Sur place à Riga (Lettonie), Fabrice Canet – FFBB.

Surtitre: 
Qualification Euro 2003
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Jeudi, 24. Janvier 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Les français ont quitté la Pologne pour rejoindre la capitale de la Lettonie, Riga. Assez fatigués, les joueurs du coach français Alain Weisz, ont eu le droit de se reposer avant de reprendre vendredi le chemin de l’entraînement.

La France l'emporte face à la Pologne (78-70 ap)

Corps: 

Les marqueurs français :

Moustapha SONKO : 7


Laurent SCIARRA : 16


Mickaël PIETRUS : 0


Laurent FOIREST : 20


Alain DIGBEU : 11


Florent PIETRUS : 9


Fabien DUBOS : 4


Cyril JULIAN : 11


Boris DIAW : 0


Vasco EVTIMOV : 0

Surtitre: 
Qualification Euro 2003
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 23. Janvier 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Digbeu héroique pendant les dix dernières minutes du match a fait gagner la France. Dans un match crispant jusqu'au bout du à la maladresse des français aux lancers-francs les tricolores d'Alain Weisz se sont sortis du piège Polonais.

Pologne - France à 19h00

Corps: 

Mercredi matin les français ont, pour une dernière fois avant la rencontre face à la Pologne, foulé le parquet de la salle OSiR de Wloclawek contenant près de 5 000 places. Les joueurs d’Alain Weisz semblent être dans de très bonnes dispositions mentales avant d’aborder cette rencontre critique face aux Polonais. Rugueux et talentueux en attaque, la formation adverse de ce soir à toutes les cartes en main pour s’imposer sur son terrain grâce notamment à un public réputé comme étant l’un des plus « chaud » du pays. Le match débutera à 19h00 (pas de décalage horaire) et il faudra toute la sagesse des « anciens » mêlé à la fougue de la jeune génération pour contrecarrer les plans du coach Polonais Dariusz Szczubial.

La liste des 10 joueurs français :

4 Moustapha SONKO

5 Laurent SCIARRA

6 Mickaël PIETRUS

7 Laurent FOIREST

8 Alain DIGBEU

9 Florent PIETRUS

10 Fabien DUBOS

11

12 Cyril JULIAN

13 Boris DIAW

14

15 Vasco EVTIMOV

Entraîneur : Alain WEISZ Assistant : Patrick BEESLEY

Surtitre: 
Qualification Euro 2003
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 23. Janvier 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Alain Weisz a annoncé à midi la liste des 10 joueurs qui participeront mercredi soir à la rencontre face à la Pologne. C’est Sacha Giffa qui restera en civile pour les tricolores.

Il manquait deux centimètres !

Corps: 

En effet en découvrant la salle, flambant neuve, « OSiR » de Wloclawek, Alain Weisz a demandé à faire remesurer la hauteur des paniers. A vue d’œil, il manquait pour le technicien français, « deux centimètres » ! Cinq minutes plus tard, Arnaud Jacquemin (intendant de l’Equipe de France) et le gardien de la salle ont remesuré la hauteur des deux cercles à l’aide d’une toise et il s’est avéré que le coach tricolores avait bien le "compas dans l’œil", puisqu’il a fallu remonter les deux anneaux de 2 centimètres chacun.

Malgré cette petite histoire amusante en début de séance, les français ont effectué une séance très sérieuse et très appliquée où l’engagement physique était de mise. Aucune blessure n’est a déploré du côté des coéquipiers de Laurent Sciarra. A 10h00 mercredi matin les Bleus effectueront une dernière séance de shoot, un dernier instant pour calibrer la mire sur les paniers polonais.

Sur place à Wloclawek, Fabrice Canet (FFBB)

Surtitre: 
Qualification Euro 2003
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mardi, 22. Janvier 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Alain Weisz, l’entraîneur de l’Equipe de France, annoncera mercredi midi la sélection des dix joueurs qui participeront à la rencontre face à la Pologne…mais en découvrant la salle de compétition, le sélectionneur tricolore a décelé un des « pièges » polonais : les paniers étaient trop bas !

La France à Wloclaweck (Pologne)

Corps: 

Les joueurs d’Alain Weisz se sont tous retrouvés lundi matin à Paris, (aéroport de Roissy Charles de Gaulle) pour le deuxième volet de cette campagne de qualification. Il ne manquait personne à l’appel et même les « espagnols », Laurent Foirest et Moustapha Sonko qui jouaient dimanche après midi avec leur club ont pu rejoindre la Capitale sans retard pour le départ collectif.

Arrivés à 15h00 à Varsovie, les français ont du effectuer plus de 3 heures de cars pour rejoindre leur hôtel, situé lui même à 40 minutes de la salle d’entraînement. Dès 20h30, les « Bleus » ont effectué un premier entraînement d’une heure dans une salle qui n’est pas celle où se jouera le match de mercredi soir. Fatigués par ces longs déplacements, les coéquipiers de Laurent Sciarra ont pu dîner aux alentours de 23h30 avant de suivre, pour la plupart, des soins de récupération. Sacha Giffa légèrement blessé à la cheville ne semble plus souffrir de celle-ci. Mardi matin dès 9h30, les Tricolores ont effectué un entraînement complet, et il découvriront mardi après-midi, la salle, pratiquement neuve, ou se déroulera la rencontre tant attendue face à la Pologne.

Sur place à Wloclaweck, Fabrice Canet / FFBB

Surtitre: 
Qualification Euro 2003
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mardi, 22. Janvier 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Après un long déplacement, l’Equipe de France s’est installée lundi soir dans son hôtel situé à 30 kilomètres de la salle où se déroulera la rencontre face à la Pologne mercredi soir.

Alain Jardel : « attention au rêve»

Corps: 

Alain Jardel, l’entraîneur de l’Equipe de France féminine, a découvert avec passion les résultats du tirage au sort des groupes du Championnat du Monde qui se joueront en Chine du 14 au 25 septembre 2002 :


« Dans un championnat du monde, il ne fait prendre personne à la légère et je reste donc très méfiant. La composition de notre groupe me fait un peu peur puisque nous retrouvons la Corée que nous considérons comme notre bête noire à la suite de notre défaite à Sydney pendant les Jeux Olympiques. Je suis également embêté de retrouver Cuba puisque c’est l’un des rares pays qui a répondu positivement à nos demandes de rencontres de préparation. Même si, à chaque fois, nous avons battu largement les Cubaines. Il est vrai que je suis moins inquiet pour la Tunisie qu’il faudra cependant jouer.


Ensuite les choses seront très difficiles puisque le groupe C est énorme avec les Etats-Unis, la Lituanie et la Russie que nous devrions retrouver dans la poule pour le deuxième tour. Là il faudra prendre l’une des quatre premières places pour se qualifier pour les quarts de finale. Avec la présence des Etats-Unis, il restera trois places… Il ne faudra pas se louper, en sachant qu’en quart nous pouvons très bien tomber sur la Chine à domicile ou l’Australie !


Il faut donc faire attention et ne pas laisser trop de place à l’imaginaire de ceux qui pensent que la France obtiendra un super résultat dans ce Mondial.


C’est vrai, l’Equipe de France a sans doute les moyens de bien négocier cette compétition en Chine. En réalité, je pense que tout dépendra de la préparation qui pourra être effectuée dans les semaines précédentes. Et c’est cela qui me fait le plus peur… »

Surtitre: 
Equipe de France Féminine
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Lundi, 21. Janvier 2002
Chapeau: 
Alain Jardel, l’entraîneur de l’Equipe de France féminine, a découvert avec passion les résultats du tirage au sort des groupes du Championnat du Monde qui se joueront en Chine du 14 au 25 septembre 2002 :

« Opération commando »

Corps: 

C’est au siège de la Fédération, ce mercredi matin, que l’entraîneur des Bleus, Alain Weisz a communiqué les noms de onze joueurs qui défendront les couleurs françaises en Pologne (23 janvier) et en Lettonie (26 janvier) lors des deux matches comptant pour les éliminatoires de l’Euro 2003 qui se déroulera en Suède.

Avec une moyenne d’âge de 24 ans et 4mois, le groupe retenu est à l’image de la politique menée par son entraîneur. « Le rajeunissement de l’équipe est dans la continuité des choses, confirme-t-il. Il est maintenant irréversible. » Les présences de Sacha Giffa (Chalon sur Saône), Florent et Mickaël Pietrus et Boris Diaw (Pau-Orthez), qui fêtera d’ailleurs sa première sélection, en sont les parfaites illustrations.

D’autre part, le sélectionneur national a appelé un duo nancéen. Voulant revoir Fabien Dubos sous sa direction – « c’est un surdoué qui doit confirmer » - , Alain Weisz a également redonné sa chance à Cyril Julian, celui-ci lui ayant prouvé sa motivation. La présence de Vasco Evtimov n’a donc laissé d’autre choix au tacticien des Bleus que de garder en réserve Crawford Palmer, « pas assez brillant en ce moment ».

L’équipe de France s’envolera donc le 21 janvier prochain pour Wloclaweck (Pologne) avec une formation jeune et restreinte pour « une opération commando », dixit Alain Weisz. « Dans un groupe où rien n’est joué, puisque la France, l’Estonie, la Pologne et la Lettonie se partagent la première place, l’enjeu est considérable. Pour terminer à l’une des deux premières places qualificatives, nous devons gagner sept rencontres. Nous en sommes à deux. Si nous pensons faire un carton plein à domicile, il faut encore l’emporter une fois à l’extérieur. Le plus tôt sera le mieux. »

Mais pour faire partie du périple scandinave de l’été 2003, il faudra afficher un réalisme offensif un peu plus convaincant que face à l’Estonie (59-63). Pour cela, Alain Weisz pourra compter sur la motivation de sa jeune garde.

Ecouter Alain Weisz

La liste :

Meneurs :

Sciarra Laurent (Panionios Athènes – Grèce)

Sonko Mustapha (Malaga - Espagne)

Extérieurs :

Diaw Boris (Pau-Orthez)

Digbeu Alain (Barcelone - Espagne)

Foirest Laurent (Vitoria - Espagne)

Pietrus Mickaël (Pau-Orthez)

Intérieurs :

Dubos Fabien (Nancy)

Evtimov Vasco (Fortitudo Bologne - Bologne)

Sacha Giffa (Chalon-sur-Saône)

Julian Cyril (Nancy)

Pietrus Florent (Pau-Orthez)

Surtitre: 
Sélection Equipe de France Masculine
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 9. Janvier 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Le sélectionneur de l’Equipe de France masculine, Alain Weisz, a dévoilé la liste des onze joueurs qui feront le déplacement en Pologne et en Lettonie les 23 et 26 janvier prochain. Rajeunie cette équipe aura pour mission de ramener au moins une victoire pour continuer à défendre sérieusement ses chances dans la course à l’Eurobasket suédois de 2003.

Les français échouent de peu (63 - 59)

Corps: 

Les joueurs d'Alain Weisz se sont battus jusqu'au bout mais les français manquent encore de cohésion offensive. Ils ne sont jamais arrivés à véritablement déstabiliser la défense des estoniens. Les Bleus avaient pourtant bien débuté la rencontre. En deuxième mi-temps Florent Pietrus, pourtant handicapé de 3 fautes, défend comme un mort de faim sur la "star" du soir Martin Muursepp (24 points). Mais en attaque les petites erreures s'accumulent, les pertes de balle sont très nombreuses (19) et surtout l'adresse dans les tirs extérieurs est catastrophique : 34,1 % à deux points et 27,3 % à trois points. Alain Weisz a déclaré être déçu par le résultat mais a noté la bonne performance de Florent Pietrus, notamment en défense. Laurent Sciarra capitaine de la formation française à quant à lui déclaré être très déçu que son ami Stéphane Risacher quitte les tricolores sur une défaite.

Les français quitteront l'Estonie jeudi tôt dans la matinée.

Les marqueurs français :

Sonko 13

Sciarra 11

M. Pietrus NPJ

Foirest 5

Digbeu 0

F. Pietrus 10

Risacher 8

Rupert 4

Palmer 2

Evtimov 6



Sur place à Tallinn - Fabrice Canet (FFBB)

Surtitre: 
Qualification Euro 2003
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 28. Novembre 2001
Vignette: 
Chapeau: 
Les français ont réussi a passer devant au score à 2 minutes de la fin, mais cela n'a pas suffi. Les estoniens étaient plus forts ce soir chez eux grâce notamment à un Muursepp impeccable (24 points).

-3 à la mi-temps (30-27)

Corps: 

Dans une salle comble (7000 places) les français qui avaient pris jusqu'à 7 points d'avance dans le 2ème quart temps n'ont rien pu faire pour le moment face à la facilité offensive de Muursep qui score 10 des 16 points de son équipe dans ce 2ème quart. Offensivement les tricolores souffrent et Alain Weisz va tenter de donner les bonnes orientations aux coéquipiers de Laurent Sciarra pour la seconde mi-temps.

Sur place à Tallinn - Fabrice Canet (FFBB)

Surtitre: 
Qualification Euro 2003
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 28. Novembre 2001
Vignette: 
Chapeau: 
Les français comptent trois points de retard à la mi-temps (30-27) face à l'Estonie dans ce dernier match de la campagne de novembre, ici à Tallinn.

Pages

S'abonner à RSS - Equipe de France masculine