LF2

Coupe de France Féminine - Trophée Joë Jaunay
Aulnoye a vendu chèrement sa peau
Ce soir en match en retard des 16e de finale, le leader de LF2, Aulnoye et Dowdell (13 points et 14 rebonds) ont fait trembler jusqu'au bout Charnay (LFB). Les Bourguignonnes s'en sortent en...
La LF2 s'impose au buzzer
Grâce à un tir primé de Leila Lacan à 7 dixièmes du terme, les U18 féminines du Pôle France ont remporté leur 1er succès de la saison ce samedi en venant à bout de La Tronche...
Poursuite de la compétition en LFB et LF2
Le Bureau Fédéral a décidé ce jour le maintien des compétitions LFB, LF2 et NM1, avec des adaptations de calendriers et a insisté à nouveau sur l’impérieuse nécessité de soute...
Hautes Divisions Fédérales et soutien aux clubs
Le Bureau Fédéral a décidé ce jour le maintien des compétitions LFB, LF2 et NM1, avec des adaptations de calendriers et a insisté à nouveau sur l’impérieuse nécessité de soutenir les clubs amateurs en mobilisant le gouvernement et les collectivités territoriales.
DÉCISIONS SUR LES CHAMPIONNATS DE FRANCE ET SOUTIEN AUX CLUBS AMATEURS
Le Bureau Fédéral, réuni ce jour, a décidé certains reports et suspensions de ses compétitions et a insisté sur la nécessite vitale d’un soutien massif et urgent aux clubs amateurs.
Le PFBB fait vaciller la SIG
Pour sa rentrée en LF2, le Pôle France a bien failli faire tomber la SIG mais a...
Toulouse domine, Calais et Mondeville battus
La Commission a statué
Le Bureau Fédéral statuera sur les compétitions de clubs le 28 mars 2020

Pages

Noël avant l’heure !

Corps: 

Charleville Mézières / Armentières : 57-72
Après Nantes lors de la 6ème journée, c’est au tour des Armentiéroises de faire tomber les Carolos à domicile. Dans le sillage d’une Capelle efficace (21 points à 8/12), les coéquipières de Vishnyakova (10 points, 8 rebonds) ont subi la fougue des Nordistes lors d’une deuxième mi-temps catastrophique (22-43). Contessi (16 points, 4 rebonds) tentait tant bien que mal de contenir Brémont (15 points, 5 rebonds) mais les 22 balles perdues étaient de trop.

Dunkerque / Centre Fédéral : 89-82
Avec une Tchatchouang retrouvée (27 points, 11 rebonds) et une Datchy à son niveau (16 points, 6 rebonds), les pensionnaires de l’INSEP ont fait douter la belle formation dunkerquoise. Pour venir à bout des espoirs françaises, le collectif de Devos a dû sortir le grand jeu, avec en chef d’orchestre, Détry (27 points, 6 rebonds et 6 passes). A ses côtés, pas moins de cinq joueuses atteignent la barre des 10 points, notamment l’inévitable Brumermane (16 points, 10 rebonds). Après deux revers, Dunkerque se relance derrière le trio de tête.

Limoges / Nice : 70-80
Le renouveau niçois se confirme avec une réelle avance prise dès les premières minutes (13-25 après 10 minutes), la Polonaise Slabecka (16 points, 11 rebonds) guide ses partenaires vers un important succès face à Donnez (16 points) et compagnie. Très présentes au rebond (42), les joueuses de Santaniello ont réussi à contenir les Limougeaudes à 38% à deux points, un pourcentage bien trop maigre face au 52% aligné par Gérard (21 points, 4 rebonds et 5 passes décisives) et consoeurs.

Strasbourg / Marseille : 78-58
Les 25 points et 10 rebonds de Seguin n’ont pas été suffisants pour battre les Alsaciennes. Emmenée par une grande Fall (20 points, 12 rebonds), les Strasbourgeoises ont attendu la mi-temps (44-32) pour distancer les Marseillaises de Barruet (10 points, 6 rebonds). Les filles de Loucif ont maîtrisé le rebond (42 rebonds à 32) et ont poussé les Phocéennes à la faute (27 balles perdues). Difficile dans ce cas de rivaliser.

Roche Vendée / Lot et Garonne : 73-55
L’équipe de Pouillot est décidemment très en forme en cette fin d’année 2007 et enregistre une troisième victoire d’affilée. En contenant Nedovic (6 points à 3/8) et Martinez (10 points à 4/13), les Vendéennes ont entamé le match de la meilleure des façons (29-18 après 10 minutes). Avec une Fouquez (16 points, 8 rebonds) particulièrement en forme, ce sont toutes les joueuses qui se mettent au diapason. Balat (15 points) et Libicova (11 points) ont parfaitement répondu à Hémery (16 points) et Baque (8 points). La Roche Vendée s’éloigne encore un peu plus de la zone des reléguables, et, a désormais, trois victoires d’avance sur ses poursuivants.

Rennes  / Voiron : 80-65
Les Bretonnes ont stoppé leur série de quatre défaites en venant à bout des Voironnaises. Dans le sillage d’une grande Boonen (20 points, 13 rebonds) et d’une précieuse Fromholz (12 points, 4 rebonds et 5 passes), les joueuses de Prud’homme ont fait la différence dans le troisième acte (27 à 11). Nadrowska (27 points, 14 rebonds) a pourtant donné du fil à retordre à la défense rennaise, mais aura été trop seule. Le promu rennais réalise une belle première partie de saison, avec un bilan comptable équilibré (7v-7d), tandis que la bande à Clauss-Lemarchand pointe désormais à la 13ème place.

Concernant les deux derniers matches, la troupe de Le Gluher a reçu une correction à Pleyber Christ (85-69). Le site internet de Basket Landes ironise la défaite, tant les Landaises n’ont jamais réussi à faire jeu égal avec les Bretonnes de Simon. Dominées dans tous les compartiments de jeu, les Landaises n’y étaient pas du tout samedi soir. Dommage car, après la défaite des Ardennaises à domicile, elles auraient pu prendre seule la tête du championnat. C’est donc Rezé Nantes qui, en dominant Lyon de 18 points (84-66), a fait la bonne affaire du jour, puisqu’elles rejoignent ainsi, le duo de tête.

Audrey Dubrunfaut (FFBB)

Catégorie: 
Surtitre: 
Nationale féminine 1 (14e journée)
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Lundi, 17. Décembre 2007
Vignette: 
Chapeau: 
Les équipes de tête ont fait preuve de solidarité samedi soir. En effet, les deux leaders ont chuté sur la même journée. Basket Landes a, comme l’an dernier, perdu à Pleyber Christ (85-69), et Charleville Mézières a été défait par une surprenante équipe d’Armentières (72-57). Nantes-Rezé n’en demandait pas tant, et grâce à sa victoire (84-66) face à Lyon rejoint le duo de tête.
Tags: 

Un week-end sans surprise ?

Corps: 


Charleville Mézières / Armentières :

Même si les flammes ne cessent de briller à l’image des 25,6 points d’écart de moyenne sur leurs six derniers matches, cette rencontre ne sera sans doute pas une partie de plaisir pour les Carolomacériennes. Emmenée par une Brémont très en verve, les Armentiéroises possèdent avant tout un effectif complet où chacune a un rôle à jouer. Cependant, le rouleau compresseur ardennais, avec une triplette d’intérieures (Ouerghi, Herrscher et Vishnyakova) de haut standing, ne pardonnera pas le moindre relâchement.

Nantes Rezé / Lyon :
Sur leurs deux dernières sorties, les Nantaises ont alterné le très bon (+9 contre Dunkerque) et le très mauvais (-16 à Nice). Pour rester invaincues à domicile, les partenaires de Brossais devront se défaire de Lyonnaises très mal en point mais qui ne déméritent pas (-9 contre Basket Landes et -6 contre Limoges après prolongation). Après la déroute sur la Côte d’Azur, le public attendra sûrement autre chose des joueuses, pour un match de rachat.

Dunkerque / Centre Fédéral :
Les joueuses de Gomez sont capables de tout, à l’image du +28 infligé aux Niçoises lors de la 11ème journée, et du -20 encaissé à Lyon, début décembre. Elles devront pourtant faire preuve d’application samedi soir, au risque de recevoir une correction face à Dunkerque. Les parisiennes s’appuieront une fois de plus sur une Datchy qui a vite pris ses marques dans ce championnat (15,08 points/matches). Pour espérer quoi que ce soit, il serait bon que Tchatchouang retrouve un peu de sa splendeur, pour tenter de contenir Brumermane ou encore Delépine.

Pleyber Christ / Basket Landes :
Les journées se suivent et se ressemblent pour la formation bretonne de Kernevez. La meneuse, moins tranchante que l’an passé, devra cependant rééditer sa bonne sortie de la semaine dernière (16 points, 6 interceptions) pour limiter les dégâts. Face au collectif landais composé de joueuses talentueuses, la tâche sera quasi-impossible. D’autant plus que les partenaires de Le Gluher (17 points de moyenne), bien que privées de Diouf et Laborde, n’ont plus perdu depuis le 27 octobre dernier. Autour de Delcoultre, ce sont toutes les jeunes joueuses qui se mettront, une fois de plus, au diapason.

Limoges / Nice :
Le déclic niçois a eu lieu la semaine dernière. En s’appuyant sur une Azace qui retrouve son niveau (21 points à 83% et 9 rebonds), les Azuréennes ont disposé de la solide formation nantaise. Mais pour que cette victoire ne soit pas qu’un feu de paille, il faudra aller confirmer chez des Limougeaudes, certes privées de leur pivot Diawara, mais qui démontrent de belles choses depuis plusieurs semaines. Face aux extérieures de Limoges, Santaniello aura sans doute mis l’accent sur l’agressivité défensive. Ce qui permettrait alors aux Niçoises, de développer leur jeu d’attaque avec comme chef d’orchestre, la shooteuse Mirvic ou encore l’intenable Morgan (21 points et 9,3 rebonds/matches).

Roche Vendée / Lot et Garonne :
Avec quatre victoires d’affilées, le collectif de Garnier a pris ses repères dans ce championnat. Pour confirmer cette marche en avant, il faudra battre des Vendéennes à leur portée, mais qui sortent aussi de deux victoires (+3 contre Strasbourg et + 8 contre Voiron). Coach Pouillot s’appuiera sur une Libicova particulièrement en forme (19 points et 15,5 rebonds sur les deux derniers matches), pour espérer faire déjouer les talentueuses Nedovic, Hémery ou encore Martinez.

Avenir de Rennes / Voiron :
Pour le dernier match de l’année à domicile, les partenaires de Fromholz voient se présenter un adversaire à leur portée. Une victoire serait la bienvenue, les Rennaises restent sur une série de quatre défaites consécutives. Pour cela, Assilamehou et co, devront contenir la fougue des jeunes Elong-Epée et Recoura, et bien museler la raquette pour limiter Clémencon (9,1 points et 5,3 rebonds/matches) et Nadrowska (13 points et 9,5 rebonds/matches).

Strasbourg / Marseille :
Les Strasbourgeoises auront l’occasion de se racheter après leurs deux dernières rencontres où les joueuses de Loucif sont complètement passées aux travers, notamment à Armentières (-31). Face à elles, la lanterne rouge qui enchaîne les défaites depuis la 6ème journée, date de leur seconde et dernière victoire. Net avantage donc à Strasbourg, avec ses deux tours Radunovich (12,8 points et 8 rebonds de moyenne) et Fall (13,08 points et 11,5 rebonds / matches), qui devraient suffire pour faire la différence face aux phocéennes.

Samedi 15 décembre à 20h00 :
Dunkerque US - Centre Fédéral BB
Pleyber Christ BC - Basket Landes
Rezé basket 44 - Union Lyon BF
Limoges ABC - Nice CO
ASPTT Charleville Mézières - Armentières SO
Roche Vendée BC - Lot et Garonne UST
Rennes Avenir - Etoile de Voiron
Strasbourg RC - Stade Marseillais UC

Audrey Dubrunfaut (FFBB)

Catégorie: 
Surtitre: 
Nationale Féminine 1 (14e journée)
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Vendredi, 14. Décembre 2007
Vignette: 
Chapeau: 
Pour la dernière journée de l’année, il ne devrait pas y avoir trop de surprises. Le co-leader landais se déplace chez la lanterne rouge, Pleyber Christ alors que Charleville Mézières devra faire preuve de sérieux pour se défaire des Nordistes d’Armentières. Dans le bas de tableau, Lyon et Marseille se déplaceront sans grands espoirs à Rezé et à Strasbourg.
Tags: 

Nantes chute à Nice

Corps: 


Basket Landes
/ Dunkerque : 95-91
A voir les évaluations collectives (114 à 99), ce match de la 13ème journée a tenu toutes ses promesses. Une fois de plus, le collectif landais a fait la différence à l’image de la jeune Chabaud (15 points en 17 minutes). Leur adversaire du soir présentait pourtant bon nombre d’atouts et en fin de match, cinq joueuses ont dépassé la barre des 11 points, ce qui en dit long sur le talent des intéressées. Mais comme à son habitude, capitaine Le Gluher (28 points, 4 rbds, 4 passes décisives) a tiré son épingle du jeu, et Montero (7 points, 5 rebonds et 14 passes décisives) a dirigé son équipe d’une main de maître. Tout ces efforts n’étaient pas de trop pour contrer Brumermane (17 points, 9 fautes provoquées et 7 rebonds), Delépine (20 points, 10 rebonds) ou encore Duquesne (16 points, 7 passes décisives).

Lyon / Limoges : 78-84 a.p.
Les joueuses de Parvaud ont retrouvé leur adresse (50% à deux points et 46% à trois points) et ce sont les Lyonnaises qui en font les frais. Emportée par une Matray (25 points) des grands soirs, Lyon domine pourtant les débats jusqu’à la 38ème minute (74-71), mais sans compter sur l’envie limougeaude. Kowalik fait alors parler son sang-froid et artille longue distance, ce qui permet à son équipe de décrocher une prolongation. Ces cinq minutes se révèlent être de trop pour des locales privées de leur capitaine Maurice (9 points, 6 rebonds) qui a rejoint le banc pour cinq fautes. Nogueira (23 points, 6 rebonds) et Chieze (19 points, 4 rebonds) montrent la voie à leurs partenaires et infligent un sévère 10-4 à des Rhône-Alpiennes sans réaction. Laskova (23 points, 8 rebonds) et Lyon sont désormais à deux victoires des premières non reléguables.

Nice / Rezé Nantes : 72-56
C’était annoncé, l’arrivée de Santaniello sonnerait la révolte niçoise. Cependant, à l’image de Santa Cruz (3 points, 7 balles perdues), il semblerait que les Nantaises aient quelque peu aidé le groupe azuréen à retrouver leur collectif (18 passes) et leur envie défensive. Sous l’impulsion de Pognon (8 points, 14 rebonds), les locales dominent le rebond (37 prises à 28), ajoutez à cela l’efficacité d’Azace (21 points à 10/12) et vous obtenez une victoire méritée pour le groupe niçois. Nantes perd par la même occasion son fauteuil de leader.

Marseille / Charleville Mézières : 40-91
Comme prévu, il n’y a pas eu de match samedi soir entre les premières et la lanterne rouge marseillaise. Ce sont les intérieures ardennaises qui se sont fait plaisir, en marquant 54 des 91 points de l’équipe et avec une certaine réussite : Ouerghi 20 points à 91%, Vishnyakova 19 points à 80% et enfin Herrscher 15 points à 75%. Les évaluations de chaque équipe (128 à 14) en dit long sur la main mise des flammes sur cette rencontre. Face à ce rouleau compresseur, seules Barruet (14 points) et Seguin (10 points) ont tenté de sauver la maison phocéenne du naufrage collectif. Charleville est désormais co-leader du championnat en compagnie de Basket landes.

Centre Fédéral / Pleyber Christ : 89-68
Il aura fallu une mi-temps pour que les protégées de Gomez entrent dans le match et arrivent à attaquer la défense agressive bretonne. Malmenées pendant vingt minutes, les partenaires de Plagnard (12 points), subissent la loi des Bretonnes à l’image de Kernevez (16 points) et Balayara (16 points) qui convertissent de nombreux ballons de contre-attaque. Mais au retour des vestiaires, l’INSEP montre un tout autre visage et joue sur sa vitesse pour se défaire de cette press tout terrain. Dans le rôle du « dragster », Datchy (33 points) allie parfaitement vitesse et adresse. A ses côtés, la précieuse Cavallo (10 points, 9 rebonds et 6 interceptions) est au four et au moulin pour contenir une Désert (12 points, 3 rebonds et 5 interceptions) pas en reste. Dans le dernier acte, Thizy (12 points) conclue de beaux mouvements collectifs alors que les bretonnes forcent toutes leurs attaques. Victoire logique des parisiennes qui ont quelque peu souffert, face au physique breton.

Armentières / Strasbourg : 86-55
Rien ne pouvait arriver samedi soir aux filles de Lalart. Bien en place dès les premières minutes, les Nordistes par l’intermédiaire de Capelle et Pilyashenko (20 points chacune), mettaient Armentières sur orbite pour atteindre la fin du premier quart avec une avance de 33 points (38 à 5). Dominatrices dans tous les secteurs, les partenaires de Demets (13 points, 5 rebonds) faisaient preuve d’agressivité (29/35 lancers francs) pour continuer leur festival. A l’image de sa précédente sortie, Brémont (14 points, 7 rebonds) se distinguait, et permettait à son équipe d’enfoncer un peu plus le couteau dans la plaie strasbourgeoise. Coach Loucif se voyait être impuissant face à cette déferlante. Il décidait alors d’ouvrir son banc et c’est ainsi que Ratzel, généralement habituée à jouer quelques secondes, finit meilleure marqueuse de son équipe avec 14 points en 17 minutes.

Voiron / Roche Vendée : 87-95
Voilà une belle seconde opération pour les partenaires de Fouquez (12 points, 8 rebonds). Après leur victoire sur Strasbourg de la semaine passée, elles dominent cette semaine Voiron dans un match de haute volée. En s’appuyant sur Galand et Balat (18 points chacune), les joueuses de Pouillot ne se sont jamais faites distancer dans un match pourtant dominé par Bourdin (17 points), Recoura (15 points) et compagnie (74-63 à l’entame de la dernière période). Mais dans l’ultime acte l’intérieur Libicova (24 points, 16 rebonds) fait la différence et permet d’infliger un 32 à 13 à des stellistes privée de Nadrowska (14 points, 18 rebonds), sortie pour cinq fautes. Le promu vendéen remonte à la 12ème place, avec deux victoires d’avance sur ses poursuivants directs.

Lot et Garonne / Avenir de Rennes : 80-78
Les Lot et Garonnaises continuent leur marche en avant en enregistrant un quatrième succès d’affilée, sous l’impulsion de leurs extérieures Hémery (17 points) et Gauthier (15 points). Contrairement aux précédentes rencontres, Rennes retrouve de l’adresse à l’image d’Assilaméhou (17 points), Gaubert (14 points) ou encore Fébrissy (12 points) et débute le match de la meilleure des façons (21-18 à la fin du 1er quart). Malheureusement, les deux périodes suivantes sont à l’avantage des locales, bien emmenées par Minard (10 points). Avec 15 points de retard à l’entame des dernières dix minutes (62-47), les Rennaises jettent leurs dernières forces dans la bataille pour finalement échouer à deux petits points. C’est la quatrième défaite d’affilée pour les bretonnes qui dégringolent à la 10ème place.

Audrey Dubrunfaut (FFBB)

Catégorie: 
Surtitre: 
Nationale Féminine 1 (13e journée)
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Lundi, 10. Décembre 2007
Vignette: 
Chapeau: 
Nantes Rezé baisse sa garde sur la Côte d’Azur et enregistre sa troisième défaite de la saison en encaissant 72 points. Basket Landes et Charleville Mézières réalisent des matches pleins pour conforter leur place de leader. Dans le bas de tableau, l’écart se creuse puisque les quatre derniers ont perdu alors que la Roche Vendée réalise une bonne opération en dominant Voiron.
Tags: 

Pas de matches faciles

Corps: 


Nice / Rezé :

Pour son premier match à la tête du NCOB, Odile Santaniello rentre de suite dans le vif du sujet, avec la réception du leader nantais. Si l’équipe de Guillou reproduit le même basket que contre Dunkerque, les individualités niçoises risquent de souffrir. Mais Nice est composé de grandes joueuses et si l’arrivée du nouvel entraîneur leur donnait envie de défendre, tout serait alors plus difficile pour Ronot (17, 6 points de moyenne sur les trois derniers matches) et compagnie.

Basket Landes / Dunkerque :
Même si les Nordistes sont reléguées à la quatrième place, il n’en reste pas moins que Dunkerque est une des grandes équipes de ce championnat. Dans le sillage de leurs intérieures Brumermane et Delépine, l’équipe des Devos possède certains atouts pour faire douter les Landaises. Pour cela, le collectif nordiste devra répondre présent pendant 40 minutes et ne pas se laisser déstabiliser par les arènes de Laboubère. De leur côté, les partenaires de Sylva joueront avec confiance et mordant pour conforter leur première place.

Armentières / Strasbourg :
Un match serré attend les joueuses d’Abdel Loucif qui souhaiteraient se racheter du faux pas vendéen du week-end dernier. Face à elles, les Armentiéroises seront  désireuses d’offrir à leur public un troisième succès, après les quatre revers subis à domicile. A noter le beau duel entre deux des meilleurs intérieurs de la division, Coumba et Radunovich. Et si Brémont rééditait sa performance de la semaine dernière (17 pts, 11 rbds), son opposition à Drago devrait valoir le déplacement.

Marseille / Charleville :
Les Carolomacériennes sont les seules leaders qui devraient s’en sortir sans trop de dégâts. Mais la bande à Yernaux se souvient certainement de la défaite l’an passé dans les Bouches du Rhône et seront donc prêtes, sans excès de confiance, à affronter les partenaires de Verain. De leur côté les Marseillaises n’auront rien à perdre et joueront leur va-tout face à une formation supérieure dans bien des secteurs.

Lyon / Limoges :
Encore un pronostic difficile à établir tant les deux équipes sont inconstantes mais talentueuses. D’abord Limoges, qui après avoir enchaîné quatre succès entre la 7ème et la 10ème journée, marque un léger coup d’arrêt en s’inclinant de peu, face à de grosses cylindrées (-4 contre Dunkerque et -5 contre Basket Landes). Ensuite Lyon, très attendu en début de championnat ne pointe pourtant qu’à la 14ème place, mais a enregistré deux probants succès sur ses deux derniers matches à domicile face à Dunkerque et le Centre Fédéral. A domicile, les joueuses de Le Bris, doivent enchaîner les victoires mais en tirant trop sur la corde « Maurice – Laskova », celle-ci ne s’est-elle pas brisée ? Leurs problèmes physiques sont-ils les prémices d’une défaite annoncée ?

Centre Fédéral / Pleyber Christ :
Les partenaires de Plagnard accueillent la lanterne rouge, histoire de se relancer après leur mauvaise prestation de la semaine dernière. L’équipe de Gomez devra contenir les assauts des fers de lance breton que sont Mbacka, Venier ou encore Coulibaly, pour continuer son joli parcours (6v-6d) dans cette division.

Lot et Garonne / Rennes :
Un match opposant deux équipes à égalité parfaite avec six victoires pour autant de défaites. Mais actuellement, les Lot et Garonnaises sont mieux (3 victoires de suite) que les Rennaises qui viennent de subir trois défaites consécutives. Il serait tant que les partenaires de Fébrissy retrouvent leur adresse (37.6% à deux points, 23% à trois points et 73% aux lancers francs de moyenne sur leurs trois défaites), au risque d’enchaîner une quatrième défaite. De leur côté, les partenaires de Baque abordent ce match avec confiance, tant le collectif et le talent de chacune, s’affirment au fur et à mesure des matches.

Etoile de Voiron / Roche Vendée :
Les stellistes voironnaises joueront gros samedi soir. Placées juste derrière les Vendéennes avec trois victoires et neuf défaites, un mauvais résultat les relèguerait à deux victoires du premier non reléguable. De leur côté, les coéquipières de Grelier devront rééditer leur excellente dernière prestation de la semaine passée (+3 contre Strasbourg) pour espérer passer la trêve au chaud.

Samedi 8 décembre
17h00 : Centre Fédéral BB - Pleyber Christ
18h15 : Union Lyon BF - Limoges ABC
20h00 : Nice CO - Rezé Basket 44
20h00 : Basket Landes - Dunkerque US
20h00 : Armentières SO - Strasbourg RC
20h00 : Stade Marseillais UC - ASPTT Charleville Mézières
20h00 : Étoile de Voiron - Roche Vendée BC
20h00 : Rennes Avenir - Lot et Garonne UST

Audrey Dubrunfaut (FFBB)

Catégorie: 
Surtitre: 
Nationale Féminine 1 (13e journée)
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Vendredi, 7. Décembre 2007
Vignette: 
Chapeau: 
Il n’y aura aucun match facile ce week-end en NF1. Les ténors s’affrontent pour des matches qui promettent de beaux duels : Basket Landes face à Dunkerque et Nice face à Rezé Nantes. Même les équipes de bas de tableau prétendront à d’éventuelles victoires comme Lyon qui sera opposé à Limoges et Voiron à la Roche Vendée.
Tags: 

La surprise vendéenne !

Corps: 

Rennes / Armentières : 59-72
Armentières, en s’appuyant sur Pilyashenko (14 points, 8 rebonds), domine des locales très maladroites (33% à deux points et 9% à trois points) et hors sujet samedi soir. Comme le résume la technicienne bretonne, Prud’homme : « On n’a pas joué ce soir. Il y a un manque d’adresse maladif chez nous. Il y avait trop de gens qui n’étaient pas au rendez-vous. » Des phrases qui soulignent le non match rennais où seules Boonen (16 points, 6 rebonds) ou encore Assilaméhou (17 points, 4 rebonds) sortent la tête de l’eau. Même si paradoxalement, l’ailière bretonne a commis des erreurs et perdu cinq ballons. Donc certes Rennes a déjoué, mais il ne faut pas oublier qu’en face il y avait une belle équipe d’Armentières conduite par une Brémont (17 points, 11 rebonds) des grands soirs. Lalart, Capelle (8 points chacune) et Demets (11 points, 8 rebonds) apportaient aussi leur pierre à l’édifice. Les Nordistes infligent aux Rennaises leur troisième défaite d’affilée à domicile.

Roche Vendée / Strasbourg : 63-60
Strasbourg réalise la mauvaise opération de la journée en s’inclinant en Vendée de trois points. Le coach strasbourgeois n’aura pas pu compter sur ses cadres (Fall 8 points à 3/12 et Drago 6 points à 2/8) pour se défaire du piège vendéen tissé par les intérieures Libicova (14 points, 15 rebonds) et Fouquez (15 points, 5 rebonds). Ces assauts permettaient de contenir Radunovich (18 points mais 4/12). Dans une troisième période de maîtrise, 24-11, les partenaires de Galand (10 points, 5 int.) croyaient en leurs possibilités, même si Mboma (16 points) donnait du fil à retordre à Demortier (10 points). Malgré un dernier sursaut d’orgueil alsacien, (12-16 dans la dernière période) les Yonnaises décrochent un quatrième succès qui les sort de la zone dangereuse, elles sont désormais 12èmes.

Nice / Pleyber Christ : 87-73
Nice enregistre un inévitable succès, après une série de cinq matches sans victoire. Une victoire aux dépens de Pleybériennes qui se retrouvent lanterne rouge du championnat avec Marseille (10d - 2v). Nice une équipe d’individualités… les Azuréennes peuvent remercier leur shooteuse Mirvic, auteur d’un festival derrière la ligne : 33 points dont 8/8 à trois-points, 5 rebonds et une évaluation de 33. Morgan (18 points) et Gérard (14 points) ne sont pas en reste, ce qui laisse 22 points aux 7 autres joueuses… Côté visiteur, Venier (21 points) s’illustre dans un registre différent de d’habitude et plante cinq tirs primés. La prometteuse Thos fait parler sa vista et délivre sept passes décisives. Les expérimentées Mbacka (13 points), Désert (12 points) et Coulibaly (12 points) répondent présentes mais le sévère 38-20 encaissé en début de match allait être fatal. D’autant plus face à une équipe bretonne en plein doute depuis la 1ère journée.

Nantes / Dunkerque : 78-69
Dans un match de qualité, Nantes assoit sa suprématie en dominant les Dunkerquoises dans les dernières minutes, en leur infligeant un 17-7. Avec Ronot (19 points), décidemment très en forme en ce moment (17,6points / matches depuis trois journées), qui répondait à Brumermane (19 points), les filles de Guillou relèguent les Nordistes à la quatrième place, avec deux défaites de plus que les leaders Nantais, Landais et Ardennais.

Lyon / Centre Fédéral : 73-53
Finalement l’ex lanterne rouge va de mieux en mieux et enchaîne un second succès à domicile. Sous l’impulsion de Maurice (17 points) et Laskova (22 points), les Lyonnaises auront fait l’écart en début de deuxième mi-temps grâce à un 17-0. Les pensionnaires fédérales, ne reviendront plus dans le match et ont présenté une pâle opposition, à l’image de la feuille de statistiques vierge de Tchatchouang (0 point).

Charleville Mézières / Voiron : 82-52
Le match de samedi aura permis à Yernaux de faire tourner son effectif. Et c’est ainsi, que sept joueuses marquent huit points et plus, dans une partie dominée du début à la fin par les flammes ardennaises. Même si Elong-Epée (14 points) confirme sa précédente sortie et que la jeune Recoura (14 points) y met du sien, cela ne sera pas suffisant pour faire douter le leader qui signe ici une sixième victoire consécutive.

Limoges / Basket Landes : 58-63
Les deux intérieures africaines manquaient à l’appel en ce début de match, Diawara d’un côté et Diouf de l’autre. Les Limougeaudes avaient donc du pain sur la planche et Viot s’illustrait alors au rebond (15 prises) pour faire oublier l’absente malienne. Jomby (17 points, 3 rebonds et 3 int.), épaulée par Nogueira et Kowalik (10 points chacune) montraient que Limoges n’était pas si loin que ça de la tête du championnat. Mais le collectif landais se mettait alors en place et chaque joueuse apportait tout à tour dans des registres différents. Les intérieurs Drozg et Lecoultre captaient les rebonds (respectivement 9 et 5), les extérieures Le Gluher, Montéro et Laborde de précieux points (37 à elles trois) et la jeune Cascailh n’hésitait pas à prendre ses responsabilités (8 points à 3/6 et 2/2 aux lancers francs). Les sept points d’avance pris par les locales à la mi-temps ne servaient à rien puisque les joueuses de Parvaud encaissaient un 18-6 fatal dans le troisième quart temps. Même en faisant jeu égal dans les dix dernières minutes (15-15), cela ne suffisait pas pour passer et Basket Landes réalisait une bonne opération.

Lot et Garonne / Marseille : 70-53
Il n’y aura pas eu de surprise samedi soir sur les bords du Lot. Les joueuses de Valérie Garnier confirment leur bonne force actuelle (3ème victoire de rang). Elles ont fait preuve de sérieux pour se défaire de tristes phocéennes qui stagnent à la dernière place du championnat.

Audrey Dubrunfaut (FFBB)

Catégorie: 
Surtitre: 
Nationale Féminine 1 (12e journée)
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Lundi, 3. Décembre 2007
Vignette: 
Chapeau: 
La Roche Vendée s’octroie un précieux succès dans sa salle face aux Alsaciennes (63-60), tout comme Nantes Rezé qui, au terme d’un grand match, bat les Dunkerquoises (78-69). Les Landaises ont remporté une difficile victoire à Limoges (58-63) alors que Nice et Lyon renouent avec le succès. Armentières et Charleville ne connaissent pas de difficultés pour venir à bout des Rennaises (59-72) et Voironnaises (82-52).
Tags: 

Santaniello à la rescousse du NCO !

Corps: 

L’ancienne internationale Odile Santaniello qui a déjà une expérience de coaching puisqu’elle a été assistante à Aix en Provence de 2003 à 2005 tentera d’apporter toute son expérience et sa science du jeu à un groupe qui aimerait bien désormais repartir de l’avant après leur victoire face à Pleyber-Christ. Signe d’un nouveau départ ?

CV d’Odile Santaniello
Taille :  1.83 m
Poste :  Ailière
Date et lieu de naissance :  21 décembre 1966 à Briey  
 
En Bleu
Nombre de sélections :  141
Points :  1880
Record :  34
  
Première sélection :  Le 21 juillet 1987 à Zakopane (Pologne) contre la Pologne.  
Dernière sélection : Le 7 mai 1997 à San Fernando (Espagne) contre l'Espagne.   
 
1994 : Equipe de France Séniors Féminines   -   Championnat du Monde ( 9 )
1993 : Equipe de France Séniors Féminines   -   Championnat d'Europe ( argent )
1989 : Equipe de France Séniors Féminines   -   Championnat d'Europe ( 8 )
1987 : Equipe de France Séniors Féminines   -   Championnat d'Europe ( 8 )
1983 : Equipe de France Juniors Féminines   -   Championnat d'Europe ( 7 )
 
En Club
 
Parcours :  Nancy, Belgique, Aix-en-Provence, Bourges, Schio (Italie)

Titres : 
-Vainqueur de l'Euroligue : 1997, 1998
-Vainqueur de la Coupe Ronchetti : 1995
-Championne de France : 1995, 1996, 1997, 1998, 1999
 
Palmarès individuel : 
-MVP française : 1987, 1988, 1989, 1990, 1991, 1992, 1993, 1994, 1998
 
Audrey Dubrunfaut (FFBB)

Catégorie: 
Surtitre: 
Nationale Féminine 1
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Lundi, 3. Décembre 2007
Vignette: 
Chapeau: 
A l'issue du match de la 12ème journée, joué à domicile contre Pleyber-Christ, les dirigeants de Nice ont annoncé à la presse la nomination et l'arrivée la semaine prochaine à Nice d'Odile Santaniello en remplacement d’Eugène Prybella remercié en début de semaine dernière.
Tags: 

Prendre des points

Corps: 


Rezé / Dunkerque :
Le choc de la 12ème journée se déroulera au gymnase Arthur Dugast où les partenaires d’Andreyeva accueilleront les Nordistes de l’impressionnante Brumermane (18,4 pts et 10,2 rbds/ matches). Les Nantaises enregistreront pour l’occasion le retour de leur maître à jouer, Vicente Santa Cruz. Un élément important dans une partie qui s’annonce très indécise.

Lyon / Centre Fédéral : (match à 16h00)
En déplacement chez la lanterne rouge, les joueuses de Gomez tenteront de confirmer leur probante victoire de la semaine passée (+28 contre Nice). Pour cela, elles devront se méfier des intérieures lyonnaises, Maurice et Laskova, qui tiennent leur équipe à bout de bras depuis plusieurs matches. Lyon, de son côté, devra faire preuve de beaucoup de concentration pour ne pas laisser trop d’espaces aux redoutables shooteuses parisiennes.

Nice / Pleyber Christ :
L’entraîneur niçois a été remercié en début de semaine, serait-ce le déclic pour des Niçoises talentueuses mais qui n’arrivent plus à gagner depuis la 6ème journée ? En tout cas, cela n’arrange pas forcément les Bretonnes en déplacement sur la Côte d’Azur. En effet, les partenaires de Pognon entameront une course aux points pour ne pas se laisser distancer par les équipes de tête et voudront préparer au mieux le match de la 13ème journée, les opposant aux déferlantes Nantaises. Nous voyons difficilement comment, les coéquipières de Kernevez pourront se défaire de ce match piège.

Lot et Garonne / Marseille :
L’équipe de Garnier est l’équipe en forme du moment. Il semblerait que la mayonnaise prenne enfin et que le travail finisse par payer. Alors les Marseillaises tenteront de faire douter Héméry and Co mais la tâche s’annonce très difficile à la vue du collectif lot et garonnais.

Limoges/ Basket Landes :
Il y a quelque temps nous aurions parié sur une victoire landaise sans difficulté. Mais voilà, Limoges a remporté quatre de ses cinq dernières rencontres et évolueront devant leur public. Côté landais, il faut espérer que l’infirmerie se vide quelque peu, Le Gluher et ses partenaires mettront certainement du cœur à l’ouvrage pour repartir du Limousin avec les points de la victoire.

Avenir de Rennes / Armentières :
Ce sont deux équipes à égalité parfaite (6v – 5d) qui entreront sur le parquet de Bréquigny samedi soir. Les Rennaises de Prud’homme font du surplace depuis quelque temps (-8 contre Charleville et -3 contre Strasbourg) tout comme des Armentiéroises défaites dans leur salle samedi dernier (-5 contre Lot et Garonne UST). La bande à Fromholz compte sur leur public pour se défaire de Nordistes, sans grand leader, mais où chacune des joueuses peut apporter sa pierre à l’édifice.

Roche Vendée / Strasbourg :
Les Yonnaises qui comptent trois victoires sur les trois derniers (Lyon, Pleyber Christ et Marseille), semblent un niveau en dessous des outsiders strasbourgeoises (5ème avec 7v et 2d). Libicova (13 pts et 7,2 rbds de moyenne) l’intérieur Vendéenne, aura fort à faire face à Fall et Radunovich. Net avantage pour les Alsaciennes donc.

Charleville Mézières / Voiron :
Dans le sillage d’une Elong-Epée (24 pts) des grands soirs, les Voironnaises ont remporté un match important lors de la 11ème journée, à Marseille. Mais samedi, ce sera l’armada Ardennaise qui se présentera devant la jeune troupe de Clauss-Lemarchand. Après voir battu les deux autres promus lors des deux dernières journées, les flammes ne comptent pas en rester là. Les partenaires de Contessi s’appliqueront pour emporter un match, largement à leur portée.

Samedi 1er décembre à 16h00 :
Union Lyon BF - Centre Fédéral BB

A 20h00 :
Limoges ABC - Basket Landes
Rezé basket 44 - Dunkerque US
Nice CO - Pleyber Christ
Lot et Garonne UST - Stade Marseillais UC
Rennes Avenir - Armentières SO
Roche Vendée BC - Strasbourg RC
ASPTT Charleville Mézières - Etoile de Voiron

Audrey Dubrunfaut (FFBB)

Catégorie: 
Surtitre: 
Nationale Féminine 1 (12e journée)
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Vendredi, 30. Novembre 2007
Vignette: 
Chapeau: 
Pour le compte de la 12ème journée, le leader Nantais accueillera leurs dauphines Dunkerquoises. Basket Landes devra se méfier des Limougeaudes tandis que Charleville Mézières devrait sortir indemne de la confrontation l’opposant à Voiron. En bas de classement, Lyon aura l’occasion de signer un troisième succès, face au Centre Fédéral.
Tags: 

Un pari sur l’avenir

Corps: 

Après sept saisons de bonne facture en Ligue Féminine qui l’ont menée de ses débuts dans la capitale alsacienne à Clermont-Ferrand (2004-2007) en passant par Limoges (2001-2002) et Toulouse (2002-2004), Céline Fromholz semblait avoir gagné sa place dans l’élite. Malheureusement, ce crédit ne suffit pas toujours. Solidement campée à la mène des Louves Arvernes depuis 2004 (7,6 pts et 2,4 pds en 23’ la saison passée), elle a ainsi fait les frais du remaniement auvergnat avec l’arrivée d’Emmanuel Coeuret au coaching : "Je n’ai pas été reconduite dans l’équipe. Les projets annoncés par les deux autres clubs qui m’ont contacté ne m’intéressaient pas. Les opportunités sont plus rares d’autant plus que les coachs s’orientent plus vers une conduite de jeu étrangère. A 29 ans, je ne pouvais pas doubler un poste 1 avec un SMIC ! Rétrograder d’une division n’était pas une de mes attentes sportives. Je ne vais pas m’arrêter de jouer sous prétexte que les clubs de Ligue ne veulent plus de moi."

En dépit de ses solides références professionnelles, la meneuse strasbourgeoise s’oriente donc vers la Nationale 1, et les Bretonnes de l’Avenir de Rennes. " J’ai trouvé le meilleur compromis global. Je ne voulais pas partir à l’étranger, je veux obtenir mon BE2 en mars 2008. Il y a aussi le niveau de compétition, les conditions pour la préparation de mon diplôme, l’organisation, le projet et l’entourage. Je retrouve Frédérique Prudhomme qui me dirigeait avec les juniors 1978. Malgré l’absence de référence sportive, je pense que j’ai fait le bon choix."

Retrouver l’antichambre de l’élite n’est pas une nouveauté puisque Fromholz a déjà connu la situation avec Strasbourg en 2001. "Se péter les ligaments croisés du genou à 18 ans, ça remet les idées en place ! Aussi j’ai toujours fait des études. Cette année, je vais aussi mettre le nez dans le professorat de sport." Titulaire d’un DEA, la "Stapsienne" est une bûcheuse. Elle aime le sport et le basket par-dessus tout. "Je n’ai pas hérité de qualités physiques extraordinaires. Ma famille n’était pas sportive, j’y suis arrivée par hasard. J’ai intégré le centre de formation de Strasbourg puis fait mon trou petit à petit." A l’heure de la reprise, cette ancienne internationale juniors appréciait toujours de "vivre l’aventure humaine chaque saison. Etre dans le même bateau avec un groupe, un staff et essayer de tirer le meilleur de l’ensemble, dans les moments de tempête comme de joie." De Clermont-Ferrand à Rennes, la route est longue. L’Alsacienne a troqué les bottes de campagne pour le ciré jaune. La résidente toulousaine espère simplement le revêtir le moins souvent possible.

Yann Kappes (FFBB)
Article extrait du BasketBall Magazine n°729 d’octobre 2007

Catégorie: 
Surtitre: 
Nationale Féminine 1
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 28. Novembre 2007
Vignette: 
Chapeau: 
Céline Fromholz (1,74 m, 29 ans) n’était plus dans les plans du Stade Clermontois. La Strasbourgeoise tente de rebondir à l’Avenir de Rennes, club breton phare nouvellement promu. Une belle opportunité.
Tags: 

Prybella quitte Nice

Corps: 

Dans un communiqué le club azuréen précise que cette décision fait suite à des résultats non-conformes aux attentes, dus à des difficultés relationnelles avec l’équipe, le Comité Directeur du Nice Cavigal Olympic et Eugène Prybella ont pris la décision d'un commun accord de mettre fin à son contrat d'entraîneur de l’équipe de NF1.

Sylvain Bourdois Chupin (FFBB)
Source : Communiqué Nice Cavigal Olympic

Catégorie: 
Surtitre: 
Nationale Féminine 1
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mardi, 27. Novembre 2007
Vignette: 
Chapeau: 
Comme on pouvait s’y attendre depuis plusieurs semaines, la mauvaise passe actuellement traversée par le Nice Cavigal Olympic s’est soldée par l’éviction de l’entraîneur Eugène Prybella. Un nouvel entraîneur devrait être nommé rapidement pour la suite du championnat.
Tags: 

Sans surprise

Corps: 


Charleville Mézières
/ Roche Vendée : 74-47
Les Carolomacériennes ont entamé le match tambour battant, preuve d’un certain respect pour l’adversaire du soir mais aussi pour ne pas se faire piéger dans un match à priori facile. Sous l’impulsion d’une Contessi (26 points et 8 rebonds) retrouvée et éclatante, les flammes présentaient un basket alliant vitesse, densité et réussite. A la mi-temps, la messe était dite : 46-22. Mais le RVBC avec Balat (15 points) et Libicova (14 points) ne se laissait pas démonter et remportait le troisième acte, 18 à 12. Dans la dernière période, Charleville reprenait les commandes grâce notamment à Mpacka (19 points) et Herrscher (12 points), mais la combativité yonnaise leur permettait de limiter l’attaque adverse à seize unités. Victoire logique des joueuses de Yernaux face à une équipe qui n’évolue pas dans le même monde que celui des Ardennaises.

Pleyber–Christ / Rezé : 63-75 a.p.
Les Pleybériennes ont poussé les leaders jusqu’en prolongation mais le pourcentage affiché par le PCBC a fait cruellement défaut aux Bretonnes : 35% à deux points et 41% aux lancers francs. Les expérimentées M’Bah (15 points, 7 rebonds), Ronot (17 points, 9 rebonds) et Andreyeva (21 points, 13 rebonds) n’en demandaient pas tant. Côté local, avec seulement deux joueuses à douze points et plus (Vénier 18 et Mbacka 13), la tâche s’annonçait encore plus difficile que prévu, et ce, malgré l’apport de la jeune Thos (10 points, 6 rebonds). Avec la réception de Dunkerque pour le compte de la 12ème journée, il serait temps que Vicente Santa Cruz fasse son retour dans le collectif nantais.

Basket Landes / Lyon : 77-68
En limitant les intérieures rhodanienne Maurice (14 points) et Laskova (13 points), les Landaises pensaient avoir fait le plus dur. Reste que sans Diouf et avec une Montéro incertaine jusque la veille au soir, l’équipe de Lafargue n’était pas dans la meilleure des situations pour accueillir la lanterne rouge, mais néanmoins tombeuse des Dunkerquoises le week end précédent. Mais Basket Landes est tout sauf un ensemble d’individualités. Donc dans un premier temps, c’est Drozg (12 points, 9 rebonds) qui a pris les choses en main, imitée en seconde période par Lecoultre (15 points, 7 rebonds). Sans oublier l’inévitable Le Gluher (17 points) et la précieuse Laborde (11 points). Mais c’est une fois de plus l’envie et le collectif landais qui a fait la différence.

Dunkerque / Limoges : 68-64
En s’appuyant une nouvelle fois sur Brumermane (23 points, 14 rebonds), Dunkerque s’est logiquement défait de Limougeaudes bien trop maladroites (38% à deux points, 14% à trois points et 30% aux LF) dans un registre qui fait habituellement leur force. Malgré ses 10 points et 15 rebonds, Diawara a raté un trop grand nombre de lancers francs (0/8) à l’image de toute son équipe (6/20), pour croire à un cinquième succès consécutif. Jomby (21 points) pour sa part, a marqué mais en face, Adler (14 points) et Zemantauskaïté (16 points, 7 rebonds) n’étaient pas en reste. Dunkerque s’installe seul à la 4ème place du championnat.

Centre Fédéral / Nice : 96-68
Les jeunes pousses n’ont pas fait de complexe samedi soir à l’entame du match les opposant aux Niçoises. 14/34 à trois points d’un côté et 0/7 de l’autre, vous l’aurez compris le basket est, et restera, un sport d’adresse… Menant dès le premier quart de 15 points, il n’en fallait pas plus aux joueuses de Gomez pour prendre confiance. Datchy (24 points à 60%) grâce à son adresse, a montré la voie à ses partenaires Strunc (17 points), Plagnard (12 points) ou encore Westelynck (10 points). Mais on se tromperait si on se contentait de sortir quelques joueuses du lot, tant les progrès opérés par les bleuettes sont flagrants. En face, les visiteuses ne trouvaient pas de solutions malgré Gérard (18 points) et Morgan (18 points), deux joueuses trop esseulées face au raz de marée bleu ciel (43 rebonds locaux contre 23 visiteurs). Nice descend à la 6ème place en compagnie de quatre autres formations.

Strasbourg / Rennes : 74-71
Les Strasbourgeoises ont su appuyer là où ça fait mal, c’est-à-dire le secteur intérieur rennais. Avec une Boonen (0 pt, 2 rebonds et 5 fautes) qui passe au travers et une Tchoumba limitée à sept points, il n’en fallait pas plus à Radunovich (16 points, 9 rebonds) et Fall (12 points, 12 rebonds) pour guider leur équipe vers un septième succès. A l’aile Fébrissy (18 points) et Assilaméhou (19 points) tentaient de maintenir leur équipe à flot mais le promettant duel des meneuses tournait en faveur de l’alsacienne Drago (10 points, 6 interceptions et 4 passes décisives), plus présentes que Fromholz (7 points, 4 interceptions mais 0 passe décisive et 4 balles perdues). En inscrivant seulement onze point dans le dernier acte, les Rennaises voyaient De Amorim (14 points) emmener ses partenaires à la victoire.

Armentières / Lot et Garonne : 71-76
La remontée Lot et Garonnaise s’est confirmée dans le Nord, aux dépens d’Armentiéroises pourtant adroites (41% à 3 points) mais trop absentes au rebonds (42 prises contre 31). Hémery (25 points) a encore artillé (3/12 à 3 points) mais s’est appliquée dans les autres secteurs : 5/6 à deux points et 6/9 aux lancers francs. Nedovic (18 points, 7 rebonds) et Martinez répondaient parfaitement à Coumba (17 points, 8 rebonds) et Demets (15 points). Chaque équipe aura eu l’occasion de prendre le match à son compte, Armentières en dominant le 2nd et dernier acte et le Lot et Garonne, en s’octroyant sept points d’avance après 10 minutes de jeu puis sept autres dans le 3ème acte. Avantage suffisant pour rester devant jusqu’au coup de sifflet final. Les deux équipes sont dorénavants à égalité à la 6ème place.

Marseille / Voiron : 68-87
Les Voironnaises ont enfin inscrit une troisième victoire à leur compteur et réussissent par la même occasion, une bonne opération face à un concurrent direct. Sans Tarnai mais avec les jeunes Clémencon (17 points, 9 rebonds) et Recoura (24 points, 14 rebonds), les stellistes ont réalisé un match plein à l’image de leur taux de réussite (49% à 2 points et 50% à trois points). En face, Seguin (17 points, 5 rebonds) et Bouygues (15 points, 5 rebonds) tentaient de répondre aux étoiles voironnaises mais Bourdin (21 points à 82%) veillait. Voiron remonte à la 12ème place alors que les Phocéennes ont grillé de précieux jokers (défaite contre Roche Vendée et Voiron).

Audrey Dubrunfaut (FFBB)

Catégorie: 
Surtitre: 
Nationale Féminine 1 (11e journée)
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Lundi, 26. Novembre 2007
Vignette: 
Chapeau: 
Le trio de tête s’est imposé sans surprise pour le compte de la 11ème journée. Basket Landes et Charleville Mézières ont gagné à domicile face respectivement, à Lyon et à la Roche Vendée. De son côté, Nantes a dû batailler jusqu’en prolongation pour se défaire des Bretonnes de Pleyber Christ. Voiron réalise une bonne opération en surclassant Marseille alors que Nice sombre encore un peu plus (-28) à Paris.
Tags: 

Pages

S'abonner à RSS - LF2