LF2

Coupe de France Féminine - Trophée Joë Jaunay
Aulnoye a vendu chèrement sa peau
Ce soir en match en retard des 16e de finale, le leader de LF2, Aulnoye et Dowdell (13 points et 14 rebonds) ont fait trembler jusqu'au bout Charnay (LFB). Les Bourguignonnes s'en sortent en...
La LF2 s'impose au buzzer
Grâce à un tir primé de Leila Lacan à 7 dixièmes du terme, les U18 féminines du Pôle France ont remporté leur 1er succès de la saison ce samedi en venant à bout de La Tronche...
Poursuite de la compétition en LFB et LF2
Le Bureau Fédéral a décidé ce jour le maintien des compétitions LFB, LF2 et NM1, avec des adaptations de calendriers et a insisté à nouveau sur l’impérieuse nécessité de soute...
Hautes Divisions Fédérales et soutien aux clubs
Le Bureau Fédéral a décidé ce jour le maintien des compétitions LFB, LF2 et NM1, avec des adaptations de calendriers et a insisté à nouveau sur l’impérieuse nécessité de soutenir les clubs amateurs en mobilisant le gouvernement et les collectivités territoriales.
DÉCISIONS SUR LES CHAMPIONNATS DE FRANCE ET SOUTIEN AUX CLUBS AMATEURS
Le Bureau Fédéral, réuni ce jour, a décidé certains reports et suspensions de ses compétitions et a insisté sur la nécessite vitale d’un soutien massif et urgent aux clubs amateurs.
Le PFBB fait vaciller la SIG
Pour sa rentrée en LF2, le Pôle France a bien failli faire tomber la SIG mais a...
Toulouse domine, Calais et Mondeville battus
La Commission a statué
Le Bureau Fédéral statuera sur les compétitions de clubs le 28 mars 2020

Pages

Reims seul en tête

Corps: 

Pleyber - Charleville
Décidemment, rien ni personne n’arrête Pleyber Christ en ce mois d’avril, et plus particulièrement Aude Kernevez auteur d’un grand match encore samedi soir. Deuxième victoire d’affilée donc et une deuxième grosse prestation de la gamine (18 ans) bretonne. Après 30 points compilés la semaine dernière, Kernevez se démultiplie pour atteindre les 22 points et prendre 8 rebonds. Elle emporte dans son sillage toute l’équipe qui se défait donc de solides Carolomacériennes qui évoluaient sans Contessi. Par manque d’adresse (30% à 2 pts et 20 % à 3 pts), les coéquipières de Vishnyakova (13 pts, 14 rbds) ont laissé filer un match à leur portée (61-54) face à la lanterne rouge du championnat. Décidemment ces deux équipes sont très surprenantes !

Basket Landes - Armentières
Rencontre très disputée à St Sever pour le compte de la 27ème journée. Les Nordistes, emmenées par une Demets en forme (17 pts, 4 rbds), ont failli réussir là où seule leurs homologues dunkerquoises avait réussi : faire chuter les Landaises chez elles. Mais l’adresse de Kowalik (15 pts) et le talent de Diouf (18 pts, 12 rbds) ont eu raison des efforts de Pruvost (10 pts) and Co. Dans une fin de match palpitante, Kowalik par une interception, anéantissait définitivement tout espoir nordiste d’éventuelle prolongation, score finale 68-66.

 

 

US Templaise - Dunkerque
Dunkerque a fait les frais ce week-end de l'irrégularité templaise (66-50). Après une grosse claque lors de la dernière journée du côté des Ardennes, le groupe templais a réagi vite et bien en s’imposant face à des Dunkerquoises en manque d’inspiration offensive (meilleure marqueuse à 10 points). Sous l’impulsion de Senghor (10 pts, 9 rbds, 4 int.), les Templaises dominent dans chaque secteur de jeu (10 balles gagnées à 5, 14 balles perdues contre 23 et 7 passes décisives contre 1 côté nordiste) et verrouillent le rebond (39 prises à 29). Malgré la bonne prestation de la jeune et talentueuse Tahane (10 pts, 7 rbds) le manque d’adresse dunkerquois fait cruellement défaut (26% à 2 pts et 9 % à 3 pts). Les co-leaders cèdent leur place et laisse Reims seul en tête du championnat.

Istres - Strasbourg
Dans un match placé sous le signe de l’attaque, M’Paka (19 pts) et Istres prennent le meilleur sur des Strasbourgeoises emmenées par un joli trio offensif : Bouderra 16 pts, Chapays 15 pts et Schmitt-Sendner 20 pts. Malheureusement la bataille du rebond et l’adresse extérieure istréenne (50% à 3 pts) empêchent les joueuses de Loucif de signer un 9ème succès, elles s’inclinent sur le score de 79 à 71.

Toulouse - Lyon
Les Lyonnaises ont raté une belle occasion de se mettre définitivement à l’abri samedi soir. La faute à une Guy intraitable avec 28 points et 9 rebonds et une Donnez qui retrouve tout son talent avec 25 points et 5 interceptions. Côté lyonnais, Laskova (23 pts et 5 rbds) et Maurice (12 pts, 4 rebds et 3 int) tiennent la maison, mais les 28 balles perdues pèsent lourd dans la balance et Toulouse arrache une 6ème victoire, 77 à 65.

Limoges - Marseille
Dominées à chaque quart-temps, les coéquipières de Ghidinelli n’ont rien pu faire face à une équipe limougeaude en quête d’un rachat suite à leur mauvaise prestation du week-end dernier. Diawara (17 pts), Fresnais (14 pts) et cie n’ont jamais été inquiétées. Ce match distance un peu plus les Marseillaises. Elles restent à 2 victoires des premières non relégables. Le sans faute est dorénavant obligatoire pour les Phocéennes.

Dans les deux derniers matches de la soirée, les Nantaises réalisent la bonne opération de cette 27ème journée en s’imposant de onze points (62-51) face aux Saléennes et sauvent par la même occasion leur place en Nationale 1. Le leader rémois accueillait les joueuses de Gomez et n’a pas raté l’occasion de garder seul la place de leader dans un match très accroché. Les partenaires de Plust ont failli réussir l’exploit de faire plier les Rémoises chez elles, mais l’expérience a parlé et Reims s’impose d’un petit point, 67-66.

Catégorie: 
Surtitre: 
Nationale Féminine 1 (27e journée)
Poids: 
-994
Auteur: 
Audrey Dubrunfaut (FFBB)
Date d’écriture: 
Lundi, 16. Avril 2007
Vignette: 
Chapeau: 
Après la défaite de Dunkerque au Temple, Reims qui s’impose difficilement face à l’INSEP prend seul les commandes du championnat. Armentières manque de métier pour venir à bout de Basket Landes alors que Pleyber se rebelle et signe un second succès en ce mois d’avril.
Tags: 

Les promus rescapés s’affrontent

Corps: 

Basket Landes - Armentières
En légère baisse de régime, les Landaises viennent d’essuyer deux revers, l’un en championnat face à l’INSEP (71-65) et l’autre, plus que logique, face à Bourges (54-80) en Coupe de France. Le Gluher devrait retrouver sa place dans le collectif landais tandis que Sylva aura l’occasion de montrer ses progrès opérés cette saison. En face, Armentières n’a rien à perdre et l’équipe jouera crânement sa chance, pour prendre sa revanche sur le match aller que les joueuses nordistes avaient laissé filer par manque d’agressivité (8 LF tirés contre 22).

Lot et Garonne - Dunkerque
Dunkerque ne perd plus depuis sept matches et l’équipe templaise est l'une des plus irrégulières du championnat. Les coéquipières de Rhennam devront verrouiller le rebond (29 prises contre 36 lors de la première manche), au risque de connaître la même sanction qu’à l’aller (-13). Sauf que cette fois-ci, Jeanne Senghor sera présente (mais Bal aussi) et que Balayara semble avoir trouvé un rythme qui lui sied bien. Les Templaises devront se méfier du groupe dunkerquois où chaque joueuse est capable de faire basculer le match.

Rezé - Salies du Salat
Il reste deux victoires à accrocher pour les Nantaises afin de se maintenir et nul doute que le plus tôt sera le mieux. Mais pour espérer l’emporter, il faudra contenir l’ailière MVP Héméry (25 pts à l’aller) et l’intérieure Gassama qui tourne depuis cinq matches à 19 points et 8 rebonds. En plus de contrôler ces joueuses, il faudrait que Manute Larissa fasse définitivement son retour mais surtout qu’elle retrouve son niveau « pré-blessure ».

Limoges - Marseille
Seule la doublette intérieure Diawara-Viot a tenu son rang samedi soir, lors de la défaite à Lyon. Les joueuses extérieures Joly et Jomby devront retrouver leur niveau pour rivaliser avec les offensives marseillaises, bien souvent lancées par Verain, Seguin et Barruet qui tiennent l’équipe à elles seules depuis quelque temps. Quant à Jekabsone, son retour et surtout son efficacité se font de plus en plus attendre, d'autant que samedi soir il faudra faire face à l’impressionnante Diawara.

Pleyber Christ - Charleville
C’est un monde qui sépare ces deux équipes. Match déséquilibré, entre des Bretonnes en dessous du niveau requis et des joueuses carolomacériennes pleines de talents. On voit difficilement qui pourrait arrêter Traoré (27 pts de moyenne sur les 3 derniers matches), contenir Vishnyakova ou encore Contessi. Même si Kernevez a « planté » 30 points la semaine dernière, on doute qu’elle puisse rééditer sa performance face à l’expérience et au talent de Mercier. Alors, même si les coéquipières de Dubourg se battront jusqu’au bout, ce match est quoi qu’il arrive trop déséquilibré.

Reims - Centre fédéral
Les journées se suivent et se ressemblent pour les Rémoises, qui affronteront une modeste formation après la claque mise à Marseille le week-end dernier (+41). Les joueuses de Gomez ont prouvé, il y a 10 jours, les progrès accomplis cette saison en dominant Basket Landes. Donc Reims est prévenu et devra se méfier, même si les coéquipières de Blanquart sont intraitables à domicile (13 victoires pour autant de matches).

Toulouse - Lyon
Après leur belle victoire de la semaine dernière, les Lyonnaises auront l’occasion de s’éloigner de façon probante de la zone des relégables (actuellement 10ème avec 38pts et à 2 points des Marseillaises relégables). Maurice et ses coéquipières ne devront cependant pas s’attendre à un match facile, face à des Toulousaines accrocheuses la semaine dernière à Armentières (-7).

Istres - Strasbourg
Match sans enjeu entre deux équipes qui n’attendent plus rien de ce championnat. Istres s’appuiera sur sa joueuse en forme du moment, Fontana, tandis que les Alsaciennes tenteront d’effacer la défaite subie la semaine dernière face à la lanterne rouge bretonne. Pour cela, elles chercheront Aissani, auteur de 22 points lors de la dernière journée, et De Amorim, absente lors de la première manche, le tout en espérant que leur meilleure joueuse, Schmitt-Sendner, retrouve sa réussite (1/6 contre Pleyber). Mais en face, Mendy M’Bah and Co, ne sont pas prêtes à laisser filer ce match et comptent bien finir la saison, d'autant qu'elles bénéficient d'un calendrier favorable (3 matches à domicile sur 4).

Catégorie: 
Surtitre: 
Nationale Féminine 1 (27e journée)
Poids: 
-994
Auteur: 
Audrey Dubrunfaut (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 13. Avril 2007
Vignette: 
Chapeau: 
Basket Landes reçoit Armentières qui voudra prendre sa revanche après le résultat du match aller (-5). Mais la diagonale à traverser pour s’affronter ne sera-t-elle pas trop longue pour des Nordistes essoufflées en cette fin de saison? Reims, co-leader, ne devrait pas être inquiété en recevant les jeunes pousses fédérales. Dans le bas de tableau, Lyon aura l’occasion de s’écarter de la zone dangereuse alors que Marseille devra aller chercher une victoire en terre limougeaude pour continuer d’y croire, Rezé devra s’imposer à domicile face à la difficile équipe de Florence Roussel.
Tags: 

Lyon vers le maintien

Corps: 


Dunkerque
- Rezé : 69-64
Les Maritimes ont dû se battre jusqu’au bout pour décrocher une 7ème victoire consécutive 69 à 64. Face à des Nantaises qui n’ont jamais abdiqué à l’image d’Andreyeva (24 pts) et Ronot (14 pts), les coéquipières de Venier (8 pts, 6 rbds) ont eu beaucoup de mal face à l’agressivité déployée par M’Backa and Co. Mais une fois de plus, Christian Devos a pu compter sur l’ensemble de son effectif pour alimenter la marque (5 joueuses à 8 points et plus) et prendre les rebonds (7 joueuses à 5 rebonds et plus).

Marseille - Reims : 38-79
Avec la meilleure marqueuse rémoise à 12 points (Ayissi), coach Sauret a fait tourner l’ensemble de son groupe face à des Marseillaises bien trop maladroites (36% à 2 pts et 16% à 3 pts) pour espérer inquiéter le leader. Seules Verain (15 pts) et Barruet (12 pts) ont empêché les phocéennes de sombrer totalement. Mais Reims fait parler son banc (8 joueuses à 7 points et plus) et inflige un tarif habituellement maison (plus 31 de moyenne à domicile) à une équipe marseillaise qui se retrouve à deux points des premières non-relégables. Lourde défaite (38-79) pour les coéquipières de Jekabsone qui revient petit à petit de blessure, mais le temps presse.

Charleville Mézières - Lot et Garonne UST : 85-46
Les joueuses de Charleville confirment leur bonne santé actuelle et font voler en éclats une formation templaise prise à la gorge dès l’entame de match (7-0 en 1’40). Traoré continue son festival et pointe déjà à 20 unités à la pause alors que Contessi (12 pts) confirme. C’en est de trop pour les joueuses de Valérie Garnier, complètement hors sujet samedi soir et déjà distancées de 16 pts à la pause (43-27). Le basket efficace pratiqué par les flammes ne cesse pas, la rentrée en jeu de Ouerghi (10 pts) et l’efficacité de Cailleux (8 pts) enfoncent encore un peu plus les coéquipières de Falcoz. Seules Balayara (19 pts) et Martinez (11 pts) résistent aux assauts carolomacériens. Les Ardennaises, pleines de maîtrise et sans jamais rien lâcher, s’imposent facilement 85 à 46 dans un match qu’elles auront dominé de la 1ère à la dernière minute, et prouvent ainsi, qu’il faudra compter sur elles en cette fin de saison.

Salies du Salat - Istres : 84-87
Les Saléennes n’ont pas pu prendre leur revanche et s’inclinent de 3 pts à domicile (84-87) face à une équipe de Istres plus adroite (70% à 2 pts contre 53 %). Pourtant l’ailière Hemery (19 pts) répondait parfaitement à M’Bah (21 pts), pendant que dans la raquette, Gassama (24 pts) rendait coup pour coup à Fontana (19 pts). Malheureusement, cela ne suffisait pas et Jolivet et Mendy (13 pts chacune) maintenaient la cadence alors qu’Anguelova s’occupait des rebonds (9 pts, 7 rbds). Istres s’impose donc dans un match placé sous le signe de l’agressivité, comme le démontre la sortie sur blessure de Dord.

Lyon - Limoges : 66-55
La belle opération de la soirée revient aux Lyonnaises, victorieuses des Limougeaudes 66 à 55. Hormis Diawara (18 pts, 11 rbds), c’est toute l’équipe qui a sombré lors de cette 26ème journée, à l’image de Fresnais (0 pt), Jomby (5 pts à 2/11) ou encore Joly (2 pts à 1/8). Lyon n’en demandait pas tant. Laskova (13 pts), Matray (13 pts) et Maurice (15 pts) en profitaient pour emmener leur coéquipières vers une 12ème victoire, synonyme de 10ème place au classement.

Armentières - Toulouse : 54-47
Dans un match placé sous le signe de la maladresse, Armentières s’est fait peur samedi soir. En inscrivant 11 petits points en 20 minutes, les Armentiéroises se voyaient distancées de 12 points à la pause (11-23). La pression du résultat étant plus forte qu’à l’habitude, les coéquipières de Merlot étaient embarquées sur un bien mauvais chemin, mais heureusement en face, Toulouse n’a pas su saisir sa chance. C’est en seconde mi-temps que les Nordistes surent réagir dans le sillage de Demets (10 pts, 8 rbds) plus en réussite. Finalement Armentières s’impose (54-47) malgré les derniers assauts de Guy (13 pts, 7 rbds) et Donnez (13 pts, 5 rbds).

Strasbourg - Pleyber Christ : 60-68
Les Bretonnes sont allées chercher un quatrième succès cette saison au terme d’une partie très équilibrée : 35-31 à la mi-temps, 49-48 au 3ème quart temps puis 60-68 à la fin du match. Emmenées par une Kernevez des grands jours (30 pts dont 14/15 aux LF), le PCBC a su prendre sa revanche face à une équipe alsacienne qui avait humilié (+42) les coéquipières de Paugam lors du match aller. Avec cette nouvelle défaite, Strasbourg sera en Nationale 2 l’an prochain.

Catégorie: 
Surtitre: 
Nationale Féminine 1 (26e journée)
Poids: 
-994
Auteur: 
Audrey Dubrunfaut (FFBB)
Date d’écriture: 
Mardi, 10. Avril 2007
Vignette: 
Chapeau: 
La messe n’est toujours pas dite entre Reims et Dunkerque qui continuent de se partager le fauteuil du leader. Charleville est très en forme et pulvérise la formation du Lot et Garonne. Dans la lutte pour le maintien, Armentières et Lyon réalisent la bonne opération de la soirée, contrairement aux Marseillaises qui ont lourdement chuté samedi (-41) et qui se retrouvent très proches de la relégation. Strasbourg, défait par la lanterne rouge bretonne, est lui d’ores et déjà en Nationale 2.
Tags: 

Un match équilibré attend Istres

Corps: 

Dunkerque - Rezé
Les Nantaises tenteront de remporter un treizième succès face à un postulant à la Ligue. Difficile soirée pour Ronot and Co qui devront battre une équipe dunkerquoise qui reste sur six victoires consécutives dont un dernier succès plus que probant face à Istres (63-82). Difficulté supplémentaire pour les joueuses de Loire Atlantique avec la probable absence de Manute-Larissa, ce qui réduit encore un peu plus le banc nantais, alors qu’en face la force de l’équipe est justement la qualité et la profondeur de son banc.

Marseille - Reims
Attention à ne pas se faire piéger par les 800 km qui séparent les deux villes. Reims a des difficultés à voyager et face aux marseillaises aux portes de la relégation, la bande à Sinico devra se montrer vigilante et sérieuse. Mais les Champennoises, co-leaders de ce championnat, ne devraient pas trop se faire de frayeurs face à des Phocéennes handicapées par l’absence de Jekabsone et en manque d’inspiration offensive (avant dernière attaque du championnat avec 66 points marqués de moyenne).

Charleville - Lot et Garonne
Des deux côtés du terrain, les équipes voudront signer un 4ème succès consécutif. A l’aller, Falcoz et Martinez répondaient à Contessi et Vishnyakova, mais Traoré avait alors fait preuve d’une grosse adresse avec 23 points dont 10/11 à deux points. Attention cependant, les visiteuses pourront compter sur Jeanne Senghor, blessée lors du match aller. Les coéquipières de Ouerghi devront rester dans la lignée de leurs dernières sorties et réaliser un match plein pour pouvoir l’emporter.

Lyon - Limoges
Duel entre intérieurs avec la « Rodman» de Limoges, Diawara, qui capte 14 rebonds/match depuis 8 journées et de l’autre côté la très réaliste Laskova, qui score 17 points/match. A la mène, avantage à Lyon avec Ramaut face à Fresnais. Sur les postes extérieurs, Limoges semble plus garni avec une Joly qui réalise une belle saison. Indécision face aux autres oppositions, Maurice rendra coup pour coup à Nogueira, Gounon à Jomby… de beaux duels en perspective. Lyon aura aussi la pression d’un résultat à domicile et l’occasion de distancer ses concurrents directs, alors que Limoges semble vouloir s’accrocher à sa cinquième place. Match indécis.

Salies du Salat - Istres
Un match équilibré sur le papier entre deux formations à égalité de points et occupant la 6ème place du classement. A l’aller, les Istréennes avaient été cherché cette victoire dans leur collectif (5 joueuses à 10 points et plus, et 13 passes décisives contre 3 pour les Salisiennes). L’équipe de Sébastien Nivet avait alors pu dérouler tout au long du match, pour finir avec une confortable avance de 20 points. Ce sera un autre match samedi soir, et les coéquipières de Mandiang voudront confirmer leur belle sortie de la semaine dernière en Bretagne (victoire 46-75).

Armentières - Toulouse
Il aura fallu batailler ferme pour les nordistes lors du match aller pour venir à bout d’une équipe toulousaine alors accrocheuses (78-79). Lalart, Theillière et surtout Capelle avaient emmenées toute l’équipe nordiste vers un succès au combien important. A sept journées de la fin, Toulouse est d’ores et déjà en Nationale 2 alors qu’Armentières se rapproche doucement chaque samedi, d’un renouvellement de bail. Les joueuses de Stéphane Lalart partent favorites face aux joueuses de la ville rose qui perdent, chaque journée un peu plus, toute cohésion collective.

Strasbourg - Pleyber Christ
Les Strasbourgeoises ont encore un mince espoir de maintien (à deux défaites des premières non relégables). Pour cela, il faudra gagner samedi soir, puis aller chercher deux succès à l’extérieur (Istres et Salies du Salat), et espérer « taper » une grosse équipe lors des deux dernières journées (Charleville et/ou Dunkerque), le tout en espérant que Marseille ne gagne plus rien. Beaucoup de calcul donc pour des alsaciennes qui vivent une seconde saison consécutive de galère. Mission quasi-impossible qui débute samedi à domicile face à des bretonnes qui avaient fait un non match à l’aller et s’était lourdement inclinées dans leur salle 65 à 107. Mais les finistériennes sont-elles en mesure de se rebeller ?

En match avancé, le Centre fédéral s’est défait de Basket Landes mercredi soir (71-65) dans un match piège pour des landaises éreintées physiquement.

Samedi 07 avril 2007 :
18h15     Union Lyon BF - Limoges ABC

20h00     Dunkerque US - Rezé Basket 44
               AS Bengalis Marseille - SJS Reims
               ASPTT Charleville Mézières - Lot et Garonne UST
               B. Comminges Salies du Salat - Istres SBC
               Armentières SO - Toulouse BC
               Strasbourg RC - Pleyber Christ BC

Catégorie: 
Surtitre: 
Nationale Féminine 1 (26e journée)
Poids: 
-994
Auteur: 
Audrey Dubrunfaut (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 6. Avril 2007
Vignette: 
Chapeau: 
Alors que Basket Landes a chuté à Paris en match avancé de la 26ème journée (71-65), Reims et Dunkerque devraient facilement se défaire des Marseillaises et des Nantaises. Les matches équilibrés sont ceux opposant Salies du Salat à Istres, et les Lot et Garonnaises face aux joueuses de Charleville Mézières. Dans le match des mal classés, Pleyber se déplace à Strasbourg alors qu’Armentières a la possibilité de s’asseoir un peu plus dans ce championnat en recevant les Toulousaines.
Tags: 

Le piège

Corps: 

En raison du déplacement de l’Equipe de France Juniors au tournoi de Bormio en Italie, le Centre fédral recevait hier soir Landes basket. Un match placé en pleine semaine, en fin d’après-midi, avec deux absences notables côté landais (la talentueuse Le Gluher et l’expérimentée Duhau) et le tout, à plus de 700 kilomètres de chez soi, cela sentait vraiment le traquenard pour les troupes d’Olivier Lafargue. Ce sentiment était partagé par les quelques supporters landais qui avaient fait le déplacement hier dans la capitale, l’un d’entre eux lâchera même à l’issue de la rencontre : « je le sentais venir à plein nez, c’était un match piège par excellence ! »

Certes ce match s’est déroulé dans des conditions quelque peu exceptionnelles, mais il ne faut rien enlevé à la performance des jeunes pousses fédérales. Dans le sillage d’une Diandra Tchachouang « monstrueuse », d’une Mélanie Plust fidèle à son jeu et d’une Marielle Armant qui prend de plus en plus d’ampleur, le CFFB virait en tête de 11 longueurs à la mi-temps (42-31), malgré les assauts menés par « Bibi » Diouf défavorisé par un arbitrage visiblement pas toujours à la hauteur de l’engagement physique proposé.

Dès la reprise, la meilleure attaque du championnat, se montrait plus adroites et plus agressive sous l’impulsion de Kowalik et Montero derrière la ligne à 6m25 et de Diouf dans la raquette. Mais de l’autre côté du terrain, les filles de François Gomez ne se laissaient pas impressionner par les co-leaders de la NF1, et avec la boîte imposée à Plust, Aubert en profitait pour trouver des espaces et Armant pour faire parler son physique et sa technique. Revenu à 2 points à la fin du troisième quart-temps (39-41), les joueuses d’Olivier Lafargue pensaient avoir fait le plus dur.

C’était sans compter sur le banc parisien, Leclair rentrait en jeu pour assurer à trois-points et prendre des rebonds importants, Brossais s’efforçait de faire proprement son travail, et Courby de tenter sa chance de loin avec réussite. En face, les paniers ne rentraient plus et Kowalik se voyait prise en défense stricte. Les coéquipières de la géante Cata-Chitiga ne pliaient pas et résistaient même bien aux derniers assauts lancés par des Landaises en manque d’inspiration offensive. Finalement les joueuses du Sud-Ouest ont enregistré hier soir leur 8ème défaite de la saison (71-65).

Les joueuses du Président Lecompte semblent payer très cher leur  bon parcours en Coupe de France. D’autant plus que la réception le mardi 10 avril de Bourges pour le compte des quarts de finale de la Coupe de France Joe Jaunay ne devrait pas être de tout repos. D’ici là, les Landaises devraient bénéficier de quelques jours de récupération.

Catégorie: 
Surtitre: 
Nationale Féminine 1 (26e journée)
Poids: 
-994
Auteur: 
Audrey Durbrunfaut (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 5. Avril 2007
Vignette: 
Chapeau: 
Tous les ingrédients étaient réunis pour que ce match avancé de la 26ème journée, qui opposait les premières, Basket Landes, aux treizièmes, le Centre Fédéral, s’apparente à un véritable piège. La vérité du terrain l’a confirmé, les pensionnaires du bois de Vincennes se sont imposées 71 à 65.
Tags: 

Statu quo en tête

Corps: 


Istres - Dunkerque : 63-82
Les week-ends s’enchaînent et se ressemblent pour ces deux formations. Dunkerque est en pleine forme et confirme sa place de co-leader sous l’impulsion de son duo d’intérieure Bal (17 pts) et Delépine (13 pts). De son côté, Istres signe ici sa 5ème défaite en six rencontres malgré l’infatigable M’Bah (17 pts, 3 pds). Mais les nordistes ont été beaucoup trop adroites pour être inquiétées (91% à 3 pts, 70% à 2 pts et 83 % aux LF) et ont ainsi reléguées les coéquipières de Mendy (15 pts) à 19 points, 82 à 63.

Basket Landes - Marseille : 93-71
Les Landaises n’ont pas fait dans le détail samedi soir et signe une probante victoire dans un match très offensif qui se termine sur un score de 93 à 71. Des Phocéennes qui s’appuient une fois de plus sur les talentueuses Vérain (20 pts) et Seguin (25 pts). Les offensives landaises proviennent de la raquette avec Lecoultre (15 pts) et l’inévitable Diouf qui réédite sa marque de l’aller avec 33 points.

Reims - Lyon : 69-51
Mission accomplie pour des Rémoises qui s’imposent sans briller 69-51, devant des Lyonnaises dominées dans tous les compartiments du jeu. Sans Sy d’un côté (entorse jeudi à l’entraînement) ni Laskova de l’autre (élongation à la cuisse), les deux équipes se devaient de composer sans leurs joueuses majeures. Les duos, Maurice - Lida pour les Lyonnaises, et Pagnier - Assilemahou pour les rémoises, prenaient leurs responsabilités mais le match était rythmé de maladresses, de fautes et de mauvaises passes. Les « Jacquistes » s’en sortent le mieux et assurent l’essentiel en signant là, leur 19ème victoire.

Limoges - Armentières : 73-50
Sans véritable leader offensif (meilleure marqueuse à 11 points), Armentières n’a pas tenu le choc face à Limoges et son intenable Diawara (20 pts, 19 rbds). A seulement 11 longueurs d’avance dans le dernier quart-temps, la formation limougeaude restait sous la menace armentiéroise. Mais sous l’impulsion de la surprenante Jomby qui signe l’un de ses meilleurs matches (17 pts et 4 pd), la formation de Haute-Vienne met fin aux espoirs nordistes et remporte le match 73 à 50.

Rezé – Charleville : 61-70
Le duel des meneuses a tenu ses promesses avec Mercier (10 pts) qui répond à Vicente Santa Cruz (12 pts). Un meilleur départ des visiteuses et Nantes n’a cessé de courir après le score pour finalement revenir à égalité à la 31ème minute (49-49). Les Nantaises pensaient alors sans doute que le plus dur était fait, mais c’était sans compter sur Traoré une fois encore très en verve (20 pts) et surtout sur l’ailière Contessi (29 pts) qui signe dans la dernière période un joli 4/5 à 3 points. L’insolente réussite de l’Ardennaise (7/9 à 3 pts) et l’efficacité de Traoré sur la ligne des lancers-francs (12/12) a finalement eu raison de la volonté des Nantaises qui s’inclinent 61 à 70.

Pleyber Christ - Salies du Salat : 46-75
En l’absence de leur expérimentée Lix, les Bretonnes n’ont rien pu faire face à la MVP Héméry (24 pts, 4 pds). Dans son sillage, Gassama réalise un gros match avec 16 points et 14 rebonds. Côté finistérien, la remplaçante d’un soir Thos, a très bien tenu sa place avec 10 points et 4 interceptions pour 20 minutes. Mais l’adresse a fui ses coéquipières (28% à 2 pts) et l’écart n’a cessé d’augmenter au fil du match : 24-34 à la mi-temps, 32-51 puis 46-75 à la fin du temps règlementaire.

Lot et Garonne - Strasbourg : 58-55
Strasbourg ne sera finalement pas passé loin d’une neuvième victoire samedi soir. Après une première mi-temps plus qu’équilibrée et un score de parité de 28 partout, les Alsaciennes emmenées par leur intérieure Schmitt-Sendner démarrent la seconde mi-temps sur les chapeaux de roues et signent un cinglant 21-9. Mais dans le dernier quart-temps le scénario s’inverse et la meneuse Balayara N’Diaye (16 pts) entraîne toute son équipe derrière elle, les Templaises limitent la formation d’Abdel Loucif à 6 points alors qu’elles en inscrivent à leur tour 21. Une fois de plus le collectif templais s’illustre avec quatre joueuses au-delà des onze points (Baque 11, Falcoz 11, Martinez 12 et Balayara 16) mais que de frayeurs samedi soir pour Valérie Garnier et ses filles qui l’emportent finalement 58 à 55.

Toulouse - Centre Fédéral : 71-83
L’équipe toulousaine ne relèvera finalement pas la tête en cette difficile saison. Complètement absente défensivement, c’est la jeune équipe de François Gomez qui a mené le match de bout en bout. La pression défensive infligée aux Toulousaines est sans faille et seule Guy (16 pts) et Donnez (24 pts) réussissent à exploiter le moindre espace laissé par Aubert et Cie. Pour les Parisiennes, Tchatchouang, fait mouche de chaque côté du terrain avec 20 points, 9 rebonds, 6 fautes provoquées et 4 contres. A l’intérieur Cata-Chitiga n’est pas en reste pour son retour après une blessure et signe 10 points en 13 minutes ainsi qu’Armant qui se révèle être sa remplaçante de luxe avec 21 points et 11 rebonds. Un match solide des coéquipières de Brossais (13 pts) qui inflige à Toulouse sa 20ème défaite de la saison (71-83), synonyme de relégation en Nationale 2.

Catégorie: 
Surtitre: 
Nationale Féminine 1
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Lundi, 2. Avril 2007
Vignette: 
Chapeau: 
Statu quo pour le trio de tête, Reims, Dunkerque et Basket Landes s’imposent. Lyon, Marseille et Strasbourg perdent et sont toujours en position délicate, alors qu’à Toulouse, les espoirs de signer un nouveau bail en Nationale 1 se sont envolés suite à la défaite subie contre le Centre Fédéral. Charleville continue de briller et signe une troisième victoire probante.
Tags: 

Sans faute oblige !

Corps: 


Istres - Dunkerque
Malmenées pendant plus de 38 minutes à l’aller, les joueuses de Christian Devos avaient réussi à s’imposer dans les toutes dernières secondes. Depuis la 19ème journée et une défaite inattendue face à Toulouse, Dunkerque semble avoir trouvé un rythme de croisière en s’appuyant sur des vertus collectives. Par contre du côté provençal, on enregistre quatre défaites sur les cinq derniers matches. Dunkerque est donc le favori et n’a de toute façon pas le droit à l’erreur pour espérer une montée en fin de saison, mais Istres est une formation solide classée quatrième  et n’a surement pas dit son dernier mot.

Basket Landes – Marseille
A n’en pas douter le retour de Jeckabsone est le bienvenue pour contrer les plans de Bineta Diouf qui avait fait voler en éclats la défense phocéenne lors de la première manche avec 33 points, 12 rebonds et 4 interceptions. Anda Jeckabsone qui a fini juste derrière elle pour le compte de la MVP intérieure et MVP étrangère de Basquetebol.org, n’était pas en reste avec 27 points et 12 rebonds. Malheureusement pour les Masreillaises, Mariska Kowalik avait réalisé sa meilleure prestation et claqué 21 points. Pour les marseillaises, premières relégables à une longueur de Lyon, ce match semble difficile, d’autant plus qu’il faudra compter sur des Landaises motivées à l’idée de se racheter de leur défaite de la semaine dernière…

Reims - Lyon
Les Rémoises intraitables à domicile savent que le faux pas est interdit. Après la défaite de Basket Landes chez les Lyonnaises et après leur défaite face à cette même formation lyonnaise lors du match aller, elles sont prévenues. Application et sérieux seront surement les mots distillés par coach Sauret à l’ensemble de son groupe car la pression est avant tout sur leurs épaules. En face, les partenaires de Marion Gournon sont prêtes à tout pour s’éloigner encore un peu plus de la zone dangereuse des relégables.

Limoges - Armentières
Sans Demets, Cappelle et Liénard d’un côté et avec Berthieu-Poiraud de l’autre, Limoges avait explosé les jeunes armentiéroises lors de la 10ème journée. Lucienne Berthier-Poiraud n’est plus et l’effectif d’Armentières sera au complet, voilà un autre match qui se profile. Cependant les coéquipières de Joly sont solidement accrochées à la 5ème place de ce championnat et semblent plus armées que les nordistes qui réalisent cependant une très bonne saison de promu (10ème avec 12 victoires et 12 défaites). Deux équipes qui se battront jusqu’au bout en espérant les points de la victoire, beau match en perspective.

Rezé - Charleville-Mézières
A l’aller, Stéphanie Pognon jouait alors sa dernière partition ardennaise et c’est toute l’équipe qui récitait parfaitement sa composition. Avec 8 joueuses à 7 points et plus, les Nantaises emmenées alors par Manute-Larissa et Sandrine Ronot (47 pts à elles deux), n’avaient pu résister pendant les 40 minutes face aux différents assauts carolomacériens. Duel à la mène entre deux excellentes meneuses de ce championnat (Mercier contre Vicente Santa Cruz), la clef de cette rencontre viendra surement de la raquette où il faudra contenir la joueuse en forme du moment qu’est Astou Traoré (24 pts de moyenne sur les trois derniers matches).

Pleyber Christ - Salies du Salat
Une fois de plus, c’est un match déséquilibré qui s’offre aux bretonnes. Le PC-BC est en Nationale 2 alors que Salies du Salat est une formation de milieu de tableau (7ème avec 14 victoires pour 10 défaites). Mais rien n’est fait cependant et les coéquipières de Joëlle Hippolyte (auteur d’une bonne prestation à l’aller avec 12 pts, 5 rbds et 4 ints) devront se méfier des joueuses de Franck Simon qui chahutent beaucoup d’équipes grâce notamment à leur combativité. De plus, dans leur salle, Kernevez and Co auront à cœur d’offrir une quatrième victoire au peuple finistérien qui se réunit les samedis soirs du côté de la salle Jean Coulon. Les filles de Florence Roussel savent alors à quoi s’attendre du côté de Morlaix et même si le combat semble gagner d’avance, méfiance…

Lot et Garonne - Strasbourg
Voilà un match qui, sur le papier, ressemble au précédent avec un certain déséquilibre entre une équipe classée 8ème (14 victoires - 10 défaites), et une autre qui s’enfonce un peu plus chaque journée dans les profondeurs du classement (13ème avec 8 victoires pour cette 16 défaites). A l’aller le danger était venu du collectif templais (avec 4 joueuses à 14 points et plus) alors que les Alsaciennes s’étaient appuyées sur la meilleure prestation jusqu’à présent, de Viera Libicova (18 pts à l’aller pour une moyenne annuelle de 7,2 pts). Encore une soirée qui s’annonce difficile pour les protégées d’Abdel Loucif.

Centre Fédéral - Toulouse
Match des mal classés par excellence. Les deux équipes sont 15èmes ex-aequo dans une poule de 16… Une occasion pour chacune de remporter un sixième succès sur 25 journées de championnat et ainsi retrouver quelque peu le sourire, même si du côté de Vincennes, l’objectif reste la formation et les Équipes de France. Une seule motivation pour les Toulousaines : prendre leur revanche.

Programme de la 25e journée :
Samedi 31 mars à 20h00
Pleyber Christ - Salies du Salat
Lot et Garonne - Strasbourg
Rezé - Charleville Mézières
Istres - Dunkerque
Reims – Lyon
Basket Landes - Bengalis Marseille
Toulouse - Centre Fédéral
Limoges - Armentières

Catégorie: 
Surtitre: 
Nationale Féminine 1 (25e journée)
Poids: 
-994
Auteur: 
Audrey Dubrunfaut (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 30. Mars 2007
Vignette: 
Chapeau: 
Les équipes qui voudront évoluer en Ligue Féminine l’an prochain, n’ont pas le droit à l’erreur et elles le savent ! Méfiance côté rémois, avec la réception de Lyon, et application côté dunkerquois pour venir à bout d’Istres. Dans les autres rencontres, Strasbourg chez les Templaises et Marseille du côté de Saint-Sever, seront en réel danger alors que le Centre fédéral ou Toulouse décrochera une sixième victoire…
Tags: 

Charleville intraitable

Corps: 

Dunkerque-Pleyber Christ : 75-46
En l’absence de leur leader Céline Lix (15 points/match), l’équipe bretonne s’est battue tant bien que mal face aux Dunkerquoises. La victoire s’est inscrite difficilement et l’entraîneur Christian Devos a dû remobiliser ses troupes au risque de faire la mauvaise opération de cette 24ème journée. Les coéquipières de Paugam refusaient d’abdiquer et accusaient un retard de 12 points seulement à l’entame du dernier quart-temps. Cependant trois missiles à 3 points de joueuses issues du banc (à noter que chaque joueuse nordiste a marqué des points dans cette rencontre) anéantissaient les espoirs bretons et donnaient à la marque une allure flatteuse à la fin du temps règlementaire 75 à 46.

Armentières-Reims : 50-58
Finalement une seule absence à déplorer pour l’équipe d’Armentières (Le Gars) et une formation qui ne cesse de s’appuyer sur son collectif (9 joueuses sur 10 ont marqué). Un collectif qui a donc créé des frayeurs aux joueuses de Philippe Sauret. Mais Reims emmené par une Sy des grands soirs (16 pts, 14 rbds) est resté solide et lucide dans les dernières minutes, les Nordistes déplorant alors l’arbitrage. Mais c’est bel et bien le co-leader rémois qui l’emporte dans l’enceinte armentiéroise, 58 à 50.

Lyon-Basket Landes : 78-69
Voilà une victoire qui fait du bien côté lyonnais. Grâce à une première mi-temps de toute beauté dont notamment une adresse supérieure à la normale (57% à deux points et 91% aux Lancers Francs), les joueuses de Julie Le Bris ont signé un succès probant face à une équipe landaise peut-être un peu essoufflées par son parcours en Coupe de France. Diouf cadenassée par la défense de zone lyonnaise, Laskova (14 pts, 10 rbds) n’en demandait pas tant pour confirmer son rôle de leader dans l’équipe lyonnaise. A la mi-temps, les coéquipières de Duhau accusait un retard de 21 points (45-16) malgré une Le Gluher très présente (17 pts, 6 interceptions et 4 passes). Lyon s’appuyait alors sur l’ensemble de ses joueuses pour conserver l’avance acquise en première période et s’imposait finalement de neuf points, 78 à 69.

Charleville-Istres : 84-59
Charleville reprend des couleurs et montre de quoi elles sont capables en reléguant Istres à 25 points (84-59). Samedi soir, les Istréennes n’ont rien pu faire face au duo d’intérieures que sont Traoré (27 pts) et Vishnyakova (24 pts). Malgré les fers de lance habituels M’Paka (16 pts) et Anguelova (16 pts), les Carolos ont imposé leur rythme et leur jeu tout au long de la partie. Qu’on se le dise, les joueuses de Romuald Yernaux auront à cœur de bien finir leur saison, leurs futures adversaires sont prévenues !

Salies du Salat-Lot et Garonne UST : 66-82
Défaites 66 à 84 à l’aller, les Garonnaises ont pris leur revanche en l’emportant 82 à 66. Dès l’entame du match les joueuses de Valérie Garnier s’imposent et mènent rapidement les débats 24-11 à l’issue du premier quart-temps, sous l’impulsion de Martinez (19 pts). Les Saléennes réagissent par Sevilla (18 pts) et recollent quelque peu à la mi-temps 33 à 38. Mais Rhenamm (17 pts) et Baque (13 pts, 9 rbds) enfoncent un peu plus leurs adversaires et les distance de 11 points à l’entame du dernier acte. L’ailière MVP Héméry n’est pas en réussite (2/10) c’est donc encore Gassama avec 14 points et 7 rebonds qui limite les dégâts. Ce n’est pas suffisant face à la démonstration collective templaise (5 joueuses à 10 points et plus).

Strasbourg-Rezé : 58-69
Dans ce match piège, les visiteuses ont affiché beaucoup de sérieux pour venir à bout (58-69) d’une équipe strasbourgeoise qui s’enfonce encore un peu plus dans ce championnat. Il aura aussi fallu une grande M’Backa pour suppléer l’absence de Manute Larissa et contenir Céline Schmitt Sender (14 pts). Marie Vicente Santa Cruz dirige son équipe comme elle sait si bien le faire (10 pts, 9 pds) tandis que Ronot (15 pts) confirme sa bonne dernière sortie. Difficile donc pour les coéquipières de Bouderra qui sont maintenant à 3 victoires des premières non relégables.

Marseille-Toulouse : 86-64
Le promu marseillais remporte le match de l’espoir face à des toulousaines privées de véritables leaders offensives (meilleure marqueuse à 13 points). Les Marseillaises entretiennent l’espoir du maintien grâce à la bonne santé actuelle de Verain (20 pts) et la constance de Séguin (17 pts). Ajouter à cela le retour de Jeckabsone (12 pts), cela fait bien de trop pour les coéquipières de Donnez, qui semble très proches de la Nationale 2.

Centre Fédéral-Limoges : 54-82
Après une mi-temps d’observation les Limougeaudes ont pris le dessus sur des Parisiennes en formation. Plust avec 17 points dont trois tirs primés répond parfaitement à Joly, 18 points dont 3 tirs primés aussi. Malheureusement, la ressemblance entre ces deux formations s’arrête là. A l’intérieur Diawara se fait plaisir, score 23 points et prend 17 rebonds. Chièze se rassure quelque peu en inscrivant 10 points tout comme l’athlétique ailière parisienne Tchatchouang qui revient d’une opération du genou. Un 12-0 infligé dès l’entame du second acte distance définitivement les jeunes pousses fédérales (31-53). Les coéquipières de Nogueira (11 pts) déroulent jusqu’à la fin pour s’imposer 82 à 54.

Catégorie: 
Surtitre: 
Nationale Féminine 1
Poids: 
-994
Auteur: 
Audrey Dubrunfaut (FFBB)
Date d’écriture: 
Lundi, 26. Mars 2007
Vignette: 
Chapeau: 
Suite à la défaite de Basket Landes à Lyon, il ne reste plus que deux co-leaders dans ce championnat, Reims et Dunkerque. Dans le bas du tableau, Strasbourg et Toulouse continuent de s’approcher dangereusement de la NF2, alors que Marseille, Armentières et Rezé peuvent encore sauver leur peau. A noter également le réveil de Charleville-Mézières qui a atomisé Istres.
Tags: 

Les leaders en toute tranquillité ?

Corps: 

Dunkerque/Pleyber Christ
Dunkerque devrait continuer à s’appuyer sur son collectif pour conforter sa place de co-leader. Même si les bretonnes aimeraient finir la saison du mieux possible et pourquoi pas rééditer l’exploit d’une victoire contre une grosse écurie (victoire contre Basket Landes lors de la 17ème journée) la tâche s’annonce très difficile sur le parquet nordiste. D’autant plus que les joueuses de Christian Devos restent sur une dynamique de 4 victoires. La confrontation entre les sœurs Venier, Emilie (28 ans) à Dunkerque et Mélanie (22 ans) à Pleyber, risque de tourner à l’avantage de l’aînée.

Armentières/Reims
Touché par les nombreuses absences lors de la dernière journée (Capelle, Le gars et Lalart), le groupe armentiérois n’aura rien à perdre face à la jeune armada rémoise. Cependant, on peut compter sur l’esprit revanchard des nordistes pour effacer l’humiliation subie à l’aller (101-51). La tâche ne sera donc pas si simple pour les joueuses de Philippe Sauret. La meilleure défense du championnat (57,2 points encaissés) n’a pas vraiment le choix pour pouvoir continuer de penser à l’accession à l’étage supérieur.

Lyon/Basket Landes
Les Landaises sont visiblement les joueuses en forme du moment. Depuis la 18ème journée les coéquipières de Mariska Kowalik ne connaissent plus la défaite. Dernier représentant de la division en Coupe de France, Basket Landes n’a peur de rien ni de personne et devrait donc logiquement disposer de Lyon, qui aurait malheureusement bien besoin de quelques points pour se mettre définitivement à l’abri. C’est donc un match difficile qui attend les partenaires d’Emilie Maurice, mais au vue de l’intensité livrée à l’aller (défaite de seulement 5 points 87-82), les Lyonnaises doivent y croire et jeter toutes leurs forces dans la bataille.

Charleville/Istres
Charleville loin de ses objectifs de début de saison essayera d’effacer le revers subi lors de leur première confrontation (69-57). Privée de Ouerghi depuis 2 matches mais comme lors du match aller, les « flammes » devront continuer de briller pour pouvoir l’emporter. Babette M’Bah et Istres ont remis les pendules à l’heure le week-end dernier (victoire 91 à 58 face à Toulouse) après trois revers consécutifs. Match serré donc, la revanche ardennaise semble tout de même se profiler.

Salies du Salat/Lot et Garonne UST
Pourtant largement défait à l’aller (66-84), la formation Garonnaise ne pointe qu’à une place derrière la formation saléenne. Le plus dur pour les coéquipières de Sabine Falcoz sera de contenir les atouts offensives que sont Debbie Hemery et Kahdidjatou Gassama qui avait respectivement inscrits 27 et 30 points lors de la 9ème journée.

Strasbourg/Rezé
Méfiance et sérieux seront les mots d’ordre pour aborder sereinement ce match côté rezéen. Effectivement avec l’absence de Judith Manute-Larissa (blessure au pied), et Strasbourg qui reste sur une victoire à domicile, le match ne sera pas aussi simple qu’à l’aller (victoire 78-57). Strasbourg (13ème avec 8 victoires pour 15 défaites) est un concurrent direct au maintien et pourra s’appuyer sur sa talentueuse pivot, Céline Schmitt-Sender. Les points de la victoire se vendront chers samedi soir du côté de l’Alsace.

Marseille/Toulouse
Sophie Seguin et Anda Jeckabsone avaient été les fers de lance de l’équipe marseillaise lors du 1er round (55 points à elles deux). Jeckabsone incertaine, c’est Lorianne Verain qui devra confirmer sa bonne forme du moment (17 pts de moyenne sur les 6 derniers matches). Côté toulousain l’équipe semble se reposer sur des individualités (17 joueuses utilisées depuis le début du championnat) alors Delphine Donnez et Linda Guy auront du pain sur la planche pour espérer renouer avec la victoire et ainsi garder un mince espoir de maintien en Nationale 1. Malheur aux perdantes dans ce match des mal classées !

Centre Fédéral/Limoges
Contrairement au précédent, ce match ne semble pas proposer d’intérêt particulier. D’un côté une équipe limougeaude qui n’a plus rien à espérer dans ce championnat, et de l’autre, les filles de François Gomez qui continuent de parfaire leur formation en vue de leur championnat d’Europe des moins de 18 ans qui se déroulera à Novi Sad en Serbie du 28 juin au 08 juillet 2007.

Programme de la 24ème journée :
Samedi 24 mars
18h00: Armentieres SO - SJS Reims
18h15: Union Lyon BF – Basket Landes
Matches à 20h00 :
Dunkerque US - Pleyber Christ BC
B. Comminges Salies du Salat - Lot et Garonne UST
Strasbourg RC - Rezé Basket 44
ASPTT Charleville Mézières - Istres SBC
AS Bengalis Marseille - Toulouse BC
Centre Fédéral BB - Limoges ABC

Catégorie: 
Surtitre: 
Nationale Féminine 1 (24e journée)
Poids: 
-994
Auteur: 
Audrey Dubrunfaut (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 23. Mars 2007
Vignette: 
Chapeau: 
Alors que va se dérouler la 24ème journée, rien n’est joué pour l’équipe qui rejoindra l’élite féminine la saison prochaine. Ce week-end les trois co-leaders ne devraient pas trop souffrir mais le moindre faux pas risque de se payer cash. Toulouse, Strasbourg et Marseille devront jeter leurs dernières forces dans la bataille, au risque de rejoindre la Nationale 2.
Tags: 

Suite et fin de la 23e journée

Corps: 

Dès le 2nd quart-temps, Charleville Mézières a fait la différence, grâce notamment à l’adresse extérieure à 3 points de Milic et de l’efficacité dans la raquette de Betey (43-29 à la pause). Les coéquipières de Clarisse Mercier ont perdu un peu de leur basket (50-41) mais les Limougeaudes n’en ont pas profité, n’arrivant pas à conclure les actions offensives. Le pressing proposé par Contessi and Co a été payant permettant à Charleville de reprendre un peu le large 55 à 43 à la fin du 3ème quart temps. Dans le dernier acte, les partenaires de Joly ont payé cash leur mauvaise prestation d’ensemble et perdant par la même occasion leur point-average particulier sur leurs adversaires du soir. Mauvaise soirée pour les joueuses de Bertrand Parvaud qui ont ainsi encaissé une 11ème défaite sur le sévère score de 68 à 51.

Le second match en retard opposait deux double MVP, à savoir Marie Vicente Santa-Cruz (MVP française et meneuse) et Bineta Diouf (MVP étrangère et intérieure). Avantage au sud qui s’est imposé difficilement sur les terres nantaises 68 à 57.

Audrey Dubrunfaut (FFBB)

Catégorie: 
Surtitre: 
Nationale Féminine 1
Poids: 
-994
Auteur: 
Audrey Dubrunfaut (FFBB)
Date d’écriture: 
Lundi, 19. Mars 2007
Vignette: 
Chapeau: 
Lors des matches en retard de la 23ème journée de Nationale 1, Basket Landes s’est imposé faceà Rezé (68 à 57) pendant que Charleville Mézières a décroché un succès précieux face à Limoges (68-51).
Tags: 

Pages

S'abonner à RSS - LF2